Programme pour le Cameroun des competences.

356 vues

Publié le

Publié dans : Actualités & Politique
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
356
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Programme pour le Cameroun des competences.

  1. 1. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. . République du Cameroun Paix - Travail – Patrie the birth of competence Rédiger par M. Christian Mounguetyi Bekono Chercheur en stratégies Gouvernementales mounguet@yahoo.fr Tel : (00237) 51478532 PROGRAMME POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES 1 Christian Mounguetyi Bekono
  2. 2. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. « Tous les hommes ne sont pas forcément capables d'entendre la pure vérité. Mais il se peut qu'un clairvoyant se trouve "sur votre chemin" et qu'il vous raconte Spontanément et tout naturellement ce qu'il voit par lui-même. Cette méthode a fait ses preuves des millions de fois et elle est sans danger ». K.D. Ewert-Gamalo Tiozon Introduction Le continent Africain depuis la sortie de sa période coloniale peine à se hisser au rand de pays développé. Le développement, ce mot ou je dirais plutôt cet état souhaité et imposé comme model à atteindre pour nos Etats Africains est un but sans cesse poursuivi par nos dirigeants et dont le model final semble nous échapper. Comment atteindre un développement dont nous ne savons comment il se présente? Pour atteindre cet état les pays Africains au lendemain de « la liberté acquise1 » ont eu recours aux « experts auto proclamés venus d’Europe en générale et de la France en particulier » pour mettre en place des mesures magiques visant à développer l’Afrique. UNE CHANCE DE RÉINVENTER NOTRE CROISSANCE ÉCONOMIQUE Tâtonnant Avec des modèles économiques incertains et des prêts inutiles, qui ont marqués les cinquante dernières années d’indépendance sous contrôle, en Afrique, certains ont cru voir s’accomplir, dans le chaos pronostiqué de la mondialisation, la mort des espoirs de croissance et des perspectives de créations de richesses. L’Afrique a sus résister aux crises mondiales et aux invasions de ses marchés par les puissantes firmes occidentales envahissantes et destructrices de croissance locale, de ce fait on croit pour les générations futures que l’avenir n’est pas mort. Elle nous promet de belle chose si et seulement si des mesures porteuses de beauté et de grandeur pour l’Afrique sont mises en place. 1 Indépendance des années 60 2 Christian Mounguetyi Bekono
  3. 3. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. Il est bien connu que la richesse d’un peuple se sont ses biens matérielles en termes de ressources naturelles, mais de nos jours Il est désormais ailleurs dans l’immatériel, les idées, la connaissance, le savoir. L’économie de l’immatériel est une chance pour les pays africain en général et le Cameroun en particulier d’accroire sa croissance, une chance de retrouver dynamisme et optimisme, une chance de créer de nouveaux emplois et d’offrir un avenir à notre jeunesse. Qu’est ce que l’économie immatériel, c’est l’intelligence, le talent, la matière grise qui prennent une place de plus en plus importante au détriment des ressources physiques. Une économie qui n’a pas de fondement physique mais qui place les capacités intellectuelles au coeur de la création de valeur. Désormais, c’est la capacité à créer, à innover, à inventer qui Devra devenir le principal critère de compétitivité et notre source de croissance. Cette révolution résulte de certain mouvement. Tout d’abord, c’est maintenant l’innovation qui fait la croissance. L’enjeu économique n’est plus de faire ce que font les autres même mieux, mais précisément ce qu’ils ne font pas. Pour mieux appréhendera la gestion macro économique il faudrait déjà maitriser celle de la microéconomie soit celle d’une entreprise, de ce fait comprendre comment fonctionne une entreprise peut être transposé a un état et ce de façon stratégiques. C’est donc bien pour assurer leur développement que les entreprises comme les États doivent investir massivement dans les éléments immatériels que sont l’éducation, la formation, la recherche et développement et le capital humain pour innover, créer. La richesse humaine s’impose comme le premier facteur de croissance Cette révolution est une opportunité exceptionnelle pour notre pays. Nous sommes entrés dans une ère nouvelle où nous avons la possibilité de valoriser une richesse dont nous ne manquons pas : les talents. Car en dépit de ses frilosités et de ses résistances, notre pays dispose d’un atout humain qui lui donne toutes les chances de s’imposer comme l’une des premières économies immatérielles d’Afrique. 3 Christian Mounguetyi Bekono
  4. 4. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. I. DE LA NAISSANCE AU MANAGEMENT DES COMPETENCES AU CAMEROUN. 'Le management des compétences est un mot qui revient sur tous les lèvres des jeunes africains. Tous déjà pensent que l’Afrique actuelle a besoin de cette nouvelle discipline dans laquelle se lancent et se forment de centaines de jeunes. Management des compétences, la question qui se pose est de savoir est ce que l’Afrique possède des compétences adaptées à son environnement pour pouvoir les manager? Si Le management des compétences revient à définir évaluer et gérer les compétences humaines, en Afrique il serait mieux de se focaliser tout d’abord sur la création des compétences, et cela passe par la mises en place des établissements scolaires efficaces, et de former les dirigeant actuels de tel sorte qu’ils puissent devenir des managers d’entreprises stratégiques et visionnaires car un monde dans lequel un employé pas assez scolarisé peut devenir le pilier centrale de son entreprise est possible…car l’intelligence semble t –il se trouve le mieux dans la maison du pauvre. La création de compétence doit être adaptée au contexte dans lequel on se trouve et non un copié collé d’un contexte étranger. Les questions qu’on devrait se poser c’est de savoir quel sont nos valeurs nous Africains et comment pourrions nous les adapter au développement de nos compétences.'' LES COMPETENCES NECESSAIRE POUR LE CAMEROUN DEFINITION ET IMPORTANCE DES COMPETENCE 1. L’importance des compétences dans un Etat. Les compétences sont des savoirs, savoir-faire et savoir être qui permettent le bon fonctionnement d’un pays. On parle de compétences fondamentales quand elles sont indispensables pour exercer l’activité de l’Etat. Le fait pour un Etat d’avoir des compétences distinctives, c’est-à-dire des compétences qu’elle maîtrise mieux pour son développement, est une source déterminante d’avantages. Les compétences des ressources humaines sont donc déterminantes pour assurer la croissance et le développement d’un pays. 4 Christian Mounguetyi Bekono
  5. 5. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. L’Etat doit sauvegarder ses compétences clés en développant : – ses compétences collectives, c’est-à-dire l’ensemble des compétences identifiées dans les différents métiers ou fonctions, permettant la réalisation de ses objectifs ; – ses compétences individuelles, c’est-à-dire la capacité de chaque membre du gouvernement à mettre en oeuvre sous une forme opérationnelle, les savoirs, savoir-faire et savoir être, de façon à produire des résultats dans leur contexte de travail. 2. LA GESTION DES EMPLOYÉS DES L’ETAT. La gestion des employés de l’Etat doit préparer l’Etat Camerounais à faire face aux nouveaux enjeux ou défis. Le domaine de la formation est donc incontournable dans les négociations d’accords de partenariat. Ces accords doivent en effet prévoir les modalités de mise en oeuvre de la formation. Ils doivent favoriser une politique qui fasse de la formation un investissement pour l’Etat en « capital humain ». Ils doivent s’intéresser aux catégories de formations incontournables, à prévoir dans le plan de formation pour préparer l’avenir. B. La mobilité formation à l’international ou au pays en invitant les savants 1. Le développement de la mobilité La mobilité est un changement de situation du personnel. Il peut s’agir de mobilité géographique (changement de lieu de travail), de mobilité professionnelle (changement de profession), ou de mobilité sectorielle (changement de secteur d’activité). La mobilité professionnelle et la mobilité géographique peuvent être liées, car un changement de poste peut demander une mobilité géographique du salarié. Alliée à la formation, la mobilité permet aux agents de l’état d’avoir de nouvelles expériences, de se forger de nouvelles compétences. Elle permet également, par le biais de la mobilité géographique, de répartir et de faire parvenir des compétences dans les zones où l’entreprise en a besoin. La mobilité est une réponse aux nécessités d’adaptation de l’emploi, aux évolutions des métiers et aux aspirations des salariés. 5 Christian Mounguetyi Bekono
  6. 6. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. C. LE PARTAGE DES SAVOIRS Les modalités du partage des savoirs Les compétences détenues par chaque Agents de l’Etat sont une réelle richesse. Elles contribuent à forger les compétences collectives et le savoir-faire d’un secteur de l’Etat à condition qu’elles soient répertoriées et que l’on puisse favoriser le transfert des compétences des salariés par les plus expérimentés. Il est donc indispensable de définir dans l’Etat des modalités de transfert de ces compétences, tout particulièrement entre les générations. Les contrats d’apprentissage, de 3 Professionnalisation, le tutorat, le transfert des savoirs des fonctionnaires proches de la retraite à d’autres collaborateurs font partie des leviers de ce transfert de compétences. En favorisant la mixité des équipes, en associant des fonctionnaires de toutes les générations afin de favoriser les échanges entre collaborateurs, l’Etat contribue au développement des compétences de tous les salariés. Les compétences distinctives d’un Etat, celles qu’elle maîtrise mieux que les pays voisins, sont une source déterminante d’avantages concurrentiels. En développant, au-delà même des contraintes légales, des actions de formation, l’Etat augmente ses possibilités d’acquérir de nouvelles compétences. Elle s’assure un meilleur investissement de la part de ses citoyens, plus motivés suite à l’amélioration de leur employabilité et de leurs compétences techniques. Le développement des compétences par la formation est donc un vecteur de productivité très important et une source d’avantages concurrentiels pour l’Etat. Il en est de même pour les actions en faveur de la mobilité ou du transfert de compétences. Toutes ces actions sont un atout pour les États qui souhaitent investir sur « l’avenir ». La notion de compétence dans l’économie immatérielle. L’émergence de la notion de compétence marque la fin des pratiques de gestion du personnel dont l’héritage remonte au mouvement fayolo-taylorien. La logique des compétences s’oppose à la logique du poste qui repose sur un certain nombre de caractéristique qui ont cessé d’être réunies : • le caractère prescriptif. C’est l’idée du « one best way » ; 6 Christian Mounguetyi Bekono
  7. 7. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. • le caractère procédural. Le poste peut-être décrit à partir des opérations à effectuer ; • le caractère individuel. Il s’agit de minimiser les interdépendances ; • le caractère stable qui constitue la condition de fonctionnement. Grundstein M. définit les compétences comme « la capacité des personnes à mettre en oeuvre les savoirs et les savoir-faire constitutifs des connaissances de l'entreprise dans des conditions de travail et des contraintes données : le poste de travail, un rôle déterminé, une mission spécifique. Ainsi la compétence se réalise dans l'action : c'est un processus qui, au- delà des savoirs et des savoir-faire, fait appel aux comportements des personnes, à leur savoir être, à leurs attitudes éthiques ». L’apparition de ce concept bouleverse les pratiques de GRH. Il introduit ainsi le bilan des compétences pour le suivi individuel des salariés, le référentiel des compétences pour connaître les compétences disponibles en entreprise et leur évolution, sans oublier que les actes de recrutement, évolution et rémunération intègrent cette notion comme élément central. Dans cette logique l’entreprise et le salarié cherchent tout deux à développer en permanence leurs compétences. Le salarié cherchant à améliorer sans cesse son employabilité dans un marché du travail turbulent et l’entreprise cherchant à attirer, fidéliser et développer les meilleures compétences qui lui permettent d’avoir un avantage compétitif. En GEI, la notion de compétence revêt un aspect plus individuel, elle est avant tout perçue comme un stock évalué à un moment déterminé. Dans un souci d’objectivité cette évaluation se basera sur des connaissances explicites plus faciles à quantifier. L’élaboration des bons comportements pour le dirigeant. Pour Confucius, le souverain, « l'étoile Polaire » autour de laquelle tournent les autres astres gouverne grâce à un décret, un mandat qu'il a reçu du Ciel. Mais le prince est tenu de se comporter comme un homme de qualité, un sage (junzi), en montrant sans cesse l'exemple, car c'est par sa conduite d'homme vertueux qu'il mènera à terme la transformation bénéfique des « hommes de peu » (xiaoren). Ainsi, son mandat céleste l'oblige à devenir un 7 Christian Mounguetyi Bekono
  8. 8. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. éducateur. Toutefois, pour bien former les individus, il est nécessaire d'être éduqué soi- même. Or, pour Confucius, c'est par l'étude et la pratique du bon gouvernement que l'on se forme à l'image du junzi. En définitive, gouverner par la vertu ne peut qu'apporter la vertu : « Si un homme sait se gouverner lui-même, quelle difficulté aura-t-il à gouverner l'État ? Mais celui qui ne sait pas se gouverner lui-même, comment pourra-t-il gouverner les autres?» Confucius aurait répondu : « Pour gouverner le peuple, avez-vous besoin de la peine de mort? Soyez vous-même vertueux et votre peuple sera vertueux. » Chacun peut toutefois s'essayer à la sagesse et devenir un homme de bien en cultivant les vertus cardinales : l'altruisme, l'humanité (ren) et le respect d'autrui (yi). Il convient de respecter les rites et les conventions sociales (li). Car, c'est par la bienveillance, l’équité, le respect, la droiture et la piété filiale, que l'on peut accéder à la vertu (de) et atteindre la Voie de la Nature (dao). Ainsi « le Vieux » préconise-t-il une forme de « paradis perdu » à retrouver d’abord en soi : « Tout, dans la nature, travaille en silence. Les choses naissent et ne possèdent rien. Elles accomplissent leur fonction sans rien réclamer. Toutes les choses font leur besogne dans l'apaisement. Après qu'elles ont atteint leur plein épanouissement, chacune retourne à son origine. Retourner à son origine, cela signifie se reposer, remplir sa destinée. Ce retour est une loi éternelle. Connaître cette loi, c'est la sagesse. » Extraits du Daodejing En guise d’exemple, je vous laisse ces extraits de cette oeuvre composée plusieurs siècles après la mort du « Vieux maître », oeuvre qui reste sans aucun doute l'ouvrage le plus souvent traduit de toute la littérature extrême-orientale. 1. Rejetée la théorie, écarté le savoir Le peuple en tire cent bénéfices. Rejetée la morale, écartée la justice Le peuple retrouve amour et devoir filial. 8 Christian Mounguetyi Bekono
  9. 9. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. Rejetée la malignité, écarté le profit Et voleurs et bandits disparaissent. Ces trois faits, inexistants si simulés, Peuvent se résumer ainsi : Demeurer simple Rester intègre Etre désintéressé Réfréner les désirs. 2. Un Etat se gouverne par des lois strictes. La guerre se gagne par la ruse. Mais l'univers se gagne par le non-agir. Je sais cela d'observation. Plus il y a d'interdits, plus le peuple est pauvre Plus il y a d'armes, plus le pays est troublé. Le peuple a-t-il recours à l'habileté Et d'étranges nouveautés apparaissent. Plus croissent les lois et règlements Et plus augmentera le nombre des voleurs et brigands. Ainsi le sage dit : Je ne fais rien et le peuple se transforme de lui-même Je reste calme et le peuple se rectifie de lui-même Je n'intrigue pas et le peuple prospère de lui-même Je suis libre de désir Et le peuple de lui-même atteint la simplicité. 3. A gouvernement indulgent Peuple simple. A gouvernement sourcilleux Peuple rusé. Le bonheur se perche sur le malheur. Le malheur couche sur le bonheur. Qui connaît la limite ? La norme existe-t-elle ? 9 Christian Mounguetyi Bekono
  10. 10. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. La règle se transforme en ruse Le bien devient monstruosité Et le peuple demeure perplexe. Ainsi le sage Est carré mais ne tranche pas. Est pointu mais ne blesse pas. Il ne se développe pas au détriment des autres Et éclaire sans éblouir. Tout le programme ci-dessus nous amène ainsi à faire les propositions ci-dessous au gouvernement du Cameroun. Objectifs 20XX. Section II PROGRAMME POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. Pour le développement du Cameroun, chaque camerounais a sa vision de stratégie a mettre en place. Les stratégies que je propose ci-dessus ne sauraient être les meilleures aux yeux de tous. Mais néanmoins les points ci-dessus prennent en compte les traditions africaines. Je pars du principes simple que Le Seigneur n’a jamais voulu qu’il existe un genre de super culture mondiale qui de plus est, une culture basée sur le matérialisme comme c’est le cas aujourd’hui avec la « culture » que promeuvent les institutions financières et les marchés soutenus sans toutefois l’avouer ouvertement ou par ignorance, les savants intellectuels, les politiciens, les journalistes, l’Eglise dans une argumentation historico- dogmatico -géopolitico- scientifico- économico douteuse qui fait « l’affaire » du malin et dont l’intention est de conduire l’humanité à la posthumanité avec ses homme augmenté par la technologie et l’immortalité biologique commerciale. Ce qui pour ces ténèbres est une étape majeure 1. Politique gouvernementale 10 Christian Mounguetyi Bekono
  11. 11. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. Donner la responsabilité des provinces (gouvernorats) non plus aux administrateurs mais donner la gestion des zones géographiques (à définir) aux chefs traditionnels, sultan et lamido tels qu’avant la période coloniale. dans le souci de renforcer le pouvoir des rois qui sont les garants de nos cultures et traditionnelles. 2. Politique migratoire Le Cameroun doit dans ce monde en miniature, rechercher des accords de libre circulation entre les different africains pouvant apporter un plus a notre économie. Il est bien connu que les camerounais sont des grands aventuriers qui une foi aynat trouvé une situation dans leur nouveau pays n’existe pas a envoyer de l’argent dans leur pays pour aider leur famille, ce qui permet egalement de faire entrer des liquidité dans notre pays. Il faudrait donc Signer des traités de libre circulation des personnes avec cartains pays de l’Afriquecomme actuellemnt c’est le cas du Mali et du Cameroun ou la carte nationale de l’un des pays est valable dans les deux pays. 3. Politique pour les camerounais de la diaspora Le Cameroun devrait Mettre en place des politiques pour soutenir fermement les camerounais vivants à l’extérieur du territoire national par nos ambassades respectifs, car ces derniers peuvent constituer des ressources humaines capitales pour le développement. Ces derniers constituent une réserve immense en terme de : a. savoir intellectuel développement, b. de main d’oeuvre en cas de guerre, c. de richesse en termes d’emprunt obligataire d. d’opportunité pour des investissements. 4. Politique sociale Mettre un accent sur le soutien aux enfants abandonnés. (réinsertion sociale= formation en mécanique, maçonnerie, bâtiment, sport, menuiserie et électronique.) 11 Christian Mounguetyi Bekono
  12. 12. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. 5. Politique présidentielle Insérer dans le mandat présidentiel la journée du « jugement du président » une fois chaque 4ans (soit un an avant les élections présidentielles) où le président est publiquement jugé par son peuple représenté soit par : - les chefs traditionnels ou - les journalistes les plus compétents qui poseront les questions des camerounais au chef de l’état ou encore ou encore, - les camerounais sélectionnés par tirage au sort à travers leurs interventions dans les différentes chaines de radio privées et publiques du pays et ce selon la pertinence de leur propos. 6. Politique agricole Lancer des grands chantiers de mise en place des plantations agricoles mécanisées dans le but de nourrir toute la sous région voir les 2/5 de l’Afrique pendant au moins 3 ans. Mettre en place des greniers nationaux dans les différentes régions du territoire pour le stockage et le séchage des aliments et lancer des financements saisonniers pour les agriculteurs locaux.( prendre le risque de financer tous les agriculteurs en une année ne pourra pas aboutir a des résultats espéré car tous auront une somme dérisoire d’où la nécessité de le faire de façon progressifs avant que chaque année un petit groupe d’agriculteur ou d’éleveur puisse avoir une et une seule fois une somme assez importante pour atteindre les objectifs attendus..) Spécialiser les régions nationales dans des domaines agricoles bien précis. (Exple : Nord ; production du coton et de l’huile d’arachide. Ouest ; production des produits vivriers, Sud production du manioc, au Centre ; l’hévéa…). 7. Politique universitaire 12 Christian Mounguetyi Bekono
  13. 13. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. Redéfinir l’éducation nationale en fonction des priorités de l’état en Ressources Humaines. De ce fait certaines filières ne pourront pas être accessibles tous les années, dans le souci de régulariser les effectifs et de réduire le taux de chômage dans certain secteur de l’Etat. exemple : On pourrait fermer la faculté de droit pendant une a deux ans dans le soucis de permettre a ceux qui sont former en droit d’avoir plus de chance de trouver un emploi et orienter ceux qui sollicitait comme premier choix de formation le droit vers d’autres formations qui pourront à coup sûre leurs permettre d’être recruté facilement. 8. Développement scientifiques Mettre des écoles sur le territoire national dans le but d’encadrer et de former les jeunes camerounais dotés d’une intelligence dans les domaines économiques, informatiques et scientifiques… développer de programme de constructions d’outils pouvant contribuer a notre sécurité tant alimentaire que sociale. Définir des fonds pour le développement de la recherche et des brevets d’invention dans le but de faciliter la création et la recherche. 9. Protection de l’environnement. Mettre en place des programmes actifs visant a protéger la terre, la faune et la flore en créant une veille stratégique environnementale qui aura pour mission de prévoir et d’anticiper les coupes d’arbres excessives et le massacre de nos espèces animales. Multiplier les espaces verts et lancer des campagnes de reboisement intensif. 10. Politique de création des PME Faciliter la création des PME en réduisant leurs délais de création a un délai de 3 jours maximum. 11. Sécurité des frontières 13 Christian Mounguetyi Bekono
  14. 14. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. Mettre en place une armée nationale plus équipée et de façon permanente aux frontières territoriales à risque, mettre a leurs disposition des moyens technologie les permettant de facilement éliminer les menaces extérieur, et recruter des agent de renseignement dans les villages et pays voisins pour avoir des renseignement sur les activités suspectes. 12. Politique d’entrée au Cameroun Réduire de moitié ou annuler le coût de demande de visa pour les africains désireux de venir au Cameroun. En effet le Cameroun étant un pays en miniature doit faciliter l’accès dans son territoire aux élites savantes noires d’Afrique afin de bénéficier des compétences de ces derniers. Nous sommes a un moment de notre ere ou un pays ne peut plus compter sur sa seule population nationale pour se développer, bon nombre de pays l’on compris et les premiers furent les américains, cette même diversité a permis a l’Afrique du sud d’être la première puissance Africaine, mais en tant que pays d’Afrique noire le Cameroun devrait privilégier une intégration de compétence noire africaine. 13. Jeunesse et éducation Pour une jeunesse plus soucieuse et respectueuse, il serait bon de mettre en place une nouvelle matière dans nos écoles primaires et secondaire intitulé l'arbre à palabre où il sera enseigner: -les paroles des sages africains (proverbes et contes) -le respect des aînés -le respect des hommes intelligents et sages -le respect de tous noirs sans distinction de nationalité (fictive) -le respect (encadrement) des petits par leurs aînés -l'esprit du détachement aux choses de la vie et au monde -l'esprit du développement et de la création dans le respect de la nature -l'acceptation avec fierté de sa condition social -l'esprit de motivation et d'encouragement envers les autres. NB: Si quelqu'un est plus intelligent que toi alors porte son sac au lieu de le critiquer 14 Christian Mounguetyi Bekono
  15. 15. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. 14. Le contrôle des programmes télévisés Une sagesse bouddhiste et pharaonique dit qu’il n’est pas bon d’ être en compagnie d’hommes pervers or a travers nos chaines de télévision nous sommes a chaque seconde a compagnie de programme pervers. La télévision apparait donc comme ce compagnon pervers avec lequel nous passons le plus notre temps et qui a pris le contrôle sur l’éducation de notre jeunesse, comment un objet sources de désordre peut il être un formateur indirect de nos enfants ? Il est dit que Notre cerveau étant programmer pour assimiler ce qu’ils sans cesse Les chaines africaines sont inondées des images et films étrangers qui tous ne reflètent point les valeurs ancestrales de nos peuples, ces images et ces vidéos vont a l’encontre de nos valeurs traditionnelles et proposent à notre jeunesse un mode de vie qui amènent ces derniers a être de plus en plus dépravé. La jeunesse africaine rejette ses cultures, rejette l’éducation scolaire pour épouser le mode de vie qu’elle observe derrière son petit écran. Pour remédier à tout cela un contrôle des programmes de télé et une sélection des chaines étrangères doit être effectuée selon les critères bien précis Qui sont : 15. Santé Dans le domaine santé il serait nécessaire de mettre a disposition les dernières avancées technologiques pour réagir de façon plus efficace dans certains cas d’épidémie et aussi dans l’aide aux malade. Des mesures d’assurances maladie devrait d’être mise en place a l’échelle nationale de tel manière que tout le monde puissent bénéficier d’un traitement a bas coup. Il va falloir que dans nos hôpitaux qu’il soit exigé des rapports sur les causes de chaque décès... Chaque médecin devrait fournir un rapport signé par lui et les membres de la famille du défunt aux autorités pour juger si les décès ne sont pas dus à une négligence du personnel médical. Section 3 Le Cameroun et la lutte contre les rebelles du nord Cameroun. 15 Christian Mounguetyi Bekono
  16. 16. http://www.ressources-africaines.info Soyez généreux envers votre peuple et il vous en sera reconnaissant. POUR LE CAMEROUN DES COMPETENCES. Le Cameroun fait depuis quelques mois déjà face à des attaques armées par des individus non identifiés (I.N.I), Ces bandes armées sans foi ni loi, traumatisent toute une région, laissant après eux leur départs des dizaines de morts. Pour remédier à cette situation le Cameroun a déployé ses forces de défense dans cette région, mais ce déploiement ne permet pas a l’heure actuel de mettre fin a des attaques des villages. Pour remédier a cette solution, je propose de renforcer la sécurité aux alentours des villages. La région du nord Cameroun étant une zone désertiques ou il est possible de voir des individus venant d’une très grande distance il faudrait construire des tours de garde de plusieurs mettre de hauteur, équiper les soldats camerounais de jumelle infra rouge capable de voir dans le noir. Des camps militaires doivent être crée a proximité des villages, 16 Christian Mounguetyi Bekono

×