L'Egypte, un diamant brut.

397 vues

Publié le

Séance d'information sur l'Egypte.
Le 13 octobre 2010
Au Convention Point de Zurich (nouvelle bourse de Zurich).

Publié dans : Business
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
397
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

L'Egypte, un diamant brut.

  1. 1. L’Egypte, un diamant brut. Opportunités commerciales dans une Egypte en croissance. Voyage prospectif en Egypte pour PME. 13 octobre 2010, Zurich, Convention Point (neue Börse Zürich).
  2. 2. L’Egypte, un diamant brut. Nous organisons une séance d’information sur l’Egypte le 13 octobre prochain qui sera aussi l’occasion de vous présenter le voyage pour PME que nous projetons pour la fin de l’année et ainsi que des témoignages de sociétés suisses en Egypte. Vous entendrez: • Michael Pieper, CEO du groupe Franke Artemis, qui vous fera part de son expan- sion • Giuseppe Gherzi qui évoquera la façon dont Gherzi est devenu un fournisseur de solutions système pour l’industrie textile égyptienne. L’Osec vous propose une séance d’information sur le marché égyptien le 13 octobre 2010 au Convention Point de Zurich (nouvelle bourse de Zurich). L’Egypte en bref Gardienne du Canal de Suez, au cœur du monde arabe, l’Egypte joue un rôle prépon- dérant dans les enjeux politiques entre Afrique, espace méditerranéen et Proche-Orient. C’est le pays le plus peuplé du monde arabe: 75,5 millions d’habitants. L’Egypte enre- gistre une croissance de 1,7 % l’an. Situation économique L’Egypte est le pays d’Afrique le plus industrialisé après l’Afrique du Sud (l’industrie génère aujourd’hui 35 % du PIB), mais reste un grand pays agricole (15% du PIB). Le secteur des services représente 50 % du produit intérieur brut. Les branches clés de l’industrie égyptienne sont le textile, l’automobile, les techniques médicales et la construction navale. Autrefois en main d’entreprises publiques, la production industrielle est en cours de privatisation depuis quelques années. Mais la plupart des entreprises privées sont de petite taille: 90 % des travailleurs de l’industrie sont employés dans des entreprises de moins de 15 personnes. Abstraction faite de la chimie et de la pétrochimie, les principales branches industrielles sont la transformation alimentaire, le textile, en particulier l’habillement; elles sont en mains privées à 90 %. Les branches suivantes connaissent un développement important: l’industrie du meuble, la céramique, la pharmaceutique, la métallurgie et la construction mécanique. Les cimenteries et la sidérurgie, en plein essor, détiennent aussi un très bon potentiel de développement selon l’agence égyptienne de promotion des investissements (GAFI). Le gouvernement tente également d’encourager activement l’industrie des ordinateurs et des logiciels. Il existe aujourd’hui 47 zones industrielles (dont 15 dans de nouvelles villes) à l’échelle du pays où les entreprises nationales et étrangères – selon l’investment Law no. 8/1997 – bénéficient de conditions particulièrement avantageuses (allégements fiscaux et douaniers). Ces zones économiques sont particulièrement intéressantes pour les entre- prises suisses exportatrices: elles offrent en effet des débouchés non négligeables aux fabricants de machines (textiles), d’installations et d’équipements.
  3. 3. L’économie égyptienne a plutôt bien résisté à la crise économique et financière parce qu’elle est faiblement intégrée dans les circuits financiers internationaux et qu’elle a été peu exposée aux produits structurés. L’Association européenne de libre-échange (AELE) et l’Egypte ont signé un accord de libre-échange qui renforce les relations commerciales entre les pays de l’AELE, dont la Suisse, et l’Egypte. L’accord est entré en vigueur le 1er août 2007. L’Egypte est l’un des plus importants partenaire commercial de la Suisse en Afrique. En 2009, l’Egypte était le 2e débouché des exportations suisses en Afrique après l’Afrique du Sud. Elle est même remontée à la 1e place en janvier et février 2010 en ce qui concerne les exportations suisses en Afrique. La Suisse y exporte principalement des produits pharmaceutiques et des machines. En 2008, les investissements directs suisses en Egypte ont totalisé 110 millions de francs. Près de 100 entreprises suisses sont actives en Egypte. A long terme, l’Egypte reste un site d’investissement attrayant en raison de la grande taille de son marché intérieur et de sa fonction de plaque tournante entre l’Afrique du Nord et le Proche-Orient. A venir: voyage prospectif pour PME en Egypte L’Osec organise un voyage en Egypte pour entreprises suisses destiné à leur donner une bonne vue d’ensemble du marché et à les mettre en relation avec les bons inter- locuteurs sur place. L’Osec, en coopération avec Swissmem, a préparé un programme concret, avec visites de clients et partenaires potentiels, de services gouvernementaux, et d’autres acteurs importants du marché. Le voyage aura lieu les 1er et 2 décembre 2010. L’Osec apporte son soutien à cet événement dans le cadre du plan de stabilisation de la Confédération.
  4. 4. Programme. 13 Octobre 2010 15.30 Accueil, enregistrement, café Zurich, Convention 16.00 Allocution de bienvenue Point Elsaid Kassem, Minister Plenipotentiary, Mission of Egypt – Commercial Office 16.15 Accord de libre-échange EFTA – Egypte Martin Zbinden, ministre, chef du secteur Accords de libre-échange/AELE, SECO 16.30 Services et activités de la Chambre arabo-suisse du commerce et de l’industrie Bahaa el Attar, secrétaire général, Chambre arabo-suisse du commerce et de l’industrie 16.50 Prestations de l’Osec, faits et chiffres sur l’Egypte et présentation du voyage prospectif en Egypte Daniel Küng, CEO, Osec Ruedi Büchi, Senior Consultant Middle East & Africa, Osec, Zurich 17.10 Pause café 17.30 Success Story Egypt Michael Pieper, président du conseil d’administration de Franke Artemis Management AG 17.50 Success Story Egypt: machines textiles Giuseppe Gherzi, Gherzi Engineering Zurich Ltd 18.10 Questions et Réponses 18.30 Apéritif, réseautage Modération: Ruedi Büchi, Senior Consultant Middle East & Africa, Osec Langues: Allemand/anglais L’Osec apporte son soutien à cet événement dans le cadre du plan de stabilisation de la Confédération. Sous réserve de changements de programme.
  5. 5. Renseignements pratiques. Date mercredi 13 octobre 2010 de 16.00 (enregistrement dès 15.30) à 18.30 apéritif, réseautage en clôture Lieu Convention Point (nouvelle bourse de Zurich), Selnaustrasse 30, 8021 Zürich www.conventionpoint.ch/howtofindus_de.html Langue allemand/anglais Frais de participation par personne (TVA incluse) participation gratuite pour les membres de l’Osec CHF 30.– pour les non-membres Les participants sont priés de régler les frais sur place, au comptant, à l’enregistrement. Sous réserve de changements de programme. Contact Osec Event-Management: Jacqueline Banz, Trendix AG Tél. +41 44 362 08 86 osec@trendix.ch Délai d’inscription mardi 12 octobre 2010
  6. 6. Inscription. Fax +41 44 350 02 46 L’Egypte, un diamant brut Mercredi 13 octobre 2010 De 16.00 (enregistrement dès 15.30) à 18.30 Apéritif et réseautage en clôture Convention Point (neue Börse Zürich), Selnaustrasse 30, 8021 Zürich www.conventionpoint.ch/howtofindus_de.html Je souhaite participer en qualité de (TVA incluse): membre Osec: participation gratuite non-membre: CHF 30.– Frais à régler sur place, au comptant, à l’enregistrement. Je suis intéressé(e) par le voyage Entreprise du 01.12. au 02.12.10. Veuillez me tenir informé(e) svp. Je ne participerai pas, mais veuillez me contacter car je souhaite obtenir d’autres renseignements. Nom: Prénom: Société: Fonction: Rue, no.: NPA/Ville: Tél.: Fax: e-mail: www. Date: Signature: Sous réserve de changements de programme. Le participant accepte que l’Osec, ses bureaux régionaux, ses partenaires contractuels en Suisse et à l’étranger, lui fournissent, par lettre, par téléphone ou au moyen de techniques de télécommunication, des informations concernant leurs activités ou le monde économique en général. De son côté, l’Osec se conforme aux disposi- tions de la Loi sur la protection des données (LPD) et de la Loi contre la concurrence déloyale (LCD). En s’inscrivant à la manifestation, le participant confirme avoir lu et accepté les conditions générales de vente de l’Osec, lesquelles peuvent être consultées à l’adresse www.osec.ch/agb_2008_fr . Le participant prend acte du fait que les Conditions générales de vente font partie intégrante du présent contrat. Délai d’inscription: 12 octobre 2010 Fax: +41 44 350 02 46

×