Régionales 2015 Baromètre numérique des programmes

618 vues

Publié le

Renaissance Numérique publie son baromètre sur la présence des outils et usages numériques dans les programmes des candidats aux régionales 2015, dans la France métropolitaine. Le think tank se réjouit que 95 % des programmes se réfèrent au numérique, en majorité comme levier de croissance économique et de renouvellement de la démocratie locale.

Renaissance numérique a passé en revue tous les programmes des candidats disponibles en ligne, pour les partis Les Républicains, Parti socialiste et Front national afin de mesurer la présence des outils et usages numériques dans les propositions formulées.
Le travail de vigie numérique est l’ADN même du think tank, neutre politiquement, indépendant, au service des citoyens. Il ne s’agit pas de distribuer des bons ou des mauvais points aux partis mais d’avoir une vue d’ensemble sur la compréhension qu’ont les élus des opportunités que porte les outils et usages numériques. Le choix des trois partis est dicté par les tendances évidentes des sondages électoraux.

Publié dans : Internet
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
618
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
19
Actions
Partages
0
Téléchargements
7
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Régionales 2015 Baromètre numérique des programmes

  1. 1. Renaissance Numérique – décembre 2015 | (cc) Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification Manifeste citoyen et méthodologie de l’étude Renaissance Numérique est un think tank citoyen, indépendant et neutre politiquement, qui à chaque élection fait le choix de décrypter les programmes politiques afin de saisir la compréhension qu’ont les élus des outils et des usages numériques. Ainsi, cette étude ne prétend en aucun cas distribuer des bons ou des mauvais points à tel parti ou telle région. Un tableau accompagne cette publication et fournit tous les chiffres qui ont servi à la réalisation de l’étude, candidats par candidats, partis par partis. Nous laissons à chacun la responsabilité de s’en servir comme il le souhaite, d’en extraire le message de son choix, indépendamment des chiffres que notre think tank a, quant à lui, valorisé. Renaissance Numérique a dû se résoudre à choisir les trois partis susceptibles d’être représentés aux triangulaires selon les sondages : LR, PS, FN. Ce choix méthodologique n’altère en rien notre attachement aux fondements républicains et à la défense de la démocratie sur tous nos territoires. Donnant le pouvoir à l’utilisateur, Internet est fondamentalement un vecteur de démocratie. Nous continuerons donc à défendre tous les projets allant dans ce sens, vers plus de démocratie, et à lutter contre les approches, les discours visant à limiter les fondamentaux démocratiques er républicains et à dresser les citoyens les uns contre les autres. RÉGIONALES 2015 ETLENUMÉRIQUE DANS TOUT ÇA ?
  2. 2. Renaissance Numérique – décembre 2015 | (cc) Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification À quoi les candidats emploient- ils les outils numériques ? Pour quels usages  ? Renaissance Numérique identifie par secteurs la présence du numérique dans les propositions des candidats. 02. LE NUMÉRIQUE : POUR QUELS USAGES ? 4 domaines se distinguent : Économie et croissance Sécurité Administration et vie citoyenne Formations professionnelles et emploi 02 04 06 08 10 1101 03 05 07 09 25% 30% 20% 15% 10% 05% En moyenne, 95 % des candidats font référence au moins une fois aux outils et usages numériques dans leur programme. Sur l’ensemble des propositions, 15 % font explicitement référence à des outils ou usages numériques. On compte 448 mesures numériques, sur 2 940 propositions formulées dans les programmes disponibles. 01. QUELLE PLACE POUR LE NUMÉRIQUE DANS LES RÉGIONALES 2015 ? TROIS RÉGIONS SORTENT DU LOT Trois régions sortent du lot pour la présence des usages et outils numériques dans les propositions formulées par les candidats Cependant, il n’existe pas de forte disparité entre les régions, dans la prise en compte des outils et usages numériques présents dans les programmes des candidats. INDICE DE NUMÉRISATION PAR PARTI Les Républicains – 16 % Le Parti socialiste – 20 % Le Front national – 11 % 25 % Bourgogne Franche Comté 20 % Alsace Champagne- Ardenne Lorraine 20 % Bretagne 16% 20% 11% 95% 15% Il s’agit du pourcentage de propositions numériques par région, pour les trois partis PS, LR, FN.
  3. 3. Renaissance Numérique – décembre 2015 | (cc) Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 01 ÉCONOMIE, CROISSANCE / 28 % Usine Du Futur, French Tech, industrie 4.0, infrastructures haut débit, FabLab, CoWorking, numérisation des procédures administratives, etc. 02 SÉCURITÉ / 26 % Videosurveillance 03 ADMINISTRATION, VIE CITOYENNE / 20 % budgets participatifs, droit d’interpellation citoyen, e-administration, services publics personnalisés, Open Data pour les subventions et budget, Open Gov, etc. 04 FORMATION PROFESSIONNELLE ET EMPLOI / 20 % Écoles du numérique, plateformes pour l’emploi, accompagnement personnalisé des chômeurs, MOOCs et formations pair-à-pair, développement des compétences numériques, etc. 05 ÉDUCATION, ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR / 17 % Lycées connectés et équipés, budget participatif des lycées, lutte contre le cyberharcèlement à l’école, formations au code, plateforme d’orientation et de recensement des stages, etc. 06 AGRICULTURE, PÊCHE, FORET, MONTAGNE / 12 % Agriculture de précision, modernisation des exploitations, formation des agriculteurs, etc. 07 SANTÉ / 12 % Dispositifs de télémédecine, maintien à domicile et accompagnement des personnes âgées via des dispositifs numériques, etc. 08 TRANSPORTS / 12 % WiFi dans les gares, applications d’information en temps réel, « pass » unique de transport, etc. 09 SOLIDARITÉ, ÉGALITÉ DES TERRITOIRES / 10 % Lutte contre les zones blanches, développement du télétravail, services publics numériques de proximité, etc. 10 CULTURE, TOURISME, SPORT / 8 %Banques de données culturelles, digitalisation de la communication des acteurs culturels, crowdfunding citoyen, 11 ENVIRONNEMENT, ÉNERGIES RENOUVELABLES, TRANSITION ÉCOLOGIQUE / 3 % Capteurs contre la pollution, Smart Grids, mise en réseau des entreprises et des citoyens, objets connectés, etc. REMARQUE Malgré l’opportunité qu’ouvre la nécessaire réorganisation administrative des régions (Loi NOTRe), Renaissance Numérique déplore l’absence quasi-totale des enjeux de transformation numérique au sein des administrations (design thinking, chief data officer, méthodes agiles et horizontales). Cet enjeu majeur était mentionné dans le précédent rapport du think tank sur les Régionales 2015, disponible sur le site : www.renaissancenumerique.org 03. À QUOI RESSEMBLERONT NOS RÉGIONS NUMÉRIQUES EN 2020 ? Le très haut débit sur tout le territoire : présent dans 83 % des programmes Pour décrire le paysage de nos régions dans 5 ans, Renaissance Numérique a répertorié les mesures les plus récurrentes dans les programmes des candidats (de 30, pour le très haut débit, à 12 fois pour les lycées connectés, les budgets participatifs, l’open data et le crowdfunding). La vidéo-surveillance dans les transports, aux abords des lycées et pour les petits commerces La généralisation des espaces de CoWorking Le covoiturage pour tous, partout Les plateformes Open Data pour les subventions et le budget de la région Les lycées connectés Le mécanisme de budgets participatifs dans les lycées, pour la région et les associations La participation citoyenne, via le crowdfunding, pour financer la croissance économique, la solidarité, l’environnement et la culture
  4. 4. Renaissance Numérique – décembre 2015 | (cc) Attribution - Pas d’Utilisation Commerciale - Pas de Modification 04. LA COMMUNICATION NUMÉRIQUE DES CANDIDATS : UN ACQUIS ? à en croire les chiffres suivants sur l’usage des outils numériques de communication !OUI 100% des candidats ont un site de campagne 94% des programmes sont disponibles en ligne Nota Bene : arrêt des comptes le mardi 1er décembre. À cette date, seuls deux programmes n’étaient pas disponibles en ligne 100% des candidats ont un compte Twitter ou Facebook personnel ou dédié à la campagne 3 383 le nombre de tweets #Régionales2015 depuis le lancement officiel de la campagne 05. UN DERNIER CHIFFRE POUR LA ROUTE ? Près de 20 % des programmes ont été co-construits via des plateformes participatives. Un petit pas pour l’Open Gov… et la démocratie locale ! à PROPOS DE RENAISSANCE NUMéRIQUE Renaissance Numérique est le think tank de la société numérique. Il réunit les grandes entreprises de l’Internet, françaises et multinationales, les entrepreneurs, les universitaires ainsi que les représentants de la société civile, pour participer à la définition d’un nouveau modèle économique, social et politique issu de la révolution numérique. Il regroupe aujourd’hui plus de 50 adhérents et plus de 250 délégués territoriaux amenés à faire vivre la réflexion numérique partout sur le territoire et auprès des élus. Guillaume Buffet préside le think tank jusqu’en décembre 2015. Henri Isaac, Président élu, prendra ses fonctions en janvier 2016. 20% www.renaissancenumerique.org Rejoignez-nous : Retrouvez tous nos rapport sur l’application iOS Renaissance Numérique

×