Sociologie des réseaux sociaux, 3, EHESS/ENS/ENSAE

838 vues

Publié le

Théorie: Sociabilité, trajectoires de vie et réseaux personnels. Réseaux complets et réseaux personnels.
Méthodes : la collecte des données de réseau : enquêtes avec générateurs de noms, rosters, archives, internet.
Exercices : Dessiner son propre réseau personnel avec ANAMIA_Egocenter.

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
838
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
176
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Sociologie des réseaux sociaux, 3, EHESS/ENS/ENSAE

  1. 1. Sociologie des réseaux sociaux Sociologie des réseaux sociaux Paola Tubaro ENS/EHESS/ENSAE 15 décembre 2014
  2. 2. Sociologie des réseaux sociaux Introduction Rappel La dernière fois: théorie Au delà des isolés et des dyades, les triades permettent de saisir la structure locale d’un réseau L’importance de la transitivité Les effets globaux (auto-renforcement...) L’approche structurale
  3. 3. Sociologie des réseaux sociaux Introduction Rappel La dernière fois: méthodes Les principales mesures de cohésion: la densité (globale), le coefficient de clustering (local) Les principales mesures de connectivité: distance, diamètre, longueur moyenne des chemins/chaînes Des principes de spatialisation
  4. 4. Sociologie des réseaux sociaux Introduction Rappel Exercice pour aujourd’hui Lire l’article de Forsé (2012). Répondre (en une demi-page max) à la question suivante: quel est l’intérêt des recherches sur le ’petit monde’?
  5. 5. Sociologie des réseaux sociaux Introduction Plan Programme pour aujourd’hui Introduction Rappel Plan Théorie Réseaux personnels et réseaux complets Réseaux personnels: la taille Réseaux personnels: la composition Réseaux personnels : la structure La dynamique des réseaux personnels Multiplexité et internet Exercice: Réseaux personnels Méthodes
  6. 6. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Théorie: réseaux personnels et réseaux complets La distinction entre: Réseaux complets Réseaux personnel Les réseaux personnels, plus en détail
  7. 7. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels et réseaux complets Réseaux complets L’ensemble des liens d’un type spécifique dans un groupement social donné On ne regarde pas un acteur en particulier La définition des relations est très précise, voire étroite Les frontières sont clairement définies Ex.: le réseau de conseil entre les juges au Tribunal de Commerce de Paris
  8. 8. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels et réseaux complets Exemple: amitié dans une classe d’école Observations répétées des liens d’amitié dans une classe. Blue = garçons, rose = filles. Source: thèse d’A. Knecht, 2004.
  9. 9. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels et réseaux complets Réseaux personnels / ego-centrés L’entourage d’un acteur (ego) est son réseau personnel C’est l’ensemble des contacts et connaissances (alters) d’une personne ou autre entité (ego) Il inclut généralement les attributs des alters et les liens entre eux Souvent collecté pour un échantillon de egos (par ex. dans une enquête) Généralement représenté avec ego au centre (forme d’étoile)
  10. 10. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels et réseaux complets Exemple d’application: réseaux personnels et découverte des populations difficiles à joindre Recruter des personnes séropositives pour participer à une étude sur un vaccin, à partir de leur réseau (Valente, 2010).
  11. 11. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels: la taille Mini-exercice: estimer la taille de son réseau personnel Aujourd’hui, je dirais que j’ai ... personnes avec qui je parle et j’échange dans le cadre de mon école, mon travail, ma famille, mes loisirs, etc. Aujourd’hui je dirais que j’ai ... personnes avec qui je parle et j’échange sur Internet, forums et groupes de discussions, blogs, email, MSN, réseaux sociaux (Facebook, Last.fm etc.). Si j’ai un petit souci, j’ai ... personnes à qui je peux en parler et demander conseil. Si j’ai un problème important, j’ai ... personnes à qui je peux en parler et demander conseil.
  12. 12. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels: la taille Pourquoi la taille du réseau est-elle intéressante? Exemple : la sociabilité humaine Dunbar (1992): la cognition humaine forgée par l’évolution permet d’entretenir un maximum d’environ 148 contacts actifs Chaque relation demande à être entretenue – demande temps, mémoire, attention – et la capacité humaine de ce faire n’est pas illimitée Un résultat qui se retrouve auprès de primates Pollet et al. (2011): L’internet n’aurait pas changé ces valeurs de référence
  13. 13. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels: la taille D’autres estimations de la taille-type des réseaux personnels H. Russel Bernard, P. Killworth & collègues: reconstituer les réseaux personnels par enquête Une série de définitions généralement plus larges et ouvertes – tout en laissant de côté les connaissances les plus éloignées L’estimation moyenne (USA 1990 - 2001) : 290 Corrigée à la hausse (610) en 2010 (McCormick et al., 2010)
  14. 14. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels: la taille Combien d’amis sur Facebook? En 2014, nombre moyen estimé à 338 Mais distribution très inégale (médiane plus faible, environ 200) C’était 229 en 2012, et 120 en 2010
  15. 15. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels: la taille Taille du réseau personnel et accès aux ressources par les relations Idée que l’on peut accéder à des ressources par ses contacts (le vélo de Nan Lin) La taille du réseau personnel (nombre de contacts) serait corrélée à l’accès aux ressources, par exemple le soutien social Le soutien a des effets importants sur la santé, par exemple pour les personnes âgées (Berkman & Glass, 2000)
  16. 16. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels: la taille Application How many friends do you have?
  17. 17. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels: la composition Composition du réseau Recherche récente: la composition d’un réseau personnel est tout aussi importante que la taille La composition est la distribution des attributs des alters et des relations Pour le soutien, les liens ne sont pas tous égaux – certains apportent davantage de ressources (Ellwardt et al., 2014)
  18. 18. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels: la composition Qualifier les alters Dans un réseau personnel... Quelle proportion hommes/femmes? Quelle proportion entre différentes classes d’âge? Quelle répartition géographique? Quelle répartition entre différents milieux sociaux (CSP / diplômes...)?
  19. 19. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels: la composition Qualifier les relations (Bidart et al., 2011, p. 60)
  20. 20. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels: la composition Comment mesurer la diversité? S’il y a deux catégories (par ex. hommes/femmes): proportion d’une catégorie (par ex. les femmes) sur la totalité du réseau variance
  21. 21. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels: la composition L’indice de diversité de Blau (1977) S’il y a plus de deux catégories: I = 1 − (p2 1 + p2 2 + ... + p2 k ) où: les alters sont partagés entre k catégories la proportion d’alters dans la catégorie i (i = 1, ..., k) est pi I varie entre 0 et k−1 k on calcule un indice pour chaque attribut d’intérêt
  22. 22. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels: la composition Exemple d’application: estimer la taille de populations inconnues Le network scale-up method, NSUM (Bernard, 2010): estimer la taille d’une population particulière à partir de la composition et taille du réseau personnel d’un échantillon aléatoire, en comparaison par rapport à la population générale Pour estimer la taille de populations difficiles à joindre Applications à la santé publique: estimer le nombre de personnes à risque (par ex. de SIDA) pour la conception de programmes de prévention
  23. 23. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels : la structure Structure d’un réseau personnel Avec la taille et la composition, la structure d’un réseau personnel joue un rôle important Par exemple, un réseau personnel dense peut offrir plus de soutien, mais peut faire peser plus de contraintes Un réseau épars donne plus de contrôle mais potentiellement moins de soutien
  24. 24. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels : la structure De la simple taille.... (Bidart et al., 2011, p. 54)
  25. 25. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels : la structure ...à une structure complète (Bidart et al., 2011, p. 56)
  26. 26. Taille et structure: variété des réseaux personnels (Rolfe, 2014)
  27. 27. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels : la structure Exemple d’application : taille, structure et statut socio-économique (Bidart et al., 2011, p. 58)
  28. 28. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels : la structure Exemple d’application : taille, structure et statut socio-économique (cont.) (Bidart et al., 2011, p. 59)
  29. 29. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Réseaux personnels : la structure Une typologie structurale (Bidart et al., 2011, p. 66)
  30. 30. Sociologie des réseaux sociaux Théorie La dynamique des réseaux personnels Relations et contextes Les relations naissent dans un contexte: famille, école, voisinage... Elles peuvent s’en émanciper (’singularisation’ / ’découplage’) Elles peuvent venir à partager plusieurs contextes (’multiplexité’ / ’polyvalence’) Sans singularisation / découplage, la perte d’un contexte conduit à la perte de la relation
  31. 31. Sociologie des réseaux sociaux Théorie La dynamique des réseaux personnels La dynamique des relations (Bidart et al., 2011, p. 81)
  32. 32. Sociologie des réseaux sociaux Théorie La dynamique des réseaux personnels La dynamique des relations
  33. 33. Sociologie des réseaux sociaux Théorie La dynamique des réseaux personnels La dynamique des relations
  34. 34. Sociologie des réseaux sociaux Théorie La dynamique des réseaux personnels La fin des relations (Bidart et al., 2011, p. 124)
  35. 35. Sociologie des réseaux sociaux Théorie La dynamique des réseaux personnels La fin des relations (Bidart et al., 2011, p. 125)
  36. 36. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Multiplexité et internet Multiplexité Multiplexité relationnelle (polyvalence) : dans quelle mesure plusieurs types de liens existent entre deux acteurs (par ex. amis et collègues) Multiplexité médiatique: dans quelle mesure une relation est entretenue par différents moyens (par ex. camarade de classe qui est aussi ami sur Facebook) Les liens multiplexes tendent à être plus forts
  37. 37. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Multiplexité et internet Exemple: La sociabilité en ligne Les débats autour du ’paradoxe d’internet’: est-ce qu’une technologie prétendument sociale a en fait réduit la participation civique et le bien-être (Kraut et al., 1998)? La simple taille des réseaux personnels peut fournir une réponse, quoique partielle On peut aussi comparer réseaux en ligne et par ailleurs: lesquels sont plus grands? Se recoupent-ils? Des raffinements successifs: les réseaux personnels consistent-ils principalement de liens ’forts’ ou ’faibles’? Y a-t-il plus de liens faibles dans les réseaux en ligne? Les réseaux personnels en ligne sont-ils moins denses que par ailleurs?
  38. 38. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Multiplexité et internet Une étude: réseaux personnels et troubles alimentaires Panique morale autour des sites ’pro-ana’ Une population traditionnellement isolée, cachée, stigmatisée Internet comme manière d’échapper à l’isolement du quotidien? Projet ANR ANAMIA
  39. 39. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Multiplexité et internet Une sociabilité renforcée La plupart de leurs connaissances sont hors internet Internet enrichit leur sociabilité, sans se substituer aux contextes d’interaction plus clssiques Continuité entre les sphères relationnelles en ligne et en face-à-face Projet ANR ANAMIA
  40. 40. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Multiplexité et internet Internet et la force des liens Des relations avec des proches sont maintenues aussi bien en ligne que par ailleurs Multiplexité: différentes manière d’entretenir une relation Internet offre des moyens additionnels de gérer les liens forts ... ...tout en permettant de former des liens faibles avec des personnes moins proches Projet ANR ANAMIA
  41. 41. Sociologie des réseaux sociaux Théorie Multiplexité et internet Vous connaissez maintenant: La distinction entre réseaux complets et réseaux personnels L’importance d’étudier la taille, la composition et la structure des réseaux personnels L’utilisation de la recherche sur les réseaux personnels dans l’étude de la sociabilité, la santé et d’autres domaines de la sociologie
  42. 42. Sociologie des réseaux sociaux Exercice: Réseaux personnels Exercice: dessiner son réseau personnel
  43. 43. Sociologie des réseaux sociaux Exercice: Réseaux personnels Les sociogrammes visuels Exemples de réseaux en face-à-face, dessinés par les participants au projet ANR ANAMIA (Tubaro et al., 2014)
  44. 44. Sociologie des réseaux sociaux Exercice: Réseaux personnels Les sociogrammes visuels (cont.) Exemples de réseaux en ligne, dessinés par les participants au projet ANR ANAMIA (Tubaro et al., 2014)
  45. 45. Sociologie des réseaux sociaux Exercice: Réseaux personnels Exercice: sur quelle partie de votre réseau personnel vous appuyez-vous pour : parler d’un souci concernant vos études obtenir un petit prêt d’argent se faire conseiller pour organiser les vacances
  46. 46. Sociologie des réseaux sociaux Exercice: Réseaux personnels Exemple d’application: soutien social pour personnes avec troubles alimentaires Le cas des personnes ayant des troubles alimentaires Elles mobilisent différent segments de leurs réseaux pour des besoins différents En particulier : petits soucis de la vie quotidienne vis-à-vis complications majeures Le rôle des professionnels de santé vis-à-vis d’autres membres du réseau
  47. 47. Sociologie des réseaux sociaux Exercice: Réseaux personnels Estimations globales et nominations précises Projet ANR ANAMIA
  48. 48. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Collecter des réseaux personnels Les réseaux consistent de nœuds et de liens. Qui sont les nœuds? Quels sont les liens? Les nœuds peuvent-ils informer sur les liens?
  49. 49. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Nœuds et liens, dans une étude de réseaux personnels La collecte de données de réseaux personnels est souvent partie d’enquêtes plus larges Les egos peuvent être repérés par échantillonnage Les liens sont souvent définis de manière large (avec qui vous discutez de choses importantes; avec qui vous avez été en contact pendant les six derniers mois...
  50. 50. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Générateurs de noms et interprètes de noms Générateurs de noms : des questions visant à obtenir les noms des alters d’un ego donné, par exemple: From time to time, most people discuss important matters with other people. Looking back of the last six months, who are the people with whom you discussed matters important to you. Just tell me their names or initials. (General Social Survey, 1985) Peuvent s’accompagner d’interprètes de noms pour repérer les attributs des alters et les liens entre eux
  51. 51. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Générateurs de noms et interprètes de noms avec visualisation en temps réel Les outils visuels peuvent être d’un grand secours Des avantages qui peuvent être exploités dès la phase de collecte de données Améliorent l’expérience des interviewés (Hogan et al., 2007)
  52. 52. Figure : Un générateur de noms avec visualisation dans une enquête web. Projet ANR ANAMIA
  53. 53. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Visualisation: avantages et désavantages Les schémas en cercles concentriques ne sont pas nouveaux – premières expériences sur papier (Hogan et al., 2007) Les participants apprécient la possibilité de décrire et expliquer leur graphique Plus léger et agréable que les questions des générateurs de noms (très longues) Mais peuvent s’avérer désagréables dans certains cas
  54. 54. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Les sociogrammes dans les entretiens Ryan et al. (2014) trouve que les participants aux réseaux très large trouvent l’expérience lourde Certains ne voyaient pas l’utilité des dessins Le processus était sans doute trop intuitif / émotionnel pour des professionnels habitués à utiliser le calcul et la quantification http://www.socresonline.org.uk/19/2/16.html
  55. 55. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Les sociogrammes dans les entretiens (cont.) Certains s’inquiètent de ne pas classer certaines de leurs connaissances comme celles-ci l’auraient voulu http://www.socresonline.org.uk/19/2/16.html
  56. 56. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Des enjeux éthiques Borgatti & Molina (2005): Il est difficile d’assurer l’anonymat dans une enquête de réseau, précisément parce que l’étude porte sur des relations qui doivent être identifiables Les participants peuvent mentionner des relations avec des tiers qui ne participent pas à l’étude: on n’aura pas leur consentement Même un graphe anonyme pourrait révéler l’identité de certaines personnes – difficile d’assurer la confidentialité
  57. 57. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Réseaux en ligne et réseaux personnels: LinkedIn Mon réseau LinkedIn. Taille = 377; Densité = 0,021; Diamètre: 10; Coeff. de clustering: 0,428
  58. 58. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Pour extraire votre réseau LinkedIn (1) Allez à http://socilab.com/ Accédez avec votre identifiant et mot de passe LinkedIn Visualisation et métriques en ligne
  59. 59. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Pour extraire votre réseau LinkedIn (2)
  60. 60. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Pour extraire votre réseau LinkedIn (3) Possibilité de les télécharger la matrice d’adjacence au format .csv Ouvrez la matrice en Gephi et testez d’autres métriques et spatialisations
  61. 61. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Réseaux en ligne et réseaux personnels: Facebook Projet ANR Algopol : combiner réseaux de Facebook et entretiens qualitatifs Un exemple de carte tirée d’un compte Facebook montrant les proximités entre les membres et l’intensité de leurs interactions. Source: Algopol.
  62. 62. Source: Algopol.
  63. 63. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Présentation d’Algopol aujourd’hui Séminaire EHESS Étudier les cultures du numérique, Christophe Prieur et Irène Bastard, 15 décembre 2014, 17h, EHESS, salle 2, 105 bd. Raspail, 75006 Paris. S’inscrire au préalable ici.
  64. 64. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Vous connaissez maintenant: La collecte de données de réseaux personnels par enquête: atouts et difficultés Les participants à l’étude et la visualisation de leur réseau: utilité et risques La combinaison d’outils d’enquête et fouille de données web: des pistes pour l’avenir
  65. 65. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Bibliography I Berkman, L. & Glass, T. (2000). Social integration, social networks, social support, and health. In L. Berkman & I. Kawachi (Eds.), Social epidemiology (pp. 137–173). Oxford University Press. Bernard, H. e. a. (2010). Counting hard-to-count populations: the network scale-up method for public health. Sexually Transmitted Infections, 86, 11–15. Bidart, C., Degenne, A., & Grossetti, M. (2011). La vie en réseau - Dynamique des relations sociales. Presses Universitaires de France. Blau, P. (1977). Inequality and Heterogeneity: A Primitive Theory of Social Structure. Free Press. Borgatti, S. & Molina, J. (2005). Toward ethical guidelines for network research in organizations. Social Networks, 27(2), 107–117. Dunbar, R. (1992). Neocortex size as a constraint on group size in primates. Journal of Human Evolution, 22(6), 469–493.
  66. 66. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Bibliography II Ellwardt, L., VanTilburg, T., & Aartsen, M. (2014). The mix matters: complex personal networks relate to higher cognitive functioning in old age. Social Science and Medicine. Forsé, M. (2012). Les réseaux sociaux d’aujourd’hui. un monde décidément bien petit. Revue de l’OFCE / Notes et Etudes. Hogan, B., Carrasco, J., & Wellman, B. (2007). Visualizing personal networks: working with participant-aided sociograms. Field Methods, 19, 116–144. Kraut, R., Patterson, M., Lundmark, V., Kiesler, S., Mukopadhyay, T., & Scherlis, W. (1998). Internet paradox. a social technology that reduces social involvement and psychological well-being? American Psychologist, 53(9), 1017–1031. McCormick, T., Salganik, M., & Zheng, T. (2010). How many people do you know? efficiently estimating personal network size. Journal of the American Statistical Association, 70, 59–70.
  67. 67. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Bibliography III Pollet, T., Roberts, S., & Dunbar, R. (2011). Use of social network sites and instant messaging does not lead to increased offline social network size, or to emotionally closer relationships with offline network members. Cyberpsychology, Behavior, and Social Networking, 14(4), 253–258. Rolfe, M. (2014). Social networks and agent-based models. In G. Manzo (Ed.), Analytical Sociology: Actions and Networks (pp. 237–260). Wiley. Ryan, L., Mulholland, J., & Agoston, A. (2014). Talking ties: Reflecting on network visualisation and qualitative interviewing. Sociological Research Online, 19(2), 16. Tubaro, P., Casilli, A., & Mounier, L. (2014). Eliciting personal network data in web surveys through participant-generated sociograms. Field Methods, 26(2), 107–125. Valente, T. (2010). Social Networks and Health. Oxford University Press.
  68. 68. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Prochain RV: lundi 5 janvier, 9h - 12h, ici
  69. 69. Sociologie des réseaux sociaux Méthodes Merci! Paola Tubaro, paola.tubaro@ens.fr

×