RAPPORT ANNUEL 2014 PSB

874 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
874
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
17
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

RAPPORT ANNUEL 2014 PSB

  1. 1. Rapport d’activité 2014
  2. 2. 2
  3. 3. ÉDITO 3 O l i v i e r S a l au n Président Directeur Général de PSB Industries Une belle réussite au-delà des chiffres‘‘ ‘‘ La publication d’un rapport annuel est toujours l’occasion de faire non seulement un bilan, mais un point sur l’avenir, en observant comment l’année écoulée prépare les objectifs des années futures. Naturellement, c’est d’abord vers les chiffres que nous portons notre regard. Ceux de 2014, première année de notre plan stratégique Ambition 2020, sont particulièrement prometteurs pour PSB INDUSTRIES. Avec un chiffre d’affaires de 262 M€ et un niveau élevé de rentabilité opérationnelle (EBIT de 22,7 M€), nous confirmons un excellent niveau de cash flow et améliorons notre ROCE. Autres données très significatives : le nombre record de nouveaux produits pour des références prestigieuses, ou encore, celui des accidents du travail avec arrêt, en nette diminution. Mais au-delà des chiffres, notre activité est avant tout une question de femmes et d’hommes. Celles et ceux qui sont à l’initiative d’actions concrètes, sur l’innovation, le marketing, la sécurité, les achats ou les programmes d’excellence industrielle, clés d’une croissance profitable. Celles et ceux qui nous ont rejoints ou qui se forment, afin de développer des programmes transverses déployant nos synergies et capitalisant sur les forces et les valeurs de notre Groupe. Celles et ceux, enfin, qui donnent le cap, à travers une gouvernance renforcée, tant au niveau du Conseil d’Administration que du Comité Exécutif. A toutes et à tous, j’adresse un grand merci et renouvelle toute ma confiance. Je tiens également à remercier tous nos clients et les partenaires qui nous soutiennent au quotidien. Ensemble, nous confirmerons en 2015 les progrès réalisés et écrirons la suite de notre histoire, celle dont notre plan,Ambition 2020, trace les grandes lignes. Car, comme nous l’avons présenté lors de la journée de célébration des anniversaires de nos pôles et de PSB INDUSTRIES en octobre, avec notre nouvelle identité visuelle « Industrial Imagination », cette histoire ne fait que commencer… L’HISTOIRE NE FAIT QUE COMMENCER
  4. 4. 4 Excellence industrielle TEXEN Investissements dans plusieurs usines du Groupe : > CCM : investissements (600 K€) pour le site dont un nouveau procédé de décoration (laquage intérieur) pour Dior Rose : nouvelle gamme soins Clarins, marquage à chaud et investissement machine de sérigraphie Mayet : des prouesses techniques pour réaliser le Fluid Stick de Dior : injection et surmoulage d’une bague en métal Ceica : investissement dans un compresseurs 30 bars pour la maîtrise de l’injection soufflage PET + achat de logiciels de prototypage rapide pour LVMH et Bacardi CGL Pack Investissements et aménagements sur le site d’Annecy (1 ME) : Evolution d’une salle propre vers une salle blanche ISO 7 Lignes spécifiques pour automatisation et évacuation automatique des cartons Engagement de CGL Pack Lorient dans la démarche HACCP et norme BRC/Iop en cours BaikoWSKI Réduction de 18 % des principaux consommables industriels grâce à l’optimisation des procédés et la structuration des achats innovation TEXEN Cellule Texen Lab Multiplication des projets d’innovation : Travail sur les matériaux : surmoulage de tissu sur Surlyn® Décoration Anti-contrefaçon par nanostructuration de surface Impression digitale en 3D CGL Pack Création d’une équipe «Innov’Pack» multi-compétences Nomination du concept Clipseal® aux Trophées de l’Innovation du salon CFIA (Carrefour des Fournisseurs des Industries Agroalimentaires.) Innovation Award au salon de l’emballage de Paris pour 2 concepts matériaux innovants (Clearseal® et Expanseal®) Trophée Bref Rhône-Alpes 2014 attribué pour sa démarche environnementale à travers son outil : éco-bilan 3x3® BaikoWSKI Diversification marchés grâce à 2 procédés industriels innovants : Marché du saphir : nouveau procédé de synthèse de palets de céramique Miniaturisation des systèmes électroniques : synthèse de billes d’alumine de taille micronique comme additifs de dissipation thermique (résines, adhésifs …) 5 axes stratégiques : 2014, l’année de la concrétisation ‘‘ ‘‘ C’est en nous concentrant toujours plus sur la satisfaction de nos clients et sur notre développement en France et à l’international que nous construisons ensemble le Groupe PSB INDUSTRIES : le Plan Stratégique Ambition 2020 a vu le jour en 2013 ; il se concrétise, depuis, par des avancées significatives basées sur les 5 axes stratégiques. Rendre nos clients heureux est notre mission prioritaire tout en continuant à assurer notre croissance profitable.
  5. 5. 5 Nos VALEURS Etre une entreprise responsable en intégrant les dimensions humaines et environnementales. Respect Ethique Esprit d’équipe Miser sur l’innovation et le savoir-faire, clés de la réussite à long terme. Performance Excellence Créativité Dépasser les attentes de nos clients pour créer ensemble de la valeur. Engagement Professionnalisme Amélioration continue Etre le partenaire industriel de référence dans les marchés : • Agroalimentaire, • Eclairage Industries de pointe, • Luxe Beauté, • Santé Hygiène En étant responsabl­­e, passionné et innovant, pour contribuer au progrès et au bien-être. Notre VISION Anticiper et satisfaire les besoins de nos clients Grâce à des équipes performantes et des savoir-faire uniques. Notre MISSION PSB Industries conçoit, développe et produit des solutions innovantes, sur-mesure et haut de gamme Pour optimiser la performance de ses partenaires industriels leaders sur leurs marchés. Notre POSITIONNEMENT Marketing International TEXEN Acquisition de C+N Packaging : consolidation de la présence industrielle dans la beauté aux USA et en Pologne Renfort de l’équipe commerciale marketing avec 4 recrutements complémentaires Reconquête du marché allemand : agent commercial exclusif CGL Pack Réorganisation par marché pour mieux répondre aux clients des industries Alimentaires, non Alimentaires, de la Santé et de l’Industrie Désengagement de certains marchés non clés Création de concepts marketing éco-conçus et innovants Visite de salons en Asie (benchmark d’idées créatives dans le développement de solutions packaging) BAIKOWSKI Création d’un Département Marketing avec l’embauche de 2 Market Managers Création d’une plateforme logistique à Shanghai en sous-traitance avec un partenaire chinois Capital Humain PILOTAGE FINANCIER Création de la fonction Ressources Humaines Groupe Déploiement du Plan Stratégique Ambition 2020 (vidéo, livret interne pour les salariés) Intégration des équipes internationales Formation KAM (Key Account Manager) pour renforcer les compétences de nos équipes commerciales Les formations permettent d’avancer et de se remettre en question. Cette formation KAM nous a sensibilisés à l’approche « Grands Comptes » en nous faisant prendre conscience d’un enjeu : bien connaître nos interlocuteurs et bien se connaître soi-même pour devenir encore plus performant. Yannick Ledorguet / Commercial CGL Pack Renforcement de l’équipe Finance Mise en place d’un crédit syndiqué de 100 M€ dédié au financement des acquisitions et du BFR. Déploiement du projet BFR Achats : définition d’une stratégie groupe - développement des compétences (formation) - mise en place organisation acheteurs famille/acheteurs projets dans chacun des pôles - recrutement d’un responsable achat chez Baikowski et plan de structuration Dans une logique de gains de productivité sur nos achats, nous avons dégagé une économie de plus de 3% sur notre chiffre d’affaires achat. Ce gain porte majoritairement sur les matières premières et les consommables de production. Wilfrid Grossoeuvre / Acheteur BAIKOWSKI ‘‘ ‘‘ ‘‘ ‘‘
  6. 6. 6 Une structure financière SOLIDE‘‘ ‘‘ Au cours de l’exercice 2014, l’activité de PSB INDUSTRIES avec un chiffre d’affaires de 262 M€ (257,5 M€ à taux de change et périmètre constants) a été très soutenue.Dans un contexte économique complexe sur nos 4 marchés principaux, une forte mobilisation commerciale a permis au groupe d’assurer une stabilité d’activité. Au cours de l’année 2014, PSB INDUSTRIES a décliné de nombreuses initia- tives afin de renforcer sa rentabilité opérationnelle tant en termes de poli- tique commerciale que dans la gestion de ses coûts. La marge opérationnelle (% EBIT) s’établit pour l’exercice 2014 à 8,7 % (soit 22,7 M€), en progression de 8,1 % par rapport à 2013. Fort d’un bon niveau d’EBITDA* qui s’établit à 40 M€, en progression de 2 M€ par rapport à l’exercice 2013, le groupe a confirmé sa capacité à générer un niveau de trésorerie d’exploitation significatif à 31,8 M€ pour l’exercice 2014. La structure financière de PSB INDUSTRIES, déjà solide, est renforcée à l’issue de l’exercice 2014 avec un endettement net de 69 M€, incluant la dette liée à l’acquisition du groupe C+N, et des capitaux propres de 109,5 M€. L’amélioration de la rentabilité opérationnelle et la gestion stricte de la dette permettent à PSB INDUSTRIES d’améliorer son ROCE qui s’établit pour 2014 à 9,1% (9,3% à périmètre constant). Fort de ses bons résultats, le Groupe a décidé de proposer à l’Assemblée Générale un dividende de 1,60 €/action en augmentation de 18 % par rapport à 2013. Ce niveau de distribution permet de consolider les capitaux propres du Groupe en soutien à sa croissance future. Au cours de 2014, PSB INDUSTRIES a finalisé l’alignement de sa structure de financement avec le planAmbition 2020 aboutissant en février 2015 à la signature d’un crédit syndiqué de 100 M€ (avec une maturité minimale de 5 ans) venant en complément des financements moyen terme existants. En 2015, priorité sera donnée à l’intégration du groupe C+N, à la poursuite du plan Ambition 2020 et à la structuration de PSB INDUSTRIES. UNE RENTABILITÉ OPÉRATIONNELLE RENFORCÉE ‘‘ ‘‘ Rémi Weidenmann / Directeur Financier PSB INDUSTRIES 30 35 40 45 50 55 60 COURS DE L’ACTION PSB INDUSTRIES ANNÉE 2014 Janvier 2014 Décembre 2014
  7. 7. 7 Chiffres clés Chiffre d’affaires Retour sur les capitaux employés (ROCE) Répartition du Chiffre d’affaires par secteurS d’activité Répartition du CHIFFRE D’AFFAIRES À L’INTERNATIONAL Résultat NET EN M€ ET DIVIDENDE / ACTION Cash Flow D’EXPLOITATION(1) * ET INVESTISSEMENTS(2) EBITDA* et EBIT EN M€ Dettes nettes et endettement net sur capitaux propres 65% Emballage cosmétique parfumerie 36% FRANCE 19% Emballage sur-mesure 6% ASIE 16% Chimie de spécialités 28% AMÉRIQUES 2013 2014 Chiffre d’affaires 257,0M€ 262,0M€ 2013 2014 12,6M€ 13,9M€ 40,0M€ 22,7M€ 38,0M€ 2013 2014 21,0M€ 2013 2014 8,5% 9,1% 2013 2014 44,1M€(1) 31,8M€(1) 2013 2014 65,7M€ 69,0M€ 63%67% 11,5M€(2) 11,1M€(2) 1,60€ 1,35€ 2013 2014 Chiffre d’affaires 257,0M€ 262,0M€ 2013 2014 12,6M€ 13,9M€ 40,0M€ 22,7M€ 38,0M€ 2013 2014 21,0M€ 2013 2014 8,5% 9,1% 2013 2014 44,1M€(1) 31,8M€(1) 2013 2014 65,7M€ 69,0M€ 63%67% 11,5M€(2) 11,1M€(2) 1,60€ 1,35€ 2013 2014 Chiffre d’affaires 257,0M€ 262,0M€ 2013 2014 12,6M€ 13,9M€ 40,0M€ 22,7M€ 38,0M€ 2013 2014 21,0M€ 2013 2014 8,5% 9,1% 2013 2014 44,1M€(1) 31,8M€(1) 2013 2014 65,7M€ 69,0M€ 63%67% 11,5M€(2) 11,1M€(2) 1,60€ 1,35€ 2013 2014 Chiffre d’affaires 257,0M€ 262,0M€ 2013 2014 12,6M€ 13,9M€ 40,0M€ 22,7M€ 38,0M€ 2013 2014 21,0M€ 2013 2014 8,5% 9,1% 2013 2014 44,1M€(1) 31,8M€(1) 2013 2014 65,7M€ 69,0M€ 63%67% 11,5M€(2) 11,1M€(2) 1,60€ 1,35€ 2013 2014 Chiffre d’affaires 257,0M€ 262,0M€ 2013 2014 12,6M€ 13,9M€ 40,0M€ 22,7M€ 38,0M€ 2013 2014 21,0M€ 2013 2014 8,5% 9,1% 2013 2014 44,1M€(1) 31,8M€(1) 2013 2014 65,7M€ 69,0M€ 63%67% 11,5M€(2) 11,1M€(2) 1,60€ 1,35€ 2013 2014 Chiffre d’affaires 257,0M€ 262,0M€ 2013 2014 12,6M€ 13,9M€ 40,0M€ 22,7M€ 38,0M€ 2013 2014 21,0M€ 2013 2014 8,5% 9,1% 2013 2014 44,1M€(1) 31,8M€(1) 2013 2014 65,7M€ 69,0M€ 63%67% 11,5M€(2) 11,1M€(2) 1,60€ 1,35€ EBIT EBIT EBITDA EBITDA *hors investissement 30% EUROPE * EBITDA : Résultat Opérationnel +/- variations des amortissements et provisions hors exploitations
  8. 8. Baikowski Denis DERUELLES / Président de Baikowski 8 DES RÉSULTATS CONSOLIDÉS L’année 2014 s’est achevée sur un chiffre d’affaires en légère croissance et un résultat consolidé sensiblement amélioré par rapport à 2013, grâce notamment à la poursuite des actions engagées pour la réduction des coûts fixes et variables. En termes d’activité commerciale, nous avons obtenu un marché impor- tant dans le domaine du Saphir pour smartphones qui contrebalance nos marchés historiques, l’Eclairage fluo- rescent et l’Horlogerie, qui affichent une croissance atone. Les autres marchés historiques, Eclairage HID, CMP Semiconducteurs, Céramiques techniques, Polissage ont affiché une bonne stabilité, voire une légère croissance grâce à la confiance de nos clients comme Air Products, Osram, Ceramtec... Sur les nouveaux marchés, nous en- registrons des progrès notables dans le domaine desYAG pour LED de haute puissance, tandis que celui des bat- teries au lithium, stable en volume, pâtit d’une érosion des prix, accentuée par la faiblesse du yen. Les Céramiques transparentes, quant à elles, suscitent toujours un vif intérêt que BAIKOWSKI développera dans les années à venir en applications industrielles et com- merciales. Saphir téléphones, écrans DES PROGRÈS NOTABLES DANS LE DOMAINE DES YAG POUR LED ‘‘ ‘‘
  9. 9. 9 UNE ANNÉE AU-DELÀ DE NOS ATTENTES L’innovation, moteur de notre développement Dans un contexte perturbé – « aventure industrielle » du saphir dans la té- léphonie, tassement de marchés historiques, lenteur du développement des nouveaux marchés – nous avons maintenu le cap en termes de rationalisa- tion industrielle (méthodes, achats, optimisation procédés) et poursuivi nos efforts RD (co-développements clients, consolidation procédés, études nouveaux produits). Nous avons achevé la première phase du renforcement de nos ressources RD et Marketing avec le recrutement de deux chefs de marché, qui auront pour mission principale de nous éclairer dans nos choix stratégiques à court et moyen terme (segmentation, enjeux marchés, investissements). 2015-2016 Notre principal défi dans les deux prochaines années sera de confir- mer le démarrage des quatre grands projets prioritaires définis dans notre Plan Ambition 2020 (Saphir, Batteries, Additifs thermiques, Céramiques transparentes) qui ont pour vocation de relayer les marchés déclinants à moyen terme (éclairage traditionnel par exemple) tout en accompagnant les développements récurrents sur nos marchés de niche (CMP, Polissages, Céramiques et Composites). Nous nous appuierons sur nos trois grands avantages compétitifs Diversité du portefeuille marché, Maîtrise des procédés, sur plusieurs continents, Produits uniques dédiés à chaque application client. 1- Céramiques transparentes 2- Additifs thermiques 3- LED 1 2 3
  10. 10. CGL Pack Sylvain RAUX / Président de CGL Pack 10 L’année 2014 fut la confirmation du redressement de l’activité de CGL Pack. Notre plan stratégique, couplé au plan d’actions spécifiques sur notre mix produit, ont donné des résultats très encourageants. Le chiffre d’affaires s’est stabilisé autour de 48,5 M€, avec un renouvellement de plus de 2 M€ notamment dans notre principal marché de l’Agroalimen- taire. A noter, le très bon niveau de développement avec nos clients histo- riques comme Mix’Buffet et Bigard et la montée en puissance de nouveaux comptes clés, comme le Groupe Agrial. Le marché de la Santé, pour lequel CGL Pack a su développer un très haut niveau d’expertise durant ces dernières années, est quant à lui resté plutôt en retrait par rapport à 2013. Il s’agit essentiellement de l’impact des ventes de notre client Becton Dickinson, qui a subi une baisse sensible d’activité sur le second semestre 2014. Cependant, l’ensemble des contrats qui nous lient avec ces comptes-clés a été renouvelé en toute confiance. Dans notre activité pour le marché de la Distribution Non Alimentaire, nous avons observé un repli assez significatif par rapport à 2013. Quelques clients majeurs dans ce marché ont subi une baisse de leurs ventes en raison d’un marché du bricolage et de la distribution non alimen- taire très morose. Notre rentabilité s’est très nettement améliorée en restant conforme aux objectifs que nous nous étions fixés, grâce notamment à : L’abandon de produits sans valeur ajoutée La captation de nouvelles affaires L’effet matière en partie favorable Les coûts de structures et de frais d’exploitation maîtrisés La hausse de notre productivité industrielle La revalorisation de certains prix de vente. Cette année 2014, fut aussi celle du développement d’affaires. Un travail très significatif des équipes a permis d’atteindre un niveau record de prises d’affaires potentielles, dont une partie a déjà porté ses fruits sur l’année. Client BIGARD Barquette steak en rPET rouge Client FERRING Calage thermoformé en PET pour kit de traitement
  11. 11. 11 Rentabilité renforcée pour une croissance profitable Des avancées significatives pour une croissance profitable : Nous avons qualifié notre site d’Annecy avec la salle blanche ISO 7, automatisé des sorties de lignes et avons repris, sur Lorient,des travaux d’aménagement du site pour encore mieux servir nos clients des IAA (Industries Agroalimen- taires). L’innovation reste notre moteur ; 2014 marque la création d’«Innov’ Pack», une équipe multi-compétences qui traite des problématiques de nos clients et met en œuvre des solutions et concepts packaging tels que le Clipseal®. Tout cela n’est rendu possible que par le travail engagé de nos collaborateurs que nous formons régulièrement ; courant 2014, des CQP (Certificat de Qualification Professionnelle) ont per- mis de former et certifier des régleurs en thermoformage. La sécurité a fait l’objet d’un travail terrain approfondi pour lutter contre les accidents de travail dont le nombre a fortement diminué en 2014. Pour 2015, nous allons retrouver de la croissance, notamment sur le marché de l’Agroalimentaire et de la Santé. Les nouveaux développements de 2014 vont contribuer, tout au long de l’année 2015, à notre croissance profitable. Les enjeux de l’année à venir restent centrés autour de nos objectifs stratégiques, à savoir : Diversification de notre offre technologique par de l’injection, de l’impression, etc. Développement de gammes propres pour les métiers de bouche et les IAA. Accroissement de notre positionnement dans le marché de la Santé par l’acquisition de nouveaux clients. Client BONDUELLE Kit repas complet : barquette thermoformée rPET insérée dans un carton Client SANOFI Kit de regroupement en PET : vaccin vétérinaire 25 flacons Clipseal® Système breveté
  12. 12. Mascara Wonderful Solo Rimmel® (COTY) Capot et flaconnette réalisés en injection soufflage avec une métallisation et un marquage à chaud Site de production : Mayet Parfum Opium Black (YVES SAINT LAURENT) Capot injecté et assemblé avec un insert pour le maintien du bouchon sur le parfum. Décor réalisé par marquage à chaud. Site de production : CMSI Nouvelles compétences, équipes renforcées 2014 est marquée par l’acquisition du groupe C+N Packaging (CA : 20 M€ - 250 personnes - 2 sites aux USA et 1 en Pologne) spécialisé dans les métiers de l’injection et le traitement de surface (vernissage, laquage et métallisation haut-de-gamme). Cette acquisition permet àTEXEN de renforcer son portefeuille clients notamment dans le secteur de la Beauté Parfumerie (Avon, Elizabeth Arden, Estée Lauder et Shiseido) ainsi que quelques positions en Spiritueux. Cette acquisition à taille humaine, cohérente avec les valeurs du Groupe, prend tout son sens en apportant une complémentarité technologique et géographique ; elle ouvre des perspectives supplémentaires sur le marché américain et d’Europe de l’Est. Face à ces évolutions, les équipes de TEXEN se sont étoffées, notamment avec l’arrivée d’une nouvelle DRH courant 2014, d’un nouveau directeur financier et d’un directeur technique. Enfin, sur le plan commercial et développement, l’effectif a été doublé en un an afin de répondre aux nouveaux développements clients. Cette situation cache de grands contrastes : d’un côté, un marché du Luxe en plein essor avec une croissance de plus 10 % de l’autre, un marché du “masstige” en décroissance de 7 %, notamment sur le Mexique et les Etats-Unis. Ce recul est compensé par d’importants nouveaux développements tels que le sérum rechargeable Dior, le bouchon de parfum d’Hermès, la coiffe du flacon Roberto Cavalli, le mascara Rimmel de Coty, et bien d’autres lancements prestigieux. Parfum Jeu d’Amour (KENZO) Un magnifique capot injecté en Surlyn® (résine ionomère) Site de production : CMSI Texen Fabrice Baravaglio / Président de Texen 12 Pour 2014, le chiffre d’affaires de TEXEN reste stable, dans la lignée d’un exercice 2013 record.
  13. 13. CROISSANCE ET innovation, UN DUO GAGNANT Depuis son inauguration en septembre 2013, la cellule innovation Texen Lab a su éveiller la curiosité des clients et des prospects : notons par exemple le surmoulage de tissu sur Surlyn®, la décoration (effet diffractif) et l’anti- contrefacon par nanostructuration de surface, l’impression digitale en 3D... Et c’est suite à ces nombreuses visites organisées au fil des mois que Texen Lab voit son activité démarrer de ma- nière significative. Afin d’accompagner davantage ses clients, elle est égale- ment devenue partenaire de la Mate- riautech® d’Allizé Plasturgie qui œuvre pour la promotion de la filière Plastique et des sociétés innovantes. Les prévisions commerciales actuelles laissent entrevoir une année 2015 positive avec un mix de croissance organique et externe, notamment sur le continent Asiatique. 2015 sera consacrée en grande partie à un travail de fond qui permettra de structurer TEXEN pour, d’une part, intégrer au mieux les équipes qui nous ont ré- cemment rejoints, et d’autre part, ré- pondre aux demandes de nos clients sur de nouvelles zones géographiques. Sérum Dior 1ère gamme de soin rechargeable chez Dior : - décor sérigraphie marquage à chaud - vernissage et laquage intérieur du flacon Sites de production : CCM Traitement de surface CMSI Injection 13 INNOVATION et DÉVELOPPEMENT à l’international En 2014, l’expertise et la fiabilité de TEXEN nous ont valu deux récompenses décernées par des clients majeurs : Ligne Or Rouge YVES SAINT LAURENT Texen réalise la capsule injectée noire qui est assemblée à un top en métal gravé YSL. Site de production : CMSI Yves Rocher remet à TEXEN le “Trophée fournisseurs 2014 catégorie Qualité“ 1- Anne-Louise Rossand, commerciale Texen 2- Serge Darsat, Directeur commercial Texen 3- Olivier Djezvedjian, Directeur Achats Qualité Yves Rocher Estée Lauder souligne notre excellence industrielle “2014 Supplier Excellence Award Operating Performance“
  14. 14. 14 UNE GOUVERNANCE TOURNÉE VERS L’AVENIR ‘‘ PSB INDUSTRIES a continué de faire évoluer sa gouvernance en 2014 en se référant au Code de gouvernement d’entreprise des sociétés cotées (AFEP-MEDEF). Ainsi, la société a procédé au renouvellement d’une partie de son Conseil d’Administration avec la nomination lors de l’ Assemblée Générale du 27 mai 2014 de quatre administrateurs indé- pendants, en respectant le principe de mixité, se dotant ainsi de com- pétences nouvelles en complément de celles des représentants des actionnariats familiaux historiques qui restent toujours très engagés et apportent un soutien fort à la société. Le Conseil d’Administration a réalisé courant 2014 une étude comparative sur les pratiques de gouvernance, a évalué sa capacité à répondre aux attentes des actionnaires et a adopté un Règlement Intérieur définissant les règles et modalités de son fonctionnement, ainsi que de celui de ses comités spécialisés, à savoir : - le Comité stratégique, - le Comité d’audit, - le Comité des rémunérations et des nominations. Ceux-ci complémentent les groupes de travail transverses au sein de l’organisation opérationnelle en facilitant et en enrichissant significative- ment les travaux et les décisions du Conseil d’Administration,permettant ainsi d’appréhender sereinement l’avenir du Groupe. Assemblée Générale cgl PACKtexen BAIkowski Conseil d’administration COMITé exécutif (COMEX) Comité d’audit Comité des rémunérations Comité stratégique Président Directeur Général GRO U P E TO P M ANAG E M E NT ( GT M ) UN ACTIONNARIAT FAMILIAL ET INDUSTRIEL IMPLIQUÉ ‘‘ GOUVERNANCE Conseil d’Administration de PSB Industries % : détention du capital 21,2% 18% 16% 10,5% Provendis SA 33,8% 0,5% Public Famille Entremont Famille Cachat Famille Wirth Actions Autodétenues En haut, de gauche à droite Sylvain Raux Président du pôle emballage sur-mesure (CGL Pack) Rémi Weidenmann Directeur financier PSB INDUSTRIES Fabrice Baravaglio Président du pôle emballage cosmétique parfumerie (Texen) En bas, de gauche à droite Sandra Hong Directrice des Ressources Humaines PSB INDUSTRIES Olivier Salaun Président Directeur Général de PSB INDUSTRIES Denis Deruelles Président du pôle chimie de spécialités (Baikowski) Comex Le Comex s’est renforcé en 2014 en accueillant deux nouveaux membres : Sandra HONG, dont le poste de Directrice des Ressources Humaines a été créé en début d’année et RémiWEIDENMANN, Directeur Financier.
  15. 15. 15 Des moyens humains et matériels sont déployés au sein du Groupe pour couvrir les aspects environnementaux avec notamment la présence d’un responsable HSE (Hygiène, Sécurité, Environnement) dans chacun des trois pôles de PSB INDUSTRIES et la présence de référents santé/sécurité par site. TEXEN - Sites équipés de décanteur/déhuileur : séparation des hydrocarbures pour éviter les rejets dans les eaux pluviales - Recyclage des carottes (squelettes de plastique injecté) à hauteur de 40 % - Recours aux groupes froids pour chauffer les ateliers et les bureaux - Bilan carbone effectué sur 4 sites - Agrandissement de CEICA avec 5500 m² de structure en bois (plus écologique et plus sécuritaire) + Création de puits de lumière pour réduire le nombre de lampes d’éclairage Site de Ceica (architecture bois) CGL Pack La RSE est un travail de fond chez CGL Pack qui prend en compte l’ensemble des parties prenantes. Les actions responsables de la société sont reprises annuellement dans un livret qui relate les projets mis en œuvre sur les trois piliers du Développement Durable.Au niveau environnemental, CGL Pack poursuit sa croissance décarbonée qui s’est améliorée de 12 % depuis 2009. BAIKOWSKI - Réduction de 10 % des consommations de gaz du site d’Annecy grâce à l’optimisation de certains procédés industriels - Réalisation d’un bilan carbone sur l’Alun -10% CONSOMMATION GAZ 100 Indicateur Carbone CGL Pack KgCO² émis / Kg emballages vendus base100 = 2009 indice CO2 % de gain 2009 2010 2011 2012 2013 2014 1,73 4,2 6,1 8,5 11,9 98,3 95,8 93,9 91,5 88,1 0 INDICATEUR CARBONE Kg CO² émis / Kg emballages vendus base100 = 2009 Site d’Annecy - Economies de plus de 43 % sur les consommations de gaz de 2013 à 2014 - Nouveau système d’éclairage dans le magasin de produits finis avec des LED Site de Lorient - Utilisation des calories dégagées par les compresseurs et groupes froids pour alimenter le système de chauffage des ateliers / magasins - Installation de variateurs sur les lignes de broyage pour diminuer les consommations d’énergies 2 organismes certificateurs LRQA et AFAQ CERTIFICATIONS L’ensemble des sites est certifié ISO9001 (norme qualité) PSB INDUSTRIES vise à étendre les certifications OHSAS 18001 (sécurité et santé du personnel au travail) et ISO14001 (norme environnementale) à l’ensemble de ses sites pour les années à venir. un Développement responsable DANS LE RESPECT DE L’ENVIRONNEMENT ‘‘ RSE Responsabilité Sociétale des Entreprises ‘‘
  16. 16. 16 LE capital humain : NOTRE ATOUT‘‘ ‘‘Parce que les Femmes et les Hommes de PSB INDUSTRIES sont les forces vives et l’atout de notre Groupe, nous investissons dans le développement du capital humain et renforçons l’accompagnement de nos managers. La politique des Ressources Hu- maines, fondée sur les valeurs du Groupe, vise à garantir un environ- nement sain et sûr pour tous. La Direction RH s’est structurée en 2014 avec la création d’un poste de Directrice des Ressources Hu- maines et un CODIR RH composé des représentants de chacun des pôles qui se réunissent mensuelle- ment. Son objectif est de définir les actions prioritaires, échanger sur les bonnes pratiques et mener des projets transverses. En 2014, l’accent a été mis sur les formations métiers (Key Account Management, Achats), de langues et de management (développement per- sonnel, management de proximité). Le Groupe, avec près de 1600 per- sonnes, continue de croître et doit recruter de nouveaux talents, en France et à l’international. En 2014, 174 recrutements ont eu lieu. La mobilité interne est aussi encouragée pour favoriser le partage des savoirs et des cultures. L’appren- tissage, réelle opportunité de pre- mière expérience pour les jeunes, progresse et doit se démultiplier. L’amélioration continue passe par la performance individuelle et col- lective. Lors d’un entretien annuel d’activité avec son responsable hié- rarchique, chaque salarié doit avoir un retour sur la qualité de son travail et ses voies de progrès. Le développement des compé- tences permet aussi d’anticiper l’avenir. Les démarches GPEC* et outils as- sociés, tels qu’existants dans le pôle chimie de spécialités, sont à renforcer pour aligner besoins, parcours profes- sionnels et stratégie de l’entreprise. Le dialogue avec nos collaborateurs est source de richesse et de nouvelles idées. L’ADN du Groupe est marqué par cet esprit entrepreneurial que nous devons conserver tout en nous ouvrant à de nouveaux environne- ments, y compris à l’international. Petits-déjeuners sur site Au-delà des supports habituels (newsletters, communication via les managers…), des petits-déjeuners d’échanges avec la Direction de PSB ont été réalisés sur 2014 et se poursuivent sur 2015. Des salariés de C+N, qui ont récemment rejoint le pôle emballage cosmétique et parfumerie, ont apprécié cette forme de communication ouverte et directe avec leur « nouvelle famille ». Corporate Games : des résultats et un esprit convivial Pour la deuxième année consécutive, le Groupe a participé au Challenge multi sports des Corporate Games à Annecy. 6 médailles ont été remportées dans la sportivité et la gaieté avec un esprit d’équipe fédérateur qui reste primordial pour nous ! La sécurité,un impératif pour tous Nos indicateurs sécurité se sont améliorés sur 2014, toutefois nous ne pouvons pas nous en contenter. Nous poursuivons donc notre campagne et promouvons les comportements sécuritaires par tous et pour tous. RSE Responsabilité Sociétale des Entreprises *gpec : Gestion Prévisionelle des Emplois et des Compétences. Safety communicationSafety communication GARANTIR UN ENVIRONNEMENT SAIN ET SÛR POUR TOUS ‘‘ ‘‘ Sandra Hong Directrice des Ressources Humaines PSB INDUSTRIES
  17. 17. 17 * Taux de gravité : nombre de jours d’absence dûs aux accidents de travail avec arrêt par millier d’heures travaillées. ** Taux de fréquence : nombre d’accidents du travail avec arrêt par million d’heures travaillées. 1,1* 26,3** 0,7* 20,9** 20142013 56 62 20142013 20 110 17 320 *Taux de formation (=dépenses de formation/masse salariale) 1,9* 1,8* En 2014, 5133 heures de formation consacrées à la sécurité (soit 26% du nombre total d’heures de formation). Nombre d’heures de formation accidents de travail avec arrêt 50% 55% 45%50% 2014 2013 répartition de l’effectif par genre* Le groupe PSB INDUSTRIES compte en 2014 : 3 pôles 17 sites industriels* 1578 salariés Emballage cosmétique et parfumerie Emballage sur-mesure Chimie de spécialités Société mère 956 1184 243 243 145143 6 6 Distribution of employees by profession 201420132013 201420142013 20142013 répartition de l’Effectif par PÔLE *hors filiales du groupe aux USA où la législation ne permet pas de suivre ces informations. *dont une joint-venture au Japon. répartition de l’Effectif par RÉGION 2013 2014 20132013 20142014 68% 79% 11% 22%21% 0% France Reste Europe Amériques Répartition de l’effectif par région (Hors sociétés mises en équivalence, notamment en Asie) 50% 5550% 2014
  18. 18. 18 AGROalimentaire distribution 3M AGRIAL BLACKDECKER BIGARD BONDUELLE DIM EURIAL FLORETTE MARTINET MARVINPAC MIX’BUFFET ROUTIN SB ALLIANCE AMWAY AVON BACARDI BOURJOIS CHANEL CLARINS COTY (Roberto Cavalli, Davidoff, Rimmel, Lancaster, Guess...) ESTEE LAUDER HERMES INTERPARFUMS (Jimmy Choo) L’OREAL (Giorgio Armani, Helena Rubinstein, Lancôme, L’Oréal Paris, Yves Saint Laurent, Gemey Maybelline... ) LVMH (Dior, Guerlain, Givenchy, Kenzo, S+ , Benefit... ) VICTORIA SECRET YVES ROCHER éclairage industries AIR PRODUCTS AUTOLIV BOSCH CERAMTEC COMADUR Groupe SWATCH DJEVA ESSILOR FILMTRONICS GENERAL ELECTRIC ISOVER KYOCERA NGK OSRAM PHILIPS SONY VALEO WD-40 santé hygiène ATRIUM BD PHARMACEUTICAL BIOMERIEUX BOIRON KIMBERLEY-CLARK LILLY NICE-PAK PIERRE FABRE SANOFI SMITHS MEDICAL UCB luxe beauté des références mondiales et preStigieuses‘‘ ‘‘ Marques clients
  19. 19. 19
  20. 20. PSB INDUSTRIES BP 22 / F-74001 Annecy Cedex Tél. +33 4 50 09 00 02 / Fax +33 4 50 27 11 78 www.psbindus.com TEXEN ZI Le Pognat / BP 77 / F-01460 Brion Tél. +33 4 74 76 71 60 / Fax +33 4 74 76 71 58 www.groupetexen.fr CGL PACK BP 9020 / F-74990 Annecy Cedex 9 Tél. +33 4 50 27 34 50 / Fax +33 4 50 27 34 47 www.cglpack.com BAIKOWSKI BP 501 / F-74339 La Balme de Sillingy Cedex Tél. +33 4 50 22 69 02 / Fax +33 4 50 22 28 92 www.baikowski.com ©PSBINDUSTRIES/SEMAPHORE/SHUTTERSTOCK

×