RanaBENAZZOUNA
Intérêts du marquage au
68
Ga pour la TEP
Application au Fucoïdane
Rana BEN AZZOUNA FRIM - Team4
PLAN
Générateur
Chimie
DOTANOC
Fucoïdan
Introduction
RanaBENAZZOUNA
Générateur
Chimie
DOTANOC
Fucoïdan
Introduction
1
Le choix du radionucléide dépend :
- de la période physique du radionucléide qui doit être assez longue pour
permettre la ...
Introduction
68
Ga
- Période : 67,83 minutes
- Emax(β+
) = 1899 keV
- Emission β+
: 89 %
- photon γ à 1077 keV : 3,22 %
- ...
Introduction
11
C
13
N
15
O
18
F
52
Fe
62
Zn /62
Cu
64
Cu
66
Ga68
Ge/68
Ga
76
Br
82
Sr/82
Rb
86
Y
124
I
44
Ti/44
Sc
110
In...
PLAN
Générateur
Chimie
DOTANOC
Fucoïdan
Introduction
RanaBENAZZOUNA
Générateur
Chimie
DOTANOC
Fucoïdan
Introduction
2
Générateur chimique Générateur GMP
Générateur
Rendement d’élution
≥ 70% en début de vie
≥ 45% après 3 ans ou 400
élutions
...
Générateur 68
Ge/68
Ga
90
Générateur 68
Ge/68
Ga
Production du 68
Ge
Roesch and Riss. The Renaissance of the 68Ge/68Ga Radionuclide Generator Curren...
PLAN
Générateur
Chimie
DOTANOC
Fucoïdan
Introduction
RanaBENAZZOUNA
Générateur
Chimie
DOTANOC
Fucoïdan
Introduction
3
Marquage au 68
Ga
Cible
Vecteur
?
Fixation stable
Transferrine
NOTA
DOTA
Spacer
+ 68
Ga3+
Marquage au 68
Ga
+ 68
Ga3+
HCl 0,1N
Purification
Marquage au 68
Ga
1ère
difficulté du marquage: impuretés
< 3< 3 > 7> 7Hydrolyse du GaHydrolyse du Ga pH
(Ga(H2O)6)3+
stable
3 7
pH marquage
Stabilité
vecteur
Stabilité
du Ga3+
 U...
PLAN
Générateur
Chimie
DOTANOC
Fucoïdan
Introduction
RanaBENAZZOUNA
Générateur
Chimie
DOTANOC
Fucoïdan
4
Introduction
DOTANOC
Protocole 68Ga-DOTANOC et TE-GEP
Essai clinique multicentrique en collaboration avec le CHRU de Nantes
« Etude dia...
DOTANOCProduction
DOTANOCProduction
DOTANOCCQ
Critères qualité Spécifications
Contrôles libératoires
1 Activité recueillie ≥ 150MBq en fin de fabrication
2 Te...
Production automatisée
Avantages Contraintes
Possibilité de production à l’hôpital
dans un centre non équipé de
cyclotron
...
DOTANOC
Cas clinique Bichat-Beaujon
Contexte clinique
- Tumeur neuroendocrine pancréatique opérée et radiofréquence de deu...
DOTANOC
Cas clinique Bichat-Beaujon
PLAN
Générateur
Chimie
DOTANOC
Fucoïdan
Introduction
RanaBENAZZOUNA
Générateur
Chimie
DOTANOC
Fucoïdan
5
Introduction
RanaBENAZZOUNA
Fucoïdan
C’est quoi?
Chevolot, L; Mulloy, B; Ratiskol, J; Foucault, A; Colliec-Jouault, S. A disaccharide r...
RanaBENAZZOUNA
Intérêt en biologie
Fucoïdan
Ligand de la P-Sélectine
K. Ley, The role of selectins in inflammation and
dis...
Sialyl Lewis X
Fucoïdan
Ligand naturel de la P-sélectine : PSGL-1
Bachelet et al, Biochimica et Biophysica Acta 2009
KD = ...
Rouzet F et al,
J Nucl Med 2011
Transaxial Coronal Sagittal
SPECT/CT
Histology
Infective endocarditis in rat
Fucoïdan: Pre...
RanaBENAZZOUNA
Fucoïdan
TEP
Fonctionnalisation: Equipe Paris 13: Pierre Saboural, Frédéric Chaubet
1) Amination du fucoïda...
RanaBENAZZOUNA
Fucoïdan
TEP
RanaBENAZZOUNA
Fucoïdan
TEP
CQ: Nadia Bouchemal: Laboratory CSPBAT, Paris 13 University, Sorbonne Paris Cité, CNRS UMR
724...
RanaBENAZZOUNA
Fucoïdan
Marquage: simple, pas de chimie complexe
- 100 nmoles d’ Asphy-Nodaga
- Tampon acétate pH 4.5
- El...
RanaBENAZZOUNA
Fucoïdan
TEP
Modèle d’endocardite infectieuse, rat
Conclusion et perspectives
Conclusion et perspectives
RadioMedix  développement de kit GalioMedix® : pour préparer 68
Ga-DOTATATE
AAA  Kits d’analogues de la somatostatine à ...
Intérêts du marquage au 68Ga pour la TEP-application au fucoïdan
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Intérêts du marquage au 68Ga pour la TEP-application au fucoïdan

557 vues

Publié le

Marquage au gallium 68, fonctionnalisation d'un polysaccharide, développement de traceur polysaccharidique pour l'imagerie TEP cardiovasculaire

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
557
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
11
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • Plan de travail
    François: faire une petite présentation sur le marquage au gallium essentiellement le Fuco-gallium
    aussi intérêt en clinique. Parler de l&amp;apos;expérience de Bichat dans ce domaine.
    Titre proposé par François
    &amp;quot;Intérêts du marquage au Gallium-68 pour la TEP. Application au Fucoïdane&amp;quot;.
    Parler de l&amp;apos;article de Fuco gallié
    Parler du marquage spécifique par ajout de chélatant, choix du chélatant, nécessité d&amp;apos;aminer le fucoïdan
    Marquage simple ...
    Imagerie, modèle d&amp;apos;endocardite...
  • Plan de travail
    Introduction : intérêt de la TEP
    Avantages du 68Ga par rapport à d’autres émetteurs de positons: période,
  • Plan de travail
    Introduction : intérêt de la TEP
    Avantages du 68Ga par rapport à d’autres émetteurs de positons: période,
  • Ajouter ici les propriétés physiques d’émission du gallium 68
    A vérifier avec Sébastien
  • Plan de travail
    Introduction : intérêt de la TEP
    Avantages du 68Ga par rapport à d’autres émetteurs de positons: période,
  • Plan de travail
    Introduction : intérêt de la TEP
    Avantages du 68Ga par rapport à d’autres émetteurs de positons: période,
  • Ajouter le point 0-0
  • La production du germanium se fait par cyclotron, essentiellement en bombardant des cibles de zinc naturel.
    En plus du germanium, d’autres composés sont générés dont certains se retrouvent en faibles quantités après les opérations de purification. Entre autres on cite le cuivre, le zinc, l’aluminium et le fer. Tous risquent de constituer un problème au moment du marquage.
    C’est ce qu’on va voir dans le paragraphe suivant ..
  • Plan de travail
    Introduction : intérêt de la TEP
    Avantages du 68Ga par rapport à d’autres émetteurs de positons: période,
  • Plan de travail
    Introduction : intérêt de la TEP
    Avantages du 68Ga par rapport à d’autres émetteurs de positons: période,
  • Le but final étant d’avoir un bioconjugué qui reconnaît une cible à caractériser et qui émet des positons.
    Donc il faut fixer le gallium au niveau du vecteur.
    La question est comment cette fixation pourrait être stable in vivo sachant qu’il existe une protéine de transport du fer très affine au gallium qui est la transferrine.
    Il existe des cages, des macrocycles ou des chélatants qui sont capables de fixer le gallium de façon très stable résistant même à la transchélation ou démétallation ou décomplexation du gallium provoquée par la transferrine in vivo.
  • La première difficulté de marquage au gallium 68 est l’existence dans l’éluat d’impuretés métalliques qui entrent en compétition avec le 68Ga et l’empêche de se fixer
  • La deuxième difficulté du marquage c’est que le gallium ne se fixe que sous forme Ga3+ et cette forme n’existe qu’à des pH acides. A delà de pH 3, on commence à avoir des formes hydrolysées de gallium qui ne peuvent pas se fixer au niveau du chélatant.
    Qui dit pH acide, dit instabilité des vecteurs. Donc le pH du marquage est un compromis entre la stabilité du vecteur et la stabilité de la forme 3+ du gallium, la seule capable de se fixer au niveau du NODAGA.
    Plus on s’approche de 3 mieux c’est.
  • Plan de travail
    Introduction : intérêt de la TEP
    Avantages du 68Ga par rapport à d’autres émetteurs de positons: période,
  • Plan de travail
    Introduction : intérêt de la TEP
    Avantages du 68Ga par rapport à d’autres émetteurs de positons: période,
  • Cette étude a pour but d’étudier les performances diagnostiques de la TEP/TDM au 68Ga-
    DOTANOC dans les tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques (TE-GEP, en la
    comparant prospectivement aux autres techniques utilisées en routine clinique chez des
    patients porteurs de ces tumeurs: scintigraphie à l’OctréoScan® avec TEMP/TDM systématique,
    TDM multiphase, ± IRM ou échoendoscopie selon l’atteinte d’organe. L’impact thérapeutique et
    la tolérance de cet examen seront aussi évalués. Les patients seront recrutés à Nantes et à
    Angers, via les réseaux RENATEN et OncoPL. Les résultats attendus sont une confirmation de
    la supériorité de la TEP au 68Ga-DOTANOC par rapport à la scintigraphie à l’OctréoScan®,
    avec potentiellement un impact sur la prise en charge thérapeutique des patients. De tels
    résultats pourraient conduire à substituer dans un futur proche, ce nouvel examen à la
    scintigraphie à l’OctréoScan® dans l’exploration des TE-GEP.
  • Qui dit classe C, dit limitation de personnel, règles d’habillage stricte et nécessite d’avoir une qualification des locaux, présence de sas d’entrée,…
  • Remercier l’équipe de Nantes
    M. Alain Faivre Chauvet
    Mme Evelyne Cerato
    Mme Aurore.Rauscher
    Mme Ansquer
    Conseils de Valérie Nataf
    L’équipe médicale de Beaujon
    L’équipe médicale de Bichat
    Mme Dominique Le Guludec
  • Plan de travail
    Introduction : intérêt de la TEP
    Avantages du 68Ga par rapport à d’autres émetteurs de positons: période,
  • 1- Qu’est ce que le Fucoïdan? Structure, intérêt en biologie,
    2- Modèle d’endocardite infectieuse, expliquer le mécanisme d’action …
    3- parler de ce qui a été fait en scintigraphie (application dans
    4- TEP? Nécessité de fonctionnaliser le fucoïdan pour une application en TEP (amination puis fixation du NODAGA, expliquer le choix). Manip de stabilité in vitro?? Fuco fonctionnalisé vs fuco non fonctionnalisé.
    5- Marquage au gallium 68, méthode simple, montrer les résultats du rapport de marquage
    6- injection chez un rat endocardite
    7- Images du rat
  • Parmi les polysaccharides sulfatés capables d&amp;apos;interagir avec la P-sélectine, les
    fucoïdanes sont une famille de polysaccharides principalement extrait d&amp;apos;algues brunes
    contenant un pourcentage conséquent de L-fucose et de groupement ester sulfate
  • Cette P-sélectine est un glycoprotéine transmembranaire qui n’est pas exprimée en situation physiologique, mais qui est surexprimée en cas de maladie thrombotique ou inflammatoire. On la retrouve dans ce cas à la surface des cellules endothéliales et des plaquettes. Et elle est reconnu naturellement par la PSGL-1 qui est exprimée à la surface des leucocytes.
    Pour comprendre pourquoi le fucoïdan est également un ligand de cette P-sélectine il suffit …
    Cellule de gauche: monocyte; droite: granuclocyte
    Elle appartient à une famille de trois glycoprotéines de surface : la E-, la L- et la Psélectine
    [19, 20] ; E pour endothélium, L pour leucocyte et P pour plaquette.
    Les sélectines sont des protéines transmembranaires (Figure 8). Elles possèdent toutes
    une longue partie extra-membranaire fortement glycosylée, composée d&amp;apos;un domaine
    lectine calcium-dépendant à l’extrémité N-terminal (en vert), d&amp;apos;un domaine EGF-like
    (epidermal growth factor, en bleu) et de deux à neuf domaines CR (consensus repeat, en
    jaune), auxquels s&amp;apos;ajoutent une région transmembranaire (en rouge) et une courte partie
    cytoplasmique (en violet).
    La P-sélectine est exprimée sur l&amp;apos;endothélium et sur les plaquettes de façon inductible.
    La P-sélectine est stockée dans les α-granules et les corps de Weibel-Palade des
    plaquettes et des cellules endothéliales [22, 23]. Ces granules de stockage contiennent
    une variété de substances libérées ou exprimées à la surface des cellules après leur
    activation. La P-sélectine est rapidement exprimée à la surface des cellules lors de la
    fusion de ces granules avec la membrane. Cette fusion est causée par des agonistes tels
    que la thrombine, l&amp;apos;histamine ou pour les plaquettes par l&amp;apos;adénosine diphosphate (ADP).
    La P-sélectine, comme d&amp;apos;autres constituants des granules (par exemple le facteur von
    Willebrand), est détectable à la surface des cellules après seulement quelques minutes.
    Le rôle de la P-sélectine dans l&amp;apos;athérosclérose, la thrombose et l&amp;apos;inflammation vasculaire:
    Le but de l&amp;apos;inflammation est le recrutement rapide des leucocytes au niveau de la lésion. Il est reconnu depuis longtemps que la première réponse à un stimulus inflammatoire ou à un dommage tissulaire est le &amp;quot;rolling&amp;quot; des leucocytes le long de la paroi vasculaire à proximité de la lésion, phénomène principalement médié par les
    sélectines [23, 24], avant leur transmigration subséquente à l&amp;apos;intérieur des tissus jusqu’au site inflammatoire.
    La P-sélectine exprimée sur l&amp;apos;endothélium joue un rôle important dans le recrutement des neutrophiles et des monocytes [25, 26]. La P-sélectine exprimée à haute densité sur les plaquettes activées participe aussi au
    recrutement des leucocytes et contribue au développement de la lésion athérosclérotique.
    La P-sélectine plaquettaire est, par exemple, impliquée dans le recrutement de microparticules dérivées de monocytes, qui favorisent la formation de thrombus. L&amp;apos;expression de la P-sélectine sur les plaquettes incorporées dans les thrombus a été étudiée après induction d’une lésion [34]. La P-sélectine apparaît d&amp;apos;abord sur les plaquettes à l&amp;apos;interface entre la paroi vasculaire et le thrombus puis à travers tout le thrombus, de la paroi vasculaire à la surface luminale du thrombus.
    Lorsque la densité de P-sélectine sur la surface luminale du thrombus est suffisante, on
    peut y observer l&amp;apos;adhésion des leucocytes.
    Les multiples rôles de la P-sélectine dans l&amp;apos;athérosclérose, la thrombose et l&amp;apos;inflammation vasculaire en font donc une cible d&amp;apos;intérêt dans le cadre du développement d&amp;apos;agents de contraste pour l&amp;apos;imagerie moléculaire de ces pathologies cardiovasculaires.
  • Pour comprendre pourquoi le fucoïdan est un ligand de la P-sélectine, il suffit d’observer de plus près la structure du ligand naturel de la P-sélectine : La PSGL-1 ou P sélectine glycoprotéine 1. dont la structure représente des groupements appelés Sialyl Lewis X qui constituent les sites de reconnaissance et de liaison à la P-sélectine.. Et il se trouve ques tructurellement, le fucoïdan est un mimétique du sialyl Lewis X donc il est capable à son tour de se fixer au niveau de la P-sélectine. Des études d’affinité effectuées par Laure Bachelet et collaborateurs a démontré une grande affinité du fucoïdan pour cette cible.
    Donc il suffit de fixer un radioélément dont les émissions peuvent être détectées par une caméra, pour pouvoir observer ces phénomènes inflammatoires et thrombotiques en médecine nucléaire, tout en espérant qu’il soit stable il vivo..
  • C’est ce qui a été fait par Dr. François Rouzet et Collaborateurs pour la preuve de concept du fucoïdan en SPECT. Ici on voit une fixation au niveau de coupes de valves aortiques suite à l’injection de fucoïdan marqué au technétium 99m chez un model d’endocardite infectieuse chez le rat.
    La localisation du traceur sur les végétations a été confirmée par Autoradiographie
    Et la co-localisation de la P-sélectine et 99mTc-fuco ont pu être vérifiées en immunohistochimie grâce à l’utilisation d’anticorps anti P-sélectine marqués à la péroxydase).
    Une fois la preuve de concept effectuée, le but étant dedévelopper un meilleur outil diagnostic. Meilleur traceur en matière de résolution, d’affinité et offrant la possibilité de quantifier et donc de faire du suivi thérapeutique dans le cadre de pathologies thrombotiques et inflammatoires.
  • D’où les travaux qui ont été réalisées récemment d’abord par l’équipe de Paris 13.
  • Parler du marquage TEP
    - fonctionnalisation
  • Plan de travail
    Introduction : intérêt de la TEP
    Avantages du 68Ga par rapport à d’autres émetteurs de positons: période,
  • Plan de travail
    Introduction : intérêt de la TEP
    Avantages du 68Ga par rapport à d’autres émetteurs de positons: période,
  • Cependant, depuis la commercialisation du générateur GMP disponible sur le marché depuis fin 2014, il est possible de procéder par élution fractionnée voire par élution directe
  • Conclusion
    Ajouter une image des kits technétiés
    Direction vers les kits galliés??
    Kit de Fuco gallié en clinique?
  • Intérêts du marquage au 68Ga pour la TEP-application au fucoïdan

    1. 1. RanaBENAZZOUNA Intérêts du marquage au 68 Ga pour la TEP Application au Fucoïdane Rana BEN AZZOUNA FRIM - Team4
    2. 2. PLAN Générateur Chimie DOTANOC Fucoïdan Introduction
    3. 3. RanaBENAZZOUNA Générateur Chimie DOTANOC Fucoïdan Introduction 1
    4. 4. Le choix du radionucléide dépend : - de la période physique du radionucléide qui doit être assez longue pour permettre la production et l’utilisation du radiotraceur, et pas très longue par rapport à la demi-vie biologique afin d’éviter une irradiation inutile du patient. - Le mode de désintégration - La radiochimie du traceur - La disponibilité et le coût - La cinétique du traceur. Introduction
    5. 5. Introduction 68 Ga - Période : 67,83 minutes - Emax(β+ ) = 1899 keV - Emission β+ : 89 % - photon γ à 1077 keV : 3,22 % - photon γ à 1833 keV : 0,137 %
    6. 6. Introduction 11 C 13 N 15 O 18 F 52 Fe 62 Zn /62 Cu 64 Cu 66 Ga68 Ge/68 Ga 76 Br 82 Sr/82 Rb 86 Y 124 I 44 Ti/44 Sc 110 In (20,4 min) (9,96 min) (2,05 min) (110 min) (67,6 min) (9,74 min) (76 sec) (3.97 h) Générateur Cyclotron
    7. 7. PLAN Générateur Chimie DOTANOC Fucoïdan Introduction
    8. 8. RanaBENAZZOUNA Générateur Chimie DOTANOC Fucoïdan Introduction 2
    9. 9. Générateur chimique Générateur GMP Générateur Rendement d’élution ≥ 70% en début de vie ≥ 45% après 3 ans ou 400 élutions > 60 % de l’activité nominale Impuretés 68 Ge ≤ 0,005 % ≤ 0,001 % Impuretés métalliques ++++ Fe < 10 μg / GBq Zn < 10 μg / GBq Microbiologie ??? Stérile Endotoxines bactériennes ??? < 30UI/mL Générateur 68 Ge/68 Ga Matrice : TiO2 Eluant: HCl 0.1N
    10. 10. Générateur 68 Ge/68 Ga 90
    11. 11. Générateur 68 Ge/68 Ga Production du 68 Ge Roesch and Riss. The Renaissance of the 68Ge/68Ga Radionuclide Generator Current Topics in Medicinal Chemistry, 2010, Vol. 10, No. 15 Zn2+ Fe3+ Cu2+
    12. 12. PLAN Générateur Chimie DOTANOC Fucoïdan Introduction
    13. 13. RanaBENAZZOUNA Générateur Chimie DOTANOC Fucoïdan Introduction 3
    14. 14. Marquage au 68 Ga Cible Vecteur ? Fixation stable Transferrine NOTA DOTA Spacer
    15. 15. + 68 Ga3+ Marquage au 68 Ga + 68 Ga3+
    16. 16. HCl 0,1N Purification Marquage au 68 Ga 1ère difficulté du marquage: impuretés
    17. 17. < 3< 3 > 7> 7Hydrolyse du GaHydrolyse du Ga pH (Ga(H2O)6)3+ stable 3 7 pH marquage Stabilité vecteur Stabilité du Ga3+  Utilisation de tampons 2ème difficulté de marquage: le gallium ne se fixe que sous forme Ga3+ Marquage au 68 Ga
    18. 18. PLAN Générateur Chimie DOTANOC Fucoïdan Introduction
    19. 19. RanaBENAZZOUNA Générateur Chimie DOTANOC Fucoïdan 4 Introduction
    20. 20. DOTANOC Protocole 68Ga-DOTANOC et TE-GEP Essai clinique multicentrique en collaboration avec le CHRU de Nantes « Etude diagnostique comparative multicentrique et prospective de la TEP/TDM au 68Ga-DOTANOC et des procédures d’imagerie conventionnelle (scintigraphie à l’OctréoScan® et TDM/IRM) dans le bilan des tumeurs endocrines gastro-entéro-pancréatiques » Investigateur principal : Dr. Catherine Ansquer (CHU de Nantes)
    21. 21. DOTANOCProduction
    22. 22. DOTANOCProduction
    23. 23. DOTANOCCQ Critères qualité Spécifications Contrôles libératoires 1 Activité recueillie ≥ 150MBq en fin de fabrication 2 Test d’intégrité du filtre maintien d’une pression de 2 bars 3 Caractères organoleptiques Solution Claire et incolore 4 Volume 10 mL (volume maximal injectable chez l’homme) 5 pH 4,5-7 6 PRC par HPLC >90% Contrôles post-libératoires 7 Stérilité (after release) Stérile (conformément à la méthode de ) 8 Teneur en 68 Ge (after release) < 0,001% de l’activité totale à libération 9 Endotoxines (after release) 175UI/10mL. (volume maximum injectable de 10mL)  17,5UI/mL 10 Ethanol (after release) < 79g/L (< 10%V/V). 11 Acétone résiduelle (after release) < 7,15 g/L (< 50 mg par jour d après ICH guidline on residual solvant ; 1994)
    24. 24. Production automatisée Avantages Contraintes Possibilité de production à l’hôpital dans un centre non équipé de cyclotron Investissement ++++  équipement: module de synthèse locaux: enceinte classe C dans un environnement classe C Dosimétrie très avantageuse Contrôle qualité: existence dans le centre d’équipements adéquats pour le CQ: - HPLC, CPG, nécessaire pour le contrôle microbiologique… Chronophage: une journée de travail pour une production sans compter les contrôles post- libératoires
    25. 25. DOTANOC Cas clinique Bichat-Beaujon Contexte clinique - Tumeur neuroendocrine pancréatique opérée et radiofréquence de deux nodules hépatiques. - TDM et IRM: deux nodules hépatiques, suspicion de métastases hépatiques Octreoscan -La fixation hépatique est homogène sans foyer d’hyperfixation visualisé - Le foyer d’hyperfixation hépatique en tomoscintigraphie semble artefactuel Absence de foyer d’hyperfixation pathologique au niveau du foie et ailleurs
    26. 26. DOTANOC Cas clinique Bichat-Beaujon
    27. 27. PLAN Générateur Chimie DOTANOC Fucoïdan Introduction
    28. 28. RanaBENAZZOUNA Générateur Chimie DOTANOC Fucoïdan 5 Introduction
    29. 29. RanaBENAZZOUNA Fucoïdan C’est quoi? Chevolot, L; Mulloy, B; Ratiskol, J; Foucault, A; Colliec-Jouault, S. A disaccharide repeat unit is the major structure in fucoidans from two species of brown algae. Carbohydr. Res 2001, 330, 529–535 Structure of sulfated oligofucoidan constitutive of algal fucoidan from Ascophyllum nodosum Polyfucose avec des groupements esters sulfates
    30. 30. RanaBENAZZOUNA Intérêt en biologie Fucoïdan Ligand de la P-Sélectine K. Ley, The role of selectins in inflammation and disease, Trends Mol Med 9 (2003) 263-8 thrombine Berman et al, J Clin Invest 1986 Immunofluorescent localization of P-selectin in whole platelets.
    31. 31. Sialyl Lewis X Fucoïdan Ligand naturel de la P-sélectine : PSGL-1 Bachelet et al, Biochimica et Biophysica Acta 2009 KD = 1,2 nM Binding of Fucoidan on P-selectin Fucoïdan: an analogue of PSGL-1 Intérêt en biologie Fucoïdan
    32. 32. Rouzet F et al, J Nucl Med 2011 Transaxial Coronal Sagittal SPECT/CT Histology Infective endocarditis in rat Fucoïdan: Preuve de concept : SPECT
    33. 33. RanaBENAZZOUNA Fucoïdan TEP Fonctionnalisation: Equipe Paris 13: Pierre Saboural, Frédéric Chaubet 1) Amination du fucoïdan 2) Fixation du chélatant
    34. 34. RanaBENAZZOUNA Fucoïdan TEP
    35. 35. RanaBENAZZOUNA Fucoïdan TEP CQ: Nadia Bouchemal: Laboratory CSPBAT, Paris 13 University, Sorbonne Paris Cité, CNRS UMR 7244, SBMB team, F-93017, Bobigny, France
    36. 36. RanaBENAZZOUNA Fucoïdan Marquage: simple, pas de chimie complexe - 100 nmoles d’ Asphy-Nodaga - Tampon acétate pH 4.5 - Elution directe dans le flacon CQ : HPLC, ES, Nitrate de Na PRC = 89% sans purification post-marquage pH : 4 TEP Incubation 5 minutes à température ambiante
    37. 37. RanaBENAZZOUNA Fucoïdan TEP Modèle d’endocardite infectieuse, rat
    38. 38. Conclusion et perspectives
    39. 39. Conclusion et perspectives
    40. 40. RadioMedix  développement de kit GalioMedix® : pour préparer 68 Ga-DOTATATE AAA  Kits d’analogues de la somatostatine à marquer au 68 Ga Kit lyophilisé renfermant le peptide Kit lyophilisé renfermant le peptide Elution du 68Ga à partir du générateur Chauffage 10’ à 95 °C CQ 68 Ga-DOTATATE prêt à être administré Conclusion et perspectives Kit 68 Ga-Fucoïdan ?

    ×