Approche acoustique de laprise en charge respiratoire        Guy Postiaux        Grand Hôpital de Charleroi        et     ...
Analyse d’un son !
Psycho-acoustiquePhysico-acoustique
1781-1826   Psycho-acoustique
FFT-analyse de Fourier. Fast Fourier Transform           1772-1837Phonopneumographietemporelle :Phonopneumographiespectral...
Le signal physico-acoustique doit précéder ladéfinition psycho-acoustique:                 Postiaux G, Lens E. Rev Mal Res...
 Une nomenclature simplifiée Des paramètres objectifs Une nouvelle voie d ’objectivation de la kinésithérapie respirato...
3. Nomenclature actualisée = consensus mondial    quid d’un consensus francophone? Bruits respiratoires     Bruits respi...
3. Nomenclature actualisée:              Bruits respiratoires                  Normal                  Bronchique        ...
Utile pour démo PEP       Utile pour BRN et BRB         Débits:         Turbulent         Laminaire         Pas de fluxMod...
3. Nomenclature actualisée             Bruits respiratoires                  Normal                  Bronchique          ...
CraquementsBruits discontinus
Le terme « craquement » est un terme générique quidésigne un événement acoustique bref, interrompu qui nedoit contenir auc...
Cr basse et moyenne Fr:bullage-bubblingCr haute Fr:égalisations depression
 Timbre-Hz, contenu                               spectral                              Situation dans le cycle         ...
Contenu fréquentiel et Situation dans le cyclerespiratoire                                                 Exp forcées    ...
3. Nomenclature actualisée             Bruits respiratoires                  Normal                  Bronchique          ...
SibilancesBruits continus
Sibilancescomplexité               monophonique   polyphonique
Genèse de la sibilance Gavriely N, Palti Y, Alroy G, Grotberg JB. Measurement and theory of wheezing breath sounds. J Appl...
Paramètres des sibilances              Complexité              Fréquence Hz              Taux: Wh%              Occure...
UTILITE DE lOBJECTIVATION DES BRUITS RESPIRATOIRES       paramétriser les symptômes       modéliser les syndromes      ...
La finalité STETHACOUSTIQUE est différente ...médecins - kinés     Médecin : diagnostic + stéthacoustique     Kiné : tra...
"L’auscultation consiste à écouter et à interpréter les bruits                   respiratoires normaux et anormaux.Il sagi...
"En pratique clinique, lauscultation apprécie la situation du bruit adventice      dans le cycle respiratoire et la hauteu...
Kinésithérapie guidée par les Bruits Respiratoires (synthèse)    BRUITS            Paramètre modifié   Manoeuvre de kiné  ...
Je vous remercie          de votre attention !THE END     SON EN STOCK
Postiaux jfk2011
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Postiaux jfk2011

1 293 vues

Publié le

Conférence de Postiaux et Gouilly

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 293
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
218
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Postiaux jfk2011

  1. 1. Approche acoustique de laprise en charge respiratoire Guy Postiaux Grand Hôpital de Charleroi et Groupe d’étude pluridisciplinaire stéthacoustique - B Pascal Gouilly CHR Metz Thionville et Groupe de Travail en Kinésithérapie SPLF
  2. 2. Analyse d’un son !
  3. 3. Psycho-acoustiquePhysico-acoustique
  4. 4. 1781-1826 Psycho-acoustique
  5. 5. FFT-analyse de Fourier. Fast Fourier Transform 1772-1837Phonopneumographietemporelle :Phonopneumographiespectrale :
  6. 6. Le signal physico-acoustique doit précéder ladéfinition psycho-acoustique: Postiaux G, Lens E. Rev Mal Resp, 1999.
  7. 7.  Une nomenclature simplifiée Des paramètres objectifs Une nouvelle voie d ’objectivation de la kinésithérapie respiratoire
  8. 8. 3. Nomenclature actualisée = consensus mondial quid d’un consensus francophone? Bruits respiratoires  Bruits respiratoires Normal Murmure vésiculaire Bronchique Souffle tubaire  Bruits adventices Bruits adventices Râles sifflants, sibilants.. Sibilances Râles crépitants, sous- Craquements crépitants, sonores, gros râles, râles fins, gros crépitants (=13!)
  9. 9. 3. Nomenclature actualisée:  Bruits respiratoires Normal Bronchique  Bruits adventices Sibilances Craquements
  10. 10. Utile pour démo PEP Utile pour BRN et BRB Débits: Turbulent Laminaire Pas de fluxModèle broncho-dynamique Modèle flux et acoustique
  11. 11. 3. Nomenclature actualisée  Bruits respiratoires Normal Bronchique  Bruits adventices Sibilances Craquements
  12. 12. CraquementsBruits discontinus
  13. 13. Le terme « craquement » est un terme générique quidésigne un événement acoustique bref, interrompu qui nedoit contenir aucune connotation qualificative, clinique oupsychoacoustique
  14. 14. Cr basse et moyenne Fr:bullage-bubblingCr haute Fr:égalisations depression
  15. 15.  Timbre-Hz, contenu spectral  Situation dans le cycle resp.  Nombre (max 8)  Position-dependance  Kinésie-dépendanceParamètres des craquements
  16. 16. Contenu fréquentiel et Situation dans le cyclerespiratoire Exp forcées Exp. lentes Insp. lentes
  17. 17. 3. Nomenclature actualisée  Bruits respiratoires Normal Bronchique  Bruits adventices Sibilances Craquements
  18. 18. SibilancesBruits continus
  19. 19. Sibilancescomplexité monophonique polyphonique
  20. 20. Genèse de la sibilance Gavriely N, Palti Y, Alroy G, Grotberg JB. Measurement and theory of wheezing breath sounds. J Appl Physiol 1984; 57: 481– 492« fluttering »
  21. 21. Paramètres des sibilances  Complexité  Fréquence Hz  Taux: Wh%  Occurence (phase) Score Wang’s clinical severity score (Cs)
  22. 22. UTILITE DE lOBJECTIVATION DES BRUITS RESPIRATOIRES  paramétriser les symptômes  modéliser les syndromes  établir des schémas diagnostiques et thérapeutiques  communication inter-médecins-auxiliaires paramédicaux  possibilité de surveillance par appareil automatique
  23. 23. La finalité STETHACOUSTIQUE est différente ...médecins - kinés  Médecin : diagnostic + stéthacoustique  Kiné : traduction des paramètres stéthacoustiques en stratégie thérapeutique  Médecin : écoute le kiné car il "entend" lévolution du malade
  24. 24. "L’auscultation consiste à écouter et à interpréter les bruits respiratoires normaux et anormaux.Il sagit dune méthode simple réalisée à laide dun stéthoscope. Sa principale limite est labsence de consensus francophone sur la terminologie qui ne facilite ni son enseignement ni la communication.Les travaux en acoustique ont contribué à mieux comprendre la genèse des bruits respiratoires, à mieux les caractériser et à en préciser la signification physio-pathologique." Notion de terminologie Recommandations JIKRI 16-17/11/2000 LYON Diapo du lundi
  25. 25. "En pratique clinique, lauscultation apprécie la situation du bruit adventice dans le cycle respiratoire et la hauteur du bruit (aigu ou grave). Lauscultation permet de distinguer les bruits liés à la présence des sécrétions (craquements ou crépitants de mi-inspiration) et les bruits liés aux composantes inflammatoire et bronchospastique de lobstruction (sibilances)." Bruits adventices Recommandations JIKRI 16-17/11/2000 LYON Diapo du lundi
  26. 26. Kinésithérapie guidée par les Bruits Respiratoires (synthèse) BRUITS Paramètre modifié Manoeuvre de kiné ADVENTICES Sibilances Wh% (taux) Evaluation de la gravité Neb + exp. lentes Craquements fréquence (Hz) Cr BF: exp. forcées Nombre (toux, ,FET) Cr MF: exp. lentes (ELTGOL,ELPr, AD) Cr HF: insp. Lentes (EDIC + Sp Incit.) Diapo du lundi
  27. 27. Je vous remercie de votre attention !THE END SON EN STOCK

×