LE PACKAGING : UN FORMIDABLE
MEDIA POUR RACONTER L’HISTOIRE
DE VOTRE MARQUE À VOS CLIENTS
VOTRE ENTREPRISE EST-ELLE PRÊTE ...
FLASHEZ
CETTE IMAGE
REPÉREZ
CE PICTO
TÉLÉCHARGEZ
L’APPLICATION
1 2
FLASHEZ !
3
POUR ACCÉDER AU CONTENU ENRICHI :
SOMMAIRE
INTRO ..............................................................................................................
FLASHEZ
CETTE IMAGE
4
INTRO
Retour en 2006, quand les consommateurs ont commencé à adopter les
smartphones. Beaucoup pensa...
5
LE CONSOMMATEUR DIGITAL
ÉVOLUE
Dans une récente étude de McKinsey sur les tendances émergentes dans les
biens de consomm...
6
LA PLUPART DES ENTREPRISES
RATENT L’OPPORTUNITÉ
Enquête : quel pourcentage des ventes en nourriture, boisson, soin perso...
7
La différence sur le prix total (incluant l’expédition) nécessaire
pour motiver le passage vers la vente en ligne
LES DÉ...
8
LES CONSOMMATEURS SE SENTENT
ABANDONNÉS EN MAGASIN
Les canaux de distribution classiques sont conçus pour pousser les cl...
9
LES ACHETEURS SUR MOBILE
SONT EN TRAIN DE RÉDUIRE L’ÉCART
Aujourd’hui, les consommateurs sont à la recherche de marques ...
10
CONNECTER
LE PARCOURS CLIENT
Le concept de « canal » a changé dans l’esprit des consommateurs. 55% de
leurs achats sont...
11
Magasin, digital et multi-canal dans les préférences
du parcours client
% du total des parcours
RetourDécouverte Essai ...
12
RÉINVENTER L’ENGAGEMENT DU
CLIENT
Dans le futur, pour exploiter cette formidable opportunité, les marques
devront offri...
13
Les distributeurs améliorent leurs capacités de manière
homogène, mais ont encore du pain sur la planche.
Plus de perso...
14
LE PACKAGING N’EST PAS ENCORE
PRÊT POUR L’OMNICANAL
Les consommateurs ont des sentiments mitigés à propos des emballage...
15
CONCLUSION
Les consommateurs veulent vivre plus d’expériences dans les magasins, pas
le contraire. Les commerçants devr...
16
À PROPOS D’ONPRINT
Création : Mai 2013
Fondateurs : Olivier Gravet & Pete Pierce
Équipe : 10
Bureaux : Paris et Lille, ...
17
L’AUTEUR
SOURCES
Mr Pierce a effectué sa carrière dans le
marketing direct et dans les start-up high
tech. Il a travail...
18
CONNECTER DES OBJETS
PHYSIQUES À DU CONTENU DIGITAL
Actions sur le smartphone
- Ajouter un événement au calendrier
- Aj...
FLASHEZ
CETTE IMAGE
CONTACT
+33 9 67 00 89 59
contact@onprint.com
www.onprint.com
Livre blanc n°2 : LE PACKAGING : UN FORMIDABLE MEDIA POUR RACONTER L’HISTOIRE DE VOTRE MARQUE À VOS CLIENTS
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Livre blanc n°2 : LE PACKAGING : UN FORMIDABLE MEDIA POUR RACONTER L’HISTOIRE DE VOTRE MARQUE À VOS CLIENTS

512 vues

Publié le

Découvrez notre Livre blanc : LE PACKAGING : UN FORMIDABLE MEDIA POUR RACONTER L’HISTOIRE DE VOTRE MARQUE À VOS CLIENTS

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
512
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
64
Actions
Partages
0
Téléchargements
9
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Livre blanc n°2 : LE PACKAGING : UN FORMIDABLE MEDIA POUR RACONTER L’HISTOIRE DE VOTRE MARQUE À VOS CLIENTS

  1. 1. LE PACKAGING : UN FORMIDABLE MEDIA POUR RACONTER L’HISTOIRE DE VOTRE MARQUE À VOS CLIENTS VOTRE ENTREPRISE EST-ELLE PRÊTE ? LIVRE BLANC #2 FLASHEZ CETTE IMAGE
  2. 2. FLASHEZ CETTE IMAGE REPÉREZ CE PICTO TÉLÉCHARGEZ L’APPLICATION 1 2 FLASHEZ ! 3 POUR ACCÉDER AU CONTENU ENRICHI :
  3. 3. SOMMAIRE INTRO .................................................................................................................. 4 LE CONSOMMATEUR DIGITAL ÉVOLUE ............................................... 5 LA PLUPART DES ENTREPRISES RATENT L’OPPORTUNITÉ ....... 6 LES DÉCIDEURS ONT BESOIN DE REDÉFINIR LEUR CANAL ..... 7 LES CONSOMMATEURS SE SENTENT ABANDONNÉS EN MAGASIN .................................................................... 8 LES ACHETEURS SUR MOBILE SONT EN TRAIN DE RÉDUIRE L’ÉCART ............................................................. 9 CONNECTER LE PARCOURS CLIENT ........................................... 10-11 RÉINVENTER L’ENGAGEMENT DU CLIENT ............................... 12-13 LE PACKAGING N’EST PAS ENCORE PRÊT POUR L’OMNICANAL ................................................................................. 14 CONCLUSION ................................................................................................ 15 À PROPOS D’ONPRINT ............................................................................. 16 L’AUTEUR ET LES SOURCES .................................................................. 17 CONNECTER DES OBJETS PHYSIQUES À DU CONTENU DIGITAL ......................................................................... 18
  4. 4. FLASHEZ CETTE IMAGE 4 INTRO Retour en 2006, quand les consommateurs ont commencé à adopter les smartphones. Beaucoup pensaient que les magasins physiques allaient dis- paraître et que tout se passerait sur le web. Aujourd’hui, les faits indiquent l’in- verse. Les magasins physiques n’ont jamais été aussi importants et les clients attendent des marques qu’elles soient présentes n’importe où et n’importe quand via leur smartphone. Cette nouvelle approche omnicanal met le produit physique sous les projec- teurs. Pour le moment, la plupart des produits sont muets. Comme les produits ne sont pas reliés aux acheteurs, les marques perdent beaucoup d’opportuni- tés de les aider. La clé est d’utiliser le packaging innovant pour permettre aux clients de prendre les meilleures décisions. ONprint est convaincu que connecter le packaging peut changer cela pour offrir une meilleure expérience d’achat. Lisez la suite pour comprendre pour- quoi. SI LES PACKAGING AVAIENT UNE VOIX, LES PRODUITS PARLERAIENT !
  5. 5. 5 LE CONSOMMATEUR DIGITAL ÉVOLUE Dans une récente étude de McKinsey sur les tendances émergentes dans les biens de consommation emballés (Consumer Packaging Goods ou CPG), la hausse de la consommation numérique est décrite comme hautement probable. L’impact du Smartphone, le premier média personnel de l’histoire, n’a pas encore perturbé l’industrie du CPG. Mais il semble acquis qu’un profond chan- gement est en cours, guidé par les nouvelles habitudes de consommation des clients. 1 Guide de classification : haut = profits en jeu > 300 milliards de dollars; moyen = profits en jeu entre 100 milliards de dollars et 300 milliards de dollars; bas = profits en jeu < 100 milliards de dollars 2 Notez que ces facteurs n’ont pas été mit à l’échelle en raison du nombre de variables impliquées; ceux-ci sont des évaluations d’impact probable 5 points forts Coûts d’apports de plus en plus volatile Hausse du segment de valeur La hausse du consomma- teur digital Changement de données démographiques Groupe 1 Tout le monde en parle, mais les entreprises ont besoin d’une approche plus nuancée. Groupe3 Personne n’en parle, mais devrait être surle radar de l’industrie Groupe2 Quelques entreprises en parlent mais sansyaccorder de l’importance Des milliards de nouveaux consommateurs Plus de 5 des 10 pre- mières entreprises CPG Les 5 premières entreprises CPG Non mentionné par les 10 premières entreprises CPG Modernisation et concentration des commerces Les consommateurs achètent éco-responsable Santé et bien-être Protectionnisme commercial accru2 Changement de régimes fiscaux2 Pénurie de main-d’œuvre dans les marchés émergents Impactsurbénéfice1 Probabilité d’événements Bas Haut Haut Moyen Moyen
  6. 6. 6 LA PLUPART DES ENTREPRISES RATENT L’OPPORTUNITÉ Enquête : quel pourcentage des ventes en nourriture, boisson, soin personnel et les achats/ventes d’article de consommation du ménage sont fait en ligne aujourd’hui ? En un an ? Dans trois ans ? Croissance attendue des ventes de nourriture, boisson, articles de consommation du ménage et soin personnel dans les canaux e-commerce 160% 120% 80% 67% 158% 76% 35% 0% L’année prochaine Dans trois ans 40% Consommateurs Cadres Lorsque Deloitte a demandé à des consommateurs et à des dirigeants : « Quel est pourvous le potentiel de développement des revenus e-commerce dans les 3 ans à venir? », l’écart de réponses a été du simple au double. Les consommateurs pensent à une croissance de + 158% alors que les cadres dirigeants ne prévoient que + 76% . Ces chiffres montrent que les dirigeants sous-estiment la taille de l’opportunité. De plus, les effets du mobile ne sont pas encore complètement intégrés dans les études. Aussi, les nouvelles habitudes de consommation impulsées par le Smartphone représentent une force massive de « disruption » pour l’avenir.
  7. 7. 7 La différence sur le prix total (incluant l’expédition) nécessaire pour motiver le passage vers la vente en ligne LES DÉCIDEURS ONT BESOIN DE REDÉFINIR LEUR CANAL Dans le secteur des biens emballés, les décideurs considèrent que le prix est le principal moteur des clients pour passer du canal traditionnel au canal de distribution en ligne. Cependant, le marché suggère que les consommateurs veulent à la fois le canal physique et le digital. Pour résumer, les entreprises se focalisent sur le prix alors que les consom- mateurs sont orientés vers l’information et la commodité. L’écart de point de vue entre les consommateurs et les entreprises est important. Cadres de CPG Consommateurs Alimentaire périssable Alimentaire non périssable Boisson non alcoolisée Produits ménagers Soins personnels %deconsommateursquise dirigeraientverslaventeenligne 20% de plus 10% de plus prix identique 10% de moins 20% de moins Les cadres surestiment l’importance de la remise de prix dans le changement de canal. 100% 60% 40% 0% 20% Cadres de CPG Consommateurs 80%
  8. 8. 8 LES CONSOMMATEURS SE SENTENT ABANDONNÉS EN MAGASIN Les canaux de distribution classiques sont conçus pour pousser les clients à acheter des produits. Mais les consommateurs veulent plus d’informations sur ces produits qu’ils consomment. Parce qu’ils se sentent abandonnés, les acheteurs utilisent leur smartphone pour disposer de ces informations dont ils ont besoin pour prendre la meilleure décision. Pour le moment , l’emballage des produits n’est pas conçu pour aider les consommateurs à accéder aux informations sur le produit ni fournir un par- cours client utile et agréable. L’AUTO-ASSISTANCE est devenue la nouvelle norme utilise son smartphone pour trouver des informations par lui-même plutôt que de demander à un vendeur 1consommateur sur 3
  9. 9. 9 LES ACHETEURS SUR MOBILE SONT EN TRAIN DE RÉDUIRE L’ÉCART Aujourd’hui, les consommateurs sont à la recherche de marques qui les accompagneront avec du contenu contextualisé avant, pendant et après leur expérience d’achat. Il est important de noter que l’impression numérique a apporté des amélio- rations dans les emballages en proposant de nouvelles formes, de nouveaux matériaux avec plus de couleurs par exemple. C’est une opportunité pour aller plus loin. Parce que les smartphones sont connectés à internet, les marques ont la possibilité de fournir des informations plus subtiles sur l’emballage qui pourraient persuader et informer les clients à tout moment et n’importe où.
  10. 10. 10 CONNECTER LE PARCOURS CLIENT Le concept de « canal » a changé dans l’esprit des consommateurs. 55% de leurs achats sont maintenant effectués via une multitude de canaux. Dans un monde omnicanal, la façon dont les marques communiquent va changer considérablement. A l’ère du digital où l’écran personnel est le média préféré des consommateurs, le produit va maintenant être au centre de la stratégie de marque. L’emballage a besoin de raconter l’histoire de la marque dans le digital et le canal physique traditionnel tout au long du parcours client.
  11. 11. 11 Magasin, digital et multi-canal dans les préférences du parcours client % du total des parcours RetourDécouverte Essai Achat Livraison ou à emporter 35%magasin Digital Multi Multi Multi Multi Multi Multi 15% 10% 7% 6% 5% 4% 18% Magasin Digital 25 autres combinaisons multicanaux 100%duparcoursclient comportement
  12. 12. 12 RÉINVENTER L’ENGAGEMENT DU CLIENT Dans le futur, pour exploiter cette formidable opportunité, les marques devront offrir un engagement en trois étapes avec le consommateur : avant l’achat, pendant l’achat, après l’achat. Cela aidera le client à gagner du temps et rendra l’expérience moins « douloureuse » durant ces moments clés. « Avant l’achat », les usages sont principalement en ligne et la marque devrait chercher à faire du produit un héros « Pendant l’achat », les usages vont s’effectuer principalement dans le magasin, et devraient être plus confortables pour le consommateur. « Après l’achat », les usages sont sociaux (digital), et devraient permettre au consommateur d’apprécier ce moment. Acheter en magasin, mais demander plus Les achats en magasin ont un regain de popularité... mais nécessitent une amélioration. Un client américain sur cinq planifie d’augmenter ses achats en magasin. Les clients disent que les commer- çants doivent s’améliorer plus en magasin Les consommateurs utilisent plus de services «click and collect» par rapport à l’année précédente. iraient jusqu’au magasin ou achèteraient en ligne si les commer- çants offraient des produit disponibles en temps réel. 9% 2013 21% 2014 2014 2013 12% 19% 40% 16% 88% EN STOCK magasin internet ITEM PICKUP
  13. 13. 13 Les distributeurs améliorent leurs capacités de manière homogène, mais ont encore du pain sur la planche. Plus de personnes achètent en magasin après s’être informés en ligne Dans les préférences de livraison, le coût bat la rapidité 78% 72% 43% des consommateurs trouvent simple d’effectuer des achats avec leur mobile, en hausse de 21% en 2013. 54% disent que la simplicité d’utilisation est le plus gros vecteur de l’e-commerce. 31% croient qu’ils trouveront un meilleur prix en ligne, en hausse de 21 % en 2013. Achètent en magasin après avoir comparé en ligne Les consommateurs admettent faire plus de «webrooming» que de «showrooming» ces 12 derniers mois 57% Font le choix d’attendre pour profiter d’une livraison gratuite 23% Préfèrent payer des frais de livraison raisonnables pour être livrés en 24h. 44% Attendent d’une livraison gratuite qu’elle arrive entre 1 et 5 jours; chiffre en hausse de 25 % en 2013 Achètent en ligne après avoir comparé en magasin SEULEMENT 31% disent être complètement connectés entre les magasins et les sites e-commerce. @
  14. 14. 14 LE PACKAGING N’EST PAS ENCORE PRÊT POUR L’OMNICANAL Les consommateurs ont des sentiments mitigés à propos des emballages ; c’est une bonne et une mauvaise nouvelle à la fois. Premièrement, la mauvaise nouvelle : l’emballage est décevant pour les clients sur deux aspects. - La performance physique : l’emballage a besoin d’améliorer la présentation du produit, sa protection ainsi que son accessibilité. - La performance digitale : La marque ne fournit pas une histoire de « bout en bout » dont les consommateurs ont besoin dans le contexte omni canal. Maintenant, la bonne nouvelle : Les outils sont là et les attentes sont si basses qu’il est difficile de faire pire. Les marques ont besoin de commencer des expérimentations pour améliorer l’expérience d’achat globale. = GAP 70% des consommateurs s’interrogent sur l’importance du packaging par rapport à leur satisfaction produit 20% des consommateurs sont satisfaits de la manière dont le packaging remplit sa fonction 50% Les impacts du packaging Satisfaction Produit Seulement 11% de tous les consommateurs sont complètement satisfaits des packagings aujourd’hui Les consommateurs estiment que le packaging est aussi important que la marque, il influence la satisfaction autour du produit en général MARQUE
  15. 15. 15 CONCLUSION Les consommateurs veulent vivre plus d’expériences dans les magasins, pas le contraire. Les commerçants devraient repenser la manière dont ils aident les acheteurs avec leur smartphone. Le produit physique va revenir sous les projecteurs à l’ère de la vente omni-canal. Le rôle du packaging est de raconter l’histoire de la marque au consommateur à travers une multitude de canaux via un parcours utile et agréable (fun). ONprint estime que la plus-value sera énorme pour ceux qui vont réussir.
  16. 16. 16 À PROPOS D’ONPRINT Création : Mai 2013 Fondateurs : Olivier Gravet & Pete Pierce Équipe : 10 Bureaux : Paris et Lille, France Plus de détails : www.onprint.com Onprint développe des outils permettant de lier des objets physiques à du contenu digital. Les utilisateurs se servant de l’application Onprint ainsi que de sa plate-forme d’édition viennent de multiples industries : - Imprimeurs - Éditeurs et rédacteurs - Agences et marques FLASHEZ CETTE IMAGE
  17. 17. 17 L’AUTEUR SOURCES Mr Pierce a effectué sa carrière dans le marketing direct et dans les start-up high tech. Il a travaillé pour les clients de Wun- derman comme Ford Motor Company, IBM et Microsoft à travers le monde. C’est aussi un business angel actif qui a investi dans le financement de plusieurs start-up. Page 5 - Deloitte University Page 9 - AT Kearney Page 11 - AT Kearney Page 12-13 - Accenture Page 13 - MWV Packaging Matters Crédits images : Shutterstock Connectez vous avec Pete via Linkedin : https://www.linkedin.com/in/petepierce Bio Un grand merci à Pascale Loiseau et Joris Mazelle pour l’édition, l’impression et le design graphique de ce Livre Blanc. +33 6 45 55 33 45 pete.pierce@onprint.com FLASHEZ CETTE IMAGE
  18. 18. 18 CONNECTER DES OBJETS PHYSIQUES À DU CONTENU DIGITAL Actions sur le smartphone - Ajouter un événement au calendrier - Ajouter quelqu’un aux contacts - Envoyer un e-mail ou un sms - Appeler - Géolocaliser - etc... Services Web - Accéder à un site web - E-commerce - YouTube, Linkedin (réseaux sociaux) - Applications et jeux mobile - etc... Go to website Send email Go to museum Google map
  19. 19. FLASHEZ CETTE IMAGE CONTACT +33 9 67 00 89 59 contact@onprint.com www.onprint.com

×