Fiche - Bâtiments exemplaires - Bâtiment STGM Architectes

335 vues

Publié le

Propriété de STGM, cet immeuble de bureaux situé dans le secteur de la Pointe-D’Estimauville loge les architectes de la firme STGM de même qu’une partie des employés de la firme Ambioner, une entreprise qui œuvre en efficacité énergétique et en mécanique du bâtiment.

Publié dans : Immobilier
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
335
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
86
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Fiche - Bâtiments exemplaires - Bâtiment STGM Architectes

  1. 1. LEBÂTIMENTDE STGMARCHITECTES (ST-GELAIS,MONTMINYETASSOCIÉARCHITECTES) IMMEUBLE DE BUREAUX BÂTIMENT COMMERCIAL EMPLACEMENT Le bâtiment est situé au coin sud-ouest du boulevard Sainte-Anne et de la rue Poulin dans le secteur Pointe D’Estimauville, un quartier connu pour avoir été l’objet d’une démarche de création d’écoquartier en 2010 sous l’initiative de la Ville de Québec. CONSTRUCTION NEUVE CAPACITÉ • Nombre de travailleurs pouvant occuper le bâtiment : Conçu pour une capacité maximale de 75 personnes, le bâtiment abrite présentement 50 personnes. • Superficie totale du bâtiment : 930 mètres carrés SUPERFICIE DU TERRAIN • 3 790 mètres carrés EMPREINTE AU SOL • 538 mètres carrés NOMBRE D’ÉTAGES • 2 niveaux hors sol STATIONNEMENT • Superficie du stationnement : 822 mètres carrés • Stationnement d’asphalte avec aire d’agrément et zone d’entreposage de la neige en gravier • Nombre de cases : 12 cases dont 2 cases préféren- tielles pour le covoiturage. Une borne de recharge- ment pour véhicules électriques a également été installée HAUTEUR DU BÂTIMENT • 2 niveaux hors sol STRUCTURE • Ossature légère en bois combinée à quelques pièces de bois d’ingénierie CERTIFICATION VISÉE • LEED-NC 2009 niveau Platine COÛT GLOBAL • 2,7 millions de dollars RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Propriété de STGM, cet immeuble de bureaux situé dans le secteur de la Pointe- D’Estimauville loge les architectes de la firme STGM de même qu’une partie des employés de la firme Ambioner, une entreprise qui œuvre en efficacité énergétique et en mécanique du bâtiment.
  2. 2. CALENDRIER DE CONCEPTION • Octobre 2013 à février 2014 CALENDRIER DES TRAVAUX • Février 2014 à juillet 2014, pour le bâtiment. Les travaux extérieurs ont été conclus en novembre 2014 RENSEIGNEMENTS ADDITIONNELS DISPONIBLES EN LIGNE • Étude de cas Voir vert : - http://www.voirvert.ca/projets/projet-etude/ edifice-stgm-architectes PERFORMANCES • Réduction de la consommation d’eau potable de plus de 55 % par rapport aux critères LEED, ce qui totalise près de 110 000 litres d’eau par année. • Réduction de la consommation énergétique d’au moins 60 % par rapport à la référence du CMNEB (Code modèle national de l’énergie pour les bâtiments). • 96 % des déchets de construction ont été détournés du site d’enfouissement. • 85 % des espaces régulièrement occupés bénéficient d’une lumière naturelle et 94 % de ces mêmes espaces ont une vue sur l’extérieur. • Le site a été végétalisé sur 45 % de sa superficie disponible après la construction du bâtiment. • 52 % de tout le bois utilisé dans le projet est certifié FSC. • 21 % des matériaux utilisés possèdent un contenu recyclé. • 10 % des matériaux sélectionnés sont des matériaux réutilisés. FAITS SAILLANTS • Premier projet privé à voir le jour à Pointe-D’Estimauville depuis l’annonce de la Ville de Québec en ce qui a trait à la création d’un écoquartier dans le secteur. • Structure de bois à ossature légère apparente. • Lumière naturelle abondante. • Variation automatique de l’intensité de l’éclairage artificiel en fonction du taux de pénétration de la lumière naturelle. • Aménagement paysager incluant des arbres et arbustes fruitiers, de même que des fleurs comestibles. • Gestion des eaux pluviales sur tout le site avec des bassins de rétention et un étang d’infiltration. • Collecte et traitement des eaux pluviales pour leur réutilisation dans les toilettes. • Les propriétaires et concepteurs ont choisi d’installer une série de fenêtres ouvrantes en périphérie de l’enveloppe, de manière à donner accès à de l’air frais en tout temps aux employés, et ce, malgré le fait que cette approche conférait une certaine complexité au niveau des contrôles des systèmes mécaniques. • Système de chauffage faisant usage de l’aérothermie, avec des condenseurs installés dans une pièce tampon non isolée. • Capteur solaire servant au préchauffage solaire. DÉFIS ET SOLUTIONS CONCEPTION • L’élaboration du bâtiment STGM par la firme STGM constitue l’un des meilleurs exemples de la philosophie préconisée par l’entreprise, notamment en ce qui a trait à la conception d’espaces de bureaux efficaces, et ce, dans le but d’allier contraintes budgétaires et confort. Ce bâtiment de 930 mètres carrés a été conçu pour une capacité d’accueil de 75 personnes, soit un ratio d’environ 12 mètres carrés par personne, incluant les aires communes et les aires de circulation. Ce ratio est d’une grande efficacité par rapport à d’autres espaces disponibles sur le marché. Et pourtant, les occupants profitent d’espaces de travail hyperfonctionnels, agrémentés d’aires communes généreuses. Dans l’édifice STGM, les espaces communs sont composés d’un grand hall, de trois salles de conférence dont une de vingt places, une de deux places et une autre de huit places. Le bâtiment contient également une matériauthèque, une salle d’impression, un espace de discussion, une salle d’isolement, une terrasse extérieure et une aire de repos de 35 places avec cuisine et salon. L’accent a donc été mis sur l’efficacité et la polyvalence des espaces de travail, la variété des usages possibles et la création de lieux d’échange et de repos. L’ensemble des espaces a été conçu de façon à favoriser le bien-être des employés. Cela passe aussi par l’ergonomie des postes de travail, la lumière et la ventilation naturelle, les qualités acoustiques de l’espace, l’éclairage de tâche, le contrôle de la température, la qualité de l’air, les vues, etc. En somme, le bâtiment a été conçu de manière à créer un milieu de travail sain, agréable et stimulant.
  3. 3. • Comme il y a présence d’un dépôt de sol peu compact sur le site, sa capacité portante est limitée. De surcroît, ce phénomène est accentué lors d’un événement sismique. Dans cette optique, les ingénieurs en structure ont travaillé à minimiser le poids de l’ossature du bâtiment et ils ont développé une solution toute particulière pour ce projet. Celle-ci consiste à combiner des pièces de petites dimensions (2x3, 2x4, 2x6) à des éléments de bois d’ingénierie. Cette solution a tout de même permis de conserver une portée libre de 13 mètres entre les éléments porteurs. • Afin de limiter le poids du bâtiment sur le sol, on a porté une attention particulière à réduire la quantité de matériaux utilisés, notamment grâce à une bonne coordination entre les professionnels. Ainsi, la position des fenêtres a été choisie de manière à minimiser la charge transférée sur les éléments structuraux. De plus, l’espacement entre les fermes de toit a été augmenté afin d’aligner celles-ci entre les fenêtres et d’en limiter les dimensions et les quantités. MATÉRIAUX, PRODUITS, SERVICES ET/OU TECHNOLOGIES FOURNIS PAR DES ENTREPRISES DE LA RÉGION DE QUÉBEC • Aménagement paysager ayant fait l’objet de conseils auprès des Urbainculteurs. • La Matériauthèque de Montmagny a fourni le bois de grange utilisé pour la finition intérieure de certains volumes. • Artopex a fourni le mobilier de bureau, de fabrication québécoise. • Revêtement de cèdre blanc provenant de la Scierie MS Bilodeau, une entreprise de la Beauce. • Portes et cadres intérieurs en bois Lambton, une entreprise de la Beauce. • Composantes du béton mélangées par Demix. MESURES DURABLES AMÉNAGEMENT ÉCOLOGIQUE DU SITE • Redéploiement d’une friche urbaine contaminée et exploitation d’un lot déjà développé. Auparavant, une station-service logeait à cette adresse. Lorsque l’entreprise a cessé d’opérer, le site a été vacant pendant un certain temps. Notons que la décontamination du site a été effectuée par l’exploitant de la station-service avant la vente du lot. • Accès à plusieurs trajets d’autobus. Il y a plus de 8 trajets d’autobus disponibles à moins de 400 mètres du bâtiment. Ce qui permet d’atteindre une performance exemplaire pour le crédit sur l’accès aux transports en commun. • Stationnement sécurisé intérieur pour les vélos. • Vestiaires et douches (2) pour les usagers du transport actif. • Une superficie de 1666 mètres carrés de surface végétalisée sera conservée sur le site. • Installation de gravier de granite pour favoriser l’infiltration de l’eau sur le site, réduire l’érosion et l’effet d’îlot de chaleur urbain. • Nombre réduit de cases de stationnement, soit 12 par rapport à la capacité du bâtiment (75 personnes). • Membrane élastomère blanche installée sur la totalité de la toiture. • Gestion des eaux pluviales exemplaire : - Bassin de rétention enfoui : 170 mètres cubes - Bassin de rétention en toiture : 25 mètres cubes - Étang favorisant l’infiltration naturelle et la recharge de la nappe phréatique. GESTION EFFICACE DE L’EAU • Aménagement paysager avec des espèces indigènes qui ne nécessitent pas d’irrigation. • Collecte et traitement des eaux de pluie pour une réutilisation dans les toilettes. Le traitement est effectué à l’aide d’un système Éconeau, une entreprise basée à Laval et à Québec. • Appareils de plomberie économe en eau : - Lavabos : 5,7 L/min. - Toilettes double chasse : 3 et 6 L/chasse - Douches : 5,7 L/min.
  4. 4. ÉNERGIE ET ATMOSPHÈRE • Chauffage et refroidissement à l’aide d’un système d’aérothermie, composé d’une thermopompe à réfrigérant variable et de plusieurs modules d’évaporateurs et de condenseurs. • Positionnement des condenseurs dans une pièce non isolée à envi- ronnement contrôlé, de façon à optimiser les températures d’opération des thermopompes. • Récupération de la chaleur résiduelle sur l’air vicié. • Récupération de chaleur dans la salle des serveurs et dans la salle de reprographie. • En mode chauffage, il y a un préchauffage de l’air neuf à l’aide d’un capteur solaire d’une superficie de 42 mètres carrés, installé sur le mur sud-ouest. Ce capteur solaire est le modèle Lubi de l’entreprise québécoise Enerconcept. • Mise en service améliorée de tous les systèmes électromécaniques. • Éclairage aux diodes électroluminescentes (DEL) pour tout l’intérieur du bâtiment. • Détecteurs de présence et ajustement de l’éclairage en fonction de la luminosité dans les deux grands ateliers de travail. • Sauf dans les ateliers, 100 % de la distribution du chauffage et de l’air refroidi est effectué par des ventiloconvecteurs équipés de diffuseurs d’air à haute induction. • Dans les deux ateliers, d’une capacité de 20 personnes chacun, la distribution de la ventilation est effectuée par le biais de con- duites de ventilation en tissu, qui maximise le look sur la structure apparente de bois. MATÉRIAUX ET RESSOURCES • La structure est composée de fermes de toit et de poutrelles préfabriquées et construites à partir de pièces de petites dimensions. • L’espacement entre les fermes de toiture a été augmenté à 1,2 mètre pour alléger le poids du bâtiment et, par le fait même, minimiser l’utilisation de matériaux. • Revêtement de cèdre blanc de l’est certifié FSC en parement. • Réutilisation de certains matériaux : - Bois de grange pour la finition intérieure - Les caissons de la cuisine à l’étage et de la cuisinette du rez-de- chaussée proviennent, en partie, de l’ancien bureau de STGM - Les marches et paliers de l’escalier intérieur ont été construits avec du bois récupéré - L’abri à déchet a été construit avec les palettes de transport du parement extérieur. • Choix de matériaux avec un contenu recyclé : - Tapis (modèle POSH d’Interface) - Tuiles de plafond suspendu Ecophon - Isolant acoustique Ecotouch Airmétic Soya de Demilec - Revêtement de fibrociment (Swisspearl) - Membrane Dura-Son MB de Dura - Mobilier Artopex. • Utilisation de bois certifié FSC pour la structure, les contreplaqués de finition et les panneaux du mobilier intégré. • Tapis homologué NSF Standard 140-2007. Cette certification évalue une foule de critères de manière à qualifier le tapis homologué de durable au sens environnemental du terme. Parmi les critères analysés, notons l’énergie intrinsèque, le contenu en matériaux recyclés, les processus de fabrication et la disposition en fin de vie. QUALITÉ DES ENVIRONNEMENTS INTÉRIEURS • Plan de gestion de la qualité de l’air pendant la construction et avant l’occupation. • Matériaux à faibles émissions de composés organiques volatils (COV) : - Adhésifs et produits d’étanchéité - Peinture et enduits - Revêtements de sol - Produits de bois composite et produits à base de fibres agricoles. • Maximisation des vues sur l’extérieur. • Fenestration abondante et quatre puits de lumière qui permettent d’éclairer naturellement 90 % des espaces régulièrement occupés selon la simulation d’éclairage naturel en mars à 9 h. De manière globale, la simulation d’éclairage naturelle moyenne annuelle atteint 85 %. • Fenêtres ouvrantes en périphérie du bâtiment longitudinal, ce qui confère aux employés un accès à de l’air frais en tout temps. • Le fait de pouvoir ouvrir les fenêtres, contrôler l’ouverture et la fermeture des stores et de pouvoir contrôler individuellement la température de chacun des locaux fermés ajoute un niveau de confort thermique du bâtiment.
  5. 5. FICHE RÉALISÉE EN PARTENARIAT AVEC Photos : Stéphane Groleau AUTRES MESURES DURABLES • Éclairage à faible contenu en mercure, par opposition aux tubes fluorescents. • Plan de communication pour les employés basé sur l’affichage de divers panneaux explicatifs portant sur les mesures durables choisies. Ces derniers sont installés tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du bâtiment. En ce qui concerne le système mécanique, un schéma du système a même été créé et affiché. • Le plan de pose du tapis basé sur un patron de lumière naturelle. • Une série de plantes qui aident à la purification de l’air intérieur ont été sélectionnées pour l’atelier. ÉQUIPE DE PROJET • Propriétaire : STGM Architectes • Architecture et aménagement intérieur : STGM Architectes • Génie électromécanique et mise en service améliorée : Ambioner • Génie structural : Groupe Alco • Génie civil : Roche • Construction : Construction E Huot • Étude photométrique et conception de l’éclairage : PhotoLux Design • Services-conseils en aménagement paysager : Les Urbainculteurs

×