Flash des Réalisations
  Semestrielles 2010
Tableau Récapitulatif
Télécommunications

Maroc Telecom : Un léger retrait de la masse bénéficiaire dû à la baisse du résultat
financier….
Opéra...
Agroalimentaire

Cosumar : Des résultats semestriels limités par les précipitations du premier trimestre 2010…
A l’issue d...
Eqdom : Un maintien du niveau des marges…
En dépit du contexte économique toujours peu propice, la société de crédit à la ...
La marge brute s’est élevée à 23,4 MTND (141,1 MMAD), soit une hausse de 31,2%. Par conséquent, le
taux de marge brute res...
RECHERCHE & ANALYSE                                                                      CDG CAPITAL BOURSE
    101, Bd. M...
 Flash resultats cdg 1
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Flash resultats cdg 1

2 603 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 603
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
14
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Flash resultats cdg 1

  1. 1. Flash des Réalisations Semestrielles 2010
  2. 2. Tableau Récapitulatif
  3. 3. Télécommunications Maroc Telecom : Un léger retrait de la masse bénéficiaire dû à la baisse du résultat financier…. Opérant dans un marché caractérisé par une exacerbation de la concurrence, l’opérateur historique Maroc Telecom a pu réaliser un chiffre d’affaires semestriel consolidé de 15,46 Mrd MAD en hausse de 6% comparativement à la même période en 2009. Cette performance a comme soubassement la bonne tenue du marché domestique ainsi que des filiales à l’exception de Gabon Telecom et de Mobisud qui ont accusé des baisses respectives de 13,6% et de 66,2%. Pour sa part, le résultat opérationnel avant amortissement s’est renforcé de 4,8% à 9,0 Mrd MAD contre 8,6 Mrd MAD une année auparavant. Par ailleurs, le résultat opérationnel consolidé du groupe ressort à 6,6 Mrd MAD en hausse de 1,8% par rapport à la même période en 2009. En conséquence, la marge opérationnelle s’est délestée de 1,8 point pour s’établir à 43,1%. Avec une croissance des charges financières liée aux investissements en réseaux et à l’acquisition de Sotelma, le résultat financier loge en territoire négatif s’établissant à -85 MMAD (vs +21 MMAD en juin 2009). Enfin, le RNPG a accusé une inflexion de 4,1%, comparativement à la même période en 2009, se situant ainsi à 4,45 Mrd MAD. Bâtiments et Matériaux de construction Ciments du Maroc : Un recul de la marge opérationnelle suite aux amortissements de la nouvelle usine d’Ait Baha… Compte tenu de la capacité de production additionnelle provenant du premier broyeur de la nouvelle usine d’Aït Baha, Ciments du Maroc a enregistré une croissance des ses ventes semestrielles de 5,8% contre une évolution de 1,1% au niveau du marché national. A cet égard, le chiffre d’affaires du cimentier s’est hissé de 8,6% à 1 563 MMAD. Impacté par l’augmentation des prix des combustibles solides et par les dotations aux amortissements supplémentaires liées à la nouvelle usine, le résultat d’exploitation de CIMAR s’est rétracté de 1,6% à 600 MMAD. A cet effet, la marge opérationnelle a cédé 4 points s’établissant à 38,3%. Les dividendes reçus des filiales et des participations ont largement compensé les frais liés au financement de la nouvelle usine, impliquant un résultat financier de 135 MMAD (+ 45,1%). Par conséquent, le résultat net de Ciments du Maroc a progressé de 9,5%, pour une marge nette de 35,8% vs. 35,4% à fin juin 2009. En consolidé, le chiffre d’affaires s’est amélioré de 4,6% à 1 941 MMAD. Pour sa part, le REX s’est replié de 4,7% à 652 MMAD, soit une marge opérationnelle de 33,5% contre 36,8% une année auparavant. Enfin, le résultat net consolidé s’est renforcé de 4,0% à 557 MMAD. De ce fait, la marge nette est passée à 28,6% contre 28,8% en juin 2009. Après le démarrage du premier broyeur à ciment d’Ait Baha en novembre 2009, le management du groupe a procédé à la mise en service du four et du second broyeur à ciment en juillet 2010. Bénéficiant des technologies les plus performantes, cette nouvelle usine a été dotée d’une capacité annuelle de 1,6 millions de tonnes de clinker et de 2,2 millions de tonnes de ciment.
  4. 4. Agroalimentaire Cosumar : Des résultats semestriels limités par les précipitations du premier trimestre 2010… A l’issue du premier semestre 2010, l’opérateur sucrier national « Cosumar » a réalisé un flux d’affaires social de 2 346 MMAD, en appréciation de 7,1%. Ce résultat est dû à l’élévation du volume des ventes et à l’évolution de leur structure en faveur des granulés. Pour sa part, l’excédent brut d’exploitation s’est accru de 10,8% suivant l’évolution des ventes, atténuée en partie par le renchérissement de la matière première. A la suite de l’augmentation des produits de participation et de la réduction de l’endettement, le résultat financier s’est hissé de 35,4% à 139,7 MMAD. En définitive, le résultat net s’est élevé à 427,4 MMAD contre 412,0 MMAD en juin 2009, soit une hausse de 3,7%. Impacté par les inondations exceptionnelles du premier trimestre 2010 dans les régions du Gharb et du Loukous, le chiffre d’affaires consolidé du groupe Cosumar a attesté une croissance limitée (1,6%) pour se situer à 2 866,1 MMAD. Pour sa part, l’excédent brut d’exploitation a enregistré une légère croissance (2,1%) à 640 MMAD. La marge opérationnelle brute s’est ainsi améliorée de 0,1 point à 22,3%. En intégrant des charges exceptionnelles non courantes, le résultat net part du groupe s’est déprécié de 10,2% à 296,1 MMAD vs 329,9 MMAD en juin 2009. En conséquence, la marge nette consolidée a accusé un retrait de 1,4 point s’établissant à 10,3%. En outre, le ratio d’endettement net sur capitaux propres s’est amélioré en passant de 51,9% à fin juin 2009 à 36,6% une année plus tard. Côté perspectives, l’extraction devrait se situer en 2010 aux environs de 380 000 tonnes de sucre blanc, en retrait de 7% par rapport à 2009, sous l’effet des inondations enregistrées dans les régions du Gharb et du Loukous et d’une moindre qualité technologique de la Bettrave à Doukkala. En revanche, l’accroissement de l’activité de raffinage à Casablanca et l’utilisation de la capacité de raffinage de Sunabel permettront de compenser le retrait d’extraction assurant un approvisionnement régulier du marché. Enfin, les dernières précipitations ont permis une amélioration significative des réserves en eau d’irrigation dans les barrages, donnant une meilleure visibilité pour les prochaines campagnes agricoles. Société de financement Maroc Leasing : Une croissance des résultats dopés par l’effet de la fusion avec Chaabi Leasing… La société de financement « Maroc Leasing » a clôturé le premier semestre sur une note positive caractérisée par un développement de la production de 59% à 1 780 MMAD, fixant la part de marché de l’opérateur financier à 26,21%. En conséquence, l’encours financier passe de 4 809 MMAD à 9 086 MMAD, enregistrant un bond de 89% comparativement à six mois auparavant. Sur la même lignée, le PNB s’est accru de 16% à 86,91 MMAD, sous l’effet conjugué de l’augmentation des encours et de la maîtrise des charges d’exploitation bancaires. En parallèle, le résultat avant impôt s’est amélioré de 9% passant de 52,85 MMAD à 57,47 MMAD d’une année à l’autre. Enfin, le résultat net s’est renforcé de 9% à 36,2 MMAD laissant apparaître une marge nette de 41,65% vs 44,48% en juin 2009.
  5. 5. Eqdom : Un maintien du niveau des marges… En dépit du contexte économique toujours peu propice, la société de crédit à la consommation « Eqdom » a vu l’ensemble de ses indicateurs d’activités semestriels évoluer en territoire positif. Ainsi, l’encours brut des crédits accordés par « Eqdom » s’est hissé de 7,5% allant de 8 377,8 MMAD à fin juin 2009 à 9 009,1 MMAD une année plus tard. Cette performance serait liée, en partie, à la tenue du Salon de l'Automobile au cours du premier semestre 2010. Sur la même lignée, le PNB a attesté un bond de 7% à 332,7 MMAD vs 310,8 MMAD à fin juin 2009. Cet élan aurait comme origine l’accroissement des produits d’exploitation et l’optimisation des coûts des ressources. Compte tenu de l’extension du réseau commercial et du développement de l'activité via le renforcement des effectifs, les charges générales d'exploitation se sont accrues de 5,7% à 118,4 MMAD. En conséquence, le coefficient d’exploitation a accusé un retrait de 0,41 point s’établissant à 35,59%. Pour sa part, le résultat brut d’exploitation s’est renforcé de 7,6% pour s’afficher à 214,4 MMAD. En dépit de la montée des dotations aux provisions nettes de reprises de 48,5% à 33,4 MMAD, le résultat net ressort à 118,6 MMAD, vs 115,5 MMAD en juin 2009, en amélioration de 2,7%. En définitive, la marge nette s’est délestée de 1,5 point pour se maintenir à 35,6%. Service aux collectivités Lydec : une quasi-stagnation des marges... Le gestionnaire délégué en Eau et Electricité de la ville de Casablanca « LYDEC » a communiqué ses résultats sociaux au titre du premier semestre de l’exercice 2010. A cet égard, son chiffre d’affaires s’est établi à 2 674 MMAD, soit une progression de 5,4% par rapport à la même période de l’exercice précédent. Cette hausse est expliquée par une amélioration de 4,8% des volumes des eaux vendus, par un accroissement de 1,3% des volumes d’électricité distribués et par l’expansion de l’activité travaux liée au projet Tramway de Casablanca. Pour sa part, l’EBE s’est renforcé de 4,6% à 361 MMAD impliquant une quasi stagnation de la marge opérationnelle brute à 13,50% (vs. 13,60% une année auparavant). En définitive, le résultat net du délégataire s’est apprécié de 1,3% pour s’établir à 122 MMAD. Ainsi, la marge nette s’est amoindrie de 17 pbs à 4,56%. Distribution Ennakl : Des réalisations semestrielles appréciables... Au titre du premier semestre de l’exercice 2010, le distributeur automobile Ennakl a écoulé 6 250 véhicules, soit 1 190 unités de plus qu’à la même période en 2009. Ainsi, le flux d’affaires semestriel s’est accru de 46,0% d’une année à l’autre, s’établissant à 213,2 MTND, soit 1 285,6 MMAD. Ce chiffre d’affaires englobe, à hauteur de 22,0 MTND (132,7 MMAD), la vente du stock de véhicules industriels à la société Ennakl Véhicules Industriels et aux particuliers. Rappelons à ce titre que la société Ennakl a transféré son activité « vente de véhicules industriels » à la société Ennakl Véhicules Indutriels, créée début 2010 et détenue par Princesse Holding.
  6. 6. La marge brute s’est élevée à 23,4 MTND (141,1 MMAD), soit une hausse de 31,2%. Par conséquent, le taux de marge brute ressort à 10,97% contre 12,20% à fin juin 2009. Sous l’effet conjugué de cette dégradation du taux de marge brute et de l’envolée des frais de distribution (+181,9%), le REX s’est limité à 13,9 MTND (83,8 MMAD), soit une progression de 19,7%. De ce fait, la marge opérationnelle est passée de 7,96% à fin juin 2009 à 6,53% une année plus tard. En définitive, le résultat net s’est accru de 40,3% pour atteindre 12,4 MTND (74,7 MMAD), impliquant une marge nette de 5,80% contre 6,03% à la même période en 2009. En consolidé, le CA s’est élevé à 219,7 MTND (1,3 Mrd MAD), soit un taux de réalisation de 57,9% par rapport aux estimations 2010 de la note d’information de l’IPO. La société affiche un REX de 16,0 MTND (96,4 MMAD), correspondant à 48,6% des estimations de l’IPO. La marge opérationnelle s’est ainsi élevée à 7,28%. Enfin, le distributeur a réalisé un RNPG de 12,7 MTND (76,5 MMAD), soit 45,9% des estimations IPO, pour une marge nette de 5,76%.
  7. 7. RECHERCHE & ANALYSE CDG CAPITAL BOURSE 101, Bd. Massira El Khadra 9, Bd Kennedy, Casablanca - Maroc Casablanca, Maroc. Tél. : 05 29 00 44 68 Tél. : 05 22 36 20 20 (L.G.) Fax : 05 22 99 53 36 Fax : 05 22 36 78 78 recherche_analyse@cdgcapital.ma Responsable Directeur Général Asmâa BOUKHRIS BARAKAT Rachid OUTARIATTE boukhris@cdgcapital.ma r.outariatte@cdgcapitalbourse.com Analystes Financiers Traders Amal ZAOUIYA Ghali Kettani : 05 22 95 77 13 zaouiya@cdgcapital.ma g.kettani@cdgcapitalbourse.ma Iliass BENGEBARA Khalid GUERMATHA : 05 22 95 77 12 bengebara@cdgcapital.ma k.guermatha@cdgcapitalbourse.ma Maroua BOUABDELLAH Zoubida SAMLAL : 05 22 95 77 11 Bouabdellah@cdgcapital.ma z.semlal@cdgcapitalbourse.ma Hani BENYAHYA : 05 22 95 77 15 h.benyahya@cdgcapitalbourse.ma CDG CAPITAL Tour Mamounia Place Moulay El Hassan Rabat, Maroc. Tél. : 05 37 66 52 52 (L.G.) Fax : 05 37 66 52 00 Avertissement Les informations, estimations et commentaires contenus dans cette note sont établis à partir de sources que nous tenons pour dignes de foi, mais dont ni l’exactitude ni l’adéquation ne sont garanties. Ils reflètent ainsi l’opinion de l’équipe Recherche et Analyse de CDG Capital à la date de parution. Dans le cadre de son activité, CDG Capital peut se trouver aussi bien dans des positions d’achat que de vente des titres de la ou des sociétés citées dans le présent document.

×