La ZAC Pajol, un quartier exemplaireen matière de développement durable                                        1
UN PROJET D’AMENAGEMENT CONCERTE                                                                                          ...
LE COLLEGE, UN BATIMENT  NEUF DANS DU VIEUX- ancien bâtiment de bureaux des Messageries etdes Douanes restructuré- ouvert ...
L’INSTITUT UNIVERSITAIRETECHNOLOGIQUE- restructuration entrepôt des Douanes- IUT de l’Université Paris VII- ouverture en s...
LE GYMNASE ET L’ANTENNE JEUNES                      - début des travaux de construction en mai 2010                      -...
LA HALLE PAJOL : LE PROJET PILOTE                       Programme de la halle :                       - auberge de jeuness...
L’IMMEUBLE D’ACTIVITÉSGREEN ONE- immeuble de 5 000 m2 de bureaux- début des travaux : août 2010- livraison : octobre 2011-...
DES BÂTIMENTS A HAUTE PERFORMANCE ENERGETIQUE           Programme      Année d’obtention du      Niveau de performance    ...
UN OUTIL POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE : LE CPEDDDepuis 2006, le Cahier des Prescriptio...
UN DOCUMENT CADRE DEPUIS 2007 A L’ÉCHELLE DEPARIS : LE PLAN CLIMAT PARISIENObjectifs du Plan Climat pour 2020 :•   Réduire...
PAJOL, UN VÉRITABLE QUARTIER DURABLEPRÈS D’1 HECTARE D’ESPACES PLANTÉS   - rétablissement de la biodiversité   - création ...
PLUS DE 4 000 M2 DE PANNEAUX SOLAIRES THERMIQUES ETPHOTOVOLTAÏQUESProgrammes      Panneaux           Panneaux             ...
DES BATIMENTS CHAUFFES PAR LE RESEAU DE CHALEUR PARISIEN :L’ALTERNATIVE ECOLOGIQUE- réalisation d’une sous-station de 5 MW...
DES EAUX PLUVIALES RETENUES ETRÉUTILISÉESSur la ZAC, les eaux pluviales sont :- retenues par des toitures végétalisées : 9...
Jourda Architectes Paris    DES CHANTIERS PROPRES       4 000 m3 de matériaux issus des démolitions ont été concassés et u...
Jourda Architectes Paris    DES CHANTIERS PROPRES         Démolition de la halle : 900 tonnes de ferrailles évacuées par v...
LES CLAUSES D’INSERTION : UN AUTRE ASPECT DUDEVELOPPEMENT DURABLE•   clause dans les marchés travaux prévoyant un minimum ...
LE MARKETING TERRITORIAL• Lancement du Plan Climat en 2007 par BD (28 TV du monde entier  présentes)• Exposition en Mairie...
LE DÉVELOPPEMENT DURABLE AUGMENTE         L’ATTRACTIVITÉ DE LA ZAC PAJOL • Il est rentable sur le long terme • Il devient ...
Prsentationphilippeduclouxgazettedescommunes 110621052841-phpapp01
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Prsentationphilippeduclouxgazettedescommunes 110621052841-phpapp01

163 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
163
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Prsentationphilippeduclouxgazettedescommunes 110621052841-phpapp01

  1. 1. La ZAC Pajol, un quartier exemplaireen matière de développement durable 1
  2. 2. UN PROJET D’AMENAGEMENT CONCERTE NO RDZAC créée et confiée à la SEMAEST en 2004 (mais les études ont démarré dès 2002).La plupart des bâtiments, datant de l’entre deux guerres, sont conservés dans le projet.Le programme, mixte, a été élaboré en concertation avec les habitants : équipements (centre sportif,bibliothèque, collège, IUT, jardin), auberge de jeunesse de 330 lits, commerces, locaux d’activités 2
  3. 3. LE COLLEGE, UN BATIMENT NEUF DANS DU VIEUX- ancien bâtiment de bureaux des Messageries etdes Douanes restructuré- ouvert depuis septembre 2010- 20 classes- 600 élèves- réhabilitation de la structure existante dans unsouci de développement durable- bâtiment certifié HQE®- maître d’ouvrage : Ville de Paris- architecte : Ateliers 234 3
  4. 4. L’INSTITUT UNIVERSITAIRETECHNOLOGIQUE- restructuration entrepôt des Douanes- IUT de l’Université Paris VII- ouverture en septembre 2013- réhabilitation de la structure existante dans unsouci de développement durable- objectif : bâtiment certifié HQE®- maître d’ouvrage : Conseil Régional d’Ile-de-France,- architecte : agence Brossy & Associés . 4
  5. 5. LE GYMNASE ET L’ANTENNE JEUNES - début des travaux de construction en mai 2010 - livraison en en octobre 2011. - bâtiment certifié HQE® - maître d’ouvrage : Ville de Paris - architecte : Brisac & Gonzalez 5
  6. 6. LA HALLE PAJOL : LE PROJET PILOTE Programme de la halle : - auberge de jeunesse de 330 lits (FUAJ) - bibliothèque municipale de 30 000 ouvrages - jardin couvert de 3 000 m2 - 1 000 m2 de commerces - locaux associatifs - salle d’assemblées/spectacles mutualisée - 1ère centrale solaire de centre Ville en France - bâtiment innovant HQE® (écoconstruction, bois, énergie positive)
  7. 7. L’IMMEUBLE D’ACTIVITÉSGREEN ONE- immeuble de 5 000 m2 de bureaux- début des travaux : août 2010- livraison : octobre 2011- locataire : SYNDEX, cabinet d’expertscomptables. Entreprise éthique (vote dessalariés pour l’installation rue Pajol)- bâtiment HQE®, BREAAM, BBC,HQE®Exploitation, « Bail vert »- maître d’ouvrage : COGEDIM- architecte : Agence LIN (Finn Geipel et GiuliaAndi) 7
  8. 8. DES BÂTIMENTS A HAUTE PERFORMANCE ENERGETIQUE Programme Année d’obtention du Niveau de performance PC énergétique Collège Décembre 2006 RT 2005 – 20% IUT 2ème trimestre 2010 Objectif RT 2005 – 60 % Centre sportif Juin 2009 RT 2005 – 20 % Halle Pajol Mars 2010 Objectif Bâtiment à énergie zéro Green One Novembre 2008 RT 2005 – 50% Volonté de la Ville de Paris dès le lancement de la ZAC d’aller plus loin que la réglementation en vigueur en matière de développement durable 8
  9. 9. UN OUTIL POUR ATTEINDRE LES OBJECTIFS EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE : LE CPEDDDepuis 2006, le Cahier des Prescriptions Environnementales et de DéveloppementDurable (CPEDD) est la traduction opérationnelle des objectifs fixés par laSEMAEST et la Ville de Paris en matière de développement durable et de qualitéenvironnementale.Il fixe des objectifs précis et le plus possible chiffrés en ce qui concerne laconception des bâtiments, les consommations énergétiques, la gestion de l’eau etdes déchets, les clauses sociales, etc.Il s’impose aux maîtres d’ouvrages.
  10. 10. UN DOCUMENT CADRE DEPUIS 2007 A L’ÉCHELLE DEPARIS : LE PLAN CLIMAT PARISIENObjectifs du Plan Climat pour 2020 :• Réduire de 25% les émissions de CO2 dans la capitale (par rapport à 2004)• Réduire de 25% les consommations énergétiques (par rapport à 2004)• Faire en sorte que 25% des consommations énergétiques soient issues des énergies renouvelables (par rapport à 2004)Objectif pour les constructions neuves : 50 KWhep/m2/an (contre 65 Kwhep/m2/an pour le BBC)Objectif pour les réhabilitations : 80 KWhep/m2/an (contre 104 KWhep/m2/an pour le BBC) 10
  11. 11. PAJOL, UN VÉRITABLE QUARTIER DURABLEPRÈS D’1 HECTARE D’ESPACES PLANTÉS - rétablissement de la biodiversité - création de lien social : 400 m2 de jardins partagés 11
  12. 12. PLUS DE 4 000 M2 DE PANNEAUX SOLAIRES THERMIQUES ETPHOTOVOLTAÏQUESProgrammes Panneaux Panneaux photovoltaïques thermiquesCollège - 20 m2Gymnase 300 m2 -Halle Pajol 3 500 m2 200 m2Green One 40 m2 -Total 3 840 m2 220 m2HALLE PAJOL : PREMIERE CENTRALE SOLAIRE DE CENTRE VILLE EN FRANCE- 3 500 m2 de panneaux polycristallins opaques produisant 396 MWh/an (puissance : 471 kWc). - Dalkia a été retenu à l’issue d’une consultation lancée par la SEMAEST pour installer et exploiter lacentrale solaire pendant 20 ans - la SEMAEST mettra à disposition de Dalkia la toiture de la halle grâce à une conventiond’occupation temporaire (COT)- en 2013, à l’achèvement de la ZAC Pajol, la SEMAEST rétrocédera la toiture à la Ville de Paris, laCOT devenant automatiquement une autorisation d’occupation temporaire du domaine public.- suite à l’arrêté du 5 mars 2011 fixant de nouvelles conditions d’achat, les modalités exactes sont encours de précision 12
  13. 13. DES BATIMENTS CHAUFFES PAR LE RESEAU DE CHALEUR PARISIEN :L’ALTERNATIVE ECOLOGIQUE- réalisation d’une sous-station de 5 MW pour lechauffage de l’ensemble de la ZAC- raccordement de l’ensemble des bâtiments auréseau de chaleur parisien géré par la CPCU- 46 % de la chaleur circulant dans le réseauparisien issue d’énergies renouvelables (50 % en2014 grâce à la géothermie) 13
  14. 14. DES EAUX PLUVIALES RETENUES ETRÉUTILISÉESSur la ZAC, les eaux pluviales sont :- retenues par des toitures végétalisées : 900 m 2 pour lecollège et 200 m2 pour l’immeuble d’activité- stockées : 3 ovoïdes situés dans la cour du collègepermettent d’éviter le rejet direct aux égouts en cas de fortespluies- réutilisées pour l’arrosage des jardins : sur les 3 200 m3 quepermettront de capter la halle Pajol et l’immeuble Green One,2 500 m3 seront réutilisés pour l’arrosage du jardin. 14
  15. 15. Jourda Architectes Paris DES CHANTIERS PROPRES 4 000 m3 de matériaux issus des démolitions ont été concassés et utilisés en remblai ou pour aménager la rampe d’accès au site. 1 000 camions évités, soit 13 tonnes d’émissions de CO2. 15
  16. 16. Jourda Architectes Paris DES CHANTIERS PROPRES Démolition de la halle : 900 tonnes de ferrailles évacuées par voie ferrée pour retraitement chez un sidérurgiste du nord. 140 camions évités, soit 9 tonnes d’émissions de CO2. 16
  17. 17. LES CLAUSES D’INSERTION : UN AUTRE ASPECT DUDEVELOPPEMENT DURABLE• clause dans les marchés travaux prévoyant un minimum de 5% des heures travaillées pour des personnes du quartier en parcours d’insertion• chantiers SEMAEST : 1 346 heures réalisées, soit 4 personnes• collège (chantier terminé) : 13 346 heures réalisées, soit 31 personnes• centre sportif (chantier en cours) : marché signé avec un objectif de 6 230 heures • halle – phase 1 (chantier de déconstruction en cours) : marché signé avec un objectif de 2 035 heures  • pôle d’entreprises (chantier en cours) : marché signé avec un objectif de 6 515 heures• Soit, pour le moment, un total de près de 30 000 heures travaillées par des personnes en insertion dans le cadre de la ZAC 17
  18. 18. LE MARKETING TERRITORIAL• Lancement du Plan Climat en 2007 par BD (28 TV du monde entier présentes)• Exposition en Mairie du 18eme , Conférences au SIMI, Nuit Blanche (45 000 personnes)• Nombreuses visites d’élus (BD, AH, DV)• Architectes de renom (Jourda, Finn Geipel, Atelier 2 3 4)• Ont favorisé la notoriété de Pajol comme éco-quartier  exemplaire 
  19. 19. LE DÉVELOPPEMENT DURABLE AUGMENTE  L’ATTRACTIVITÉ DE LA ZAC PAJOL • Il est rentable sur le long terme • Il devient une carte  de visite pour les investisseurs, les utilisateurs. Le promoteur Cogedim est passé de RT -20 % à -50 % , plus loin que les exigences de la Mairie de Paris. Cette grosse contrainte, en temps de crise, est devenue un atout et le pôle d’entreprise est désormais une vitrine.• Il est porteur de sens et marque la volonté d’offrir aux générations futures un environnement préservé.

×