LYON | GENEVE | SHANGHAI           EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLDLe secteur associatif en France     Focus sur les ...
SOMMAIRE                                                                                                                  ...
1. Pourquoi avoir choisi le secteur associatif ?                                         2                                ...
2. Qu’est-ce-que le secteur associatif en France ?                                           3                 Il existe  ...
Il existe différents types d’associations                                                                                 ...
Les acteurs du secteur associatif    Une forte diversité d’acteurs                                                        ...
Quelques chiffres en 2012*… (1/2)    Un secteur important en France                                                       ...
Quelques chiffres en 2012… (2/2)                                     7 Répartition des inscriptions par thème entre       ...
Et leur évolution* !     L’associatif, véritable levier de croissance économique et d’emploi jusqu’en 2010.               ...
3. Quels sont les enjeux actuels du secteur associatif ?                              9                          Etre     ...
Etre professionnel                                                                                          10          « ...
Trouver de nouveaux financementsLa transformation et la raréfaction des ressources                                        ...
Renforcer ses liensUne véritable nécessité dans un contexte de forte concurrence.                                         ...
4. Quelles sont les connaissances des cabinets de conseil sur le secteur associatif ?            13                      C...
Contexte et opportunités   Au vu du contexte actuel, les opportunités sont nombreuses pour les cabinets.                  ...
Organisation de l’offre des cabinetsDu monde au tournant !                                                                ...
Exemples de missionsDes thématiques très variées !                                                                        ...
MERCI DE VOTRE ATTENTION !Types d’associations :www.associanet.com/docs/type-asso.htmlwww.associations.gouv.fr/626-la-loi-...
Qui suis-je ?                                      19Ophélie NAUDIN, 24 ans•   2011 : Diplôme de Psychologie avec une spéc...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etude sectorielle ophélie naudin - le secteur associatif en france (diffusion)

1 799 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 799
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
392
Actions
Partages
0
Téléchargements
21
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etude sectorielle ophélie naudin - le secteur associatif en france (diffusion)

  1. 1. LYON | GENEVE | SHANGHAI EDUCATING ENTREPRENEURS FOR THE WORLDLe secteur associatif en France Focus sur les associations loi 1901 Mastère Conseil en Organisation Ophélie NAUDIN www.em-lyon.com
  2. 2. SOMMAIRE 1 1. Pourquoi avoir choisi le secteur associatif ? 4. Quelles sont les connaissances 2. Qu’est-ce-que le secteur des cabinets de conseil sur le associatif en France ? secteur associatif ? 3. Quels sont les enjeux actuels du secteur associatif ? © CCH / UPR EFG / 2012
  3. 3. 1. Pourquoi avoir choisi le secteur associatif ? 2 Secteur en Sources pleine nombreuses transformation Ca me parle ! © CCH / UPR EFG / 2012
  4. 4. 2. Qu’est-ce-que le secteur associatif en France ? 3 Il existe Quelques différents chiffres en types 2012… d’associations Les acteurs du secteur Et leur associatif évolution ! Loi 1901 © CCH / UPR EFG / 2012
  5. 5. Il existe différents types d’associations 4  BUT NON LUCRATIF • Association de fait/non déclarée : personnes se regroupant de façon informelle, autour d’une idée commune. Cotisations • Association déclarée : dès lors qu’elle est rendue publique par ses fondateurs, via le Journal Officiel. Capacité juridique + personnel salarié + compte en banque + acheter, louer, vendre… • Association reconnue d’utilité publique : par autorisation délivrée par arrêté préfectoral. Doit être déclarée, avoir au moins 3 ans d’existence et exercer une activité d’intérêt général (ex : AESCRA / docteur CLOWN). Dons + legs (dont biens immobiliers) Association cultuelle : créée par la loi de Séparation Eglises/Etat en 1905, dans le but de subvenir aux frais, à lentretien et à lexercice public dun culte. Association  BUT LUCRATIF POSSIBLE Association de droit local : dont le siège est dans le Haut-Rhin, Bas-Rhin ou la Moselle. Régie par le code civil local, issu de la loi allemande. Forme plus récente d’association : relations privilégiées qu’un Ministère souhaite entretenir avec une association en particulier. Exonérations fiscales + augmente la capacité juridique (ex : associations de défense de l’environnement, des consommateurs, fédérations sportives…) Organisation Non Gouvernementale (ONG) : association loi 1901 à envergure internationale « Association » syndicale : Personne morale regroupant des propriétaires de biens immobiliers voisins, pour la réalisation daménagements et d’entretiens. Fondation : organisme sans membres, où de l’argent privé est mis à disposition d’une cause publique. © CCH / UPR EFG / 2012
  6. 6. Les acteurs du secteur associatif Une forte diversité d’acteurs 5 Financements* Association Privés (51%) Bénévoles Dons et Cotisations Sympathisants Adhérents mécénat et ventes (5%) (46%) Gouvernance CA Bureau Publics (49%) Communes, Départements, Etat, Salariés organismes sociaux*Source : Quelques repères sur les associations en France aujourd’hui, mai 2012 © CCH / UPR EFG / 2012
  7. 7. Quelques chiffres en 2012*… (1/2) Un secteur important en France 6 1,3 million 11 millions de dassociations bénévoles 1,8 million de salariés employés par environ 165 000 associations : plus de femmes et 2 fois plus de seniors que le reste du secteur privé 1 français sur 2 donne Moins d’1 français sur 4 donne de façon régulière Hôtellerie- restauration : Profil majeur du donateur : personne âgée, éduquée, ayant 2,6 % des revenus plutôt élevés Agriculture- Industrie Don moyen / foyer agroalimentaire : fiscal en 2012 ≈ 309€ 3,4 %*Sources : La France Associative en Mouvement, oct 2012 / Rétrospectives 2012 / www.cpca.asso.fr © CCH / UPR EFG / 2012
  8. 8. Quelques chiffres en 2012… (2/2) 7 Répartition des inscriptions par thème entre 2009 et 2012 : Culture, art et sports = 38%Logement, sécurité et protection civile = 0,2% Plus d’associations créées dans le Sud de la France © CCH / UPR EFG / 2012
  9. 9. Et leur évolution* ! L’associatif, véritable levier de croissance économique et d’emploi jusqu’en 2010. 8 Hausse de 8% du don moyen Stagnation du Hausse des petites et moyennes en 2011 (incitation par la nombre de donateurs associations en difficulté de collecte déduction fiscale) depuis 4 ans 1ère baisse depuis 2000 du nombre de salariés dans les associations Baisse de 10% des créations d’association entre 2009 et 2012 : concurrence vive, ressource humaine bénévole non extensible, moyens financiers publics au mieux stagnants, facteurs psychologiques (morosité, peur du lendemain)*Sources : La France Associative en Mouvement, oct 2012/Rétrospectives 2012/www.cpca.asso.fr © CCH / UPR EFG / 2012
  10. 10. 3. Quels sont les enjeux actuels du secteur associatif ? 9 Etre Renforcer ses professionnel liens Trouver de nouveaux financements © CCH / UPR EFG / 2012
  11. 11. Etre professionnel 10 « La montée de la judiciarisation des affaires conduit le secteur associatif à rejeter tout amateurisme et maintenir un professionnalisme total dans tous les domaines », Jean-Pierre VERCAMER , Associé Deloitte, Responsable secteur Associations & Fondations. Rechercher des compétences précises Développer une démarche qualité - Embaucher des salariés compétents, de « La qualité pour les associations c’est, façon durable d’une part, une vision claire de ce que doit Rémunération + Précarité = faire l’association, cohérente avec le projet associatif et c’est, d’autre part, un service - Attirer des bénévoles ayant la adapté aux besoins et un outil de gestion », compétence recherchée Bonnes volontés OUI mais avec telles Etude Deloitte, juin 2011. compétences = « On peut être professionnel tout en maintenant l’âme de l’association », Attention à la perte d’âme ! E. Guillaumeau, Manager SOLUCOM. © CCH / UPR EFG / 2012
  12. 12. Trouver de nouveaux financementsLa transformation et la raréfaction des ressources 11 Développer le financement privé « Appâter » le donateur Décentralisation des aides publiques Concurrence vive + Crise accentuée Stagnation du nombre de donateurs Les collectivités locales n’arrivent plus à compenser la baisse des financements de l’Etat Financements publics en baisse Complexification des techniques de collecte des Problèmes de trésorerie dons* + Privatisation des ressources Ciblage de plus en plus précis des donateurs « 46% des associations déclarent rencontrer des difficultés tenant à la baisse des financements publics de type subventions », Etude Deloitte, octobre 2012. « Nous avons une culture de financement public. Aujourd’hui, *Développement du les finances publiques et le contexte économique font que CrowdFunding l’association a besoin de diversifier ses ressources », Responsable Partenariats d’une association régionale. © CCH / UPR EFG / 2012
  13. 13. Renforcer ses liensUne véritable nécessité dans un contexte de forte concurrence. 12 Contexte concurrentiel fort De nombreuses associations pour des financements amoindris Fidéliser les donateurs à travers la communication  Autour des actions de l’association  Autour des financements  En envoyant des « News »  En allant témoigner chez les Partenaires  En étant présent et visible (salons, événements sportifs…)  En rassemblant les donateurs (organisation d’un événement, COP…) « Il faut tenir au courant nos Partenaires des moments forts de lassociation pour quils se sentent impliqués », Responsable Partenariats d’une association régionale. « Les besoins d’information de la part des entreprises sont nombreux et l’association travaille de plus en plus en collaboration avec les entreprises », Responsable Partenariats d’une ONG. © CCH / UPR EFG / 2012
  14. 14. 4. Quelles sont les connaissances des cabinets de conseil sur le secteur associatif ? 13 Contexte et Exemples de opportunités missions Organisation de l’offre des cabinets © CCH / UPR EFG / 2012
  15. 15. Contexte et opportunités Au vu du contexte actuel, les opportunités sont nombreuses pour les cabinets. 14 CONTEXTE + Quête de sens chez les OPPORTUNITES POUR LES Formalisme imposé par les Consultants! CABINETS financeurs Procédures des associations* : Plans d’actions Formation des Outils salariés/bénévoles Recherche de moyens Mécénat de Adaptation techniques, compétences humains et « Les cabinets ont financiers Recherche besoin d’adapter leur nouveaux approche au secteur d’outils associatif », Aurore Réflexions NAUDIN, Analyste en Développement sur la*Environ 1 500 associations d’intérêt Durable. gouvernancegénéral ont des besoins de Conseil en Management****Source : www.syntec-management.com © CCH / UPR EFG / 2012
  16. 16. Organisation de l’offre des cabinetsDu monde au tournant ! 15 Peu nombreux; très gros Cabinets ayant uneCabinets spécialisés dans « practice » Secteur + tous les autres le secteur associatif Associatif cabinets intervenant ponctuellement ! Niche Cabinets réalisant du mécénat de compétences En revanche, en mécénat il y a du monde au tournant ! © CCH / UPR EFG / 2012
  17. 17. Exemples de missionsDes thématiques très variées ! 16 Structurer une démarche d’échange entre docteur CLOWN et ses Grands Donateurs afin de pérenniser leur engagement. Refaire la gouvernance de l’Armée du Salut.  Réalisation d’un dîner de gala au profit d’une organisation internationale pour la paix.  Extraction des profils de grands donateurs d’une base de données (300 000 donateurs actifs) avec un « dataminer » pour une association caritative.  Formation de l’équipe de direction et d’une partie du corps professoral d’un établissement d’enseignement supérieur avec un autre consultant senior en fundraising. Création de dossiers types de demande de subvention et de procédures de traitement des demandes Aider à allouer de manière transparente et efficiente les ressources collectées par l’ONU pour venir en aide des victimes du tsunami en 2004… Accompagner une association régionale dans sa recherche de financements Naud’s Consulting privés et l’aider à développer une relation de confiance avec ses partenaires. © CCH / UPR EFG / 2012
  18. 18. MERCI DE VOTRE ATTENTION !Types d’associations :www.associanet.com/docs/type-asso.htmlwww.associations.gouv.fr/626-la-loi-du-1er-juillet-1901-et-la.htmlwww.associations.gouv.fr/78-les-differentes-formes-d.htmlwww.association1901.fr/blog/droit-association-loi-1901/quelles-sont-les-differentes-formes-association-loi-1901/www.fr.wikipedia.org/wiki/Associationwww.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000497458Acteurs :Quelques repères sur les associations en France aujourd’hui - Edith Archambault, Viviane Tchernonog - CNRS - Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (mai 2012)Chiffres clés et leur évolution :La France Associative en Mouvement - Cécile Bazin, Jacques Malet - Recherches et Solidarités (octobre 2012)www.cpca.asso.fr/wp-content/uploads/2012/05/les-associations-en-france-aujourdhui.pdfwww.recherches-solidarites.org/media/uploads/retrospective_rs_2012.pdfEnjeux :Aurore NAUDIN, Analyste en Développement DurableBenchmark sur 6 associations françaisesLa qualité au cœur du dynamisme associatif – Etude Deloitte (juin 2011)Les associations entre mutations et crise économique - Viviane Tchernonog, Jean Pierre Vercamer – Deloitte - CNRS - Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne (octobre 2012)www.assetfims.fr/upload/Note%20macro%C3%A9conomique%20-%20Janvier%202013.pdfwww.associatheque.fr/fr/village-associations/temoignages/temoignage_jpvercamer.htmlwww.epochtimes.fr/front/13/1/16/n3507807.htmFocus sur les cabinets :Réseau MSCO, EMLYONwww.mecenova.orgwww.pro-bono.frwww.syntec-management.com © CCH / UPR EFG / 2012
  19. 19. Qui suis-je ? 19Ophélie NAUDIN, 24 ans• 2011 : Diplôme de Psychologie avec une spécialité RH, ECOLE DE PSYCHOLOGUES PRATICIENS• 2013 : Mastère Spécialisé Conseil en Organisation, EMLYON BUSINESS SCHOOL• Oct 2012 – avr 2013 : Mission de conseil pour l’association docteur CLOWN, en parallèle des cours à l’EMLYON• Avril 2013 – nov 2013 (stage) : Consultante en Organisation au sein du cabinet Algoé 6 ans vécus à Hong-Kong Nombreux voyages : road trip en Andalousie, bagpack en Inde, l’Ardèche en scooter… © CCH / UPR EFG / 2012

×