Projet delirium de l’USI ouest

155 vues

Publié le

Partager les apprentissages et les résultats de la Collaboration sur le delirium et le bilan comparatif des médicaments

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
155
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Projet delirium de l’USI ouest

  1. 1. Projet delirium de l’USI ouest 1
  2. 2. Comment avons-nous effectué la transmission des connaissances? Nous avons réalisé plusieurs cycles PEÉA Des déjeuners-causeries sur le delirium et limportance d’y penser comme urgence médicale ont été présentées au personnel de nos 3 unités de soins intensifs sur le site général. Notre adjoint du médecin et le personnel médical en ont fait une priorité de discussion lors des tournées médicales
  3. 3. Audit et rétroaction Nous avons fait des vérifications spontanées une fois par semaine pour vérifier l’utilisation du « CAM » par le personnel et avons distribué des bons de café comme mesure incitative. Vérifications complètes d’une durée d’une semaine quant à l’utilisation conforme du « CAM », ainsi que de lincidence de delirium par mois. Ces résultats ont été présentés au personnel. Nous avons acheté une vitrine pour afficher les résultats au personnel et aux visiteurs.
  4. 4. Conformité et vérifications spontanées 100Pourcentage de scores CAM complétés 90 GOAL BUT 80 70 60 50 40 30 20 10 0 Temps
  5. 5. Incidence de delirium 50Pourcentage de patients avec un minimum dun 45 40 35 score positif CAM 30 25 20 15 10 5 0 Jan/12 Feb/12 Mar/12 Apr/12 May/12 Jun/12 Jul/12 Aug/12 Sep/12 Oct/12 Nov/12 Dec/12 Temps
  6. 6. Partage de nosdonnées…
  7. 7. Élargir les connaissances... Les deux sites (total de 5 USI) ont uni leurs forces et leurs connaissances. Nous avons organisé une séance de réflexion de 4 heures pour le personnel pour le sensibiliser à la détection et la gestion du delirium et à limportance de la mobilisation précoce. Un sondage a été rempli par les participants à la séance avant et après les présentations pour évaluer les connaissances acquises et cerner les besoins de formation additionnelle. Après la séance, un article a été diffusé dans notre bulletin mensuel, « The Insider ».
  8. 8. Prochaines étapes… Le score « RASS » a été ajouté à notre documentation électronique et nous intégrons lévaluation de la sédation et du delirium. Nos nouvelles les plus récentes et intéressantes sont que les deux sites, qui travaillent en collaboration, ont demandé une subvention de transmission des connaissances afin que nous puissions continuer à améliorer notre gestion du delirium et mobiliser nos patients d’USI plus tôt
  9. 9. Notre prochain but de réduction du deliriumTout-le-monde se mobiliseMobiliser tout-le-monde

×