La recherche scientifique dans le domaine médical en tunisie
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

La recherche scientifique dans le domaine médical en tunisie

le

  • 780 vues

Présentation du Dr Abderrazak Bouzouita, directeur de la recherche au ministère de la santé durant la réunion avec l'INSERM qui s'est déroulé à l'Institut Pasteur de Tunis, le 22 avril 2014

Présentation du Dr Abderrazak Bouzouita, directeur de la recherche au ministère de la santé durant la réunion avec l'INSERM qui s'est déroulé à l'Institut Pasteur de Tunis, le 22 avril 2014

Statistiques

Vues

Total des vues
780
Vues sur SlideShare
400
Vues externes
380

Actions

J'aime
0
Téléchargements
6
Commentaires
0

1 intégré 380

http://www.scoop.it 380

Accessibilité

Catégories

Détails de l'import

Uploaded via as Adobe PDF

Droits d'utilisation

© Tous droits réservés

Report content

Signalé comme inapproprié Signaler comme inapproprié
Signaler comme inapproprié

Indiquez la raison pour laquelle vous avez signalé cette présentation comme n'étant pas appropriée.

Annuler
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Êtes-vous sûr de vouloir
    Votre message apparaîtra ici
    Processing...
Poster un commentaire
Modifier votre commentaire

La recherche scientifique dans le domaine médical en tunisie Presentation Transcript

  • 1. LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE EN TUNISIE Dr Abderrazak Bouzouita Direction de la Recherche Ministère de la Santé
  • 2. La Recherche
  • 3. Recherche Clinique Recherche Appliquée Recherche Fondamentale
  • 4. CONSEIL SUPERIEUR DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE  Création : Décret N° 93-928 du 26 Avril 1993  Prérogatives :  Emet des suggestions au sujet : Emet des suggestions au sujet : - Grandes orientations de la politique nationale de la recherche scientifique et du développement de la technologie - Moyens nécessaires à sa mise en place - Promotion de la recherche scientifique et du développement de la technologie
  • 5. LOI D’ORIENTATION 96-6  Loi d’orientation relative à la recherche scientifique et au développement de la technologie.  Chapitre I : Des objectifs et des concepts  Chapitre II : De la coordination, du suivi et de l’évaluation  Chapitre III : Des entreprises et du cadre de la recherche  Chapitre IV : Des résultats de la recherche  Chapitre V : De l’encouragement et du soutien  Chapitre VI : De la coopération internationale
  • 6. I. DES OBJECTIFS ET DES CONCEPTS  La recherche scientifique, le développement de la technologie:  Choix stratégique fondamental pour le développement global  Défi civilisationnel  Se positionnent parmi les principales priorités nationales de l’État Classement des Universités
  • 7. I. DES OBJECTIFS ET DES CONCEPTS  Moyen de relance économique et d’adaptation à la mondialisation  Moyen de promotion de la culture de la recherche, de la création et de l’innovation  Moyen de promotion de la formation des chercheurs Moyen de promotion de la formation des chercheurs  Moyen de promotion des échanges entre entreprises de recherche appartenant à des secteurs divers (recherche, enseignement sup., économiques,…) Workshop de formation
  • 8. I. DES OBJECTIFS ET DES CONCEPTS  Utilisation des résultats et des applications de la recherche scientifique pour satisfaire les besoins économiques, sociaux et culturels en conformité avec les priorités nationales  Maintien de l’équilibre entre les défis du développement de la connaissance et le respect des règles de la morale et de Recherche Appliquée Recherche « Rentable » connaissance et le respect des règles de la morale et de l’éthique  Promotion de la coopération internationale dans les domaines de la recherche scientifique et du développement technologique dans les domaines d'intérêt commun, conformément aux priorités nationales.
  • 9. GARANTIE DE LA QUALIFICATION SCIENTIFIQUE DU CHERCHEUR  Art.99 du code de déontologie médicale (titre IV : des règles relatives à l’expérimentation et aux recherches surl’expérimentation et aux recherches sur l’homme - Décret 93- 1155 du 17 Mai 1993)
  • 10. II. COORDINATION, SUIVI ET ÉVALUATION  Concept de la complémentarité et de la globalité dans la vision des tâches de coordination Recherche Multidisciplinaire Multisectorielle  Place de la Direction de la recherche (Ministère Santé – Enseignement Supérieur)  Création d ’un comité national d’évaluation des activités de la recherche scientifique (CNEARS)
  • 11. COMITE NATIONAL D’EVALUATION DES ACTIVITES DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE  Evaluation des activités, des programmes, des projets et des résultats de la recherche scientifique  Evaluation des entreprises publiques de recherche  Evaluation des programmes de recherche des entreprises privées bénéficiant d’un soutien de l’état  Proposition de recommandations concertées avec les intéressés pour pallier aux insuffisances constatées EVALUATION TRANSPARENTE +++ BIBLIOMETRIE
  • 12. III. ETABLISSEMENTS DE RECHERCHE  Établissements publics de recherche scientifique  Établissements de l’enseignement supérieur et de la recherche  Établissements et entreprises publics et privés  Sociétés savantes Sociétés savantes  Statuts variés EPS, EP à caractère industriel ayant un conseil d’administration et un conseil scientifique  La recherche se pratique au sein  des Unité de Recherche  des Laboratoire de Recherche
  • 13. Décret 97-939 du 19 Mai 1997 Décret 2001-2777 du 6 décembre 2001  Le Laboratoire de recherche: La structure de base de conduite et de réalisation des activités de recherche scientifique et du développement technologique dans tous les domaines de la connaissance.  L’unité de recherche: La structure composée d’une équipe de chercheurs travaillant sur un thème précis.
  • 14. III. PERSONNEL DE RECHERCHE  Les personnels permanents de recherche  Les personnels contractuels  Les personnels détachés  Etablissements œuvrent pour encourager les opérations de Etablissements œuvrent pour encourager les opérations de recrutement par contrat et par détachement dans le cadre des projets de recherche.  Les contrats de recrutement fixent la durée et les tâches ainsi que la rémunération des chercheurs  Les grands équipements de recherche sont mis à la disposition de tous les chercheurs
  • 15. IV. DES RÉSULTATS DE LA RECHERCHE  Création au niveau des établissements publics de la recherche de:  Cellule chargée des relations avec les diverses parties économiques, sociales et culturelles aux fins de l’exploitation des résultats de la recherche  Cellule d’information et de documentation scientifique chargée de la publication scientifique et technique et de l’organisation de la documentationpublication scientifique et technique et de l’organisation de la documentation  Prise en considération de la propriété intellectuelle des inventions et des découvertes : propriété de l’entreprise publique ou du chercheur Centre Investigation Clinique Propriété Intellectuelle Institut National de Recherche en Santé
  • 16. V. ENCOURAGEMENT DU SOUTIEN À LA RECHERCHE  Des encouragements financiers - aux établissements publics et privés et aux sociétés savantes qui accomplissent des projets de recherche - aux auteurs d’ouvrages et aux créateurs dans les domaines de la recherche scientifique et du développement technologique Auto - Financement
  • 17. COOPÉRATION INTERNATIONALE  Encouragement des établissements de la recherche à promouvoir les échanges avec des organismes étrangers et des organisations internationales tant au niveau des programmes de recherche qu’au niveau des chercheurs. Encouragement de la participation aux études internationales Encouragement de la participation aux études internationales multicentriques
  • 18. 79 Billions d’euro pour la recherche et l’innovation
  • 19. H2020 Excellent Science (32%) Industrial Technology (22%)(22%) Societal Challenge (39%) HEALTH (25%)
  • 20. CONSTAT et ORIENTATIONS FUTURES  Barrières au développement de la recherche en général et de la recherche en santé en particulier :  Barrières « culturelles » entre disciplines et entre les structures actuelles de gestion de la recherche.  Barrières « physique » inexistence d’espace de recherche dans les EPS, structures essentiellement dévolues aux soins et à la formation du corps médical, juxta-médical et paramédical.corps médical, juxta-médical et paramédical.  Système de gestion administrative et financière très rigide.  Absence de passerelle entre les filières d’enseignement supérieur : frein à la multidisciplinarité et par conséquent à l’innovation.  Absence d’incitation à la recherche. Centre d’Investigation Clinique INNOVATION EVALUATION TRANSPARENTE +++
  • 21. En Tunisie  270 LR: 23% dans le domaine de la santé 270 UR: 27% dans le domaine de la santé 270 UR: 27% dans le domaine de la santé
  • 22. REPARTITION PAR POLE UNIVERSITAIRE 27 9 LR 29 16 UR Médecine 10 Pharmacie 5 M. Dentaire 3 5 Médecine 7 Pharmacie 2 M. Dentaire 10 17
  • 23. REPARTITION DES LR FACULTES 25 FM. TUNIS 7 FM. SOUSSE 3 EPS 34 I.PASTEUR 9 H. CHARLES NICOLLE 3 H. RABTA 2 H. H. THANEUR 1 H. ENFANT 1 I. N. NUTRITION 1 H. ARIANA A. MAMI 1 FM. MONASTIR 4 F. PHARMACIE 5 FM DENTAIRE 3 FM. SFAX 3 H. ARIANA A. MAMI 1 I.KASSAB 1 CAMU 1 H. SOUSSE F. HACHED 4 H. SOUSSE SAHLOUL 2 H. MONASTIR 6 H. SFAX H. BOURGUIBA 2
  • 24. REPARTITION DES UR FACULTES 22 FM. TUNIS 2 FM. SOUSSE 5 EPS 50 H. CHARLES NICOLLE 3 H. RABTA 5 H. ENFANT 3 I. N. NEUROLOGIE 3 H. ARIANA A. MAMI 4 H. RAZI 3 H. MARSA 3 C. N. TRANSFUSION 1 FM. MONASTIR 3 F. PHARMACIE 2 FM DENTAIRE - FM. SFAX 10 C. N. TRANSFUSION 1 H. ARIANA M. MATRI 1 H. SOUSSE F. HACHED 8 H. SOUSSE SAHLOUL 3 H. MONASTIR 4 H. MAHDIA 1 H. SFAX H. BOURGUIBA 3 H. SFAX H. CHAKER 4
  • 25. 8 10 12 14 16 18 NB LR ENGAGEMENT PAR DOMAINE EN TUNISIE 0 2 4 6 NB LR NB UR
  • 26. 2000 2500 3000 3500 4000 30515 publications Tunisiennes dans le Web of Science 1987 2007 0 500 1000 1500 1967 1968 1969 1970 1971 1972 1973 1974 1975 1976 1977 1978 1979 1980 1981 1982 1983 1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 1967
  • 27. Les publications Tunisiennes sont citées par plus de 110 000 publications indexées sur le Web of Science Quels pays citent ces publications? TunisieTunisie USA 13.3% France 13.1% Italy 4.3% Espagne 3.8% Japon 2.3% TunisieTunisie Rayonnement international de la recherche Tunisienne Chine 4.6%Angleterre 4.3% Italy 4.3% Japon 2.3% Turquie 2.2%
  • 28. 10,00 15,00 20,00 25,00 Citationspararticle L’influence (impact) de la recherche tunisienne Des impacts moyens particulièrement élevés 22+ 12+ 0,00 5,00
  • 29. PRIORITES TUNISIENNES DE LA RECHERCHE EN SANTE THEMATIQUES QUALITE DES PRESTATIONS DE SOINS : SECURITE SANITAIRE, RATIONALISATION DE L’UTILISATION DES MEDICAMENTS,… SANTE ET ENVIRONNEMENT. LES SYSTEMES DE SANTE : ECONOMIE DE SANTE, ORGANISATIONLES SYSTEMES DE SANTE : ECONOMIE DE SANTE, ORGANISATION SANITAIRE, ACCES AUX SOINS ET EQUITE, TRANSITION EPIDEMIOLOGIQUE, PROMOTION DES RESSOURCES HUMAINES,… GENOMIQUE, BIOTECHNOLOGIE ET TECHNOLOGIES APPLIQUEES A LA SANTE. LA RECHERCHE PHARMACEUTIQUE ET MEDICAMENTEUSE. LA GREFFE D’ORGANES ET DE TISSUS.
  • 30. ORIENTATIONS STRATEGIQUES CONSEILLEES  MULTIDISCIPLINARITE : - au sein des professionnels de la santé - entre professionnels de la santé, biologistes d’horizons divers, fondamentalistes, physiciens, biomathématiciens, épidémiologistes, économistes, anthropologues, sociologues, etc…économistes, anthropologues, sociologues, etc…  Prioriser la recherche en bio-ingeniering  S’intéresser au développement du matériel médical en visant la mise en place d’une plate-forme