1	
  
Contact presse
Marie de Lombardon
01 58 39 30 30, communication@orchestrelamoureux.com
  2	
  
Dimanche 17 novembre 2013
17h, Théâtre des Champs-Elysées
Fayçal Karoui Direction
Olivier Charlier Violon
Camille ...
  3	
  
Note de programme
Le compositeur Henri Dutilleux, fidèle soutien de l’Orchestre Lamoureux, est à l’honneur
de ce p...
  4	
  
L’Orchestre Lamoureux
Formation fondée en 1881 par Charles Lamoureux
Son fondateur Charles Lamoureux lui avait à l...
  5	
  
Crédit: Rouge 202
Fayçal Karoui Directeur musical de l’Orchestre Lamoureux
Fayçal Karoui prend ses fonctions à l’O...
  6	
  
Crédit: Jean-Baptiste Millot
Olivier Charlier Violon
Sans jamais rechercher le tapage médiatique, Olivier Charlier...
  7	
  
Créé et dirigé par la famille Lamoureux pendant
ses quarante premières années, l’Orchestre
conserve aujourd’hui l’...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cp 171113

454 vues

Publié le

Publié dans : Divertissement et humour
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
454
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cp 171113

  1. 1.   1   Contact presse Marie de Lombardon 01 58 39 30 30, communication@orchestrelamoureux.com
  2. 2.   2   Dimanche 17 novembre 2013 17h, Théâtre des Champs-Elysées Fayçal Karoui Direction Olivier Charlier Violon Camille Saint-Saëns Bacchanale Extrait de l’opéra Samson et Dalila Henri Dutilleux L’Arbre des songes Concerto pour violon et orchestre Hector Berlioz Symphonie fantastique opus 14 A 16h : rencontre pour le public de 30 min dans la grande salle avec Fayçal Karoui. Tarifs de 5 à 40 euros Réservations auprès du Théâtre des Champs-Elysées: 15 avenue Montaigne 75008 01 49 52 50 50, www.theatrechampselysees.fr La Garderie Musicale est ouverte pour ce concert (cf. p.7) Suivez l’Orchestre Lamoureux sur et
  3. 3.   3   Note de programme Le compositeur Henri Dutilleux, fidèle soutien de l’Orchestre Lamoureux, est à l’honneur de ce premier concert de saison dont le thème évoque toute la capacité de la musique française à nous plonger dans un rêve, qu’il soit orgiaque, végétal ou fantastique. Entre la danse tumultueuse de Saint-Saëns et la représentation romantique de la bien-aimée de Berlioz, l’Arbre des songes de Dutilleux se déploiera à la manière d’un arbre végétal en hommage à l’un des plus grands compositeurs du XXe siècle, décédé il y a quelques mois. Pour sa Bacchanale, extraite de l’opéra Samson et Dalila, Saint-Saëns puise dans la puissance des images poétiques pour décrire un temps primitif rêvé; les festivités célébrant la domination des Philistins sur les Hébreux. «Prolongeons la fête, et malgré l’aurore / Aimons encore (….)» Parenthèse de respiration, l’Arbre des songes de Dutilleux est un pont vers un monde onirique et végétal. Cet objet de poésie, dans lequel s’enlaceront le violon solo d’Olivier Charlier et le hautbois d’amour, est avant tout l’œuvre d’un poète cherchant à dépasser son esthétique pour l’enrichir. Il nous a laissé une œuvre d’une irréductible liberté. Si Dutilleux aime particulièrement Baudelaire, Berlioz s’inspire de l’œuvre de Shakespeare et des grands sujets littéraires chers aux romantiques pour sa Symphonie fantastique. Dans ce récit autobiographique, la mélodie est un aveu amoureux dans lequel la bien- aimée prend la forme d’un thème musical, véritable idée fixe dans les pensées de l’artiste revenant dans chaque mouvement sous des formes différentes. Dans la continuité de la saison dernière, l’Orchestre Lamoureux et Fayçal Karoui s’attachent à faire connaître au public la musique française, dans l’ambiance familiale du dimanche après-midi au Théâtre des Champs-Elysées. Et pour que les familles viennent réunies, ce dimanche 17 novembre verra la mise en place de la première Garderie Musicale pour les enfants de 3 à 6 ans.
  4. 4.   4   L’Orchestre Lamoureux Formation fondée en 1881 par Charles Lamoureux Son fondateur Charles Lamoureux lui avait à l’époque donné pour nom "Société des nouveaux Concerts". Lamoureux était un violoniste et chef d’orchestre d’origine bordelaise. C’était un grand admirateur - entre autres - de la musique de Richard Wagner. Ce n’est donc pas un hasard si c’est à Charles Lamoureux, et à l’orchestre qu’il venait de créer, (quelques petites années auparavant) que l’on doit d’avoir entendu en France, pour la première fois, Lohengrin : c’était en 1887, dans une version de concert donnée à l’Eden Théâtre (en lieu et place de l’actuel Théâtre de l’Athénée). Les décennies qui suivirent ont imposé l’Orchestre Lamoureux dans le répertoire français. Debussy et Ravel lui doivent les premières auditions de La Mer, du Concerto en sol, de La Valse, du Boléro… et puis l’histoire du Lamoureux est aussi liée aux noms de quelques grands chefs, de Paul Paray à Igor Markevitch, de Jean Martinon à Yutaka Sado, qui a présidé aux destinées de cette formation pendant 17 ans. Aujourd’hui, l’Orchestre Lamoureux regarde vers l’avenir avec son nouveau directeur musical. Il s’appelle Fayçal Karoui. Il a une formidable ambition pour ses musiciens. Stéphane Grant Saison 2013-2014 de l’Orchestre Lamoureux Après une première saison inoubliable de Fayçal Karoui à la tête de l’Orchestre Lamoureux, marquée par l’émotion de la série exceptionnelle de trente concerts pour la Folle Journée à Nantes et au Japon, la saison 2013-2014 de l’Orchestre s’inscrit dans la continuité. Depuis maintenant 132 ans, les sonorités de l’Orchestre Lamoureux sont façonnées par les richesses du répertoire français. Pour la saison 2013-2014, Fayçal Karoui et l’Orchestre s’attachent toujours à faire entendre au plus large public les œuvres de Saint-Saëns, Berlioz, Fauré ou Magnard, comme les dernières pages de la création, avec Thierry Pécou ou Pascal Zavaro. Aussi, cette saison sera l’occasion d’entendre le Chœur Lamoureux, dirigé par Patrick Marco, chanter des œuvres trop peu jouées jusqu’ici, comme la Messe des Pêcheurs de Villerville de Fauré et Messager et le Requiem de Duruflé.  
  5. 5.   5   Crédit: Rouge 202 Fayçal Karoui Directeur musical de l’Orchestre Lamoureux Fayçal Karoui prend ses fonctions à l’Orchestre Lamoureux en septembre 2012. Le français succède au japonais Yutaka Sado, chef principal de la formation durant dix-sept ans (1993-2010), et ajoute son nom à une liste de baguettes prestigieuses. Il anime également l’Orchestre de Pau depuis sa fondation en 2002 et a assuré la direction musicale du New York City Ballet de 2006 à 2011. Né à Paris en 1971, Fayçal Karoui obtient en 1997 son premier prix de direction d’orchestre au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, ainsi que l’entrée en classe de perfectionnement. La bourse «Aida» lui permet alors de travailler comme assistant de Michel Plasson à l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, poste qu’il occupe jusqu’en 2002. Cette collaboration l’amène à diriger avec passion les œuvres du répertoire français. Musicien complet, architecte et bâtisseur infatigable de projets riches, originaux et divers, Fayçal Karoui fait partie de ces rares jeunes chefs français remarqués en France et à l’étranger par les plus grands orchestres. Il est invité à diriger l’Orchestre de Paris, l’Orchestre de l’Opéra National de Paris, l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, L’Orchestra Giuseppe Verdi de Milan, l’Orchestra Accademia Santa Cecilia de Rome, l’Orchestre de Chambre de Lausanne, l’Orchestre Philharmonique de Liège, l’Orchestre National du Capitole de Toulouse, l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo.
  6. 6.   6   Crédit: Jean-Baptiste Millot Olivier Charlier Violon Sans jamais rechercher le tapage médiatique, Olivier Charlier s’est imposé comme un des principaux violonistes de sa génération. Sous un dehors de douceur et de modestie, il poursuit en fait un parcours exemplaire: Premier Prix du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris à 14 ans, couronné dans la foulée des lauriers internationaux les plus convoités (Munich, Montréal, Sibelius, Jacques Thibaud, Indianapolis, Young Concert Artists New York…), pris spontanément sous l’aile de monstres sacrés tels que Nadia Boulanger, Yehudi Menuhin et Henryk Szeryng, ce virtuose a connu un succès d’une fulgurante précocité. Olivier Charlier peut, à juste titre, revendiquer son appartenance à l’école française de violon - celle de Jacques Thibaud, Ginette Neveu, Christian Ferras... et se vanter de la faire briller sur les scènes du monde entier. Il a joué avec plus d’une cinquantaine d’orchestres français, aux premiers rangs desquels on trouve tous les orchestres parisiens (Orchestre National, Orchestre de Paris, Philharmonique de Radio France, Opéra, Ensemble Orchestral, Associations…), ainsi que tous les orchestres de régions (ONDIF, Lyon, Bordeaux, Toulouse, Lille, ONPL, Strasbourg, Montpellier, Cannes, Nice…). Il est également l’invité régulier des grandes formations internationales: London Philharmonic, BBC Philharmonic, Hallé Orchestra, CBSO Birmingham, Symphonique de Berlin, Orchestres des Radios de Hambourg, Saarbrücken, Orchestre de Chambre du Württemberg, Bayerische Rundfunk, Tonhalle de Zurich, Nederlands Philharmonisch, Résidence de la Haye, Monte-Carlo, Prague, Zagreb, New York, Montréal, Québec, Mexico, Tokyo, Sydney... Olivier Charlier poursuit avec discernement une carrière discographique, reflet de son éclectisme, comprenant entre autres (chez Chandos) les concertos de Dutilleux «L’arbre des songes», Lalo (Concerto Russe et Concerto en Fa), Edward Gregson, Gerard Schurmann (tous avec le BBC Philharmonic Orchestra), celui de Roberto Gerhard (BBC Symphony), les deux Mendelssohn avec l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo et Lawrence Foster (Erato), Saint-Saëns avec l’Ensemble Orchestral de Paris et Jean- Jacques Kantorow (EMI France). En sonate, il a enregistré de nombreuses oeuvres françaises avec Jean Hubeau: Franck, Debussy, Saint-Saëns, Pierné, Vierne (Erato), et avec le duo qu’il forme avec Brigitte Engerer: Schumann, Grieg, et Beethoven (Harmonia Mundi). Sont parus en 2008, les concertos n°3, 4 et 5 de Mozart avec le Prague Chamber Orchestra puis en 2010 les 4 Saisons de Vivaldi avec l’Orchestre de Chambre d’Auvergne, chez Transart Live. Il vient sortir un disque Chopin en musique de chambre, avec Abdel Rahman El Bacha et Antoine Pierlot chez Transart Live. Olivier Charlier enseigne au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, où il a succédé à son professeur Pierre Doukan en 1992.  
  7. 7.   7   Créé et dirigé par la famille Lamoureux pendant ses quarante premières années, l’Orchestre conserve aujourd’hui l’atmosphère conviviale qui ne l’a jamais quitté: c’est pourquoi cette saison voit la mise en place d’une Garderie Musicale pour les enfants de 3 à 6 ans. Pendant que les parents assistent au concert, les enfants sont accompagnés par un ou plusieurs musiciens de l’Orchestre Lamoureux à la découverte du monde magnifique de l’Orchestre et du Théâtre des Champs-Elysées. Dans la vie de tous les jours, les tout-petits jouent spontanément avec leur voix ou des objets familiers. La Garderie Musicale les guide dans cette exploration du monde sonore. En plus d’aider les parents à la garde des enfants, cette activité a pour objectif de favoriser la mémoire et la concentration, de stimuler la curiosité et l’imagination, et de développer le goût du collectif. Ce programme concerne les concerts des dimanches 17 novembre, 26 janvier et 16 mars au Théâtre des Champs-Elysées. Plus d’informations sur notre site internet www.orchestrelamoureux.com Au menu: 1/ On écoute le concert, comme les grands: Depuis la grande salle du Théâtre, les enfants assistent à la première œuvre du concert. Une première expérience de spectateur! 2/ On en parle, avec nos mots: Les enfants partagent leurs impressions et discutent avec l’intervenant de ce qu’ils viennent de vivre: on imite le chef d’orchestre, on parle des instruments, des histoires que la musique raconte, etc. 3/ On s’amuse, en musique: Tout est prévu pour s’amuser jusqu’à la fin du concert: des jeux, des coloriages, des comptines d’éveil musical et même un bon goûter. Tarif : 15 euros par enfant Offre soumise à l’achat d’une place de concert pour l’adulte accompagnant. Inscription obligatoire avant les dates ci-dessous: Dimanche 17 novembre – inscription avant le jeudi 7 novembre Dimanche 26 janvier – inscription avant le jeudi 16 janvier Dimanche 16 mars – inscription avant le jeudi 6 mars Réservation: 01 58 39 30 30, communication@orchestrelamoureux.com

×