Etat: La réglementation est
meilleure que dans beaucoup
de pays. Le problème est
ailleurs
Les Banques: Les entreprises
son...
 Disproportion Crédit/Garantie
 Pas de réévaluation régulière des
garanties (mesure réglementaire + Lose
lose)
 Peu de ...
 Bandes organisées exploitant l’obligation
de vendre au moins disant
 Disparités entre la liquidité du marché
secondaire...
 Absence de base de données de
garanties
 Pas de base de données des
transactions faites sur le marché
secondaire
 Pas ...
 Incapacité d’analyse du risque
 Pas de tarification différenciée
 Garanties de crédit inefficaces
 Moral Hazard
 L’i...
Crédit
Bureaus
Commencer
avec les
moyens du
bord « Oued
Knis »
Réformes
Juridiques
(Hiérarchisation des
Créanciers, Garant...
La pratique des garanties reelles en algerie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La pratique des garanties reelles en algerie

439 vues

Publié le

Atelier FCE portant réflexion sur le thème : Le droit des suretés en Algérie, ou des garanties préalables a l’accès au financement bancaire

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
439
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La pratique des garanties reelles en algerie

  1. 1. Etat: La réglementation est meilleure que dans beaucoup de pays. Le problème est ailleurs Les Banques: Les entreprises sont peu bancables. Nous sommes obligés de prendre des précautions Le Marché: Beaucoup de distorsions dans le peu de statistiques existantes. Tout le monde à un peu raison ou un peu tort. Les Entreprises: Les banques ne veulent prendre aucun risque et se basent plus sur les garanties que sur le Business Plan Garanties
  2. 2.  Disproportion Crédit/Garantie  Pas de réévaluation régulière des garanties (mesure réglementaire + Lose lose)  Peu de neutralité dans l’expertise de valorisation  Sous-déclaration systématique pour motifs fiscaux
  3. 3.  Bandes organisées exploitant l’obligation de vendre au moins disant  Disparités entre la liquidité du marché secondaire en fonction des biens  Difficultés en amont: Lenteurs, Décisions exécutoires (?), Jugements au cas par cas…etc.
  4. 4.  Absence de base de données de garanties  Pas de base de données des transactions faites sur le marché secondaire  Pas d’Argus  Absence de jurisprudence
  5. 5.  Incapacité d’analyse du risque  Pas de tarification différenciée  Garanties de crédit inefficaces  Moral Hazard  L’instruction BA 74/94  Le cercle vicieux immobilier
  6. 6. Crédit Bureaus Commencer avec les moyens du bord « Oued Knis » Réformes Juridiques (Hiérarchisation des Créanciers, Garanties virtuelles..etc. Alternatives (Leasing, Murabaha..)

×