Le choix logique de la plateforme Esri
85 000 habitants
400 km de rues
30 000 fiches de propriétés
68 km2 (42% agricole)
Regroupement municipal
en 2002
Parc régi...
2005
Évaluation de l’état de
la situation
2009-2010
Mise à jour et
recommandations
Organisation
o Manque d’expertise disponible et
dédiée
Technologie
o AutoCad Map 2007, JMap , Système
experts en évaluatio...
Modèle de données
(+ de 300 entités documentées)
Outils de gestion des données géomatiques
Diffuseur web (intranet)
Réseau...
Caractéristiques
14 caméras
1 200 000 images
4,7 téraoctets
14 images tous les 50 cm
Inventaires à mandat
Bordures de rue ...
Programme de cartes communautaires
Widget GeoAutomation
ArcGIS Online
Web Apps
Carte récit (StoryMaps)
Recherche d’adresse...
Application de la gamme
ArcGIS for Canadian Municipalities
http://www.esri.ca/fr/content/arcgis-canadian-municipalities
LO...
Ordures
Recyclage
Encombrants
Résidus verts
Branches
Sapins de Noël
6 COLLECTES
Périodes
d’arrosage
Bâtiments
municipaux
Bibliothèques
Transport
collectif
Sécurité
publique
Cour
municipale
Écoparcs
Résidus
domestiques
dang...
Bibliothèques
Obtenir un
itinéraire
Application JavaScript configurable
Fonctionne sous plusieurs fureteurs Web
Nécessite :
ArcGIS for Desktop 10.2 - Standard...
ArcGIS Tiled Map Service Layer
ArcGIS Online
ArcGIS Online
ArcGIS
Server
ArcGIS
Server
DMZ
ArcGIS
Desktop
Utilisateurs
desktop
Utilisateurs
mobiles
• IIS
• ASP.NET
• S...
Merci
PitreP@ville.repentigny.qc.ca
Richer-LalondeG@ville.repentigny.qc.ca
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ville de repentigny - UC Esri - Montréal 2014

408 vues

Publié le

Les conditions de succès de la géomatique à la Ville de Repentigny

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
408
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
9
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

  • Repentigny est une ville de tout près de 85 000 habitants située au nord-est de Montréal
    L’autoroute A40 traverse la ville dans son centre urbain. Les sorties 97 à 106 permettent d’y accéder.

    Environ 400 km de rues résidentielles sont entretenues par la Ville.
    La Division de l’évaluation gère quelques 30 000 fiches de propriété.
    La division de la géomatique entretien la matrice graphique.

    Une grande partie de son territoire est située en zone agricole. Cela représente près de 42%.
    C’est une banlieue comme d’autres autour de Montréal avec son centre d’achat, une congestion routière majeur aux abords du Pont Charles-de Gaulle, bientôt son train de banlieue, une mairesse sollicitant un 5ième mandat.

    Un regroupement municipal a eu lieu en 2002 regroupant ainsi l’ancienne Ville de Le Gardeur et Repentigny.

    Le développement immobilier à Repentigny est à toute fin pratique confiné à la zone blanche qui est totalement construite. La zone de protection agricole empêche les possibles développements immobiliers. Nous sommes en phase de densification. La mode est au condo.

  • En 2005, un consultant à été mandaté pour effectuer une analyse sommaire de l’état de la situation de la géomatique à la Ville de Repentigny.
    Rien n’a été concrètement réalisé puisqu’aucune ressource interne n’a été mobilisée.
    Chacun a continué à réaliser ses tâches et mandats avec une vision à court terme des bénéfices que la géomatique peut apporter.

    C’est en 2009-2010, lors d’un exercice de mise à jour du dossier géomatique, que la haute direction a réagi autrement lorsque l’expert a employé les termes « fonctionnement en silo » et « perte d’efficacité ». Des fonds substantiels ont été débloqués et des actions concrètes ont été réalisées.

    En mai 2011, la division de la géomatique est née sous la gouverne de la directrice des Finances.
    Je dois dire que cette position dans l’organisation m’apparait comme facilitant :
    Les propositions que la géomatique apporte s’inscrivent dans une mission de réduction des pertes d’efficacité et le message vient de la voie officielle de la trésorerie.
  • Plusieurs recommandations ont été énoncées.

    Regardons de plus près les actions réalisées jusqu’ici.
  • La force du nombre nous permet de réduire de manière significative la mise à niveau de la partie 2B du Mamot.
  • Statistique d’affluence sur le site
  • Merci Patrice.

    Bonjour, je viens aujourd’hui vous présenter l’application Mes services municipaux. Il s’agit d’une application développée par Esri que nous avons installé à Repentigny. Je vais vous parler un peu de ce qu’est cette application, de la méthode que nous avons utilisé pour l’installer chez nous, ainsi que des possibilités de personnalisation qui l’accompagnent.

    Mes services municipaux fait partie de la gamme d’applications d’ArcGIS for Canadian Municipalities. À Repentigny, il s’agit de la deuxième application de cette gamme a avoir été mise en place. À l’automne 2013, [CLIC 1] nous avons tout d’abord installé l’application Localisateur de bureau de scrutin, qui permettait aux citoyens de trouver facilement leur bureau de vote en fonction de leur adresse, ainsi que plusieurs renseignements relatifs à l’élection municipale (comme la liste des candidats à l’élection, les limites des différents districts électoraux, etc.).

    Mes services municipaux [CLIC 2] a été la deuxième application déployée. Cela s’est fait assez récemment, en mai 2014, et elle a reçu un accueil très favorable de la part des citoyens et de nos collègues à la Ville.

    Et nous en sommes maintenant à évaluer le potentiel d’une troisième application de cette gamme [CLIC 3]. C’est l’application Demande de service municipal, qui est une application de type 311, qui permet aux citoyens d’effectuer des demandes d’amélioration non-urgentes dans la Ville (donc par exemple ça peut être la réparation d’un nid-de-poule, le nettoyage d’un graffiti, le signalement d’un bris d’équipement, etc.).

    [CLIC SUIVANT]
  • Mes services municipaux est une application qui permet de regrouper au même endroit une foule de renseignements utiles au citoyen. C’est une application accessible autant sur desktop que sur tablette et téléphone intelligent [CLIC 1]. Pour se renseigner à propos des services disponibles, le citoyen doit tout d’abord se localiser. Il peut le faire de trois manières différentes :

    En naviguant dans la carte et en cliquant à l’endroit voulu [CLIC 2]
    En rentrant une adresse dans la barre de recherche [CLIC 3]
    Ou en utilisant l’outil de géolocalisation, [CLIC 4] qui détermine le positionnement actuel de l’utilisateur. (Cette méthode est très précise sur un téléphone intelligent, qui a un récepteur GPS embarqué. Mais c’est généralement moins précis sur un ordinateur de bureau, où la géolocalisation se fait de manière approximative à partir d’une adresse IP.)

    La géolocalisation est possible grâce à un service de Locator. On peut utiliser le World Locator d’Esri, ou on peut décider, comme nous, de constituer notre propre Locator maison.

    Une fois qu’il est géolocalisé, le citoyen peut consulter ses services municipaux. Comme par exemple les horaires des différentes collectes organisées par la Ville. À Repentigny, on a décidé de présenter 6 types de collectes municipales, soit : [CLIC 5]

    Collecte des ordures
    Du recyclage
    Des encombrants
    Des résidus verts
    Des branches
    Et des sapins de Noël

    On a également ajouté une section concernant la réglementation en matière de périodes d’arrosage. [CLIC 6]

    C’est possible de faire facilement apparaître ou disparaître ces sections. Par exemple, on peut décider de masquer la section des périodes d’arrosage pendant l’hiver, ou de retirer celle des sapins de Noël pendant l’été. Donc quand on dit que l’application est configurable, en voici un bel exemple.

    [CLIC FERMETURE]
    [CLIC SUIVANT]
  • On a également géolocalisé 7 types de lieux, soit :

    Les principaux bâtiments municipaux
    Les bibliothèques
    Les éléments clé du transport collectif (comme les terminus d’autobus et la gare de trains)
    Les bâtiments reliés à la Sécurité publique (donc postes de police et casernes de pompiers)
    La Cour municipale
    Les Écoparcs
    Et les points de collectes temporaires des résidus domestiques dangereux

    [CLIC BIBLIOTHÈQUE]
  • Lorsque le citoyen choisit un type de lieux, par exemple les bibliothèques, seuls les lieux de ce type s’affichent sur la carte. En cliquant sur l’icône d’une bibliothèque, [CLIC 1] [CLIC 2] la carte se centre dessus, et un menu s’affiche. Dans ce menu, on place les informations relatives à cette bibliothèque. Nous on a choisi de s’en tenir aux informations de base, comme :

    L’adresse
    Les heures d’ouverture
    Le lien vers la section pertinente du site web de la Ville (ici la section « bibliothèques »)
    L’adresse courriel ainsi que le numéro de téléphone pour rejoindre les bibliothèques

    C’est possible de d’inscrire tout ce que l’on veut dans cette boîte. On pourrait par exemple ajouter une section dans la boîte pour faire la promotion des prochaines conférences qui vont avoir lieu dans les bibliothèques de la ville. Mais puisqu’on publie déjà un lien vers la page web des bibliothèques, où on retrouve l’information la plus complète, on a décidé d’épurer la carte en ne gardant que les informations de base. Le but était de rendre cela convivial, sans trop surcharger.

    [CLIC FERMETURE]
  • Le bouton « Obtenir un itinéraire » [CLIC 1] permet quant à lui de montrer le chemin le plus rapide pour se rendre au lieu en question. En cliquant sur ce bouton [CLIC 2], la carte zoome vers l’itinéraire à prendre, et le tracé de cet itinéraire s’affiche alors en bleu. La fenêtre du bas indiquera le détail des virages à effectuer. On y retrouvera aussi le total de la distance à parcourir, et une estimation du temps requis. Tout ceci fonctionne grâce à un Network Dataset, qui a été configuré pour les rues de Repentigny et des alentours. Si on clique trop loin à l’extérieur par contre, il n’y aura pas de solution de routing de disponible.

    [CLIC SUIVANT]
  • Mes services municipaux est une application JavaScript configurable. C’est-à-dire que vous pouvez aller directement modifier le code des fichiers qui font rouler l’application de manière à ajouter des fonctionnalités ou à modifier celles qui sont existantes. Dans notre cas, on s’est limité à des modifications mineures, dans le choix des couleurs, des icônes, et dans la personnalisation des informations présentées dans les boîtes.

    J’ai déjà mentionné que ça fonctionnait sur les tablettes et les téléphones. Eh bien côté desktop, ça fonctionne sous différents browsers. Avant de mettre l’application en production, on l’a testée avec :

    Chrome
    Internet Explorer
    Firefox
    et Safari

    Au début, on a connu des problèmes sur certains navigateurs. On avait notamment un problème au niveau de l’affichage des dates. Mais on a travaillé avec Esri, et ils ont pu régler la problématique en nous donnant quelques lignes de code à changer.

    Il y a certains prérequis pour faire rouler l’application. Ça nécessite d’avoir :

    Une version Standard ou Advanced d’ArcGIS Desktop 10.2
    Le MCDM, c’est-à-dire le Modèle Canadien de Données Municipales. Il s’agit d’une FGDB prête à recevoir vos données, avec des Feature Class prédéfinis et des domaines de valeurs. Toutes les applications de la gamme ArcGIS for Canadian Municipalities fonctionnent avec ce même dictionnaire de données.
    Votre environnement informatique doit être muni du serveur web IIS et du Framework ASP.NET de Microsoft
    Et finalement vous devez pouvoir publier des services sur ArcGIS Online OU sur ArcGIS Server.
  • L’application de base vient avec deux fonds de carte fournis par Esri, que je montre ici côte-à-côte :

    Un fond de carte topographique
    et une imagerie aérienne

    Puisqu’il y a toujours de nouveaux développements sur le terrain, et que les mises à jour faites par Esri ne peuvent forcément pas être quotidiennes, c’est évident que ces deux fonds de carte ne représentent pas exactement la réalité en date d’aujourd’hui. C’est pour cette raison que ça peut être intéressant d’ajouter un autre fond de carte, que vous aurez produit à partir de vos propres données, qui sont peut-être plus à jour. L’utilisateur aura alors l’option de choisir un troisième fond de carte.

    Une autre option intéressante, c’est d’adhérer au programme des cartes communautaires canadiennes d’Esri. C’est d’ailleurs ce que nous avons fait à Repentigny. Nous avons envoyé à Esri une file geodatabase contenant quelques-unes de nos couches d’information :

    Bâtiments
    Rues
    Bordures de rues
    Arbres
    Parcs
    Etc.

    En somme, tout ce qui est nécessaire pour produire un fond de carte. Esri se charge ensuite d’intégrer ces données là à leur fond de carte topographique et de créer la cache pour les niveaux de zoom les plus rapprochés. De plus, ils vous renvoient un .mxd avec vos données formatées à la Esri. Vous êtes alors autonomes d’utiliser ceci pour générer de la cache à d’autres niveaux de zoom, changer la symbologie des couches (si elle ne vous convient pas), bref, d’utiliser et de partager vos informations comme bon vous semble.

    D’ailleurs, dans l’application Mes services municipaux, on a décidé d’intégré notre cache à d’autres niveaux de zoom que ceux d’Esri. [CLIC 1] Si on regarde l’image de gauche, on voit de quoi à l’air le fond de carte topographique de la carte mondiale d’Esri à une certaine échelle. C’est exactement ce que vous verriez à ce niveau de zoom si vous alliez consulter la carte mondiale sur le site ArcGIS.com. Sur l’image de droite, on voit ce qu’il est présentement possible de voir dans l’application Mes services municipaux à la même échelle. On remarque qu’on a ajouté à la carte nos données cachées. On a fait ça en ajoutant un Tiled Map Service Layer, [CLIC 2] réalisé à partir des données du programme de carte communautaire. C’est un service que l’on stocke sur ArcGIS Online.


  • Je remercie aussi personnellement mes collègues, Philippe Blackburn et Geoffroy Richer-Lalonde, de leur aide précieuse dans la réalisation de ce plan d’action.

  • Ville de repentigny - UC Esri - Montréal 2014

    1. 1. Le choix logique de la plateforme Esri
    2. 2. 85 000 habitants 400 km de rues 30 000 fiches de propriétés 68 km2 (42% agricole) Regroupement municipal en 2002 Parc régional de l’Île-Lebel
    3. 3. 2005 Évaluation de l’état de la situation 2009-2010 Mise à jour et recommandations
    4. 4. Organisation o Manque d’expertise disponible et dédiée Technologie o AutoCad Map 2007, JMap , Système experts en évaluation, permis et inspections Données o Manque de rigueur géomatique o Absence de données de référence Processus o Production et mise à jour selon une approche par dessin o Vision à court terme o Plateforme vieillissante Organisation o Comité de gouvernance, expertise accrue, formation continue Technologie o SIG et SGBD corporatif (Esri et SQL Serveur) Données o Modèle de données municipales (GOcité) o Mise à jour et création de jeux de données (GeoAutomation) Processus o Meilleures pratiques o Amélioration de la diffusion interne vers le citoyen
    5. 5. Modèle de données (+ de 300 entités documentées) Outils de gestion des données géomatiques Diffuseur web (intranet) Réseau de ressources 17 villes et MRC desservant près de 2 millions d’habitants + =
    6. 6. Caractéristiques 14 caméras 1 200 000 images 4,7 téraoctets 14 images tous les 50 cm Inventaires à mandat Bordures de rue (400 km) Bornes d’incendie (2K) repositionnement Signalisation routière (15K) Foresterie urbaine (47K) Puisards et regards (24K)
    7. 7. Programme de cartes communautaires Widget GeoAutomation ArcGIS Online Web Apps Carte récit (StoryMaps) Recherche d’adresse Élections municipales 2013 Mes services municipaux
    8. 8. Application de la gamme ArcGIS for Canadian Municipalities http://www.esri.ca/fr/content/arcgis-canadian-municipalities LOCALISATEUR DE BUREAU DE SCRUTIN MES SERVICES MUNICIPAUX DEMANDE DE SERVICE MUNICIPAL
    9. 9. Ordures Recyclage Encombrants Résidus verts Branches Sapins de Noël 6 COLLECTES Périodes d’arrosage
    10. 10. Bâtiments municipaux Bibliothèques Transport collectif Sécurité publique Cour municipale Écoparcs Résidus domestiques dangereux 7 LIEUX
    11. 11. Bibliothèques
    12. 12. Obtenir un itinéraire
    13. 13. Application JavaScript configurable Fonctionne sous plusieurs fureteurs Web Nécessite : ArcGIS for Desktop 10.2 - Standard / Advanced Version 2.3 ou plus du MCDM Microsoft Internet Information Services (IIS) Microsoft ASP.NET Framework Abonnement à ArcGIS Online pour les organisations OU ArcGIS for Server 10.2 - Standard / Advanced
    14. 14. ArcGIS Tiled Map Service Layer ArcGIS Online
    15. 15. ArcGIS Online ArcGIS Server ArcGIS Server DMZ ArcGIS Desktop Utilisateurs desktop Utilisateurs mobiles • IIS • ASP.NET • Services REST Mes services municipaux - Locator - Routing - Géométrie - Base Map - Feature Service Services REST FIREWALL C:inetpubwwwroot I N T R A N E T
    16. 16. Merci PitreP@ville.repentigny.qc.ca Richer-LalondeG@ville.repentigny.qc.ca

    ×