Push start, Push'it #1

715 vues

Publié le

Sliders de la grande première de l'association Push Start, nouvelle association de professionnels et futurs professionnels du jeu vidéo - Partage de compétences, promotion et valorisation du jeu vidéo dans le Sud

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
715
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
10
Actions
Partages
0
Téléchargements
11
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Push start, Push'it #1

  1. 1. PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  2. 2. INTRODUCTION PAR PASCAL JARDE, PRÉSIDENT DE PUSH START Retours sur la création de l’association, sur son fonctionnement et les modalités d’adhésion. 19h GAME DEVELOPER CONFERENCE 2015 Retour des participants à la GDC San Francisco 2015: - L’oeil de l’exposant Swing Swing Submarine - L’oeil du visiteur David Mekersa PROGRAMME DE LA SOIREE PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 19h10
  3. 3. SYMPOSIUM HISTOIRE DU JEU VIDEO Présentation du Symposium Annuel Histoire du jeu de Montréal par Nathalie Provenzano. 19h20 SPEED PITCHING 3 minutes par participant PROGRAMME DE LA SOIREE PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 19h30
  4. 4. REUSSIR SON KICKSTARTER Post Mortem d’une campagne Kickstarter réussie, par Jeremy Zeler-Maury de Midgar Studio pour Edge of Eternity. 19h45 NETWORKING On se lâche… PROGRAMME DE LA SOIREE PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 20h15
  5. 5. L’introduction du Président
  6. 6. « et qu’est-ce qu’on fait maintenant? » L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 Benny B - 1990
  7. 7. BOIRE UN COUP ben oui, ça donne soif toutes ces histoires #1 PARLER DU JEU VIDEO …un peu quand même L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 #2
  8. 8. L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 Paris
  9. 9. L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  10. 10. L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 Quelques uns de nos fleurons…
  11. 11. L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  12. 12. L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 ARCADEMIE Salim Zein Lauréat National Talents des cités 2014
  13. 13. « Push Start a toute sa légitimité ! » L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 Pascal Jardé – 25/03/2015
  14. 14. UNE STRUCTURE POUR FEDERER - Les studios de développement - Les associations - Les indépendants - Les établissements de formation - Les laboratoires de recherche - Les étudiants - Les demandeurs d’emploi - Les sympathisants L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  15. 15. Une structure 100% dédiée au Jeu Vidéo L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  16. 16. UNE ORGANISATION DECENTRALISEE - Il n’y a pas de membres fondateurs - Un conseil d’administration - Un bureau - Les adhérents : des membres ACTIFS L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  17. 17. UNE ADHESION, UN VOTE - Les studios de développement - Les associations - Les indépendants L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 UN COLLEGE, UN REPRESENTANT, UN VOTE - Les écoles de formations - Les étudiants - Les laboratoires de recherche * Seuls les statuts de sympathisant et de demandeur d’emploi n’ouvrent pas de droit au vote
  18. 18. UN MODE GESTION DE PROJETS AFIN DE PERMETTRE : - aux adhérents de soumettre un projet - aux adhérents de participer à son élaboration - aux adhérents de participer au projet fini - à quiconque de visionner l’activité de l’association L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  19. 19. LES OUTILS - Un site Internet - Un site Intranet réservé aux adhérents - Une application mobile L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  20. 20. PUSH START APPORTE - Une aide logistique - La cohésion d’une structure organisée #1 L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 #2
  21. 21. L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 Cotisation annuelle des studios de développement CA < 100 k€ 150 € TTC 100 k€ ≤ CA < 250 k€ 350 € TTC 250 k€ ≤ CA < 500 k€ 700 € TTC 500 k€ ≤ CA < 1 M€ 1 200 € TTC 1 M€ > CA 2 000 € TTC MONTANT DES ADHESIONS - STUDIOS
  22. 22. L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 Cotisation annuelle des associations CA < 100 k€ 75 € TTC 100 k€ ≤ CA < 250 k€ 175 € TTC 250 k€ ≤ CA < 500 k€ 350 € TTC 500 k€ ≤ CA < 1 M€ 600 € TTC 1 M€ > CA 1 000 € TTC MONTANT DES ADHESIONS - ASSOCIATIONS
  23. 23. L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 Cotisation annuelle des établissements de formation Tarif unique 1 000 € TTC MONTANT DES ADHESIONS - ECOLES Cotisation annuelle des laboratoires de recherche Tarif unique 300 € TTC MONTANT DES ADHESIONS - LABO
  24. 24. L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 Cotisation annuelle des étudiants et demandeurs d’emploi Tarif unique 20 € TTC MONTANT DES ADHESIONS – ETUDIANTS & CHOMEURS Cotisation annuelle des sympathisants Tarif unique 50 € TTC MONTANT DES ADHESIONS - SYMPATHISANTS
  25. 25. LES METHODES D’ADHESION - Un bulletin d’adhésion papier avec envoi d’un chèque - Un formulaire d’adhésion en ligne avec paiement Paypal (Bientôt) #1 L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 #2
  26. 26. Adhérez ! - push-start.org - facebook.com/pushstartgame - twitter.com/pushstartgame - linkedin.com/company/push-start L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  27. 27. « Mais vous êtes Fou !! … » L’intro du président PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015 Daddy K - 1990
  28. 28. GDC 2015 – L’œil de l’exposant
  29. 29. GDC – L’œil de l’exposant Guillaume Martin Swing Swing Submarine Site : swingswingsubmarine.com GDC 2015 – Le retour… PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  30. 30. #1 GDC 2015 – L’œil de l’exposant PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  31. 31. #2 GDC 2015 – L’œil de l’exposant PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  32. 32. #3 GDC 2015 – L’œil de l’exposant PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  33. 33. GDC 2015 – L’œil du visiteur
  34. 34. GDC – L’œil du visiteur David Mekersa Casual Box Site : www.casualbox.fr GDC 2015 – Le retour… et il est pas content ! PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  35. 35. #1 GDC 2015 – L’œil du visiteur PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  36. 36. #2 GDC 2015 – L’œil du visiteur PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  37. 37. #3 GDC 2015 – L’œil du visiteur PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  38. 38. #4 GDC 2015 – L’œil du visiteur PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  39. 39. #5 GDC 2015 – L’œil du visiteur PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  40. 40. #6 GDC 2015 – L’œil du visiteur PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  41. 41. #7 GDC 2015 – L’œil du visiteur PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  42. 42. #8 GDC 2015 – L’œil du visiteur PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  43. 43. #9 GDC 2015 – L’œil du visiteur PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  44. 44. Symposium Histoire du Jeu Vidéo
  45. 45. Symposium Histoire du jeu vidéo Nathalie Provenzano Site : www.gameinthecity.org (en construction) Mail : gameinthecitylab@gmail.com SYMPOSIUM – Histoire du jeu vidéo PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  46. 46. SYMPOSIUM – Histoire du jeu vidéo PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  47. 47. « Du masculin au féminin, quelles représentations dans le jeu vidéo et quelles influences sur l’identité du joueur » Nathalie PROVENZANO-MARTINEZ Game Designer & Chercheuse Plasticienne
  48. 48. Situer l’événement…  2 jours  Bilingue Anglais - Français  Histoire des problématiques de genre dans les jeux  Un comité de scientifiques de 24 chercheurs (contre 4 en 2014) Alexis Blanchet (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, France) Alison Gazzard (Institute of Education, Royaume-Uni) Bart Simon (Concordia University, Canada)Bernard Perron (Université de Montréal, Canada) Carl Therrien (Université de Montréal, Canada) Clara Fernandez- Vara (Massachusetts Institute of Technology, United States) Darren Wershler (Concordia University, Canada) Dominic Arsenault (Université de Montréal, Canada) Gabrielle Trépanier-Jobin (Massachusetts Institute of Technology, United States) Jaako Suominen (University Turku, Finland) Jonathan Lessard (Concordia University, Canada) Karen Collins (University of Waterloo, Canada) Kristin Jørgensen (Université de Bergen, Norvège) Laurie N. Taylor (University of Florida, United States) Lynn Hughes (Concordia University, Canada) Mark J.P. Wolf (Concordia University, Wisconsin) Martin Picard (Université de Montréal, Canada) Maude Bonenfant (Université du Québec à Montréal, Canada) Mia Consalvo (Concordia University, Canada) Philippe Gauthier (Harvard University, United States) Rolf Nohr (Institut f. Medienforschung, Braunschweig) Sara Grimes (University of Toronto, Canada) Sébastien Genvo (Université de Metz, France) Steven Kline (Simon Fraser University, Canada)  A la clé : publication des travaux de recherche de l’intervenant sur validation d’un Jury de chercheurs
  49. 49. Situer l’événement…  cette deuxième édition du symposium annuel Histoire du jeu fournira non seulement l’occasion de passer en revue l’histoire du genre dans les jeux, mais aussi de documenter l’émergence d’une troisième vague de féminisme vidéoludique.  Les professionnel(le)s et chercheur(se)s provenant de n’importe quelles disciplines ont été(e)s invité(e)s à soumettre une proposition qui s’insère dans l’un des quatre axes proposés, à savoir : 1 Féminisme vidéoludique 2 Représentations vidéoludiques 3 Design du jeu 4 Culture vidéoludique
  50. 50. Situer l’événement…  Partenariat
  51. 51. Objet du colloque Depuis 90’, préocupation majeure au sein de la sphère de recherche qui réside en la prolifération des stéréotypes de genre et des récits sexistes dans les jeux vidéo, tant par le faible pourcentage de femmes conceptrice, que de joueuses. Au fil du temps, afin de remédier à ces écarts et éviter le sexisme, trois grands axes de tendance se sont dessinés : Première vague de féminisme vidéoludique des 90’  émergence technologies numériques,  promotion de jeux spécifiquement destinés à un public féminin,  Espace de confort dédié au filles,  Groupe « Quake Grrls » >> prouve que les joueuses peuvent tirer plaisir à combattre les garçons sur leur propre terrain.
  52. 52. Objet du colloque Deuxième vague de féminisme vidéoludique 2000 – 2010  Augmentation du nombre de joueuses,  Le manque de conceptrices de jeux, la marginalisation des joueuses professionnelles et la prolifération d’avatars stéréotypés persistent,  le genre comme construction sociale gagne du terrain,  Il y a demande de jeux séduisants tant pour les H que pour les F (recherche de parité),  Devant la tendance, certains chercheurs recentrent leur axe de recherche autours des acteurs sociaux expliquant la disparité H/F en terme de pratique de jeu  La plupart des discussions portant sur les problématiques de genre dans les jeux demeurent toutefois centrées sur les femmes hétérosexuelles blanches, à l’instar de la célèbre phrase de Jenkins : « Le jeu vidéo est fait par l’homme blanc, pour l’homme blanc »
  53. 53. Objet du colloque Troisième vague de féminisme vidéoludique Au terme de 2 décennies de féminisme vidéoludique, on constate :  concentration de l’attention sur les stéréotype de genre  les thématiques LGBT, la réflexivité, la diversité, la sexualité et la masculinité dans les jeux vidéo, sont abordées  Les plus récentes théories féministes et notamment la théorie Queer, intéressent les travaux de plus en plus de chercheur(se)s qui adoptent une approche intersectionnelle des variables genre/classe/race/âge ou encore, une approche postmoderne du genre comme quelque chose que l’on « fabrique » et que l’on peut explorer sur une base individuelle, par l’amorce d’une troisième vague de féminisme vidéoludique.
  54. 54. Situer la recherche  Approche épistémiologique  Influence des représentations masculines et féminines hétéronormées sur la construction de l’identité du joueur  Dresser une archéologie des représentations dominantes (Michel Foucault)  Mise en lien des œuvres avec les évènements syncrétiques dans une approche contextuelle  Recherche à partir d’éléments théoriques :  Histoire de l’art  Histoire du jeu vidéo  Sciences humaines (philosophie, la psychologie, la sociologie, l’anthropologie)
  55. 55. Du masculin au féminin…
  56. 56. Du masculin au féminin…
  57. 57. Du masculin au féminin… Question : Le jeu vidéo peut-il être considéré comme médium du refoulement corporel ? - MERCI DE VOTRE ATTENTION -
  58. 58. Speed pitching
  59. 59. ASSOCIATION E-SPORT PROD #1 Robin "Sunsura" Duclerc Président d’eSport Prod Mail : robin@e-sportprod.fr SPEED PICTHING – 3 Minutes max PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  60. 60. « E-Sport Prod » est une association loi 1901 crée dans le but de promouvoir l'eSport. Elle a été fondée par Robin Duclerc Johan Demaille
  61. 61. Lesstatuts l'association permettent:  L'organisation d'événements à thème eSport sur les scènes nationales et internationales .  La location et le prêt d'équipement  La gestion de la communication sur les événements à travers un portefeuille de partenaires.  La négociation de sponsors pour les événements
  62. 62. Déjà plusieurs events à notre actif
  63. 63. E-Sport Prod c’est aussi  15 Bénévoles  Un studio d’enregistrement Gaming  Un Stream tout les mardi et vendredi  Production de VoD  Un partenariat avec iTribu  Et aussi avec The Final Spot
  64. 64. Avec « E-Sport Prod", Partagez votre passion pour le sport électronique et créons ensemble la communauté e-Sport de Montpellier!
  65. 65. IPNOTIK STUDIO#2 Adrian Irastorza Président d’Ipnotik Studio Mail : adrian.irastorza@gmail.com Site : www.ipnotik-studio.com SPEED PICTHING – 3 Minutes max PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  66. 66. RAYMAN 1 LIVE PROJECT#3 Rémi Gazel Site : rayman1musics.gazel.net FB : facebook.com/rayman1music SPEED PICTHING – 3 Minutes max PUSH’IT #1 Mercredi 25 Mars 2015
  67. 67. Réussir son Kickstarter
  68. 68. Réussir son crowdfundingOu comment transformer son idée de jeu en un projet à succès sur Kickstarter
  69. 69. Kickstarter, les chiffres • Commission Kickstarter : 5% • Commission Stripe : 3% + 0.20$ par Pledge • Entre 1% et 5% d'echecs de paiements • Environ 12% pour les impôts et taxes • Environ 20% pour les récompenses (fabrication, expédition) • Total : Il reste entre 50% et 60% pour le projet
  70. 70. Prérequis Kickstarter (US) • Coût de création et de gestion de la société US • Requiert un gérant aux US • Lien avec la société Française (filliale) pour justifier auprès de Kickstarter
  71. 71. Les projets de jeux à succès Deux tendances majeures • Rétro et remise au goût du jour d'anciens gameplays (Broken Age, Pillars of Eternity, Shadowrun ...) • Projet très créatifs visuellement avec une patte artistique marquée (Hyper Light Drifter, Crowfall, Shiness ...) Cible le PC principalement (les consoles sont un plus) Gameplay "core" gamer, les jeux casuals ne marchent pas très bien sur Kickstarter
  72. 72. Quand se lancer ? • Nécessité d'acquérir une communauté au préalable • Validation de l'intérêt du gameplay / partie artistique via des plateformes telles que Greenlight et les réseaux sociaux • Avoir de préférence une démo de type "vertical slice" pour donner aux joueurs un moyen de se projeter dans le jeu final et augmenter le facteur confiance
  73. 73. Les bons objectifs ! • Le base goal doit être choisi en fonction de la taille de la communauté (le taux de conversion de 1% est un indicateur moyen pour calculer) • Le choix du base goal est avec la communauté les éléments les plus déterminants dans la réussite ou l'echec d'une campagne Kickstarter ! • Penser ses stretch goals pour les rendre attractifs afin de motiver les backers à augmenter leur pledge à la fin de la campagne
  74. 74. Construire sa page Kickstarter • Mettre en tout premier un trailer de gameplay efficace dans votre vidéo (Si vous n'êtes pas Tim Schafer les gens préfèreront voir votre jeu en premier !), la seconde partie est un plus mais pas obligatoire • Ordonnez votre page en commençant par les informations les plus pertinentes (et donnant le plus envie) de votre projet en haut, un paragraphe features sous forme de bullet points est généralement un bon point • Imagez votre page ! Il est plus agréable d'être transporté par des artworks et des images du jeu que de lire des pavés de textes!
  75. 75. Choisir ses récompenses • Maîtrisez vos coûts, calculez à l'avance les prix, trouvez des distributeurs et fabricants assurez vous de gagner un maximum sur chaque vente de récompense physique • Les frais d'expédition sont souvent plus chers que la fabrication de vos récompenses, assurez vous de mettre une valeur assez large sur vos récompenses physiques (~20$ ou plus) • Soyez créatifs, proposez à vos backers des récompenses digitales originales et intéressantes • Calculez le juste prix de votre jeu mais n'oubliez pas de donner un avantage à soutenir le jeu sur Kickstarter (une réduction vis à vis du coût du jeu final, des avantages ingame, etc ...) • Proposez des paliers Bêta / Alpha à des tarifs plus élevés que la version de base, n'oubliez pas aussi de proposer des versions "early bird" de vos récompenses (nombres limités) afin de créer une sentiment d'urgence au début de la campagne
  76. 76. Peu avant le lancement • Envoyer des clefs de test à toute la presse possible et les influenceurs (Journalistes, YouTubers...) • Choisissez des portes étendards dans votre communauté, donnez leur une importance sur le projet et faites leur porter vos couleurs • Préparez à l'avance vos updates sur votre Kickstarter afin de dégager du temps pour répondre aux questions et aux interviews
  77. 77. Au début de la campagne • Soyez réactifs, répondez au flot de commentaires, aux questions en message privé et aux demandes d'interviews pour conserver le momentum • Impliquez votre communauté dans le projet pour ne pas perdre son interêt (concours, feedbacks, discutions forum) • Croisez les doigts ! Les premiers jours sont déterminants et sont généralement une projection du résultat final de la campagne
  78. 78. Cas pratique : Début de campagne EoE
  79. 79. Milieu de campagne • Période calme durant laquelle vous devez préparer votre fin de campagne • Si il y a des salons dédiés au jeu vidéo durant cette période profitez- en pour le montrer à un maximum de gens !
  80. 80. Cas pratique : Milieu de campagne EoE
  81. 81. Fin de campagne • Relancez tout ceux qui ont parlé de vous au début de la campagne ! • Donnez des objectifs de dernière minute aux backers afin de créer un sentiment d'urgence • Une update par jour ! • N'oubliez pas de remercier vos backers !
  82. 82. Cas pratique : Fin de campagne EoE
  83. 83. Et après ? • Respectez vos backers, ne promettez rien d'infaisable et donnez le maximum de vous pour atteindre les objectifs promis • Tenez vos backers informés, une update par mois avec un journal de dev est le minimum que vous leur devez • Faites participer vos backers à l'amélioration du jeu impliquez les et participez activement sur les forums de votre jeu / réseaux sociaux / forums Steam
  84. 84. Questions ?
  85. 85. Me contacter ZELER-MAURY Jérémy CEO Midgar Studio • Mail : jeremy.zeler@gmail.com • Twitter : @zelerj • Slideshare : www.slideshare.net/sandstorm21/ • Facebook : www.facebook.com/midgarstudio • Website : www.midgar-studio.com
  86. 86. MERCI !!

×