Présentation Personal Branding Féminin by SG PBaumeister

2 159 vues

Publié le

Conférence du 13 avril 2015 pour le réseau Féminin by SG de la Société Générale "Oser prendre sa place en tant que femme dans son environnement professionnel"

Publié dans : Carrière
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 159
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
983
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Bonjour,
    Je suis avec vous ce soir pour vous parler du Personal Branding.
    C’est une pratique qui me tient beaucoup à cœur, car elle m’a permis de prendre ma place dans le milieu professionnel. De me faire connaitre en tant que coach, consultante et animatrice. Et de développer ma notoriété.
    Mais elle a permis aussi à de nombreuses personnes, de toute profession et de tout âge, que j’ai accompagnées à travers cette démarche, de prendre la leur.
    Depuis 2006, j’ai coaché individuellement une trentaine de personnes. J’ai monté des programmes de formation dans de grandes écoles de commerce et de publicité (HEC, Sup de Pub, INSEEC Paris, Le Celsa, etc.). J’ai animé de nombreuses conférences dans des entreprises et des associations professionnelles.
    Car de nos jours, il n’y a pas que les personnes indépendantes comme moi qui ont besoin de se faire connaitre et surtout de se faire reconnaitre dans leur environnement professionnel.
  • « Je n'appartiens qu'au public et au monde. Non pas parce que je suis talentueuse ou jolie, mais parce que je n'ai jamais appartenu à personne. »
  • « L’œuvre d'un homme doit être assez forte pour qu'on puisse lever le rideau sur les coulisses. »
  • « Je vis très bien avec mes rides, elles m'appartiennent. J'en connais, des femmes liftées. Elles n'ont pas l'air plus jeunes, mais elles ont l'air plus ridicules. »
  • « L'esprit intuitif est un don secret... L'esprit rationnel est un serviteur fidèle. »
    « Tout le monde est un génie. Mais si on juge un poisson sur sa capacité à grimper à un arbre, il passera sa vie à croire qu’il est stupide. »
  • Selon « directemploi » article publié le 27 octobre 2014 :
    La mixité s’accroit dans les entreprises ; fin 2013, la part des femmes dans les conseils d’administration est passée à 12,7%, contre 9,6% fin 2010. Une augmentation due évidemment en partie à l’institution de quotas, mais aussi à l’ouverture des sociétés qui acceptent de plus en plus l’idée que les femmes travaillent aussi bien que les hommes, et que l’alliance des deux donnent donc parfois plus de résultats.
    Il existe même un classement qui mesure la féminisation de l’entreprise ; ce palmarès concerne les sociétés cotées en bourse de l’indice SBF 120 de la Bourse de Paris, et cette année il récompense l’entreprise Sodexo, qui compte 43% de femmes à son comité exécutif. En moyenne, les conseils administratifs des sociétés de cet indice boursier comportent 29,1% de femmes, et les comités exécutifs 12,3%.
    http://www.directemploi.com/magazine/emploi/1993/la-montee-des-femmes-a-la-tete-des-entreprises-mythe-ou-realite
    Même si tous ces efforts commencent à porter leurs fruits, l’écart de salaire entre hommes et femmes reste de 20% en moyenne chez les cadres, et les femmes ne représentent, en moyenne, que 30% des effectifs des grosses entreprises.
    http://www.directemploi.com/magazine/emploi/2136/2015-bilan-sur-la-place-des-femmes-en-entreprise
  • Thomas Peters (1942-) est un auteur et consultant en management. Il est principalement connu pour son ouvrage In Search of Excellence ("Le Prix de l'Excellence") co-écrit avec Robert Waterman en1982. Les deux auteurs, consultants chez McKinsey, utilisent leurs expériences de l'entreprise pour trouver des règles d'excellence qu'ils synthétisent en huit principes fondamentaux :
    Privilégier l'action
    Rester à l'écoute du client
    Favoriser l'autonomie et l'innovation
    Asseoir la productivité sur la motivation du personnel
    Se mobiliser autour de valeurs-clés
    Préserver une structure simple
    Allier souplesse et rigueur
    S'en tenir à ce que l'on sait faire.
    Dans un entretien avec Virginia Postrel dans Reason Magazine en 1997, il se décrit comme une forme de libertarien. Bien que certaines de ses positions politiques soient floues, il insiste sur l'influence des livres Conjectures et réfutations de Karl Popper et La Présomption fatale de Friedrich von Hayek. Il voit le chef d'entreprise comme quelqu'un de brave et héroïque quelle que soit la taille ou l'ampleur de l'investissement.
    http://www.wikiberal.org/wiki/Tom_Peters
    http://tompeters.com/
  • Clarifier sa Vision / sa Mission.
    Identifier ses Valeurs.
    Distinguer ses Talents / ses Compétences / son Savoir-Etre.
    Faire le point sur son Parcours / ses Connaissances / ses Besoins / ses Passions.
    S’approprier sa Valeur Ajoutée.
    Assumer sa Différence / son Univers / ses Particularités.
    Révéler sa Véritable Personnalité.
    Définir son Profil de Marque.
  • Partager sa vision, sa mission.
    Oser parler de soi, de sa valeur ajoutée, de ses aspirations, de ses projets, de ses valeurs, de ses passions, de sa différence…
    Mettre en place une démarche réseau relationnelle directe et sur les réseaux sociaux professionnels.
    Avoir une identité visuelle reconnaissable.
    Etre visible sur son marché.
    Se démarquer de ses pairs ou de ses concurrents.
    Mettre en avant son Profil de Marque.
    Publier :
    Proposer des articles dans la presse spécialisés (lus par sa cible).
    Écrire des rapports, des livres professionnels, des e-books, des livres blancs…
    Participer à l’écriture d’ouvrages collectifs.
    Publier des newsletters, diffuser des brochures, plaquettes, cartes de visite, etc.
    Envoyer des e-mailings ciblés et autorisés.
    Créer son site Web Personnel.
    Enregistrer et mettre en ligne des vidéos.
    Enregistrer un message sur son répondeur.
    Animer :
    Animer des réseaux de professionnels.
    Animer des groupes de discussion sur Internet.
    Animer des conférences, des ateliers, des groupes de lectures.
    Animer des Blogs.
    Réunir des personnes autour de thèmes professionnels.
    Lancer des soirées networking ou une association professionnelle.
    Organiser ou sponsoriser des évènements, des ateliers, des sites Web.
    Participer à des émissions de radio ou de télévision.
  • Les points les plus importants de cette démarche sont qu'elle nous permet d'obtenir la permission* d'entrer en contact avec certaines personnes, ainsi que la possibilité de leur faire des demandes à l'intérieur d'un cadre convenu et privilégié.
     
    De la même façon, nous pouvons obtenir des recommandations et faire tomber les barrières de l'anonymat. Mais pour obtenir ces résultats, nous devons en connaître les règles du jeu.
     
    À première vue, constituer son réseau est une démarche conviviale et simple. Mais il ne suffit pas de mettre son profil en ligne sur LinkedIn, Viadeo ou Xing et d'accumuler les contacts pour faire du business avec eux. Il faut aussi savoir nourrir nos relations et entretenir régulièrement les liens que nous avons noués. Ceux-ci pouvant se défaire à tout moment.
     
    Faire du réseautage demande une certaine mentalité qu'il est facile d'acquérir si le jeu nous intéresse vraiment.
    Voici quelques idées sur la façon de procéder :
    Faire l'inventaire de son réseau actuel en listant toutes les personnes qui nous entourent et en les classifiant par communauté (famille, amis, anciens collèges, anciens partenaires, anciens clients, etc.). Mettre dans sa liste le plus de personnes possible, et ne pas hésiter a y inscrire celles d'ont nous n'avons plus les coordonnées.
    Choisir une base de données (Outlook, Access ou même Excel) et y inscrire tous ses contacts en les mettant par catégorie.
    Prendre un moment pour penser à sa présentation, tant orale qu'écrite. Il est important que ses outils de communication soient prêts à être dégainés en cas de besoin (Carte de visite papier ou électronique de qualité, Propositions, Plaquettes, Brochure, CV, Lettre de motivation, etc.).
    Choisir les outils les mieux adaptés à son activité et s’inscrire sur un ou plusieurs réseaux sociaux et prendre soin s’y présenter.
    Une fois que tout est en place, entrer en relation avec ses contacts régulièrement en gardant la mesure, éviter le « harcèlement ».
    Etre prêt à se rendre utile aux membres de son réseau et ne pas hésiter à rendre service. Si on veux que les gens soient généreux envers soi, il faut l'être envers eux, sans attente de retour de leur part.
    Planifier le temps qu’on consacre à son réseau (1 journée par semaine, 1 heure par jour, etc.), ainsi que les moyens qu’on souhaite mettre en place pour entrer en relation avec lui. Et s’y tenir !
    Répondre systématiquement aux demandes qu'on nous fait.
    Éviter de transmettre des informations dont nous ne sommes pas sûr et pensez à toujours vérifier ses sources.
    Faire son possible pour prendre du plaisir à ses démarches. Celle-ci deviendra efficace à condition de la considériez comme une nouvelle façon de vivre son activité.
    Enfin, il n'est pas rare que le réseau professionnel et amical finisse par se recouper. Pourquoi ne pas accepter de faire sauter les anciens adages qui disent qu'il ne faut pas tout mélanger ?
     
    La construction d'un « Réseau » n'est pas une activité anodine. Trop de gens la considèrent comme allant de soit, sans s'engager réellement dans le processus et s'imaginant qu'il suffit d'être présent pour être apprécié et reconnu. Mais c'est avant tout une démarche généreuse qui répond à nos attentes à condition que l'on ait quelque chose à offrir.
     
    Ne pas perdre de vue ses objectifs. Certains ont tendance à créer du lien pour créer du lien et développent un réseau impressionnant en faisant du réseautage leur principale activité, au dépend de leur activité professionnelle et lucrative. C'est comme dans tout, il y a un équilibre à trouver.
     
    *Lire "Les secrets du Marketing Viral" de Seth Godin, paru chez Maxima. 
  • Photo satellite de Courbevoie
  • Les points les plus importants de cette démarche sont qu'elle nous permet d'obtenir la permission* d'entrer en contact avec certaines personnes, ainsi que la possibilité de leur faire des demandes à l'intérieur d'un cadre convenu et privilégié.
     
    De la même façon, nous pouvons obtenir des recommandations et faire tomber les barrières de l'anonymat. Mais pour obtenir ces résultats, nous devons en connaître les règles du jeu.
     
    À première vue, constituer son réseau est une démarche conviviale et simple. Mais il ne suffit pas de mettre son profil en ligne sur LinkedIn, Viadeo ou Xing et d'accumuler les contacts pour faire du business avec eux. Il faut aussi savoir nourrir nos relations et entretenir régulièrement les liens que nous avons noués. Ceux-ci pouvant se défaire à tout moment.
     
    Faire du réseautage demande une certaine mentalité qu'il est facile d'acquérir si le jeu nous intéresse vraiment.
    Voici quelques idées sur la façon de procéder :
    Faire l'inventaire de son réseau actuel en listant toutes les personnes qui nous entourent et en les classifiant par communauté (famille, amis, anciens collèges, anciens partenaires, anciens clients, etc.). Mettre dans sa liste le plus de personnes possible, et ne pas hésiter a y inscrire celles d'ont nous n'avons plus les coordonnées.
    Choisir une base de données (Outlook, Access ou même Excel) et y inscrire tous ses contacts en les mettant par catégorie.
    Prendre un moment pour penser à sa présentation, tant orale qu'écrite. Il est important que ses outils de communication soient prêts à être dégainés en cas de besoin (Carte de visite papier ou électronique de qualité, Propositions, Plaquettes, Brochure, CV, Lettre de motivation, etc.).
    Choisir les outils les mieux adaptés à son activité et s’inscrire sur un ou plusieurs réseaux sociaux et prendre soin s’y présenter.
    Une fois que tout est en place, entrer en relation avec ses contacts régulièrement en gardant la mesure, éviter le « harcèlement ».
    Etre prêt à se rendre utile aux membres de son réseau et ne pas hésiter à rendre service. Si on veux que les gens soient généreux envers soi, il faut l'être envers eux, sans attente de retour de leur part.
    Planifier le temps qu’on consacre à son réseau (1 journée par semaine, 1 heure par jour, etc.), ainsi que les moyens qu’on souhaite mettre en place pour entrer en relation avec lui. Et s’y tenir !
    Répondre systématiquement aux demandes qu'on nous fait.
    Éviter de transmettre des informations dont nous ne sommes pas sûr et pensez à toujours vérifier ses sources.
    Faire son possible pour prendre du plaisir à ses démarches. Celle-ci deviendra efficace à condition de la considériez comme une nouvelle façon de vivre son activité.
    Enfin, il n'est pas rare que le réseau professionnel et amical finisse par se recouper. Pourquoi ne pas accepter de faire sauter les anciens adages qui disent qu'il ne faut pas tout mélanger ?
     
    La construction d'un « Réseau » n'est pas une activité anodine. Trop de gens la considèrent comme allant de soit, sans s'engager réellement dans le processus et s'imaginant qu'il suffit d'être présent pour être apprécié et reconnu. Mais c'est avant tout une démarche généreuse qui répond à nos attentes à condition que l'on ait quelque chose à offrir.
     
    Ne pas perdre de vue ses objectifs. Certains ont tendance à créer du lien pour créer du lien et développent un réseau impressionnant en faisant du réseautage leur principale activité, au dépend de leur activité professionnelle et lucrative. C'est comme dans tout, il y a un équilibre à trouver.
     
    *Lire "Les secrets du Marketing Viral" de Seth Godin, paru chez Maxima. 
  • Présentation Personal Branding Féminin by SG PBaumeister

    1. 1. - CONFÉRENCE DU 13 AVRIL 2015 -
    2. 2. Le Personal Branding Pascale BAUMEISTER Coach – Consultante – Formatrice – Animatrice & Auteure Certifiée par ReachCC en 2006 #PersonalBranding @PascaleBaum www.personal-branding.fr
    3. 3. Qu’est-ce que le Personal Branding ? ©PascaleBaumeister
    4. 4. Qu’est-ce que le Personal Branding ? C’est un concept aussi vieux que notre humanité. Néfertiti Grande épouse royale d'Akhenaton, l'un des derniers rois de la XVIIIe dynastie. Elle a vécu aux environs de 1370 à 1333/34 av. J.-C. Sa beauté est légendaire, et il est certain qu’elle a exercé un rôle politique et religieux important pendant la période amarnienne.
    5. 5. Leonard de Vinci Artiste/Scientifique/Ingénieur/Inventeur/Anatomiste/Architecte/Urbaniste/Botaniste/Musicien/Poète/Philisophe/Ecrivain… Qu’est-ce que le Personal Branding ? C’est un concept aussi vieux que notre humanité.
    6. 6. Qu’est-ce que le Personal Branding ? Marilyn Monreo – Actrice & Chanteuse américaine C’est un concept aussi vieux que notre humanité.
    7. 7. Qu’est-ce que le Personal Branding ? Jean Marais – Acteur, Metteur en scène, Ecrivain, Peintre, sculpteur & Cascadeur français C’est un concept aussi vieux que notre humanité.
    8. 8. Qu’est-ce que le Personal Branding ? Brigitte Bardot – Actrice, Mannequin & Chanteuse française C’est un processus aussi vieux que notre humanité.
    9. 9. Qu’est-ce que le Personal Branding ? Albert Einstein – Physicien & Théoricien C’est un processus aussi vieux que notre humanité.
    10. 10. Qu’est-ce que le Personal Branding ? La démarche a évolué avec l’évolution des moyens techniques mis à notre disposition.
    11. 11. Car sur le marché du travail, la concurrence est rude et les places dans les entreprises sont de plus en plus difficiles à obtenir. En tant que professionnels nous avons, nous aussi, besoin d’une stratégie pour nous faire connaître et prendre notre place dans notre environnement professionnel. De nos jours, il n’y a pas que les personnalités qui ont besoin développer leur Marque Personnelle
    12. 12. Le Personal Branding est un processus qui nous permet de développer notre notoriété et d’assoir notre réputation professionnelle. Un processus particulièrement bénéfique aux femmes qui, en ce XXIe siècle, peinent encore à obtenir des postes clefs dans les organisations.
    13. 13. Le Personal Branding s’adresse à toutes celles et ceux qui ont besoin de révéler une image forte et authentique d'eux-mêmes dans le cadre de leurs activités professionnelles, ou qui ressentent l'importance de se démarquer pour réussir…
    14. 14. Les fondateurs du Personal Branding ©PascaleBaumeister
    15. 15. Les fondateurs du Personal Branding
    16. 16. Les fondateurs du Personal Branding C’est Tom Peters qui le premier en a parlé en 1997 dans un article paru dans « Fast Compagny » : http://www.fastcompany.com/magazine/10/brandyou.html Paru en 1999 en anglais sous le titre “The Brand You 50” et en 2000 en Français sous “Moi TM”
    17. 17. Peter Montoya a été le premier à définir une méthode en écrivant deux livres passionnants sur le sujet en 2002 : « The brand called You » et « The Personal Branding Phenomenon ». Les fondateurs du Personal Branding
    18. 18. Enfin, c’est William Arruda qui a contribué au développement du phénomène en rendant la méthode accessible aux Américains grâce à Internet. Il a créé la société ReachCC et a écrit un livre en 2007 « Career Distinction ». Les fondateurs du Personal Branding
    19. 19. C’est aussi William Arruda qui a formé la plupart des “Personal Branding Strategists”. En France, les premiers consultants en ont démarré leurs activités en 2006 et viennent en grande partie de sa lignée. Les fondateurs du Personal Branding
    20. 20. Monday, November 20th, 2006
    21. 21. Prendre sa place dans son environnement professionnel ©PascaleBaumeister
    22. 22. Se démarquer pour réussir !
    23. 23. révéler notre véritable personnalité, affirmer nos talents, nos points forts, notre valeur ajoutée, oser mettre en avant notre différence, devenir visible sur notre marché, réaliser nos ambitions, piloter notre carrière et nos projets… Le Processus du Personal Branding permet de trouver les levier pour :
    24. 24. Une précision...
    25. 25. Les marque inauthentiques séduisent de moins en moins…
    26. 26. De nouveaux enjeux ! ©PascaleBaumeister
    27. 27. Internet a fait émerger la nécessité de devenir visible. De nouveaux enjeux ! La Toile est une place publique mondiale qu’on peut difficilement mettre de côté. Bien utilisée, elle peut devenir un appui considérable pour nous faire reconnaitre sur notre marché à travers notre Marque Personnelle.
    28. 28. Nous sommes en première ligne !
    29. 29. Aujourd'hui, tout devient de plus en plus transparent. Les moteurs de recherche nous permettent d’obtenir de nombreuses informations. Nous avons intérêt à avoir la main sur notre image si nous ne voulons pas que ce soient Internet qui s’en charge à notre place. De nouveaux enjeux !
    30. 30. Avoir le contrôle sur notre image pour éviter que d’autres le fassent à notre place…
    31. 31. Les 4 étapes du Personal Branding ©PascaleBaumeister
    32. 32. 4 étapes pour - se faire connaître - et - se faire re-connaître - Pour que notre communication soit authentique, il est important de commencer par apprendre à - se connaître - ©PascaleBaumeister
    33. 33. Les 4 étapes du Personal Branding Etape 1 : Faire le point sur nos objectifs. Etape 2 : Révéler notre véritable personnalité en identifiant notre valeur ajoutée. - se connaître - ©PascaleBaumeister
    34. 34. Clarifier notre projet. Identifiant notre valeur ajoutée. Définir notre cible.
    35. 35. Les 4 étapes du Personal Branding Etape 3 : Construire notre stratégie de communication. - se faire connaître - ©PascaleBaumeister
    36. 36. Construire une stratégie de communication et choisir des outils de communication qui nous ressemblent, que nous avons plaisir à utiliser et qui ont un impact sur notre cible.
    37. 37. Les 4 étapes du Personal Branding Etape 4 : Maintenir notre stratégie de communication en place, tout en restant cohérent et sans jamais perdre de vue les intérêts de notre cible. - se faire re-connaître - ©PascaleBaumeister
    38. 38. Les 3 C du Personal Branding Clarté, dans notre communication : notre audience/cible doit comprendre ce que nous faisons, même si celle-ci n’est pas dans le même domaine d’activité. Cohérence : Tous les outils que nous utilisons pour communiquer doivent être cohérents, tant dans le fond que dans la forme. Constance, dans notre communication : Si nous voulons nous faire reconnaître, nous devons communiquer constamment et maintenir le contact avec les personnes de notre réseau.
    39. 39. Savoir se vendre au sein de son organisation ©PascaleBaumeister
    40. 40.  Nos talents / Nos points forts :  Nos savoirs (connaissance),  Nos savoirs-faire (compétences) / Notre expertise,  Nos savoirs-être (qualités relationnelles).  Notre différence (par rapport à nos pairs / Notre valeur ajoutée.  Notre identité :  Notre personnalité,  Notre univers,  Notre look (tenue vestimentaire),  Nos valeurs,  Nos passions. ©PascaleBaumeister 1. Savoir ce que nous avons à vendre
    41. 41.  Notre projet professionnel :  Notre vison (s’accorde t-elle à celle de notre organisation ?),  Nos objectifs, Nos intentions.  Notre offre professionnelle :  Notre mission,  Notre valeur ajoutée,  Ce que nous avons à offrir à une organisation / ce que nous pouvons lui apporter en plus de ses pairs (notre différence) / ce que nous pouvons faire pour contribuer à l’évolution de son organisation (nos actions, notre implication). 1. Savoir ce que nous avons à vendre ©PascaleBaumeister
    42. 42.  Notre stratégie de communication personnelle :  Notre communication orale (parler de soi). • Notre pitch, • Savoir convaincre, • Savoir séduire, enrôler, • Faire preuve de charisme tout en restant authentique.  Notre communication écrite : • Notre biographie, • Notre identité visuelle, • Nos rapports, • Nos présentations PowerPoint, • Le ton de nos écrits (être reconnaissable). 2. Savoir comment nous allons nous vendre ©PascaleBaumeister
    43. 43.  Soigner notre réputation.  Développer notre notoriété.  Développer notre visibilité sur le net :  Les médias sociaux,  Les forums professionnels.  Mettre en place notre démarche réseau dans la vie réelle (IRL).  Oser se promouvoir en interne. 3. Sa stratégie de communication personnelle ©PascaleBaumeister
    44. 44.  Prendre le temps de connaître nos collaborateurs :  Savoir ce qu'ils font (professionnellement et extra- professionnellement).  Savoir qui ils sont (leurs talents / leurs valeurs / leurs passions).  Connaître parfaitement l'organigramme de notre organisation.  Être informé des derniers évènements (mettre en place une veille).  Être au courant des projets de notre organisation.  Utiliser les outils internes de communication :  Réseau interne.  Intranet. Les plus pour se vendre dans son organisation ©PascaleBaumeister
    45. 45. SE RENDRE VISIBLE :  En prenant facilement des initiatives.  En osant faire des propositions.  En proposant des solutions pour résoudre des problèmes.  En étant volontaire et en intégrant des groupes de travail.  En sachant faire reconnaître ses réussites, sans en faire trop pour ne pas choquer ses pairs. ©PascaleBaumeister Les plus pour se vendre dans son organisation
    46. 46. Les leçons de Steve Jobs PDG d’Apple ©PascaleBaumeister
    47. 47. 1. Se forger une apparence et y rester fidèle. Ne pas sous-estimer l'impact de son image sur les autres. 2. Entretenir le mystère en parlant très peu de soi (de sa vie privée). Garder pour soi sa mission et ses projets professionnels, et en dévoiler le moins possible. 3. Laisser aux autres le soin de chanter ses louanges en distillant les informations, afin de susciter la fidélité de ceux qui se sentent honorés d'avoir été mis dans le secret. Et d'entretenir les rumeurs. Rien de tel que le buzz pour faire parler de soi à moindres frais... 4. S'investir en personne quand la situation l'exige. C'est en s'investissant personnellement qu'on convint le mieux. Votre meilleur VRP, c'est vous ! 5. Scénariser ses apparitions pour en renforcer l'impact. Préparer ses interventions au millimètre près. Être clair et avoir des Powers Point zen. Se mettre en scène et mettre ce que l'on présente en scène. Illustrer ses propos avec des images simples et compréhensibles par tous. 6. Croire en son destin, afin de se montrer convaincant. Être certain d'avoir une mission à accomplir, d'une différence à faire dans le monde. Les six leçons de Steve Jobs ©PascaleBaumeister
    48. 48. Mettre en place sa démarche réseau ©PascaleBaumeister
    49. 49. Ne pas perdre de vue les objectifs du Personal Branding Ceux-ci étant de mettre en place une stratégie de communication authentique et durable afin de nous faire reconnaitre sur notre marché, en choisissant les vecteurs de communication qui séduiront notre cible, et en mettant en place une démarche réseau. Sachant que notre cible et notre réseau ne sont pas toujours actifs sur Internet.
    50. 50. Construire autour de soi un véritable réseau de professionnels
    51. 51. Le bon usage des réseaux sociaux professionnels ©PascaleBaumeister
    52. 52. Sur quasiment 66 millions de personnes, 83% sont internautes. 42% sont inscrits sur Facebook, soit 28 millions de membres, dont 26 millions sont actifs. 72 millions de téléphones sont activés. Les Français passent en moyenne 4h07 devant leur ordinateur sur Internet chaque jour et les mobinautes y passent 58 minutes. 68% de la population est inscrite sur les réseaux sociaux. 1h29 sont consacrés chaque jour à la consultation des réseaux sociaux. Les chiffres en France
    53. 53. Ils sont utilisés pour : Trouver du travail, une promotion ou recruter Trouver des partenaires, des clients et prospects, des fournisseurs S'ouvrir à de nouvelles perspectives d'affaires Disposer d'un carnet d'adresses en ligne accessible et à jour Gérer et animer son réseau Gérer et animer une communauté Se faire connaître et être visible sur les moteurs de recherche… Le bon usage des réseaux sociaux professionnels
    54. 54. Ils se distinguent des autres réseaux sociaux par le fait qu'ils sont en grande partie voués à des fonctions professionnelles. Il existe même des réseaux sociaux professionnels sectorisés par profession. Et bien sur, les réseaux sociaux internes. Le bon usage des réseaux sociaux professionnels
    55. 55. Les bénéfices du Personal Branding ©PascaleBaumeister
    56. 56. Les bénéfices du Personal Branding Quel que soit notre statut, l’empreinte de notre Marque Personnelle est un élément capital de notre plan de carrière. Elle permet de :  Sortir de l'anonymat.  Oser miser sur nos talents, nos points forts, notre personnalité pour réussir.  Avoir le courage d'être Soi et d'exprimer Notre différence.  Apprendre à se connaitre, à s’accepter tel qu’on est.  S’affirmer tant au niveau personnel que professionnel.  Avoir du succès sur Son marché.  Avoir un meilleur contrôle sur notre carrière.  Réaliser notre mission professionnelle.  Mettre de la cohérence entre nos valeurs et nos activités professionnelles…
    57. 57. Le monde appartient à ceux qui Osent ! ©PascaleBaumeister
    58. 58. Oser... … Mettre ses talents en avant. … Communiquer. … Le marketing et la stratégie. … Etre visible. … Montrer sa différence. … Se vendre. … Prendre des risques. … Se tromper. … Parler de ses projets. … Contacter des personnes clés ou influentes. … Faire des demandes. … Etre Soi !…
    59. 59. Les livres de Pascale Baumeister Paru aux éditions Leduc S. dans la collection Zen Business ©PascaleBaumeister
    60. 60. PASCALE BAUMEISTER Coach – Consultante – Formatrice – Animatrice Certifiée en Personal Branding par ReachCC en 2006 Blogs : www.personal-branding.fr - www.pascale-baumeister.fr E-mail : contact@pascale-baumeister.fr Tél. : + 33 6 12 22 12 29

    ×