Dossier de presse Agri'Familiale

591 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
591
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Dossier de presse Agri'Familiale

  1. 1. L’agriculture familiale en 2014 DOSSIER DE PRESSE
  2. 2. Sommaire Projet transition positive L’agriculture familiale : c’est quoi? Accompagner l’agriculture familiale Les chiffres clefs Pourquoi la FAO s’intéresse à l’agriculture familiale ? Pourquoi nous nous y intéressons ? Pourquoi vous y intéresser ? Détails pratiques Notre proposition
  3. 3. Projet transition positive Ce projet à été initié par Open Odyssey et Collporterre en collaboration avec l’école de communication et des médias Sciencescom et l’ADEME. Le constat à l’origine de ce projet est simple : La communication en France est trop pessimiste et les mauvaises pratiques sont pointées du doigt. Quid des intitiatives de certains individus et associations, porteurs de projets et désireux de changer les modes de vie et, soyons fous, le monde ? « Transition Positive » ! Voici un beau crédo, dont le principe est de communiquer de façon positive, encourageante et mettre en lumière des problématiques intéressantes. L’alimentation est le thème sur lequel les élèves de Sciencescom ont travaillé depuis février dernier. Différents sujets sont traités comme la production et transformation, le recyclage et la chasse au gaspillage ou encore l’agriculture.
  4. 4. L’agriculture familiale : c’est quoi ? L’agriculture familiale désigne une pratique agricole où la famille prend les décisions en matière de production et d’organisation du travail, et possède une partie importante des moyens de production. Le travail au sein de l’exploitation est essentiellement réalisé par les membres de la famille, mais des salariés peuvent apporter une main-d’œuvre complémentaire, à certaines saisons de l’année, par exemple. Des Etats, comme le Brésil ou le Mali, se sont dotés d’une définition légale de l’agriculture familiale. Cette technique n’a rien à voir avec la taille de l’exploitation ou le niveau technologique. Certaines familles utilisent une grande partie de leur production pour se nourrir alors que d’autres en revendent la totalité, à l’image de petits producteurs de café au Mexique. L’agriculture familiale s’oppose à l’agriculture industrielle, basée sur l’utilisation d’une force de travail salariée et dirigée par des personnes, actionnaires ou propriétaires, qui ne travaillent pas sur l’exploitation. Comme nous le précise Laurent Levard, chargé de programme au sein du Gret, une ONG de développement, «entre les deux modèles, il existe de nombreuses situationsintermédiairescommel’agriculturepatronaleoùilyauneimplication de la famille, mais où la majeure partie de la main-d’œuvre est salariée.» Les exploitations familiales sont parfois plus productives que les exploitations industrielles. En général, elles sont aussi plus respectueuses de l’environnement et participent à la conservation de la biodiversité locale en évitant la standardisation des produits. «C’est une agriculture qui a un intérêt à la reproduction satisfaisante de son écosystème, puisque l’avenir de la famille en dépend […] alors que dans ‘l’agriculture capitaliste’, on recherche le profit à court terme», explique Laurent Levard. De plus, l’agriculture familiale est plus apte à développer l’agro- écologie (qui vise à réduire l’impact des cultures sur l’environnement) parce qu’elle se fonde en partie sur des connaissances locales accumulées.
  5. 5. Accompagner l’agriculture familiale Infographie FAO
  6. 6. 2,6 milliards de personnes pratiquent l’agriculture familiale. Pourcentage de production agricole mondiale, issue de l’agriculture familiale. 70% Personnessousalimentéesdanslemondeen2013,paradoxalementlesagriculteurs familiaux représentent la majeure partie de ces personnes sous alimentées. 842 millions 40% La France va doubler sa contribution aux agricultures familiales d’Afrique Subsaha- rienne d’ici 2016, via l’AFD. Les agriculteurs familiaux représentent 40% de la population active mondiale. X2 Les chiffres clefs
  7. 7. Pourquoi la FAO s’intéresse à l’agriculture familiale?
  8. 8. Infographie FAO
  9. 9. Pourquoi nous nous y intéressons ? Selon Zacharie Mechali, expert agronome à l’AFD, « l’exploitation agricole familiale est au coeur du modèle productif de la France et a permis l’énorme progression de la productivité agricole de ces 60 dernières années. » Aussi,c’estunevaleuréconomiquedupaysparfoisnégligéeetdontl’imageest souvent présentée comme archaïque. Dans le cadre d’un projet de transition positive, nous souhaitons en parler avec optimisme et faire intervenir tous les acteurs liés de près ou de loin aux enjeux que porte l’agriculture familiale. Nous voulons sensibiliser les différents publics à l’agriculture familiale et faire ensortequelamédiatisationde2014nesoitpaséphémère.Lesproblématiques liées à ce sujet doivent perdurer en dehors de l’ONU et la FAO.
  10. 10. Pourquoi vous y intéresser ? UNE PROBLEMATIQUE D’ENVERGURE INTERNATIONALE TRANSPOSÉE AU NIVEAU LOCAL CONCERNE LES POPULATIONS LOCALES D’AUJOURDHUI...ET DE DEMAIN METTRE EN AVANT LES INITIATIVES LOCALES ET ASSURER LE RAYONNEMENT DU TERRITOIRE
  11. 11. Notre proposition Dans l’optique de Sensibiliser les différents publics à l’agriculture familiale, nousproposonsunshémadeconférence,afind’échangeraumieuxsurtoutes les problématiques liées à ce thème. Conférence Echange Débat Plateau Table ronde L’agriculture a-t-elle encore un sens ? But Sensibiliser le public à la problématique Echanger les expériences et faire émerger des idées Démontrer le rôle et la responsabilité des exploitations agricoles familiales Formuler des recommandations Réprésentants d’exploitation agricoles familiales Associations et organisations associées à l’agriculture en général Experts et décideurs d’organisations régionales, du monde politique, de l’administration et de la recherche Commerçants de proximité Autres experts Cibles Recontextualisation Thème 1 : L’alimentation Thème 2 : L’environnement Thème 3 : Emploi Et après ? Thématiques Invités : Agriculteurs familiaux / Journaliste - Animateur / Experts
  12. 12. Détails pratiques Contacts : mdaniel@sciencescom.org ptonnot@sciencescom.org mevanno@sciencescom.org hrotureau@sciencescom.org Partenaires :

×