PERTES PONCTUELLESETEROSIONPhytofar12 septembre 2012
COMMENT LES PRODUITS DE PROTECTION DES PLANTES ARRIVENT-ILSDANS LES EAUX DE SURFACE OU SOUTERRAINES :Schema : Sabine Beern...
Pollution des eaux de surface1. Problè mes?2. Causes?3. Consé quences?4. Recommandations?
Pollution des eaux de surface
Eau de surfaceDirective cadre UE sur l’eau• Directive cadre eau (2015)• Objectif: eau en « bon état»• Concentration en sub...
Pesticides agricoles dans les ESUAnnées 2004 à 2009(source: D. Godeaux DGO3 – MRW):Les zones en rouge sont les zones où le...
Pollution des eaux de surface
COMMENT LES PRODUITS DE PROTECTION DES PLANTES ARRIVENT-ILSDANS LES EAUX DE SURFACE OU SOUTERRAINES :Schema : Sabine Beern...
14opercule - emballagePollution des eaux de surface..
15Emballages mal rincésPollution des eaux de surface.
16Pollution des eaux de surfacePertes durant la préparation – le réservoirdéborde au remplissage
Pulvériser sur bords de fossés, berges,…Pollution des eaux de surface..
L’impact des gouttes libèredes particules de sollessivage PPPet transport des particules de sol + PPPpar le ruissellement ...
Ruissellement et é rosionPollution des eaux de surfaceBron: inagro.
Pollution des eaux de surface
Conséquences?• Impacts environnementaux• Image né gative• Normes de plus en plus strictes• Retrait de produits
Pollution des eaux de surface
AVANT le traitementPENDANT le traitementAPRES le traitementRecommandations
Pulvérisateur : bon fonctionnement et réglage okRincer à fond les emballages vides (+ bouchons)Eviter le débordement du ré...
Eviter la dériveTraiter uniquement la plante à protégerPendant le traitementRespecter les zones tampons, comme indiqué dan...
Nettoyage interne du pulvérisateurEvacuation des restes deliquide – l’eau de rinçage=l’une des principalessource de pollut...
Nettoyage externe du pulvérisateur• Sur le champ : à différents endroits• Dans l’entreprise : endroit spécialAprè s le tra...
• Protection des ressources en eaux :• Investissement et développement de système de dégradation des eauxchargées en PPPs•...
• Protection des ressources en eaux :• Projet TOPPS en Flandre• Projet PROWADIS en Flandre• PhytEauWal asbl en Wallonie (S...
Diguettesen pommes de terreTournière enherbéeTravail du sol minimum Couvert végétalBarrage en saule Création d’étangMesure...
MERCI POURVOTREATTENTION!Phytofar 2012-2013Sources photos: Topps-life, Phytofar, Comité Ré gionalPhyto
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Presentation pertes ponctuelles 12.09.2012

241 vues

Publié le

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
241
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Monitoring des eaux de surface sous la responsabilité du fabricant
  • Risque d’endommager l’environnement Image négative de la protection des plantes et de l’agriculture en général Obligation de respecter des règles et des normes de plus en plus strictes (cfr PGDA) Vente, conseils et utilisation, cfr phytolicence, zones tampons Frais supplémentaires, surcroît de travail et d’administration Disparition de produits Une protection des plantes inefficace entraîne un moindre rapport et un surcroît de travail Problèmes liés à la gestion de la résistance Compétitivité par rapport à d’autres domaines de production Frais supplémentaires, surcroît de travail (ex. binage)
  • Contrôler le bon fonctionnement et le réglage du pulvérisateur réparer immédiatement les fuites s ’ assurer du bon fonctionnement et de la précision du manomètre se présenter aux contrôles obligatoires Lire attentivement l’étiquette – p.ex. respect des zones tampons, limitation des parcelles sensibles à l’érosion,…. Calculer de manière précise le volume de liquide de pulvérisation nécessaire
  • Eviter la dérive Ne pas traiter par vent fort Traiter le soir ou le matin tôt (pas de vent) Choisir les buses appropiées et la bonne pression Respec ter les zones tampon. Obligatoirement 1 m minimum pour les cultures au sol ou 3 m minimum pour les cultures verticales. Faire attention aux limitations prescrites pour les cultures sensibles à l’érosion. Ne pas pulvériser excessivement les bords de fossés, berges. Utiliser é ventuellement un cache-dérive. Ne pas dépasser les bords de la parcelle à traiter.
  • Presentation pertes ponctuelles 12.09.2012

    1. 1. PERTES PONCTUELLESETEROSIONPhytofar12 septembre 2012
    2. 2. COMMENT LES PRODUITS DE PROTECTION DES PLANTES ARRIVENT-ILSDANS LES EAUX DE SURFACE OU SOUTERRAINES :Schema : Sabine Beernaerts, CODA -TervurenPollution des eaux de surfaceEausouterraineNuage depulvérisationPollutionponctuellePERTES DIRECTES OU POLLUTIONPONCTUELLE - Le produit qui pendant lamanipulation arrive directement sur dessurfaces imperméables (béton, …) esttrès sensible au lessivage vers les égoutset les cours d’eau.Superficies imperméables (béton, asphalte, …)Eau de surfaceInfiltrationLessivageErosionDrainage
    3. 3. Pollution des eaux de surface1. Problè mes?2. Causes?3. Consé quences?4. Recommandations?
    4. 4. Pollution des eaux de surface
    5. 5. Eau de surfaceDirective cadre UE sur l’eau• Directive cadre eau (2015)• Objectif: eau en « bon état»• Concentration en substance active non toxique pour la vie aquatique(évaluation sur base ecotox (poissons, algues et daphnies))• Valeur définie pour chaque matière active
    6. 6. Pesticides agricoles dans les ESUAnnées 2004 à 2009(source: D. Godeaux DGO3 – MRW):Les zones en rouge sont les zones où le bonétat n’est pas atteint (cause: dépassementdes m.a..)Monitoring des eaux de surface en Wallonie
    7. 7. Pollution des eaux de surface
    8. 8. COMMENT LES PRODUITS DE PROTECTION DES PLANTES ARRIVENT-ILSDANS LES EAUX DE SURFACE OU SOUTERRAINES :Schema : Sabine Beernaerts, CODA -TervurenPollution des eaux de surfaceEausouterraineNuage depulvérisationPollutionponctuellePERTES DIRECTES OU POLLUTIONPONCTUELLE - Le produit qui pendant lamanipulation arrive directement sur dessurfaces imperméables (béton, …) esttrès sensible au lessivage vers les égoutset les cours d’eau.Superficies imperméables (béton, asphalte, …)Eau de surfaceInfiltrationLessivageErosionDrainage
    9. 9. 14opercule - emballagePollution des eaux de surface..
    10. 10. 15Emballages mal rincésPollution des eaux de surface.
    11. 11. 16Pollution des eaux de surfacePertes durant la préparation – le réservoirdéborde au remplissage
    12. 12. Pulvériser sur bords de fossés, berges,…Pollution des eaux de surface..
    13. 13. L’impact des gouttes libèredes particules de sollessivage PPPet transport des particules de sol + PPPpar le ruissellement de l’eau (erosion)Cours d’eauForteprécipitationsur sol saturéLESSIVAGE ET EROSIONDES PRODUITS DEPROTECTION DESPLANTES?TOPPS-PROWADIS Stakeholder workshopPollution des eaux de surface
    14. 14. Ruissellement et é rosionPollution des eaux de surfaceBron: inagro.
    15. 15. Pollution des eaux de surface
    16. 16. Conséquences?• Impacts environnementaux• Image né gative• Normes de plus en plus strictes• Retrait de produits
    17. 17. Pollution des eaux de surface
    18. 18. AVANT le traitementPENDANT le traitementAPRES le traitementRecommandations
    19. 19. Pulvérisateur : bon fonctionnement et réglage okRincer à fond les emballages vides (+ bouchons)Eviter le débordement du réservoirVolume de liquide de pulvérisation nécessaire:calculLire l’étiquette : respect des zones tampons, ...Endroit de remplissage sécuriséAvant le traitement
    20. 20. Eviter la dériveTraiter uniquement la plante à protégerPendant le traitementRespecter les zones tampons, comme indiqué dans l’acte(lire l’étiquette)
    21. 21. Nettoyage interne du pulvérisateurEvacuation des restes deliquide – l’eau de rinçage=l’une des principalessource de pollutionponctuelleLes bonnes pratiques agricoles :Diluer les restants de pulvérisation et lespulvériser sur le champ à vitesse accéleréeAprè s le traitement
    22. 22. Nettoyage externe du pulvérisateur• Sur le champ : à différents endroits• Dans l’entreprise : endroit spécialAprè s le traitementRecueillir les emballages vides rincés• Sac séparé: opercules et les bouchons• Ne pas fermer les emballages• Sacs spéciaux Phytofar-Recover• Endroit sec et sécuriséEliminer la fraction résiduelle• Fraction diluée qui ne peut plus être pulvérisée entreprise• Biofiltre – Phytobac (cadre légal en cours de règlement)• Sentinel• La fraction résiduelle solide : ramassage par Phytofar Recover.
    23. 23. • Protection des ressources en eaux :• Investissement et développement de système de dégradation des eauxchargées en PPPs• Système en cours d’homologation en WallonieBIOFILTREPHYTOBACSENTINELAprès le traitement31
    24. 24. • Protection des ressources en eaux :• Projet TOPPS en Flandre• Projet PROWADIS en Flandre• PhytEauWal asbl en Wallonie (Soutien financier de SPGE, CRAw, Phytofar).Après le traitement32
    25. 25. Diguettesen pommes de terreTournière enherbéeTravail du sol minimum Couvert végétalBarrage en saule Création d’étangMesures contre le ruissellement etl’érosion Augmente les capacités d’infiltration Ralentissement des eauxBron: inagro
    26. 26. MERCI POURVOTREATTENTION!Phytofar 2012-2013Sources photos: Topps-life, Phytofar, Comité Ré gionalPhyto

    ×