Qu’est ce qu’une ville intelligente ?
Aix en Provence
Décembre 2014
Raphaël BESSON
Directeur de l’agence Villes Innovati...
SOMMAIRE
I/ MISE EN PERSPECTIVE HISTORIQUE DES VILLES INTELLIGENTES
La prégnance de l’utopie insulaire
II/ LES SYSTEMES UR...
Palais de La Sapienza (Rôme).
	
  
MISE EN PERSPECTIVE HISTORIQUE DES VILLES
INTELLIGENTES
La prégnance de l’utopie insula...
LA PREGNANCE DE L’UTOPIE INSULAIRE
Cité de la mode et du design (Paris).
	
  
LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1
L’écueil du déterminisme technologique
LA RECONVERSION DES CAMPUS UNIVERSITAIRES
Ouverture à la ville, mixité, densité et aménités
Exemples des Campus Condorcet ...
DES ESPACES INFORMELS ET DEDIES A LA VIE SOCIALE
Les espaces dédiés à la créativité de Yahoo et Google
Des espaces contemp...
DES ESPACES LOCALISES AU CŒUR DES VILLES
LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1
LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1
DES PRECEDENTS DANS LA PENSEE UTOPIQUE
DES PRECEDENTS DANS LA PENSEE UTOPIQUE
LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1
I/ DES ESPACES URBAINS ET ARCHITECTURAUX QUI STIMULENT LES PROCESSUS
D’INNOVATIONS
II/ DES SUPPORTS PRIVILEGIES D’ATTRACTI...
LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1
Stimulation des interactions et aménités urbaines
LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1
L’expérimentation et la mise en scène des innovations dans l’espace public
I/ DES ESPACES URBAINS ET ARCHITECTURAUX QUI STIMULENT LES PROCESSUS
D’INNOVATIONS
II/ DES SUPPORTS PRIVILEGIES D’ATTRACTI...
III/ LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS ET L’ECUEIL DU DETERMINISME
TECHNOLOGIQUE
1/ Une illusion selon laquelle les innovatio...
Espace de Co-working (Saint Petersbourg)
LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 2
Les Tiers Lieux
LES TIERS LIEUX
Coworking spaces, Living Labs et Fab Labs
Le MINATEC Ideas Labs
Coworking space Fab Lab - CCSTI Grenoble
Les Living Labs membres du réseau européen des Living Labs ENoLL (European Network of Living
Labs, 2012)
LES TIERS LIEUX
L...
Découpeuse vinyl
Découpeuse laser
Imprimante 3D Fraiseuse numérique Shop bot
LES TIERS LIEUX
Fab Labs
Localisation des Fab...
LES TIERS LIEUX
LES TIERS LIEUX
LIVING LABS
FAB LABS
CO-WORKING
SPACES
LES TIERS LIEUX
Les trois caractéristiques différenciantes
I/ UN DEVELOPPEMENT DIFFUS A L’ECHELLE DES VILLES
II/ LE DEPASS...
QU’EST CE QU’UNE VILLE INTELLIGENTE?
Des villes intelligentes aux citoyens intelligents
Media Lab Prado (Madrid)
QU’EST CE QU’UNE VILLE INTELLIGENTE ?
I/ HYBRIDER ET REINVENTER LES LIENS SCIENCES-SOCIETE
II/ HYBRIDER ET REINVENTER LES ...
HYBRIDER LES LIENS SCIENCES / SOCIETE
Ville 4.0. Des capteurs dans la ville pour quoi faire ?
Séquence d’immersion et d’ob...
HYBRIDER LES LIENS SCIENCES / SOCIETE
La Fab Lab House (Barcelone)
HYBRIDER LES LIENS SCIENCES / SOCIETE
Fab City (Barcelone)
HYBRIDER LES LIENS SCIENCES / SOCIETE
Fab City (Barcelone)
HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES
Experimenta 2013
Les villes numériques
HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES
Experimenta 2013, le Living Lab
Les testeurs munis de boitiers électroniques répondent ...
HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES
Experimenta 2014
LES PARCOURS DE TEST ET DE
CREATIVITE
Jeudi 9 et Vendredi 10 octobre.
...
CHAPITEAU
LIVING LAB
MAISON
MINATEC
GRENOBLE INP
PHELMA ACCUEIL
TEST DES PROTOTYPES
EVALUATION DES PROTOTYPES ET
ATELIERS ...
ESPACE DE CREATIVITE
ESPACE DE DEBAT ET D’EVALUATION
HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES
Experimenta 2014
HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
Machine volante
Hologramme manipulable à la main (détection / gant)
« Un machine qui puisse spontanément retranscrire le r...
Le parcours « Evaluation » s’est tenu les jeudi 9 et
vendredi 10 octobre. Ce parcours a permis à des
panels variés de test...
HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
Composi(on	
  sonore	
  et	
  ludique	
  =	
  	
  
32%	
  
Cartographie	
  et	
  concep(on	
  
lumière	
  à	
  par(r	
  du...
PARTY SON
Party Son permet de capter l’humeur de gens dans
l’espace public des villes. L’humeur peut se traduire
par des g...
SHAR-E
Une boule protège les habitants des sons
désagréables. Un programme permet aux citadins de
sélectionner les sons ur...
URISON
Ce projet propose de transformer les urinoirs et autres
toilettes publiques en lieux ludiques et attractifs. Alors
...
CHILL’O TOTEM
Les lampadaires sont équipés d’un système en
cloche, permettant aux passants de se brancher et de
modifier t...
PASSAGE PIED-SON
Les passants qui attendent sur un passage rendent
ludique leur temps d’attente en communicant ou en
jouan...
LE SON DES VOITURES
Les projet consiste à transformer les perceptions
sonores des voitures. Plusieurs dispositifs sont ain...
COLOR TA VILLE
En fonction du son présent en ville, un système
lumineux et spécifique à chaque sonorité, illumine les
diff...
CARTOGRAPHONE
Cartographone permet de visualiser en temps réel les
lieux de vitalité urbaine, grâce à un système lumineux
...
LA FACADE QUI MURMURE
En fonction des situations sociales et sonores
produites dans l’espace public des villes et l’espace...
DU BRUIT A LA TOILE
Cette installation transforme les bruits d’un chantier en
de véritables expériences visuelles. Des par...
AUCUN TITRE (n° 2)
Une dizaine de capteurs sonores sont disposés dans
la ville de Grenoble. Ces capteurs permettent de
res...
HOLO DÔME
Holo dôme s’est influencé du principe de synesthésie,
et plus particulièrement de l’invention thermo
acoustique ...
DISCO-TEC
Une membrane fixée au dessus des passants permet
de capter les sons de la ville. Ce son est restitué en
chaleur,...
TU BROUILLES L’ECOUTE
Les bruits de la ville comme ceux d’un match de foot,
sont captés et transformés pour alimenter la v...
VOILE DE LUMIERE
Ce système remplace les traditionnelles illuminations
de la fête de noël par des voiles lumineux interact...
AUCUN TITRE (n° 1)
Des sons atypiques comme des sonorités de pianos
ou des chants d’oiseaux sont diffusés en ville, afin d...
WHAT ?
What? est un dispositif sonore installé dans l’espace
public des villes, qui diffuse des sons du quotidien
enregist...
REPOSSONS-NOUS
Une bulle vitrée et insonorisée est installée dans une
gare. Les voyageurs peuvent entrer dans cet espace
e...
NATURE EN VILLE
Des capteurs permettent de diffuser des sons de
nature en ville, et notamment dans des lieux de
grande int...
Quelques éléments de conclusion
1. Un nombre de participants à la démarche Living
Lab en nettre augmentation
2. Une partic...
PENSER LA SERENDIPITE
L’exemple de Madrid
PENSER LA SERENDIPITE
L’exemple de Madrid
PENSER LA SERENDIPITE
L’exemple de Madrid
PENSER LA SERENDIPITE
L’exemple de Madrid
PENSER LA SERENDIPITE
L’exemple de Madrid
PENSER LA SERENDIPITE
L’exemple de Madrid
PENSER LA SERENDIPITE
L’exemple de Madrid
PENSER LA SERENDIPITE
L’exemple de Madrid
PENSER LA SERENDIPITE
L’exemple de Barcelone
PENSER LA SERENDIPITE
L’exemple de Madrid
CONTACT
Raphaël BESSON
6 rue Voltaire
38000 Grenoble - France
Calle Sierpe, 3 (5°I)
28005 Madrid - Espagne
Mail. r.besson@...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Ville intelligente, ville créative : de quoi parle t-on ? L’exemple de Barcelone et de Madrid - Raphael besson

336 vues

Publié le

L’objectif de cette rencontre était de montrer comment création, technologies numériques et innovations ouvertes peuvent se retrouver autour de projets communs pour construire la ville de demain.

Ces projets peuvent-ils générer de nouvelles formes d’interactions entre le territoire et les usagers ? favorisent-ils un meilleur travail en commun entre plusieurs mondes - artistes, entrepreneurs, chercheurs, collectivité ? parviennent-ils à passer le cap du prototypage pour trouver de nouveaux marchés ?

Plusieurs living labs en France et en Europe (Marseille, Paris, Madrid, Avignon...) travaillent sur ces questions, et expérimentent à grandeur nature des projets innovants, réunissant un écosystème actif, collaboratif et ouvert. Ils étaient présents le 10 décembre autour d’une « table ouverte » et ont dialogué avec des acteurs de l’économie numérique, de l’innovation, de l’urbanisme, de l’architecture, de la recherche, de la sociologie urbaine, de l’art et de la culture.

Raphaël Besson
Directeur de l’agence Villes Innovations (Madrid, Grenoble) et chercheur associé au laboratoire PACTE (Grenoble). Il a exercé pendant plusieurs années les responsabilités de chargé d’études en économie urbaine au sein d’un cabinet d’architecte-urbaniste (Lyon, Paris) et de chef de projet Living Lab au Centre de Culture Scientifique, Technique et Industriel de Grenoble (La Casemate). A cette occasion, il a été responsable du salon « Arts-sciences » EXPERIMENTA.
Ses travaux de recherche portent sur le développement économique des territoires, les systèmes d’innovation ouverts et la question des villes innovantes et créatives. Il a forgé au cours de sa thèse la notion de Systèmes Urbains Cognitifs, à travers l’étude de grands projets urbains situés à Buenos Aires, Barcelone et Grenoble. Il réalise actuellement une recherche sur le paradigme économique des Tiers Lieux (Laboratoire PACTE, Grenoble INP) à travers l’étude des projets Fab City à Barcelone et du Media Lab Prado à Madrid.
Villes Innovations

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
336
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
10
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Ville intelligente, ville créative : de quoi parle t-on ? L’exemple de Barcelone et de Madrid - Raphael besson

  1. 1.   Qu’est ce qu’une ville intelligente ? Aix en Provence Décembre 2014 Raphaël BESSON Directeur de l’agence Villes Innovations (Madrid - Grenoble) Chercheur associé au laboratoire PACTE (Grenoble) r.besson@villes-innovations.com
  2. 2. SOMMAIRE I/ MISE EN PERSPECTIVE HISTORIQUE DES VILLES INTELLIGENTES La prégnance de l’utopie insulaire II/ LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1 L’écueil du déterminisme technologique III/ LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 2 Les Tiers Lieux IV/ QU’EST CE QU’UNE VILLE INTELLIGENTE? Des villes intelligentes aux citoyens intelligents
  3. 3. Palais de La Sapienza (Rôme).   MISE EN PERSPECTIVE HISTORIQUE DES VILLES INTELLIGENTES La prégnance de l’utopie insulaire
  4. 4. LA PREGNANCE DE L’UTOPIE INSULAIRE
  5. 5. Cité de la mode et du design (Paris).   LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1 L’écueil du déterminisme technologique
  6. 6. LA RECONVERSION DES CAMPUS UNIVERSITAIRES Ouverture à la ville, mixité, densité et aménités Exemples des Campus Condorcet (Lipsky & Rollet Architectes) / Université de Montpellier (A.Garcia Diaz – Architecte urbaniste) / University of Northampton (Alison Brooks Architects) Introduction de cafétérias, de restaurants et d’espaces dédiés à la vie communautaire dans une Université de New York
  7. 7. DES ESPACES INFORMELS ET DEDIES A LA VIE SOCIALE Les espaces dédiés à la créativité de Yahoo et Google Des espaces contemporains dédiés à la créativité. Les cas de co-working spaces et du Minatec Ideas Lab à Grenoble
  8. 8. DES ESPACES LOCALISES AU CŒUR DES VILLES
  9. 9. LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1
  10. 10. LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1
  11. 11. DES PRECEDENTS DANS LA PENSEE UTOPIQUE
  12. 12. DES PRECEDENTS DANS LA PENSEE UTOPIQUE
  13. 13. LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1
  14. 14. I/ DES ESPACES URBAINS ET ARCHITECTURAUX QUI STIMULENT LES PROCESSUS D’INNOVATIONS II/ DES SUPPORTS PRIVILEGIES D’ATTRACTIVITE DES ACTIVITES INNOVANTES ET CREATIVES III/ LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS ET L’ECUEIL DU DETERMINISME TECHNOLOGIQUE LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1 Les principales caractéristiques
  15. 15. LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1 Stimulation des interactions et aménités urbaines
  16. 16. LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1 L’expérimentation et la mise en scène des innovations dans l’espace public
  17. 17. I/ DES ESPACES URBAINS ET ARCHITECTURAUX QUI STIMULENT LES PROCESSUS D’INNOVATIONS II/ DES SUPPORTS PRIVILEGIES D’ATTRACTIVITE DES ACTIVITES INNOVANTES ET CREATIVES III/ LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS ET L’ECUEIL DU DETERMINISME TECHNOLOGIQUE LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1 Les principales caractéristiques
  18. 18. III/ LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS ET L’ECUEIL DU DETERMINISME TECHNOLOGIQUE 1/ Une illusion selon laquelle les innovations technologiques seraient aptes à « faire ville » et à produire un urbanisme innovant par elles-mêmes 2/ Un tissu social des villes fermé aux innovations technologiques dès lors qu’elles ne sont pas mises en perspective au regard de finalités socioculturelles, urbaines ou environnementales plus larges 3/ Des expériences de diffusion des innovations technologiques au tissu économique traditionnel des villes qui fonctionnent difficilement LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 1 Les principales caractéristiques
  19. 19. Espace de Co-working (Saint Petersbourg) LES SYSTEMES URBAINS COGNITIFS DE TYPE 2 Les Tiers Lieux
  20. 20. LES TIERS LIEUX Coworking spaces, Living Labs et Fab Labs Le MINATEC Ideas Labs Coworking space Fab Lab - CCSTI Grenoble
  21. 21. Les Living Labs membres du réseau européen des Living Labs ENoLL (European Network of Living Labs, 2012) LES TIERS LIEUX Living Labs Une démarche d’innovation portée par les usagers (Montreal in Vivo ; Le Hub Agence)
  22. 22. Découpeuse vinyl Découpeuse laser Imprimante 3D Fraiseuse numérique Shop bot LES TIERS LIEUX Fab Labs Localisation des Fab Labs à travers le monde. http:// www.fabfoundation.org/fab-labs/
  23. 23. LES TIERS LIEUX LES TIERS LIEUX LIVING LABS FAB LABS CO-WORKING SPACES
  24. 24. LES TIERS LIEUX Les trois caractéristiques différenciantes I/ UN DEVELOPPEMENT DIFFUS A L’ECHELLE DES VILLES II/ LE DEPASSEMENT DU DETERMINISME TECHNOLOGIQUE D’une logique de diffusion à une logique d’interaction III/ LA (RE)INTRODUCTION DE LA DIMENSION PRODUCTIVE DE L’INNOVATION Les capacités de prototypage rapide des Fab Labs
  25. 25. QU’EST CE QU’UNE VILLE INTELLIGENTE? Des villes intelligentes aux citoyens intelligents Media Lab Prado (Madrid)
  26. 26. QU’EST CE QU’UNE VILLE INTELLIGENTE ? I/ HYBRIDER ET REINVENTER LES LIENS SCIENCES-SOCIETE II/ HYBRIDER ET REINVENTER LES LIENS ARTS-SCIENCES (Créativité-innovation) III/ PENSER LA SERENDIPITE
  27. 27. HYBRIDER LES LIENS SCIENCES / SOCIETE Ville 4.0. Des capteurs dans la ville pour quoi faire ? Séquence d’immersion et d’observation de terrain Séances de créativité Séquence de prototypage
  28. 28. HYBRIDER LES LIENS SCIENCES / SOCIETE La Fab Lab House (Barcelone)
  29. 29. HYBRIDER LES LIENS SCIENCES / SOCIETE Fab City (Barcelone)
  30. 30. HYBRIDER LES LIENS SCIENCES / SOCIETE Fab City (Barcelone)
  31. 31. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2013 Les villes numériques
  32. 32. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2013, le Living Lab Les testeurs munis de boitiers électroniques répondent à une série de questions fermées qui apparaissent sur un écran Les “5 à 7”. Les ateliers de restitution et de débat du Living Lab
  33. 33. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014 LES PARCOURS DE TEST ET DE CREATIVITE Jeudi 9 et Vendredi 10 octobre. LES SEMINAIRES PROSPECTIFS Samedi 11 après midi Parcours 1. Test Grand Public ENJEUX POUR 2014 • Accroître le nombre de participants • Susciter l’intérêt des jeunes • Permettre au public de tester, évaluer mais aussi co-produire les prototypes • Accompagner les porteurs de projet au plus près de leurs besoins • Démontrer de l’intérêt économique du Living Lab Parcours 2. Test et évaluation thématique Parcours 3. Créativité thématique Séminaire 1. Tiers Lieux et fabrique des villes contemporaines Séminaire 2. Restitution et mise en débat des résultats du Living Lab
  34. 34. CHAPITEAU LIVING LAB MAISON MINATEC GRENOBLE INP PHELMA ACCUEIL TEST DES PROTOTYPES EVALUATION DES PROTOTYPES ET ATELIERS DE CO-CREATIVITE AMPHITHEATRE SEMINAIRES PROSPECTIFS ET EVALUATIFS HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  35. 35. ESPACE DE CREATIVITE ESPACE DE DEBAT ET D’EVALUATION HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  36. 36. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  37. 37. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  38. 38. Machine volante Hologramme manipulable à la main (détection / gant) « Un machine qui puisse spontanément retranscrire le rêve collectif mais aussi humain : /ex cauchemar, troubles, vue endormie » Hologramme de communication Ecrans et capteurs sensoriels et thermiques. Permet de créer des images (formes), des dessins via la chaleur de la personne qui se prête à l’expérimentation Propulseur de matières lumineuses HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  39. 39. Le parcours « Evaluation » s’est tenu les jeudi 9 et vendredi 10 octobre. Ce parcours a permis à des panels variés de tester des dispositifs de réalité augmentée, des installations immersives, des espaces interactifs de création sonore et visuelle. Munis de tablettes numériques, ces derniers ont évalué et débattu de la portée sociale, culturelle ou environnementale des prototypes. Au total 147 testeurs ont participé au parcours « évaluation » du Living Lab. Les visiteurs d’EXPERIMENTA évaluaient des prototypes regroupés autour de quatre thématiques. Des questions fermées et ouvertes leur étaient posées. Création sonore : Onomaphonic et Paysages sonores Autonomie et numérique: ExplorNova, 360 Réalités augmentées : Tree of Life, Critical, HyperlightEnergies du futur : Le Cycle des Grains, Strip, Eolitale HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  40. 40. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  41. 41. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  42. 42. Composi(on  sonore  et  ludique  =     32%   Cartographie  et  concep(on   lumière  à  par(r  du  son  =   26%   Transforma(on  du  son  en  énergie   =     21%   Déspa(alisa(on  du  son  =     21%   Thématiques des scénarios de création sonore imaginés par les étudiants HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  43. 43. PARTY SON Party Son permet de capter l’humeur de gens dans l’espace public des villes. L’humeur peut se traduire par des gestuelles ou des sonorités particulières. En prenant l’exemple des temps d’attente dans les arrêts de tramway, Party Son propose aux habitants de créer une composition sonore. Cette composition réagirait en fonction des déplacements et de l’humeur des gens et s’afficherait en temps réel sur une partition disposée par exemple sur le tramway. Party Son permet ainsi de rendre ludique les temps d’attente des tramways, et agit par conséquent sur l’humeur des gens. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  44. 44. SHAR-E Une boule protège les habitants des sons désagréables. Un programme permet aux citadins de sélectionner les sons urbains qu’ils souhaitent entendre ou ne pas entendre. En déambulant dans la ville, les habitants sont libres de créer leur propre composition sonore. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  45. 45. URISON Ce projet propose de transformer les urinoirs et autres toilettes publiques en lieux ludiques et attractifs. Alors qu’ils « se soulagent », les habitants participent à une composition sonore collective. Le dispositif permet de générer une musique qui évolue en fonction du débit et du type de besoin produit. En résulte la création d’une œuvre musicale originale ; peu importe au fond qu’il s’agisse d’une musique « de merde ». Il y a fort à parier que les habitants se rendront plus volontiers aux urinoirs et contribueront plus facilement à leur propreté grâce à ce type d’expérience. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  46. 46. CHILL’O TOTEM Les lampadaires sont équipés d’un système en cloche, permettant aux passants de se brancher et de modifier temporairement l’ambiance sonore. Ce dôme sonore pourra également servir à diffuser certaines informations publiques. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  47. 47. PASSAGE PIED-SON Les passants qui attendent sur un passage rendent ludique leur temps d’attente en communicant ou en jouant entre eux. Les passants situés d’un côté du passage piéton produisent un son qui est transmis de l’autre coté. Ils communiquent ainsi entre eux. L’objectif du projet est avant tout sécuritaire, avec cette hypothèse : en rendant le temps d’attente ludique, les passants respecteront mieux les feux de signalisation. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  48. 48. LE SON DES VOITURES Les projet consiste à transformer les perceptions sonores des voitures. Plusieurs dispositifs sont ainsi imaginés : - Un peau d’échappement musical, disposé sur chaque voiture. - Un revêtement musical installé tous les 10 à 15 mètres sur les principales artères des villes. Ce revêtement permet de créer certaines ambiances sonores et de pénaliser les conducteurs en excès de vitesse, grâce à la production inaudible. . HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  49. 49. COLOR TA VILLE En fonction du son présent en ville, un système lumineux et spécifique à chaque sonorité, illumine les différents lieux de la ville. Ce jeu de lumière est représenté graphiquement sur des cartes 2D ou 3D. Il permet à chacun d’identifier rapidement les espaces de vie urbaine, en fonction des couleurs et de l’intensité lumineuse. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  50. 50. CARTOGRAPHONE Cartographone permet de visualiser en temps réel les lieux de vitalité urbaine, grâce à un système lumineux qui réagit en fonction des sons produits par la ville. A chaque sonorité correspond une couleur et une intensité lumineuse spécifique. La lumière varie s’il s’agit d’un son produit par un chantier ou par l’ambiance de bars. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  51. 51. LA FACADE QUI MURMURE En fonction des situations sociales et sonores produites dans l’espace public des villes et l’espace privé des logements, les façades de certains immeubles se déforment grâce à l’installation de systèmes lumineux. Les pas des passants par exemple peuvent affecter la forme des façades. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  52. 52. DU BRUIT A LA TOILE Cette installation transforme les bruits d’un chantier en de véritables expériences visuelles. Des partenariats conclus entre des industriels et des artistes permettent de changer le regard des habitants sur la présence des chantiers en ville. Des capteurs disposés sur des tracteurs matérialisent le son des chantiers en couleurs, qui sont ensuite projetés sur une toile. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  53. 53. AUCUN TITRE (n° 2) Une dizaine de capteurs sonores sont disposés dans la ville de Grenoble. Ces capteurs permettent de restituer les sons de la ville en temps réel, sur une carte mise à disposition des habitants. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  54. 54. HOLO DÔME Holo dôme s’est influencé du principe de synesthésie, et plus particulièrement de l’invention thermo acoustique du prototype Otha Gazou Le projet consiste à créer du son à partir de l’énergie et de l’énergie à partir du son. L’installation d’un dôme permet de capter des sons gênants (comme ceux d’un chantier), de les atténuer, mais surtout de la convertir en énergie grâce à la vibration du son. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  55. 55. DISCO-TEC Une membrane fixée au dessus des passants permet de capter les sons de la ville. Ce son est restitué en chaleur, grâce à des capteurs qui transforment le son en énergie thermique et lumineuse. Plus l’intensité sonore est importante, plus la membrane se déforme et produit de l’énergie. Ce système peut par exemple alimenter en énergie les différents logements des villes. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  56. 56. TU BROUILLES L’ECOUTE Les bruits de la ville comme ceux d’un match de foot, sont captés et transformés pour alimenter la ville en énergie. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  57. 57. VOILE DE LUMIERE Ce système remplace les traditionnelles illuminations de la fête de noël par des voiles lumineux interactifs qui captent les mouvements et les pas des passants. Ce système de voile tendu entre les bâtiments des villes, permettrait de faire des économies d’énergie tout en rendant les illumination de noël plus ludiques et créatives. Exemples de voiles tendues dans le rues de Séville HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  58. 58. AUCUN TITRE (n° 1) Des sons atypiques comme des sonorités de pianos ou des chants d’oiseaux sont diffusés en ville, afin de ralentir le rythme et l’intensité urbaine et créer de nouvelles harmonies sonores. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  59. 59. WHAT ? What? est un dispositif sonore installé dans l’espace public des villes, qui diffuse des sons du quotidien enregistrés dans les espaces privés. Ce système a deux effets : 1. Le passant s’interroge sur la présence inopinée de cette sonorité. 2. La personne ralentit pour écouter l’enregistrement. L’objectif de ce dispositif est de ralentir le rythme de certains points névralgiques des villes, comme les gares par exemple. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  60. 60. REPOSSONS-NOUS Une bulle vitrée et insonorisée est installée dans une gare. Les voyageurs peuvent entrer dans cet espace en scannant leur billet de train. Grâce à des fauteuils confortables et des casques mis à disposition, les voyageurs peuvent écouter des sons reposants, des ambiances sonores adaptées à leur destination ou des musiques de leur choix. Ce lieu innovant permettrait in fine aux voyageurs de prendre de la distance par rapport à la vitesse du monde. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  61. 61. NATURE EN VILLE Des capteurs permettent de diffuser des sons de nature en ville, et notamment dans des lieux de grande intensité urbaine, comme les embouteillages. HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  62. 62. Quelques éléments de conclusion 1. Un nombre de participants à la démarche Living Lab en nettre augmentation 2. Une participation toujours prégnante des jeunes de 15 à 25 ans 3. Un outil pertinent de médiation scientifique et culturel 4. Un engouement réel vis à vis des ateliers de co- créativité 5. L’Importance de diversifier les espaces du Living Lab 6. Le modèle économique du Living Lab en question HYBRIDER LES LIENS ARTS / SCIENCES Experimenta 2014
  63. 63. PENSER LA SERENDIPITE L’exemple de Madrid
  64. 64. PENSER LA SERENDIPITE L’exemple de Madrid
  65. 65. PENSER LA SERENDIPITE L’exemple de Madrid
  66. 66. PENSER LA SERENDIPITE L’exemple de Madrid
  67. 67. PENSER LA SERENDIPITE L’exemple de Madrid
  68. 68. PENSER LA SERENDIPITE L’exemple de Madrid
  69. 69. PENSER LA SERENDIPITE L’exemple de Madrid
  70. 70. PENSER LA SERENDIPITE L’exemple de Madrid
  71. 71. PENSER LA SERENDIPITE L’exemple de Barcelone
  72. 72. PENSER LA SERENDIPITE L’exemple de Madrid
  73. 73. CONTACT Raphaël BESSON 6 rue Voltaire 38000 Grenoble - France Calle Sierpe, 3 (5°I) 28005 Madrid - Espagne Mail. r.besson@villes-innovations.com www.villes-innovations.com Localisations de Villes Innovations (Grenoble, Madrid)

×