Apport de la dendrogéomorphologie
pour la quantification des reculs littoraux
Jérôme Lopez-Saez
Frédéric Berger
jerome.lop...
Carte d’exposition des régions européennes à l’érosion côtière – Source : Eurosion – rapport 2004
Hausse du niveau marin
Techniques actuelles pour quantifier l’érosion littorale
L’arbre comme bio-indicateur du recul du trait de côte
Quantification des vitesses de recul
Evolution du profil de la falaise
Intérêts et faiblesses de la bio-indication
Intérêts
• Coût faible
• Quantification des vitesses d’érosion dans
des secteu...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Pexe rencontre ecotechnologique littoral 4-irstea dendrogéomorphologie

601 vues

Publié le

Le réseau PEXE en partenariat avec l'Association des instituts Carnot a organisé le 2 juillet 2015 une Rencontre écotechnologique labellisée COP21 « Littoral et adaptation au changement climatique - gestion des risques et écoconception d’aménagements côtiers ».
12 laboratoires de recherche, engagés dans la recherche partenariale avec les PME, sont venus présenter leurs technologies et plateformes de test.

Publié dans : Environnement
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
601
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
74
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Pexe rencontre ecotechnologique littoral 4-irstea dendrogéomorphologie

  1. 1. Apport de la dendrogéomorphologie pour la quantification des reculs littoraux Jérôme Lopez-Saez Frédéric Berger jerome.lopez@irstea.fr
  2. 2. Carte d’exposition des régions européennes à l’érosion côtière – Source : Eurosion – rapport 2004 Hausse du niveau marin
  3. 3. Techniques actuelles pour quantifier l’érosion littorale
  4. 4. L’arbre comme bio-indicateur du recul du trait de côte
  5. 5. Quantification des vitesses de recul
  6. 6. Evolution du profil de la falaise
  7. 7. Intérêts et faiblesses de la bio-indication Intérêts • Coût faible • Quantification des vitesses d’érosion dans des secteurs non documenté • Reconstruction de la dynamique sur plusieurs dizaines d’années • Couvre un large spectre de processus • Méthode simple et facilement réplicable • Méthode calibrée • Cartographie sur un long linéaire côtier Faiblesses • Présence/ absence d’arbres • Distribution pas forcément homogène • Méthode destructive

×