HEMODYNAMIQUECARDIAQUE NORMALE FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS     PCEM1: ANNEE 2006-7
INTRODUCTION Le but escompté de la révolution cardiaque  est d’assurer un débit cardiaque adapté à  toute situation physi...
INTRODUCTION Pendant sa révolution, le cœur passe par  deux phases :        - Systole : Contraction        - Diastole : R...
PHASES D’ACTIVATION DUMYOCARDE AU COURS DU  CYCLE CARDIAQUE
PRINCIPES DE BASELes phases mécaniques du cycle correspondent àdes événement électriques recueillis sur l’ECG desurface.
AV Node    SA NodeBundle of HIS                            Left Bundle                                           Branch   ...
PRINCIPES DE BASE Les valvules cardiaques assurent  l’écoulement uni-directionnel dans le cœur:        - Oreillettes  Ve...
PRINCIPES DE BASE L’ouverture ou la fermeture des valvules  dépend de la différence de pression de part  et d’autre de ce...
PRINCIPES DE BASE Le remplissage passif des oreillettes est  secondaire à l’effet aspiratif de  l’abaissement du plancher...
PHASES DE FONCTIONNEMENT Elles se succédent de facon cyclique Elles sont au nombre de quatre:         *1* Mise en tensio...
PHASES DE FONCTIONNEMENT Phase de remplissage ventriculaire lent  L’oreillette et le ventricule communiquent  largement. ...
PHASES DE FONCTIONNEMENT Phase de contraction auriculaire La contraction auriculaire chasse le sang en  amont et en aval....
PHASES DE FONCTIONNEMENT Phase de contraction ventriculaire  préisovolumétrique  La mise en tension du ventricule augment...
PHASES DE FONCTIONNEMENT Phase de contraction ventriculaire  isovolumétrique  Le ventricule se contracte, toutes valves  ...
PHASES DE FONCTIONNEMENT Phase d’éjection ventriculaire   Dès que la contraction ventriculaire atteint une  énergie-press...
PHASES DE FONCTIONNEMENT Phase de relaxation ventriculaire  isovolumétrique    La pression ventriculaire baisse, avec les...
PHASES DE FONCTIONNEMENT Phase de remplissage ventriculaire rapide    Le ventricule continue sa relaxation, la  pression ...
PHASES DE FONCTIONNEMENT La systole ventriculaire: 4 (contraction  isovolumétrique) et 5 (éjection  ventriculaire). Dias...
PHASES DE FONCTIONNEMENT La systole auriculaire se résume à la phase  2 ; les autres phases correspondent à la  diastole ...
EjectionCourbes de pressionAO, VG et OG durantle cycle cardiaque                         Remplissage
HEMODYNAMIQUE
NOTION DE PRESSIONLa pression qui règne dans les cavités cardiaques et les                   vaisseaux résulte de: – La pr...
NOTION DE PRESSION Débit gauche = Débit droit Pompes ( Ventricules) assurent le meme  débit mais fonctionnent selon deux...
LE CATHETERISME
LE CATHETERISME Consiste à introduire des cathéters par voie veineuse ou artérielle dans les gros vaisseaux et les cavités...
MOYENS DE MESURE      Les manomètres externes Ce sont les capteurs utilisés de façon  courante. La pression mesurée est ...
MOYENS DE MESURE                Zéro de référence Il est représenté par le point hydrostatique  du système circulatoire, ...
MOYENS DE MESURE                Zéro de référence Néanmoins utilisé dans le système à haute  pression En pratique, il es...
Pressions intracavitaires Les courbes de pression enregistrées  dans des cavités homologues  (oreillettes, ventricules et...
Pressions intracavitaires La différence essentielle est représentée  par le niveau de pression, qui est dicté par  l’impé...
Oreillettes- Pression moyenne (en pratique)- Pression des différents accidents
Ventricules- Pression systolique: pic  maximal de pression- Pression proto-diastolique:  pression la plus basse, après  l’...
Artères  -    - Pression systolique:  pic maximal de la pression  systolique (pic d’éjection)- - Pression diastolique: poi...
LE CATHETERISME DROIT
LE CATHETERISME DROIT DEFINITION :    Etude de toutes les variations de pression  durant chaque révolution cardiaque dans...
LE CATHETERISME DROIT      TRAJET DU CATHETER Veine périphérique : Veine fémorale ++++                        Basilique, ...
Cathéter de Swan-Ganz
Oreillette droite
Courbe de pression : Oreillette droite                     •a: contraction auriculaire                     •z: fermeture d...
Ventricule droit
Courbe du VD
Artère pulmonaire
Courbe de pression : Artère pulmonaire        Même morphologie que l’aorte        Pression systolique: 20-25 mmHg        P...
LE CATHETERISME GAUCHE DEFINITION :    Etude de toutes les variations de pression  durant chaque révolution cardiaque dan...
LE CATHETERISME GAUCHE      TRAJET DU CATHETER Artére périphérique : Fémorale +++                        Radiale, Huméral...
pressionsAo et VG durant le cycle       cardiaque
EjectionCourbes de pressionAO, VG et OG durantle cycle cardiaque                         Remplissage
Hemodynamique pcem
Hemodynamique pcem
Hemodynamique pcem
Hemodynamique pcem
Hemodynamique pcem
Hemodynamique pcem
Hemodynamique pcem
Hemodynamique pcem
Hemodynamique pcem
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Hemodynamique pcem

3 769 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 769
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
105
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Hemodynamique pcem

  1. 1. HEMODYNAMIQUECARDIAQUE NORMALE FACULTE DE MEDECINE DE TUNIS PCEM1: ANNEE 2006-7
  2. 2. INTRODUCTION Le but escompté de la révolution cardiaque est d’assurer un débit cardiaque adapté à toute situation physiologique à laquelle l’individu peut être confronté. L’activation électrophysiologique des différentes structures cardiaques à chaque cycle se traduit par des phénomènes mécaniques.
  3. 3. INTRODUCTION Pendant sa révolution, le cœur passe par deux phases : - Systole : Contraction - Diastole : Relaxation L’ Onde de relaxation empreinte le même sens que l’onde de contraction.
  4. 4. PHASES D’ACTIVATION DUMYOCARDE AU COURS DU CYCLE CARDIAQUE
  5. 5. PRINCIPES DE BASELes phases mécaniques du cycle correspondent àdes événement électriques recueillis sur l’ECG desurface.
  6. 6. AV Node SA NodeBundle of HIS Left Bundle Branch Right Bundle Branch Purkinje Fibres
  7. 7. PRINCIPES DE BASE Les valvules cardiaques assurent l’écoulement uni-directionnel dans le cœur: - Oreillettes  Ventricules - Ventricules  Ao & AP
  8. 8. PRINCIPES DE BASE L’ouverture ou la fermeture des valvules dépend de la différence de pression de part et d’autre de celles-ci.
  9. 9. PRINCIPES DE BASE Le remplissage passif des oreillettes est secondaire à l’effet aspiratif de l’abaissement du plancher valvulaire au cours de la contraction des deux ventricules.
  10. 10. PHASES DE FONCTIONNEMENT Elles se succédent de facon cyclique Elles sont au nombre de quatre: *1* Mise en tension Isovolumétrique *2* Ejection systolique *3* Relaxation isovolumétrique *4* Remplissage diastolique 1,2  SYSTOLE 3&4  DIASTOLE
  11. 11. PHASES DE FONCTIONNEMENT Phase de remplissage ventriculaire lent L’oreillette et le ventricule communiquent largement. La valve auriculoventriculaire est ouverte. L’apport de sang par la voie d’admission est continu. La valve sur la voie d’éjection est fermée.
  12. 12. PHASES DE FONCTIONNEMENT Phase de contraction auriculaire La contraction auriculaire chasse le sang en amont et en aval. Elle rouvre les valves auriculoventriculaires, qui tendent ensuite à se rapprocher, comme conséquence des remous et du remplissage ventriculaire.
  13. 13. PHASES DE FONCTIONNEMENT Phase de contraction ventriculaire préisovolumétrique La mise en tension du ventricule augmente la pression ventriculaire et assure la fermeture de la valve auriculoventriculaire. La valve d’éjection demeure fermée.
  14. 14. PHASES DE FONCTIONNEMENT Phase de contraction ventriculaire isovolumétrique Le ventricule se contracte, toutes valves fermées, à volume constant. La pression intraventriculaire s’élève.
  15. 15. PHASES DE FONCTIONNEMENT Phase d’éjection ventriculaire Dès que la contraction ventriculaire atteint une énergie-pression suffisante,les valves sigmoïdes s’ouvrent (point e qui coïncide avec le pied de l’ascension systolique des pressions aortique ou artérielle pulmonaire) et permettent l’écoulement du sang vers les artères. Après 0,10 à 0,15 s , le ventricule commence sa relaxation. La pression baisse. Dès que celle-ci atteint un seuil critique, la valve sigmoïde se ferme, marquant la fin de l’éjection point i ou incisure catacrote des courbes de pressions artérielles sus-sigmoïdiennes
  16. 16. PHASES DE FONCTIONNEMENT Phase de relaxation ventriculaire isovolumétrique La pression ventriculaire baisse, avec les valves fermées, à volume constant. L’ouverture des valves A-V marque la fin de cette période.
  17. 17. PHASES DE FONCTIONNEMENT Phase de remplissage ventriculaire rapide Le ventricule continue sa relaxation, la pression ventriculaire devient inférieure à la pression auriculaire, la valve A-V s’ouvre. L’oreillette, qui a poursuivi son remplissage pendant les quatre phases précédentes, se vide rapidement dans le ventricule.
  18. 18. PHASES DE FONCTIONNEMENT La systole ventriculaire: 4 (contraction isovolumétrique) et 5 (éjection ventriculaire). Diastole ventriculaire : phases 6 (relaxation isovolumétrique), 7 et 1 (remplissage ventriculaire rapide et lent), et 2(remplissage systolique auriculaire).
  19. 19. PHASES DE FONCTIONNEMENT La systole auriculaire se résume à la phase 2 ; les autres phases correspondent à la diastole auriculaire. La brièveté du circuit et le faible degré des résistances pulmonaires ont pour effet d’aligner les pressions télédiastolique ventriculaire gauche, moyenne auriculaire gauche, moyenne « capillaire » pulmonaire et diastolique artérielle pulmonaire.
  20. 20. EjectionCourbes de pressionAO, VG et OG durantle cycle cardiaque Remplissage
  21. 21. HEMODYNAMIQUE
  22. 22. NOTION DE PRESSIONLa pression qui règne dans les cavités cardiaques et les vaisseaux résulte de: – La pression exercée par la contraction du myocarde. 2) La pression exercée par un fluide s’écoulant en régime laminaire (dépendant du volume de sang contenu, de l’élasticité des parois et de la pression dynamique si le fluide est en mouvement).3) La pression intra-thoracique et le péricarde
  23. 23. NOTION DE PRESSION Débit gauche = Débit droit Pompes ( Ventricules) assurent le meme débit mais fonctionnent selon deux régimes de pression différents et contre des niveaux de résistances . L’étude hémodynamique est classiquement réalisée par cathétérisme invasif.
  24. 24. LE CATHETERISME
  25. 25. LE CATHETERISME Consiste à introduire des cathéters par voie veineuse ou artérielle dans les gros vaisseaux et les cavités cardiaques et permet:1) Mesure des débits et pressions +++++++2) Opacification sélective des vaisseaux et des cavités cardiaques.3) Traitement percutané (angioplastie coronaire, valvuloplastie, cardiopathies congénitales..).4) Recherche des trajets anormaux.5) Détection des shunts.
  26. 26. MOYENS DE MESURE Les manomètres externes Ce sont les capteurs utilisés de façon courante. La pression mesurée est indépendante de la position de l’extrémité de la sonde et dépend uniquement de la place du manomètre (choix du zéro de référence). Retard de transmission de 20-40 ms. Artéfacts dus aux vibrations provoquées par les mouvements du cathéter dans la cavité.
  27. 27. MOYENS DE MESURE Zéro de référence Il est représenté par le point hydrostatique du système circulatoire, point au niveau duquel la pression mesurée est indépendante de la position du sujet. Les pressions sont mesurées par rapport à ce repère. Ce point est situé dans l’oreillette droite, près de la valve tricuspide et n’est en principe valable que pour la pression veineuse.
  28. 28. MOYENS DE MESURE Zéro de référence Néanmoins utilisé dans le système à haute pression En pratique, il est repéré sur le thorax du patient au niveau de la ligne axillaire moyenne.
  29. 29. Pressions intracavitaires Les courbes de pression enregistrées dans des cavités homologues (oreillettes, ventricules et artères efférentes) sont comparables et les significations des différents accidents visibles sur les tracés sont les mêmes.
  30. 30. Pressions intracavitaires La différence essentielle est représentée par le niveau de pression, qui est dicté par l’impédance artérielle à laquelle est confronté chaque ventricule qui éjecte à chaque systole le même volume de sang dans chacune des 2 circulations, résistances basses dans la circulation pulmonaire, résistances élevées dans la circulation systémique.
  31. 31. Oreillettes- Pression moyenne (en pratique)- Pression des différents accidents
  32. 32. Ventricules- Pression systolique: pic maximal de pression- Pression proto-diastolique: pression la plus basse, après l’ouverture de la valve AV- Pression télé-diastolique: coïncide après la contraction auriculaire, au début de la contraction ventriculaire PProtoD PTéléD
  33. 33. Artères - - Pression systolique: pic maximal de la pression systolique (pic d’éjection)- - Pression diastolique: point le plus déclive de la courbe, correspond au début de la contraction ventriculaire. Incisure catacrote- - Pression moyenne- - Incisure catacrote: fermeture des sigmoides
  34. 34. LE CATHETERISME DROIT
  35. 35. LE CATHETERISME DROIT DEFINITION : Etude de toutes les variations de pression durant chaque révolution cardiaque dans les cavités droites VOIE D’ EXPLORATION: Voie antérograde.
  36. 36. LE CATHETERISME DROIT TRAJET DU CATHETER Veine périphérique : Veine fémorale ++++ Basilique, jugulaire Veine cave Oreillette droite Ventricule droit Artére pulmonaire Capillaire pulmonaire
  37. 37. Cathéter de Swan-Ganz
  38. 38. Oreillette droite
  39. 39. Courbe de pression : Oreillette droite •a: contraction auriculaire •z: fermeture des valves auriculo- ventriculaires •c: le sommet correspond à l’ouverture des sigmoides •x: dépression due au déplacement de l’anneau AV •v: remplissage systolique de l’oreillette par le retour veineux •y: dépression due à la vidange de l’oreillette dans le ventricule après ouverture des valves AV
  40. 40. Ventricule droit
  41. 41. Courbe du VD
  42. 42. Artère pulmonaire
  43. 43. Courbe de pression : Artère pulmonaire Même morphologie que l’aorte Pression systolique: 20-25 mmHg Pression diastolique: 10 mm Hg Pression moyenne: 12-15 mmHg
  44. 44. LE CATHETERISME GAUCHE DEFINITION : Etude de toutes les variations de pression durant chaque révolution cardiaque dans les cavités gauches. VOIE D’ EXPLORATION: Voie rétrograde.
  45. 45. LE CATHETERISME GAUCHE TRAJET DU CATHETER Artére périphérique : Fémorale +++ Radiale, Humérale Aorte Ventricule Gauche : A travers les sigmoides NB : OG = PCP . Parfois Directement par voie trans-septale.
  46. 46. pressionsAo et VG durant le cycle cardiaque
  47. 47. EjectionCourbes de pressionAO, VG et OG durantle cycle cardiaque Remplissage

×