Profession de foi 2015

513 vues

Publié le

Diaporama de la messe des professions de foi 2015 à Assesse
3 mai 2015

Publié dans : Spirituel
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
513
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
55
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Introduction à la lecture
  • Introdyction
  • Introdyction
  • Introdyction
  • 4 fois : lecture + refrain
  • Communion
    Jeu d’orgue méditatif + vidéo « Bonne nouvelle »

  • Profession de foi de Dom Helder Camara

    Introduction catéchiste
  • Chant final : va plus loin
  • Chant final : va plus loin
  • Chant final : va plus loin
  • Chant final : va plus loin
  • Profession de foi 2015

    1. 1. Bienvenue en ce beau jour des professions de foi
    2. 2. Merci d’éteindre votre GSM
    3. 3. Je crois en Dieu le Père, créateur de l’univers Je crois en Jésus-Christ, son Fils, qui m’a donné sa vie Je crois au Saint-Esprit, qui m’accompagne aujourd’hui Je crois en son Eglise, qui réunit tous mes frères
    4. 4. Tu m’invites, Jésus, à te considérer comme mon meilleur ami, mais bien souvent, je T’oublie ou je refuse même de venir Te rencontrer dans ta parole et Te recevoir dans ton pain. Attire-moi vers Toi, Jésus et prends pitié de moi.
    5. 5. Seigneur, prends pitié de ton peuple
    6. 6. Tu m’invites, Jésus, à aimer mes frères comme Toi, Tu nous as aimés, mais je trouve que parfois, c’est plus facile de ne penser qu’à moi. Entraîne-moi vers les autres, Jésus, avec le feu de ton amour, et prends pitié de moi.
    7. 7. Seigneur, prends pitié de ton peuple
    8. 8. Tu m’invites, Jésus à croire en Toi, à Te faire confiance, mais je me pose des questions, je doute, et je me laisse entraîner par l’indifférence ou l’incrédulité. Brûle mon cœur, Jésus, du désir ardent de Te suivre, et prends pitié de moi.
    9. 9. Seigneur, prends pitié de ton peuple
    10. 10. Isaïe 9, 1-8 Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ; sur ceux qui habitaient le pays de l’ombre, une lumière a resplendi. Tu as prodigué l’allégresse, tu as fait grandir la joie ; ils se réjouissent devant toi comme on se réjouit en faisant la moisson, comme on exulte en partageant les dépouilles des vaincus.
    11. 11. Car le joug qui pesait sur eux, le bâton qui meurtrissait leurs épaules, le fouet du chef de corvée, tu les as brisés comme au jour de la victoire sur Madiane. Toutes les chaussures des soldats qui piétinaient bruyamment le sol, tous les manteaux couverts de sang, les voilà brûlés : le feu les a dévorés.
    12. 12. Oui ! Un enfant nous est né, un fils nous a été donné ; l’insigne du pouvoir est sur son épaule ; on proclame son nom : « Merveilleux-Conseiller, Dieu-Fort, Père- à-jamais, Prince-de-la-Paix. » Ainsi le pouvoir s’étendra, la paix sera sans fin pour David et pour son royaume. Il sera solidement établi sur le droit et la justice dès maintenant et pour toujours. Voilà ce que fait l’amour invincible du Seigneur de l’univers.
    13. 13. Debout, resplendis, car voici ta lumière, Et sur toi la gloire du Seigneur. Lève les yeux et regarde au loin, Que ton cœur tressaille d'allégresse. Voici tes fils qui reviennent vers toi, Et tes filles portées sur la hanche.
    14. 14. Jérusalem, Jérusalem, Quitte ta robe de tristesse ! Jérusalem, Jérusalem, Chante et danse pour ton Dieu.
    15. 15. Toutes les nations marcheront vers ta lumière, Et les Rois à ta clarté naissante. De nombreux troupeaux de chameaux te couvriront, Les trésors des mers afflueront vers toi, Ils viendront d'Epha, de Saba, de Qédar, Faisant monter vers Dieu la louange.
    16. 16. Jérusalem, Jérusalem, Quitte ta robe de tristesse ! Jérusalem, Jérusalem, Chante et danse pour ton Dieu.
    17. 17. Les fils d'étrangers rebâtiront tes remparts et leurs Rois passeront par tes portes. Je ferai de toi un sujet de joie, On t'appellera « Ville du Seigneur ». Les jours de ton deuil seront tous accomplis, Parmi les nations tu me glorifieras.
    18. 18. Jérusalem, Jérusalem, Quitte ta robe de tristesse ! Jérusalem, Jérusalem, Chante et danse pour ton Dieu.
    19. 19. Saint Paul 1 aux Corinthiens 12, 12-27 Prenons une comparaison : notre corps forme un tout, il a pourtant plusieurs membres ; et tous les membres, malgré leur nombre, ne forment qu’un seul corps. Il en est ainsi pour le Christ. Tous, juifs ou païens, esclaves ou hommes libres, nous avons été baptisés dans l’unique Esprit pour former un seul Corps. Tous nous avons été désaltérés par l’unique Esprit.
    20. 20. Le corps humain se compose de plusieurs membres, et non pas d’un seul. Le pied aura beau dire : « Je ne suis pas la main, donc je ne fais pas partie du corps » , il fait toujours partie du corps. L’oreille aura beau dire : « Je ne suis pas l’œil, donc je ne fais pas partie du corps », elle fait toujours partie du corps.
    21. 21. Si, dans le corps, il n’y avait que les yeux, comment pourrait-on entendre ? S’il n’y avait que les oreilles, comment pourrait-on sentir les odeurs ? Mais, dans le corps, Dieu a disposé les différents membres comme il l’a voulu. S’il n’y en avait qu’un seul, comment cela ferait-il un corps ?
    22. 22. Il y a donc à la fois plusieurs membres et un seul corps. L’œil ne peut pas dire à la main : « Je n’ai pas besoin de toi » ; la tête ne peut pas dire aux pieds : « Je n’ai pas besoin de vous ». Or, vous êtes le Corps du Christ et, chacun pour votre part, vous êtes les membres de son Corps.
    23. 23. Jean l’évangéliste 15,12-17 Mon commandement, le voici : « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés ! Il n’y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. Vous êtes mes amis si vous faites ce que je vous commande. Je ne vous appelle plus serviteurs, car le serviteur ignore ce que veut faire son maître ; maintenant, je vous appelle mes amis, car tout ce que j’ai appris de mon Père, je vous l’ai fait connaître.
    24. 24. Ce n’est pas vous qui m’avez choisi, c’est moi qui vous ai choisis et établis afin que vous partiez, que vous don- niez du fruit, et que votre fruit demeure. Alors, tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l’accordera. Ce que je vous commande, c’est de vous aimer les uns les autres. »
    25. 25. Profession de foi
    26. 26. Je crois en Dieu le Père, Créateur de l’univers Je crois en Jésus-Christ, son Fils, qui m’a donné sa vie Je crois au Saint-Esprit, qui m’accompagne aujourd’hui Je crois en son Eglise, qui réunit tous mes frères
    27. 27. Seigneur, aide-nous à continuer à progresser dans la connaissance de Toi et à témoigner chaque jour de ton amour par nos actes.
    28. 28. Pour les hommes et pour les femmes, pour les enfants de la terre, ton Eglise qui t'acclame vient te confier sa prière.
    29. 29. Seigneur, aujourd’hui, nos enfants se présentent devant Toi. Ils ont onze ou douze ans. Qu’ils grandissent vite ! Nous aimerions, nous parents, les garder pour nous, les protéger, leur faire une bulle où ils ne connaîtraient pas la douleur, les soucis ou la tristesse. Ce n’est hélas pas possible. Alors, comme tes parents quand ils t’ont retrouvé à la synagogue lorsque tu avais leur âge, apprends-nous à leur faire confiance et à être là, simplement, pour les soutenir dans tous leurs choix de vie.
    30. 30. Pour les hommes et pour les femmes, pour les enfants de la terre, ton Eglise qui t'acclame vient te confier sa prière.
    31. 31. Aujourd’hui, pour nous, c’est jour de fête. Or, partout dans le monde, des enfants sont malheureux : parce qu’ils sont malades ou qu’ils ont faim, parce que la guerre est dans leur pays, parce qu’un cyclone ou un tremblement de terre vient de ravager leur vie. Aujourd’hui, nous pensons aussi à eux. Donne-leur, Seigneur, la force de continuer à vivre.
    32. 32. Pour les hommes et pour les femmes, pour les enfants de la terre, ton Eglise qui t'acclame vient te confier sa prière.
    33. 33. Seigneur, aide-nous à continuer dans ce sens, à garder notre cœur ouvert à tous les autres que nous rencontrons. Depuis deux ans, dans le cadre du catéchisme, nous avons posé plusieurs actes de solidarité.
    34. 34. Pour les hommes et pour les femmes, pour les enfants de la terre, ton Eglise qui t'acclame vient te confier sa prière.
    35. 35. Seigneur, Tous les enfants présents aujourd’hui ont décidé de s’engager sur le chemin d’amour que tu nous proposes. Aide-les à s’épanouir au sein de cette communauté de Chrétiens afin qu’elle leur permette de trouver le soutien et l’écoute dont ils auront besoin pour faire rayonner la grandeur de leur foi.
    36. 36. Pour les hommes et pour les femmes, pour les enfants de la terre, ton Eglise qui t'acclame vient te confier sa prière.
    37. 37. Laudato si ô mi signore
    38. 38. Notre Père
    39. 39. Evenou shalom alerhem !
    40. 40. Profession de foi de Dom Helder Camara Je crois en Dieu qui est le Père de tous les hommes et qui leur a confié la terre.
    41. 41. Je crois en Jésus-Christ, Il est au milieu de nous le Seigneur vivant.
    42. 42. Je crois en l’Esprit de Dieu qui travaille en tout homme de bonne volonté
    43. 43. Je ne crois pas au droit du plus fort, au langage des armes, à la puissance des puissants.
    44. 44. Je veux croire aux droits de l’homme, à la main ouverte, à la puissance des non-violents.
    45. 45. Je ne crois pas à la race ou à la richesse, aux privilèges, à l’ordre établi.
    46. 46. Je ne croirai pas que je n’aie pas à m’occuper de ce qui arrive loin d’ici
    47. 47. Je veux croire que le monde entier est ma maison.
    48. 48. Je ne croirai pas que la guerre et la faim soient inévitables, et la paix inaccessible.
    49. 49. Je veux croire à l’action modeste, à l’amour aux mains nues et à la paix sur terre.
    50. 50. J’ose croire au rêve de Dieu même : Un ciel nouveau une terre nouvelle où la justice habitera
    51. 51. Va plus loin, va plus loin, même si tu te crois arrivé Va plus loin, va plus loin, le voyage est à peine commencé Et la route est encore longue vers la fraternité et l'horizon de l'amitié.
    52. 52. Viens, suis-moi, mon ami, n'aie pas peur Même si l'obscurité nous aveugle. Je suis là et je marche avec toi. Ensemble nous irons, l'espoir au fond du cœur, Car au bout de nos peurs et au bout de nos peines, il y a la lumière tout au bout du chemin.
    53. 53. Va plus loin, va plus loin, même si tu te crois arrivé Va plus loin, va plus loin, le voyage est à peine commencé Et la route est encore longue vers la fraternité et l'horizon de l'amitié.
    54. 54. Je suis là, mon ami, près de toi Même si tu redoutes d'être seul. Je suis là et je marche avec toi. Je te donne la main pour aller sans faiblir, Et la joie dans le cœur. Va, regarde plus loin, la lumière promise est au bout du chemin.
    55. 55. Va plus loin, va plus loin, même si tu te crois arrivé Va plus loin, va plus loin, le voyage est à peine commencé Et la route est encore longue vers la fraternité et l'horizon de l'amitié.
    56. 56. Va plus loin, mon ami, va toujours Au delà de la terre et de la mer. Au delà de toi-même et de tout. Si tu donnes la joie par le bien que tu fais, Tu trouveras la joie par ce bien que tu fais, En semant la lumière tout au long du chemin.
    57. 57. Va plus loin, va plus loin, même si tu te crois arrivé Va plus loin, va plus loin, le voyage est à peine commencé Et la route est encore longue vers la fraternité et l'horizon de l'amitié.
    58. 58. Bonne journée à tous !

    ×