Oestv - finances publiques

569 vues

Publié le

Repères et clés de lecture sur les finances publiques

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
569
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
57
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Oestv - finances publiques

  1. 1. Repères et clés de lecture sur les finances publiques Petit-déjeuner de l’OESTV - le 11 juillet 2014
  2. 2. Pourquoi en parle-t-on ? La crise de 2008 : un révélateur, un accélérateur d’un problème structurel
  3. 3. Une problématique plus aigue depuis 2009 … pour autant nos finances publiques sont en déficit continu depuis 40 ans
  4. 4. Des finances publiques en déficit continu depuis 40 ans
  5. 5. Une autre lecture du déficit … en % des recettes
  6. 6. La somme des déficits annuels = la dette publique
  7. 7. La somme des déficits annuels = la dette publique
  8. 8. Évolution des dépenses publiques
  9. 9. Dépenses et recettes publiques État, Administrations publiques locales et Administrations de sécurité sociale
  10. 10. Évolution des dépenses publiques
  11. 11. Le budget de l’État
  12. 12. Évolution des dépenses publiques
  13. 13. Budget de l’État
  14. 14. Budget de l’État
  15. 15. Budget de l’État Dépenses de l’État par mission - 10 premières (hors mission « Remboursements et dégrèvements ») 1 - Enseignement scolaire = 64 milliards d’€ (Mds €)1 - Enseignement scolaire = 64 milliards d’€ (Mds €) 2 - Engagement financier de l’État = 56 Mds € 3 - Défense = 38 Md € 4 - Recherche et enseignement supérieur = 26 Mds € 5 - Sécurité = 17,5 Mds € 6 - Solidarité, insertion et égalité des chances = 13,5 Mds € 7 - Gestion des finances publiques et ress. humaines = 11,5 Mds € 8 - Travail et Emploi = 10 Mds € 9 - Écologie, développement et aménagement durable = 8,5 Mds € 10 - Égalité des territoires, logement et ville = 8 Mds €
  16. 16. Le budget des administrationsLe budget des administrations publiques locales (communes, intercom, départements, régions et autres)
  17. 17. Évolution des dépenses publiques
  18. 18. Budget des collectivités locales
  19. 19. Budget des collectivités locales
  20. 20. Évolutions recettes et dépenses des collectivités - 2001/2012 - Concours de l’État (52,3 Mds€ en 2012) : +83%, soit +23,7 Mds€ dont DGF : +69% (en quasi stagnation depuis 2009, puis baisse à partir de 2014) dont péréquation et compensation fiscale : +69% (2004/2012) - Impôts et taxes (113,6 Mds€ en 2012) : +71%, soit +47,2 Mds€- Impôts et taxes (113,6 Mds€ en 2012) : +71%, soit +47,2 Mds€ dont impôts locaux : +49% dont autres impôts indirects et taxes : +132% - Dépenses de fonctionnement (153,2 Mds€ en 2012) : +85%, soit +70 Mds€ dont Personnel : +77% dont Transferts versés : +120%dont Transferts versés : +120% dont Achats et Charges externes : +51% - Dépenses d’investissement (55,2 Mds€ en 2012) : +44%, soit +16,9 Mds € (mais en stagnation depuis 2007) En complément 2001/2012 : Population France +7,8% et Inflation +21,6%
  21. 21. Budget des collectivités locales
  22. 22. Budget des administrations publiques locales En milliards d’euros
  23. 23. Le budget des administrations de sécurité sociale
  24. 24. Administrations de sécurité sociale (ASSO) - 4 caisses du régime général de la S.S. (CNAM, CNAM- AT, CNAF et CNAV)AT, CNAF et CNAV) - régimes spéciaux salariés : entreprises& établissements publics, salariés agricoles,… - régimes des non salariés (exploitants agricoles, RSI) - régimes complémentaires d’assurance vieillesse des salariés (AGIRC, ARRCO, …) - régime d’indemnisation du chômage (Unedic)- régime d’indemnisation du chômage (Unedic) - Organismes dépendant des assurances sociales – ODASS (hôpitaux publics essentiellement)
  25. 25. Évolution des dépenses publiques
  26. 26. Budget des ASSO
  27. 27. Budget des ASSO
  28. 28. 4 branches du régime général 2012 = 316,1 Mds de produits = 329,4 Mds de charges - Maladie => -5,9 Mds en 2012 - AT – MP => -0,2 Mds = 329,4 Mds de charges - AT – MP => -0,2 Mds - Vieillesse => -4,8 Mds - Famille => -2,5 Mds
  29. 29. Régime général - Branche maladie 2012 = 150,1 Mds de prestations (50% prestations régime général)
  30. 30. Régime général - Branche maladie
  31. 31. Régime général - Branche maladie
  32. 32. Régime général - Branche AT - MP 2012 = 8,8 Mds de prestations (3% prestations régime général)
  33. 33. Régime général - Branche Vieillesse
  34. 34. Régime général - Branche Vieillesse
  35. 35. Régime général - Branche Vieillesse
  36. 36. Régime général - Branche Vieillesse 2012 = 102 Mds de prestations (34% prestations régime général)
  37. 37. Régime général - Branche Famille 2012 = 40 Mds de prestations (13% prestations régime général)
  38. 38. Régime général - Synthèse 4 branches
  39. 39. Assurance chômageAssurance chômage 2013 = 33,1 Mds de recettes = 37,8 Mds de charges
  40. 40. Assurance chômage
  41. 41. Assurance chômage
  42. 42. Les effectifs salariés de la Fonction publique
  43. 43. Évolution des effectifs salariés de la Fonction publique
  44. 44. Évolution des effectifs salariés de la Fonction publique
  45. 45. Effectifs salariés de la Fonction publique d’ÉTAT
  46. 46. Effectifs salariés de la Fonction publique TERRITORIALE
  47. 47. Taux d’administration des 3 Fonctions publiques
  48. 48. Taux d’administration des 3 Fonctions publiques
  49. 49. ConclusionConclusion Quelle porte de sortie ? Comment réduire cette dette publique ?Comment réduire cette dette publique ?
  50. 50. La dette nourrit la dette par le biais des intérêts
  51. 51. Un solde commercial en forte dégradation depuis 2005
  52. 52. En synthèse (… et en hypothèse) PIB France = env. 2 000 Mds € Déficit à 3% du PIB = 60 Mds € - dont env. 45 Mds € d’intérêts de la dette - dont env. déficit de fonctionnement 15 Mds €- dont env. déficit de fonctionnement 15 Mds € 1 - Réduction des dépenses publiques - prenons l’hypothèse d’une économie de fonctionnement sur les dépenses publiques de 15 Mds € => déficit résiduel = 45 Mds €/an 2 - Comment réduire ce déficit résiduel pour qu’il cesse de nourrir2 - Comment réduire ce déficit résiduel pour qu’il cesse de nourrir la dette et qu’il permette d’arriver à l’équilibre budgétaire ? - création immédiate de 100 Mds de PIB (cf. taux de prélèvement obligatoires 45% PIB) … … pour commencer à rembourser la dette, il faudrait croître plus !

×