Xw|àÉ                               ANSANM ANSANM, le journal du Balisier de St. Joseph              Ti Tak               ...
POLITIQUE     Fini les vacances, le Balisier de       Saint-Joseph fait sa rentrée  La rentrée politique du Balisier de Sa...
Banque Alimentaire de Martinique : Un premier                        pas et non des moindres est franchi Dès la prise de f...
ACTUALITES REGIONALES                          UNE POLITIQUE SOCIALE REGIONALE RENOVEE                            Valorisa...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ansam asam le_journal_du_balisier_de_saint_joseph[1]

546 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
546
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
63
Actions
Partages
0
Téléchargements
3
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ansam asam le_journal_du_balisier_de_saint_joseph[1]

  1. 1. Xw|àÉ ANSANM ANSANM, le journal du Balisier de St. Joseph Ti Tak Une première à Saint-Joseph! KréyolPremier numéro, premier journal mensuel à Saint-Joseph dinformation politique. Après Fô pa ou palélinauguration du siège du balisier de st joseph le 7 février 2012, voilà le premier n° du bannan maljournal du balisier "Ansanm Ansanm". anba balizyé.Un groupe de citoyens, inspirés par Aimé Césaire a œuvré longtemps pour développer ladémocratie, et lespoir du développement dans la commune de St joseph.Cest dans les années 70, que verra le jour le balisier de ST. Joseph qui portera le nomdun des grands militants PPM "JO VANDOL" avec à ses côtés, Max BAUBANT, Mr ProgrammeCRAMER, docteur VATON et bien dautres Joséphins. Par la suite des jeunes d’activitésprogressistes tel que Thierry COLER, patrice LAMOTTE, Michel BAJOL, YvanPOULAILLE, et bien dautres ont pris le relais et ont mené bien des actions, bien descombats politiques à St. Joseph, jusquà contribuer majoritairement à la victoire du maire Réunion àen 2001. thèmes un vendredi parDurant toutes ces années une intense activité politique à été menée par ces jeunes moisprogressistes. Cependant il existe peu décrits relayant régulièrement la contribution deSaint-Joseph à lhistoire politique de la Martinique. Ce mois-ci :Cest à cet effet que jai décidé de créer ce journal avec un rassemblement de citoyens de Qu’est-ce quela commune, avec des militants PPM du balisier, à lattention de la population de St. leJoseph, afin de les rapprocher et pour certain de les raccrocher à la vie et lactualité Militantisme?politique de notre commune et de notre pays. PermanenceJoséphine "natif natal" jœuvre sans relâche depuis 2001 pour ma commune, et suis Tous lesrésolument engagée pour le développement de mon pays la Martinique, et cest pourquoi Samedis de 9hque ce journal sadresse aussi à toutes Martiniquaises et tous des Martiniquais. à 12hVotre journal "ANSANM ANSANM" vous informera sur les grands sujets de la vie politiqueMartiniquaise, avec un volet sur lactivité que mène au votre conseillère régionale pour lacommune de Saint Joseph au conseil régional.Bien consciente de lampleur de la tâche, avec mes camarades, je laccepte avecbeaucoup dhumilité et une grande détermination. Je veux être actrice de la constructionde la Martinique de demain, que je souhaite meilleure pour nos aînés, nos enfants, et pourtous. Manuéla MONDESIR Conseillère régionale
  2. 2. POLITIQUE Fini les vacances, le Balisier de Saint-Joseph fait sa rentrée La rentrée politique du Balisier de Saint-Joseph, c’était le 22 Septembre dernier, en plein cœur de la commune. Plus d’une vingtaine de militants, sympathisants et Serge LETCHIMY, lui, est intervenu en fin de élus avaient répondu à l’invitation de la Présidente du rencontre en rappelant d’une part qu’un Congrès Balisier, Manuéla MONDESIR, actuellement était prévu dans les mois à venir afin de réorganiser Conseillère Régionale de Martinique. le Parti mais aussi débattre sur différents thèmes notamment celui du mariage homosexuel, d’autre Cette rencontre politique a été l’occasion de dresser le part, sur sa vision pour la future Collectivité bilan d’une année qui s’est révélée très fructueuse. unique. En effet, comme l’a si bien rappelé Manuéla On notera les interventions de membres piliers du MONDESIR, le Balisier de Saint-Joseph a inauguré PPM à Saint-Joseph comme par exemple Monsieur cette année, en janvier, son siège, organisé plusieurs BAUBANT. réunions débat ainsi qu’été à l’initiative de nombreuses journées de détente ayant pour finalité le Un débat très animé s’est donc installé au cours resserrement des liens entre les membres duquel le Président du PPM a fait l’objet de progressistes Joséphins. nombreuses félicitations au sujet de sa gestion de la Collectivité et de sa capacité à impulser de grands Parmi les autres belles interventions, l’on notera projets novateurs. celles de Jean-Claude DUVERGER en matière de rappel de moments historiques du Parti Progressiste Pour clôturer la rencontre après quatre bonnes Martiniquais, Fred LORDINOT, en ce qui concerne heures de discussion, en toute convivialité et bien entendu les affaires financières de la Région sympathie, un pot de l’amitié avait été prévu par la Martinique. Présidente et les membres du Bureau.LA REGION EN ACTION Aussi, Serge LETCHIMY Réception des Athlètes médaillés des JO rappelle l’importance qu’il accorde au développement de la politique sportive en MartiniqueMandy FRANCOIS ELIE, pour qu’émerge dans lesMarc André CRATERE, Cédric conditions tous les jeunes talentsRAMASSAMY, Joël JANOT, martiniquais.Frédéric Janasse tous étaient auxjeux paralympiques de Londrespour défendre les couleurs de la Pour l’occasion, SandrineMartinique. GRUDAT, vice Championne Olympique de basket a répondu présent à l’invitation.C’est avec une fierté nondissimulée que Serge Pour les encourager le Conseil Pour le Président de Région laLETCHIMY, Manuéla régional soutient financièrement réussite de ces jeunes martiniquaisMONDESIR, Catherine tous les athlètes qui participent illustre le potentiel sportif de hautCONCONNE et Marie-Thérèse aux jeux Olympiques et niveau de la Martinique, un siCASIMIRIUS ont reçu trois paralympiques depuis Juillet petit territoire.d’entre eux à l’Hôtel de Région. 2012.
  3. 3. Banque Alimentaire de Martinique : Un premier pas et non des moindres est franchi Dès la prise de fonction de la Nouvelle Majorité en Une solution de relogement pour cette association est envisagée et des négociations sʼengagent avec la Avril 2010, le Président de la Banque Alimentaire, Mairie du Lamentin qui pourrait proposer un terrain M.LECOMPTE avait sollicité une audience au sur lequel la construction dʼun bâtiment serait Président du Conseil Régional, Serge LETCHIMY rendue possible, permettant ainsi de reloger la afin de lui exposer les grandes difficultés que Banque Alimentaire de Martinique. traverse la Banque Alimentaire de Martinique Au final, une parcelle de 1000 m2 située à Acajou depuis Plusieurs années. est proposée à la vente à lʼassociation. Dans l’attente de plan d’accompagnement durable à La Région a donc accepté lors de sa commission mettre en place, une subvention d’urgence de 35 permanente du 4 septembre de voter une subvention 000 euro est dès lors attribuée à l’association de 128 117 euros à lʼassociation afin qu’elle puisse caritative. Mais par ailleurs, un avis défavorable faire lʼacquisition de cette parcelle de terre et fonction de la de la commission de sécurité menace envisager sereinement la reconstruction de son à tout moment dʼexpulsion lʼassociation. siège, ses entrepôts de stockage et poursuivre sereinement ses activités. Cette subvention couvre Le Président du Conseil Régional accompagné de lʼintégralité du prix dʼacquisition du terrain. ses collaborateurs e d’élus régionaux se rend dans les locaux de la banque alimentaire et peut donc Parallèlement, lors de cette séance, une subvention constater les conditions difficiles dans lesquelles les supplémentaire de 25 000 euros a également été bénévoles et le personnel œuvrent pour les familles octroyée afin que les moyens de stockage des martiniquaises en détresse. aliments congelés soient améliorés en respectant au mieux la chaine du froid.Réunion de proximité au Morne-RougePlus d’une centaine de Péléenset Péléennes étaient présents.Serge LETCHIMY a débuté sonintervention en rappelant ses Serge LETCHIMY a également CARICOM, la protection dessouvenirs avec Aime CÉSAIRE, dévoilé ses projets pour le Nord. terres agricoles ainsi que laamoureux de la nature Péléenne réforme des transports, ont étéet Pierre PETIT, ancien Maire du Le Président-Député souhaiterait évoqués.Morne Rouge. installer un téléphérique sur la Montagne Pelée pour faire Après de nombreusesEn effet, depuis son arrivée à la découvrir la verdure et les reliefs interventions de la population, laprésidence de la Région de ce volcan chargé d’histoire et réunion a été clôturée tard dansMartinique, Serge LETCHIMY a de mémoire. la nuit non sans un bol delancé de gros chantiers de velouté de giraumon et lesrénovation dans plusieurs hôtels Les plans de relance régionaux 1 traditionnels accras de moruedont celui de l’ex- bambou hôtel et 2, l’adhésion de la Martinique préparés par de charmantesdans la commune des Trois Ilets. à l’OECO, la CEPALC et à la Péléennes.
  4. 4. ACTUALITES REGIONALES UNE POLITIQUE SOCIALE REGIONALE RENOVEE Valorisation des agents, équité et justice socialesLe Président Serge LETCHIMY donne le ton pour une Le troisième acte ouvre le vaste chantier de lapolitique sociale rénovée : reconnaître et valoriser les prévention de la santé. La question des risquesagents régionaux. professionnels est un enjeu pour la collectivité régionale au regard d’une part de la nature des activitésPlusieurs actes sont venus signifier cette politique déployées, 63 % de l’effectif régional se situent dans lavolontariste au bénéficie des 953 agents régionaux. filière technique, et d’autre part du vieillissement des agents régionaux, 48 % des agents de la filièreLe premier acte a consisté à faciliter et favoriser la technique ont plus de 50 ans.mobilité professionnelle interne des agents. 189 agentsont bénéficié de changement d’affectation, à leur Faire de la santé au travail un axe fort de la politiquedemande, pour redonner à leur carrière un nouveau sociale est une obligation depuis 2001 pour toutes lessouffle, déployer leurs compétences dans d’autres organisations de travail. Or, rien n’avait été fait. Dèssecteurs et en capitaliser d’autres. 2011, la collectivité régionale a impulsé avec l’ARACT et le Centre de Gestion de la Fonction PubliqueLe deuxième acte s’est traduit par une concertation avec Territoriale, l’élaboration du document uniqueles représentants du personnel et les organisations recensant les risques et dangers auxquels sont exposéssyndicales pour définir de nouveaux indicateurs et les agents. Cette démarche s’accompagne de lacritères afin de faciliter la progression professionnelle du constitution d’un réseau d’Assistants de préventionplus grand nombre d’agents. C’est ainsi que les dont la mission consiste à identifier les risques etindicateurs pour les avancements d’échelon à la durée dangers et mettre en œuvre les actions correctives. Lesminimale ont été revus, les ratios relatifs aux Assistants de prévention assurent à temps plein cetteavancements de grade ont été négociés à la hausse. Une mission et sont issus des agents régionaux suite à unpolitique de recrutement des lauréats du concours de appel à candidatures internes. A travers ce vaste plan derédacteurs (Cadre B – encadrement intermédiaire) a été prévention des risques professionnels, ce sont deeffectuée pour permettre la nomination d’agents de nouveaux métiers qui émergent au sein de lacatégorie C qui avaient subi avec succès les épreuves de Collectivité régionale et des opportunités qui sontl’examen professionnel de catégorie B depuis 2006 pour offertes aux agents de progresser vers de nouvellescertains. La nomination des agents titulaires de l’examen compétences.professionnel est subordonnée au recrutement delauréats. Ces agents méritants risquaient de perdre d’une La politique sociale impulsée par le Président Sergepart le bénéfice de leur examen professionnel et d’autre LETCHIMY place les agents régionaux au centre depart la confiance en eux au regard de l’absence de prise l’action régionale. Par ses actes, il démontre queen compte de leurs efforts. l’équité et la justice sociales sont des valeurs fondamentales pour assurer l’évolution professionnelleCette dynamique pour la reconnaissance et la valorisation de celles et ceux qui s’investissent pour leur pays.de la valeur professionnelle des agents régionaux apermis, pour la seule année 2011, de favoriser la Les bases de cette politique sociale sont élaborées avecprogression de carrière de 678 agents, soit 71 % des toutes les organisations syndicales de la collectivité,agents régionaux. librement constituées. Elles sont sollicitées soit dans des espaces de travail non contraints, soit dans le cadrePour mémoire, entre 1998 et 2009, les progressions de des espaces formalisés à travers les Comité techniquecarrière ont concerné 158 agents régionaux, soit moins de paritaire et Comité d’hygiène et de sécurité,20 agents par an. C’est dire la stagnation professionnelle fréquemment sollicités. Ces pratiques participent de lapour nombre d’entre eux. volonté de faire de la démocratie sociale participative un enjeu de la politique sociale rénovée. Manuela MONDESIR

×