LES PANORAMAS DE LA PLAINE // 03                                            FÉVRIER 2012PANORAMAET OPPORTUNITÉS
TV connectée, "smart TV", TV sociale…             La (r)évolution en cours provient de             la possibilité de conne...
ZOOM                                                                                    QUELQUES EXEMPLES DOFFRES         ...
Selon une étude de Médiamétrie / GFK, réalisée au               Néanmoins, il est nécessaire de relativiser ces chiffres f...
« La TV connectée est le chainon manquant permettant                                                                  la p...
« Ce n’est pas une menace, au contraire ! »             DES DÉFIS                                                         ...
à la disposition des industriels de l’électronique(téléviseurs connectés, décodeurs TV, lecteurs Blu-Ray)des développeurs ...
Une régulation qui reste à définir             Larrivée de la TV connectée engendre une remise en question      La refonte...
QUELLES                                                              OPPORTUNITÉS ?                                       ...
Marketing et publicité :                                           LA TV CONNECTÉE PERÇUE PAR UNE AGENCE DE PUBLICITÉ TRAN...
Un nouveau canal pour le commerceDemain, l’écran de télévision sera un terminaldachat avec lémergence du T-commerce.      ...
LE MARCHÉ DE LA TV CONNECTÉE PERÇU                                                 Par contre, je tiens à négocier ces acc...
« La TV connectée ce n’est pas que de la diffusion                                                                     de ...
LE MARCHÉ DE LA TV CONNECTÉE VU                                               ENTRETIEN AVEC OLIVIER CERVANTES, FONDATEUR ...
LA TV CONNECTÉE PERÇUE                                                                                                    ...
TV Connectée - Panorama et Opportunités
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

TV Connectée - Panorama et Opportunités

11 123 vues

Publié le

Troisième numéro des Panoramas de la Plaine dédié à la TV connectée !
La Plaine Images fait le point sur les opportunités créées par ce "tsunami" !

0 commentaire
6 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
11 123
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3 167
Actions
Partages
0
Téléchargements
333
Commentaires
0
J’aime
6
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

TV Connectée - Panorama et Opportunités

  1. 1. LES PANORAMAS DE LA PLAINE // 03 FÉVRIER 2012PANORAMAET OPPORTUNITÉS
  2. 2. TV connectée, "smart TV", TV sociale… La (r)évolution en cours provient de la possibilité de connecter le petit écran à Internet, de faire entrer le monde du Web CHIFFRES QUELQUES • Dans le rapport "Global Smart TV Market", dans le monde de laudiovisuel. MarketsandMarkets estime que le marché global de la TV connectée représentera 265 milliards de dollars La TV connectée amplifie les nouveaux en 2016. Daprès le cabinet, 153,2 millions de TV usages et les nouveaux contenus. connectées seront vendues dans le monde en 2016, contre 64 millions en 2011. La TV devient un terminal multimédia interactif au même titre que les tablettes • D’après le cabinet Display Search, en 2014, et smartphones. 125 millions de TV connectées seront vendues Elle permet dutiliser des applications dans le monde. directement sur la TV (sur le même modèle que les smartphones et tablettes tactiles), de surfer sur Internet LE PRIMAT DE LA TECHNOLOGIE et les réseaux sociaux, dutiliser la visiophonie sur lécran du téléviseur, daccéder à des services de vidéo à la demande (VoD) et à la catch-up TV ou encore de jouer… Lécran de télévision nest plus singulier. Laccès au contenu dépend alors des accords passés Il nest plus un terminal passif. Son contenu nest entre les éditeurs et les constructeurs. Loffre varie Les bouleversements ainsi engendrés plus linéaire : larrivée du Web sur le petit écran en fonction de la marque de téléviseur choisie. concernent aussi bien les usages que introduit un degré dinteractivité au sein de loffre. Car, désormais, les télévisions sont connectées. Différents boîtiers ou équipements permettent la chaîne de valeur actuelle dans laudiovisuel. Et tous les appareils convergent. également de raccorder un téléviseur à Internet. Et tous les acteurs de cette chaîne de valeur Les "box" des FAI (Fournisseurs daccès à Internet) sont concernés : créateurs de contenus, La télévision devient connectée, interactive et sociale offrent la possibilité daccéder aux portails producteurs, diffuseurs, distributeurs, par différents moyens. Elle peut être raccordée de services interactifs des opérateurs. annonceurs, régulateurs et même directement ou indirectement à Internet. Des boîtiers spécifiques, comme Google TV, Apple TV ou Toshiba Places, ainsi que certaines les téléspectateurs. La "smart TV" possède une intelligence embarquée consoles de jeux ou certains lecteurs de DVD ou Une nouvelle manière de produire et dans le téléviseur et permet laccès direct à de Blu-Ray, embarquent, quant à eux, directement de consommer la télévision est en train des applications Internet. Elle est proposée par lintelligence dans léquipement quil suffit de relier de voir le jour ! les constructeurs comme Sony, Toshiba, LG, Samsung, au téléviseur. Dans ce cas de figure également, Philips ou encore Panasonic et, depuis peu, Lenovo, les partenariats entre les fournisseurs de services le numéro 2 mondial sur le marché des PC. et les éditeurs sont la clé de loffre de contenus.PAGE // 02
  3. 3. ZOOM QUELQUES EXEMPLES DOFFRES GOOGLE TV : Google propose un boîtier mais multiplie également les partenariats avec les constructeurs (Sony, LG, Vizio ou Lenovo) DES CONSTRUCTEURS ET pour intégrer son système dexploitation Androïd directement à lintérieur FOURNISSEURS DE SERVICES des téléviseurs grâce à la V.2 de la Google TV. LAndroïd Market est dailleurs accessible sur TV connectée avec SAMSUNG : les prochaines "smart TV" de Samsung seront équipées des applications adaptées à lécran plus large du téléviseur. dun contrôle par reconnaissance gestuelle et vocale et intègreront "Il s’agit, avertit Google, d’amener des millions de nouvelles chaînes un moteur de recherche sur Internet. Elles bénéficieront également sur votre téléviseur en provenance de la nouvelle génération de créateurs, dun catalogue de contenus enrichis, notamment grâce à louverture développeurs d’applications et des networks". des API et SDK aux développeurs. Samsung offre plus de 550 "Apps" Quelques partenariats : Onlive (service de cloud gaming), Facebook, conçues spécifiquement pour la télévision. Fin janvier 2012, Twitter, YouTube, CNN, Netfix, HBOGo, Amazon, USA Today, Samsung Apps pour la télévision devrait passer le cap des 20 millions NY Times + chaînes du câble pour les abonnés… de téléchargements dans le monde, selon Boo-Keun Yoon, Président de la division Consumer Electronics du fabricant. APPLE TV : est un boîtier multimédia branché au téléviseur, Quelques partenariats : PlayJam (plateforme de casual games), permettant de lire le contenu diTunes et daccéder à la VoD. Selon myTF1, Netflix, Skype, Facebook… des rumeurs de plus en plus insistantes, Apple sapprête à lancer sa propre gamme de téléviseurs (qui pourraient être nommés iTV) MICROSOFT ET LA XBOX 360 : Microsoft, avec le positionnement de et y déployer tout son savoir-faire en matière de design et dergonomie. la Xbox 360, va être au centre de "lavenir de la télévision", iTV permettrait de relier tout lécosystème Apple (iPhone, iPad, Mac, iTunes...) selon un communiqué de presse publié en fin dannée 2011. au cœur du foyer. Elle permet dexpérimenter un nouvel usage en contrôlant la télévision par la voix et les gestes grâce à la technologie de Kinect. FREEBOX REVOLUTION : le boîtier du FAI Free permet d’accéder depuis Microsoft travaillerait également sur un boitier TV intégrant le téléviseur à Internet et de relier les différents terminaux du foyer. des commandes gestuelles ou vocales et permettant daccéder à La télécommande est dotée d’un accéléromètre et d’un gyroscope à des services de vidéo et de musique. 3 axes qui permet à lutilisateur d’interagir avec la Freebox. Quelques partenariats sur les contenus : News Corporation Free propose à ses abonnés son propre magasin dapplications ouvert (Fox News, IGN Entertainment, Wall Street Journal), aux développeurs et aux éditeurs. Le boîtier intègre un navigateur Web. Orange (30 chaînes de la TV dOrange), HBO, ESPN… FreeBox Revolution est le premier boîtier utilisé pour accéder à des services connectés sur sa télévision en France, selon une étudeDautres dispositifs émergent également. UBUNTU (système dexploitation gratuit et open source basé sur Linux) sur les usages de la télévision connectée en France, publiée parRoku vient, par exemple, dannoncer le lancement a annoncé sa volonté de lancer une Ubuntu-TV qui sera contrôlée par l’institut Scholè Marketing.dun nouveau produit : Streaming Stick. la reconnaissance gestuelle et tactile. Quelques partenariats : Twitter, Facebook, YouTube, GameTree TV, GameloftIl présente des dimensions similaires à celle dune cléUSB et embarque un processeur, de la mémoire, SONYune série de logiciels et une connectivité WiFi pour FREE REVOLUTIONassurer la diffusion de contenus. SAMSUNG LG NEUF EVOLUTIONBranché sur la prise HDMI dun téléviseur, Streaming LENOVO XBOX 360 APPLE TVStick permet ainsi de transformer une télévisionen télévision connectée. PHILIPS BOITIERS IPTV LECTEURS SMART CONSOLES & BOITIERS DVD TV DE JEUX ADSL/FIBRE ET BLU RAYLutilisateur peut accéder à quelques 400 chaînessupplémentaires depuis la plateforme Roku via TOSHIBA PS3 GOOGLE TVsa télécommande. PANASONIC PAGE // 03
  4. 4. Selon une étude de Médiamétrie / GFK, réalisée au Néanmoins, il est nécessaire de relativiser ces chiffres face deuxième trimestre 2011, 36,1% des foyers français ont à ladoption réelle de la TV connectée par le consommateur. ainsi accès à la TV connectée. LObservatoire de la TV connectée NPA/CSA indique Cette proportion atteint près de 50% selon LObservatoire dailleurs que seuls 3 foyers sur 5 ayant la possibilité de la TV connectée NPA/CSA publié au troisième daccéder à la TV connectée ont réellement raccordé trimestre 2011. leur téléviseur à Internet. La pénétration des TV connectées au sein des foyers Le parc de télévisions connectées devrait rapidement devrait connaître une croissance rapide et importante. atteindre une taille critique. La télévision intéractive et La connectivité des téléviseurs et des équipements devient enrichie s’adresse donc à tous. Mais, les consommateurs en effet une norme chez les constructeurs. n’ont majoritairement pas encore intégré certains Chez Samsung, 70% des téléviseurs produits en 2011 nouveaux usages. étaient connectables ; même bilan chez Sony, dont l’intégralité des lecteurs DVD, Blu-Ray produits en 2011 intègrent de la connectivité. De plus, un tiers des consoles de jeux de salon de dernière génération déjà vendues sont connectées, selon NPA Conseil. Les prévisions du Simavelec (Syndicat des Industries de Matériels Audiovisuels Electroniques) confirment cette tendance : les TV connectées représenteront 80% des ventes de téléviseurs en 2013. CONSOMMATION DE LA TV CONNECTÉE • Selon une étude réalisée en février 2011 par GroupM Ressources, • Les premiers chiffres de la consommation réelle sur près dun Français sur 2 consomme les nouveaux services de la TV : la TV connectée proviennent de la chaîne britannique BBC vidéo à la demande, télévision de rattrapage…. qui mentionne une "popularité croissante". Trois usages dominent les fonctionnalités plébiscitées de Pour le seul mois de décembre, 7 millions de programmes de la TV connectée : la possibilité de regarder la télévision de rattrapage la chaîne ont ainsi été consommés sur des téléviseurs connectés (70%), d’accéder aux programmes TV (64%) et aux fichiers enregistrés à Internet, soit une hausse de plus de 1.000 % en un an. sur l’ordinateur tels que les photos et/ou vidéos personnelles (57%). Cette consommation passe par l’IPTV de British Telecom (BT Vision), Les services additionnels comme l’accès à la météo ou l’info les smart TV, les set-up boxes (Freeview) et les consoles de jeux trafic (56%), l’accès aux fiches techniques d’un film ou d’une série (Xbox, Playstation). (56.6%) et l’accès à des sites depuis son écran de télévision sont également largement plébiscités.PAGE // 04
  5. 5. « La TV connectée est le chainon manquant permettant la pleine et entière complémentarité des devices » Alexandre Le Texier et Jonathan Alexandre de Mad ? the agencyLES USAGES ACTUELSET À VENIRLarrivée de la TV connectée permet de répondre Web et télé se complètent. En effet, de nombreuses études Aux côtés de lutilisation de Twitter ou de Facebook,à des attentes, à des pratiques existantes et en pleine ont révélé que les consommateurs utilisent les deux médias se sont également développés un certain nombreexplosion, comme le live-twitting ou la consommation simultanément. Le multi-tasking devient la norme de sites et dapplications plus spécialisés uniquementvidéo délinéarisée. Et, de nouveaux usages devraient dans un environnement multi-écrans. dédiés aux contenus télévisuels et cinématographiques,voir le jour. Selon une étude de lIpsos menée en septembre 2011, comme les sites de check-in TV et de recommandations chaque foyer français possède une moyenne de 5,2 écrans. GetGlue et Miso ou TweetYourTV et Jakaa en France.Selon une nouvelle étude réalisée par Accenture (2012 Global Dans une enquête réalisée en août dernier par le cabinet Cest lavènement de la TV sociale, lune des technologiesConsumer Electronics Products and Services Usage Report), Deloitte, la moitié des personnes interrogées affirment émergentes les plus importantes selon le MIT oules consommateurs se tournent, par exemple, vers dautres naviguer sur Internet tout en regardant la télévision, le magazine Wired.terminaux que la TV tels que les smartphones et les tablettes 54 % dentre elles se connectent sur un réseau social.pour visionner du contenu. Il existe en effet une multiplication Une étude de Nielsen publiée le 13 octobre 2011 Ces pratiques se trouvent au cœur des usages de la TVdes modes de consommation de la télévision montre quenviron 40 % des propriétaires de tablettes et connectée. VoD, catch-up TV, UGC (User Generated Contents),(internet, mobile…). de smartphones utilisent leur appareil devant leur poste. médias sociaux et outils de communication, navigation Dans 29 % des cas, ils recherchent des informations relatives sur Internet, catalogues de jeux, de musique…Désormais, la délinéarisation des contenus devient la norme. au programme diffusé et dans 42% des cas, ils surfent deviennent accessibles depuis le poste de télévision.Les consommateurs choisissent leurs programmes et sur les réseaux sociaux.leur heure de visionnage. Selon Médiamétrie, 14,5 millions De nouveaux usages devraient également voir le jour :de Français regardent des programmes télévisés en catch-up Les consommateurs partagent du contenu et commentent possibilité dinteragir en direct pendant les émissions,TV. 8,6 millions dinternautes français ont déjà regardé en simultané ce quils visionnent. Le live-twitting explose ! d’accéder à des contenus complémentairesune vidéo à la demande payante mais la majorité privilégie aux programmes TV…le poste de télévision comme support de visionnage. Le champ des possibles est immense ! PAGE // 05
  6. 6. « Ce n’est pas une menace, au contraire ! » DES DÉFIS Sam Dahmani de 3DDUO Avant de voir une adoption massive de la TV connectée et des nouveaux usages quelle induit, il reste plusieurs défis à relever, aussi bien dordre technologique, économique que juridique. Un besoin dinterfaces de navigation Mais, ces dispositifs devront prendre en compte Le marché demeure très fragmenté simples et intuitives les différents services que la TV connectée peut offrir Une multitude dacteurs déploient leur propre pour apporter une expérience optimale à lutilisateur. norme propriétaire. Favoriser lexpérience utilisateur demeure un point clé Lexemple des jeux vidéo dématérialisés accessibles pour développer les nouveaux usages et permettre à la demande depuis le poste de télévision est significatif une adoption de masse de la TV connectée. Or, une standardisation des différentes plateformes apparaît puisque le gameplay doit pouvoir être conservé. nécessaire. Comme lexplique Olivier Ezratty, La majorité des consommateurs n’est peut-être pas encore Une télécommande comprenant les caractères prête à cette révolution. Il reste un clivage entre conseiller en stratégies de l’innovation spécialisé dans alphanumériques demeure nécessaire dans ce cas. les métiers de l’image, "les interfaces de programmation les grands initiés de l’Internet qui sont habitués à Les dispositifs de contrôle seront peut-être la "killer app" une consommation délinéarisée et ceux pour qui le broadcast doivent être unifiées pour permettre le développement qui favorisera une adoption massive de la TV connectée. de services innovants de TV connectée, que ce soit dans (le même contenu diffusé pour tout le monde) demeure la norme de la consommation de programmes audiovisuels. les TV connectées, les box des FAI, les box de TV payante La question de l’interface de navigation du téléviseur est comme sur les autres écrans (tablettes, smartphones). Il existe un important travail d’adaptation pour toucher donc essentielle. Et, face à la multiplication des modes de un maximum de téléspectateurs, notamment au niveau La base étant probablement du HTML 5, du CE-HTML, consommation de contenus et à la convergence des écrans, du JavaScript et du HbbTV pour tenir compte de l’équilibre des interfaces de navigation qui doivent être intuitives il apparaît important d’offrir une expérience unifiée à travers et simples dutilisation. mouvant entre contenus broadcastés de manière tous les devices et de permettre un accès ubiquitaire aux traditionnelle et ceux qui proviennent de l’Internet ouvert". contenus. Le consommateur doit pouvoir commencer à La question de lergonomie et du moyen de pilotage regarder un programme sur son poste des applications développées pour le téléviseur se pose Certaines démarches voient le jour pour permettre de télévision et poursuivre le visionnage sur une certaine normalisation et permettre aux développeurs également actuellement. Les dernières annonces son ordinateur ou son device mobile. des constructeurs indiquent que la télévision de demain de proposer des contenus sur TV connectée sans devoir Grâce au multi-écrans, il doit également pouvoir accéder multiplier les développements spécifiques à chaque utilisera des dispositifs de contrôle tactile, gestuel et vocal. à des contenus complémentaires sur son smartphone, La télécommande pourrait devenir obsolète. "smart TV" ou chaque box. sa tablette ou son ordinateur pendant quil regarde Il sera possible de "parler" à sa télévision. Par exemple, un programme. grâce à la technologie de reconnaissance vocale et Léditeur norvégien du navigateur mobile Opera a, de compréhension du langage naturel de Nuance, par exemple, lancé une boutique dapplications pour En effet, la TV connectée nest pas quun terminal mais les télévisions connectées. Ces applications seront conçues qui facilite la recherche de contenus sur sa TV. représente tout un écosystème ; écosystème dans lequel Dragon TV permet en effet de changer de chaine, avec le langage HTML5, ce qui devrait les rendre les "écrans compagnons" prennent une place essentielle. indépendantes du modèle, de la marque ou du système d’effectuer des recherches, ou encore de se connecter sur Aux prémices de la TV connectée, l’interactivité passe en les différents réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Skype) d’exploitation du téléviseur ou du terminal utilisé. effet majoritairement par le second écran, au travers d’outils Opera Software souhaite mettre cette boutique, uniquement par la voix. ou dapplications. qui compte déjà près de 1 000 applications,PAGE // 06
  7. 7. à la disposition des industriels de l’électronique(téléviseurs connectés, décodeurs TV, lecteurs Blu-Ray)des développeurs et des fournisseurs de contenus.Autre initiative, la norme Hbbtv, initiative pan-européennede constructeurs et de diffuseurs qui permet dharmoniserla diffusion de la télévision et de laccès Internet dansla fourniture de programmes au consommateur finalà travers les "smart TV" et les box.Elle regroupe de nombreux membres : des diffuseurs,comme TF1 ou France Télévisions, des constructeurscomme LG, Philips ou Sony, des fournisseurs comme Opéra.Outre les questions des interfaces de navigation,des dispositifs de contrôle ou encore de standardisation,d’autres problématiques d’ordre technologiquese posent également. C’est le cas de la performancedes infrastructures réseaux nécessaires pour supporterle transfert massif de données qu’impliquerait l’usagegénéralisé des téléviseurs connectés.En effet, une adoption massive des pratiques liéesà la TV connectée nécessiterait une généralisationde la fibre optique. PAGE // 07
  8. 8. Une régulation qui reste à définir Larrivée de la TV connectée engendre une remise en question La refonte de la législation audiovisuelle française est donc importante de la législation actuelle sur laudiovisuel. enclenchée. Il apparaît nécessaire quelle puisse permettre Le passage dun monde fermé à un monde ouvert et global le renforcement des offres légales, l’émergence d’acteurs nécessite en effet une adaptation du système réglementaire nationaux puissants, le lancement de services interactifs actuel. innovants et la révision des modalités de financement du secteur. Il devra sagir dune dérégulation et non Les réflexions sont en cours. Le report de larrivée de dune régulation, ou sinon, la question revient à vouloir la Google TV sur le marché français est le parfait exemple de réguler Internet au niveau national avec un risque de priver la volonté française de définir un cadre juridique applicable les consommateurs de laccès à certains contenus. à tous, acteurs français et européens comme américains, Il est nécessaire de prendre en compte léchelle européenne pour éviter toute distorsion de la concurrence. et globale lors de la refonte de la législation audiovisuelle Pour faire de la TV connectée un succès pour les acteurs actuelle. nationaux des secteurs concernés, des réformes doivent être entreprises avant le "tsunami" (qualification donnée par Frédéric Mitterrand, ministre de Quels modèles économiques ? la Culture et de la Communication, à la TV connectée). Il semble en effet indispensable de supprimer certaines règles, CTVMA, La fragmentation de laudience saccompagne dun mouvement de délinéarisation engendré par jugées obsolètes dans un monde désormais ouvert au Web, UN ORGANISME INTERNATIONAL multiplication des offres de vidéos (consommation comme l’interdiction de la diffusion de films de cinéma DÉDIÉ À LA TV CONNECTÉE en différé de programmes en modèle payant -VOD- certains jours de la semaine. ou gratuit -catch-up-) et la multiplication des supports de diffusion (ordinateurs, smartphones, tablettes, TV). Les principales pistes dune réforme de la réglementation Cette tendance limite la fonction dintermédiaire, actuelle se trouvent dans le rapport sur la TV connectée La Connected TV Marketing en établissant une relation directe entre remis en décembre 2011 au ministère de la Culture Association vient de faire son apparition les producteurs de contenus et les consommateurs. aux Etats-Unis dans le but de et de la Communication et à celui de l’Industrie, de lÉnergie Elle limite également le pouvoir de prescription promouvoir les nouvelles opportunités et de lÉconomie numérique. La mission à lorigine du rapport économiques sur les plateformes des TV connectées. des chaînes. Elle menace potentiellement les modèles (composée d’acteurs économiques et réglementaires Elle aspire à devenir un véritable forum d’idées international économiques actuels, les modes de financement des secteurs concernés) sest concentrée sur les impacts où l’on débattra des fondamentaux de la télévision connectée comme les recettes. avec son passé, son présent et son avenir en traitant constatés par larrivée de la TV connectée : les conséquences des futures innovations et des standards. d’une fragmentation des offres de télévision connectée ; Différents modèles économiques sappliquent la répartition de la valeur et le financement de la création ; Le CTVMA rassemblera, au niveau mondial, un large éventail à lunivers de la TV connectée. Le "pay per view" la régulation des contenus, la protection des publics, d’acteurs comme les opérateurs, les régies publicitaires, (paiement par contenu digital consommé), la SVoD les médias, les chaines de télévision, les directeurs de la protection des consommateurs et la lutte contre le piratage. (accès à un catalogue de contenus sur abonnement), programmation ou encore les producteurs de divertissements. Treize propositions ont ainsi émergé pour accompagner le financement par la publicité et le marketing ou le développement de la TV connectée. des modèles économiques mixtes qui allient revenus publicitaires et accès payant à certains contenus.PAGE // 08
  9. 9. QUELLES OPPORTUNITÉS ? De nouvelles offres sont certainement encore à inventer. Lémergence de nouvelles start-ups est ainsi favorisée. Lors du dernier CES (Consumer Electronics Show), en janvier La télévision nest désormais plus un monde fermé 2012, plusieurs jeunes pousses ont ainsi essayé de se faire réservé aux chaînes. La TV connectée remet en cause connaitre, à limage de Frequency ou Shodogg. Frequency, les usages actuels basés sur le broadcast. une société basée à Los Angeles, a lancé des versions Mais bien au-delà, elle remet en cause tout pour iPad et pour navigateur classique d’un service lécosystème actuel de laudiovisuel. qui permet de passer en revue les programmes disponibles Ce média de masse est désormais accessible selon les centres d’intérêt de l’internaute. à toute une nouvelle génération déditeurs de contenus La société new-yorkaise Shodogg a, quant à elle, et de services. Et la télévision devient plus accessible lancé un service qui permet de "rechercher, relancer, aux PME et aux petits budgets. partager" des vidéos en ligne, sans fil et entre divers types d’appareils, d’une télévision connectée à des tablettes ou des téléphones. Des opportunités pour l’innovation technologiqueDe nouveaux outils de financement demeurent à imaginer, Un nouveau champ de bataille dans le monde de linnovation Le "search" et la recommandation sur TV connectéecomme le co-branding, le placement de produits ou technologique se profile entre les grands fabricants représentent également des opportunités de développement.le recours à des régies transverses. En effet, avec de TV connectée. Et Google envisage de devenir lOS En effet, face à "lhyper-choix" dans lequel le télénautelémergence du T-commerce, le placement de produits (système dexploitation) de référence des téléviseurs est propulsé, il a besoin de pouvoir identifier les programmespourrait par exemple représenter une source de revenus de demain. qui lui plaisent.plus importante quà lheure actuelle pour les producteurs. Mais il existe de la place pour les géants comme pour les plus petites entreprises. Une start-up française, Ubic Média, a, pour sa part,Le financement semble encore plus important face aux mis au point un dispositif de sécurisation des vidéos en lignehabitudes des utilisateurs. Les services de la TV connectée La TV connectée représente un nouveau marché et qui suscite lintérêt des grands acteurs américains cardevront en effet être accessibles en partie gratuitement. de nouveaux usages propices à linnovation technologique. les solutions anti-piratage actuelles ne sont pas suffisantes.Près de 74% des sondés refusent, en effet, de payer pour Par exemple, le nombre dapplications sur le second écran Avec la technologie que l’entreprise a développée,un des services supplémentaires offerts par la TV comme sur la TV connectée devrait exploser. le fichier vidéo peut être librement téléchargé, mais,connectée, selon une étude réalisée en février 2011 par Seevibes, société qui mesure et valorise laudience sociale pour le lire, l’ordinateur doit être connecté et l’utilisateur doitGroupM Ressources. Pour rendre ces applications gratuites, de la télévision et de la radio, a recensé en 2011 rentrer un code spécifique. Alain Rosset, fondateur dUbicles constructeurs, les FAI et autres acteurs devront notam- les applications de TV sociale. Plus de 50 sociétés sont déjà Média, serait en discussion avancée avec le géant de la vidéoment faire appel à la publicité. positionnées sur ce secteur tant le marché de la TV connectée en ligne américain Netflix. Ce dernier pourrait basculer est prometteur. Parmi ces entreprises, la majorité tout son système de location sur le dispositif d’Ubic Média,Les bouleversements sont nombreux et touchent est positionnée sur des applications mobiles : check-in, guide un accord qui représenterait des centaines de millionsune multitude dacteurs : créateurs de contenus, de télévision interactif, télécommande universelle, de dollars pour la start-up. Ubic Média a d’ores et déjà levéproducteurs, diffuseurs, distributeurs, annonceurs, conversation en temps réels sur Facebook,Twitter… 540 000 euros pour développer sa technologie.régulateurs et même les téléspectateurs. les possibilités sont nombreuses pour devenir La société vient également de créer une filiale à le compagnon idéal des téléspectateurs. Los Angeles pour commercialiser son dispositif de cryptage.Mais les opportunités sont toutes aussi nombreuses ! PAGE // 09
  10. 10. Marketing et publicité : LA TV CONNECTÉE PERÇUE PAR UNE AGENCE DE PUBLICITÉ TRANSMÉDIA regagner lintérêt du consommateur La TV connectée, grâce à linteractivité quelle promet PAR ALEXANDRE LE TEXIER ET JONATHAN ALEXANDRE, DE MAD? THE AGENCY dapporter, représente une opportunité pour les marketeurs de Mad? the agency est une agence de publicité transmédia nouvelle génération. contact@mad-theagency.com regagner lintérêt dun consommateur en manque dattention face aux différentes campagnes classiques de marketing. "Tv connectée", le terme évoque naturellement un téléviseur connectée, la seconde vague de fragmentation de loffre connecté sur internet offrant la possibilité d’accès au média Tv (qui deviendra une offre plurimédia et non plus En France, peu de marques ont opté pour la création contenu disponible sur le web. C’est pourtant bien plus que seulement télévisuelle) et la délinéarisation des contenus. dune chaîne à part entière sur la TV connectée. cela... Casino et BNP Paribas tentent cette expérience. Les prospectives développées par le groupe Syzygy ou Le second écran (smartphone, tablette, ordinateur) Elle représente d’abord l’étape ultime de la fragmentation du Corning montrent, dans le contexte des nouveaux usages PAF, et elle annonce la fusion de deux flux médias qui médias (multi-tasking, usage mobile...) les opportunités de et les applications de sociale TV pourraient être au cœur n’étaient, jusque là, que timidement associés. marché de la Tv connectée pour le développement de des nouvelles stratégies marketing. nouvelles stratégies marketing, pour la création de contenus, La Tv connectée est le chainon manquant permettant la et l’approche de lexpérience utilisateur. Honda et son agence WK ont ainsi inventé le "screen hopping" : pleine et entière complémentarité des devices. Celle-ci offre la possibilité dune complémentarité médias et contenus Des choix stratégiques seront à opérer entre les dispositifs les téléspectateurs sont invités à télécharger une application pour un usage multicanal totalement intégré. proposés par les fournisseurs de contenu média (FAI, sites, qui leur permet d’attraper les personnages du spot TV, chaînes tv...), les constructeurs (Samsung, Philips, Sony, qui continuent alors à évoluer sur l’iPhone ou l’iPad. Les contenus seront accessibles ATAWAD (Any Time LG...), les arrivants du Digital (éditeurs ou diffuseurs de Autre exemple, au Royaume-Uni, le spot TV interactif AnyWhere Any Device) pour les consommateurs média, ils contenu digital : Google, Apple), le développement de seront adaptés à l’usage en mobilité ou en salon... nouvelles normes déchanges : TNT 2.0 et HBBTV. de Pillsbury couplé à la technologie Shazam, une application Ils seront complémentaires en cas de consommation simulta- mobile qui permet de reconnaître une signature sonore née. Par exemple, le cas d’un visionnage sur un écran Cette convergence des devices et des médias constitue un pour accéder à des contenus supplémentaires. principal (type tv) et l’accès à des contenus enrichis sur un terrain fertile au développement de méthodes analytiques écran secondaire (de type tablette ou smartphone). plus performantes, aux débouchés marketing ouvrant la voie La Tv connectée ne devient possible que par la participation vers une connaissance des cibles toujours plus fine et Plusieurs régies publicitaires dédiées aux TV connectées conjointe des équipementiers d’une part et des fournisseurs réactualisée en temps réel. sont déjà positionnées via des partenariats avec les différents de contenus d’autre part. Cela suppose des intérêts qui se constructeurs ou opérateurs comme justAD TV. rencontrent. Quels modèles marketing peuvent en ressortir? Quels Des constructeurs font également le choix de développer modèles publicitaires actuels seront désuets, abandonnés, Or, si les équipementiers ont rapidement fait évoluer leur voire interdits? leur propre service publicitaire et de lintégrer directement offre pour s’adapter aux évolutions des modes de consom- dans le téléviseur. Cest le cas de Samsung avec AdHub. mation de médias ; ce n’est pas le cas de tous les fournis- La Tv connectée n’a plus rien de la Tv traditionnelle, c’est Le service permettra aux développeurs et annonceurs de seurs de contenus et surtout de tous les diffuseurs que sont l’annonce d’un nouvel écosystème média avec lequel les passer des publicités (vidéos, photos, ou interactives) les chaînes Tv. différents acteurs (anciens ou nouveaux) démarrent d’une page blanche. sur le portail dapplications Smart TV du fabricant. Il appartiendra aux acteurs historiques de la Tv d’adapter leur business model et leur offre. Les régies et les chaines Tv Ce nouvel écosystème de contenus médias verra émerger de La TV connectée représente une opportunité énorme pour vivent de publicité. Les formats devront changer pour être nouveaux business models marketing et publicitaires dont le les marques. Le télénaute pourra rendre la publicité interactive efficaces et les contenus aussi. caractère sera d’être «content centric» (ie contenu centré sur l’individu)." en allant sur le site de l’annonceur et l’acte d’achat pourra Il appartiendra également aux nouveaux acteurs médias de se faire instantanément depuis le téléviseur. saisir les opportunités de marché créées par larrivée de la Tv Désormais, le consommateur pourra avoir un lien direct, interactif et rapide avec l’annonceur, qui de son côté verra sa relation optimisée en temps et en coût avec l’acheteur.PAGE // 10
  11. 11. Un nouveau canal pour le commerceDemain, l’écran de télévision sera un terminaldachat avec lémergence du T-commerce. « Le téléspectateur est mort, vive le télénaute ! »Les opportunités de placement de produits seront Julien KRIZEK de WHAC Médianombreuses sur les TV connectées.Loin des spots publicitaires classiques ou du sponsoringde programmes courts, il pourra se faire depuisune fiction voire un évènement sportif.Mais surtout le télénaute pourra acheter le produit De nouvelles sources de revenus pour les studios Le développement de ce type de plateforme de jeux accessiblequil a vu au cours dun programme directement de jeux vidéo sur IPTV offre des opportunités supplémentaires aux studiosdepuis son téléviseur. Par exemple, l’application iPaddéveloppée par eBay se synchronise avec Le développement du cloud computing a permis daccélérer de développement pour diffuser leurs jeux et toucherles programmes diffusés sur la télé et permet d’acheter la tendance à la dématérialisation des jeux vidéo et une nouvelle cible. Dautant que les coûts de portage etles produits présentés dans une série ou un film. ainsi à leur accès depuis Internet sans support physique. dadaptation de jeux (pour des jeux déjà développés et Ils se retrouvent donc tout naturellement accessibles de type casual game) au format de la TV connectée demeurentL’agence américaine Delivery Agency basée à via une TV connectée, le contenu sur chaque TV dépendant faibles, les plateformes fournissant les SDK (kit deSan Francisco a, quant à elle, lancé un système ici encore des partenariats entre les différentes parties développement logiciel) nécessaires.spécialement conçu pour la TV Connectée. (constructeurs, opérateurs services de cloud gaming,Baptisé TV Wallet, il permet au télénaute d’acheter studios de développement, éditeurs…). Les studios de développement et dédition de jeux vidéocertains vêtements mais aussi tous les produits dérivés peuvent également offrir leur catalogue indépendammentissus d’un film, d’une série, d’un concert ou Plusieurs sociétés proposent des catalogues de jeux dune plateforme de jeux dématérialisés, à limage ded’un évènement sportif en live. dématérialisés en HD destinés à la TV connectée, Gameloft qui propose des titres de son catalogue sur comme les sociétés Onlive, PlayCast Media ou Gaikai. la FreeBox Revolution en HD.Ainsi les dvd, les tenues de sport, les gadgets, les livres, Onlive sera, par exemple, accessible sur tous les appareilsles jeux vidéo et autres seront disponibles via utilisant Google TV. A terme, des jeux vidéo spécialement développés pourla télécommande. Des applications sur les autres la TV connectée pourraient voir le jour. La convergencesupports comme les mobiles permettront également Les FAI développent également une offre similaire. parfaite entre les écrans pourrait également faire émergerde réaliser des achats sur lécran de télévision. Souvent, leur catalogue cible d’abord les familles et un nouvel usage : le jeu ubiquitaire. A partir dun compte les joueurs occasionnels avec des casual games. unique, le joueur pourrait ainsi se connecter sur tous typesLacte dachat est ainsi réduit à son minimum de temps : SFR propose, par exemple, à ses clients Neufbox TV de plateformes : il téléchargerait lapplication surplus besoin, par exemple, de changer d’interface pour daccéder à un service de jeu vidéo à la demande qui son smartphone, commencerait le jeu sur son iPad,se connecter à un site d’e-commerce. leur permet de louer des jeux vidéo et de les utiliser achèterait les "bonus" sur Facebook et terminerait la partie à partir de leur télévision. sur le site de léditeur…Néanmoins, tout reste à inventer et le T-commerce,comme la TV connectée, nen est quà ses débuts. Selon Les Echos, quelques 500 000 abonnés à la Neufbox Les partenariats entre opérateurs, services de cloud gaming ont joué 7 millions de parties depuis octobre 2010. et studios devraient se multiplier rapidement pour Free propose un service similaire avec GameTree TV. permettre détoffer les catalogues et loffre existante. PAGE // 11
  12. 12. LE MARCHÉ DE LA TV CONNECTÉE PERÇU Par contre, je tiens à négocier ces accords car les studios fournissent des titres à moindre coût, voire gratuitement, aux opérateurs qui étoffent PAR UN STUDIO DE CRÉATION DE JEUX ainsi leur catalogue en nous plaçant en concurrence accrue les uns avec les autres. Or, les revenus sont redistribués en pourcentage ENTRETIEN AVEC SAM DAHMANI, du temps passé par lutilisateur sur un jeu. Si le coût dun abonnement DIRECTEUR MARKETING & COMMERCIAL est de 5 euros, les bénéfices risquent dêtre faibles sil existe une multitude CHEZ 3DDUO de jeux dans le catalogue. Il sagit du même modèle que le VOD." 3DDUO est un Studio de création de jeux vidéo cross-médias adaptés aux besoins des clients et Outre les FAI, 3DDUO perçoit-il un intérêt dentrer en négociation avec au service du divertissement des joueurs : les autres acteurs comme les constructeurs de téléviseurs ou avec serious games, advergames, casual games, des plateformes de jeux présentes sur plusieurs TV connectées ? social games. contact@3dduo.com "Pour le moment ce sont principalement les FAI qui offrent la TV connectée Quand et pourquoi 3DDUO a développé un intérêt via leurs box. Nous ne sommes pas encore dans la démarche dentrer pour la TV connectée ? en contact avec des constructeurs et dans lindustrie du jeu vidéo "Nous avons commencé à nous y intéresser il y a 2 ans et demi, que je connais, je ne vois pas non plus cette démarche. lorsque Free a proposé son interface de développement pour particuliers Quand aux services type Onlive ou PlayinTV, leurs catalogues sadressent comme pour professionnels pour développer des jeux directement davantage à des gamers or ce nest pas notre cible car nous ne créons sur le Freebox. pas de jeux sur console mais visons la dématérialisation et le casual game. Par contre ces plateformes sont intéressantes pour dautres studios Il sagissait alors plus de curiosité. Lidée était didentifier les potentiels qui touchent la cible des gamers." de créer sur le marché des FAI. Nous nous sommes vite rendus compte avec Arnaud, notre directeur technique, Pour le moment, aucune incidence sur le développement des jeux ? que cétait une fausse bonne idée. Le marché a dailleurs confirmé Ou existe-t-il une volonté au sein du studio de développer notre point de vue puisquen 2 ans il y a peut-être cinq jeux des jeux spécifiquement pour la TV connectée en vue de répondre qui ont été portés sur le portail de Free et qui, en plus, ressemblaient à des problématiques dexpérience utilisateur et de gameplay à de jeux type années 1980 type Pong, donc pas très évolués. ou dinteractivité ou dans une stratégie multi-écrans ? Il y a par contre eu un second souffle lorsque le cloud computing et "Lencapsulation en théorie ne doit rien coûter. Le portage coûte e cloud gaming ont pris une certaine résonnance avec des portails quelques milliers deuros (pas plus de 5 000). Nous portons des jeux type Onlive : une véritable innovation technologique puisquil nétait plus que nous avons déjà développés. Le cross-média ou lutilisation ubiquitaire nécessaire de développer pour une plateforme spécifique. de différents terminaux reste encore une idéalisation. Il devenait par exemple possible dencapsuler directement un jeu Aujourdhui, aucun jeu ne propose ce genre de service. Pour le moment, destiné aux consoles sur PC. nous n’envisageons pas de développer un jeu spécifique pour le réseau de distribution des TV connectées. Nous avons en effet pris le parti Le même système sapplique à la TV connectée. Les jeux deviennent de limiter nos risques et de ne plus développer de titres sur fonds disponibles sur les portails via le cloud gaming. propres mais en co-production." Depuis six mois, les technologies, comme celle de Playcast, permettent aux opérateurs de proposer des solutions de portage clé Alors la TV connectée : des opportunités ? des défis ? une menace ? en mains aux studios et ça fait un mois quon se fait draguer." "Ce nest pas une menace, au contraire. Cest plutôt une opportunité mais en balbutiements. Nous allons profiter de cette rampe de lancement 3DDUO est en discussion avec plusieurs FAI pour porter que propose les FAI pour pouvoir proposer un, deux ou trois titres les jeux du studio sur les box des opérateurs. déjà finalisés qui pourront sadapter le plus rapidement et le plus Quel modèle économique est appliqué ? efficacement possible sur ce nouveau format. Tout ce qui sera venu en plus "Les opérateurs proposent une sorte déchange gagnant-gagnant sur ces réseaux sera du plus. Les moyens mis à disposition restent qui permet au studio de trouver un nouveau réseau de distribution des jeux minimes mais nous verrons peut-être une accélération en 2012 avec un nombre de nouveaux joueurs potentiels. Le studio supporte grâce aux liens entre les magasins dapplications et les TV connectées, le coût du portage ou de lencapsulation et le FAI ne prend aucun risque. avec une place dachat virtuel pour mobile, tablette et TV."PAGE // 12
  13. 13. « La TV connectée ce n’est pas que de la diffusion de vidéos, c’est aussi du contenu augmenté » Olivier Cervantes de WakanimUne nouvelle génération d’éditeurs decontenus et de services Les services de vidéos en ligne ont également bien perçu Le changement de paradigme est crucial pour toute la chaîneSi un nouveau champ de bataille se profile entre les grands les opportunités. YouTube apparaît comme un acteur de poids de valeur de laudiovisuel, dautant que les enjeux se retrouventfabricants de TV connectée d’un point de vue technologique, sur le marché à venir de la TV connectée grâce à loffre de désormais au niveau global.une guerre est égalemnt déclarée entre les plateforme programmes récemment remodelée. Fin 2011, le site a en effetde contenus et de services. bouleversé son interface pour organiser ses contenus autour Dans cet environnement de plus en plus concurrentiel, de chaînes, centrées sur les intérêts des utilisateurs. les chaînes traditionnelles développent elles aussi leur portailSur la TV connectée, les contenus varient en fonction sur les TV connectées. M6 et TF1 ont entamé des discussionsdes partenariats passés par les fabricants et les opérateurs. Face à la multiplication des offres des plateformes de contenus préliminaires pour proposer un service concurrent de vidéo àSi les constructeurs se positionnent désormais comme et des chaînes de télévision, les ayant-droits perçoivent de plus la demande par abonnement (SVOD). Canal+ a, pour sa part,des éditeurs pour offrir des contenus intégrés attrayants aux en plus lintérêt de développer leur propre service de streaming, déjà lancé CanalPlay Infinity. Lancée au mois de novembre,consommateurs et vendre leurs équipements, les pure-players, comme UltraViolet. Une telle évolution aurait un impact cette offre à 9,99 euros par mois permet aux utilisateursles éditeurs, les diffuseurs et les créateurs de contenus considérable sur les droits de distribution. d’accéder à "des milliers de films et de séries TV" surse repositionnent également. Et les plateformes légales doffres de streaming anticipent la Neufbox de SFR et, bientôt, sur la Freebox de Free et cette mutation en achetant des contenus originaux ou en créant la BBox de Bouygues Telecom.Actuellement, une véritable bataille de plateformes daccès aux leurs propres contenus pour ne pas dépendre des accordscontenus en streaming (films, séries…) à lieu. Ces pure-players, de licence. Netflix a initié cette nouvelle bataille en Dans cette bataille des plateformes, le contenu reste une prioritéacteurs issus du Web, se nomment Netflix, Hulu ou Amazon. surenchérissant sur tous les acteurs, y compris HBO, pour et fera la différence ! La guerre des contenus originaux sembleDautres acteurs se positionnent également sur loffre de acquérir les droits dHouse of Cards, un remake de la série déclarée. Face à la demande de plus en plus importante decontenus en streaming comme Vidéo Futur, qui a lancé sur britannique avec Kevin Spacey et réalisé par David Fincher. nouveaux contenus originaux et adaptés à la TV connectée,le marché français la première offre hybride de cinéma couplant La plateforme diffusera en outre sa première série originale : un marché pourrait voir le jour pour les sociétés de productionDVD et VOD, s’inspirant du succès des offres similaires de Lilyhammer. Hulu suit cette tendance en créant également jusquici principalement en relation avec les chaînes de télévision.ces pure-players américains. Myspace vient dannoncer son propre contenu original en embauchant le scénaristele lancement de Myspace TV avec un positionnement très ancré Morgan Spurlock pour A day in a life. YouTube investit égalementsur la TV sociale, en partenariat avec Panasonic. Initialement pour proposer des contenus de qualité par le biais debasé sur la musique, le service devrait, à termes, proposer partenariats avec des producteurs, comme par exemple Youngdes films, des événements sportifs et de la téléréalité. Hollywood, qui produit des shows uniquement sur Internet,La plateforme intègrera directement des fonctionnalités sociales avec des auteurs comme Deepak Chopra (spiritualité, santé),qui permettront aux utilisateurs de chatter directement sur Anthony Zuiker (court métrages d’horreur) ou Dance On,lécran de télévision pendant quils visionnent un programme la chaine de danse de Madonna.et dinviter des "amis" à visionner ce programme avec eux. PAGE // 13
  14. 14. LE MARCHÉ DE LA TV CONNECTÉE VU ENTRETIEN AVEC OLIVIER CERVANTES, FONDATEUR DE WAKANIM PAR UNE PLATEFORME DE DIFFUSION Wakanim est une plateforme communautaire ayant pour thématique les séries danimation japonaises. Vous y trouvez un suivi de lactualité au quotidien, des reportages, des articles, des interviews, ainsi que LÉGALE DE SÉRIES DANIMATION la diffusion légale de séries danimation. Chaque semaine vous pouvez regarder des nouveaux épisodes de série inédites, cultes ou en simulcast. contact@wakanim.tv Quand et pourquoi Wakanim a développé un intérêt Lidée est davoir une liberté en développant notre application. Nous ne Quel modèle économique avez-vous adopté pour les TV connectées ? pour la TV connectée ? souhaitions pas faire partie dune offre globale pour des questions de Quels sont les coûts liés à votre présence sur les TV connectées ? "Nous nous sommes positionnés quasiment à notre création. visibilité et pour avoir notre propre business model, mais aussi pour mettre "Nous proposons exclusivement du payant sur les TV connectées. Nous avions envie de proposer des vidéos sur la TV connectée dès en avant nos vidéos, captiver notre propre audience et davoir notre propre Nous allons nous axer davantage cette année sur la SVoD, que nous avons lancé notre plateforme en ligne, en 2009. communauté. Car la TV connectée ce nest pas que de la diffusion de la VoD qui permet pour une mensualité daccéder à tout un catalogue Lidée était de pouvoir proposer des vidéos plus facilement à lutilisateur vidéos, cest aussi du contenu augmenté, cest aussi de linformation. Donc de contenus. Donc il ne sagit pas dachat à lacte. Actuellement, final parce que le marché de la TV connectée aujourdhui est moins ça nous permet de pouvoir proposer tout ça directement à nos utilisateurs. nous travaillons donc avec les constructeurs sur les systèmes complexe que le marché du site Internet. Donc nous avons plus Wakanim sera accessible sur plusieurs TV connectées au cours de lété de facturation car, aujourdhui, la grosse difficulté avec la TV connectée de visibilité lorsque nous sommes sur une TV connectée et surtout 2012 et dautres partenariats devraient suivre dans lannée." est : comment facturer le client final ? cest un usage beaucoup plus simple et plus adapté au contenu que Cest facile avec les opérateurs téléphoniques parce quon peut le faire nous voulons diffuser. Nous diffusons des séries danimation et Les questions de standards ne représentent-elles pas un obstacle ? directement sur la facture de téléphone ou Internet. les voir sur son canapé cest une autre expérience que les visionner Devez-vous mener de nouveaux développements pour Mais cest beaucoup plus compliqué sur les téléviseurs parce quà sur son ordinateur. chaque partenariat ? lheure actuelle il y a très peu de moyens de paiement qui sont En plus nous touchons une nouvelle audience. Les personnes que "Non, cest plus ou moins normé finalement. Si nous programmons compatibles. Concernant les coûts, il y a deux choses. nous allons toucher sur la TV connectée, ne sont pas celles bien la chose, il est possible ensuite de faire une application Tous les coûts de développement sont supportés par notre structure. qui iraient acheter lune de nos vidéos sur Internet. Il sagit dune autre qui soit ensuite duplicable sur différentes plateformes. Mais comme nous développons tout en interne, il sagit dun coût-homme. façon de consommer. La TV connectée élargit notre cible et surtout Il existe quelques problématiques, notamment au niveau de la protection Et les constructeurs prennent des royalties sur chaque abonnement ou nous apporte une visibilité bien supérieure car aujourdhui la majorité de la vidéo, des DRM (gestion des droits numériques)mais ce sont chaque achat. Lordre est de 20% ou un peu plus selon les opérateurs." de la consommation VoD a lieu sur des supports connectés, des choses qui, dans les prochains mois, voir même les prochaines téléphones ou téléviseurs. La majorité des revenus VoD en 2011 ! semaines, seront réglées. Tout a tendance à se normaliser, Alors la TV connectée : des opportunités ? des défis ? une menace ? Aujourdhui, la VoD sur Internet est en retrait." à se standardiser. Donc, aujourdhui, nous avons la possibilité Quels projets pour demain ? de faire quelque chose de commun sur toutes les plateformes. "Je ne peux pas percevoir la TV connectée comme une menace. Comment vous positionnez-vous sur le marché ? Nous utilisons le CE-HTLM et lHbbTV, pas de technologies propriétaires. Il sagit de nouvelles opportunités mais aussi de challenges, Quels types de partenariats scellez-vous ? Les seules technologies propriétaires aujourdhui sont pour les DRM. notamment techniques parce que nous en sommes aux balbutiements "Nous souhaitions avoir nos propres outils, nos propres applications. Donc nous faisons des fichiers vidéo différents pour chaque TV connectée de la TV connectée. Il y a un beau potentiel. Donc, à partir de là, nous avons passé directement des partenariats avec parce quelles possèdent toutes une particularité au niveau matériel, Nous savons quil sagit dun marché qui va se mettre en place et les constructeurs, les constructeurs de téléviseurs, les constructeurs au niveau du cache-mémoire, au niveau de la façon dont nous devons qui sera prolifique. Pour le moment nous proposons du contenu enrichi de set-top box, pour quils nous envoient leur SDK (kit de développement envoyer les vidéos. Donc, aujourdhui, la plateforme est la même mais nous travaillons sur un projet de développement de programme logiciel) et que nous puissions programmer directement nos propres outils mais les vidéos envoyées sont différentes." interactif sur TV connectée où nous utiliserons lécran mobile dessus. Initialement, nous avions cherché des intermédiaires, en complément de lécran de la télévision. rencontré des prestataires pour connaitre leurs tarifs. Nous travaillons également beaucoup sur une offre compatible entre Mais nous avons constaté que cétait très cher pour des choses que le téléviseur et lordinateur, quun utilisateur ayant acheté un contenu nous pouvions faire. Nous nous sommes donc renseignés sur les différentes sur la TV connectée puisse aussi le télécharger sur son ordinateur." normes et les différents standards de la TV connectée et, à partir de là, nous avons décidé de développer nos propres outils.PAGE // 14
  15. 15. LA TV CONNECTÉE PERÇUE PAR UNE SOCIÉTÉ DE PRODUCTIONL’émergence de contenus audiovisuels à réelle TÉLÉVISUELLE ET CROSSMÉDIAvaleur ajoutée : renouer avec le public PAR JULIEN KRIZEK DE WHAC MÉDIA. WHAC Média est une société de productionLes chaînes de télévision traditionnelles, dont le modèle La télévision, devenue conversationnelle, interactive, télévisuelle et crossmédia. Engagés dans participative et multi-écrans, évolue. une politique de développement favorisantse voit fortement bouleversé par l’arrivée de la TV connectée, la création de "ponts" entre les expériences narratives,peuvent saisir l’occasion pour renouer avec le public, y compris Aujourdhui, les nouveaux services proposés, les nouveaux nous proposons des projets diversifiés, originaux, créatifs et novateurs modèles construits doivent répondre à une demande pour les différentes plateformes de diffusion. julien@whac.frles jeunes générations friandes de médias interactifs.Les contenus proposés devront être adaptés, attractifs et de contenus de plus en plus forte. Pour faire face à La télé connectée est le Graal de la diffusion télévisuelle et aujourd’hui la concurrence des pure players issus du Web, "le média roi du XXe siècle est mûre pour une réinvention".apporter une réelle valeur ajoutée pour se démarquer dans Les technologies actuelles offrent de nouveaux champs de créativité etle cadre de "l’hyper-choix" auquel pourra désormais accéder les chaînes doivent se placer au niveau du consommateur de nouvelles perspectives d’exploitation. Pour un producteur audiovisuel,le téléspectateur devenu télénaute. et savoir répondre à ses besoins en lui apportant c’est un médium qui permet d’imaginer de nouvelles façons de raconter de nouvelles expériences enrichies et augmentées. et transmettre des histoires. La télévision de flux risque de rapidement disparaître.La TV connectée induit une nouvelle manière de raconter La consommation télévisuelle migre déjà vers la catchup et le replay.des histoires ou de présenter linformation. Il devient important Et le télénaute doit être placé au centre du dispositif de Le téléspectateur s’oriente vers une démarche active de choixdadopter de nouveaux modes de création comme la TV connectée et des programmes. de programme.le crossmédia, le transmédia ou le brand content. A l’image de l’internet, le téléspectateur devient son propre prescripteur au fil de ses envies, passions ou centre d’intérêt.Les technologies du web 2.0 transforment, par exemple, Le téléspectateur est mort, vive le télénaute !les pratiques de production et la manière dont les gens Les nouveaux marchés induits par ces nouveaux consommateursregardent la télé. Les enjeux du marketing social doivent être nous poussent à réinventer les modèles économiques. Nous passonsembrassés en amont dun programme et inclus dans d’un marché de masse à un marché de niches. Certes un marché plusla création et le processus de production. restreint sur un même territoire, mais un marché maintenant mondial.Le développement de contenus transmedias illustrent Ce "sur mesure de masse" permettra sans aucun doute aux producteurs de tirer leur épingle du jeu.également le déploiement de nouvelles stratégies par L’intégration des réseaux sociaux devient un élément capital et lesles acteurs de la chaîne de valeur traditionnelle. principaux diffuseurs historiques l’ont déjà bien compris. La relation entre "buzz" sur le net et l’audience est intimement liée. Le multitasking, la synchronisation de donnée entre télés connectées et tablettes sont des pistes extrêmement prometteuses. Les technologies sont déjà présentes. A nous de les assembler pour créer de nouveaux usages. Mais bien plus que l’aspect mercantile et l’approche marketing de ce nouveau médium, c’est l’aspect narratif qui motive l’équipe de WHAC Média. Nous réfléchissons aux nouvelles façons d’écrire des films, aux moyens pour les rendre interactifs et dynamiques. Nous avons engagé une politique de développement de projets favorisant la création de ponts entre les expériences narratives proposées par les différentes plateformes de diffusion. Aujourd’hui tout reste encore à bâtir quant aux règles d’écriture non linéaire et interactive. C’est un défi passionnant. Et cela nous ouvre des voies infinies ! PAGE // 15

×