sommaire
édito
Vie de l’association > P7
Chez nos adhérents > P9
Evènements > P12
Actualités > P2
Loi Hamon
Attestations d...
PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20142
>actualités
Une politique d’achats
responsables
qui se généralise
Lors du dernier Club ...
PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20143
La maquette
d’information
numérique du bâtiment :
une accélération
des travaux
Bourse
a...
PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20144
>actualités
Attestations de Conformité Sanitaire :
Mise en ligne de la base ACS
Alors q...
PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20145
>actualités
Fin des études préparatoires
pour les lots 28, 29 et 31
trois lots de produ...
PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20146
>àsuivre...
Comment définir les métaux
stratégiques ?
Plusieurs critères permettent de ...
PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20147
>viedel’association
43 participants de 30 entreprises (équi-
pementiers de la chimie et...
PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20148
C’est au Château de Méry sur Oise (95) que PROFlUID vous invite
à venir participer à la...
PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20149
KSB S.A.S. a remporté, en décembre 2013,
le contrat exclusif de fournitures de pompes
e...
PROFLUIDinfos • N°67 • avril 201410
SAlMSON innove en étant le premier fabricant de pompes à
proposer sur le marché frança...
PROFLUIDinfos • N°67 • avril 201411
la nouvelle gamme de pompes sanitaires
GRUNDFOS Hilge GHP (pour Grundfos
Hygienic Self...
Agenda des manifestations
KEYMICA
Salon des fournisseurs chimie, pétrochimie, oil & gas
21 et 22 mai 2014 • LE BOURGET
www...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Profluid Infos N°67 - Avril 2014

874 vues

Publié le

Revue trimestrielle de l'association française des pompes et agitateurs des compresseurs et de la robinetterie

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
874
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
86
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Profluid Infos N°67 - Avril 2014

  1. 1. sommaire édito Vie de l’association > P7 Chez nos adhérents > P9 Evènements > P12 Actualités > P2 Loi Hamon Attestations de Conformité Sanitaire Éco-conception A suivre... > P6 Métaux stratégiques : quels impacts pour les équipementiers ? les acronymes sont toujours plus nombreux, reflet de la diversité des sujets suivis par PROFlUID et d’une actualité technique très dense. Face à cette profusion de sujets, notre première mission reste d’abord de vous informer en temps et en heure pour vous aider à anticiper les enjeux de demain. Hiérarchiser les priorités et identifier les signaux faibles implique une communication simple et efficace. Recueillir vos avis et coordonner les positions des uns et des autres pour établir des positions professionnelles ou décider des actions prioritaires à mener est l’étape suivante de notre travail. les échanges peuvent se faire lors de nos réunions de département, via nos réunions de comités techniques ou lors du Bureau, la validation étant faite en Conseil d’Administration. Reste enfin à défendre les positions prises auprès des pouvoirs publics, soit à la Commission européenne, soit en France ou même auprès des grands donneurs d’ordre. Pour une plus grande efficacité, ces positions peuvent être défendues à travers nos comités européens, avec les groupements de marché (GIIN pour le nucléaire, GIFIC pour le chimie) ou via notre fédération, la FIM. la reprise économique qui se fait attendre sur nos marchés tend à faire passer au second rang des préoccupations de nos adhérents les sujets que nous suivons. Convaincus de l’importance qu’il y a à rester mobilisés, nous avons en 2014 un impératif fort de mieux communiquer sur nos actions et sur nos résultats. Nous souhaitons profiter du rendez-vous annuel que représente notre congrès pour partager avec vous ces différents sujets et espérons vous y retrouver nombreux du 16 au 17 juin prochain, à Méry/Oise. par Laure HELARD Déléguée Générale de PROFLUID 1 PROFLUID infos N°67 AVRIL 2014ASSOCIATION FRANÇAISE DES POMPES ET AGITATEURS, DES COMPRESSEURS ET DE LA ROBINETTERIE
  2. 2. PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20142 >actualités Une politique d’achats responsables qui se généralise Lors du dernier Club Achats qui s’est tenu le 4 février dernier, un représentant de l’OBSAR (Observatoire des Achats Responsables) est venu échanger avec les adhérents sur les achats responsables et présenter le projet de transposition de la norme française à l’ISO. en juillet 2012, la norme NF X50 135 sur les Achats Responsables a été publiée. C’est une déclinaison sectorielle et opérationnelle de la norme ISO 26 000 sur la responsabilité sociétale des organisations. A partir de 2014, le travail de transposition de cette norme à l’international va démarrer, dans le cadre d’un comité technique ISO sous présidence française. l’OBSAR, un think tank sur les échanges et le partage de bonnes pratiques dans les achats, a présenté les résultats de son baromètre annuel sur les achats responsables. Construit autour d’un référentiel qui intègre les grands thèmes liés au Développement Durable, le baromètre permet de suivre des avancées réalisées dans ce domaine. Près de 80 % des acheteurs consultés (privés ou publics) ont déclaré avoir mis en place une politique d’Achats Responsables. le respect de la réglementation et l’image de l’entreprise restent les raisons principales pour mettre en place ce type de démarche, même si l’analyse de risques pèse de plus en plus lourd dans les décisions. en effet, 59% des répondants font une cartographie ou une analyse de risques de leurs achats (zones géographiques, types de fournisseurs, types d’achats…). les intérêts divergents entre services (baisse des coûts, bonne image de l’entreprise), ainsi que le manque d’outils restent les deux freins majeurs, même si globalement les acheteurs sont montés en compétences sur cette thématique. Le volet sur les délais de paiement a été durci avec le renforcement des sanctions, l’extension de la mission du commissaire aux comptes, la mise en place d’un délai de 45 jours fin de mois en cas de facture périodique ; en revanche le délai de vérifi- cation laisse toujours une échappatoire pour repousser les paiements... Les conditions générales de ventes comme la loi le prévoyait depuis long- temps, forment le socle de la négociation commerciale. la loi Hamon précise qu’elles en sont le « socle unique », renforçant ainsi leur position face aux conditions d’achat. Le rôle de la convention annuelle dans les relations entre les fournisseurs et la distribution : le contenu de cette convention doit être transparent, les avantages proportionnels au regard des services et aucune rétroactivité n’est possible. Si un non respect de l’application de la convention est constaté, le fournisseur est en droit de le signaler à la DGCCRF. Par ailleurs, les pratiques suivantes seront désormais clairement interdites : pratiquer un prix différent de celui initialement convenu (intangibilité du prix mentionné dans la convention ou accepté, impossibilité de le revoir en cours d’année), la clause d’alignement et les demandes de compensation de marge. La sous-traitance industrielle : la loi impose la rédaction d’un contrat écrit. le contrat devra traiter de sept points (objet, prix, facturation et paiement, responsabilités et le cas échéant réserve de propriété, propriété intellectuelle lorsque cela est justifié, durée et résiliation, litiges). le défaut de contrat est passible des mêmes amendes administratives qu’en matière de convention dans la distribution. Pour toutes informations complémentaires l’équipe juridique de la FIM est à votre disposition. Loi Hamon : quels impacts pour les relations commerciales ? La loi de consommation dite loi Hamon va avoir des effets non négligeables sur la vie des entreprises. Votée le 13 février, elle n’est toutefois pas encore publiée car elle fait l’objet de recours au Conseil Constitutionnel. les mesures suivantes peuvent néanmoins être mises en avant et vont concerner les relations contractuelles :
  3. 3. PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20143 La maquette d’information numérique du bâtiment : une accélération des travaux Bourse aux projets du CETIM >actualités A de nombreuses reprises, le CetIM a été interpellé sur le manque de visibilité autour des appels à projets de R&D nationaux et européens et des règles de fonctionnement des consortia. les industriels concernés, PMe en particulier, rencontrent des difficultés à identifier le cadre le plus pertinent pour déposer leur projet, ou bien sont minoritaires dans des consortia avec des groupes internationaux et confrontés à des montages juridiques complexes de partage de propriété intellectuelle. Pour aider ses cotisants à bénéficier des aides publiques pour développer des projets innovants, le CetIM a initié ce projet à la demande des industriels des Commissions Pompes, Robinetterie et Moteurs- Compresseurs-Pompes à Vide. Une instruction a permis de définir avec les syndicats concernés (PROFlUID et FIM - energétique) le cadre optimal de développement d’un outil commun d’échanges d’information sur les Appels à projet nationaux et européens. Il s’agit d’identifier les périmètres (technologiques, thématiques et géographiques) et les informations nécessaires à la compréhension de ces appels à projet. la plate- forme rassemble les informations utiles aux industriels pour répondre aux appels à projets, et celles leur permettant de se référencer sur les bases collaboratives européennes. la plate-forme est opérationnelle depuis maintenant un an. Une dizaine d'Appels à Projets ont été mis en ligne et explicités. les nouveautés publiées sur la Bourse aux projets sont désormais également relayées dans une rubrique particulière des lettres de veille de chacune des trois professions. l'accès est gratuit pour tous les cotisants. Pour tout renseignement, contacter Pierre MICUlIAN via sqr@cetim.fr ou 03 44 67 36 82. Maintenance Cahier des charges fonctionnel Chiffrage Conception détaillée Plans d’exécution détaillée, achats INDUSTRIELS Data produits MAITRES D’OUVRAGES ARCHITECTES BET ECONOMISTES ENTREPRISES SOUS-TRAITANTS EXPLOITANTS Dossiers d’ouvrage exécuté Conception le Royaume-Uni a choisi, pour les appels d’offre publics, de rendre obligatoire le recours au format numérique, ce qui va contraindre les industriels à fournir leurs données produits sous format électronique. Il faut donc s’attendre dans les mois qui viennent à un intense travail de description des données produits dans des catalogues électroniques. la France pilote le travail de normalisation (français puis européen) sur les règles qui présideront à la définition, puis la gestion de ces données numériques. Il faut éviter la multiplication des dictionnaires sans harmonie ni cohérence entre eux, ce qui contraindrait les industriels à fournir les données sous plusieurs formats numériques. la réflexion sur le stockage des données puis sur la mise à disposition se posera ensuite, avec des conséquences importantes sur leur mise à jour, leur utilisation puis leur interprétation par les différents acteurs : maitres d’ouvrage, architectes, bureaux d’étude, économistes, metteurs en œuvre, gestionnaires du patrimoine… Même si cela prendra un certain temps, son appropriation ne devrait pas poser de problème majeur à la maîtrise d’œuvre et aux grandes entreprises. Cela ne semble pas être le cas, en revanche, pour les PMe. Or, le gouvernement a annoncé qu'il allait progressivement rendre obligatoire la maquette numérique dans les marchés publics d’etat en 2017, en espérant que les collectivités locales suivront très vite. Médiaconstruct, la branche française de l’association Smart Building a organisé en février une journée d’information sur le développement de la maquette numérique du bâtiment (Building Information Model ou BIM), une occasion de faire un point sur le sujet.
  4. 4. PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20144 >actualités Attestations de Conformité Sanitaire : Mise en ligne de la base ACS Alors que le système français des Certificats d’economie d’energie existe depuis 2005, la transposition de la Directive européenne sur l’efficacité énergétique introduit de nombreux changements. l’ambition du système a ainsi été multipliée par 3 alors que dans le même temps les conditions d’obtention des certificats sont en passe d’être durcies : les produits soumis à la Directive ecodesign ne pourraient plus donner droit aux Cee. les chaudières économes (à condensation) sont concernées, alors que le système des Cee permet d’accélérer la rénovation du parc et donc d’obtenir des économies d’énergie consi- dérables. PROFlUID a cosigné une lettre au Ministre de l’ecologie lui demandant de maintenir le système actuel. Nous restons également vigilant sur ce sujet en participant au vaste chantier de révision des « fiches standardisées », notamment celles concernant les moteurs électriques qui se trouvent dans une situation comparable. Certificats d’Economie d’Energie : une mise en œuvre très critiquée 1% 3 % 4 % 6 % 6 % 8 % 72 % Types d'ACS ACS procédés ACS Matières organiques - joints Autres Conformité aux Listes Positives ACS Matières organiques - plastiques ACS Tubes et raccords ACS accessoires Equipement PROFLUID 80% Robinets, Vannes, Douches 63% Composants de robinetterie sanitaire 13% Pompes 4% Autres 5% Compteurs, Débitmètres 2% Filtres (dont UV, osmose) 5% Raccords 8% ACS « Accessoire » délivrées par type d'équipements Début février 2014, les laboratoires habilités à délivrer des Attestations de Conformité Sanitaire ont publié sur leur site internet les références des ACS en cours de validité qu'elles ont délivrées. Un outil pour la surveillance des marchés ? Bien qu'il ne s'agisse pas de la base de données dont PROFlUID souhaite le développement depuis des années, cette publication est une bonne nouvelle dans la mesure où, pour la première fois, les ACS « accessoires », c'est-à-dire concernant les équipements tels que les pompes ou robinets, sont publiées. Malheureusement, les références des ACS délivrées par le laboratoire de lille jusqu'en 2012 n'ont pas été rendues disponibles, ce qui empêche d'utiliser ces listes à des fins de surveillance du marché. Nous espérons que les laboratoires et le Ministère de la Santé trouveront une solution rapide sans remettre en cause le principe de la publication des références des ACS. Cartographie des ACS les listes disponibles, même incomplètes, sont riches d'enseignement. PROFlUID s'est livré à quelques calculs basiques pour « cartographier » le monde des ACS. tout d'abord, il apparait que les ACS « accessoires » sont prépondérantes dans le système puisqu'elles représentent près des ¾ des ACS délivrées, loin devant les ACS sur les tubes, joints ou matériaux organiques. encore plus frappant : près de 80 % de ces ACS « accessoires » sont délivrées pour des équipements relevant du domaine d'activité de PROFlUID ! Il se confirme donc que PROFlUID et ses adhérents sont bien les principaux acteurs industriels impactés par la réglementation française concernant les matériaux et équipements au contact de l'eau potable et doivent à ce titre être associées à toutes les réflexions sur l'évolution et l'amélioration du système. www.sante.gouv.fr/attestation-de-conformite-sanitaire-acs.html
  5. 5. PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20145 >actualités Fin des études préparatoires pour les lots 28, 29 et 31 trois lots de produits concernant directement les professions de Profluid étaient à l’étude dans le cadre de la Directive ecodesign : les pompes d’assainissements et fluides chargés, les pompes de piscines et grosses pompes à eau, et les compresseurs. Ces études arrivent toutes à leur terme en mars. Un Regulatory Committee va maintenant se réunir pour décider, sur la base de ces rapports d’étude, de la mise en œuvre ou non de Règlement ecodesign. les autorités de chaque etat membre participent, c’est donc au niveau national que l’action de PROFlUID va maintenant se concentrer pour expliquer les enjeux et les risques pour nos entreprises. Les Directives Ecodesign et Labelling étant maintenant appliquées dans de nombreux secteurs industriels, la Commission Européenne a organisé en début d’année une conférence sur les tendances internationales, une occasion d’échanger sur les pratiques des autres continents et de discuter des évolutions prévisibles en Europe. La surveillance des marchés : toujours le maillon faible dans l’application de la réglementation européenne la surveillance des marchés a été un thème récurrent abordé dans pratiquement tous les ateliers de cette conférence. Alors que les autorités de surveillance semblent se réjouir des avancées récentes (eCOPlIANCe, ADCO), les industriels mettent en évidence de nombreuses difficultés qui pourraient remettre en cause le bilan positif de cette règlementation. Ainsi, de nombreux produits non conformes continuent d’être mis sur le marché alors même que cette non-conformité a pu être constatée dans un état de l’Union. la surveillance du marché souffre d’un manque de moyens mais aussi d’une organisation européenne ne permettant pas un échange d’informations efficace. Une solution évoquée fréquemment s’inspire de ce qui se passe aux etats-Unis et dans de nombreux pays de l’APeC : l’enregistrement de tous les produits sur une base de données contenant les dossiers techniques de conformité, facilitant ainsi le travail des autorités de surveillance. Cela faciliterait la vérification documentaire et permettrait de cibler efficacement les contrôles. Sont également pointés du doigt le manque de moyens permettant de réaliser des tests en laboratoires et le besoin d’une base légale permettant d’engager des poursuites judiciaires dans un état sur la base de tests réalisés dans un autre pays. la Directive « Market Surveillance » en cours d’élaboration devrait en partie répondre à cette demande. Des pistes de progrès en terme de communication ont été mises en avant telles que le dispositif INMetRO qui communique régulièrement auprès du grand public brésilien sur ces activités, ou l’exemple des autorités américaines qui utilisent le principe du « blaming and shaming » en dénonçant publiquement les fabricants convaincus de fraude. « Ressource efficiency » : l'étape suivante le thème de la « gestion raisonnée des ressources » a fait l’objet de nombreuses publications, « roadmap » et autres livres blancs. l’objectif affiché est d’aller au-delà de l’efficacité énergétique en phase d’usage, comme c’est le cas avec les mesures ecodesign actuelles. Mais la traduction en actes législatifs est difficile car le concept même de « gestion raisonnée des ressources » n’est pas défini ; au-delà de la matière première et des ressources naturelles telles que l’eau, le sol, ou même l’ensoleillement, doit-on inclure l’encombrement dans l’espace ou la surface au sol ? Nous sommes aussi très loin d’avoir des indicateurs pertinents et reconnus universellement pour quantifier ces ressources. les premières exigences pourraient porter sur des « indicateurs secondaires » (taux de recyclabilité, pourcentage de matière recyclée) ou bien sur le comptage de l’énergie « grise », utilisée pour la fabrication du produit et qui représente par exemple 40 % de l’énergie utile au cycle de vie d’un téléviseur. l’introduction de telles contraintes est un sujet délicat car de nombreux effets pervers pourraient apparaitre. les supply chain sont globales, et l’information sur l’énergie utilisée lors de la production ne sera jamais facile à collecter et à vérifier. l’expérience montre l’ampleur du travail nécessaire pour arriver à de telles réglementations : remettre à plat les études déjà faites et les règlements applicables aurait un coût très élevé pour l’industrie bien sûr, mais également pour la Commission. Nous sommes donc assez loin à ce jour de mesures imposant de vraies contraintes en efficacité des ressources, même si la base légale de la Directive eRP le permettrait. PROFlUID suit avec une vigilance particulière les travaux en cours sur l’empreinte environnementale des produits qui apporteront des éléments de réponse à toutes ces questions. News sur l'éco-conception dans le monde
  6. 6. PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20146 >àsuivre... Comment définir les métaux stratégiques ? Plusieurs critères permettent de définir les métaux stratégiques : Généralement, on considère qu’une ressource est rare si sa production annuelle est inférieure à 200 000 tonnes ; il ne s’agit pas des réserves mais bien des capacités de production et de la concentration dans un nombre limité de pays. Dans certains cas, ces métaux sont des sous-produits (par exemple : l’indium est un sous-produit de la métallurgie du zinc) ; l’offre est donc liée au métal principal et un déséquilibre avec la demande est toujours possible. la volatilité des prix, elle peut être soit liée à la spéculation soit à des tensions réelles sur les marchés. la criticité des éléments, c'est-à-dire les ressources détermi- nantes pour la mise en œuvre d’une technologie et qui condi- tionnent son développement. On recense une cinquantaine d'éléments pour lesquels il n'existe pas de marché organisé, les échanges se faisant de gré à gré. la criticité se définit comme la combinaison de l'importance écono- mique d'un métal combiné à son risque d'approvisionnement. l'union européenne a classé comme critique 14 minéraux. la production d'une quinzaine de ces métaux est assurée à plus de 50 % par un seul pays ; la Chine a assuré plus de 80 % de la production annuelle d’antimoine, de bismuth, de magnésium, des terres rares et du tungstène et plus de 50 % de la production pour 7 autres métaux. le Brésil concentre la production de Niobium, l’Afrique du Sud le platine et la République du Congo le cobalt. Métaux stratégiques : quels impacts pour les équipementiers ? Au-delà des métaux de base que sont le fer ou le cuivre, les métaux dits mineurs sont de plus en plus présents dans les équipements et dans les technologies à forte valeur ajoutée. Les terres rares utilisées dans les catalyseurs automobiles ainsi que dans les aimants des moteurs électriques à haute efficacité énergétique en sont des exemples mais d’autres éléments sont concernés. Les enjeux pour les entreprises ? les risques de difficulté d'approvisionnement peuvent peser sur la compétitivité des entreprises. la demande croissante des pays émergents combinée à des restrictions sur les exportations (quotas) ont entraîné de fortes tensions sur les prix des métaux. la croissance de la demande, l'augmentation durable des cours, malgré une baisse brutale lors de la crise économique, ainsi qu’un accroissement de la volatilité sont des tendances lourdes. les pouvoirs publics, tant en France qu’en europe se sont penchés récemment sur ce problème pour étudier les pistes à mettre en œuvre pour accompagner les entreprises à travers leur politique industrielle ou via des programmes de Recherche & Développement. la Commission européenne a développé un indicateur pour identifier l'importance économique des différents métaux en fonction des secteurs. les secteurs considérés faisant le plus appel à ces métaux sont l'électronique et les tIC, la chimie, l'équipement mécanique et le matériel de construction ainsi que le transport routier. Dans le cadre du COMeS, Comité des Métaux Stratégiques, une analyse stratégique a été menée sur l’automobile et l’aéronau- tique afin d'analyser les technologies les plus à risque. le dessin ci-dessous reprend une partie de cette analyse. AUTOMOBILE Allégement aciers au niobium, alu, magnésium... Batteries pour VE Li, Co Allégement Al-Li, titane… Perf. moteur superalliages, nickel, nobium, chrome…Échappement platinoïdes AÉRONAUTIQUE ÉOLIEN Aimants permanents terres rares Connectique Cu, Be Électronique embarquée Cu, Sn, Pb, Au, Ag, Ta, Pd, Ga, In Les recommandations formulées par le Commissariat Générale à la Stratégie et à la Prospective (juillet 2013) Premier axe : la recherche l’inventaire minier date de 1992 et ne concernait que les 100 premiers mètres, il faut donc le revoir à la lumière des connaissances nouvelles. etude des ressources minières sous-marines, tout en tenant compte des difficultés que posent son exploitation en terme d'impact environnemental. Favoriser l'économie circulaire pour tenir compte du recyclage ainsi que de l'éco-conception. Deuxième axe : l'accès à l'information le COMeS, Comité Stratégiques des Métaux Sensibles publie une analyse régulière des stratégies possibles d'approvi- sionnement ; il réunit les acteurs concernés et a également proposé un outil en ligne d’auto-diagnostic pour les industriels. Troisième axe les formations et partenariats avec une formation minière qui s'ouvrirait davantage à l'international, des partenariats entre industriels. D’après : Etude DGCIS – « Enjeux et perspectives des métaux stratégiques pour les filières automobile et aéronautique » - Avril 2013
  7. 7. PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20147 >viedel’association 43 participants de 30 entreprises (équi- pementiers de la chimie et, pour la 1ère fois, du secteur minier) ont effectué un déplacement collectif auprès de l’Office Chérifien des Phosphates (OCP), les 12 et 13 mars derniers. Organisé par le GIFIC avec le soutien de la Chambre Française de Commerce et d’Industrie au Maroc. Cette mission a été construite sur le modèle d’une précédente édition réussie en 2009. elle a essentiellement permis aux entre- prises déjà en contact avec le Groupe, d’y élargir leur carnet d’adresses grâce à des rendez-vous individuels organisés avec une cinquantaine de collaborateurs de l’OCP. Pour les nouveaux arrivants ce fut une opportunité de comprendre ce 1er groupe phosphatier au monde parfois complexe à appréhender. les présentations de l’OCP ont permis de découvrir les procédures de réfé- rencement et d’achat ainsi que les investissements considérables prévus au cours des prochaines années. les visites des sites de Jorf lasfar et de la mine de Khourigba ont permis de se faire une idée des besoins en maintenance et de l’ampleur des complexes de production. Succès de la Mission OCP au Maroc la nouvelle édition du « Guide de la robinetterie bâtiment-sanitaire » vient de paraître. Ce guide d’utili- sation s’adresse aussi bien aux concepteurs, qu’aux utilisateurs et prescripteurs amenés à travailler sur la robinetterie. Vous trouverez dans ce guide toute l’information sur les différents types d’appareils de robinetterie, le contexte réglementaire et normatif à connaître ainsi que des recommandations sur la conception, le transport, l’installation et l’utilisation. Rédigé par PROFlUID avec le concours des experts de la profession, ce guide complète la collection initiée avec le guide de la Robinetterie Industrielle. le guide est disponible en version numérique sur le site de PROFlUID : www.profluid.org/fr/publications.html et en version papier sur demande auprès de PROFlUID. Guide de la robinetterie bâtiment-sanitaire l’Andra, l'agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs, a confirmé l'organisation de visites de centres de stockage à l'occasion de WNe. le Centre de l'Aube et le laboratoire souterrain de Bure seront ainsi ouverts le jeudi 16 et le vendredi 17 octobre de 6h30 à 20h30. le nombre de places étant limité, l'Andra se réserve le droit d'accepter ou refuser des participants. Plus d'informations seront disponibles ultérieurement. Formations mutualisées en fonderie MODULE 1 Principes de conception de pièces de fonderie 11 & 12 juin 2014 (2 jours) MODULE 2 Analyse de défauts - Contrôles de pièces moulées en ferreux 30 septembre & 1er octobre 2014 (1jour ½) MODULE 3 Analyse de défauts Contrôles de pièces moulées en non ferreux 1er & 2 octobre 2014 (1 jour ½) MODULE 4 Règles de tracé de pièces de fonderie - Approfondissement 16 octobre 2014 (1 jour) MODULE 5 Audit de fonderie : les étapes clés 17 septembre 2014 (1 jour) Vous trouverez ci-dessous le programme des formations à venir : Pour plus d'informations, veuillez contacter Mélanie eMZIVAt : memzivat@profluid.org Energie nucléaire Paris 2014
  8. 8. PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20148 C’est au Château de Méry sur Oise (95) que PROFlUID vous invite à venir participer à la seconde édition des Rencontres des equipements Fluidiques : un événement dédié aux échanges sur les grands sujets qui mobilisent les fabricants de pompes et agitateurs, de compresseurs et de robinetterie. le lundi 16 juin sera essentiellement consacré à notre Assemblée Générale, réservée exclusivement aux adhérents. Pour démarrer la journée, les participants auront la possibilité de choisir entre la visite de 2 sites industriels : La station de production d’eau potable de Méry sur Oise : usine dont l’eau distribuée est composée de 20 % d’eau issue de la filière biologique et de 80 % d’eau nanofiltrée. L’usine d’actionneurs électriques BERNARD CONTROLS à Gonesse. Au programme de l’après-midi : des ateliers thématiques sur les projets stratégiques du syndicat, l’Assemblée Générale, ainsi que l’éclairage de Denis FERRAND, Directeur Général de COe- ReXeCODe et intervenant fidèle de notre congrès annuel, sur la conjoncture économique du secteur. la journée se terminera autour d’un dîner convivial dans les anciennes écuries du Château. le thème de la Responsabilité Sociétale des entreprises sera le fil conducteur de la journée du mardi 17 juin qui sera ouvert à l'ensemble des partenaires de la filière : organisations professionnelles, institutionnels et centres techniques. Nous aurons le plaisir de recevoir entre autres : Jean-Luc PETITHUGUENIN, Président Directeur Général et Fondateur du Groupe PAPReC, élu entrepreneur de l’Année 2012. « L’aventure entrepreneuriale de PAPREC : la vision et les valeurs d’un dirigeant engagé » Thierry APOTEKER, economiste reconnu qui interviendra sur les risque pays. « Pays émergents : ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain ! » Christophe GAS, Directeur Achats europe de Solvay pour une intervention sur les conséquences d'une politique RSe sur les achats. Catherine TRUFFERT, Directrice de la Recherche du BRGM sur « l’utilisation du sous-sol au service des énergies décarbonées » Nous espérons vous y retrouver nombreux ! Invitation aux Rencontres des Equipements Fluidiques 16 & 17 juin 2014 >viedel’association Plus d’informations et inscription sur : www.profluid.org/rencontresdesequipementsfluidiques Pour la troisième année consécutive, PROFlUID a conduit auprès de ses adhérents une enquête sur les recrutements. les recrutements effectués en 2013 correspondent à près de 5 % de l’effectif ; pour les 2/3 des entreprises, les embauches ont été conformes aux prévisions. le recours à l’intérim est important, plus de 80 % y ont eu recours. les problèmes rencontrés dans le recrutement sont toujours nombreux : délais rallongés pour 40 % des entreprises et même repoussés faute de candidats pour 25 %. les prévisions de recrutement pour 2014 sont de 6 % de l’effectif, donc supérieures à ce qui a été réalisé en 2013. Commerciaux, Technico-commerciaux, Chargés d'affaires 29% Production 28% Les répartitions par poste : les commentaires reçus confirment les difficultés à recruter dans les métiers de production (monteurs qualifiés, opérateurs commande numérique, ajusteurs…) ainsi que technico-commerciaux. la maîtrise des langues reste un frein ainsi que la mobilité. Autres postes supports 23% (administratifs, achats…) Techniciens SAV, Maintenance 12% Conception, Etude, R&D 8% Résultats de l’enquête recrutement 2014
  9. 9. PROFLUIDinfos • N°67 • avril 20149 KSB S.A.S. a remporté, en décembre 2013, le contrat exclusif de fournitures de pompes et propulseurs pour l’assainissement, ainsi que la maintenance de l’ensemble des capacités de pompage d’eaux usées de la CReA (Communauté d’Agglomération Rouen-elbeuf-Austreberthe), première communauté d’agglomération française, avec 495 000 habitants sur 71 communes. le contrat, signé pour 4 années, concerne environ 400 postes de pompage, qui seront équipés, selon les besoins, en pompes submersibles de type Amarex et Amarex KRt fabriquées par KSB à lille, de propulseurs à pales AmaProp, de mélangeurs Amamix et de cuves de relevage SRP… le service comprend la maintenance- réparation de toutes les pompes en place (tous types, toutes marques) et la location de pompes de remplacement pendant les travaux. KSB a été choisi pour sa capacité à proposer une offre globale de qualité Produits & Service, ainsi qu’une forte réactivité du fait, notamment, de la présence de son Usine Service France (110 personnes) à Déville-lès-Rouen (76). Notons que KSB est aussi le fournisseur exclusif de la robinetterie (de marque Amri) sur les réseaux d’eau potable de la CReA. KSB remporte le marché de fourniture et maintenance des pompes pour l’assainissement de La CREA >cheznosadhérents eRIKS a signé un accord avec Datwyler afin d’acquérir toutes les actions du Groupe Maagtechnic. la clôture de la transaction est attendue courant avril 2014. le Groupe Maagtechnic est l’un des principaux prestataires de services de l’industrie européenne, pour l’OeM (Original equipment Manufacturer, les fabricants), ainsi que le MRO (Maintenance Repair Overhaul, clients utilisateurs) avec des sociétés opérant en Suisse, en France, en Allemange et en République tchèque. Maagtechnic propose des solutions de conception, fabrication, distribution pour l’industrie et la maintenance dans les domaines de l'étanchéité, du transfert de fluides et de l'isolation électrique. Avec Maagtechnic, eRIKS acquiert une solide plateforme vers la croissance au sein de son marché européen, la Suisse, et qui renforce considéra- blement sa position en France et en Allemagne. De plus, les sites de fabrication implantés en République tchèque donnent au groupe des opportunités de croissance ainsi que l’expansion de ses activités en europe Centrale. ERIKS fait l’acquisition du GROUPE MAAGTECHNIC le nouveau régulateur de pression d’eau potable à brides « D 15 S » d’HONeYWell a été développé selon un concept compact et innovant permettant de maitriser des débits hydrauliques particulièrement élevés. Ses caractéristiques hydrauliques extrê- mement performantes lui confèrent une stabilité de réglage sur les faibles et forts débits. Il est le seul de sa catégorie détenteur de la marque NF à l’heure actuelle. le régulateur de pression « D 15 S » répond aux exigences de la norme NF eN 1567 qui exige une résistance aux tests de longévité de plus de 200 000 cycles, quant aux débits d’eau et nature des matériaux utilisés. Pour assurer fiabilité fonctionnelle et longévité de ses produits, HONeYWell a éprouvé le nouveau régulateur de pression D15S sur 400 000 cycles. Il est également conforme aux exigences ACS pour le marché français. Ce régulateur protège les réseaux de distribution d’eau potable contre d’éventuels dégâts pouvant être causés par des pressions excessives. en fonction des caractéristiques, il peut être installé sur des applications industrielles, tertiaires ou commerciales afin de maintenir une pression stable en sortie, quelles que soient les variations de pression en amont du régulateur. Nouveau régulateur de pression d’eau potable à brides HONEYWELL
  10. 10. PROFLUIDinfos • N°67 • avril 201410 SAlMSON innove en étant le premier fabricant de pompes à proposer sur le marché français une gamme complète, en version standard, de systèmes compacts, pré-assemblés, de pompes électroniques en cascade. Dédié aux réseaux à débit variable de chauffage, de climatisation et de refroidissement, le Floskid est conçu pour les bâtiments d'habitation collective et tertiaire ou pour les sites industriels. Ce système autonome a été conçu pour véhiculer de l'eau (ou un mélange d'eau/glycol), sans substance abrasive, dans les applications de Génie Climatique. le Floskid assure le bon apport de calories ou de frigories dans une boucle fermée, en régulant le débit de l'installation, à partir d'une mesure de pression différentielle. le Floskid est un système « Plug and Play », pré-testé et composé de 3 ou 4 pompes électroniques In-line (en ligne) de type lRe (1,5 kW à 4 kW) ou SIe (5,5 kW à 22 kW). Ces pompes, fonctionnant en cascade, sont montées en parallèle sur un châssis unique et raccordées à l'aide d'un collecteur d'aspiration et de refoulement. les pompes sont pilotées par le « Sce-HVAC », dernier né des coffrets de commande SAlMSON qui pilote le fonctionnement et la vitesse de rotation des pompes et réduit ainsi la consommation énergétique des produits. De plus, le système de pompes en cascade optimise le rendement global (Moteur + Hydraulique) du système. Avec une optimisation du temps d'utilisation des pompes, leur durée de vie est accrue. Nouveau système compact de pompes électroniques en cascade pour SALMSON >cheznosadhérents Alors que la reprise du marché dans le nucléaire se fait clairement ressentir, VelAN prend pied en Russie. l’entreprise poursuit ainsi sa dynamique de croissance et fait une nouvelle conquête sur un marché russe pourtant réputé difficile et complexe. VelAN est présent en Russie depuis plus de 30 ans. en effet, c'est en 1971, à leningrad, que VelAN signe son 1er contrat pour une Centrale Nucléaire Russe. A ce jour, l’entreprise a équipé une quinzaine de réacteurs nucléaires de technologie Russe (type VVeR) : « Le marché russe représente aujourd'hui un potentiel très important, puisque plus de 50 réacteurs sont en projet pour les années à venir» explique Raphael COUtURIeR, Directeur Commercial de VelAN SAS. la prise en compte de la dimension interculturelle importante est un des facteurs clefs du succès de VelAN dans ce pays ainsi que les moyens industriels très performants dans lesquels l’entreprise a investi depuis 5 ans et qui ont fortement contribué à l'obtention de ces nouveaux contrats. Ce nouveau relais de croissance permet ainsi à VelAN de pérenniser son site de lyon et d'optimiser sa capacité industrielle. Depuis fin 2013, trois nouveaux collaborateurs ont été embauchés. La RUSSIE, nouveau relais de croissance pour VELAN
  11. 11. PROFLUIDinfos • N°67 • avril 201411 la nouvelle gamme de pompes sanitaires GRUNDFOS Hilge GHP (pour Grundfos Hygienic Self Priming - pompe auto-amorçante sanitaire) a été classé « meilleur produit et innovation du mois » par les célèbres magazines internationaux Chemie Anlagen Verfahren et Chemical Plants & Processing. Cette nouvelle gamme est basée sur la conception éprouvée des pompes F&B HYGIA et est optimisée pour fournir un fonctionnement fiable dans les conditions difficiles des process de nettoyage. la nouveauté réside dans l’apparition d’un Inducer excentrique devant la roue ainsi que d’une recirculation à partir du refoulement, créant ainsi un anneau liquide à l’avant du corps de pompe. la conception a été établie sur les critères du QHD (Qualified Hygienic Design) et les pompes sont certifiées eHeDG, attestant de leur parfaite compatibilité avec le nettoyage ou la stérilisation en place (NeP/SeP). les pompes GHP sont parfaites pour les applications suivantes : envoi et retour NeP, dépotage de cuve, transfert de fluides très aérés et de liquides dans les industries agro-alimentaires, industrie des boissons et l’industrie pharmaceutique. l’entreprise française eRA-SIB se positionne sur un nouveau marché en développant, avec l’appui d’une entreprise canadienne partenaire (Systèmes GIVe inc.), un système complet et unique de détection des fuites d’eau. Baptisé l’Agua-Stop, cet équipement se destine aux immeubles, résidences, établissements publics, musées, hôtels, commerces et industries de toutes sortes souhaitant se prémunir de ce type de sinistres. l’Agua-Stop est non seulement capable d’identifier, de localiser une fuite et d’avertir l’utilisateur du disfonctionnement en temps réel (en transmettant une alarme par mail et/ou une alerte SMS), mais également de commander automatiquement la fermeture à distance d’une ou plusieurs vannes afin de contenir la fuite. la configuration du système se fait à la carte : des points de détection sont installés en réseau maillé, pilotés par un protocole de communication unique (Zigbee), ainsi qu’une unité centrale, des capteurs au sol et des électrovannes placées sur les arrivées d’eau. Cette solution évoluée est capable de superviser aujourd’hui jusqu’à 1000 points de détection, de contrôler et de gérer la fermeture de multiples vannes de manière indépendante, quelle que soit leur localisation. Chacun des modules composant une installation peut être paramétré individuellement, offrant ainsi une très grande souplesse d’utilisation. XYleM enrichit son offre de pompes multi- cellulaires en acier inoxydable en lançant sa nouvelle gamme e-HM™ lowara. Avec la plage de performances débit / pression la plus large du marché, elle répond à l’ensemble des besoins en eau, aussi bien des bâtiments résidentiels et collectifs, que des industries. Grâce à leur nouvelle hydraulique optimisée, les pompes e-HM™ bénéficient d’un rendement 15 à 20 % supérieur à celui des pompes équivalentes sur le marché. equipées en standard d’un moteur Premium Ie3, elles réduisent significativement la consommation énergétique. Associées à un variateur de fréquence Hydrovar®, les e-HM™ permettent d’améliorer l’efficacité énergétique des installations. enfin, elles sont les seules sur le marché à fonctionner jusqu’à 16 bar et 120°C, idéal pour les applications de maintien de pression dans le chauffage. Ses nombreuses configurations disponibles permettent de répondre aux exigences des applications les plus variées : régulation de température, sur- pression et distribution d’eau dans l’habitat, lavage industriel, transfert dans les industries agro-alimentaires, chimiques et pharmaceutiques, traitement de l’eau. Nouvelles pompes multicellulaires horizontales e-HM™ Lowara de XYLEM >cheznosadhérents GRUNDFOS nominé pour sa nouvelle pompe pour process sanitaire GHP ERA-SIB lance l’Agua-Stop
  12. 12. Agenda des manifestations KEYMICA Salon des fournisseurs chimie, pétrochimie, oil & gas 21 et 22 mai 2014 • LE BOURGET www.keymica.com SEPEM Industries - Edition Est Salon des Services, Equipements, Process et Maintenance Du 20 au 22 mai 2014 • COLMAR www.sepem-industries.com HYDROGAIA Salon international de l’eau 21 et 22 mai 2014 • MONTPELLIER www.hydrogaia-expo.com WORLD NUCLEAR EXHIBITION L'évènement mondial de référence de la filière énergie nucléaire Du 14 au 16 octobre 2014 • LE BOURGET www.world-nuclear-exhibition.com PROFLUIDinfos Vous voulez nous faire part d’un de vos projets phares, d’une innovation produit ou tout autre sujet lié à votre activité et/ou votre entreprise, envoyez vos communiqués et photos à : Roxane NICOLAS rnicolas@profluid.org Tél. +33 (0)1 47 17 62 84 Jeudi 5 juin CCTE - Comité de Coordination Technique et Environnement Lundi 16 et mardi 17 juin Congrès PROFLUID Mercredi 2 juillet Département Industrie Mardi 8 juillet Club Achats Jeudi 18 et vendredi 19 septembre Réunion du Vimeu, Département Bâtiment-Sanitaire Jeudi 16 octobre Département Cycle de l’eau Agenda des prochaines réunions Sous réserve de confirmation 45, rue louis Blanc - 92400 Courbevoie tél. : +33 1 47 17 62 98 Fax : +33 1 47 17 63 00 e-mail : profluid@profluid.org www.profluid.org PROFLUIDinfos Directrice de la publication : laure HÉlARD Conception graphique : c-toucom.com (Moulins) Photos : thinkstockphotos© Impression : Neuville Impressions • S.R.G.: 01 49 12 59 33 ASSOCIATION FRANÇAISE DeS POMPES et AGITATEURS, DeS COMPRESSEURS et De lA ROBINETTERIE >évènements Dates des Congrès Congrès du CEIR - Robinetterie Du 15 au 17 mai • Interlaken - SUISSE Congrès EUROPUMP - Pompes Du 22 au 24 mai • Fairmont St Andrews - ECOSSE Congrès PNEUROP Compresseurs et Pompes à vide Du 12 au 14 juin • Athènes - GRÈCE européens 2014

×