L’islam militant
Enquête publiée
du 7 au 13 décembre 2002
MIDI LIBRE
L’enquête, qu’est-ce que c’est?
La sidération du 11/09/2001
Un monde s’écroule
L’anéantissement, l’incompréhension
Un an après les attentats,
nous publions une enquête
en sept volets sur l’après 11
septembre
Le service Enquête qui vient ...
Musulmans et terroristes
Ben Laden, l’ennemi des juifs des
croisés et… des musulmans
Le 20e pirate est un Français
L’ennemi intérieur
La guerre d’Afghanistan
7 octobre 2001
Le 21 avril 2002
Reportage aux Etats-Unis
La méfiance
L’angélisme
Vu du monde musulman
Les trois auteurs de l’enquête ont signé la pétition sur
l’accès des journalistes aux documents administratifs.
Trouver un document qui
atteste de l’implantation des
musulmans dans la région
Languedoc-Roussillon
Depuis 1999, le minist...
Un long travail de mise en confiance de l’autorité
administrative nous a permis d’établir une première
carte qui sera comp...
Une pratique contrastée et culturelle
Ramadan,
75%
Prières 5
fois par
jour, 33%
prière du
vendredi,
20%
L’islam? Mais quel islam?
• Une religion plurielle
• Un schisme
• Diverses écoles juridiques
• Pas de clergé chez les
sunn...
Apprendre la langue
et les références
de vos interlocuteurs
• 1 - L’école Hanafite. Ses fondements comprennent, en plus du...
La révolution iranienne de 1979
• L’islam ne sépare pas
politique et religion
L’idée du califat
• Pas de séparation entre
Eglise et Etat
• Entre domaine p...
Des facteurs exogènes et
endogènes qui ne facilitent
pas le dialogue
• Le conflit israélo-
palestinien
• La ghettoisation ...
Comment peut-on être
Français musulman?
Les uns se disent à la fois citoyen et
musulman dans une relecture
confessionnelle...
Où vivent les Français qui
se déclarent musulmans?
Carte de l’islam en France paru dans
l’hebdomadaire La Vie en 2007. Ell...
Premier volet de
l’enquête: l’UOIF
majoritaire en France
• L’Union des organisations
islamiques de France
• Organisateur d...
Les Frères musulmans
dominent le paysage dans
la région.
Premier volet de l’enquête.
Hani et Tariq Ramadan,
descendants du fondateur
des Frères musulmans,
Hassan al-BanaEn 1998, Hani Ramadam déclare que
lui ...
Deuxième volet
Le foulard est déjà une affaire en
France. Récit d’une polémique et d’un
contentieux juridique long de quat...
Vêtements identitaires
Sur le site de Muslim Classic, une
publicité pour le prochain
rassemblement de l’UOIF au Bourget.
Les liens avec l’autre côté
de la Méditerranée:
l’Algérie et ses années de
plomb.
Les mouvements islamistes qui se
dévelop...
Quatrième volet de
l’enquête: les confréries
Les confréries ahbaches,
soufies et mourides
L’association des projets de
bienfaisance islamique est une
confrérie née au ...
Les mourides
Leur capitale spirituelle est Touba au
Sénégal. Le président Wade est
mouride.
Les «modou modou» par leurs
tr...
Les tariqas soufies
Des mystiques Des politiques
Tombouctou, la ville des
333 saints soufis
Les salafistes qui ont pris le contrôle
du nord du Mali ont détruit des
tombes ...
Reportage à Tombouctou
publié par la Tribune de
Genève
Cinquième volet: l’islam
des Indes, les évangélistes
musulmans
Les «évangélistes»
du Jama at al tabligh, l’islam des Indes
Sur leurs visages, les longues barbes contrastent souvent avec...
7e volet de l’enquête:
un converti prend les armes
Abd Samad Moussaoui, le grand frère de Zacarias,
ami de Massood, le martyr de la guerre de Tchéchénie.
Abd Samad raconte s...
Une autre révélation de l’enquête
La curieuse association d’un sexologue, d’un ami de Didier Schuller, d’un
militant prose...
Le croisement de plusieurs
enquêtes et d’une affaire de
pédophilie traitée à l’agence
de Narbonne
Dernier volet de l’enquête:
islam
et République.
Des similitudes entre
islamisme djihadiste et
loup solitaire d’ultradroite
Un parti confessionnel, le
parti musulman de France,
à Strasbourg.
Le groupuscule antisémite de
Mohamed Latrèche n’a encor...
En avril 2010, je publie un
article intitulé « Mais que
veulent les Arabes? Une
démocratie qui intègre
l’islam. Le printem...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

L'islam militant en Languedoc-Roussillon

292 vues

Publié le

Enquête sur l'islam militant par Odile Cimetière, Lise Valette et Olivier Bot publiée en 2002.

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
292
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • L’Ouma des croyants est un fantasme, comme le Califat. "Islam" est un mot arabe qui signifie "soumission", sous-entendu "à Dieu".
  • Les Mourides sont des musulmans soufis sénégalais très dynamique du point de vue du commerce. Ce sont les Modou modou du mouridisme qui organisent notamment le réseau des bazars sur les marchés. Le président Wade est mouride.
  • Les témoins de Jéhovah de l’islam. Foi et Pratique en France. Leur centre rue Jean-Pierre Timbaud à Paris. e mouvement, sorte d’évangélisme musulman, repose sur le « khourouj » (la sortie) ; ses membres doivent propager l’islam, « prêcher à Allah et sortir dans la voie d’Allah », indique « Tabligh, étape IV » (éd. Le Figuier), l’un des livres de référence du mouvement. C’est dans ce même ouvrage que l’on retrouve au mot près la phrase du responsable de la mosquée :« Il est des qualités du bon musulman de laisser ce qui le regarde pas. »
    « On ne se mêle pas de politique. »Cela signifie que les membres de ce mouvement ne se placent pas dans un islam de combat, contrairement aux salafistes djihadistes. Leur objectif est la propagation d’un islam puritain, d’un islam pensé comme celui « des origines ». Cependant, à Peshawar comme ailleurs, c’est une porte d’entrée de l’islamisme politique voire djihadiste.
  • L'islam militant en Languedoc-Roussillon

    1. 1. L’islam militant Enquête publiée du 7 au 13 décembre 2002 MIDI LIBRE
    2. 2. L’enquête, qu’est-ce que c’est?
    3. 3. La sidération du 11/09/2001
    4. 4. Un monde s’écroule
    5. 5. L’anéantissement, l’incompréhension
    6. 6. Un an après les attentats, nous publions une enquête en sept volets sur l’après 11 septembre Le service Enquête qui vient d’être créé creuse la question du terrorisme international djihadiste.
    7. 7. Musulmans et terroristes
    8. 8. Ben Laden, l’ennemi des juifs des croisés et… des musulmans
    9. 9. Le 20e pirate est un Français L’ennemi intérieur
    10. 10. La guerre d’Afghanistan 7 octobre 2001
    11. 11. Le 21 avril 2002
    12. 12. Reportage aux Etats-Unis
    13. 13. La méfiance
    14. 14. L’angélisme
    15. 15. Vu du monde musulman
    16. 16. Les trois auteurs de l’enquête ont signé la pétition sur l’accès des journalistes aux documents administratifs.
    17. 17. Trouver un document qui atteste de l’implantation des musulmans dans la région Languedoc-Roussillon Depuis 1999, le ministère de l’Intérieur a entrepris de recenser les lieux de culte musulmans. L’islam des caves est encore très présent sur le territoire national et régional. Une consultation est mise en place afin d’organiser un conseil du culte musulman en France. Des documents existent mais en France, la presse n’a pas de droit spécifique d’accès aux documents administratifs, contrairement à ce qui se passe aux Etats-Unis ou en Inde. Le RTI n'est autre que le très sérieux «droit à l'information» ( Right to Information ), une loi autorisant les citoyens à avoir accès aux registres administratifs. N'importe qui, en Inde, peut désormais rédiger une demande pour connaître des dépenses publiques, un dossier litigieux ou encore, par exemple, des bénéficiaires d'allocations.
    18. 18. Un long travail de mise en confiance de l’autorité administrative nous a permis d’établir une première carte qui sera complétée par le travail de terrain.
    19. 19. Une pratique contrastée et culturelle Ramadan, 75% Prières 5 fois par jour, 33% prière du vendredi, 20%
    20. 20. L’islam? Mais quel islam? • Une religion plurielle • Un schisme • Diverses écoles juridiques • Pas de clergé chez les sunnites • De multiples courants de pensée attachés à la parole de savants • Des cloisonnements nationaux Dans toute enquête, une fois que la question principale est posée, il faut définir le champs d’études. Après de longues discussions, nous avons décidé de rendre compte du phénomène social, politique, religieux de l’islam au travers de son militantisme. Notre enquête s’intéressera à l’islam militant. Donc, pas à tout l’islam, ni seulement à l’islam fondamentaliste ou radical qui a inspiré les attentats du 11 septembre.
    21. 21. Apprendre la langue et les références de vos interlocuteurs • 1 - L’école Hanafite. Ses fondements comprennent, en plus du Coran et de la Sunna, la coutume et les paroles des compagnons du Prophète. Cette école est caractérisée surtout par l’utilisation de la raison et de l’opinion. Elle est considérée comme l’école la plus libérale. Elle est répandue de nos jours en Afghanistan, en Inde, en Turquie, en Iran, en Syrie, en Russie et en Chine. • 2 – l’école Malékite : Cette école met l’accent sur l’avis des compagnons du prophète et sur la pratique des Médinois aux coutumes de la société s’ils ne contredisent pas la loi divine ainsi qu’à l’établissement des normes juridiques à partir de l'intérêt général de la société L’imam Mâlik était réputé pour sa narration du Hadîth, il est considéré comme l’un des meilleurs en la matière. Cette école s’est répandue en Andalousie, en Afrique du nord, au Soudan. • 3 – l’école Shâfi‘ite Cette école s’est positionnée entre l’école hanafite qui prime l’opinion personnelle, et l’école malékite qui se base essentiellement sur la sunna. Pour les Shâfi‘ite, la sunna est valorisée comme source de droit et une grande importance est donnée au consensus de toute la communauté. Cette école s’est répandue en Egypte, au Koweït, au Yémen, et dans certains pays de l’Asie comme l’Indonésie, la Malaisie et la Thaïlande. • 4 – l’école Hanbalite :. Cette école fait primer le hadîth du prophète. Elle rejette le raisonnement par analogie et n'admet qu'une interprétation littéraliste et superficielle du texte. Elle Iva donner naissance à la Salafiyya (salafisme). Sa rigueur méthodologique et sa restriction de l’ijtihâd (effort juridique) comme son rejet de tout compromis avec la modernité va donner naissance au salafisme Wahhabite (du à Muhammad Ibn 'Abdel Wahhâb) qui s'est renforcé encore plus après la chute de l'empire ottoman et grâce aux pétrodollar saoudiens.
    22. 22. La révolution iranienne de 1979
    23. 23. • L’islam ne sépare pas politique et religion L’idée du califat • Pas de séparation entre Eglise et Etat • Entre domaine public et sphère privée • Entre croyance et idéologie
    24. 24. Des facteurs exogènes et endogènes qui ne facilitent pas le dialogue • Le conflit israélo- palestinien • La ghettoisation des quartiers et l’abandon d’une population jeune marginalisée • La solution de l’islam et des grands frères pour encadrer des jeunes
    25. 25. Comment peut-on être Français musulman? Les uns se disent à la fois citoyen et musulman dans une relecture confessionnelle de la laïcité Les autres prônent le repli communautaire dans le pays d’accueil Une minorité prêche la haine du pays d’accueil associé à un ensemble qui combattrait l’islam.
    26. 26. Où vivent les Français qui se déclarent musulmans? Carte de l’islam en France paru dans l’hebdomadaire La Vie en 2007. Elle est basée sur un sondage comportant 91 enquêtes réalisées sur la période 2003/2006 auprès d’échantillons de 1.000 personnes représentatifs de la population française, selon la méthode des quotas.
    27. 27. Premier volet de l’enquête: l’UOIF majoritaire en France • L’Union des organisations islamiques de France • Organisateur du grand rassemblement du Bourget • Liée aux Frères musulmans actuellement au pouvoir en Egypte et proche de Ennadha au pouvoir en Tunisie. • Le cheick qatari Qaradawi prédicateur sur Al Jazira
    28. 28. Les Frères musulmans dominent le paysage dans la région. Premier volet de l’enquête.
    29. 29. Hani et Tariq Ramadan, descendants du fondateur des Frères musulmans, Hassan al-BanaEn 1998, Hani Ramadam déclare que lui et son frère, Tariq sont les deux faces d’une même pièce. Au cours de notre enquête, en confrontant l’interview des responsables de l’Acep à Montpellier qui déclarent que » les frères Ramadan n’ont rien à voir avec l’UOIF » et la tenue d’une conférence organisée à Ales par l’UOIF avec pour invité Hani Ramadan, nous réalisons que cette question qui agace cache un mensonge, au moins par omission.
    30. 30. Deuxième volet Le foulard est déjà une affaire en France. Récit d’une polémique et d’un contentieux juridique long de quatre années pour établir si oui ou non des collégiennes peuvent porter le voile à l’école de la République. Le commerce communautaire investit le commerce éthique. Une fatwa appelant au boycott des produits étasuniens et israéliens fait naître une gamme de produits alternatifs comme le Mecca Cola. Trois Montpelliérains créent une marque confessionnelle qui s’affiche dans la rue: Muslim classic
    31. 31. Vêtements identitaires Sur le site de Muslim Classic, une publicité pour le prochain rassemblement de l’UOIF au Bourget.
    32. 32. Les liens avec l’autre côté de la Méditerranée: l’Algérie et ses années de plomb. Les mouvements islamistes qui se développent en Algérie sont aussi présents en Languedoc. Le Front islamique du salut est créé en 1989, un an après les émeutes d’Alger. Le FIS gagne les élections en 1992. Le pouvoir algérien annule le scrutin. Des groupes armés naissent aussitôt dont le GIA et l’Armée islamique du salut. Le premier rassemble notamment des Afghans (des vétérans arabes de la guerre d’Afghanistan contre les Russes) bénéficie de réseaux de soutiens en France, et revendique des attentats. En partie manipulé par les services algériens, il entre dans une logique de terreur et de massacre de civils en Algérie. Le Groupuscule salafiste pour la prédication et le combat (GSPC) proche d’Al Qaida, qui va devenir Aqmi (Al Qaida au Maghreb islamique)
    33. 33. Quatrième volet de l’enquête: les confréries
    34. 34. Les confréries ahbaches, soufies et mourides L’association des projets de bienfaisance islamique est une confrérie née au Liban et instrumentalisée par le pouvoir syrien. Elle est considérée comme une secte par d’autres branches de l’islam et est en guerre idéologique avec les Frères msulmans et les wahhabites saoudiens. Au Liban, des ahbachis siègent au parlement. En France comme les Frères musulmans, ils combattent la laicité intégration citoyenneté à la française. Sa mosquée à Montpellier était fréquentée par le frère de Zacarias Moussaoui.
    35. 35. Les mourides Leur capitale spirituelle est Touba au Sénégal. Le président Wade est mouride. Les «modou modou» par leurs transferts financiers participent pour un tiers au revenu du Sénégal
    36. 36. Les tariqas soufies Des mystiques Des politiques
    37. 37. Tombouctou, la ville des 333 saints soufis Les salafistes qui ont pris le contrôle du nord du Mali ont détruit des tombes de saints soufis à Tombouctou. C'est Ibn Taymiwa, mort en 1328, qui le premier prône un retour aux sources de l'islam. Il est le fondateur du salafisme. Il estime qu'il faut combattre le soufisme car ce courant est trop mou, qu'il ne fait pas assez pour la défense de l'islam et qu'il est responsable du retard des musulmans dans le monde. On voit alors apparaitre cette opposition entre le salafisme et le soufisme. La deuxième rupture au XVIIIe siècle et va s'accompagner d'actions plus violentes. Abdelwahhab estime qu'il faut détruire ce qui est lié au soufisme pour que la nation musulmane retrouve puissance et gloire.
    38. 38. Reportage à Tombouctou publié par la Tribune de Genève
    39. 39. Cinquième volet: l’islam des Indes, les évangélistes musulmans
    40. 40. Les «évangélistes» du Jama at al tabligh, l’islam des Indes Sur leurs visages, les longues barbes contrastent souvent avec leur jeune âge. Ils portent l’habit pakistanais traditionnel (khamiss) ou plus généralement des tuniques blanches (djellabas ou gandouras) qui descendent jusqu’à leurs chevilles, une calotte sur la tête (taguilla) et éventuellement une paire de Nike ou de Reebok. Ainsi, qu’il pleuve ou qu’il vente, ils vont, inlassablement, par monts et par vaux, à travers la France et le monde par petits groupes de trois ou de cinq, rarement plus, pour propager le message d’Allah à leur prochain.
    41. 41. 7e volet de l’enquête: un converti prend les armes
    42. 42. Abd Samad Moussaoui, le grand frère de Zacarias, ami de Massood, le martyr de la guerre de Tchéchénie. Abd Samad raconte sa rencontre avec Xavier en BTS à Perpignan. Zacarias est déjà à Londres et fréquente la mosquée de Findsbury Park à Londres.
    43. 43. Une autre révélation de l’enquête La curieuse association d’un sexologue, d’un ami de Didier Schuller, d’un militant prosectaire et d’un islamiste versé dans l’internet
    44. 44. Le croisement de plusieurs enquêtes et d’une affaire de pédophilie traitée à l’agence de Narbonne
    45. 45. Dernier volet de l’enquête: islam et République.
    46. 46. Des similitudes entre islamisme djihadiste et loup solitaire d’ultradroite
    47. 47. Un parti confessionnel, le parti musulman de France, à Strasbourg. Le groupuscule antisémite de Mohamed Latrèche n’a encore que cinq ans quand nous faisons l’enquête. Lors d’un meeting à Paris, le PMF a invité Serge Thion un négationniste d’extrême droite qui proposa de créer des comités de soutien à Zacarias Moussaoui.
    48. 48. En avril 2010, je publie un article intitulé « Mais que veulent les Arabes? Une démocratie qui intègre l’islam. Le printemps arabe était pour bientôt. L’enquête d’opinion «Who speaks for Islam?» de l’institut américain Gallup a été réalisée sur des échantillons représentatifs (méthode des quotas) de 1000 personnes par pays dans 35 pays musulmans, en 2007. Ces 50 000 entretiens ont donné lieu à un livre publié en 2008 et à une émission de télévision en 2009.

    ×