4. Nouvelles technologies
pour le financement de la
demande
A.  Bref aperçu du financement de la demande
B.  Etude de cas: eVouchers en Ethiopie
C.  Etude de cas: Mobile Money pour l...
A.  Le	
  financement	
  de	
  la	
  demande	
  
Transferts	
  monétaires	
  condi/onnels	
   Chèques	
  santé Assurance	
 ...
B.	
  Etude	
  de	
  cas:	
  eVouchers	
  en	
  Ethiopie	
  
•  MSI Ethiopie débute en 2012 un
programme de voucher pour l...
Gouvernement	
  
Hollandais	
  (bailleur	
  de	
  
fonds)	
  
Agence	
  de	
  ges;on	
  
(MSI)	
  
Popula;on	
  
cible	
  ...
B.	
  Etude	
  de	
  cas:	
  eVouchers	
  en	
  Ethiopie	
  
Résultats	
  et	
  challenges	
  
46%
•  Many were poor
•  In...
C.	
  Etude	
  de	
  cas:	
  Mobile	
  Money	
  pour	
  DSF	
  (et	
  SSF)	
  	
  
Qu’est-­‐ce	
  que	
  c’est	
  et	
  
c...
C.	
  Etude	
  de	
  cas:	
  Mobile	
  Money	
  pour	
  DSF	
  (et	
  SSF)	
  	
  	
  
Pourquoi utiliser le mobile money (...
C.	
  Etude	
  de	
  cas:	
  Mobile	
  Money	
  pour	
  DSF	
  (et	
  SSF)	
  	
  	
  
Comment fonctionne le traitement
de...
C.	
  Etude	
  de	
  cas:	
  Mobile	
  Money	
  pour	
  DSF	
  (et	
  SSF)	
  	
  	
  
Résultats:
•  29% des chèques distr...
C.	
  Etude	
  de	
  cas:	
  Mobile	
  Money	
  pour	
  DSF	
  (et	
  SSF)	
  	
  	
  
Challenges, limitations et leçons a...
C.	
  Etude	
  de	
  cas:	
  Mobile	
  Money	
  pour	
  DSF	
  (et	
  SSF)	
  	
  	
  
Quelques considérations pour mobile...
5.	
  Messages	
  clés	
  	
  
Votez	
  pour	
  les	
  deux	
  messages	
  les	
  plus	
  importants	
  de	
  
l’atelier!	
  	
  	
  
1.  Les	
  technolo...
MERCI!	
  
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Five - Nouvelles technologies pour le financement de la demande

277 vues

Publié le

A presentation from the 2014 Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF, held in Buenos Aires, Argentina. French version.

Publié dans : Santé
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
277
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Annual Results and Impact Evaluation Workshop for RBF - Day Five - Nouvelles technologies pour le financement de la demande

  1. 1. 4. Nouvelles technologies pour le financement de la demande
  2. 2. A.  Bref aperçu du financement de la demande B.  Etude de cas: eVouchers en Ethiopie C.  Etude de cas: Mobile Money pour le financement de la demande (et de l’offre) Structure  de  la  présenta/on   2  
  3. 3. A.  Le  financement  de  la  demande   Transferts  monétaires  condi/onnels   Chèques  santé Assurance  maladie   3  
  4. 4. B.  Etude  de  cas:  eVouchers  en  Ethiopie   •  MSI Ethiopie débute en 2012 un programme de voucher pour le PF (IUD); •  Ciblé vers les ménages pauvres et marginalisés (15-29 ans); •  Test du chèque électronique (evoucher) 5 villes puis dans 20 villes de plus (plus de 18,000 eVouchers émis); •  Objectif de réduire les coûts de transaction et de simplifier le suivi. 4  
  5. 5. Gouvernement   Hollandais  (bailleur  de   fonds)   Agence  de  ges;on   (MSI)   Popula;on   cible   Prestataire  de   services   (forma/on   sanitaire)   Code  du   coupon   Montre  le  code  du  coupon  ③   Fournie  presta;on   Verifie  le  code   du  coupon   Paiment   Traitement  des  reclama;ons  par  SMS   ①   ②  ④   ⑤   ⑥   ⑦   B.  Etude  de  cas:  eVouchers  en  Ethiopie  
  6. 6. B.  Etude  de  cas:  eVouchers  en  Ethiopie   Résultats  et  challenges   46% •  Many were poor •  Increased administrative efficiency. De chèques encaissés (8,278/18,095   chèques)   92% Avaient 15-29 ans 6   24% disposent d’un téléphone
  7. 7. C.  Etude  de  cas:  Mobile  Money  pour  DSF  (et  SSF)     Qu’est-­‐ce  que  c’est  et   comment  cela  fonc/onne   t-­‐il?     7  
  8. 8. C.  Etude  de  cas:  Mobile  Money  pour  DSF  (et  SSF)       Pourquoi utiliser le mobile money (MM)? •  Accès très limite a des banques et deux fois plus de kiosk en 2011; •  Couts liés au transport, risques de fraude et problèmes liés a la sécurité. Marie Stopes Madagascar programme de chèques pour le PF MM kiosk 8  
  9. 9. C.  Etude  de  cas:  Mobile  Money  pour  DSF  (et  SSF)       Comment fonctionne le traitement des reclamations? Marie Stopes Madagascar programme de chèques pour le PF MM kiosk 9  
  10. 10. C.  Etude  de  cas:  Mobile  Money  pour  DSF  (et  SSF)       Résultats: •  29% des chèques distribués remboursés via MM; •  35% des demandes de paiements remboursées en 48 heures; •  Amélioration de l’efficience administrative. Marie Stopes Madagascar programme de chèques pour le PF 10  
  11. 11. C.  Etude  de  cas:  Mobile  Money  pour  DSF  (et  SSF)       Challenges, limitations et leçons apprises : •  Problèmes avec certains operateurs de MM dans le pays; •  Limite les fraudes, erreurs et mauvaises manipulations; •  Réclamations par SMS doivent être courtes et facile à écrire et à envoyer via un numéro gratuit. Marie Stopes Madagascar programme de chèques pour le PF 11  
  12. 12. C.  Etude  de  cas:  Mobile  Money  pour  DSF  (et  SSF)       Quelques considérations pour mobile money: Liquidité (Mozambique) Réglementations (Bihar, India) Accès au téléphone mobile (Pakistan) 12  
  13. 13. 5.  Messages  clés    
  14. 14. Votez  pour  les  deux  messages  les  plus  importants  de   l’atelier!       1.  Les  technologies  joueront  un  rôle  clé  pour  le  futur  des   systèmes  FBR   2.  Les  technologies  peuvent  aider  à  aYeindre  les  plus  pauvres   et  couvrir  un  plus  grand  nombre  de  bénéficiaires     3.  Les  technologies  sont  essen/elles  pour  la  transparence  et   la  bonne  gouvernance   4.  Les  technologies  peuvent  améliorer  l’efficience  et  réduire   les  coûts  d’implémenta/on  du  FBR     5.  Les  nouvelles  technologies  sont  aYrac/ves  mais  aYen/on   au  pic:  ne  sures/mer  pas  le  coût,  la  complexité  et  la   charge!     6.  Le  vin  d’Argen/ne  est  excellent!     14
  15. 15. MERCI!  

×