Si 1

200 vues

Publié le

Publié dans : Logiciels
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
200
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
1
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Si 1

  1. 1. Systèmes d’information
  2. 2. Objectif du cours • Introduire les Systèmes d’Information, composante essentielle des entreprises • Présenter un panorama des différents SI – Les SI transversaux à l’organisation • Datawarehouse • ERP – Les SI fonctionnels • Le CRM • Le Supply Chain Management
  3. 3. Prévision de l'évolution des dépenses informatiques dans le monde par secteur en 2006 Secteur Prévision de croissance 2006 Logiciel + 7,0 % Matériel + 6,0 % Services + 6,0 % Total + 6,3 % Source : IDC, mars 2006 Perspectives de croissance sur le marché européen des TIC en 2007 (en milliards d'euros) Secteur Croissance prévisionnelle 2007 CA prévisionnel 2007 Télécoms + 3,0 % - Services + 6,1 % - Matériels + 6,8 % - Logiciels + 7,3 % - Global + 17,0 % 773 Source : IDC, janvier 2007 Dépense informatique prévue en Europe : 773 Md$ en 2007
  4. 4. 1. Qu’est-ce qu’un SI ? • « Un système d’information est un ensemble organisé de ressources (matériel, logiciel, personnel, données, procédures), permettant d’acquérir, de traiter, de stocker, de communiquer des informations dans des organisations » (Reix, 2004) – Un système technique (supports matériels) – Un système social (personnel, flux d’informations)
  5. 5. Pourquoi parler de système ? • Approche systémique : un système est un ensemble finalisé et autorégulé d’éléments en interaction – Eléments de nature différentes – Interactions en termes de communication d’information – Finalisé : à quoi servent les SI ? – Régulation : boucles de rétroaction & contrôle
  6. 6. Les systèmes organisationnels Système opérationnel Système de pilotage Système d'information entrées sorties
  7. 7. Entrées & sorties du SI Système opérationnel Système de pilotage Système d'information entrées sorties données informations
  8. 8. Donnée / information • Donnée : élément fondamental et objectif, facile à représenter et à manipuler par un ordinateur. Ensemble de signes qui décrit des objets ou des événements • Exemple : 12101961 / 4523XT59 / 0140458798 • Information : représentation d’une situation • Exemple : date de naissance, numéro de téléphone • Suppose une intention
  9. 9. Objectifs d’un système d’information • Pourquoi parler de SI et non de système de données ? – Le système d’information apporte des données organisées pour faciliter le travail • Davis (1974) : le SI est un « système intégré homme-machine qui fournit de l’information pour assister les fonctions opérationnelles, de management et de prise de décision au sein de l’organisation »  fournir la bonne information à la bonne personne au bon moment
  10. 10. Qu’est-ce qu’une bonne information ? • Pertinence : – Exhaustivité – Absence de bruit – Précision • Accessibilité : – Dans le temps : actualité – Dans l’espace : forme et facilité d’accès (retrieval) • Crédibilité
  11. 11. 2. Des SI globaux aux SI fonctionnels / hiérarchiques • Jusqu’aux années 90, difficulté à proposer des SI « globaux » permettant d’accéder rapidement à l’ensemble des informations pertinentes approches fonctionnelle & hiérarchique des SI • Découpage du SI en sous-systèmes correspondant aux grandes fonctions & activités de l’organisation • Découpage selon les caractéristiques des décisions auquel le SI doit apporter une assistance
  12. 12. Approche fonctionnelle Logistique Production Marketing & Ventes Gestion des ressources humaines Gestion de la comptabilité et de la finance Gestion des SI Achats, R&D... Services
  13. 13. Rôle des SI fonctionnels Marketing Relation client (CRM) R&D, bureau d’étude Conception (CAO) Production Pilotage des fabrications Finance & contrôle ERP, comptabilité, paie… Logistique Supply Chain Management
  14. 14. SI - Niveau des activités de l'entreprise • Stratégique – objectifs de l'organisation, moyens pour y parvenir, l.t. • Management – mise en oeuvre des stratégies : déterminer les moyens à mettre en oeuvre, allouer les ressources, contôle, corrections • Opérationnel – travail sur les flux qui traversent l'oganisation Mgt Opérationnel Str. Mgt Opérationnel Str.
  15. 15. Approche hiérarchique des SI
  16. 16. Rôle des SI hiérarchiques • Faciliter voire automatiser les opérations courantes (informatique transactionnelle & opérationnelle) • Faciliter la prise de décision (informatique décisionnelle)
  17. 17. Décisions structurées & non structurées • Fondé sur le modèle de la prise de décision de Simon : Intelligence  Conception  Choix • Décision structurée : problème connu, éventail de solutions connues. • Décision semi-structurée : problème connu, éventail de solutions à construire • Décision non structurée : problème inconnu
  18. 18. Rôles du SI dans le processus de prise de décision • Aider (ou se substituer) à la construction de représentations de la situation (intelligence) – Décisions structurées : autodiagnostic, alertes de dysfonctionnement – Décisions semi-structurées ou non structurées : tableaux de bord, outils de manipulation de données • Aider (ou se substituer) à la conception de solutions alternatives – D.S. : simulateurs – D.S.S. ou D.N.S. : tableaux de bord, simulations, calculs statistiques… • Aider (ou se substituer) au choix de la solution – D.S. : automatisation complète. Ex: DAB – D.S.S. ou D.N.S. : très rare. Systèmes experts
  19. 19. 3. Fonctions des SI • Acquérir des données brutes • Stocker les données acquises • Traiter les données stockées • Fournir des informations ou des données brutes
  20. 20. Acquisition de données • Ecrite : manuscrit • Orale • Directe : saisie directe dans le SI informatique • Mixte : assistance à la saisie directe (ex: reconnaissance vocale, écrans tactiles & reconnaissance de caractères)
  21. 21. Stockage de données • Données brutes et données agrégées – De plus en plus de données brutes : pour des applications personnalisées (one 2 one), recourrant à des traitements sophistiqués (datamining) • Gestion de la sécurité des données – Accès non prévus (sécurité) – Destruction des données (redondance) • Attention ! Toutes les données de l’organisation ne sont pas stockées sur des supports informatiques (cf. la notion de mémoire organisationnelle) – Données & échanges informels – Connaissances tacites
  22. 22. Traitement des données • Multitude de traitements élémentaires • Nécessité de définir la succession de traitement à appliquer à des ensembles de données prédéfinis • Gestion de la duplication des données
  23. 23. Sortie d’informations • Ecrites : – Rapports financiers, comptes-rendus de réunion (sans transformation des données d’entrée) – Impressions de tableaux de bord • Orales : réponses automatiques des systèmes vocaux • Directe : sorties sur écran (interactivité) • De SI à SI : problèmes de normes de compatibilité & de protocoles (Ensemble des conventions nécessaires pour faire coopérer des entités distantes, en particulier pour établir et entretenir des échanges d’informations)
  24. 24. Tableaux de bord • Ensembles d’information présentées de façon synthétique, sous formes d’indicateurs, et destinées au pilotage de l’entreprise et de ses centres de responsabilités • Centre de responsabilité : sous-ensemble de l’entreprise qui correspond à un découpage plus ou moins fin des activités. Chaque centre se caractérise par : – une mission / des objectifs à atteindre ; – des moyens humains, matériels et financiers à mettre en œuvre pour les atteindre ; – une délégation d’autorité ou de pouvoir pour mener à bien la mission
  25. 25. Indicateurs • Information, généralement chiffrée, choisie pour rendre compte de l’évolution d’un facteur clé de gestion – Quantitatif ou qualitatif – Pas plus de 8 par TB – Précis, mesurables, fiables ! – Valeurs réelle / prévue / réelle de la période précédente ; Seuils limites Objectifs Indicateurs Améliorer le rendement du personnel Quantités produites (vendues) / heures de travail Satisfaction de la clientèle Nombre de retours d’articles Nombre de retards de livraison Taux de fidélité
  26. 26. Outils intégratifs / Outils interactifs • Entrepôts de données : informations & connaissances explicites • Applications interactives : partage interindividuel des informations & connaissances SGC intégratifs SGC intéractifs - Outils de gestion de documents / information - Outils de « personal information » - Outils d’aide à la décision - Outils d’aide à la conception - Outils de simulation - Outils de type groupware - Outils de gestion de projet, allocations de ressources Tableau 1 : SGC intégratifs et interactifs utilisés par les firmes à forte intensité à connaissances (d’après Laudon et Starbuck, 1996)
  27. 27. 4. La dimension organisationnelle des SI • Une erreur classique : réduire les moyens de gestion de l’information aux seuls moyens informatiques – Toutes les informations ne sont pas numérisables (connaissances tacites & implicites) – Oubli de la dimension humaine du SI • Le SI s’insère dans une organisation, système sociotechnique
  28. 28. • Flux opérationnels • Flux de contrôle • Flux fonctionnels • Flux informels Les flux d'informations organisationnels
  29. 29. La mémoire organisationnelle • Variété des lieux de mémorisation – Fichiers, de support papier ou informatique – Modèles mentaux , individuels ou partagés – Répertoires d’action, routines • Nécessité d’outils de stockage et de traitement spécifiques – Selon le lieu de stockage de la connaissance • Ex : communautés d’expert – Selon la nature de la connaissance (explicite vs tacite) • Ex: retours d’expériences
  30. 30. Déterminants de l'utilisation des SI • Propriété de l'information (individu / organisation) • Propension à partager l'information • Interdépendance des tâches • Compétence à utiliser le SI • Perception de la qualité du SI • Accessibilité du SI

×