L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE ET LA GESTION DES DÉCHETS :
DES SOLUTIONS POUR LA CROISSANCE
L’économie circulaire : un nouveau para...
© ORESYS 2
 Qu’est-ce que l’économie circulaire?
L’économie circulaire s’applique à repenser la chaîne de valeur des prod...
© ORESYS 3
PANORAMA DES INITIATIVES D’ÉCONOMIE CIRCULAIRE
Une diversité d’initiatives dans le monde
Projet « BioPort »
Rot...
© ORESYS 4
ZOOM SUR LA GESTION DES DÉCHETS EN FRANCE
Différents types de déchets :
- Déchets biodégradables (décomposition...
© ORESYS 5
PANORAMA DES INITIATIVES DE VALORISATION DES DÉCHETS
Des innovations techniques et organisationnelles
Start’up ...
© ORESYS 6
Etre pionnier en matière d’innovation pour sécuriser l’avantage stratégique
- Valoriser de nouveaux matériaux
-...
© ORESYS 7
GLOSSAIRE
 Biogaz :
Le Biogaz est un gaz produit à partir de matières organiques (déchets ménagers organiques,...
© ORESYS 8
A propos des auteurs :
SOURCES & CONTACTS
Pour plus d'informations sur Oresys,
connectez-vous sur :
http://www....
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance

920 vues

Publié le

L’économie circulaire, des solutions pour la croissance : une publication ORESYS pour découvrir ce qu’est l’écologie industrielle, en savoir plus sur la gestion des déchets et comprendre les enjeux du secteur aujourd’hui et demain.

Publié dans : Environnement
1 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
920
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
15
Commentaires
1
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Economie circulaire et gestion des déchets, des solutions pour la croissance

  1. 1. L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE ET LA GESTION DES DÉCHETS : DES SOLUTIONS POUR LA CROISSANCE L’économie circulaire : un nouveau paradigme s’adaptant aux enjeux économiques et environnementaux actuels Panorama de l’économie circulaire : une diversité d’initiatives dans le monde Le recyclage des déchets, un gisement de ressources secondaires et l’opportunité de nouveaux marchés Panorama du recyclage de déchets : des innovations techniques et organisationnelles Notre éclairage : du retour d’expérience aux perspectives d’avenir Glossaire Sources & contacts ©Juin2015-Publication-Propriétéd’ORESYS–Tousdroitsréservés.
  2. 2. © ORESYS 2  Qu’est-ce que l’économie circulaire? L’économie circulaire s’applique à repenser la chaîne de valeur des produits en une approche circulaire et non plus linéaire afin d’optimiser l’utilisation des ressources. On parle de l’objectif des 3R : réduire, réutiliser, recycler pour concilier enjeux économiques et environnementaux.  Un appui institutionnel pour l’économie circulaire > En France : la loi de 2014 sur la Transition énergétique comprend une partie dédiée à l’économie circulaire et propose des orientations politiques claires (lutte contre le gaspillage et l’obsolescence programmée, amélioration de la gestion des déchets, interdiction de la mise à disposition de sacs plastiques…). > En Allemagne : la loi de 1994 sur le traitement des déchets en « un cycle fermé de substance » est renforcée par un programme national sur l’utilisation efficace des ressources > En Chine : la loi cadre sur l’économie circulaire de 2008 mobilise fortement les collectivités locales pour une approche circulaire de l’économie  L’économie circulaire, pour qui et comment ? Le principe d’économie circulaire peut s’organiser tout au long de la chaîne de valeur et implique toutes les parties prenantes autour de trois thématiques : la gestion des déchets, l’offre des acteurs économiques et la demande des consommateurs. Offre des acteurs économiques Demande Gestion des déchetsAllongement de la durée d’usage : -Maintenance -Réemploi/mutualisation L’ÉCONOMIE CIRCULAIRE : FAIRE MIEUX AVEC MOINS Éco-conception* Écologie industrielle et territoriale * Economie de fonctionnalité * Consommation responsable Approvisionnement durable (Matériaux recyclés…) Recyclage/valorisation : - Biogaz * - Compostage - Méthanisation L’économie circulaire, une nécessité : o Production de déchets croissante et problématique o Accès aux ressources incertain et raréfaction des sources d’énergies fossiles o Risques climatiques et environnementaux réels o Prise de conscience progressive des consommateurs D’ici 2100, le taux de production mondial de déchets devrait tripler Plus de 3,5 Mt de déchets solides par jour dans le monde 314 kg de déchets ménagers par Français en 2010 Producteurs, municipalités Producteurs Consommateurs Un nouveau paradigme s’adaptant aux enjeux économiques et environnementaux actuels
  3. 3. © ORESYS 3 PANORAMA DES INITIATIVES D’ÉCONOMIE CIRCULAIRE Une diversité d’initiatives dans le monde Projet « BioPort » Rotterdam (Pays-Bas) Cluster de géants de l’énergie et de centres d’innovations  Récupération des émissions de chaleur des grandes entreprises  Valorisation de la biomasse (palettes de bois, résidus organiques) pour la production d’énergie, de produits chimiques et de fuel. Projet Biométhane à GrDF (France) Valorisation énergétique des déchets organiques par des bactéries pour la production de bio-méthane  Pour 2030, GrDF prévoit d’injecter au moins 30TWh de biométhane dans le réseau (près de 10% de la consommation de gaz annuel en France) Projet « Gimme 5 » de Preserve (Etats-Unis) Production d’articles de cuisine et de grande consommation 100% à partir de plastiques recyclés  Partenariats avec des grandes marques pour récupération des déchets  Optimisation des procédés via l’éco-conception (Preserve 2 Go)  Réduction des coûts via récupération de leurs produits en fin de vie (close loop)  Réduction d’environ 50% de la consommation en énergie et en eau Zone d’économie circulaire de Ziya (Chine) Zone à l’échelle d’une ville fonctionnant en économie circulaire  Energie générée à partir de matières premières secondaires, du solaire et de l’éolien  11M€ pour un vaste projet de développement du recyclage dans les industries Projet Biotop Périgny (France) Réseau de 120 entreprises coopérant pour optimiser leurs processus et réduire leur consommation de matières premières  Partenariats avec des prestataires (SITA, Veolia, Valdélia) pour le recyclage  Développement de toitures végétalisées  Collecte mutualisée des consommables (1,9 t de mobilier, 4,8 t d’archives, 2,9 t de palettes en septembre-octobre)
  4. 4. © ORESYS 4 ZOOM SUR LA GESTION DES DÉCHETS EN FRANCE Différents types de déchets : - Déchets biodégradables (décomposition via organismes vivants) - Déchets recyclables (transformation en matière première Secondaire ) - Déchets ultimes (pas de traitement pour le moment) - Déchets dangereux (fortes contraintes règlementaires) 1% 59% 5% 33% 2% Destination des déchets collectés par le service public en 2009 Valorisation matière Valorisation énergétique Valorisation organique Stockage Incinération  Chiffres clés du secteur du traitements des déchets (France) o 15,7 Milliards d’euros de dépense pour la gestion des déchets en 2011 o 21 milliards d’euros de CA générés par la collecte des déchets, le traitement, la récupération et la dépollution Collecte Tri Traitement (Valorisation/ recyclage) Réintégration dans un cycle de production (identique ou différent) Déchet 2nd cycle de production  Le traitement des déchets est devenu un enjeu stratégique pour les entreprises et les Etats. On parle de « puits secondaire » de matière. Il contribue à sécuriser l’approvisionnement des chaînes de production  Un contexte réglementaire de plus en plus incitatif - Plan National de prévention des déchets 2014-2020 : réduire de 7% les déchets ménagers et assimilés produit par habitant entre 2010 et 2020 . 13 axes stratégiques (obsolescence programmée, lutte contre le gaspillage, réemploi/réutilisation, biodéchets, sensibilisation...) - Mise en place des filières REP (Responsabilité élargie du producteur) : les fabricants/importateurs/distributeurs des produits de leur propre marque concernés par la filière doivent prendre en charge ou contribuer au tri et au recyclage/valorisation des déchets issus de leurs produits.  Il existe plus de 1300 entreprises spécialisées dans le recyclage. Le recyclage des ferrailles est l’activité la plus couramment pratiquée (80% du CA de l’activité de recyclage). - Réalisé par le consommateur et les entreprises spécialisées - Besoin d’innovation afin d’optimiser le taux de valorisation de la matière et de réduire les coûts - Requiert un investissement important en machines - Mise en place d’une infrastructure adaptée au type de déchets - Innover pour élargir la gamme des matériaux recyclables et leur forme de valorisation - Près de 50% des coûts de gestion des déchets - Réalisée par les collectivités locales et les entreprises spécialisées - Impact des caractéristiques des gisements de déchets sur les stratégies de collecte Cycle de valorisation du déchet Cycle de production  La Chaîne de valeur de la gestion des déchets
  5. 5. © ORESYS 5 PANORAMA DES INITIATIVES DE VALORISATION DES DÉCHETS Des innovations techniques et organisationnelles Start’up protoprint Pune (Inde) Recyclage des plastiques en filaments pour imprimante 3D par les chiffonniers  Augmentation des salaires des locaux  Formation des chiffonniers aux technologies 2020 Zero Waste Program San Francisco (Etats-Unis) Politiques incitatives pour le recyclage et partenariat avec l’entreprise Recology (innovation et développement des infrastructures de recyclage)  Partenariats avec des grandes marques pour récupération des déchets (solutions de collecte et de recyclage adaptées aux spécificités de leurs produits)  Augmentation du recyclage de 50% (60 tonnes/jour)  80% des déchets sont détournés des décharges et valorisés Severnside Energy Recovery Centre Londres (Royaume-Uni) Construction du Severnside Energy Recovery Center  Projet de 1,4 Milliard £ et partenariat privé-public entre Sita UK et les autorités locales de gestion des déchets  Pour recycler plus de 300 000 t de déchets ménagers par an en 2016.  Vise une production de 34 Megawatt permettant d’alimenter plus de 50 000 ménages en électricité SIM (Australie) Projet Asset IT Disposition Data assurant le traitement sécurisé, réglementé et respectueux de l’environnement des déchets électroniques et des données associées. Usine de recyclage Veolia Rostock (Allemagne) L’usine de Véolia recycle 500 millions de bouteilles en PET par an en granulats utilisés pour les nouvelles bouteilles  28 000 L de pétrole économisés  Réduction des dépenses de gestion des déchets Laboratoire Plast’lab Pecq (91) Développement d’innovation pour recycler plus de 70% des plastiques de Suez Environnement d’ici 2030  Innovation destinée à Suez Environnement et à ses clients qui peuvent soumettre un cahier des charges afin d’étudier les possibilités de recyclage de leurs plastiques Sita Environnement (France) Développement d’outils de Gestion SMART des déchets pour chaque étape du processus  Télé relève, extranet client pour le suivi des prestations, tri optique High Tech, plate-forme de négoce et solutions e-business
  6. 6. © ORESYS 6 Etre pionnier en matière d’innovation pour sécuriser l’avantage stratégique - Valoriser de nouveaux matériaux - Améliorer les infrastructures de valorisation/traitement - Développer des organisations de production circulaires et décloisonnées Sécuriser de la propriété intellectuelle S’approprier la règlementation - Labelliser les procédés de production/valorisation des déchets respectueux de l’environnement - S’adapter aux règlementations lourdes sur le traitement de certains déchets - Améliorer la réputation de l’entreprise Créer de la valeur - Sécuriser l’approvisionnement (en quantité et en qualité) - S’appuyer sur de nouvelles coopérations - Développer l’éco-conception et l’écologie industrielle pour optimiser les ressources et process - Diversifier les activités pour les entreprises spécialisées - Attirer les consommateurs Un fort potentiel d’innovation  De nouveaux matériels recyclables avec de nouvelles technologies devenues rentables  De nouveaux champs de recherche tels que l’éco-conception, la valorisation énergétique et l’écologie industrielle  Des verrous technologiques à débloquer et une expertise à développer concernant les gisements de matériaux recyclables Un changement de mentalité  Des consommateurs de plus en plus demandeurs et soucieux de l’environnement : l’économie circulaire pourrait permettre une économie de 14,6 % de la production de CO2 européenne.  Des lois de plus en plus sévères et restrictives De nouveaux business models prometteurs : nouvelles organisations et nouveaux métiers  La commission européenne estime qu’une meilleure utilisation des ressources pourrait réduire la demande de 17 à 24% en 2030  Une activité devenue lucrative  CA de 12 Mds d’€ en 2014 et un potentiel d’augmentation du PIB européen de 3,9%  Des entreprises qui comprennent l’intérêt de passer d’une organisation linéaire à une organisation circulaire du cycle de production  De nouveaux métiers associés à une nouvelle répartition de la valeur NOTRE ÉCLAIRAGE Du retour d’expérience aux perspectives d’avenir Quelles sont les principales préoccupations des acteurs de l'économie circulaire et de la gestion des déchets? Quel est le retour d’expérience de l’approche économie circulaire ? L’économie circulaire : quelles perspectives ?  Des Initiatives récentes et localisées  Manque de recul sur la faisabilité du concept d’économie circulaire à grande échelle et sur l’analyse des bénéfices  Des « Success story »  En proposant des éco-recharges, Yves Rocher a diminué ses coûts de transports et réduit le prix de sa gamme Inositol Vegetal de 22%  Un contexte favorable  Législation et mécanismes incitatifs  Prix des matières premières  Mais un concept menacé par la stagnation économique de certains pays (pour l’Europe par exemple)
  7. 7. © ORESYS 7 GLOSSAIRE  Biogaz : Le Biogaz est un gaz produit à partir de matières organiques (déchets ménagers organiques, effluents agricoles, bois et pailles…) méthanisées par une activité bactérienne dans un digesteur. Ce biogaz peut ensuite être purifié en Biométhane (composé à 98% de méthane) et injecté dans le réseau de gaz.  Eco conception : L’éco conception consiste à intégrer les préoccupations de recyclage et d’optimisation de l’usage des ressources dès la phase de conception du produit . Il s’agit d’avoir une conception plus durable du produit via une approche fonctionnelle et intégratrice prenant en compte tous les impacts au long du cycle de vie du procédé ou du produit. Exemple : Renault a amélioré sa démarche de conception afin d’améliorer les modes de fixation des pièces de ses véhicules pour réduire le temps de démontage requis pour le recyclage. Les pièces sont également conçues pour s’adapter aux caractéristiques et aux limites des procédés de recyclage de la filière.  Ecologie industrielle : L’écologie industrielle consiste à la mise en place d’une organisation entre acteurs d’un même territoire visant à optimiser la gestion des ressources (matière, énergie) et la création de synergies. Elle se traduit notamment par des accords de mutualisation et d’échange (gestion commune des déchets, cartographie des flux et diagnostic énergétique collectif…).  Economie de fonctionnalité : L’économie de fonctionnalité consiste à vendre un service plutôt qu’un bien, comme par exemple pour l’usage de vélos ou voitures en libre service, ou de photocopieurs pour les entreprises. Cette approche entraîne notamment la création de nouveaux business model. Exemple : Xerox est passé de la vente de produits (imprimantes) à des contrats de location tout en améliorant l’éco-conception de ses produits dont elle conserve la propriété  Valorisation matière : La valorisation matière consiste à réutiliser le produit ou à la recycler dans un autre cycle produit via : - Le réemploi (après réparation ou remise à neuf) pour le même usage ou un usage différent - La réutilisation : certaines pièces du produit peuvent être réutilisées et revendues - Le recyclage : utilisation des matières premières pour la production d’un nouveau produit (identique ou différents)  Valorisation énergétique : La valorisation énergétique consiste à transformer un déchet en source d’énergie . Il existe deux procédés principaux : - l’incinération dont la chaleur peut être utilisée telle quelle ou transformée en électricité - la méthanisation (cf. Biogaz) avec utilisation du gaz pour produire de l’électricité du carburant et/ou de la chaleur
  8. 8. © ORESYS 8 A propos des auteurs : SOURCES & CONTACTS Pour plus d'informations sur Oresys, connectez-vous sur : http://www.oresys.eu/secteur/energie-utilities-2/ Sources : http://www.institut-economie-circulaire.fr http://www.developpement-durable.gouv.fr/Economie-circulaire,33986.htm www.ademe.fr/dechets http://www.ademe.fr/ http://www.grdf.fr/collectivites-territoriales/notre-accompagnement/tout-savoir-sur-le-biomethane http://www.portofrotterdam.com/en/Business/bioport/Pages/bioport.asp http://www.veolia.com/fr/pour-nos-clients/nos-realisations/industries/economie- circulaire/allemagne-rostock http://www.simsrecycling.com/ http://www.waste-management-world.com/articles/2013/11/1-4bn-contract-for-sita-to-process- london-waste-at-severnside-waste-to-energy-plant.html http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/05/28/comment-san-francisco-s-approche-du-zero- dechet_4421676_3244.html http://www.smartgrids-cre.fr/index.php?p=biomethane-biogaz http://www.sita.fr/actualites/plastlab-laboratoire-dedie-valorisation-plastiques/ http://www.suez-environnement.fr/innovation-2/nos-innovations/notre-savoir-faire/ http://www.biotop17.com/ https://www.preserveproducts.com/recycle/programs/171/gimme-5-program http://www.cd2e.com/sites/default/files/international/newlt_export_cd2e/2-secteur%20dechet.pdf « L’économie circulaire et la gestion des déchets : des solutions pour la croissance » est une Publication Oresys. © 2015 Oresys. Tous droits réservés La marque Oresys, son logo et le slogan « Notre engagement fait la différence » sont la propriété d‘Oresys. Les points de vue et opinions exprimés dans cet article ne doivent pas être considérés comme un avis professionnel applicable à votre entreprise. La référence dans cet article à des marques de distributeurs pouvant appartenir à des tiers n'est pas une déclaration de propriété par Oresys ni l'affirmation implicite de l'existence d'un lien entre Oresys et les propriétaires des dites marques. Pour en savoir plus Maxime Assedo Consultant diplômé de Kedge Business School. Maxime intervient depuis plus de deux ans sur des missions dans le domaine de l'Energie & Utilities. Alice Baudoin Consultante diplômée de Montpellier Supagro. Alice intervient depuis près d’un an dans le domaine de l’Energie et des Utilities, et contribue à la veille sur ce secteur pour Oresys.

×