2013
14
ÉTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS
INFORMATIQUE
Informatique
3
INFORMATIQUE
EDITO
PAGE PERSONNEL, LA RENCONTRE DES TALENTS
L
eader de l’intérim et du recrutement
spécialisés,PagePerso...
4
éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS
4
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le conse...
5
INFORMATIQUE
5
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, o...
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droi...
7
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-dr...
8
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
8
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consen...
9
informatique
9
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, o...
10
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
10
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
11
informatique
11
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
les métiers du support
Technicien Hotline p.14
Technicien Helpdesk p.16
Technicien système et réseau / p.18
support de pro...
infrastructure
et reseau
14
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
14
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
15
informatique
15
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
16
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
16
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
17
informatique
17
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
18
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
18
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
19
informatique
19
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
20
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
20
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
21
informatique
21
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
22
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
22
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
23
informatique
23
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
24
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
24
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
25
informatique
25
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
26
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
26
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
27
informatique
27
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
28
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
28
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
29
informatique
29
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
30
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
30
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
31
informatique
31
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
32
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
32
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
33
informatique
33
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
34
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
34
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
35
informatique
35
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
36
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
36
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
37
informatique
37
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
Technicien support applicatif p.40
Ingénieur support applicatif p.42
Gestionnaire base de données p.44
Développeur /  p.46...
etudes et
developpement
40
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
40
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
41
informatique
41
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
42
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
42
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
43
informatique
43
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
44
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
44
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
45
informatique
45
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
46
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
46
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
47
informatique
47
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
48
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
48
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
49
informatique
49
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
50
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
50
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
51
informatique
51
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
52
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
52
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
53
informatique
53
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
54
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
54
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
55
informatique
55
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
Intégrateur Web p.58
Webmaster p.60
web
58
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
58
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
59
informatique
59
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
60
éTUDE DE FONCTIONS  RÉMUNÉRATIONS
60
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le cons...
61
informatique
61
« Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur,...
Etude de Rémunérations Informatique 2013-2014
Etude de Rémunérations Informatique 2013-2014
Etude de Rémunérations Informatique 2013-2014
Etude de Rémunérations Informatique 2013-2014
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etude de Rémunérations Informatique 2013-2014

769 vues

Publié le

Etude de Fonctions et Rémunérations par Page Personnel

Publié dans : Recrutement & RH
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
769
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
21
Actions
Partages
0
Téléchargements
23
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude de Rémunérations Informatique 2013-2014

  1. 1. 2013 14 ÉTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS INFORMATIQUE Informatique
  2. 2. 3 INFORMATIQUE EDITO PAGE PERSONNEL, LA RENCONTRE DES TALENTS L eader de l’intérim et du recrutement spécialisés,PagePersonnelaccompagne ses clients dans la réussite de tous leurs recrutements en CDD, CDI et Intérim à travers toute la France (19 bureaux, 300 consultants). Fortd’uneexpertisede20ans,PagePersonnel a développé une offre complète de services liés à la recherche et l’évaluation des profils de cadres 1er niveau, techniciens et employés qualifiés. Au travers de nos 20 divisions, nous répondons avec pertinence aux besoins des entreprises. La principale force de notre marque est la spécialisation par métier et par secteur de nos équipes ; cette approche garantit un haut niveau de prestation et une connaissance parfaite des spécificités locales. La division Informatique a été créée pour répondre à la diversité et à la spécificité des besoins des acteurs du secteur : PME, multinationales, éditeurs de logiciels, entreprises dotées d’un site web marchand, Pure Players, SSII… C’est en s’appuyant sur ce savoir-faire et sur notre position de leader sur le marché que nous avons conçu cette étude, réalisée à partir des missions de recrutement effectuées en 2013,desentretiensavecnoscandidatsetdes informations issues de notre base de données réactualisée en permanence par nos équipes. Nos consultants experts vous livrent en introduction un décryptage des fonctions et secteurs sur lesquels ils opèrent au quotidien. Nous espérons que vous apprécierez le contenu de cette étude et qu’elle vous apportera un éclairage précis des métiers et des tendances des rémunérations pratiquées. Bonne lecture. Isabelle Bastide, Directrice Générale
  3. 3. 4 éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS 4 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » analysesectorielle Après avoir subi un léger fléchissement dû à la crise en 2008 et 2009, le secteur de l’informatique connaît depuis 2011 une nouvelle accélération. Utilisées partout, les technologies de l’information et de la communication sont incontournables. La poussée constante des avancées technologiques dynamise chaque jour un peu plus un secteur déjà très tonique. La marche vers la virtualisation s’intensifiant, et l’irruption d’une nouvelle technologie révolutionnaire n’étant jamais à écarter, il est difficile de prévoir à quoi ressemblera le marché à une échéance de 2 ou 3 ans. Mais une chose est sûre : la probabilité d’un retour au calme est extrêmement faible. ■■ UN MARCHÉ SATURé DE BESOINS Dès que les entreprises ont commencé à surmonter les plus lourds effets de la crise, début 2010, elles ont relancé les investissements en informatique. Il s’agissait en 2011 de rattraper le retard pris dans l’avancée de leurs projets ou dans le développement de leurs sites web marchands, afin de profiter sans tarder de l’explosion des taux d’achat sur Internet. En 2012, l’axe de réflexion des entreprises porte davantage sur le système d’hébergement et de sécurisation des données; les éditeurs évoluent vers un nouveau mode de fonctionnement (Software as a Service). Dans ce contexte, le marché se retrouve saturé de besoins et les candidats dotés des compétences requises intensément courtisés. Si les éditeurs de logiciels sont à l’évidence d’importants demandeurs car forts consommateurs de développement, le secteur est par ailleurs composé de recruteurs très diversifiés. Toute entreprise qui renouvelle ses outils ou crée son site de vente en ligne est potentiellement en quête de profils, tout comme peuvent l’être des multinationales, les SSII, ou encore les jeunes Pure Players spécialisés sur des niches très techniques... ■■ DES CANDIDATS TRÈS COURTISÉS Dans ce secteur ultra dynamique en perpétuelle évolution, les compétences de tout type et de tout niveau (de Bac+2 à Bac+5) sont recherchées de façon croissante. Mais en face, les filières de formation ne fournissent pas un flux de diplômés suffisant pour répondre à la demande. Résultat : la tension joue en faveur des candidats car les pénuries de profils sont très fortes, en particulier du côté des développeurs. Et les salaires grimpent, d’autant plus que les SSII, qui recrutent massivement sur tout type de fonction, jouent la surenchère en la matière. Parmi les profils les plus courus, les Ingénieurs études et développement sont recrutés à prix d’or, les exigences des recruteurs s’élevant parallèlement à la complexification des technologies. Les
  4. 4. 5 INFORMATIQUE 5 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » candidats experts en virtualisation sont également de plus en plus recherchés. Quant aux Techniciens Hotline ou Helpdesk, sans parler de pénurie, ils bénéficient d’un marché très fluide, avec beaucoup de remplacements comme de créations de postes, où les compétences linguistiques sont particulièrement valorisées. ■ INTÉRIM ET RECONVERSIONS ALIMENTENT LE MARCHÉ Confortable et rassurante pour les candidats, la situation favorise le turn-over. Les jeunes diplômés trouvent très vite leur premier emploi, acquièrent une première expérience et changent ensuite de poste aisément. Certains candidats passent aussi par l’intérim, un mode de recrutement qui monte auprès des entreprises, en tout cas dans le domaine de l’infrastructure (Techniciens support, Administrateurs…). Souple et flexible pour les recruteurs, l’intérim permet aux candidats de tester un poste ou une entreprise avant de peut-être s’engager dans la durée. Enfin, outre les profils issus des filières de formations classiques, parmi lesquels ceux qui ont suivi des cursus en alternance sont particulièrement prisés, le marché est également alimenté par de nombreux candidats en reconversion. Venus de tous horizons, attirés par le dynamisme du marché et le niveau des salaires, ces profils non linéaires savent apporter aux entreprises des compétences (un peu) différenciées. A PROPOS DE CETTE ÉTUDE neseésilaérsnoissimselruseiuppa’ssnoitarénuméredtesnoitcnofededutéetteC 2013 pour nos clients, les entretiens effectués avec les candidats par nos consultants spécialisés, et l’analyse précise de données issues de notre base informatique, outil de travail réactualisé en permanence par nos équipes opérationnelles. Nous avons cherché à être le plus complet possible en présentant ici les fonctions traitées de façon récurrente par nos équipes. Bien évidemment, les éléments mis en exergue (profil, expérience, rémunération) sont à modérer et pondérer en fonction des structures des entreprises et de la dynamique globale du secteur. Julien WEYRICH Directeur Senior Page Personnel Informatique
  5. 5. « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 6 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » sommaire 6 éTUDE DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS 6 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » infrastructure et réseau P 14 à 36 les métiers du support Technicien Hotline p.14 Technicien Helpdesk p.16 Technicien système et réseau / p.18 support de proximité / itinérant Coordinateur Helpdesk / p.20 Team Leader l’exploitation informatique Technicien d’exploitation p.22 Analyste d’exploitation p.24 La gestion des infrastructures Technicien déploiement p.26 Administrateur système p.28 et réseau Ingénieur système, p.30 réseau et sécurité Responsable informatique p.32 Télécom et réseau Technicien réseau / p.34 Technicien télécom Ingénieur réseau et télécom p.36 etudes et developpement P 40 à 54 Technicien support applicatif p.40 Ingénieur support applicatif p.42 Gestionnaire base de données p.44 Développeur / p.46 Analyste programmeur Ingénieur d’études p.48 et développement Ingénieur tests et recette p.50 Consultant technique - p.52 fonctionnel / Consultant formateur Consultant AMOA p.54 web P 58 à 60 Intégrateur Web p.58 Webmaster p.60
  6. 6. 7 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 7 informatique 7 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » 14consultants spécialisés sur ces métiers à votre écoute sur toute la France. candidats intervenant sur les métiers de l’Informatique, référencés dans notre base de données nationale. 60 000 Les fonctions figurant dans cette étude sont des termes génériques et par conséquent, mentionnées au masculin. 6 000missions réalisées par notre division informatique.
  7. 7. 8 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 8 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Organigramme type grands groupes : industries, services, banques, assurances Directeur études et développement Responsable sécurité des SI Business analyst/ Ingénieur support applicatif Architecte applicatif ou infrastructure Responsable de domaine métier Chef de projet Ingénieur d’études et de développement Ingénieur d’études et de développement Responsable qualité/ méthode Urbaniste PMO-Project manager officer Les fonctions figurant sur cette page sont des termes génériques et par conséquent, mentionnées au masculin.
  8. 8. 9 informatique 9 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Directeur général Directeur organisation et système d’information Directeur des infrastructures et de la production Directeur maîtrise d’ouvrage organistation/audit Responsable d’exploitation Ingénieur d’exploitation Analyste d’exploitation Technicien d’exploitation Responsable réseau/ télécom Ingénieur réseau/ télécom Technicien réseau/ télécom Technicien Responsable systèmes Ingénieur système Technicien système Administrateur de base de données DBA Responsable du Helpdesk Technicien Helpdesk Responsable bureautique Les fonctions figurant sur cette page sont des termes génériques et par conséquent, mentionnées au masculin.
  9. 9. 10 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 10 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Organigramme type PME / PMI Directeur général Directeur administratif et financier Responsable informatique ou Directeur informatique Responsable système réseau Administrateur système et/ou réseau Webmaster Technicien système et/ou réseau Ingénieur d’études et de développement Développeur/ Analyste programmeur Chef de projet métiers Responsable des études Les fonctions figurant sur cette page sont des termes génériques et par conséquent, mentionnées au masculin.
  10. 10. 11 informatique 11 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » Organigramme type éditeurs 1 Directeur général Directeur qualité Ingénieur tests et recette Chef de projet RD Chef de produit marketing technique Ingénieur d’études et de développement Architecte logiciel Directeur avant-vente Directeur de projet Chef de projet Consultant MOE Consultant formateur Consultant AMOA Consultant avant-vente Responsable support Expert 1er et 2ème niveau Support Hotline Release Manager Rédacteur technique Directeur RD Directeur professionnal services Directeur commercial marketing Directeur des opérations Les fonctions figurant sur cette page sont des termes génériques et par conséquent, mentionnées au masculin.
  11. 11. les métiers du support Technicien Hotline p.14 Technicien Helpdesk p.16 Technicien système et réseau / p.18 support de proximité / itinérant Coordinateur Helpdesk / p.20 Team Leader l’exploitation informatique Technicien d’exploitation p.22 Analyste d’exploitation p.24 La gestion des infrastructures Technicien déploiement p.26 Administrateur système p.28 et réseau Ingénieur système, p.30 réseau et sécurité Responsable informatique p.32 Télécom et réseau Technicien réseau / p.34 Technicien télécom Ingénieur réseau et télécom p.36
  12. 12. infrastructure et reseau
  13. 13. 14 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 14 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le Technicien Hotline est chargé de réceptionner et de traiter, le plus souvent par téléphone ou par e-mail, l’ensemble des incidents rencontrés par les utilisateurs / clients d’un produit ou service multimédia. Il travaille le plus souvent au sein du service clientèle d’une société ou d’un centre d’appel. Il est en général le premier point d’entrée. Il est en charge de dispatcher les incidents en fonction de leur nature et de leur complexité aux techniciens du niveau supérieur. ■■ Missions confiées • Prise en charge des appels clients / utilisateurs pour des incidents de niveau 0 et 1 • Ouverture de tickets d’incident • Qualification et analyse du dysfonctionnement matériel et/ou logiciel • Escalade au niveau d’expertise supérieur pour résolution • Suivi de la résolution et fermeture du ticket d’incident ■■ COMPéTENCES • Connaissance générale du monde de l’informatique et de ses outils • Connaissance d’un outil de gestion d’incidents • Maîtrise du Pack Office • Connaissance de l’environnement logiciel ou télécom ou produit multimédia d’une société, selon le secteur de l’entreprise utilisatrice ou cliente • Bon relationnel, sens du service client, pédagogie, patience • Capacités d’écoute, bonne élocution • Rigueur, réactivité et capacité à résister à la pression • Anglais courant indispensable pour les entreprises internationales TECHNICIEN HOTLINE
  14. 14. 15 informatique 15 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • Bac à BTS ou DUT Informatique de Gestion • BTS Négociation et Relation Client ou Management des Unités Commerciales avec des appétences en informatique • Reconversion professionnelle ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable Hotline • Responsable de Call Center • Coordinateur Support / Responsable Helpdesk • Responsable Informatique ■■ Evolution • Technicien Helpdesk • Technicien système et réseau • Responsable Hotline • Coordinateur Helpdesk / Team Leader ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 17 - 22 k€ 2 ans 22 - 26 k€ ©PagePersonnel
  15. 15. 16 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 16 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le Technicien Helpdesk est chargé de réceptionner et de traiter, le plus souvent par téléphone ou par e-mail, l’ensemble des incidents rencontrés par les utilisateurs d’une société. Il intervient sur tous les systèmes informatiques utilisés par les salariés. Lorsqu’un problème est trop complexe et/ou nécessite une intervention physique, il doit l’escalader au niveau supérieur. ■■ Missions confiées • Prise en charge des appels clients / utilisateurs pour des incidents de niveau 0 à 2 • Ouverture et enregistrement de tickets d’incident • Qualification et analyse du dysfonctionnement matériel et/ou logiciel • Résolution immédiate du problème ou escalade au niveau d’expertise supérieur • Suivi de la résolution en cas d’escalade et fermeture du ticket d’incident • Gestion des comptes utilisateurs (Active Directory) • Mise à jour de la base de connaissances ■■ compétences • Connaissance générale du fonctionnement des systèmes d’exploitation (Windows, Linux, Unix,...), des réseaux TCP / IP et des systèmes de messagerie (Outlook, Lotus,...) • Connaissance d’un outil de prise en main à distance (VNC, PC Anywhere,...) • Maîtrise du Pack Office • Connaissances en téléphonie fixe et mobile • Connaissance des outils internes de la société • Bon relationnel, sens du service client, sens de l’analyse • Pédagogie, capacités d’écoute, bonne élocution • Rigueur, réactivité organisation et capacité à résister à la pression • Anglais courant indispensable pour les entreprises internationales TECHNICIEN HELPDESK
  16. 16. 17 informatique 17 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • BTS, DUT ou Licence Informatique de Gestion • Reconversion professionnelle ■■ Rattachement hiérarchique • Coordinateur Helpdesk / Team Leader • Responsable informatique • Responsable système et réseau ■■ Evolution • Technicien système et réseau / Technicien support de proximité • Ingénieur support produit (logiciel ou matériel) • Coordinateur Helpdesk / Team Leader ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 18 - 24 k€ 2 - 5 ans 22 - 28 k€ 5 ans 26 - 35 k€ ©PagePersonnel
  17. 17. 18 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 18 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le Technicien système et réseau / support de proximité prend en charge l’ensemble des problématiques informatiques d’une entreprise, de la configuration à l’installation des postes, en passant par la résolution des incidents rencontrés par les utilisateurs. Contrairement au Technicien Helpdesk, il peut être amené à intervenir sur site, directement auprès de ceux-ci. On le nomme Technicien itinérant lorsque les déplacements sur différents sites représentent une part importante de son temps. ■■ Missions confiées • Installation et configuration des matériels et logiciels dédiés aux utilisateurs (postes clients, ordinateurs portables, imprimantes, téléphonie,...) • Assistance aux utilisateurs face aux dysfonctionnements informatiques • Gestion des comptes utilisateurs : création des comptes et gestion des droits d’accès (Active Directory,...) • Maintenance de premier niveau du matériel informatique de l’entreprise • Gestion des stocks d’équipements et/ou de consommables • Déplacement sur les différents sites distants de l’entreprise, le cas échéant • Technicien itinérant : déplacements systématiques selon les besoins des clients (internes ou externes) au niveau national ou international La polyvalence requise à ce poste évolue en fonction de la taille de la structure ■■ compétences • Connaissance générale du fonctionnement des systèmes d’exploitation (Windows, Linux, Unix,...), des réseaux TCP / IP et des systèmes de messagerie (Outlook, Lotus,...) • Connaissance des matériels (desktop, laptop, switch, hub,...) • Maîtrise du Pack Office • Connaissances en téléphonie fixe et mobile • Compétences en virtualisation • Bon relationnel, sens du service client, pédagogie, capacités d’écoute, bonne élocution TECHNICIEN SYSTEME ET RESEAU / SUPPORT DE PROXIMITE / ITINERANT
  18. 18. 19 informatique 19 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » • Rigueur, réactivité, sens de l’analyse, organisation et capacité à résister à la pression • Technicien itinérant : disponibilité et capacité à gérer les déplacements • Permis B souvent obligatoire • Anglais courant indispensable pour les entreprises internationales ■■ Formation requise • BTS, DUT ou Licence Informatique de Gestion • Reconversion professionnelle ■■ Rattachement hiérarchique • Coordinateur Helpdesk / Team Leader • Responsable système et réseau • Responsable informatique ■■ Evolution • Administrateur système et réseau • Coordinateur Helpdesk / Team Leader ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 18 - 25 k€ 2 - 5 ans 25 - 30 k€ 5 ans 28 - 38 k€ ©PagePersonnel
  19. 19. 20 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 20 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le Coordinateur Helpdesk est garant de la qualité des échanges inter-équipes Helpdesk. Il doit s’assurer que les Techniciens Helpdesk gèrent correctement leurs priorités et que chaque incident est clôturé dans les délais impartis. Le Coordinateur Helpdesk est souvent un ancien Technicien Helpdesk. ■■ Missions confiées • Vérification quotidienne du traitement des tickets d’incident affectés au Helpdesk • Dispatch des tickets en attente dans la boite de messagerie du Helpdesk • Relance régulière (quotidienne ou hebdomadaire) des différentes équipes • Reporting détaillé de l’activité à son N+1 • Participation à l’élaboration de la politique de gestion du Helpdesk et déploiement de celle-ci • Mise à jour de la base de connaissances ■■ compétences • Maîtrise du fonctionnement des systèmes d’exploitation (Windows, Linux, Unix,...), des réseaux TCP / IP et des systèmes de messagerie (Outlook, Lotus,...) • Connaissance des différents matériels (desktop, laptop, switch, hub,....) • Connaissance d’un outil de gestion de tickets et d’un outil de prise en main à distance • Connaissances en téléphonie fixe et mobile • Maîtrise du Pack Office • Bon relationnel, sens du service client, pédagogie • Capacité à remonter les informations clés / KPI • Capacité à fédérer les équipes • Rigueur, organisation, sens de l’analyse • Anglais courant indispensable pour les entreprises internationales COORDINATEUR HELPDESK / TEAM LEADER
  20. 20. 21 informatique 21 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • BTS, DUT ou Licence Informatique de Gestion • Reconversion professionnelle ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable Helpdesk • Responsable informatique • Responsable système et réseau ■■ Evolution • Responsable Helpdesk • Responsable informatique ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 28 - 32 k€ 2 - 5 ans 32 - 38 k€ 5 ans 36 k€ ©PagePersonnel
  21. 21. 22 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 22 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le Technicien d’exploitation surveille le bon fonctionnement des tâches récurrentes visant à garantir l’accessibilité et l’intégrité optimales des données et systèmes de l’entreprise. ■■ Missions confiées • Exploitation quotidienne des serveurs de production informatique selon les normes et procédures en vigueur dans la structure • Surveillance des équipements informatiques via un outil de supervision • Suivi des procédures mises en place par l’Analyste ou le Responsable d’exploitation • Lancement d’intervention en cas d’incident d’exploitation • Gestion des sauvegardes et des restaurations le cas échéant ■■ compétences • Maîtrise d’un (ou plusieurs) systèmes d’exploitation (Windows, Unix, MVS, Linux, AS400,...) • Connaissance d’un outil de gestion de sauvegarde et de supervision • Utilisation de scripts d’exploitation et de requêtes SQL • Connaissance d’un ordonnanceur • Autonomie, rigueur et réactivité • Disponibilité et capacité à travailler en horaires décalés : des plages horaires d’astreintes sont souvent nécessaires • Anglais technique indispensable Technicien d’exploitation
  22. 22. 23 informatique 23 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • BTS, DUT ou Licence Informatique de Gestion • Reconversion professionnelle ■■ Rattachement hiérarchique • Analyste d’exploitation • Responsable d’exploitation • Responsable de production ■■ Evolution • Analyste d’exploitation • Responsable d’exploitation • Administrateur système et réseau ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 20 - 25 k€ 2 - 5 ans 25 - 30 k€ 5 ans 30 - 35 k€ ©PagePersonnel
  23. 23. 24 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 24 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description L’Analyste d’exploitation assure l’installation et la mise en production du (des) système(s) d’exploitation de l’entreprise. Il a en charge l’optimisation et l’automatisation de l’exploitation des diverses applications de l’entreprise. Il participe à la conception et à l’élaboration des procédures d’exploitation et de sauvegarde. ■■ Missions confiées • Gestion, paramétrage et suivi de l’ensemble des plannings et travaux d’exploitation • Supervision des équipements informatiques • Résolution des incidents d’exploitation • Analyse des incidents d’exploitation en vue d’optimiser les systèmes • Création et mise à jour des procédures • Rédaction des documentations associées • Autonomie, rigueur et pro activité • Capacité d’analyse et qualités rédactionnelles • Disponibilité et capacité à travailler en horaires décalés : des plages horaires d’astreintes sont souvent nécessaires • Anglais technique indispensable ■■ compétences • Maîtrise d’un (ou plusieurs) systèmes d’exploitation (Windows, Unix, MVS, Linux, AS400,...) • Maîtrise d’un ordonnanceur • Connaissance d’un outil de gestion de sauvegarde et de supervision • Utilisation de scripts d’exploitation et de requêtes SQL ANALYSTE d’EXPLOITATION
  24. 24. 25 informatique 25 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • BTS, DUT ou Licence Informatique de Gestion • Reconversion professionnelle ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable d’exploitation • Responsable de production ■■ Evolution • Ingénieur de production • Responsable d’exploitation ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 26 - 32 k€ 2 - 5 ans 32 - 45 k€ 5 ans 45 k€ ©PagePersonnel
  25. 25. 26 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 26 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le Technicien déploiement est en charge de l’installation de l’infrastructure informatique (logiciels et matériel). Il intervient lors de l’arrivée de nouveaux collaborateurs, lors des migrations ou lors de déménagements. ■■ Missions confiées • Câblage • Sauvegarde des données utilisateurs avant déploiement • Paramétrage des postes utilisateurs, déploiement d’images • Installation physique du matériel • Test des fonctionnalités avant livraison aux utilisateurs • Aide aux utilisateurs lors de la mise en service • Inventaire du matériel et des licences logicielles ■■ compétences • Connaissance générale du fonctionnement des systèmes d’exploitation (Windows, Linux, Unix,...), des réseaux TCP / IP et des systèmes de messagerie (Outlook, Lotus,...) • Connaissance des modes d’installation d’applications • Rigueur, organisation, suivi des procédures • Rapidité d’exécution et capacité à porter des charges lourdes • Anglais technique nécessaire dans les structures internationales TECHNICIEN DEPLOIEMENT
  26. 26. 27 informatique 27 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • Bac en Informatique • Reconversion professionnelle ■■ Rattachement hiérarchique • Chef de projet déploiement • Responsable informatique • Coordinateur Helpdesk / Team Leader ■■ Evolution • Technicien système et réseau • Chef de projet déploiement ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 17 - 22 k€ 2 - 5 ans 20 - 24 k€ 5 ans 24 k€ ©PagePersonnel
  27. 27. 28 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 28 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description L’Administrateur système et réseau est en charge de la mise en place, la surveillance et l’évolution des différents éléments composant l’informatique interne d’une société. Il peut être chargé d’intervenir sur les serveurs ou le réseau. Il veille notamment à l’application de la politique d’accès au réseau et aux données. ■■ Missions confiées • Création et gestion des comptes utilisateurs et groupes d’utilisateurs • Installation, configuration et gestion des différents serveurs (données, messageries, applications,...) • Gestion des sauvegardes et application de la politique de sécurité • Support auprès de l’équipe de Techniciens • Résolution des incidents complexes après escalade ou en cas d’incident majeur • Participation à des projets d’évolution de l’infrastructure technique • Veille technologique NB : Dans certaines structures, ce poste est subdivisé en Administrateur système et Administrateur réseau ■■ compétences • Maîtrise d’un (ou plusieurs) système(s) d’exploitation (Windows, Linux, Unix,...) • Maîtrise des réseaux • Maîtrise d’un système de messagerie (Outlook, Lotus,...) et d’un service d’annuaire (Active Directory,...) • Connaissance des solutions télécom (PABX, TOIP et/ou VOIP,...) • Connaissance d’outils de virtualisation (VMware, Hyper-V,...) • Connaissance des protocoles de sécurité • Validation d’une ou plusieurs certifications (Microsoft, Cisco,...) ADMINISTRATEUR SYSTEME ET RESEAU
  28. 28. 29 informatique 29 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » • Rigueur, disponibilité, polyvalence, curiosité • Capacité d’adaptation • Très bonne culture générale en informatique • Anglais courant indispensable pour les entreprises internationales ■■ Formation requise • BTS, DUT ou Licence Informatique de Gestion • Bac + 5 : Ecoles d’Ingénieurs ou cursus Universitaires en Système d’Information • Reconversion professionnelle ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable système et réseau • Responsable informatique / DSI ■■ Evolution • Ingénieur système et réseau / Ingénieur sécurité réseau • Responsable informatique • Expert système et réseau (pour un environnement technique défini) ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 28 - 34 k€ 2 - 5 ans 30 - 40 k€ 5 ans 36 - 45 k€ ©PagePersonnel
  29. 29. 30 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 30 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description L’Ingénieur système, réseau et sécurité participe au choix des systèmes d’exploitation, des réseaux, des logiciels et de la politique de sécurité à mettre en place au sein d’une entreprise. Il en assure la maintenance et l’optimisation. ■■ Missions confiées • Recueil des besoins des Directions fonctionnelles de l’entreprise pour proposer des solutions appropriées • Supervision du bon fonctionnement de l’infrastructure technique du système d’information • Installation des systèmes d’exploitation et des réseaux (hardware et software) • Support d’expertise auprès de l’équipe d’administration et d’exploitation • Interface avec les prestataires externes (éditeurs, constructeurs, opérateurs, intégrateurs, SSII) • Définition de la politique de sécurité et suivi de son application • Veille technologique ■■ compétences • Maîtrise d’un (ou plusieurs) système(s) d’exploitation (Windows, Linux, Unix,...), des réseaux, d’une messagerie (Outlook, Lotus,...), d’un service d’annuaire (AD, NDS,...) et des solutions télécom (PABX, ToIP et/ou VoIP,...) • Maîtrise d’outils de virtualisation (Citrix, VMware, Hyper-V,...) • Connaissance des protocoles de sécurité • Connaissance des bonnes pratiques (ITIL,...) • Validation d’une ou plusieurs certifications (Microsoft, Cisco,...) • Rigueur, disponibilité, polyvalence • Force de proposition, curiosité et capacité d’adaptation • Capacité à avoir une vision d’ensemble • Anglais courant indispensable pour les entreprises internationales INGENIEUR SYSTEME, RESEAU ET SECURITE
  30. 30. 31 informatique 31 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • Bac +2/3 en Informatique, disposant d’une expérience significative • Bac + 5 : Ecoles d’Ingénieurs ou cursus Universitaires en Système d’Information ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable système et réseau • Directeur informatique / DSI ■■ Evolution • Responsable système et réseau • Expert technique • Architecte technique • Directeur informatique / DSI ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 33 - 38 k€ 2 - 5 ans 36 - 43 k€ 5 ans 42 k€ ©PagePersonnel
  31. 31. 32 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 32 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le Responsable informatique assure l’organisation, le suivi et l’optimisation des systèmes d’information de l’entreprise. ■■ Missions confiées • Gestion de l’ensemble des moyens informatiques pour garantir la disponibilité du système d’information • Contact permanent avec les Responsables de service et la Direction générale pour évaluer leurs attentes et déterminer les projets prioritaires • Définition de la stratégie informatique en fonction des objectifs et des moyens de l’entreprise • Management d’une équipe interne et d’un réseau de compétences et/ou prestataires externes • Conduite des projets majeurs de renouvellement ou d’évolution • Gestion du budget, optimisation des achats d’équipements et de consommables • Support quotidien aux utilisateurs • Veille technologique ■■ compétences • Maîtrise de l’ensemble des composantes d’un système d’information : progiciels, réseaux, systèmes d’exploitation, bases de données,… • Compétences sur le secteur d’activité de l’entreprise (industrie, services, distribution,...) et/ou sur le domaine fonctionnel (RH, Finance, Supply Chain,...) • Capacités managériales, qualités relationnelles développées • Disponibilité, polyvalence, dynamisme, entrepreneuriat et sens de l’organisation • Anglais courant indispensable pour les entreprises internationales RESPONSABLE INFORMATIQUE
  32. 32. 33 informatique 33 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • BTS, DUT ou Licence Informatique de Gestion • Bac + 5 : Ecoles d’Ingénieurs ou cursus Universitaires en Système d’Information ■■ Rattachement hiérarchique • Directeur des systèmes d’information • Directeur administratif et financier • Directeur général ■■ Evolution • Responsable des systèmes d’information • Directeur des systèmes d’information ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 32 - 36 k€ 2 - 5 ans 35 - 45 k€ 5 ans 45 k€ ©PagePersonnel
  33. 33. 34 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 34 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le Technicien réseau effectue la mise en service et la maintenance du réseau informatique. Le Technicien télécom supervise les équipements qui mettent en relation les salariés d’une entreprise et établissent la communication entre les différents terminaux (internes et externes). Ils sont tous deux les garants du bon fonctionnement des solutions établies par les ingénieurs. Ces deux postes sont parfois fusionnés pour être occupés par la même personne. ■■ Missions confiées • Préparation des matériels (serveurs, routeurs, switchs, PABX, téléphonie mobile,...) • Intégration des paramètres qui permettent de configurer l’installation (logiciels d’application, OS, logiciels d’administration,...) • Installation du matériel en l’adaptant aux besoins des utilisateurs • Maintenance des matériels de communication • Mise en service et maintenance du réseau informatique ■■ compétences • Connaissance des protocoles réseaux WAN / LAN • Connaissance des équipements informatiques reliés par câble, satellite, voie hertzienne ou fibres optiques : - Téléphonie fixe et mobile (Cisco, Smartphones,...) - Matériels réseaux (hub, switch, routeur,... ) • Rigueur, précision, rapidité d’exécution • Capacité à travailler dans l’urgence, disponibilité • Anglais courant indispensable pour les entreprises internationales TECHNICIEN RESEAU / TECHNICIEN TELECOM
  34. 34. 35 informatique 35 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • Bac Professionnel Maintenance Réseau • BTS, DUT ou Licence professionnelle Réseau / Télécommunication ■■ Rattachement hiérarchique • Ingénieur réseau et télécom • Responsable télécom et/ou réseau • Responsable informatique / DSI ■■ Evolution • Technicien sécurité, réseau et télécom • Responsable télécom et/ou réseau ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 17 - 25 k€ 2 - 5 ans 25 - 32 k€ ©PagePersonnel
  35. 35. 36 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 36 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description L’Ingénieur réseau et télécom est responsable de l’accessibilité et de la disponibilité des réseaux d’une entreprise. Il est garant du standard de performance attendu et participe au choix des logiciels et du matériel. ■■ Missions confiées • Conception et mise en place de l’infrastructure réseau • Supervision et conseils auprès de l’équipe de Techniciens réseau et télécom • Maintenance évolutive des réseaux, résolution des dysfonctionnements de niveaux 2 et 3 • Participation aux projets d’évolution des infrastructures • Participation au choix des solutions adaptées à l’entreprise • Relations avec les prestataires et fournisseurs • Mise en place des procédures ■■ compétences • Connaissance des protocoles et architectures réseaux WAN / LAN • Maîtrise de la téléphonie fixe et mobile (VoIP / ToIP, Cisco, Smartphones,...) • Maîtrise des matériels réseaux (hub, switch, routeur,... ) • Capacité à travailler en équipe et/ou en mode projet • Bon relationnel, réactivité, capacité d’écoute et de pédagogie • Rigueur, force de proposition • Anglais courant indispensable pour les entreprises internationales INGENIEUR RESEAU ET TELECOM
  36. 36. 37 informatique 37 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • Bac + 5 : Ecoles d’Ingénieurs (généralistes ou spécialisées en télécommunications) ou cursus Universitaires ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable informatique / DSI • Directeur des opérations ■■ Evolution • Chef de projet réseau et télécom • Architecte réseau et télécom ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 30 - 38 k€ 2 - 5 ans 24 - 48 k€ ©PagePersonnel
  37. 37. Technicien support applicatif p.40 Ingénieur support applicatif p.42 Gestionnaire base de données p.44 Développeur / p.46 Analyste programmeur Ingénieur d’études p.48 et développement Ingénieur tests et recette p.50 Consultant technique - p.52 fonctionnel / Consultant formateur Consultant AMOA p.54
  38. 38. etudes et developpement
  39. 39. 40 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 40 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le Technicien support applicatif est en charge de l’accompagnement des utilisateurs sur les logiciels spécifiques utilisés au quotidien. Il doit bien appréhender le fonctionnement et la finalité des différentes applications métier afin d’en assurer le support. Il possède idéalement une expérience métier lui permettant d’appréhender les problématiques auxquelles les utilisateurs sont confrontés. ■■ Missions confiées • Support fonctionnel et conseils aux utilisateurs sur leurs logiciels métier et/ou progiciels • Paramétrage simple des applicatifs • Analyse des dysfonctionnements pour escalade à l’Ingénieur support applicatif ou au département RD • Formation des nouveaux utilisateurs et rappel régulier des bonnes pratiques • Rédaction des documentations techniques et mise à jour des didacticiels ■■ compétences • Connaissance globale du fonctionnement d’un logiciel / ERP • Maîtrise des applicatifs de la société (à l’issue d’une période de formation interne) • Connaissances d’un (ou plusieurs) domaine(s) fonctionnel(s) : Finance, Commercial, Ressources Humaines, Production,... • Maîtrise des systèmes d’exploitation (Windows, Linux, Mac OS,...) • Bon relationnel, pédagogie, écoute, sens du service • Capacité à vulgariser des propos techniques • Capacité d’analyse, rigueur et organisation • Capacité à prioriser ses actions TECHNICIEN SUPPORT APPLICATIF
  40. 40. 41 informatique 41 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • BTS, DUT ou Licence Informatique de Gestion • Bac+4/5 effectué dans le domaine fonctionnel concerné Il est également possible de faire évoluer un salarié opérationnel sur cette fonction ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable support applicatif • Directeur des systèmes d’information • Directeur opérationnel (DAF, DRH, Directeur Commercial,...) ■■ Evolution • Ingénieur support applicatif • Chef de projet applicatif • Consultant AMOA ■■ Grille de salaires Il est à noter que la rémunération peut varier selon l’expérience dans le domaine fonctionnel ou applicatif requis Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 25 - 28 k€ 2 - 5 ans 28 - 40 k€ ©PagePersonnel
  41. 41. 42 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 42 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Tout comme le Technicien support applicatif, l’Ingénieur support applicatif est chargé d’assister les utilisateurs dans l’utilisation des logiciels propres à leur activité. Il se concentre sur les interventions plus complexes n’ayant pu être traitées au préalable. Son expertise métier est également très développée. ■■ Missions confiées • Support fonctionnel de niveaux 2 et 3 • Analyse des dysfonctionnements pour escalade à l’éditeur ou au département RD • Interface entre les utilisateurs et les équipes techniques pour les demandes de correction et/ou évolution des fonctionnalités • Proposition d’évolutions pour les applications • Formation et encadrement des Techniciens supports applicatifs • Rédaction des documentations et mise à jour des didacticiels ■■ compétences • Parfaite maîtrise des applicatifs de la société et connaissances d’un (ou plusieurs) domaine(s) fonctionnel(s) : Finance, Commercial, Ressources Humaines, Production... • Maîtrise éventuelle d’un ou plusieurs langages de programmation, et d’un ou plusieurs systèmes de gestion de base de données • Pédagogie, sens du service, bon relationnel • Force de proposition • Capacités d’analyse et de synthèse • Qualités rédactionnelles INGENIEUR SUPPORT APPLICATIF
  42. 42. 43 informatique 43 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • Bac +4/5 (Ecoles d’Ingénieurs ou cursus Universitaires) en Systèmes d’Information ou dans un domaine fonctionnel ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable support applicatif • Directeur des systèmes d’information • Directeur opérationnel (DAF, DRH, Directeur commercial,...) ■■ Evolution • Chef de projet applicatif • Consultant AMOA • Responsable support applicatif ■■ Grille de salaires Il est à noter que la rémunération peut varier selon l’expérience dans le domaine fonctionnel ou l’applicatif requis. Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 32 - 38 k€ 2 - 5 ans 38 - 50 k€ ©PagePersonnel
  43. 43. 44 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 44 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le Gestionnaire de base de données est garant de la qualité et de la conformité des données de l’entreprise. ■■ Missions confiées • Gestion courante des bases : saisie de données, vérifications, dédoublonnages,... • Gestion des demandes d’extraction • Fiabilisation et sécurisation des données • Correction de bugs • Automatisation des requêtes récurrentes • Participation au développement d’outils de reporting d’activité et d’analyse de résultats ■■ compétences • Maîtrise d’une (ou plusieurs) base(s) de données (Oracle, SQL Server, Access, MySQL,…) • Connaissance des requêtes SQL et idéalement du langage VBA • Connaissance éventuelle d’un outil de reporting (Business Objects, Cognos,…) • Bonne capacité à la manipulation de données • Capacités d’adaptation au secteur de l’entreprise • Rigueur, sens de l’organisation et de l’analyse • Anglais courant indispensable pour les entreprises internationales ■■ Formation requise • BTS, DUT ou Licence Informatique de Gestion • BTS Action Commerciale, Management des Unités Commerciales,... GESTIONNAIRE BASE DE DONNEES
  44. 44. 45 informatique 45 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable informatique / DSI • Directeur opérationnel métier (DAF, Directeur Commercial, Directeur Marketing,...) ■■ Evolution • Administrateur base de données (DBA) • Consultant fonctionnel ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 22 - 26 k€ 2 - 5 ans 26 - 33 k€ ©PagePersonnel
  45. 45. 46 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 46 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le Développeur / Analyste programmeur prend en charge le développement d’applications, d’outils ou de logiciels après réception des spécifications techniques. Il est spécialisé sur un ou plusieurs langages de programmation. Il peut travailler seul ou en équipe. ■■ Missions confiées • Programmation / écriture du code dans le respect du cahier des charges • Test des réalisations et correction des anomalies • Maintenance évolutive et corrective des logiciels et sites web • Rédaction de la documentation technique Selon la taille de la structure et de l’équipe développement, le périmètre d’action attendu sera plus ou moins large ■■ compétences • Maîtrise d’un (ou plusieurs) langage(s) de programmation (JAVA, PHP, .Net, Delphi, Windev, VB, VBA, C/C++, Python, Androïd, Iphone, langages propriétaires,...) • Connaissance des bases de données (SQL Server, Oracle, MySQL,...) • Capacité à développer selon les standards de développement de l’entreprise • Capacité à utiliser des outils d’aide au développement (Frameworks, CMS,...) • Rigueur, autonomie, esprit d’équipe ■■ Formation requise • BTS, DUT, Licence Informatique Développement d’Applications • Reconversion professionnelle DEVELOPPEUR / ANALYSTE PROGRAMMEUR
  46. 46. 47 informatique 47 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable études et développement • Responsable RD • Chef de projet ■■ Evolution • Ingénieur d’études et développement • Chef de projet technique ■■ Grille de salaires Il est à noter que la rémunération peut varier selon le langage de programmation requis. Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 25 - 32 k€ 2 - 5 ans 32 - 40 k€ 5 ans 38 k€ ©PagePersonnel
  47. 47. 48 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 48 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description L’Ingénieur d’études et développement a un rôle à la fois fonctionnel et technique. Il intervient dès le démarrage du projet, généralement en binôme avec le chef de projet. Il est en contact avec les utilisateurs et/ou les clients. Il procède ensuite aux développements prévus. ■■ Missions confiées • Participation au recueil des besoins : validation de la faisabilité du projet • Rédaction des spécifications techniques • Programmation / écriture du code dans le respect du cahier des charges • Tests, recette et correction des anomalies • Maintenance évolutive et corrective des logiciels et sites • Rédaction de la documentation technique • Veille technologique Selon la taille de la structure et de l’équipe développement, le périmètre d’action attendu sera plus ou moins large. ■■ compétences • Maîtrise des méthodes de développement et de modélisation (Agile, UML, Merise,...) • Maîtrise d’un (ou plusieurs) langage(s) de programmation (JAVA, PHP, .Net, Delphi, Windev, VB, VBA, C/C++, Python, Androïd, Iphone, langages propriétaires,...) • Connaissance des bases de données (SQL Server, Oracle, MySQL,...) • Capacité à utiliser des outils d’aide au développement (Frameworks, CMS,...) • Rigueur, autonomie • Capacité à avoir une vision d’ensemble d’un projet • Capacité à faire interagir les différents interlocuteurs d’un projet INGENIEUR D’ETUDES ET DEVELOPPEMENT
  48. 48. 49 informatique 49 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • Bac + 5 : Ecoles d’Ingénieurs ou cursus Universitaires en Système d’Information ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable études et développement • Responsable RD • Chef de projet ■■ Evolution • Chef de projet AMOA • Architecte technique • Responsable RD ■■ Grille de salaires Il est à noter que la rémunération peut varier selon le langage de programmation requis. Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 32 - 38 k€ 2 - 5 ans 36 - 48 k€ 5 ans 45 k€ ©PagePersonnel
  49. 49. 50 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 50 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description L’Ingénieur tests et recette (également appelé Ingénieur validation logicielle) intervient lors de la phase de test d’un projet. Il garantit la conformité technique et fonctionnelle de l’application avec le cahier des charges avant sa mise en production. ■■ Missions confiées • Analyse des spécifications et rédaction des scenarii de tests • Réalisation des tests au travers d’outils spécialisés • Rédaction des rapports d’anomalies, résolution ou transmission auprès de la maîtrise d’œuvre pour correction(s) • Recette finale en étroite relation avec les Key Users avant la mise en production définitive ■■ compétences • Maîtrise d’un outil de tests (HP Quality Center, Quick Test Pro, Mercury,...) • Connaissance éventuelle d’un langage de développement et des systèmes de gestion de base de données • Connaissance du secteur d’activité de l’entreprise et d’un ou plusieurs domaines fonctionnels (Finance, Ressources Humaines, Commercial, Logistique,...) • Connaissance des différentes phases de la gestion d’un projet informatique • Curiosité, rigueur • Qualités rédactionnelles • Capacité d’analyse • Capacité à remonter une information qualifiée INGENIEUR TESTs ET RECETTE
  50. 50. 51 informatique 51 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • Ecole d’Ingénieurs ou cursus Universitaires en Système d’Information • Ecole de Commerce avec spécialisation Système d’Information ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable tests et recette • Responsable qualité et méthodes • Directeur RD ■■ Evolution • Responsable test et recette • Consultant AMOA • Chef de projet ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 38 - 40 k€ 2 - 5 ans 38 - 45 k€ ©PagePersonnel
  51. 51. 52 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 52 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le Consultant technique et/ou fonctionnel aide à la mise en place d’outils, de logiciels, d’ERP ou CRM. Il est l’interlocuteur direct des différents référents techniques. Il intervient principalement pour le compte d’Editeurs, de Sociétés de Conseil ou de SSII. Le Consultant formateur aura également un rôle de formation auprès des utilisateurs. ■■ Missions confiées • Recueil des besoins techniques et/ou fonctionnels des utilisateurs • Rédaction du cahier des charges • Audit de l’infrastructure existante • Recherche des solutions adéquates en collaboration avec les interlocuteurs du projet • Installation et paramétrage des outils, logiciels, ERP ou CRM • Rédaction des documentations • Reporting de l’avancement du projet jusqu’à la livraison • Formation des opérationnels et utilisateurs ■■ compétences • Maîtrise d’un outil, logiciel, ERP ou CRM (SAP, Sage, Cegid, Oracle Applications, Peoplesoft, JD Edwards, Siebel, Dynamics, Salesforce,…) • Pratique des requêtes SQL et connaissance d’une base de données (Oracle, SQL Server, MySQL,...) • Compétences sur le secteur d’activité de l’entreprise (Industrie, Services, Distribution,...) et/ou sur le domaine fonctionnel (Finance, Ressources Humaines, Commercial, Logistique,...) • Bon relationnel, sens de l’écoute • Capacité à organiser et animer une réunion • Anglais courant indispensable pour les entreprises internationales CONSULTANT TECHNIQUE – FONCTIONNEL / CONSULTANT FORMATEUR
  52. 52. 53 informatique 53 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • Ecole d’Ingénieurs ou cursus Universitaires • Ecole de Commerce avec spécialisation Système d’Information ■■ Rattachement hiérarchique • Chef de projet • Directeur études et développement ■■ Evolution • Consultant AMOA • Chef de projet • Ingénieur avant-vente ■■ Grille de salaires Il est à noter que la rémunération peut varier selon l’expérience dans le domaine fonctionnel ou l’applicatif requis. Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 28 - 35 k€ 2 - 5 ans 30 - 45 k€ ©PagePersonnel
  53. 53. 54 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 54 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le Consultant AMOA participe à la supervision de l’avancement des différentes phases d’un projet informatique. Il possède principalement des compétences fonctionnelles et organisationnelles afin de garantir le bon déroulement du projet. Il est l’interface entre les utilisateurs, la maîtrise d’œuvre et les experts métiers. ■■ Missions confiées • Qualification des besoins auprès des utilisateurs • Formalisation des demandes ou besoins au travers d’un cahier des charges • Planification des tâches, chiffrage du budget et détermination de la méthodologie • Supervision des phases de recette et de mise en production • Suivi, reporting de l’avancement des projets • Mise en place des sessions de formation des utilisateurs ■■ compétences • Connaissance des méthodologies de gestion de projet (Prince2, PMI,...) • Maîtrise d’un outil de gestion de projet (MS Project,...) • Compétences sur le secteur d’activité de l’entreprise (Industrie, Services, Distribution,...) et/ou sur le domaine fonctionnel (Finance, Ressources Humaines, Commercial, Logistique,...) • Organisation, curiosité, écoute • Capacité à travailler en équipe • Capacité de coordination de différents intervenants, sans lien hiérarchique CONSULTANT AMOA
  54. 54. 55 informatique 55 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • Ecole d’Ingénieurs ou cursus Universitaires en Système d’Information • Ecole de Commerce avec spécialisation Système d’Information ■■ Rattachement hiérarchique • Chef de projet • Directeur études et développement ■■ Evolution • Chef de projet • Consultant formateur ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 32 - 40 k€ 2 - 5 ans 36 - 50 k€ ©PagePersonnel
  55. 55. Intégrateur Web p.58 Webmaster p.60
  56. 56. web
  57. 57. 58 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 58 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description L’Intégrateur Web est le garant de la bonne retranscription du contenu du site quelque soit le navigateur choisi par l’utilisateur. ■■ Missions confiées • Découpage des maquettes et optimisation des images • Création des liens hypertextes permettant la navigation de l’utilisateur • Montage et intégration des pages Html dans le respect des standards de la société • Création des interfaces optimisées pour un chargement rapide et une compatibilité avec les différents navigateurs • Mise en page générale jusqu’aux animations graphiques et sonores ■■ compétences • Connaissance des langages Web : Html, Xhtml, Wml, CSS, Ajax, JavaScript, ActionScript, Flash,… • Utilisation des outils graphiques : Adobe Creative Suite (Photoshop, Indesign, Illustrator), Dreamweaver, outils CMS,... • Connaissance éventuelle d’un langage de développement (PHP, Java, .Net,...) • Rigueur, organisation et autonomie • Capacité à interagir avec les équipes de développement ■■ Formation requise • BTS, DUT, Licence Informatique ou Communication Visuelle • Ecole spécialisée en Communication, Multimédia et/ou Webmarketing • Reconversion professionnelle INTEGRATEUR WEB
  58. 58. 59 informatique 59 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Rattachement hiérarchique • Chef de projet Web • Responsable études et développement • Directeur marketing ■■ Evolution • Webmaster • Développeur Web • Chef de projet Web ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 22 - 27 k€ 2 - 5 ans 27 - 35 k€ ©PagePersonnel
  59. 59. 60 éTUDE DE FONCTIONS RÉMUNÉRATIONS 60 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Description Le Webmaster est le garant du bon fonctionnement global des sites dont il a la charge. Il supervise les mises à jour et les montées en version, le design et le contenu. Il peut également intervenir sur la stratégie marketing et la visibilité du (ou des) site(s). ■■ Missions confiées • Conception, réalisation et gestion d’un site web ou des services en ligne pour le compte de différents clients ou pour son entreprise • Gestion de l’évolution des sites pour les maintenir dans un environnement technique et fonctionnel à la pointe des technologies émergentes • Coordination des ressources internes (marketing, commercial, communication, informatique) et des prestataires externes (agence web, hébergeur, SSII, ...) • Suivi et analyse des statistiques de consultation et de l’audience • Recherche de solutions pour accroître la notoriété, le trafic et le chiffre d’affaires • Optimisation de la navigation et du référencement • Animation des forums de discussion ■■ compétences • Connaissance des langages Web : Html, Xhtml, Wml, CSS, Ajax, JavaScript, ActionScript, flash,… • Utilisation des outils graphiques : Adobe Creative Suite (Photoshop, Indesign, Illustrator), Dreamweaver, outils CMS,... • Connaissance d’un langage de développement (PHP, Java, .Net,...) et d’une base de données (Oracle, SQLServer, MySQL,...) • Curiosité, organisation et bon relationnel • Qualités rédactionnelles • Veille concurrentielle et technologique • Anglais courant indispensable pour les entreprises internationales WEBMASTER
  60. 60. 61 informatique 61 « Toute représentation ou reproduction, intégrale ou partielle, faite sans le consentement de l'auteur, ou des ayants-droit, ou ayants-cause, est illicite (loi du 11 mars 1957, alinéa 1er de l'article 40). Cette représentation ou reproduction, par quelque procédé que soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. La loi du 11 mars 1957 n'autorise, aux termes des alinéas 2 et 3 de l'article 41, d'une part que les copies ou reproductions strictement réservées à l'usage privé du copiste et non destinées à une utilisation collective et d'autre part, que les analyses et les courtes citations dans un but d'exemple et d'illustration. » ■■ Formation requise • BTS, DUT, Licence Informatique ou Communication Visuelle • Ecole spécialisée en Communication, Multimédia et/ou Webmarketing • Autodidacte ou reconversion professionnelle ■■ Rattachement hiérarchique • Responsable informatique • Responsable communication • Directeur marketing ■■ Evolution • Responsable Web • Chef de projet Web ■■ Grille de salaires Nombre d’années d’expérience Rémunération annuelle fixe en K€ 0 - 2 ans 24 - 30 k€ 2 - 5 ans 26 - 36 k€ ©PagePersonnel

×