Etude de Rémunérations Distribution & Commerce 2013-2014

438 vues

Publié le

Etude de Fonctions et Rémunérations par Page Personnel

Publié dans : Recrutement & RH
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
438
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
18
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude de Rémunérations Distribution & Commerce 2013-2014

  1. 1. 2013 14 ÉTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS DISTRIBUTION & COMMERCE Distribution & Commerce
  2. 2. 3 DISTRIBUTION & COMMERCE EDITO L eader de l’intérim et du recrutement spécialisés,PagePersonnelaccompagne ses clients dans la réussite de tous leurs recrutements en CDD, CDI et Intérim à travers toute la France (19 bureaux, 300 consultants). Fort d’une expertise de 20 ans, Page Personnel a développé une offre complète de services liés à la recherche et l’évaluation des profils de cadres 1er niveau, techniciens et employés qualifiés. Au travers de nos 20 divisions nous répondons avec pertinence aux besoins des entreprises. La principale force de notre marque est la spécialisation par métier et par secteur de noséquipes; cetteapproche garantit un haut niveau de prestation et une connaissance parfaite des spécificités locales. La division Distribution & Commerce été créée pour répondre aux besoins de recrutement de la grande distribution (alimentaire et spécialisée), des centrales d’achats et des réseaux franchisés dans les fonctions liées à l’exploitation des magasins. C’est en s’appuyant sur ce savoir-faire et sur notrepositiondeleadersurlemarchéquenous avons conçu cette étude, réalisée à partir des missions de recrutement effectuées en 2013, des entretiens avec nos candidat(e)s et des informations issues de notre base de données réactualisée en permanence par nos équipes. Nos consultants «experts » vous livrent en introduction un décryptage des fonctions et secteurs sur lesquels ils opèrent au quotidien. Nous espérons que vous apprécierez le contenu de cette étude et qu’elle vous apportera un éclairage précis des métiers et des tendances des rémunérations pratiquées. Bonne lecture. PAGE PERSONNEL, LA RENCONTRE DES TALENTS Isabelle Bastide, Directrice Générale
  3. 3. 4 éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » analysesectorielle En France, la grande distribution emploie 650 000 salariés, soit de 2% de la population active. Après les grandes difficultés de la période 2008-2009, le secteur a retrouvé quelques couleurs à partir de 2010 et a recommencé à recruter dans les métiers liés à la gestion et à l’exploitation des points de vente. Le regain a cependant été léger et reste extrêmement fragile dans un contexte national marqué par une faible progression du pouvoir d’achat et un climat d’incertitude, qui n’incite pas les ménages à consommer. En conséquence, le nombre de postes à pourvoir et les volumes de recrutements sont loin d’avoir retrouvé leur niveau d’avant crise. Malgré tout, la taille même du secteur fait qu’il y a en permanence des postes à pourvoir, avec des situations de réelle pénurie de candidats pour certains métiers. Concernant les rémunérations, les temps ne sont pas non plus à l’euphorie. Les accords de branche se sont traduits en 2011 par une hausse moyenne des salaires de 2,9% dans la grande distribution, hausse légèrement supérieure au taux d’inflation mais que l’on peut assimiler à un rattrapage après les années 2008-2008 où, dans la plupart des métiers, les salaires n’avaient pratiquement pas bougé. ■■ DES STRATÉGIES CONTRASTÉES SELON LES ENSEIGNES Un des facteurs qui gouverne l’activité de recrutement dans le secteur est évidemment l’ouverture de nouveaux magasins, boutiques ou points de ventes. En la matière, les stratégies des enseignes dépendent fortement de leur maturité. A la tête d’un maillage territorial dense et limitées dans leurs implantations par les lois d’urbanisme commercial, les enseignes phares de grande distribution alimentaire (GSA) cherchent des relais de croissance dans d’autres formats de magasins tournés soit vers le discount, soit, en milieu urbain, vers le haut de gamme et le service de proximité. Les enseignes spécialisées opérant sur des créneaux porteurs (bricolage, jardinage, notamment) ainsi que les enseignes étrangères de prêt-à-porter (PAP) continuent à développer leurs implantations. En revanche, des enseignes de PAP milieu de gamme comptant parmi les plus matures ont été contraintes de fermer certains magasins. Celles qui ont su innover et dynamiser leurs collections (en faisant appel à des designers connus, par exemple) tout en maintenant des prix très accessibles sont celles qui s’en sortent le mieux.
  4. 4. 5 DISTRIBUTION & COMMERCE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ EN MAGASIN : UN MANQUE GLOBAL DE CHEFS DE RAYON Il est difficile aujourd’hui de recruter des chefs de rayon. A juste titre réputé contraignant, le métier attire trop peu de professionnels et, surtout, peine à les fidéliser. Les enseignes sont confrontées à turnover élevé qui les conduit à recruter régulièrement pour pallier les départs. Les profils recherchés varient beaucoup selon les enseignes. Ainsi, un des premiers groupes français de Distribution recrute de préférence pour ces postes des Bac +4/Bac +5 parce qu’il a la possibilité, du fait de l’étendue de son réseau, de les faire évoluer rapidement (2 ou 3 ans) vers le marketing ou les achats. Dans les réseaux moins intégrés et ne pouvant offrir ce type de mobilité interne, les postes de Chef de rayon sont ouverts aux profils moins diplômés (bac+2) ainsi qu’aux autodidactes. Les différences de stratégie de recrutement des enseignes se traduisent par des disparités significatives dans les rémunérations. Un Chef de rayon se verra proposer entre 26 et 38 K€ selon sa formation initiale, son expérience et le type de magasin ou de réseau qu’il intègre. La rémunération varie aussi selon les rayons : faisant appel à une expertise spécifique, les rayons de bouche traditionnels, en particulier la boucherie, sont mieux valorisés que les rayons en libre service. Dans une grande surface, le Chef boucher confirmé – profil très recherché – est fréquemment le chef de rayon le mieux payé. ■■ EN CENTRALE D’ACHAT : MONTEE EN PUISSANCE DES CATEGORY MANAGERS En amont des surfaces de vente, le rôle des Acheteurs reste crucial dans le monde de la grande distribution. Leur contribution à la rentabilité de l’enseigne est décisive mais le contenu de la fonction évolue, notamment en raison de la montée en puissance des Category Managers. Ce sont ces derniers qui, sur la base d’études de marché, préconisent désormais les produits à référencer en magasin, charge aux acheteurs de négocier les meilleures conditions avec les marques nationales. Le Category Manager émet aussi des recommandations sur les produits à développer en marque distributeur et en premiers prix. La fonction est ouverte aux professionnels confirmés, diplômés d’école de commerce, avec des rémunérations démarrant à 32 K€. Si le métier d’Acheteur se recentre sur la négociation, il comporte une composante juridique plus importante, depuis la loi Dutreil régissant les relations entre distributeurs et fournisseurs. L’acheteur est garant du respect de ces règles dans les accords qu’il négocie
  5. 5. 6 ÉTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ANALYSESECTORIELLE avec les fournisseurs. Il faut également souligner que les Acheteurs en centrale d’achat sont souvent issus du sérail, nombre d’enseignes jugeant la connaissance du secteur, en particulier l’expérience en magasin, indispensable pour occuper ces postes. Les diplômes spécialisés (Masters Achats) qui se sont beaucoup développés depuis une dizaine d’années sont cependant de plus en plus prisés. La rémunération moyenne d’un acheteur junior se situe autour de 35 K€, un acheteur confirmé pouvant rapidement dépasser la barre des 50 K€. A PROPOS DE CETTE ÉTUDE Cette étude de fonctions et de rémunérations s’appuie sur les missions réalisées pour nos clients en 2013, les entretiens effectués avec les candidats par nos consultants spécialisés, et l’analyse précise de données issues de notre base informatique, outil de travail réactualisé en permanence par nos équipes opérationnelles. Nous avons cherché à être le plus complet possible en présentant ici les fonctions traitées de façon récurrente par nos équipes. Cependant, les éléments mis en exergue (profil, expérience, rémunération) sont à pondérer en fonction de la structure des entreprises, de la dynamique propre à chaque secteur d’activité et, bien sûr, de l’évolution de la conjoncture économique. Benoît Allo Directeur Senior Page Personnel Distribution & Commerce
  6. 6. 7 DISTRIBUTION & COMMERCE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. »
  7. 7. sommaire 8 éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Exploitation des magasins P 16 à 26 Animateur(trice) régional(e) p.16 Chef de rayon p.18 Chef de département p.20 Directeur(trice) de magasin p.22 Vendeur(euse) p.24 Merchandiser p.26 Category Manager p.30 Chargé(e) de communication p.32 Chef de produits / p.34 Acheteur(euse) Services Centraux P 30 à 34
  8. 8. 9 DISTRIBUTION COMMERCE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 15 000 30 000candidat(e)s spécialisé(e)s dans la gestion et l’exploitation des magasins notre base de données nationale, actualisée en permanence par nos consultant(e)s, référence : Plus de et Près de candidat(e)s spécialisé(e)s dans les achats ou le marketing d’enseigne
  9. 9. 10 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Directeur(trice) de réseau Directeur(trice) de magasin Responsable adjoint(e) Vendeurs(euses) Animateur(trice) régional(e) Merchandiser Directeur(trice) de magasin Responsable adjoint(e) Vendeurs(euses) Animateur(trice) régional(e) Merchandiser Directeur(trice) de magasin Responsable adjoint(e) Vendeurs(euses) Animateur(trice) régional(e) Merchandiser Directeur(trice) de magasin Responsable adjoint(e) Vendeurs(euses) Animateur(trice) régional(e) Merchandiser Réseau sélectif exploitation
  10. 10. 11 DISTRIBUTION COMMERCE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Directeur(trice) régional(e) Chef de département Chef de rayon Directeur(trice) de magasin Chef de département Chef de rayon Directeur(trice) de magasin Chef de département Chef de rayon Directeur(trice) de magasin Chef de département Chef de rayon Directeur(trice) de magasin grande distribution exploitation Vendeurs(euses) Vendeurs(euses) Vendeurs(euses) Vendeurs(euses)
  11. 11. 12 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Services centraux Directeur(trice) général(e) Directeur(trice) marketing Chef de groupe Chef de produits • Category Manager • Responsable étude Directeur(trice) marché Chef de groupe achats Acheteurs(euses) Directeur(trice) achats
  12. 12. 13 DISTRIBUTION COMMERCE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. »
  13. 13. Animateur(trice) régional(e) p.16 Chef de rayon p.18 Chef de département p.20 Directeur(trice) de magasin p.22 Vendeur(euse) p.24 Merchandiser p.26
  14. 14. exploitation des magasins
  15. 15. 16 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description On trouve les animateurs(trices) de réseaux dans l’univers du PAP et de la distribution Spécialisée. Ils(elles) sont en charge de : • Mettre en application et suivre la politique marketing et commerciale de l’offre • Analyser les résultats, puis déterminer les actions à entreprendre pour améliorer ceux-ci (CA, Marges, DI, Frais de Personnel, Gestion des stocks, Frais Généraux) • Animer, conseiller et évaluer les Responsables de magasin, suivant leur professionnalisme, sur l’action commerciale et managériale en points de vente • Appliquer les règles et les procédures fixées par la Direction (check-list commerciale et administrative) ■■ Formation Expérience requises • La formation classique pour accéder à ce poste est très souvent de type commercial pour le réseau de détail et l’on y accède en général après une expérience réussie de direction de centre de profit. ■■ Rattachement hiérarchique • Directeur(trice) des ventes • Directeur(trice) de réseau animateur(trice) regional(e)
  16. 16. 17 DISTRIBUTION COMMERCE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolution possible • Directeur(trice) de réseau ■■ Grille de salaires pour le réseau sélectif Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 30 38 43 38 42 48 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an et comprennent le fixe, le variable et les avantages (véhicule de fonction…). La ventilation entre le fixe et le variable correspond à 70/30 environ. ©PagePersonnel
  17. 17. 18 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Les postes de Chefs de rayons se trouvent principalement dans l’univers de la Grande Distribution Alimentaire (GSA) et Spécialisée (GSS, GSB). Ils ont pour mission de : • Animer un rayon spécialisé dont l’objectif est de développer le chiffre d’affaires et la rentabilité selon des objectifs fixés par la direction du magasin • Gérer les stocks et les approvisionnements en anticipant les demandes saisonnières afin d’éviter les ruptures • Mettre en place des actions commerciales pour stimuler les ventes, dans le respect de la politique commerciale et marketing de l’enseigne (Plan publi-promotionnel, prospectus...) • Encadrer et motiver une équipe de vente, en lui faisant part des objectifs - tant quantitatifs que qualitatifs - à atteindre ■■ Formation Expérience requises • BTS Action Commerciale ou Ecole de Commerce pour les débutants Il(elle) peut au sein de certaines enseignes être autodidacte et avoir débuté sur le terrain comme employé(e) ou adjoint(e). ■■ Rattachement hiérarchique • Directeur(trice) de magasin • Chef de département chef de rayon
  18. 18. 19 DISTRIBUTION COMMERCE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolutions possibles • Chef de département • Directeur(trice) de magasin ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 22 24 30 26 30 38 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an et comprennent le fixe, le variable et les avantages. La ventilation entre le fixe et le variable correspond à 70/30. ©PagePersonnel
  19. 19. 20 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Les Chefs de département sont des postes principalement ouverts dans l’univers de la grande distribution, au sein de structure de taille importante (format HM). Leurs missions principales sont de : • Gérer et animer un ensemble de rayons formant une unité cohérente • Mettre en place une politique commerciale au niveau du département et fixer les objectifs de chiffre d’affaires et de rentabilité à atteindre • Superviser les stocks et les approvisionnements, et déterminer l’implantation des produits dans les rayons dans le respect de la politique commerciale de l’enseigne. Selon le degré d’autonomie dont il(elle) dispose, le(la) Chef de département peut négocier directement une partie des achats avec les fournisseurs ou, lorsque les achats sont centralisés, avoir à référencer des gammes de produits pré-négociées. • Organiser le travail dans le département et superviser l’ensemble des activités du personnel ■■ Formation Expérience requises • BTS Action Commerciale ou Ecole de Commerce Le(la) Chef de département a une première expérience sur le terrain de Chef de rayon. ■■ Rattachement hiérarchique • Directeur(trice) de magasin chef de departement
  20. 20. 21 DISTRIBUTION COMMERCE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolutions possibles • Directeur(trice)de magasin sur un format HM ou SM • Animateur(trice) régional(e) ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 25 28 32 35 40 42 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an et comprennent le fixe, le variable et les avantages. La ventilation entre le fixe et le variable correspond à 70/30. ©PagePersonnel
  21. 21. 22 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Il est ici question de Directeur(trice) de magasin évoluant dans le circuit sélectif et au sein de la distribution spécialisée. Le(la) Directeur(trice)(trice) de magasin réalise les missions suivantes : • Définir et appliquer la politique commerciale de l’offre produit dans le magasin (Assortiment, merchandising, prix, plan publi-promotionnel...) • Vendre, être garant(e) du service client sur le magasin • Gérer le personnel : recruter, motiver, former ses équipes, et détecter les potentiels pouvant évoluer au sein du magasin • Garantir l’approvisionnement et la gestion des stocks du magasin • S’impliquer plus particulièrement dans la rentabilité et dans la gestion financière de son compte d’exploitation. Le(la) Directeur(trice)(trice) de magasin aura la capacité de réagir et mettre en place des actions correctrices répondant aux objectifs financiers du magasin. ■■ Formation Expérience requises • Les conditions d’embauche d’un(e) Directeur(trice) de magasin sont très variables selon les enseignes. • Pour un Responsable de boutique, il est souvent demandé une bonne expérience de la vente et de l’animation d’une équipe commerciale avec, parfois, une formation supérieure de niveau Bac +2. ■■ Rattachement hiérarchique • Directeur(trice) régional(e) • Directeur(trice) de réseau • Animateur(trice) régional(e) Directeur(trice) de magasin
  22. 22. 23 DISTRIBUTION COMMERCE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolutions possibles • En grande majorité vers de l’animation multi-sites • Formateur(trice) / Responsable de la formation ■■ Grille de salaires pour le réseau sélectif Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 22 25 30 28 35 45 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an et comprennent le fixe, le variable et les avantages. La ventilation entre le fixe et le variable correspond à 70/30. ©PagePersonnel
  23. 23. 24 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Les vendeurs(euses) se trouvent principalement dans l’univers du PAP et au sein de l’univers de la distribution spécialisée nécessitant un rôle de conseil et de vente assistée dans l’acte d’achat. Leurs missions sont de : • Accueillir et apporter des conseils de qualité à une clientèle avertie • Veiller au respect des règles merchandising et des fondamentaux du commerce (accueil, qualité, propreté, tenue des linéaires) • Surveiller la Démarque Inconnue • Suivre des commandes et la réception des marchandises • Réaliser leurs objectifs de vente • Assurer la tenue des registres de ventes dans le cadre du suivi des inventaires • Gérer les encaissements ■■ Formation Expérience requises • Aucune formation particulière n’est exigée, mais une expérience de contact avec la clientèle (vente, service, etc.) constitue un atout. ■■ Rattachement hiérarchique • Directeur(trice) de magasin / boutique, Responsable de rayon ■■ Evolutions possibles • Chef de rayon • Responsable de magasin adjoint(e) vendeur(euse)
  24. 24. 25 DISTRIBUTION COMMERCE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 16 20 24 25 32 35 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an et comprennent le fixe, le variable et les avantages. La ventilation entre le fixe et le variable correspond à 60/40. ©PagePersonnel
  25. 25. Exploitationdesmagasins 26 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description On trouve les Merchandisers dans l’univers du PAP et de la Distribution Spécialisée. Ils(elles) ont pour missions de : • Valoriser le produit par sa mise en scène sur les points de vente à travers les vitrines, les linéaires ou par des animations particulières en magasin • Participer à l’élaboration de la charte visuelle et animer les équipes de ventes autour des supports et des outils de présentations • Participer à la réflexion de l’évolution de l’offre et du concept commercial ■■ Formation Expérience • De formation commerciale de type BTS ou artistique (Boulle, ESMOD, IFM…), le(la) Merchandiser possède une expérience qu’il(elle) peut avoir acquise soit en magasin, soit au sein d’un service marketing. ■■ Rattachement hiérarchique • Le(la) merchandiser est rattaché(e) au service merchandising, lequel(laquelle) est rattaché(e) à la Direction marketing et/ou Commerciale. Il(elle) peut également être rattaché(e) à une Direction Régionale. Sa mission dédiée à la valorisation de l’offre, est alors principalement tournée vers les magasins de sa région. ■■ Evolutions possibles • Responsable merchandising • Formateur(trice) merchandiser
  26. 26. 27 DISTRIBUTION COMMERCE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires dans l’univers du sélectif Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 25 28 30 30 35 40 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an et comprennent le fixe, le variable et les avantages. La ventilation entre le fixe et le variable correspond à 85/15. ©PagePersonnel
  27. 27. Category Manager p.30 Chargé(e) de communication p.32 Chef de produits / p.34 Acheteur(euse)
  28. 28. services centraux
  29. 29. 30 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description C’est une fonction récente que l’on trouve principalement dans la Grande Distribution. Cette fonction s’est particulièrement développée ces dernières années du fait de la concurrence accrue entre les enseignes et du développement de l’infidélité dans les habitudes de consommation. Au carrefour des achats, du marketing et des études, elle continue à se spécialiser et son influence ne cesse de grandir. Rattaché(e) à un Chef de groupe ou à un Responsable de marché, il(elle) : • Analyse, en support des Chefs de produits et Acheteurs, le marché et ses composantes, les intervenants, les produits et leurs évolutions, • Définit un choix d’assortiment, un plan publi-promo, des options merchandising et des préconisations en matière de prix de ventes et de contributions à la marge. ■■ Formation Expérience requises • De formation supérieure type grande Ecole de Commerce, il(elle) possède souvent une première expérience terrain acquise chez un industriel doublée d’une approche Trade-marketing ou Responsable enseigne. ■■ Rattachement hiérarchique • Rattaché(e) à une Direction marketing ou à une Direction marchés. ■■ Evolutions possibles • Très complémentaire au métier d’Acheteur(euse) et au métier de Chef de produits, le(la) Category Manager peut évoluer vers les achats ou le marketing produit. category manager
  30. 30. 31 DISTRIBUTION COMMERCE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires Confirmé(e) Min Med Max 32 40 48 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an et comprennent le fixe, le variable et les avantages. La ventilation entre le fixe et le variable correspond à 90/10. ©PagePersonnel
  31. 31. 32 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le(la) Chargé(e) de communication intervient généralement en support du Directeur(trice) de la communication ou directement auprès de la Direction générale dans les plus petites structures. Il(elle) a un rôle de gestion et de mise en place des projets initiés par son(sa) Manager. Ses missions sont les suivantes : • Créer et gérer des supports de communication en externe (site web, documentations...) en coordination avec les prestataires externes • Assurer le suivi logistique et la gestion des prestataires dans le cadre des opérations de communication ou des opérations commerciales (salons) • Gérer la création et le montage d’opérations de communication internes (challenges, voyages...) ■■ Formation Expérience requises • Formation supérieure de type Bac+2 à Bac+5 Ce poste peut concerner des profils débutants ou plus expérimentés. ■■ Rattachement hiérarchique • Rattaché(e) au Directeur(trice) de la communication ou à la Direction générale ■■ Evolutions possibles • Vers un poste de Responsable de la communication. • Il(elle) peut aussi se spécialiser sur une compétence particulière (Relations presse, Communication institutionnelle) chargé(e) de communication
  32. 32. 33 DISTRIBUTION COMMERCE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 22 25 28 24 30 35 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an et correspondent à 100% du fixe. ©PagePersonnel
  33. 33. 34 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le(la) Chef de produits / Acheteur(euse) est en charge de : • Définir en collaboration avec le département études et les panelistes, le plan marketing sur sa ligne de produits (élaboration de la structure d’assortiment, plan publi-promotionnel...) • Pour les marques propres, réaliser en liaison avec les prestataires externes, les packagings, les supports promotionnels et les fiches produits • Négocier les meilleures conditions d’achats et d’approvisionnement (qualité, quantité, prix, délais) pour l’ensemble de ses gammes (marques nationales, marques propres, premiers prix) • Assurer un sourcing optimal au niveau national et international par une bonne connaissance des filières et zones de productions Dans certaines enseignes, ces deux fonctions sont séparées. ■■ Formation Expérience requises • De formation supérieure marketing ou commerciale, le(la) Chef de produits / Acheteur(euse) peut soit venir du terrain (Chefs de rayon ou de département), soit avoir toujours travaillé en centrale sur des fonctions d’Assistant(e) chef de produits ou de Chargé(e) d’études. Certains profils de type Key Account Manager peuvent être appréciés pour leur talent de négociateur. ■■ Rattachement hiérarchique • Rattaché(e) au Chef de groupe ou à un Directeur(trice) marketing chef de produits / acheteur(euse)
  34. 34. 35 DISTRIBUTION COMMERCE « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Evolutions possibles • Chef de groupe • Category manager ■■ Grille de salaires Débutant(e) Confirmé(e) Min Med Max Min Med Max 28 32 35 35 40 50 Les rémunérations indiquées sont des rémunérations brutes en K€ / an et comprennent le fixe, le variable et les avantages. La ventilation entre le fixe et le variable correspond à 80/20. ©PagePersonnel
  35. 35. A propos de Page Personnel… Appartenant à PageGroup, Page Personnel est l’un des acteurs majeurs du recrutement temporaire et permanent en France. Page Personnel s’appuie sur un réseau national de 300 consultants spécialisés répartis sur 19 bureaux, intervenant au sein de 20 divisions spécialisées : Accueil Services / Achats Logistique / ADV Import Export / Assistanat / Assurance / Audit, Conseil Expertise / Banque / Commercial / Comptabilité Finance / Digital, Marketing L’offre de PageGroup PageGroup recrute pour ses clients des professionnels en intérim, CDD et CDI à tous les niveaux d’expérience, du technicien au dirigeant, grâce à l’expertise de ses consultants répartis au sein des marques suivantes : • Page Personnel intervient sur le recrutement et l’intérim de cadres 1er niveau, techniciens et employés qualifiés ; • Michael Page recrute des cadres confirmés ; • Michael Page Interim Management se consacre exclusivement à la recherche de cadres confirmés pour des missions d’intérim management ; • Page Executive est l’un des leaders de la chasse de têtes sur des postes de direction générale, de direction opérationnelle/fonctionnelle ou encore d’experts. Fort de son expertise du recrutement, le Groupe a également développé une offre de solutions sur-mesure pour accompagner ses clients dans l’évaluation de compétences et dans l’externalisation de la fonction recrutement. • Page Assessment propose des prestations de conseil en évaluation dans le cadre d’un recrutement de collaborateur ou d’une mobilité interne ; • Page Outsourcing propose des solutions sur-mesure pour externaliser la gestion de recrutements volumiques ou offrir un accompagnement personnalisé aux départements RH. « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Retrouvez toute l’actualité de l’emploi, du recrutement et de l’intérim sur notre blog La Page de l’emploi Communication / Distribution Commerce / Hôtellerie Tourisme / Immobilier Construction / Informatique / Ingénieurs Techniciens / Juridique Fiscal / Public Parapublic / Ressources Humaines / Restauration / Santé. Une présence à l’international… Page Personnel est aussi largement représenté hors de l’hexagone : Allemagne / Argentine / Australie / Belgique / Brésil / Chili / Espagne / Etats-Unis / Hong-Kong / Italie / Mexique / Pays-Bas / Pologne / Portugal / Royaume-Uni / Singapour / Suède / Suisse.
  36. 36. Pour toute information, contactez : Page Personnel 163, avenue Achille Peretti 92200 Neuilly-sur-Seine Relations Clients : 01 41 92 70 10 relationsclients@pagepersonnel.fr www.pagepersonnel.fr 2014-©GettyImages « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » BORDEAUX I CERGY I LILLE I LYON I MARSEILLE I MASSY I NANTES I NEUILLY-SUR-SEINE I NICE I NOISY-LE-GRAND I ORLÉANS I PARIS I RENNES I ROISSY I ROUEN I STRASBOURG I TOULOUSE I VERSAILLES Distribution Commerce

×