INFLUENCE DU CHAUSSAGE SUR LAMESURE DE LA RETROPULSION (RTP)     DES PERSONNES AGEES      L COQUISART, C HALLAIS, A BARREL...
DEFINITION DU            SYMPTOME              (Mankoundia, Pérennou et al ; rev med int 2007)Déjettement postérieur du t...
POURQUOI L’EVALUER ?Fréquent en gériatrieConséquences locomotrices (chutes) et psychologiques de la RTPElément de l’éva...
PREMIERE PROPOSITION  D’EVALUATION QUANTIFIEE                (Coquisart, Avenel ; ann kinésithér 1996)Proposée à l’aide d...
DEUXIEME PROPOSITION     D’EVALUATION CLINIQUE       SEMI QUANTITATIVE       (Mankoundia, Pérennou et al ; rev med int 200...
DEUXIEME PROPOSITION     D’EVALUATION CLINIQUE       SEMI QUANTITATIVE           … ET QUATRE NOTES0 = Pas de RTP1 = Inst...
NOTATION RETENUE (BDS bis ?)0 = Pas de RTP1 =Légère RTP sans compromission de la tâche2 = RTP modérée rendant la tâche ...
COMPENSATION SIMPLE            (Lord, Bashford ; J Am Geriatr Soc 1996)Par un chaussage adéquat            Ou par une talo...
PROBLEMATIQUEChaussage variable   D’un sujet à l’autre   D’un jour à l’autre pour un même sujetQuid de la reproductibi...
METHODEDeux mesures consécutives du BDS dans le cadre de l’évaluation de l’équilibre :   La première avec le chaussage d...
RESULTATS39 sujets ont été évalués 11 Hommes, 28 Femmes sex ratio = 0,4 âgés de 85,8 ans ± 4,4 (extrêmes 76-96) Média...
BDS CHAUSSE vs PIEDS NUS            15            14            13                         chaussé   déchaussé            ...
BDS CHAUSSE vs PIEDS NUSMoyenne des différences de BDS = 2,9 ± 0,5        Test Z pour séries appariées:                  ...
DISCUSSIONRésultats très significatifs                               MAISCaractère clinique (subjectif ?) de la notation...
CONCLUSIONS L Coquisart SFP 2011
LE CHAUSSAGE PEUT       MASQUER LE SYMPTOMEEn compensant spontanément la RTP par la hauteur du talonSurtout dans les val...
AUTRES INTERETS         DU DECHAUSSAGERéflexion applicable à d’autres évaluations de l’équilibre ?Gériatriques ou non ? ...
AUTRES INTERETS          DU DECHAUSSAGEPour mieux apprécier la proprioceptivité distale… l’état pédicurique/podologique   ...
Donc, dès lundi,pour évaluer la rétropulsion :Des chaussons, NON !             Déchaussons, OUI !          L Coquisart SFP...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Coquisart jfk2011

1 535 vues

Publié le

Conférence Coquisart

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 535
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
222
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Coquisart jfk2011

  1. 1. INFLUENCE DU CHAUSSAGE SUR LAMESURE DE LA RETROPULSION (RTP) DES PERSONNES AGEES L COQUISART, C HALLAIS, A BARREL CH Durécu-Lavoisier 76160 DARNETAL L Coquisart SFP 2011
  2. 2. DEFINITION DU SYMPTOME (Mankoundia, Pérennou et al ; rev med int 2007)Déjettement postérieur du tronc  En position assise  En station debout  Lors des transferts et de la marcheTendance à la chute en arrièreRétroprojection de la ligne de gravité L Coquisart SFP 2011
  3. 3. POURQUOI L’EVALUER ?Fréquent en gériatrieConséquences locomotrices (chutes) et psychologiques de la RTPElément de l’évaluation initiale (voire du dépistage) et du suivi gériatriquesNombreuses étiologies : Dégénératives, ischémiques, traumatiques, SDPM, alitement… L Coquisart SFP 2011
  4. 4. PREMIERE PROPOSITION D’EVALUATION QUANTIFIEE (Coquisart, Avenel ; ann kinésithér 1996)Proposée à l’aide d’un prototypeDéfinition d’une valeur seuilPermettant un suivi individuelMais peu accessible en pratique courante L Coquisart SFP 2011
  5. 5. DEUXIEME PROPOSITION D’EVALUATION CLINIQUE SEMI QUANTITATIVE (Mankoundia, Pérennou et al ; rev med int 2007) AU TRAVERS DE CINQ SITUATIONS …Station assiseStation debout yeux ouvertsStation debout yeux fermésPassage assis-deboutPassage debout-assis L Coquisart SFP 2011
  6. 6. DEUXIEME PROPOSITION D’EVALUATION CLINIQUE SEMI QUANTITATIVE … ET QUATRE NOTES0 = Pas de RTP1 = Instabilité sans RTP, sans compromission de la tâche2 = RTP modérée ou intermittente, sans compromission de la tâche3 = RTP sévère rendant la tâche impossible SCORE TOTAL SUR 15 DU « BDS » (BACKWARD DISEQUILIBRIUM SCALE) L Coquisart SFP 2011
  7. 7. NOTATION RETENUE (BDS bis ?)0 = Pas de RTP1 =Légère RTP sans compromission de la tâche2 = RTP modérée rendant la tâche difficile3 = RTP rendant la tâche impossible L Coquisart SFP 2011
  8. 8. COMPENSATION SIMPLE (Lord, Bashford ; J Am Geriatr Soc 1996)Par un chaussage adéquat Ou par une talonnette L Coquisart SFP 2011
  9. 9. PROBLEMATIQUEChaussage variable  D’un sujet à l’autre  D’un jour à l’autre pour un même sujetQuid de la reproductibilité des mesures et du suivi de la RTP ?Comment dépister ce symptôme parfois spontanément compensé (voire masqué) par le chaussage ? Le chaussage est-il à l’origine d’une différence de mesures de la RTP ? L Coquisart SFP 2011
  10. 10. METHODEDeux mesures consécutives du BDS dans le cadre de l’évaluation de l’équilibre :  La première avec le chaussage du sujet  La seconde pieds nusPar deux kinésithérapeutesEn cas de différence de score, le plus faible était retenu L Coquisart SFP 2011
  11. 11. RESULTATS39 sujets ont été évalués 11 Hommes, 28 Femmes sex ratio = 0,4 âgés de 85,8 ans ± 4,4 (extrêmes 76-96) Médiane 86 L Coquisart SFP 2011
  12. 12. BDS CHAUSSE vs PIEDS NUS 15 14 13 chaussé déchaussé 12 11 10 9Score BDS 8 7 6 5 4 3 2 1 0 1 4 7 10 13 16 19 22 25 28 31 34 37 39 sujets classés par importance du BDS chaussé L Coquisart SFP 2011
  13. 13. BDS CHAUSSE vs PIEDS NUSMoyenne des différences de BDS = 2,9 ± 0,5 Test Z pour séries appariées: -5 p< 1.10 Le déchaussage majore le score du BDS L Coquisart SFP 2011
  14. 14. DISCUSSIONRésultats très significatifs MAISCaractère clinique (subjectif ?) de la notationDémarche connue au sein d’une petite équipeDifférence homme-femme de la sensibilité au déchaussage ?Pas de comparaison actuelle avec la première technique de mesures L Coquisart SFP 2011
  15. 15. CONCLUSIONS L Coquisart SFP 2011
  16. 16. LE CHAUSSAGE PEUT MASQUER LE SYMPTOMEEn compensant spontanément la RTP par la hauteur du talonSurtout dans les valeurs faibles ou intermédiaires du BDSA l’origine de mesures non reproductibles IL PEUT DONC NUIRE AU DEPISTAGE PRECOCE DE LA RETROPULSION L Coquisart SFP 2011
  17. 17. AUTRES INTERETS DU DECHAUSSAGERéflexion applicable à d’autres évaluations de l’équilibre ?Gériatriques ou non ? L Coquisart SFP 2011
  18. 18. AUTRES INTERETS DU DECHAUSSAGEPour mieux apprécier la proprioceptivité distale… l’état pédicurique/podologique L Coquisart SFP 2011
  19. 19. Donc, dès lundi,pour évaluer la rétropulsion :Des chaussons, NON ! Déchaussons, OUI ! L Coquisart SFP 2011

×