Belgique Flexibility@work 2015

712 vues

Publié le

Les contrats de travail dépassés ? Pas du tout!
Le marché du travail témoigne d’une grande stabilité, même à long terme.

Publié dans : Recrutement & RH
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
712
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
262
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Belgique Flexibility@work 2015

  1. 1. flexibility@work 2015 BELGIQUE
  2. 2. flexibility@work 2015 le travail indépendant 2
  3. 3. 28,3% 24,0% 21,3% 15,7% 14,0% 13,7% 13,6% 13,4% 13,1% 8,6% 6,3% 5,9% 4,2% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% Poland Spain Netherlands France EU 28 Japan Italy Canada Germany Belgium UK Australia US 2004 2014 Source: Randstad, Flexibility@work 2015 Contracts à durée déterminée p/r à l’emploi total 3
  4. 4. 22,2% 17,9% 16,7% 15,3% 15,2% 14,4% 14,0% 13,2% 12,4% 10,7% 10,1% 9,8% 6,5% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% Italy Poland Spain Canada Netherlands EU 28 UK Belgium Japan France Australia Germany US 2004 2014 Source: Randstad, Flexibility@work 2015 Le travail indépendant p/r à l’emploi total 4
  5. 5. 46,2% 40,7% 36,5% 35,8% 28,7% 28,4% 26,4% 26,1% 22,9% 21,8% 20,3% 16,0% 10,7% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 30% 35% 40% 45% 50% Poland Spain Netherlands Italy Canada EU 28 France Japan Germany Belgium UK Australia US 2004 2014 Source: Randstad, Flexibility@work 2015 Travail flexible (CDD + travail indépendant) p/r à l’emploi total 5
  6. 6. Source: Randstad, Flexibility@work 2015 Formes de travail flexible en Belgique p/r emploi total 6 8,7% 8,8% 8,7% 8,6% 8,3% 8,2% 8,1% 8,9% 8,1% 8,1% 8,6% 8,2% 8,5% 8,6% 8,7% 8,5% 8,8% 8,6% 8,7% 9,0% 9,5% 9,2% 4,5% 4,5% 4,6% 4,4% 4,2% 4,4% 4,4% 4,1% 4,0% 4,2% 4,0% 1,8% 0% 5% 10% 15% 20% 25% 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2014 agency work Self employed with employees Self employed without employees Temporary contract
  7. 7. Tendances générales en matière de travail flexible • les différents formes de travail flexible (cdd, travail indépendant, intérim) ne sont pas des vaisseaux de communication, chacun répond à différents besoins et souhaits • pas de croissance internationale du travail flexible, l’instabilité du niveau de flexibilité est déterminée par les besoins locaux et les changements sociétaux • les contrats à durée déterminées sont toujours la norme dans les pays développés. ¾ travailleurs des pays de l’OCDE disposent d’un CDI • les formes de travail flexibles officielles et bien réglementées contribuent à réduire l’économie parallèle 7
  8. 8. the self-employed paradox: vulnerable but happy written by: Prof. David G Blanchflower 8
  9. 9. Le paradoxe de la croissance du travail indépendant 9 • l’emploi indépendant a baissé globalement lors de la grande récession • principalement diminution continue des emplois peu-qualifiés en agriculture et petits commerces contre • l’emploi indépendant a continué de croître (depuis 2000) dans le Nord-Ouest de l’Europe: Pays-Bas, Royaume-uni et France • de nouveaux types de travail indépendants hautement qualifiés sans employés dans le secteur des services sont en hausse
  10. 10. Le paradoxe des gains des indépendants 10 • les gains des indépendants ont chuté de 20% durant la récession comparé aux salaires des employés • plus grande difficulté de trouver des capitaux à cause de la récession contre • les indépendants s’adaptent et compensent en prestant plus d’heures de travail ou en combinant travail indépendant avec emploi salarié • les indépendants se lancent dans le crowdsourcing
  11. 11. le paradoxe “push or pull” 11 • en période faste, opter pour un travail indépendant est plus souvent guidé par des facteurs “pull” tels que la liberté et des rentrées plus élevées • ces indépendants sont les entrepreneurs qui créent des emplois et suscitent l’innovation contre • en période de ralentissement économique, se tourner vers un travail indépendant témoigne d’une augmentation des facteurs “push” (incapacité à trouver un autre job) • ce groupe reviendra au travail salarié lorsque l’économie reprendra
  12. 12. Le paradoxe de la qualité et de la satisfaction 12 • en termes de comparaison qualitative, le travail indépendant obtient de moins bons résultats que n’importe quel type de travail salarié. La couverture sociale est plus faible ou inexistante et ils ne disposent pas d’avantages sociaux contre • les indépendants se montrent davantage satisfaits, optimistes et heureux que les salariés
  13. 13. 13 Conclusions • il n’y a pas d’approche unique’ • des politiques sur-mesure sont nécessaires à améliorer la qualité de l’emploi (protection sociale et avantages sociaux • ne pas faire obstacle à l’entrepreunariat ni à la liberté à laquelle les indépendants aspirent afin de maintenir l’innovation et la création d’emplois qu’ils apportent
  14. 14. Merci!

×