-v                                  ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤ - Numéro 27 - Mars 2013 - ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤                             ...
Ombres & Lumières                                              encore la lumière. Faut-il dire dans sa tête ? Faut-il dire...
Le rêve                                                                              brisé de                             ...
Mais, il semble difficile de croire que les Ivoiriens vont se                                         *relancer aussi faci...
Ses vrais frères qui prirent le pas sur les Écureuils tombésles armes à la main                                           ...
Et ignore les cris de notre faim                                           NIGERIA: LA                                    ...
De ce fait, en s’autoproclamant « indéboulonnable », M.         Ce que je pense                                           ...
Toi le poèteAinsi donc, en s’autoproclamant « indéboulonnable »,                                 Dans ta têteAlassane Dram...
des Africains avec des bombes, est-ce un péché? Non,            FRANC- PARLER            FRANC- PARLER                    ...
CECI EST VOTRE PAGE PUBLICITAIRE POURVOS ANNONCESTAM-TAM, SOURCE DE                            invite   sur    notre     S...
Paroles, musique                                                                           « ivoiritaires » de « ceux qui ...
Terres et forêts                       XÉNOPHILIE                                      Champs et fleuves                  ...
Un luxurieux feuillage vert autour d’un mélange   P e r d u ( e ) d e vu e ? . . .                                        ...
L ibres Propos            L ibres Propos                                           Elle me colle encore à la paupière     ...
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Le filament 27 de mars 2013
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Le filament 27 de mars 2013

2 909 vues

Publié le

Téléchargez le ! Partagez le !

LE FILAMENT désigne le fil conducteur qui, dans une lampe électrique, produit de la lumière au passage du courant et conditionne le temps de vie d’une ampoule. On voit donc que le FILAMENT est indispensable dans le phénomène de production de la lumière qui nous éclaire et qui sert à éclairer, à rendre les objets visibles. C’est grâce à la lumière que les ténèbres ne sont plus obscures.

https://docs.google.com/file/d/0B4EsaAlHFUWQczlfOHI5TzJWamc/edit?usp=sharing

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 909
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Le filament 27 de mars 2013

  1. 1. -v ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤ - Numéro 27 - Mars 2013 - ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤ Journal libre et indépendant paraissant le 1er du moisSommaireEditorial 1 EditorialOmbres et Lumières 2A la une: 2 « Pour mieux sauter, il faut reculer », dit l’adage populaire. C’est cet esprit quiCe que je pense… 7 justifie le silence de quelques mois que l’équipe du votre journal, Le Filament, aDevinettes 9 observé. Parce queFranc-Parler 9Paroles, musique et politique 11 D’abord, une restructuration s’imposait pour mieux servir nos lecteurs dont lePerdu de vue 13Proverbes et dictons 14 nombre croissant nous oblige de faire du Filament un journal de qualité, tant duCe jour-là 15 point de vue de la présentation qu’au niveau des articles qui exigent des recherchesCourriers des Lecteurs 16 approfondies. Nous sommes dans un monde de hauteL’écriture africaine au féminin 17 concurrence ; il faut alors bien écrire avec des faits LE FILAMENT désigne leDiaspora 20 fil conducteur qui, dansRéflexions 23 réels pour se faire entendre et surtout pour mériter le une lampe électrique,Point de vue 25 respect des lecteurs. produit de la lumière auEncres indélébiles 25 passage du courant etControverses 26 Ensuite, notre absence ou notre silence de quelques conditionne le temps deLe Pavé y’en a marre 26 mois se justifie par l’envie de l’équipe de vouloir savoir vie d’une ampoule. OnSOS 27 la place que Le Filament occupe dans le cœur des voit donc que leActualité oblige 28 FILAMENT est lecteurs. De ce point de vue, des enquêtes ont été indispensable dans leSanctuaire 30Le débat est ouvert 31 conduites selon nos moyens et de différentes manières phénomène deMatière à réflexion 32 (téléphone, bouche à oreille, etc.) par notre équipe et production de la lumièreSous l’art à palabres 33 qui nous éclaire et qui certains de nos collaborateurs. Le constat est que Le sert à éclairer, à rendrePage des jeunes 36 Filament a aujourd’hui sa raison d’exister. les objets visibles. C’estL’Humeur d’OBQ 36 grâce à la lumière que lesHumour 38 Et ici encore, nous tirons le chapeau a vous qui prenez ténèbres ne sont plusLes Indépendances africaines 39 obscures.Page de l’AECI 39 plaisir à lire lisez et contribuez à faire lire Le Filament.Religion 40 Avec votre concours, Le Filament gagne, chaque jour,Santé-Conseils 41 de plus en plus, le cœur de beaucoup de personnes. Pour notre information et notreAmanien ?... 42 formation à toutes et à tous. Vos critiques, vos observations et vos suggestions ontEconomie & Finances 43L’interview 46 un rôle vital dans ce que nous faisons. Prière de ne point arrêter.Arts et Littérature et culture 47 Enfin, une fois encore, c’est le lieu de remercier nos collaborateurs et contributeursLe Forum du Filament 48Libres propos 50 qui nous servent des articles de très haute qualité, bien entendu avec le regret de neLivres à lire 51 pouvoir publier tout ce que nous recevons dans un seul numéro. Et donc, nousLe Courrier du Golfe 52 demandons qu’ils souffrent que tel ou tel article que certains souhaiteraient voirLe cahier littéraire 54 paraître dans un tel numéro soit reporté ou ajourné. La sélection des textes àVérités et contrevérités 56Fable 57 publier se fait, non seulement selon les événements et l’environnement qui prévautLibres propos 57 à un moment donné, mais aussi et surtout selon notre ligne éditoriale. Par exemple,Le bêtisier 58 pour la présente parution, nous avons donné la priorité aux événements suivants : laRegards croisés 59 dernière coupe d’Afrique de football en Afrique du Sud, le procès de Laurent GbagboA dire vrai… 60Agenda 60 à La Haye, la crise malienne et le Prix Houphouët-Boigny de la paix attribué parDossier de l’Education 61 l’UNESCO à monsieur François Hollande.In Memoriam 62Etat des droits 64 Espérant que ce numéro vous trouvera en bonne santé et que vous le ferez lireMots et expressions 64 autour de vous et partout dans le monde, en le distribuant largement, en vue deLe conte du mois 64 faire avancer positivement les choses, en nous et autour de nous, nous vous disons àTableau d’honneur 65Mot de fin 66 très bonne lecture et à très bientôt. Sylvain De Bogou, Directeur de la Rédaction.
  2. 2. Ombres & Lumières encore la lumière. Faut-il dire dans sa tête ? Faut-il dire dans son cœur ?  La lumière est dans notre esprit et Jacques Lusseyran, La lumière dans les ténèbres, Ed. Triades. dans notre corps. Né à Paris en 1924, Jacques Lusseyran, devint brutalement aveugle à l’âge deJ’entends avec une surprise chaque fois renouvelée les 8 ans. Il poursuivit néanmoins sa scolarité dans des écoles « normales » etgens les plus sérieux, des médecins, des romanciers, mena des études de philosophie et littérature. En 1940, Il fonda un groupe de des psychologues, parler de cette «  nuit  Résistance, et fut déporté, en 1944, au camp de Buchenwald. Il devint » terrible dans laquelle nous plonge la ensuite professeur de philosophie et cécité. «  Nuit  », c’est bien le mot que de littérature dans des Universités, en tous emploient, et je ne peux que France et aux USA. Il mourut en 1971protester, car ce mot révèle un préjugé étrange. d’un accident de la route. Il est l’auteur de plusieurs ouvragesUn préjugé ou, tout simplement, une opinion légère, autobiographiques dont le plus connucar comment ne pas soupçonner, si l’on est médecin ou est « Et la lumière fut ».psychologue, le caractère fondamentalement relatif detous les modes de perception ? *Les faits sont très différents de ce qu’on imagine.Cesser de voir avec les yeux, ce n’est pas entrer dans un La lumière dans les ténèbres de Jacques Lusseyranmonde où cesse la lumière.À l’instant où j’ai perdu la vue, j’ai retrouvé la lumière *intacte au fond de moi. Je n’ai pas eu à me rappeler cequ’elle était pour mes yeux, à veiller sur son souvenir :elle était là, dans mon esprit et dans mon corps. Elle y *était inscrite dans sa totalité. La lumière était là,accompagnée de toutes les formes visibles, couleurs, «Partage ta lumière avec les autres, si tulignes, douée de ce pouvoir qu’elle a dans le monde des veux la garder brillante ». (Paul Arnaud)yeux, celui de grandir et de décroître, de se déplacer. Jele répète  : l’expérience qui m’était donnée n’était pas *celle d’un souvenir. Cette lumière que je continuais devoir sans mes yeux, c’était la même qu’autrefois. Maisma position par rapport à elle avait changé  : j’étais plus LE FILAMENTproche de sa source. Fondateur et Directeur de Publication : Léandre SahiriTout se passait comme si la lumière, au lieu d’être cet Directeur de la Rédaction :objet extérieur, cet éclairage étranger, ce phénomène Sylvain de Bogounaturel qui peut se produire ou ne pas se produire et Secrétaire Général de la Rédaction :sur lequel nous avons si peu de pouvoir, enveloppait Julius Blawa Gueyedésormais d’un seul mouvement, d’une seule prise, le Redacteur en Chef :monde extérieur et moi-même. Serge GrahPrivé de mes yeux, cette lumière que je voyais, je ne Comité de Rédaction :pouvais pas dire qu’elle venait du dehors. Je ne pouvais Léandre Sahir i, Sylvain de Bogou, Serge Grah ,pas dire davantage qu’elle venait de l’intérieur de moi. Jean-René Vannier, Thomas Oholli Niamké.Réellement, intérieur, extérieur étaient devenus des Julius Blawa Gueye, Djédji Monnet, G Smots insuffisants. Et quand, plus tard, au cours de mes Jonathan, Macabre Etty. Serge -Nicolas Nzi.études, j’entendis parler de la différence entre les faits Nikitta Kadjoumé, Cédric Marshall Kissy, Lettêobjectifs et les faits subjectifs, je ne fus pas satisfait  : je naa Lettê, Marcel Amondji, Bérénice Wadévis trop bien qu’on fondait cette différence sur une idée Nemlin, Zach arie Acafou. Contacts:très fausse de la perception. lefilament@hotmail.com 00 44 75 56 56 33 86 / 00 44 77 71 10 30 93 http://www.lefilament.infoNous voilà loin de la «  nuit  » dont parle l’opinion *commune. Dans la tête d’un aveugle, ce qu’il y a, c’estLe Filament magazine n° 27 Mars 2013 Email : lefilament@hotmail.com Page 2
  3. 3. Le rêve brisé de Didier Drogba La Coupe dAfrique des Nations Didier (CAN) 2013 Drogba lors19 janvier-10 février 2013 en Afrique du Sud du match contre leAprès la Coupe du Monde 2010, lAfrique du Sud a encore Nigeria, le 3été à lhonneur. Le pays de Mandela a été chargé février 2013.dorganiser la 29ème édition de la Coupe dAfrique des (REUTERS/MNations qui s’est déroulée du 19 janvier au 10 février 2013. ikeRappelons que lAfrique du Sud, alors que, en juillet 2012, Hutchings).elle pointait à la 64e place du classement FIFA, a été choisie, La génération Drogba ne gagnera donc jamais la Coupeen remplacement la Libye à qui lorganisation a été retirée, dAfrique des nations.suite aux nombreuses révoltes et interventions militairesinternationales qui sévissent dans ce pays.. En effet, la génération dorée ivoirienne emmenée par Didier Drogba s’est encore loupée. Elle a été éliminée en quarts deLa compétition de la CAN 2013 s’est déroulée dans les 5 finale de la CAN 2013 par un Nigeria supérieur dimanche 3enceintes qui ont toutes été utilisées lors de la dernière février (1-2).Coupe du Monde : Depuis 1992, la Côte d’Ivoire court après un deuxième titre et le temps paraît s’être arrêté pour les Eléphants. Pour le sélectionneur Sabri Lamouchi, il va falloir maintenant digérer cet échec : « On va essayer d’analyser cette défaite dans les prochains jours… On est rentré timidement dans1 - Johannesburg : Soccer City 94 700 places la partie et on s’est laissé endormir un peu par le jeu des2 - Durban : Moses Mabhida Stadium 70 000 places Nigérians qui méritent de gagner ce match ».3 - Port Elizabeth : Nelson Mandela Bay Stadium 46 000 places4 - Rustenburg : Royal Bafokeng Stadium 44 500 places Pourtant, sur le papier, les Ivoiriens étaient nettement5 - Nelspruit : Mbombela Stadium 43 500 places supérieurs. Une nouvelle fois, la Côte d’Ivoire s’était présentée avec une * pléiade de vedettes, mais cela n’a pas suffi. « On a sûrement LA CÔTE DIVOIRE : manqué de simplicité et c’est sur un contre que l’on ÉTERNEL FAVORI, ETERNEL prend le deuxième but qui nous assomme… », explique Sabri Lamouchi. « J’avais toujours dit qu’il fallait être à PERDANT 150 % contre cette équipe du Nigeria et j’assumeLe grand favori de cette CAN 2013 était, une fois encore, la complètement cette défaite », reconnaît-il. « On aCôte dIvoire. Finaliste lan dernier, léquipe de Didier Drogba, tellement voulu bien faire, mais il y a certaines chosesentraînée par le Français Sabri Lamouchi, a tentee de qui n’ont pas réussi. On n’avait qu’une chose en tête, lasimposer dans cette compétition qui lui échappe depuis 20 victoire. Aujourd’hui, on n’a pas d’excuses », déclareans. Les "Eléphants" disposent dun effectif de rêve (les frères lattaquant Gervinho.Touré, Salomon Kalou, Gervinho) et étaient censés tenter letout pour le tout pour offrir le trophée à leur star, Drogba, qui, « Le talent ne suffit pas »à 35 ans, relève son presque dernier défi avec léquipe Pendant plusieurs semaines, les Eléphants ont travaillé nationale avant d’arrache-pied pour enfin remporter ce titre. De quoi nourrir de disputer, beaucoup de regrets. « Ce soir, pour notre dixième match éventuellement, la ensemble, je termine par une défaite. Cela s’est joué à Coupe du monde peu de choses mais ce n’était pas pour nous », concède 2014 au Brésil. Sabri Lamouchi. « Le talent ne suffit pas », avait dit le Malheureusement, meilleur joueur africain de l’année, Yaya Touré, en arrivant sur les Eléphants qui le sol sud-africain. Le milieu de terrain avait-il vu juste ? étaient annoncés Face au Nigeria, la Côte d’Ivoire a semblé très timorée et comme les favoris, personne ne s’attendait à voir cette équipe sortir en quart de sinon les hommes à finale. Copa Barry, le portier des Eléphants qui avait sauvé àbattre de ce tournoi, ont été battus, le dimanche 3 février, plusieurs reprises son équipe face au Togo déclare : « Il y a lesaprès-midi, en quarts de finale, par le Nigeria (2-1) et ont dit éliminatoires de la Coupe de monde et il faut resteradieu, une nouvelle fois, à ce trophée. optimiste ». Jean-René VannierLe Filament magazine n° 27 Mars 2013 Email : lefilament@hotmail.com Page 3
  4. 4. Mais, il semble difficile de croire que les Ivoiriens vont se *relancer aussi facilement après cet énième échec en Couped’Afrique des nations. D’ailleurs, le camouflet sera encore plusdur à digérer puisque les Eléphants terminent cette campagneaprès avoir pris cinq buts sur les quatre matches joués. L’andernier, ils avaient atteint la finale sans en avoir encaissé unseul. De ce fameux groupe D, annoncé comme le plus difficile,aucune des quatre équipes n’a passé les quarts de finale.Didier Drogba en demi-teinteA 35 ans, Didier Drogba devrait logiquement dire adieu à laCoupe d’Afrique des nations et à l’espoir de soulever un jour letrophée. L’ancien joueur de Chelsea qui avait commencé larencontre contre la Tunisie sur le banc rate définitivement sadernière grande compétition continentale. La génération doréesemble avoir tiré sa révérence. Gervinho réconforté par Alassane Ouattara après la défaite de la Côte dIvoire en finale de la Can 2012 Farid Achache, envoyé spécial de RFI à Rustenburg, Afrique du Sud. * ET DE DEUX POUR… LA DÉFAITE DES ÉLÉPHANTS LE NABAJe nai pas lhabitude de parler de sport sur mon mur. Mais A bloc gonflés, leur entrée ils firentle désespoir qui étrangle mes compatriotes ma interpellé... Sur la verte pelouse arrosée d’une fine pluie Déjà dans les tribunes, les suiveurs leur victoireIls sont nombreux ceux qui ne vont pas me comprendre. Sur les Aigles chantèrent oubliant ainsi Corneille*Pour moi nous avons perdu la CAN parce que notre pays Dans leur ignorance qui leur donna des triomphants airssouffre dune partition. Elle nest pas matérielle maisimmatérielle et invisible. De Laurent Gbagbo à Allassane Et les gros pachydermes favoris toujours proclamésOuattara, nous souffrons du même mal : Frustrations, Comme leur chef Mossi à mon peuple imposéblessures, aigreur, haine...Lâme du pays est charcutée, Coururent sur l’aire du jeu avec du plomb dans les piedséraflée, fendue. Hier des Ivoiriens jubilaient quand la CI En faveur des aigles libérés de tout complexe, volèrentperdait...Aujourdhui, des Ivoiriens prient pour quon Avec leurs ailes déployées pour aller partout la balleperde....TRISTE PAYS! Je le dis: tant que les cœurs ne sont chercherpas pacifiés, tant que la réconciliation va rester un vœupieux...tant que lunion sacrée autour de notre pays nest Et leur travail de fourmis bien organisées, en équipepas scellée...Nous allons perdre pas seulement au football jouantmais pire: nous allons nous perdre Paya le prix tant souhaité par le Mossi qui, à coups de fusilsPoint de cartésianisme! Je parle au cœur et à lâme. Ceux Dans la cour des grands voulut faire irruption avec Damequi peuvent comprendre me comprendront. Coupe Macaire Etty. Qui depuis le Gabon lui avait refusé sa main, son corps et même sa joue * Mais, têtu et par ses maîtres téléguidé, le Mossi crut en Le football africain ses chances Et, l’aide de notre oreille depuis le cercle du Mossi, nous vainqueur ! apprit La fuite d’une colère qui s’empara du cœur déjà maladeJe savais que cette CAN 2013 réserverait de surprises. Les du Mossiétalons (Burkina Faso) ont ajouté des pages dans le livre Qui, en un laps de temps, ses origines réelles retrouva endhistoire du football africain, tout comme le Cap-Vert ces termes :qui, pour sa première participation, a tenu en échec le Tampiran**, tampiri** désignant les pachydermes quipays hôte (0-0), samedi, lors du match douverture de la venaient29e Coupe dAfrique des nations (CAN), à Johannesburg. De lui donner une claque sévère qui devant la réalité leSans doute après la surprise zambienne de la précédente miscompétition. Quoiqu’il en soit, le football a été Les rivières coulèrent également des yeux du Mossi,vainqueur, dans tous les cas. En avant le foot!!! disait notre oreille Maxime Madingou, Cependant, il reprit un peu d’esprit à la nouvelle de la Université Marien Ngouabi, Congo Braza). victoire des EtalonsLe Filament magazine n° 27 Mars 2013 Email : lefilament@hotmail.com Page 4
  5. 5. Ses vrais frères qui prirent le pas sur les Écureuils tombésles armes à la main PERCER LE MYSTÈRE DEAinsi, et de deux le rêve du Mossi qui voulut dans L’ÉLIMINATION PRÉCOCE DESl’histoire de l’Eburnie ÉLÉPHANTSRentrer, s’acheva au pays de Mandela où le sang versé ne Depuis quelques jours, j’essaie de comprendre ce qui arrive auxresta pas vain. Eléphants. Je ne suis ni un spécialiste de foot, ni un psychologue. Je me suis appuyé sur deux vidéos et le souvenir d’une rencontre avec une ancienne gloire. Mais, je pense que je commence à percer Sylvain De Bogou le mystère.Notes : Evoquons d’abord le souvenir. J’ai rencontré Gadji Céli à* Corneille : En évoquant le nom de cet auteur, je renvoie le lecteur à l’ambassade de Côte d’Ivoire, il y a quelques mois et il m’a dit : «ce qui suit: « …Aux âmes bien nées, la valeur n’attend point le L’un des problèmes des Eléphants, actuellement, c’est que la jeunenombres des années » génération pense qu’elle n’a rien à apprendre des doyens que nous sommes. On a quand même remporté la coupe d’Afrique ! ».** Tampiran et Tampiri : deux mots injurieux en langue mossi. Parlons des vidéos. J’ai regardé et re-visionné (en réalité, je n’ai*** L’équipe de Dramane Ouattara a payé le prix du mépris qu’elle a suivi que très irrégulièrement les matchs de la CAN, boulot oblige) laaffiché pour les autres nations. Et, cet échec, une fois encore pour vidéo de la dernière rencontre des Eléphants. Une image a attiré mon attention. Celle où on voit Didier Drogba faire remarquer ànous autres est une victoire des vrais Ivoiriens sur le tortionnaire et Yaya Touré qu’il a détourné la trajectoire de l’un de ses tirs qui seses collaborateurs qui voulaient utiliser la coupe d’Afrique pour se lançait vers le but. Sur la deuxième vidéo, on voit plusieurs joueursfaire une bonne image. ivoiriens assis sur un canapé, jouer au jeu de « qui est le plus beau, le plus grand danseur, le plus paresseux, le plus assidu au travail », * etc. Sur cette vidéo, on lit, sur les visages de Yaya Touré et de Didier Drogba, une sorte d’inimitié conviviale. Ces deux-là neComme François Zahoui en 2012, Sabri s’apprécient pas, et ça se voit. Au total, le problème de la sélection ivoirienne se résume, je pense, Lamouchi sera-t-il limogé ? en trois lettres : ego. Ego surdimensionné d’une part, qui fait que les jeunes joueurs Saura-t-on, un surmédiatisés et riches, n’éprouvent pas le besoin de se faire jour, pourquoi, entourer d’anciennes gloires, comme le font les Nigérians ou les en vérité, Ghanéens. François Zahoui, Ego au sein de l’équipe qui met en position de rivalité Didier Drogba qui a mené la et Yaya Touré. La société humaine ne supporte pas deux chefs ; et, Côte d’Ivoire à la il en est d’une équipe de football comme de la vie elle-même. finale de la Drogba et Touré sont deux chefs dans un même microcosme. Coupe d’Afrique Normal ! Puisque ces deux-là se retrouvent presqu’annuellement, des nations sur la liste des nominés au Ballon d’or africain. Normal aussi qu’un sentiment de déni des talents et de négation des compétences de 2012, au Gabon, l’un ou de l’autre, naisse. Anormal par contre, que cette rivalité qui a été limogé par ne se cache plus, fasse ravaler l’orgueil de plusieurs supporteurs la Fédération obligés de s’autoproclamer masochistes, pour amoindrir l’effet des ivoirienne de chocs émotionnels devenus leur lot quotidien depuis le temps de la football et été génération Drogba.remplacé à ce poste par Sabri Lamouchi, un Français d’origine Résultat de ce jeu qui ne fait pas rire : les deux garçons et leurstunisienne qui n’a auparavant jamais entraîné ni un club, ni une alliés au sein de l’équipe ne se donnent pas à fond (comme le fontsélection nationale ?... les Maliens autour de Seydou Kéita), sans doute par peur que la victoire ne profite à l’un ou à l’autre. N’ayons pas peur des mots (ceOn le sait, Sabri Lamouchi est un Français d’origine tunisienne, que je vais dire n’est pas nécessairement objectif), je crois que dansné le 9 novembre 1971 à Lyon. Il a évolué, certes, dans de ce jeu de l’hypocrisie, Yaya Touré, quoique plus jeune et moinsgrands clubs comme l’AJ Auxerre, l’AS Monaco, Parme AC, populaire que Didier Drogba, est le plus engagé. En effet, je fais lel’Inter Milan, Genoa, l’Olympique Marseille, etc. Mais, il n’a même constat que Basile Boli, à savoir que Yaya Touré n’a pasporté les couleurs des Bleus qu’à seulement 12 reprises. encore particulièrement brillé en sélection nationale (j’ignore comment il se comporte dans son club pour la bonne raison que jeDu sort de Sabri Lamouchi ne suis pas les championnats européens), ce qui n’est pas le cas de Drogba. Et c’est bien dommage.Après l’échec des Eléphants à la CAN 2013, le sélectionneur dela Côte d’Ivoire, Sabri Lamouchi, reste sur sa décision de ne pas Je pense, sans être un spécialiste (je le répète une fois de plus),démissionner de son poste : « Pour ma démission, n’y que pour que les Eléphants remportent la coupe d’Afrique ou aillent loin dans des compétitions internationales, tout sélectionneurpensez même pas. Il n’est pas question que je me sérieux devrait écarter à tout le moins l’un de ses deux joueurs,résigne après six mois, même si le résultat n’est pas sinon les deux, ce qui serait justice.au rendez-vous », lance Lamouchi. Les Gervinho, Max Gradel, Tioté Cheick et autres Wilfried BonyMais, si, en 2010, Vahid Halilhodzic avait été limogé pour avoir n’attendent que leur heure pour briller davantage. Il faut leur donnerperdu le match des quarts de finale de la 27e édition de la leur chance, enfin. Hic et nunc ! Il est écrit et c’est la vérité : « Si tonCoupe d’Afrique face à l’Algérie et François Zahoui remercié œil droit est pour toi une occasion de chute, arrache-le et jette-le loinpour, dit-on, n’avoir pas remporté la CAN 2012, le sort de Sabri de toi… ». Il vaut mieux pour les supporteurs ivoiriens qu’il y ait un Eléphant borgne qui gagne qu’un Eléphant qui a les deux yeux etLamouchi semble, d’ores et déjà, scellé. Logiquement... qui se fait, chaque fois, humilier par des Aigles ou parNormalement… A moins de faire de « deux poids, deux des…Chipolopolo.mesures »… André Sylver Konan. Léandre Sahiri * *Le Filament magazine n° 27 Mars 2013 Email : lefilament@hotmail.com Page 5
  6. 6. Et ignore les cris de notre faim NIGERIA: LA CONSÉCRATION Génération africaine de la mondialisation DU BIG BOSS Attirée, puis filtrée, parquée, rejetée, désolée Nous sommes les Malgré-nous du voyage. STEPHEN KESHI Fatou Diome, Le Dimanche 10 Février Le ventre de l’Atlantique 2012 , le Nigéria a battu le Burkina Faso et * remporté, pour la 3e fois de son histoire, le Que faire ? trophée continental.Ce 3e sacre du Nigeria à la Coupe dAfrique des nations est Lève-toidabord loeuvre du charismatique sélectionneur Stephen "Big Et défends-toiBoss" Keshi qui a su transformer en un peu plus dun an uneéquipe inexpérimentée et sans repères en une formidable Ton pays est en lambeauxmachine à gagner. Les beaux terroirs défigurés Et lhorizon vert autrefois apaiséLe patron des Super Eagles aura été le personnage central Dépais brouillards est couvertdune CAN-2013 en manque de stars sur le terrain. En Du calcinépermettant à son pays de remporter pour la 3e fois la Coupe Du polluédAfrique, Keshi, membre de la glorieuse équipe nigériane de Aux nuisances olfactives1994, a rejoint dans les annales du football continental Aux puanteurs charnelleslEgyptien Mahmoud El Gohary, jusquici le seul à avoir soulevéle trophée en tant que joueur et entraîneur. Lève-toi Et défends-toiKeshi a des raisons de savourer cette victoire comme sarevanche après deux expériences mitigées avec le Togo et Cest ton peuple quon brûlesurtout le Mali, qui lavait évincé, sans ménagement, après l’ Cest ton frère quon égorgeélimination des Maliens au 1er tour de la CAN-2010. Cest ta sœur qui est violéeEn ce qui concerne le recours aux entraineurs européens et le Ce sont les nôtres massacrésmanque de considération des entraîneurs africains sur leur Jetés dans la fosse communepropre continent, la position de Keshi est sans équivoque : « Je Sans sépulturesne suis pas contre les entraîneurs blancs. Certains sont Sans funéraillesformidables. Mais, de grâce, qu’on nous epargne des Sans aucun rituel de deuilentraîneurs médiocres qui ne peuvent pas aider lesAfricains… ». Lève-toi Et défends-toiPour l’entraineur nigérian, battre la Côte d’Ivoire a été la plusgrande victoire : « Le jour où on a battu la Côte dIvoire cétait Partout des visages apeurésincroyable. Battre la Côte dIvoire a été notre plus grande Et perlés de larmes noiresvictoire. Après, pour les autres équipes c’était un acquis ». Et le rictus figé De souffrance * De douleur Dans le silence Les nouvelles chaînes de Compact Maladif même l’esclavage Lève-toi Clôturés, emmurés Et défends-toi Captifs d’une terre autrefois bénie Et qui n’a plus que sa faim à bercer Par la terreur civilisée Par la sagesse implacable Passeports, certificats d’hébergement, visas Par les postures diaphanes Et le reste qu’ils ne nous disent pas Par les actes revêches Sont les nouvelles chaînes de l’esclavage Cest désormais ton bon droit Cest ton seul recours Relevé d’identité bancaire Cest le chemin de ta vie Adresse et origines De la vie de tous les BAD-Wê Critères de l’apartheid moderne Le jour se lève toujours Lettê naa Lettê L’Afrique, mère rhizocarpée, nous donne le sein L’occident nourrit nos enviesLe Filament magazine n° 27 Mars 2013 Email : lefilament@hotmail.com Page 6
  7. 7. De ce fait, en s’autoproclamant « indéboulonnable », M. Ce que je pense Alassane Ouattara se trompe et trompe ses supporters et partisans. En tout cas, pas nous. Parce que, nous savons Une Chronique de Léandre Sahiri tous comment nombre de chefs d’état ou de gouvernement[Cet espace ou bloc-notes me permet danalyser et et autres qui, bien avant lui, se disaient, eux aussi,de commenter librement les sujets d’actualité, de « indéboulonnables », ont fini leur vie sur terre : ils ont étéchez nous ou d’ailleurs. C’est, en quelque sorte, mon DÉBOULONNÉS, y compris leurs statues. Certains sont mortsjardin secret. J’ai plaisir et honneur à y accueillir et à très CRUELLEMENT.partager quelques idées avec vous]. Par exemple, Slobodan Milosevic, le mollah Omar, Saddam«Beaucoup de ce que je dis peut paraître amer, mais cest Hussein, Kadhafi…, se disaient « indéboulonnables ». Etla vérité. Une grande partie de ce que je dis peut paraître pourtant, ils ont été déboulonnés, respectivement àcomme semer le trouble, mais cest la vérité. Une grande Belgrade, Kaboul, Bagdad, Tripoli… : leurs régimes ont étépartie de ce que je dis peut être perçue comme une éliminés, certes au prix de beaucoup de douleurs, de sang etincitation à la haine, mais cest la vérité. (Malcolm X). de « dommages collatéraux ». Autres exemples, les Mobutu, Idi Amin Dada, Ceausescu, Mao Tse Toung, Bokassa, Hitler, Franco, Ben Ali qui se Ces mensonges croyaient et se disaient « indéboulonnables » ont été eux aussi déboulonnés. Tout le monde sait comment ils ont fini qui nous éloignent des leurs règnes et leurs vies ici-bas. réalités de la vie De même, l’autocrate soviétique, Staline, dit le « vojd » [guide], qui dirigea l’URSS d’une main d’acier de 1922 àLe 14e sommet de la Francophonie qui a eu lieu à Kinshasa, 1953 et dont le nom est devenu le symbole du visageen RDC, en octobre 2012, a été, pour le président ivoirien, autoritaire du communisme, lui aussi, s’autoproclamaitM. Alassane Ouattara, une tribune idéale pour mettre en « indéboulonnable ». Non seulement, il a étégarde les opposants à déboulonné ; mais en plus, il na pas eu uneson régime et mort banale : après cinq jours dagonie sur uns’autoproclamer canapé, Staline gisait sur le tapis, en maillot de« indéboulonnable ». corps et en pantalon de pyjama, noyé dans saEn effet, à Kinshasa, propre urine et dans la solitude, rançon de ladevant un parterre terreur quil inspirait. Plus d’un demi-siècled’Ivoiriens triés sur le après sa mort, les autorités de Gori, sa villevolet et venus natale en Géorgie, ont déboulonné sa statuel’acclamer et devant les de six mètres de hauteur. Sans cérémoniecameras d’un panel de officielle, mais en catimini, sous quelquesjournalistes, le applaudissements, dans la nuit…président Alassane Ouattara a déclaré, ce vendredi 12 « Son Excellence, le Généralissime des armées dominicainesoctobre 2012 : «La Côte d’Ivoire est en paix et nous devons et Docteur Rafael Leonidas Trujillo y Molina », « Honorabletous œuvrer, y compris ceux qui ont une tentative Président de la République dominicaine », « Bienfaiteur demalheureuse de déstabilisation, à ce que le pays continue la Patrie, Reconstructeur de lindépendance financière de ladans la paix. La paix, ce n’est pas pour une catégorie République »…, tels étaient, entre autres, les titres à clamerd’Ivoiriens, mais pour tous les Ivoiriens. A toutes les en présence de El Chivo (le "Bouc"), l’ancien dictateurpersonnes, qui ont eu ces tentatives malheureuses.... je dominicain que lon devait saluer dun claquement de talonsvoudrais leur dire qu’ils ont des parents en Côte d’Ivoire et la main sur le cœur. Après trente ans dun règne sansqu’il n’est pas possible de déboulonner ADO». partage qu’il croyait sansAutrement dit, M. Alassane Ouattara s’est fin, il a quitté la scèneautoproclamé « indéboulonnable ». Sans politique comme il y estambigüité aucune. entré : par la violence. Il a trouvé la mort dans uneCependant, force est de reconnaître que les embuscade préparéepropos du Président Ouattara ne collent pas depuis plus dun an par lesavec les réalités de la vie. L’histoire nous instruit Etats-Unis, bien décidés àqu’il n’y a pas des fins plus tragiques que celles refermer la parenthèse dede ces chefs qui, comme Alassane Ouattara, se lexception Trujillo danscroyaient ou s’autoproclamaient les Caraïbes. En effet, le« indéboulonnables », voire immortels et qui 30 mai 1961, il a étéont fini comme ils ont fini : carbonisé (Hitler), transformé en passoire.pendu par les pieds (Mussolini) ou le cou(Saddam Hussein), assassiné par son peuple, ou mort seul(lIranien Khomeini et le Nord-Coréen Kim Jong-Il)...Le Filament magazine n° 27 Mars 2013 Email : lefilament@hotmail.com Page 7
  8. 8. Toi le poèteAinsi donc, en s’autoproclamant « indéboulonnable », Dans ta têteAlassane Dramane Ouattara se trompe et trompe ses Tous ces motssupporters et partisans. Pas nous. Car, ADO lui-même sait Noblesque, en 1999, Laurent Dona Fologo, collaborateur d’Henri Généreux LarmoyantsKonan Bédié, avait déclaré un jour : « Il n’y aura jamais de Ou réjouissantscoup d’état en Cote d’Ivoire». Alassane Ouattara sait aussi Toujours poignantsque, comme pour « désavouer » Fologo, il avait déclaré : « Et émouvantsQuand je frapperai ce pouvoir moribond, il tombera ». De filen aiguille, Henri Konan Bédié qui se disait « éléphant Toi le poète Dans ton cœur d’Afrique », donc Tant de rancœurs « indéboulonnable », a été De valeurs chassé du pouvoir, le 24 De peines décembre 1999. Et de rengaines De savoir De confiance Et d’espérance Ces quelques cas, parmi tant d’autres, attestent que cest Toi le poète une loi de la nature à laquelle Tu écris la vie aucun dictateur, aucun tyran Fébrilement Courageusement néchappe, se fût-il cru ou Effrontément proclamé Avec insolence « indéboulonnable », voire Et violence immortel. Avec hardiesse Et tendresse Ainsi va la vie. Il y a ce que lon dit dans la bouche, et Toi le poètepuis, il y a la réalité de la vie. Avec juste Des lettresLa vie de M. Alassane Ouattara ne tient qu’à un fil. Et, il le Tu suscitessait. Pour tout ce qu’il nous fait de mal, nous devons couper Des tableaux Des photosce fil, d’une manière ou d’une autre, par tous les moyens, à Des peinturescourt ou moyen terme. En vue de retrouver notre dignité Des rêvesbafouée, arracher notre liberté confisquée, reprendre nos Des penséesterres occupées. Toi le poèteIl nous incombe, Ivoiriennes et Ivoiriennes, de prendre notre Esthètedestin en main, de restaurer la démocratie dans notre pays. SongeurIci et maintenant. Ensorceleur GuérisseurRévoltons-nous ! Virtuose AltruisteEnflammons-nous ! Toi le Maitre Des motsDisons NON à Alassane Ouattara !Refusons-lui désormais toute adhésion, toute obéissance et Que tu sois Connu, reconnutoute allégeance ! BaudelaireMobilisons-nous ! Voltaire MéconnuC’est ce que je pense… Gédéon Jamati Léandre Sahiri Ou juste lu De tes amis LE POÈTE Je me nourris De tes écrits Je m’abreuve Toi le poète De tes épreuves Dans ta quête Je respire Solitaire Tes émotions Mais solidaire Je m’imprègne Aventureuse De ton toi Amoureuse Je t’aime. Fragile Bérénice Wadé Nemlin Sensible La Luciole dAbidjan Pourtant solideLe Filament magazine n° 27 Mars 2013 Email : lefilament@hotmail.com Page 8
  9. 9. des Africains avec des bombes, est-ce un péché? Non, FRANC- PARLER FRANC- PARLER non et non ! Vous faites aux Africains, seigneursUne rubrique du Doyen Thomas Oholli Niamké, pour nous aider à y colons, en les tuant, beaucoup d’honneur et beaucoup devoir clair dans les problèmes et situations que nous vivons auquotidien. bien». Alors que les sous-préfets africains ont applaudi, seul Les animaux malades de la l’âne a, avec courage, répliqué en ces termes : «J’ai souvenance qu’en un pré de moines passant, la faim, peste... l’occasion, l’herbe tendre, et je pense quelque diable me poussant, je tondis de ce pré la largeur de ma langue.Un mal qui répand la terreur, mal que l’impérialisme, en Je n’en avais nul droit, puisqu’il faut parler net. Aussi,toute aise, inventa pour oppresser et exploiter les dans mon dévouement à la restauration d’une équitépeuples d’Afrique et les faibles du monde, c’est le face aux injustices oppressantes, j’ai tenté de freiner« colonialisme », puisqu’il faut l’appeler par son nom. Ce l’avancement impérialiste».mal, pour enrichir en un jour l’Achéron, impose aux En entendant ces mots, on cria haro sur le baudet. Onfaibles du monde la « démocratie par les armes ». De parla d’un pelé, d’un galeux de qui émanent les piresce mal, les peuples d’Afrique ne meurent pas tous, mais maux de la terre africaine. Un loup burkinabè est allétous en sont frappés… jusqu’à se prêter volontaire, par hargne, pour déclasserComme le lion dans la fable, les impérialistes imposent cet animal maudit et indésirable d’âne. Considéré des sous- comme récalcitrant, digne de tous maux, l’âne fut préfets traduit à la CPI. Certains autres animaux, estiment qu’il africains, est innocent et appellent, de tous leurs vœux, un vrai prétendent procès, notamment un jugement sans confusion, ni que, pour équivoque, mais où la raison prévaudra, afin d’établir la notre salut, il justice. nous faut Le doyen Thomas Oholli Niamké parler « démocratie *» et « aller aux urnes » ; ils nous indiquent que, dans levrai sens du mot « démocratie », c’est le vainqueur qui « Quand on veut répondre à un intellectuel, c’est par desdoit être déclaré vaincu et, en plus, il doit être sacrifié arguments bien étayés qu’on procède et non par dessur l’autel de la CPI, pour y obtenir la guérison qu’il injures, ni par des arguties de bas étage ».faut. Ils nous indiquent que, au nom de cette Julius Blawa Gueye.démocratie, nous devons admettre, que le plus innocentsoit coupable. *L’histoire nous apprend que, en maintes circonstances, Devinettesles sous-préfets africains ont fait preuve de « Les énigmes et les devinettes font appel à notredévouement : « ne nous flattons point ; voyons sans imagination, a notre créativité, a notre bon sens, a notreindulgence, l’état de notre conscience », se sont-ils dit, capacité à résoudre des problèmes… Il s’agit de déjouersachant que, comme le lion dans la fable, les les apparences, imaginer des solutions innovantes.impérialistes ont tenu conseil et ont dit : «Nous, Parfois, les énigmes et les devinettes sont un bonimpérialistes, nous demeurons les forces derrière les prétexte pour apprendre, pour délier l’esprit et l’exercerpouvoirs respectifs africains. Pour satisfaire nos au jeu de la symbolique ». (E. Tououi Bi Irié).appétits gloutons, et aussi pour la protection et lasauvegarde de nos intérêts, nous avons fait disparaitre 1. Connaissez-vous les surnoms des 16 équipestant de sous-préfets africains et autres dans le présentes en Afrique du Sud pour cette 29e édition de lamonde… Même, il nous est arrivé quelquefois de lâcher Coupe dAfrique des Nations, du 19 janvier au 10 février 2013.des bombes sur des populations innocentes… Que nousont-ils fait? Nulle offense ! Tout simplement, nous 2. Je suis un homme, je suis une femme. Je neagissons ainsi au nom de cette même démocratie...». suis ni un homme ni une femme. Qui-suis-je ?A ces mots, quelques sous-préfets africains, des plus Réponses à la page 52.flatteurs et des plus renards, ont acclamé et proclamé: «Vous, impérialistes, nos patrons, vous êtes trop bons A vous de jouer : proposez desrois ; vos scrupules font voir trop de délicatesse ; faire devinettesdisparaitre des canailles africains, sottes espèces, tuerLe Filament magazine n° 27 Mars 2013 Email : lefilament@hotmail.com Page 9
  10. 10. CECI EST VOTRE PAGE PUBLICITAIRE POURVOS ANNONCESTAM-TAM, SOURCE DE invite sur notre Site : www.cfiaci.com. Mireille Saki, Voici nos domaines de compétences: Roman, nouvelle, théâtre, poésie,MESSAGES SONORES, Ambassadrice de Paix. Tél. : 06 63 97 33 50/06-36-20-19-62. Critique dœuvre littéraire, dart, et cinématographique... ; Correction deTAM-TAM… * manuscrits ; Réécriture de manuscrits, etc. Surprise-surprise- Contact : AUGUSTE GNALEHI, visitez le site: Journaliste, critique littéraire, www.city2visit.com correcteur de livres, Directeur littéraire * à SÉSAME ÉDITIONS 225 07 30 45 37 Bientôt un journal pour les 225 60 13 90 26 Ivoiriens : « IVOIRE NEWS ». 225 60 53 25 96 Contact : 07533213654 * email: ivoirenewsuk@gmail.com ANNONCES Agenda des annoncesBientôt se tiendra à Londres, en * Pour la meilleure actualité sur laAngleterre, une grande Côte dIvoire, lAfrique et le monde,conférence internationale sur allez sur le site :l’actualité en Côte d’Ivoire. www.agendadesannonces.com.Thème : « Information et débat *sur la situation sociale et www.ouverture.co.ukpolitique en Côte d’Ivoire » email:info@ouverture.co.ukMobile:07 Appel à textes pour une 838185373 / 07595456001 / collection jeunesse 07944505572 Pour sa prochaine Collection * Jeunesse à paraître au deuxième * trimestre 2013, les éditions Vallesse Opportunités et Offres lancent un appel à textes. Il s’agit de L’Association AFUSE ONG IVOIRE récits avec des thèmes de sociétéPropose des cours d’initiation et de éducatifs. Cet appel à textes estmaintenance informatique (Cours en JEUNESSE ESPOIR ouvert jusqu’au 30 novembre 2012. (Minimum : 60 pages au formatgroupe ou individuel à votre domicile). word ; Maximum : 80 pages au format LONG Ivoire Jeunesse Espoir (ONG IJES)Accompagnement des personnes en word). Renseignements : informe tous les internautes, les jeunesdifficulté pour les démarches diplômés en quête dun emploi ou dun Serge Grah, tel : 00225 40 00 70 84administratives et sociales. Contact : stage, ses membres, que le site web de06 26 03 26 13 / 06 27 29 59 23 lONG est maintenant disponible. Vous *Email : afusebrunoy@yahoo.fr êtes un chef d’entreprise, alors faites vous enregistrer afin d’avoir accès aux compétences que vous recherchez pour * booster votre entreprise car nous disposons de la main d’œuvre qualifiée, L’espace Anibwé des personnes ressources dans tous les secteurs d’activités. Vous êtes un(e) jeune diplômé(e) en quête d’un emploi ou d’un stage, entrez dans la rubrique membre pour déposer votre Curriculum Vitae pour les milliers de LEspace Culturel Panafricain chefs d’entreprises qui sont enregistrésAnibwé propose : librairie, Edition, sur notre plate-forme. Nous vous souhaitons une agréable visite manifestations culturelles tout au ! long de lannée. ladresse52 rue Greneta 75002 Paris. France est: www.ongivoirejeunesseespoir.com Tel/Fax: 0033(0)1 45 08 48 33 Email: k2inter@voila.fr * www.anibwe.com AVIS AUX ÉCRIVAINS EN HERBE, AUX ÉCRIVAINS ET AUX MAISONS * D’ÉDITION * CETTE PAGE PUBLICITAIRE Nous sommes un groupe de VOUS EST RESERVEE POURCFIA-CI (Collectif des spécialistes. Nous mettons nos VOS ANNONCESfrançais dorigine ivoirienne et compétences à votre disposition pourdes Amis de la CI). Je vous des cours et des ateliers d’écriture.Le Filament magazine n° 27 Mars 2013 Email : lefilament@hotmail.com Page 10
  11. 11. Paroles, musique « ivoiritaires » de « ceux qui se sont acharnés à me coller, à cause de mon nom, une étiquette d’appartenance », l’artiste prenait alors ponctuellement sa carte du Rassemblement des et politique Républicains, le parti d’Alassane Ouattara, pour mieux affirmer sa défense de la liberté d’opinion : « Je suis du RDR et ce n’est pas un[Nous publierons des textes en rapport avec la vie des artistes. Nous délit. Et ce n’est pas parce que je suis au RDR que je perds mon œilvous invitons à proposer pour cette rubrique des textes de chansons critique ». Une affirmation que confirment nombre de ses textesqui vous ont plu ou qui ont une certaine portée (morale, civique, dont « Le feu », sur le même Merci : « Vous jouez avec le feu… vospolitique par exemple) ou qui reflètent l’actualité. Vous pouvez les querelles sempiternelles font la louange de la géhenne… avec vosaccompagner d’un commentaire. D’avance merci]. querelles personnelles, vous nous éclaboussez de votre haine… vous vous trompez de guerre parce que vous vous trompez Les chanteurs africains au cœur d’adversaire ». du débat politique S’il milite également pour la démocratie, son rival Tiken Jah Fakoly ne partage pas ses positions : « Beaucoup de partis me reprochentChantres d’une jeunesse nombreuse et désœuvrée, les chanteurs de ne pas les soutenir, mais Laurent Gbagbo m’a déçu, donc j’aipossèdent, en Afrique, un pouvoir immense. Véhicules des idées décidé de ne plus faire de militantisme ». Sceptique quant auqui agitent les démocraties fragiles ou les nations en guerre, ils pouvoir d’influence des artistes (« Fakoly n’aurait pu éviter aucunont, plus que les écrivains, le pouvoir d’influencer et même crime, aucun viol, aucune folie »), le reggaeman ivoirien,d’embraser les opinions. défenseur de la démocratie et du progrès, sortait en 2000 l’album Cours d’histoire, appelant à l’unité du peuple ivoirien, toutesA l’occasion du FESPAM 2001, Werrason paradait dans les rues de origines confondues.Kinshasa, juché sur un char et entouré d’une foule immense.Demi-dieu dans son pays natal, ce roi Ubu du ndombolo cultive un Quand les chantres de l’indépendance dénoncent les hérosculte caricatural de la personnalité. Dans cette surenchère politiques d’hiermédiatique qui démontre le pouvoir d’influence des idoles sur une Nombreux sont les artistes sollicités par les partis politiques quijeunesse en mal d’icônes, J.B. MPiana, son rival, n’est pas en reste. refusent de prendre position, soucieux de préserver leurLa polémique fait partie du jeu médiatique et se traduit par des indépendance. Une attitude qui ne fut pas celle des artistes des insultes et des ex-pays marxistes, où le soutien aux partis politiques fut démonstrations de longtemps un devoir national. Quelques décennies plus tard, les force par fan-clubs dérives politiques ont contraint ces artistes « quasi officiels » à interposés (ils se prendre leurs distances face aux pouvoirs qu’ils ont si ardemment comptent par centaines défendu. Avec son titre « Shumba », qui parlait des dangers de dans la seule ville de s’aventurer dans la jungle (une allusion aux combats menés par les Kinshasa). deux grands mouvements de guérilla du Zimbabwe, le ZANU et le Ainsi, un critique ZAPU), Thomas Mapfumo hissa le chimurenga au rang de musique musical qui invitait officielle. Ses nombreux séjours en prison avant l’indépendance du Werrason à plus de pays (survenue en 1980) firent de lui un héros national et lui modestie a vu sa valurent d’animer à Harare, en compagnie de Bob Marley, le maison dévastée par concert de l’indépendance, qui saluait la liberté retrouvée. Vingt 500 jeunes armés de ans après, Corruption (1989) et Chamunorwa (1990), deux albumsbarres de fer et doit aujourd’hui se déplacer avec deux gardes du dénonçant les dérives du régime de Robert Mugabe, ont consacrécorps, dans une voiture aux vitres fumées. Cet incident, qui le divorce entre les deux hommes.pourrait n’être qu’anecdotique, se révèle beaucoup plus Mais si Thomas Mapfumo a pris ses distances avec l’actuelinquiétant lorsqu’on découvre que ces deux artistes se servent de président, il émetleur pouvoir auprès de la jeunesse pour influencer la scène également despolitique nationale. Comme leurs aînés (Joseph Kabasele et Tabu réserves sur MorganLey étaient des proches de Patrice Lumumba tandis que Franco Tsvangirai, leader dumilitait pour Mobutu), les artistes du ndombolo ont, en effet, pris Movement forfait et cause pour les différents partis de RDC : Werrason soutient Democratic Change :Joseph Kabila et a même été sollicité en juin dernier pour calmer la « On ne sait jamaisrue lors des émeutes anti-Onu tandis que J.B. Mpiana est soutenu avec ces politiciens.par le Mouvement de Libération du Congo, un ancien groupe On ne peut pas leurrebelle intégré au gouvernement de transition. Las, les artistes du faire confiance.Congo Kinshasa ne sont pas, loin s’en faut, des artisans de la paix : Morgan Tsvangirai vamalgré la présence de 2000 casques bleus, la Mission de l’Onu au peut-être changer,Congo a renoncé à organiser, voici quelques mois, un concert de la comme Mugabe ».paix qui devait réunir les artistes rivaux. Sylvie ClerfeuilleReggae ivoirien : démocratie et unité nationale Source : MFI-HEBDOOn en est loin en Côte d’Ivoire où, hormis quelques rares cas (le *doyen Amédée Pierre qui a alimenté la polémique nationaliste), A lire dans notre prochaine parution : Interview historiqueles stars du reggae militent activement pour la démocratie. d’Alpha BlondyDénonçant le caractère « anti-constitutionnel » de la constitution (Avec un franc-parler décapant, l’artiste parle d’Alassane Ouattara et duadoptée sous un régime militaire issu d’un coup d’Etat, Alpha RDR, de feu Houphouët-Boigny, Henri Konan Bédié, Laurent Gbagbo, ainsi que de Mme Dominique Nouvian Folleroux Ouattara...).Blondy en soulignait les dangers à l’occasion de la sortie de sonalbum Merci, au début de l’année 2002. Et, en réponse aux dérivesLe Filament magazine n° 27 Mars 2013 Email : lefilament@hotmail.com Page 11
  12. 12. Terres et forêts XÉNOPHILIE Champs et fleuves Afin d’y trouver votre pitance quotidienne Afin que votre exil forcé Ne se transforme en cauchemar Et que vos parents restés au pays Jouissent des fruits de votre labeur. Nous vous avons confié la garde De nos domiciles, de nos trésors De nos femmes et de nos enfants Nous vous avons confié Nos cœurs et notre amour. Etranger mon frère Etrangère ma sœur Pourquoi devrons-nous Depuis quelque temps hélas Aujourd’hui Je ne vous reconnais plus Payer Si lourdement Vous étiez les bienvenus chez nous Le prix de notre hospitalité Et vous êtes toujours les bienvenus Le tribut de nos errements? Je ne vous reconnais plus, dis-je Etranger mon frère, Vous, nos hôtes si humbles et si gentils Ressaisis-toi Qui naguère vinrent quérir Car le bonheur est dans la vie Et non conquérir Le bonheur est dans la paix Un espace de vie Et la vie est un bonheur Un espace de survie Que l’on goûte tous les jours. Je ne vous reconnais plus Etranger mon frère, Vous, hommes valeureux Ressaisis-toi Fiers et courageux Car ce pays nôtre, Qui, forts de vos biceps Cette terre d’EBURNIE Et de votre âpreté au labeur Est un bien précieux Nous avez aidé à forger ce pays Un diamant de mille carats Vos sueurs et nos larmes Qui brille de mille feux multicolores Vos larmes et nos sueurs Dans le firmament ouest africain Se sont mêlées et se sont unies Que nous nous ne céderons à personne Depuis les temps coloniaux Même au prix de notre sang. Pour bâtir ce beau fleuron Du golfe de Guinée Zephyr Gbizrè Que convoitent aujourd’hui * Certaines puissances impérialistes Et que jalousent certains de nos voisins. indignez-vous "Le motif de base de la résistance cest Quand, lindignation" (Stéphane Hessel). Quittant vos terres arides Indignez-vous pour lAfrique ! Inondées de soleil et de chaleur Chassés par des sécheresses meurtrières Détruisant hommes et bêtes Le village de pêcheurs Quand, Fuyant le sable infini Du désert sahélien Mer de dunes et mère De misère et de désolation Quand Abandonnant femmes Fermes et hameaux Vous avez émigré en Basse Côte Nous vous avons accueillis En frères. Par Rhode Bath-Schéba Makoumbou, peintre. Nous vous avons accordé Gîtes et logis Nous vous avons cédéLe Filament magazine n° 27 Mars 2013 Email : lefilament@hotmail.com Page 12
  13. 13. Un luxurieux feuillage vert autour d’un mélange P e r d u ( e ) d e vu e ? . . . De lys blancs et de généreux gerberas orange. Retrouvons-nous ! Consentez à partager avec moi quelques mets, Des viandes, des poissons aux délicieux fumets,Cette rubrique est destinée à publier gratuitement vos annonces Du riz et des sauces relevées d’épices fraîchespour vous aider à retrouver vos amis, vos parents, vos anciens Puis, des fruits juteux, des mangues, des pêches.camarades d’école ou de lycée ou de fac, anciens collègues, anciens Laissez-vous aller à quelques danses et refrains,tuteurs, bienfaiteurs…, qui sont, comme on dit, « perdus de vue » ou Ces musiques du pays que l’on fredonne sans fin.disparus et dont vous souhaiteriez avoir des informations ou des Je vous imagine enjoué, souriant et heureuxnouvelles toutes fraîches... Tellement séduisant dans une belle chemise bleue. Avis : Acceptez mes compliments, mon exaltation, Faites-nous parvenir des informations au sujet de Tant d’années que vous forcez mon admiration, Vous l’homme de l’histoire, l’homme de savoir LEON-LUC BELIBI NKOLLO Nous sommes si nombreux empreints d’espoir. Ancien ministre camerounais, né vers 1933 et mort en 1985… D’avance merci de votre contribution. C’’est ainsi que cette douce échappée s’achève, Mais, ayez foi, ce n’est assurément pas la fin du * rêve, Franck et Marie-Agnès Que le Seigneur continue de veiller sur votre vie, Dago recherchent leur père Rendez-vous bientôt dans notre merveilleux pays. DAGO GNAHOUA MEDARD Bérénice Wadé Nemlin, (La luciole d’Abidjan). Né en 1947 à Tanolilié, sous-préfecture de Lakota * qui vivrait en Grande- Bretagne. Merci de contacter « Le Filament » Sur les ailes de l’albatrospour toute information : lefilament@hotmail.com Un jour viendra et je te porterai sur les ailes de l’Albatros. On volera par-dessus les plaines et les sommets, loin de * l’atroce.Vous recherchez une âme sœur, vous avez perdu de Et nous remonterons le temps jusqu’à ces origines.vue un ami ou un parent, vous avez retrouvé un Et nous foulerons l’Eden, au milieu des licornes, comme ondocument important de quelqu’un, vous avez été l’imagine.victime dun abus de confiance ou dune Je te porterai sur les ailes de l’albatrosescroquerie... Adressez-vous au FILAMENT pour Et je t’emporterai loin de ce monde atroce.publier votre avis de recherche, de perte ou de Je t’aimerai comme au premier jourdisparition. Et jamais on ne se lassera de faire, de l’univers, le tour. * Notre maison, on la bâtira sur la lune Et notre amour fera pousser autour d’elle des prunes. PERMETTEZ-MOI, De notre terrasse, nous regarderons par-dessus le cercle polaire MONSIEUR LE PRÉSIDENT… Et avec émerveillement, nous contemplerons la création du père. Rien n’est plus splendide que la vision lunaire de la voie lactée Et la beauté de cet univers ne suppose pas de cœur blessé. On vivra notre amour comme une ivresse passionnelle Et pour garder les trésors de nos cœurs, point besoin de sentinelles. Tout sera comme à l’origine Car, à souhait, nous ferons pousser çà et là nos aubergines. Et on s’aimera fortement Permettez-moi de vous inviter, l’espace d’un instant, Et on s’aimera franchement. Laissez-moi vous emporter loin de ce présent, Je te porterai sur les ailes de l’albatros Oubliez le temps d’un poème, d’une trêve de velours, Et je t’emmènerai loin de ce monde atroce. Les moments malfaisants oppressants et lourds. Patrice Agbo, Extrait de « Le temps d’une rose ». Permettez que je vous offre quelques fleurs, Un étonnant bouquet aux fabuleuses couleurs, *Le Filament magazine n° 27 Mars 2013 Email : lefilament@hotmail.com Page 13
  14. 14. L ibres Propos L ibres Propos Elle me colle encore à la paupière Brûlante comme les mille feux de IamourCette rubrique est la vôtre. Elle vous est La nuit a été habileréservée pour vous exprimer. Librement. Pour Elle me reste accrochée au sein droit.vous prononcer sur les sujets d’actualité.Librement. Pour faire partager vos opinions et Pierre Makombo Bambotevos thèses... (République centrafricaine). * Quand des pirates sont au pouvoir, tout le...Quand des pirates sont au pouvoir, tout le pays est prisen otage et ce n’est pas étonnant qu’un tanker, un grosbateau contenant 32.000 tonnes de produits pétroliers Geny Wanneesoit braqué au port d’Abidjan et sorti au nez et à la barbe *des services de sécurité de l’Etat. Peut-on encore parler Par manque d’espace, nous ne pouvons pas publierd’Etat ? tous les articles, en même temps. Nous nous enL’armateur Grec confirme que des pirates ont pris le excusons.contrôle de son bateau avec ses 23 membres d’équipage, *l’ont sorti du port d’Abidjan et relâché en pleine meraprès avoir volé un butin dont la nature n’a pas étéconfirmée. En rappel, depuis quelques mois se développeune piraterie d’un autre genre dans le Golfe de Guinée.Les pirates s’attaquent aux tankers pour voler le pétrolebrut. Une industrie pétrolière artisanale est donc entrainde se mettre en place quelque part pour raffiner cepétrole brut. Proposez des proverbes et dictons que nous publieronsOn a vu les forgerons traditionnels voler tous les égouts dans cette rubrique. Veuillez en fournir l’origine ou laet panneaux métalliques du pays, pour en faire des source, une signification brève ou une petite illustration.marmites. Maintenant, on a affaire à des ingénieurs D’avance merci.pétrochimistes traditionnels qui vont installer des unités 1 « Lécureuil a beau être petit, il nest pas lesclave dede raffinage traditionnel dans les bas-fonds pour produire léléphant».de l’essence traditionnelle. Sans oublier les chasseurs Explication : Ce proverbe est une sagesse et un conseil à la foistraditionnels qui sont devenus l’armée nationale. et signifie que ce nest pas parce que on est petit (de taille,Sacrés traditionnels, vous êtes forts dans le désordre… petit pays, petits revenus...) que lon doit se soumettre au plusc’est aussi une tradition. grand (de taille, grand pays, grands revenus) car ce qui compte cest notre intégrité. Pourquoi le plus grand devrait dicter sa Loi Apollos Dan Thé ? En d’autres termes, celui qui est faible n’a pas à se soumettre au fort. Ce proverbe peut être entendu au sens propre comme au sens figuré. * La mer tranquille 2 Qui bien fera, bien trouvera. Explication : Si vous accomplissez une bonne action, vous serez sûrement récompensé.La mer tranquilleLa mer houleuse au vent calé 3 Tout ce qui couvre découvre (Cervantès, Don Quichotte).Sen va lointaine Explication : L’accumulation, l’exhibition des richesses et desComme un immense tapis de nacre Bordant le ciel à honneurs bien souvent dissimulent ou font ressortir l’indignité,I’horizon là-bas tout là-bas la perfidie ou l’infamie.Un jour le jour naîtra 4 « L’âne se croit savant parce quon le charge de livres ».Qui verra le jour dans Iaurore enchanteresse de ses Origine : Proverbe américain. Explication : Ne vivez pas au-Cuisses. dessus de vos moyens ! Les Américains emploient ce proverbe fustiger le sens du paraître. Cest-à-dire pour stigmatiser lesJe suis larme avant qui fend le brouillard matinal gens qui se prennent pour ce quils ne sont pas.Afin que perce le soleil. Jean-René VannierLa nuit a été longueLe Filament magazine n° 27 Mars 2013 Email : lefilament@hotmail.com Page 14

×