Jm Louchet Jfk2007

2 536 vues

Publié le

Atelier sur l'hémiplégie : le bilan diagnostic en kinésithérapie par Jean-Marie Louchet lors des JFK2007

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 536
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
15
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Parler différentes méthodes……..
  • Aristote (384-322 avant J.-C.), sachant que la stimulation du cerveau par le toucher n'éveille aucune sensation, en conclut que le cœur devait être l'organe de contrôle des sensations.
  • Jm Louchet Jfk2007

    1. 1. AVC Hémiplégie Le bilan-diagnostic en kinésithérapie
    2. 2. ?
    3. 3. L’ENC ÉPHALE
    4. 4. PENFIELD Localisations corticales de l’aire motrice chez l’homme
    5. 5. L’ENC ÉPHALE
    6. 6. L’ENC ÉPHALE
    7. 7. L’ENC ÉPHALE
    8. 8. VASCULARISATION
    9. 9. ACCIDENTS VASCULAIRES INFARCTUS C ÉRÉBRAL
    10. 10. SCANNER… AVC ischémique (80%) AVC hémorragique (20%) … processus tumoral…
    11. 11. RÉALISER LE BILAN MASSO-KINÉSITHÉRAPIQUE " CHOISIR UNE STRATR É GIE R ÉÉ DUCATIVE ”
    12. 12. RÉALISATION DU BILAN MASSO-KINÉSITHÉRAPIQUE <ul><li>EXAMEN CLINIQUE +++ </li></ul><ul><li>COGNITIF THÉORIQUE </li></ul><ul><li>SENS CLINIQUE </li></ul>VÉRITABLE DÉMARCHE DE “ DIAGNOSTIC ” … comprendre pour agir…
    13. 13. EXAMEN DES D ÉFICIENCES <ul><li>Cognitives </li></ul><ul><li>Visuelles </li></ul><ul><li>Sensitives </li></ul><ul><li>Motrices </li></ul><ul><li>Viscérales </li></ul><ul><li>… Examen général </li></ul>
    14. 14. Déficiences cognitives <ul><li>Hémiplégique droit </li></ul><ul><ul><li>Langage </li></ul></ul><ul><ul><li>Geste </li></ul></ul><ul><ul><li>communication </li></ul></ul><ul><li>Hémiplégique gauche </li></ul><ul><ul><li>Ignorance, négligence corporel et extra-corporel </li></ul></ul><ul><li>troubles mnésiques </li></ul><ul><li>troubles de l’affect et de l’humeur </li></ul>
    15. 15. Troubles de l’affect et de l’humeur <ul><li>Dépression post AVC : 40%… </li></ul><ul><ul><ul><li>Compromet le pronostic fonctionnel </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Diminution des acquisitions </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Retour à domicile compromis…! </li></ul></ul></ul>
    16. 16. Champ visuel Hémianopsie latérale homonyme (HLH) Lésion…
    17. 17. Déficiences sensitives <ul><li>Hypoesthésie ou anesthésie </li></ul><ul><ul><li>Conséquences sur : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Fonction gestuelle et manuelle </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>L’équilibre </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La posture </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>La marche </li></ul></ul></ul>
    18. 18. La sensibilité : évaluation comparative <ul><li>La sensibilité superficielle : </li></ul><ul><ul><li>Tact – douleur – température </li></ul></ul><ul><ul><li>Test de Weber : discrimination tactile </li></ul></ul><ul><ul><li>Localisation du tact : topognosie </li></ul></ul><ul><ul><li>La stéréognosie (reconnaissance – “sens”) </li></ul></ul><ul><ul><li>Extinction sensitive </li></ul></ul>
    19. 19. La sensibilité : évaluation comparative <ul><li>La sensibilité profonde : </li></ul><ul><ul><li>Positionnement </li></ul></ul><ul><ul><li>Sens du mouvement </li></ul></ul><ul><ul><li>Image en miroir </li></ul></ul><ul><li>Pallesthésie </li></ul>
    20. 20. Déficiences motrices <ul><li>Analyse complexe / complexité du contrôle moteur et de son dérèglement. </li></ul><ul><li>3 troubles élémentaires : </li></ul><ul><ul><ul><li>Déficit moteur ou de la commande </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>L’hypertonie pyramidale ou spasticité </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Les syncinésies ou cocontractions involontaires </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>…modifications musculaires : hypoextensibilité et rétractions… </li></ul></ul></ul>
    21. 21. La spasticité : Ashworth modifié <ul><li>0 : pas d’augmentation du tonus </li></ul><ul><li>1 : augmentation légère du tonus musculaire, accrochage puis relâchement, ou résistance minime en fin d’amplitude du mouvement. </li></ul><ul><li>2 : augmentation légère du tonus musculaire, accrochage suivi d’une résistance modérée dans moins de la moitié de l’amplitude du mouvement. </li></ul><ul><li>3 : augmentation importante du tonus musculaire dans toute l’amplitude du mouvement, le segment de membre restant mobilisable. </li></ul><ul><li>4 : augmentation importante du tonus musculaire, la mobilisation passive est difficile. </li></ul><ul><li>5 : les segments atteints sont fixés en attitude de flexion ou extension. </li></ul>
    22. 22. La spasticité…. <ul><li>Échelle de Tardieu-Held : </li></ul><ul><ul><ul><li>Moment de la journée, T° ambiante </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Position générale du patient, position segmentaire </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Vitesse d’étirement : </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>V1 : vitesse lente </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>V2 : vitesse moyenne (notion de pesanteur) </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>V3 : vitesse rapide </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><li>Intensité cotée avec 4 grades / angle d’apparition du réflexe d’étirement. </li></ul>
    23. 23. R ÉGULATION… CORTEX PYRAMIDAL Réflexe myotatique Ashworth Held-Tardieu . . . .
    24. 24. La motricité active <ul><li>Perturbation : </li></ul><ul><ul><ul><li>Intentionnalité </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Régulation automatique du mouvement </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Capacité adaptative </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Flexibilité (pour devenir stéréotypée) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Désorganisée, archaïque et dépourvue de toute fonctionnalité… </li></ul></ul></ul>
    25. 25. La motricité active <ul><li>La face </li></ul><ul><li>Le tronc </li></ul><ul><li>Le membre supérieur </li></ul><ul><li>Le membre inférieur </li></ul>
    26. 26. Le tronc <ul><li>0 – 1 – 2 – 3 </li></ul><ul><li>Impossible </li></ul><ul><li>Aide importante </li></ul><ul><li>Aide modérée </li></ul><ul><li>Sans aide </li></ul><ul><li>Total / 36 </li></ul>
    27. 27. L’index moteur… <ul><li>Pince pouce-index </li></ul><ul><li>Flexion de coude </li></ul><ul><li>Abduction d’épaule </li></ul><ul><li>Dorsiflexion de cheville </li></ul><ul><li>Extension de genou </li></ul><ul><li>Flexion de hanche </li></ul><ul><li>Retournement du côté sain </li></ul><ul><li>Retournement du côté lésé </li></ul><ul><li>Passage couché à assis </li></ul><ul><li>Équilibre assis </li></ul><ul><li>0-9-14-19-25-33 </li></ul><ul><ul><li>Principaux mouvements </li></ul></ul><ul><li>0-11-19-22-26-33 </li></ul><ul><ul><li>Pince pouce-index </li></ul></ul><ul><li>0-19-25 </li></ul><ul><ul><li>Tronc </li></ul></ul><ul><li>MS / 100 </li></ul><ul><li>MI / 100 </li></ul><ul><li>Tronc / 100 </li></ul>300
    28. 28. Le Fugl-Meyer Motor Scale… <ul><li>Flexion épaule de 0° à 90° avant-bras entre prono et supination (pouce vers le haut) coude toujours tendu. </li></ul><ul><li>Position debout (aide possible), se tenant droit (hanche à 0°) mouvement volontaire de flexion du genou > 90° </li></ul><ul><li>0 – 1 – 2 </li></ul><ul><ul><li>MS / 66 </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Épaule, coude : 36 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Poignet : 10 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Main : 14 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Coordination, vitesse : 6 </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>MI / 34 </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Hanche, genou, cheville : 28 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Coordination, vitesse : 6 </li></ul></ul></ul>
    29. 29. Déficiences viscérales <ul><li>Troubles de la déglutition </li></ul><ul><ul><li>50 à 70% des sujets hémiplégiques (phase initiale). </li></ul></ul><ul><ul><li>Danger : pneumopathie d’inhalation </li></ul></ul><ul><ul><li>Évaluation (infirmier, orthophoniste, kinésithérapeute, ergothérapeute) : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Guatterie : faire déglutir des volumes croissants de liquide puis d’aliments mixés et moulinés… </li></ul></ul></ul>
    30. 30. Déficiences viscérales <ul><li>Troubles vésico-sphinctériens </li></ul><ul><ul><ul><li>40 % des sujets hémiplégiques (phase initiale). </li></ul></ul></ul><ul><li>Troubles du transit intestinal </li></ul><ul><ul><ul><li>65 % des sujets hémiplégiques (phase initiale). </li></ul></ul></ul>
    31. 31. BILAN G É N É RAL <ul><li>Bilan morphologique (poids… </li></ul><ul><li>Bilan cutané (phase aiguë, appareillage… </li></ul><ul><li>Bilan trophique (amyotrophie… </li></ul><ul><li>Bilan cardio-vasculaire (phlébite, œdème… </li></ul><ul><li>La douleur +++ </li></ul><ul><li>Antécédents spécifiques au sujet </li></ul>
    32. 32. Indice de Barthel
    33. 33. M.I.F (mesure d’indépendance fonctionnelle)
    34. 34. R ÉÉDUCATION = PROCESSUS D’APPRENTISSAGE
    35. 35. = PROCESSUS D’APPRENTISSAGE PROCESSUS COGNITIFS
    36. 36. PROCESSUS COGNITIFS LE PATIENT LE TH ÉRAPEUTE DONNER DU &quot; SENS &quot;
    37. 37. DONNER DU &quot; SENS &quot; Attention Mémoire Langage Perception Problem-solving E.T.C (Perfetti) Exercices thérapeutiques cognitifs T.O.T (Car et Shepherd) Task oriented training
    38. 38. EFFICACIT É DES TECHNQUES DE RÉÉDUCATION DONNER DU SENS INTENSIT É R ÉPÉTITION LA CONTRAINTE RENFORCEMENT MUSCULAIRE
    39. 39. &quot;Du cerveau et du cerveau seul naissent nos plaisirs, nos joies, nos rires et plaisanteries, ainsi que nos peines, nos douleurs et nos chagrins&quot; Hippocrate

    ×