Dr Ali OUKAOURgastro-entérologue
   M A Mohammed, 45 ans, consulte pour    constipation récente et vague douleurs    épigastriques   Quatre jours avant, ...
   Patient conscient, coopérant   TA125/50,FC 100bpm   Palpation de l’abdomen légèrement    douloureuse   Echographie,...
   Quel est votre diagnostic?       Epanchement dans l’ arrière cavité des    épiploons(ACE) d’origine probablement panc...
   NFS hyperleucocytose à 16000 GB       hémoglobine 11 g   Lipasemie 35 ( n 20/40)   Glycémie 0.9g   CRP 70   Bilan...
Tète du pancréas   Epanchement ACE                                 Epanchement                                          Qu...
 Rupture   du corps du  pancréas nette avec  épanchement dans  l’arrière cavité des  épiploons Classe III de Lucas
   Le patient a été hospitalisé pour prise en charge    médico-chirurgicale   En préconisant le drainage de la collectio...
   Le pancréas de par sa position au contact de la    colonne vertébrale et son absence de mobilité est    exposé lors de...
   La biologie n’est pas sensible (lipasemie), sa    perturbation dans le contexte de traumatisme    abdominal couplée à ...
   La classification utilisée est celle de    LUCAS, elle tient compte        _de l’atteinte pancréatique        _de l’...
   Le traitement dépend   Caractère ouvert ou fermé du traumatisme   De l’état hémodynamique   du stade lésionnel (cla...
   Se méfier des traumatismes fermés de    l’abdomen   Ne pas se fier à une biologie normale   Ne pas hésiter à refaire...
Rupture du pancréas
Rupture du pancréas
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Rupture du pancréas

1 228 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 228
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
27
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Rupture du pancréas

  1. 1. Dr Ali OUKAOURgastro-entérologue
  2. 2.  M A Mohammed, 45 ans, consulte pour constipation récente et vague douleurs épigastriques Quatre jours avant, il a été victime d’un accident de travail ,chute d’une hauteur de 4 m avec réception sur un objet contendant(fut de mazout),il a été admis aux urgences dans un tableau de douleurs abdominales et multiples plaies .Après 12h d’observation, le bilan biologique, téléthorax ,ASP et échographie abdominale sont normaux. la patient a été libéré avec un traitement antibiotique et antalgique
  3. 3.  Patient conscient, coopérant TA125/50,FC 100bpm Palpation de l’abdomen légèrement douloureuse Echographie,: formation anechogène bien limitée sans anses flottantes en son sein Epanchement peri hépatique et peri splénique Absence d’épanchement dans le de douglas
  4. 4.  Quel est votre diagnostic? Epanchement dans l’ arrière cavité des épiploons(ACE) d’origine probablement pancréatique secondaire au traumatisme Une pancréatite aigue, voire une rupture d’un pseudo kyste pourront être évoquées La rupture d’un organe creux dans l’ ACE avec péritonite sthénique (absence de contracture) Quel bilan proposez vous pour confirmer le diagnostic? Biologie TDM ou IRM
  5. 5.  NFS hyperleucocytose à 16000 GB hémoglobine 11 g Lipasemie 35 ( n 20/40) Glycémie 0.9g CRP 70 Bilan hépatique normal Creatinemie 12 mg
  6. 6. Tète du pancréas Epanchement ACE Epanchement Queue du pancréas
  7. 7.  Rupture du corps du pancréas nette avec épanchement dans l’arrière cavité des épiploons Classe III de Lucas
  8. 8.  Le patient a été hospitalisé pour prise en charge médico-chirurgicale En préconisant le drainage de la collection, vu l’effet nocif des enzymes pancréatiques et le risque infectieux Un geste chirurgical complémentaire semble nécessaire vue l’étendue de la rupture pancréatique.
  9. 9.  Le pancréas de par sa position au contact de la colonne vertébrale et son absence de mobilité est exposé lors des traumatismes. Le diagnostic est difficile, en particulier si c’est un traumatisme fermé, comme dans notre cas L’ épanchement suite à la rupture du canal de Wirsung se constitue progressivement, rendant le patient asymptomatique les premières heures la découverte tardive expose aux risques de complications (pancréatite aigue, infection, pseudo-kystes..)
  10. 10.  La biologie n’est pas sensible (lipasemie), sa perturbation dans le contexte de traumatisme abdominal couplée à la TDM est en faveur d’une atteinte canalaire La TDM est l’examen de référence, performant et non invasif L’IRM n’est pas supérieur et sa disponibilité limite son indication La CPRE permet de réaliser une cartographie canalaire mais expose à l’infection.
  11. 11.  La classification utilisée est celle de LUCAS, elle tient compte _de l’atteinte pancréatique _de l’atteinte canalaire _ l’atteinte du duodénum
  12. 12.  Le traitement dépend Caractère ouvert ou fermé du traumatisme De l’état hémodynamique du stade lésionnel (classification de Lucas), Plus la prise en charge est tardive; plus la morbidité et la mortalité sont importantes
  13. 13.  Se méfier des traumatismes fermés de l’abdomen Ne pas se fier à une biologie normale Ne pas hésiter à refaire les explorations radiologiques

×