Bruit articulaire.  La fin d’un mythe <ul><li>Pierre Trudelle </li></ul>
Plan de présentation <ul><li>Différents types de bruits </li></ul><ul><li>Cavitation </li></ul><ul><li>Description du brui...
Les différents types de bruits:  clac, plop, gling, schtoung, etc <ul><li>Bruit répétitif: frottements tendineux, articula...
La cavitation « La cavitation est la « formation de cavités remplies de vapeur ou de gaz au sein d’un liquide en mouvement...
Le gaz de la cavitation <ul><li>Liquide synovial= plasma sanguin + (acide hyaluronique, lubricine) comprend du gaz dissout...
1947: articulation MP étudiée (Roston) <ul><li>Toutes les petites diarthroses peuvent être sonores </li></ul>
Relation entre traction et tension dans la création du bruit
Relation entre traction et tension dans la création du bruit
Avant traction Après traction
Deux bruits ! Choc de paroi Tension de paroi
Description du bruit MP III (Watson, Brodeur, Meal) <ul><li>Après bruit: écartement inter-articulaire de 1,5 à 2,7 mm) </l...
Techniques de mobilisation/manipulation provoquant des bruits <ul><li>Si la température augmente, il faut moins de tension...
Convergence/Divergence <ul><li>Divergence = traction (OK)   </li></ul><ul><li>Convergence  = pression augmente donc pas de...
Risques sur le cartilage (Watson) <ul><li>Puissance 1 bruit: 0,07 mJ/mm2 </li></ul><ul><li>US: 3,75W/mm2 (1 minute): 225mJ...
Risques sur les éléments péri-articulaires <ul><li>Habitués des craquements évalués en maison de retraite (Swezay, Castell...
Conclusions sur risques <ul><li>Rien sur cartilage </li></ul><ul><li>Semble un peu « irritant » pour les éléments péri-art...
Effet sur le réflexe de relaxation (Wyke) <ul><li>Stimulation des mécano-récepteurs (sensible à étirement rapide) d’où inh...
Messages du lundi <ul><li>Craquement articulaire par cavitation est un mythe sur ses effets </li></ul><ul><li>Jugement de ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Bruit Trudelle

1 286 vues

Publié le

Conférence invitée (JFK2009)

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 286
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
64
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Bruit Trudelle

  1. 1. Bruit articulaire. La fin d’un mythe <ul><li>Pierre Trudelle </li></ul>
  2. 2. Plan de présentation <ul><li>Différents types de bruits </li></ul><ul><li>Cavitation </li></ul><ul><li>Description du bruit </li></ul><ul><li>Risques </li></ul><ul><li>Effet sur le réflexe de relaxation </li></ul><ul><li>Conclusions </li></ul>Trudelle P. Beaucoup de bruits autour du bruit articulaire. Kinésithér cah 2004,29-30:76-80
  3. 3. Les différents types de bruits: clac, plop, gling, schtoung, etc <ul><li>Bruit répétitif: frottements tendineux, articulaires, méniscals </li></ul><ul><li>Craquement lors d’entorse, rupture tissulaire </li></ul><ul><li>Bruits non-répétitifs </li></ul>
  4. 4. La cavitation « La cavitation est la « formation de cavités remplies de vapeur ou de gaz au sein d’un liquide en mouvement lorsque la pression en un point du liquide devient inférieure à la tension de vapeur de celui-ci » (Larousse)
  5. 5. Le gaz de la cavitation <ul><li>Liquide synovial= plasma sanguin + (acide hyaluronique, lubricine) comprend du gaz dissout (15%) </li></ul><ul><li>Gaz dissout= dioxyde de carbone (80%), azote, oxygène (variations interindividuels) </li></ul><ul><li>Complexité du liquide synovial modifie « l’équilibre des phases » ce qui implique que certains craquent facilement… </li></ul>
  6. 6. 1947: articulation MP étudiée (Roston) <ul><li>Toutes les petites diarthroses peuvent être sonores </li></ul>
  7. 7. Relation entre traction et tension dans la création du bruit
  8. 8. Relation entre traction et tension dans la création du bruit
  9. 9. Avant traction Après traction
  10. 10. Deux bruits ! Choc de paroi Tension de paroi
  11. 11. Description du bruit MP III (Watson, Brodeur, Meal) <ul><li>Après bruit: écartement inter-articulaire de 1,5 à 2,7 mm) </li></ul><ul><li>Traction nécessaire pour déclencher: 3 à 23 kg (chute de traction de 0,5 à 2 kg, « effet soupape ») </li></ul><ul><li>Durée du craquement: 0,025 à 0,075 seconde </li></ul><ul><li>Période réfractaire 17 à 22 minutes </li></ul><ul><li>Gaz à nouveau dissout en 30 minutes </li></ul><ul><li>Energie libérée évaluée à: 0,07 mJ/mm3 </li></ul><ul><li>Apparition des bulles d’air en moins de 8,3 ms </li></ul><ul><li>Vibrations: fréquence de la plus grande amplitude </li></ul>
  12. 12. Techniques de mobilisation/manipulation provoquant des bruits <ul><li>Si la température augmente, il faut moins de tension pour déclencher le bruit (Watson 1989) </li></ul><ul><li>mobilisation Basse vitesse/haute force et haute vitesse/faible force (Watson 1989) </li></ul><ul><li>Augmentation de l’amplitude articulaire après le bruit (Miereau 1998) lié à la possibilité de comprimer le gaz? </li></ul>
  13. 13. Convergence/Divergence <ul><li>Divergence = traction (OK) </li></ul><ul><li>Convergence = pression augmente donc pas de bruit !? </li></ul><ul><li>Lombal (Rucco): n=23 sujets sains, le bruit provenait 19 fois du côté contro-latéral (4 fois des 2 côtés) </li></ul><ul><li>Cervical (Reggars): n=50 sujets, le bruit provenait 47 fois du côté de la rotation (2 fois des 2 côtés, 1 fois contro-lat) </li></ul>
  14. 14. Risques sur le cartilage (Watson) <ul><li>Puissance 1 bruit: 0,07 mJ/mm2 </li></ul><ul><li>US: 3,75W/mm2 (1 minute): 225mJ/mm2 sur le cartilage </li></ul>Soit à peu près 3000 fois plus (1 craquement toutes les 30 secondes/24 h)
  15. 15. Risques sur les éléments péri-articulaires <ul><li>Habitués des craquements évalués en maison de retraite (Swezay, Castellanos): pas de différence (arthrose, arthrite) </li></ul><ul><li>Castellanos: 75% ont une diminution de la force de serrage, plus grande incidence oedème </li></ul>D’après Brodeur
  16. 16. Conclusions sur risques <ul><li>Rien sur cartilage </li></ul><ul><li>Semble un peu « irritant » pour les éléments péri-articulaires </li></ul><ul><li>vitesse et force d’application de celui qui applique le geste </li></ul>
  17. 17. Effet sur le réflexe de relaxation (Wyke) <ul><li>Stimulation des mécano-récepteurs (sensible à étirement rapide) d’où inhibition réflexe (illusion de détente) </li></ul><ul><li>Activité musculaire avant et après manipulation: non étudié? </li></ul>
  18. 18. Messages du lundi <ul><li>Craquement articulaire par cavitation est un mythe sur ses effets </li></ul><ul><li>Jugement de l’efficacité du traitement à partir du bruit est peu pertinent </li></ul><ul><li>Gain de mobilité temporaire (mais pouvant aider à </li></ul><ul><li>« reprogrammer » le mouvement) </li></ul><ul><li>Les risques plus importants sont liés à l’addiction du patient aux manipulations et aux praticiens les appliquant </li></ul>

×