Marseille 5février 2011   khelaf.kerkour   h-ju.ch
Colloque de Hambourg Nachemson/2004   Lombalgie dorigine non-spécifique Dire que lon sait doù provient ladouleur: cest men...
Plein le  dos                 LOMBALGIE   ≠                 MALADIE                 LOMBALGIE =                 SYMPTÔME(S...
« Le diable se cache dans le détail »
Rôle néfaste des influx nociceptifs                           Douleurs                          AtrophieContracture       ...
ANALYSE HISTOLOGIQUEDiminution du nombre Diminution de leur surface     de fibres I           de section et               ...
Kerkour K et al.: évaluation isocinétique des fléchisseurs /extenseurs dutronc: sujets lombalgiques vs sains. Isocinétisme...
Test de SorensenTest deShirado
MUSCLES ENDURANTS
Kerkour K, Meier J.-L.: Influence d’une ceinture de soutienlombaire sur le recrutement des fléchisseurs /extenseurs      d...
La ceinture de soutien lombaire          Sujet sain :    Pas d’influence.Lombalgique:Augmente le recrutementdes extenseu...
SAIN     LOMBALGIQUE Ratio:        Avec ou    Sans       AvecFléchisseurs     Sans   ceinture   ceintureExtenseurs.    cei...
REDRESSEMENT                  AXIAL                       PSOASTRANSVERSE       GAINAGE                  LOMBO-           ...
Ribeyrolles Ch., Chatrenet Y., Kerkour K., Viel E: Efficacité de l’entraînement en redressement    axial chez les lombalgi...
La théorie: c’est quand onsait tout mais que rien nemarche.  La pratique: c’est quand toutmarche et l’on ne sait paspourqu...
Khelaf Kerkour                h-ju.chPhysiothérapeute-chef, coordinateur rééducation. Hôpital du Jura. Delémont.          ...
A100bisKerkour
A100bisKerkour
A100bisKerkour
A100bisKerkour
A100bisKerkour
A100bisKerkour
A100bisKerkour
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

A100bisKerkour

1 156 vues

Publié le

Atelier Kerkour

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 156
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
102
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

A100bisKerkour

  1. 1. Marseille 5février 2011 khelaf.kerkour h-ju.ch
  2. 2. Colloque de Hambourg Nachemson/2004 Lombalgie dorigine non-spécifique Dire que lon sait doù provient ladouleur: cest mentir; Dire quon sait la faire passer:cest du charlatanisme; Dire que lon fait de la prévention:cest être mal informé, puisquonne connaît pas la cause.
  3. 3. Plein le dos LOMBALGIE ≠ MALADIE LOMBALGIE = SYMPTÔME(S) « Mal de dos, mal du siècle »
  4. 4. « Le diable se cache dans le détail »
  5. 5. Rôle néfaste des influx nociceptifs Douleurs AtrophieContracture Sidération . KERKOUR K.: Place de l’électromyostimulation dans la lombalgie. Conférence de consensus ANAES en 1998
  6. 6. ANALYSE HISTOLOGIQUEDiminution du nombre Diminution de leur surface de fibres I de section et transformation de leur structure interne sujets sains LBP Fibres I Fibres I Fibres II a Fibres II a Fibres II b Fibres II b tiss. graisseux KERKOUR K.: Les muscles paravertébraux chez le lombalgique . Kinésithérapie Les annales 2001 décembre 2001/ p 16-19
  7. 7. Kerkour K et al.: évaluation isocinétique des fléchisseurs /extenseurs dutronc: sujets lombalgiques vs sains. Isocinétisme et Rachis. Masson.2001 LOMBALGIQUE LOMBALGIQUE Ratio: SAIN (diminution de 40 % Fléchisseurs force et endurance Extenseurs. des extenseurs) 60 °/s 0.74 0.98 120°/s 0.81 1.06
  8. 8. Test de SorensenTest deShirado
  9. 9. MUSCLES ENDURANTS
  10. 10. Kerkour K, Meier J.-L.: Influence d’une ceinture de soutienlombaire sur le recrutement des fléchisseurs /extenseurs du tronc: sujets lombalgiques vs sains. Assises Internationales du Dos. Barcelone 1993 Kerkour K., Meier J.-L.: Isocinétisme et Rachis. Masson.2001
  11. 11. La ceinture de soutien lombaire  Sujet sain : Pas d’influence.Lombalgique:Augmente le recrutementdes extenseurs du tronc de 20% et n’entraîne pas de gain pour les fléchisseurs. Elle rééquilibre le ratio: Fléch./Ext. du tronc qui tend vers celui du sujet sain.
  12. 12. SAIN LOMBALGIQUE Ratio: Avec ou Sans AvecFléchisseurs Sans ceinture ceintureExtenseurs. ceinture60 °/s 0.74 0.98 0.84120°/s 0.81 1.06 0.90
  13. 13. REDRESSEMENT AXIAL PSOASTRANSVERSE GAINAGE LOMBO- ABDOMINAL EN LORDOSE NEUTRE LONGISSIMUS ILIO-COSTAL MULTIFIDES
  14. 14. Ribeyrolles Ch., Chatrenet Y., Kerkour K., Viel E: Efficacité de l’entraînement en redressement axial chez les lombalgiques chroniques. Annales de Kinésithérapie 2006
  15. 15. La théorie: c’est quand onsait tout mais que rien nemarche. La pratique: c’est quand toutmarche et l’on ne sait paspourquoi ».
  16. 16. Khelaf Kerkour h-ju.chPhysiothérapeute-chef, coordinateur rééducation. Hôpital du Jura. Delémont. 032 421 27 59

×