Exposé hackers

3 671 vues

Publié le

Exposé sur le hacking proposé par les étudiants en master InfoCom de l'Université Lumière Lyon 2
Par Mathilde Régis, Pauline Bouveau, Wilfried Devillers, Blaise Fayolle

Publié dans : Technologie
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 671
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
96
Actions
Partages
0
Téléchargements
169
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Exposé hackers

  1. 1. HACKING Cultures numériques Mathilde Régis, Pauline Bouveau, Wilfried Devillers, Blaise Fayolle 2013-2014
  2. 2. PARTIE 1 : TOUT COMMENCE PAR… Définition Hacking / Hacker « Vous ne connaissez ni notre culture, ni notre éthique, ni les codes non écrits qui ordonnent déjà notre société mieux que ne pouvait le faire n’importe lequel des règlements que vous prétendez nous imposer. » John Perry Barlow, « Déclaration d’indépendance du cyberespace », 1996.
  3. 3. LES ORIGINES DU TERME “HACKING” • → 1959 - Le Tech Model Railroad Club (TMRC) : association d'étudiants du MIT • → MIT se procure son premier ordinateur • → Membres du TMRC développent de nouveaux programmes d’utilisation •  Nouvelles tâches à l’ordinateur • → Début du hacking
  4. 4. L’ÉTHIQUE DU HACKING • Steven Levy Hackers: Heroes of the Computer Revolution, 1984
  5. 5. 6 règles • L'accès aux ordinateurs - et à tout ce qui peut nous apprendre comment le monde marche vraiment - devrait être illimité et total. • L'information devrait être libre et gratuite. • Méfiez-vous de l'autorité. Encouragez la décentralisation. • Les hackers devraient être jugés selon leurs œuvres, et non selon des critères qu'ils jugent factices comme la position, l’âge, la nationalité ou les diplômes. • On peut créer l'art et la beauté sur un ordinateur. • Les ordinateurs sont faits pour changer la vie.
  6. 6. PHREAKING • Freak + Phone • Joe Engressia – 1957 • John Draper alias Capt'n Crunch : figure majeure du phreaking
  7. 7. PHREAKING • Fabrique la blue-box • Réseau téléphone : lieu d'exploration et de rencontre • Ron Rosenbaum : “ the little secret of the bluebox” - 1971  Condamnations
  8. 8. LA RÉVOLUTION DE LA MICRO-INFORMATIQUE
  9. 9. LE HOMEBREW COMPUTER CLUB • → 1975 : Création du Homebrew Computer Club • → groupe de passionnée d'informatique et des microordinateurs • → Discutent techniques de programmation, de fabrication, utilisation des ordinateurs
  10. 10. • → Ils partagent leurs connaissances, leurs codes, leur techniques de programmation • → Echange d’informations total et primordial • → Fierté de faire part de ses découvertes • → Mentalité hacker commence à prendre forme
  11. 11. LE CHAOS COMPUTER CLUB « Le Chaos Computer Club e. V. (CCC) est la plus grande association de pirates d’Europe. Depuis plus de trente ans, nous fournissons des informations sur des problèmes techniques et sociétaux, comme la surveillance, la vie privée, la liberté d'information, l’hacktivisme, la sécurité des données et d'autres sujets autour de la technologie et des questions de piratage » CCC
  12. 12. • La transmission des compétences Conférences 2600 Forums Vente de logiciels Ecole de hacking
  13. 13. UNE FORMATION ANTI-PIRATES • Des hackers éthiques • Licence professionnelle CDAISI
  14. 14. DIFFÉRENTS TYPES DE HACKERS • Script kiddies • Super utilisateur / Elite hacker • Pirate entrepreneur
  15. 15. QUELQUES TECHNIQUES • Sniffing • Scanning • Social engineering
  16. 16. • Les hackers malveillants  Exemple de Dassault Systèmes 245 millions d’euros de pertes estimées
  17. 17. • Hacking éthique – intentions bienveillantes • Recrutement de hackers  Sécuriser le système informatique • Les Grey Hat
  18. 18. L’HACKTIVISME • Un enjeu politique • Telecomix • Anonymous • L’attaque par DoS (Déni de service)
  19. 19. LA LÉGISLATION • En France  Article 323-1 du Code pénal • Aux USA  Lois fédérales
  20. 20. TOP 5 LES PLUS GRANDS PIRATES (QUI SE SONT FAIT ARRÊTÉ) • N°5 : Jonathan James Peine évitée :  10 ans d’emprisonnement
  21. 21. TOP 5 LES PLUS GRANDS PIRATES • N°4 : Robert Tappan Morris Peine :  400 heures de travaux d’intérêt général  10 050 $ d’amende
  22. 22. TOP 5 LES PLUS GRANDS PIRATES • N°3 : Albert Gonzalez Peine :  20 ans d’emprisonnement
  23. 23. TOP 5 LES PLUS GRANDS PIRATES • N°2 : Gary Mckinnon Peine évitée : 70 ans de prison  Relâché sous caution et conditions
  24. 24. TOP 5 LES PLUS GRANDS PIRATES • N°1 : Kevin Mitnick Peines :  3 et 6 mois dans un centre pour jeunes  1 an de prison  5 ans de prison  3 ans de mise à l’épreuve  1,5 millions $ de dédommagement
  25. 25. CONCLUSION

×