SE FAMILIARISER AVEC LE VOCABULAIRE
Familiarisez-vous avec tous les termes employés par votre banquier, votre courtier et
...
FAIRE JOUER LA CONCURRENCE
Profitez de toutes les alternatives possibles et choisissez un partenaire financier fiable.
Att...
CHOISIR UN BON TIMING
Le mois de mai représente le 16ème mois consécutif
de baisse des taux de crédit immobilier. D‘après
...
UNE BONNE SITUATION FINANCIÈRE
Si vous êtes irréprochable sur le plan financier, que vous pouvez
justifier une situation p...
UNE BONNE CAPACITÉ DE REMBOURSEMENT
Pouvoir justifier d‘une épargne régulière représente des qualités de
gestionnaire et r...
LIMITER LA DURÉE DU PRÊT
Emprunter jeune suscite également la
confiance de votre banquier car étant
jeune, vous travailler...
BÉNÉFICIER DES PRÊTS AIDÉS
Il existe plusieurs aides, les prêts aidés, qui vous permettent de recevoir
une partie de votre...
LES DOCUMENTS À FOURNIR
Pour bien vous préparer pour votre visite, il est important que vous
disposiez des informations pr...
CHOISIR UNE BONNE ASSURANCE PRÊT
Souscrire une assurance crédit immobilier est essentiel, voire même obligatoire lors d‘un...
VOUS ÊTES „PRÊT“ ? COMPAREZ !
Vous avez trouvez la maison de votre rêve ? Alors demandez un devis
personnalisé et recevez ...
Les 10 astuces du crédit immobilier
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les 10 astuces du crédit immobilier

3 135 vues

Publié le

10 choses à savoir sur le crédit ! Toutes les astuces pour votre demande de crédit immobilier. Comment se préparer ? Quels documents dois-je fournir ? Comment puis-je négocier ? Comment puis-je améliorer mon profil ? Existe-t-il des aides pour mon prêt ? Une assurance crédit immobilier est-elle obligatoire ? Soyez PRÊT !

Publié dans : Économie & finance
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 135
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 259
Actions
Partages
0
Téléchargements
24
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les 10 astuces du crédit immobilier

  1. 1. SE FAMILIARISER AVEC LE VOCABULAIRE Familiarisez-vous avec tous les termes employés par votre banquier, votre courtier et votre assureur afin de mieux comprendre. Apport personnel, avenant , CAP de taux, carence, caution, condition résolutoire et suspensive, créance, débit, endossement, exigibilité, fiche de dialogue, franchise, intérêts, lettre de change, litige, paiement différé, plafond carte prépayée, réaménagement de prêt, report d’échéance, résolution, support durable, tableau d’amortissement, taux de base, taux capé, taux d’intérêt, usure … Préparez-vous bien ! Comprendre et savoir de quoi l’on parle permet de mieux négocier avec son établissement de crédit.
  2. 2. FAIRE JOUER LA CONCURRENCE Profitez de toutes les alternatives possibles et choisissez un partenaire financier fiable. Attention, prenez garde des offres alléchantes ! Demandez à votre banquier un plan de financement comprenant une simulation précise (mensualité, taux divers, durée, intérêts, conditions, frais annexes) pour pouvoir mieux comparer les offres et choisir la meilleure proposition. Votre devis doit toujours être personnalisé et prendre compte de votre situation personnelle et votre budget. Créez de la transparence dans votre simulation de financement afin d‘y voir plus claire et de pouvoir mieux négocier. La Loi Scrivener vous donne un délai de réflexion de 10 jours avant d‘accepter ou pas la proposition du banquier. Saisissez ce temps afin de bien examiner le plan de financement et le dossier.
  3. 3. CHOISIR UN BON TIMING Le mois de mai représente le 16ème mois consécutif de baisse des taux de crédit immobilier. D‘après lesechos, le taux moyen pour l‘ensemble des prêts immobiliers y avait atteint un nouveau record historique : 2,01 % par rapport à 2,03 % au mois d‘avril. En fonction de la conjoncture et l’évolution des prix sur le marché immobilier, l’achat d’un logement et donc la demande d’un crédit peut être plus ou moins bénéfique. Due aux cycles longs, le marché français ne représente pas autant de risques que certains marchés européens. Il n‘existe pas de „bulles spéculatives“, le risque d‘un changement trop brusque est donc faible.
  4. 4. UNE BONNE SITUATION FINANCIÈRE Si vous êtes irréprochable sur le plan financier, que vous pouvez justifier une situation professionelle stable, il est plus probable que votre banquier vous accorde un crédit. Être fonctionnaire ou en CDI augmente vos chances d‘obtenir un crédit. Sandrine Allonier, responsable des études économiques et porte- parole du courtier meilleurtaux.com explique que „si l‘emprunteur est irréprochable sur ce point, il lui sera plus facile non seulement d‘obtenir un crédit immobilier, mais aussi de négocier avec sa banque les modalités du prêt“. Ayez un montant de l‘apport d‘au moins 10 % ! Cela rassure votre banquier sur le plan de financement et sert à couvrir au moins les frais de notaire, de dossier et de garantie.
  5. 5. UNE BONNE CAPACITÉ DE REMBOURSEMENT Pouvoir justifier d‘une épargne régulière représente des qualités de gestionnaire et rassure également le banquier en cas d‘évènements imprévus. Montrer que l‘on ne dispose pas de comptes à découvert suscite la confiance et la fiabilité de son partenaire financier. La règle des 33 %: le montant de l’emprunt ne doit pas franchir le tiers de vos revenus nets car la banque veut prévoir un “reste à vivre“ assez important en cas de difficultés de remboursement. Examinez donc la souplesse des remboursements et voyez si vous aviez la possibilité d‘augmenter ou de diminuer vos mensualités. Réduisez tous vos autres crédits car plus vous disposez de crédits, plus vous aurez des difficultés à gérer le remboursement de tous vos prêts. Moins vous avez de crédits, mieux et plus vite vous pourrez rembourser votre crédit intégral et donc baisser la durée d‘emprunt et le taux de crédit.
  6. 6. LIMITER LA DURÉE DU PRÊT Emprunter jeune suscite également la confiance de votre banquier car étant jeune, vous travaillerez forcément plus longtemps et votre passage à la retraite sera bien après avoir intégralement remboursé votre crédit. Réduisez au maximum la durée de votre prêt car plus vos mensualités sont comprimées (et donc forcément plus hautes), plus le taux de crédit immobilier va baisser et donc moins cher votre crédit immobilier vous coûtera .
  7. 7. BÉNÉFICIER DES PRÊTS AIDÉS Il existe plusieurs aides, les prêts aidés, qui vous permettent de recevoir une partie de votre financement à un coût plus bas.  Le prêt à taux zéro : finance en partie votre projet immobilier grâce au taux d‘intérêt nul.  Le prêt d‘accession sociale : un prêt, avec des taux maximum, accordé par une banque ayant signé une convention avec l‘État pour financer l‘achat ou la construction d‘un bien immobilier.  Le prêt 1% logement : un prêt attribué au salarié par son employeur, sans conditions de ressources, d‘un montant limité, avec des taux avantageux.  Le prêt conventionné : ce prêt est règlementé par l‘État, le taux d‘intérêt n‘est pas tellement avantageux mais il offre la possibilité de bénéficier de l‘aide personnalisée au logement.  Le prêt familial : un prêt au taux avantageux pour des familles à revenus modestes.
  8. 8. LES DOCUMENTS À FOURNIR Pour bien vous préparer pour votre visite, il est important que vous disposiez des informations principales pour votre demande de crédit: • Quelle est la nature de votre achat ? • Quel est le prix du bien immobilier (+ frais d‘agence) ? • Quel est le montant de votre apport personnel ? • Sachez argumenter ! Munissez-vous de tous les documents essentiels: • Votre pièce d‘identité • Votre justificatif de domicile • Vos deux derniers avis d‘imposition • Vos trois dernières fiches de paie • Vos trois derniers relevés de compte bancaire • L‘ensemble de vos revenus et charges
  9. 9. CHOISIR UNE BONNE ASSURANCE PRÊT Souscrire une assurance crédit immobilier est essentiel, voire même obligatoire lors d‘un prêt bancaire. L‘assurance prêt immobilier a pour but d‘assurer la banque et votre famille en cas de défaut de remboursement de votre part. C‘est pourquoi quasi chaque banque exige une assurance emprunteur. Les garanties à couvrir sont l‘incapacité/invalidité de travail, la perte d‘emploi et le décès. Vous devrez compléter un questionnaire médical afin que votre assureur puisse examiner les risques de santé avant de vous accorder le crédit. Depuis la loi Lagarde (1er juillet 2010), vous pouvez choisir une autre assurance que celle proposée par votre banque, c‘est la délégation d‘assurance. Tant que le contrat couvre le même niveau de garanties que le contrat de votre banquier, ce dernier ne pourra pas le refuser. Et la loi Hamon (26 juillet 2014) vous permet de résilier votre contrat assurance prêt durant les 12 mois suivant la signature de votre contrat. Ainsi, grâce à un comparateur assurance crédit immobilier, vous avez la possibilité de changer votre ancienne assurance prêt pour une meilleure offre.
  10. 10. VOUS ÊTES „PRÊT“ ? COMPAREZ ! Vous avez trouvez la maison de votre rêve ? Alors demandez un devis personnalisé et recevez les meilleures offres de crédit immobilier avec des taux d‘emprunt, adaptés à votre situation personnelle et votre budget. N‘oubliez pas, moins le banquier aurait à vous reprocher sur le plan financier, plus vous pourrez bénéficier de taux avantageux et négocier vos frais annexes. Comparez gratuitement et sans engagement les offres des banques et concrétisez votre projet immobilier! Maintenant que vous êtes „prêt“, décrochez le meilleur taux crédit immobilier ! Rendez-vous sur http://assurancecredit- immobilier.fr/ pour plus d‘informations!

×