Atelier 4 - internet de séjour - ET8

1 882 vues

Publié le

Intervention réalisée lors des 8èmes Rencontres Nationales du etourisme institutionnel, #ET8 à Pau, Aquitaine, les 23 et 24 octobre 2012

0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 882
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
802
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Atelier 4 - internet de séjour - ET8

  1. 1. ATELIER A4 :« Internet de Séjour » ©
  2. 2. Aujourd’hui, les barmen des ET8 seront… Bruno LE LAN Laurence HARISPE Pierre ELOY
  3. 3. Lecontexte
  4. 4. la France n’est que 14ème pour la dépense moyenne Le par touriste étranger, alors qu’elle est la 1ère destination mondialeconstat (nb de touristes) Derrière la Suisse er l’Espagne (source : Le Figaro) Quid du nombre 64€ de touristes qui n’iront jamais à l’office de tourisme pendant par jour leur séjour En Espagne, c’est 74€ / jour / touriste
  5. 5. L’idée « Bonjour, que mesuggérez vous pour aujourd’hui ou demain maxi ? » 48H de suggestions
  6. 6. L’objectif est double pour le DMO et sesL’objectif prestataires économiques INFORMER VENDRE Suggérer en démultipliant les Développer le tissu économique points d’accès à l’information local en proposant de l’offre qualitative, alliant conseils ciblée et tout simplement physiques et numériques « ouverte » En Espagne, c’est 74€ / jour / touriste
  7. 7. 3 Trois acteurs co-créateurs et co-diffuseursacteurs pour réussir son cocktail d’Internet de Séjour Prestataire privé Le nouveau diffuseur délocalisé DMO Catalyseur & Touriste créateur original Client avec son Aura Numérique* Greeter numérique Animateur de sa destination en ligne * Notion développée par François Perroy – EMOTIO TOURISME
  8. 8. Larecette
  9. 9. TITRE PARTIE
  10. 10. Devenez McDoIdentifié comme lieu deconnexion, dans toutes lesvilles, avec un logo reconnu,avec un wifi affichant pardéfaut du contenu ciblé…et je consomme !
  11. 11. Wifi TerritorialVous avez peur du « squat »,augmentez les points d’accès survotre destination et transformer unprojet « one shot » en une stratégiede déploiement de wifi territorialDernier exemple sérieux en date :Montréal Tourisme – 18 oct. 2012
  12. 12. TITRE PARTIE
  13. 13. Les applications les plus utilisées sont celles quimoi me parlent de moi ou accèdent à mon Moi … avec un Facebook Connect par exemple
  14. 14. des recherches d’hôtels, de transports33% sur mobile au Royaume Uni * Source : [Hotel Marketing] [TravelMole] via la newsletter de www.technovoyage.com du chiffre d’affaires réalisé par25% showroomprive.com sur mobile (source – 18 octobre 2012) Et vos Et vous ? prestataires ?
  15. 15. Des ergonomies simples… Internaute bigleux
  16. 16. TITRE PARTIE
  17. 17. Multi…tout… screen, support, touch…
  18. 18. Arrêtez de mettre l’icône Hébergement en 1er !!!
  19. 19. Internaute feignant… l’image c’est cooool
  20. 20. Internaute amnésique & facebook connect
  21. 21. TITRE PARTIE
  22. 22. Du multitouch à prix cassé… « Touristiquementparlant… que puis je faire de cet outil  » 1400 à 1700€ Tout nouveau, sorti octobre 2012 Préparez vos contenus !!! test 19 octobre 2012 - Lenovo, IdeaCentre A720
  23. 23. TITRE PARTIE
  24. 24. Soyez fous et inventifs ! Quand l’internet deséjour a un impact sur le mobilier urbain
  25. 25. TITRE PARTIE
  26. 26. TouristonauteNeuneu !!!Votre touriste ne va pas devinervotre stratégie de séjour s’il n’estpas alerté dans la vie réelle.Investissez les 4 par 3 sur lesparkings à touristes, les abris buspour les locaux… les salles Illustration :d’attente des médecins !!! campagne d’affichage urbain Morlaix Tourisme
  27. 27. Laconclusion
  28. 28. Foncez !L’Internet de séjour est toutsauf une connexion froide à unSIT qui doit garder sa place… etl’humain doit le maîtriser ens’engageant dans la suggestion.Et enfin, les voyagistes, les pureplayers ont commencé àprendre le virage dunumérique de séjour… il estencore temps de les dépasser ! Yves Tyrode, directeur général de Voyages-sncf.com
  29. 29. Les grands écrans…les TV connectées.. Un nouvel espace de propagation touristique Etdemain ? Euh…maintenant en fait
  30. 30. Les blablas,c’est sympa…Concrètement ?
  31. 31. Laurence HARISPEL’Internet de séjour enTerre et Côte Basques.
  32. 32. Terre et Côte Basques, c’est… Une association loi 1901 créée en 2007, 12 communes du Sud Pays Basque, 10 offices de tourisme, Une association de socioprofessionnels, 850 adhérents partenaires.
  33. 33. 2002 : les prémices de l’Internet de séjour. Des bornes de disponibilités du jour. Objectifs : être en capacité de renseigner nos clients en temps réel sur les disponibilités des hébergements du jour, à la fermeture de nos structures.
  34. 34. Les bornes de disponibilités du jour : En chiffres 10 bornes installées sur le territoire. de mai à septembre 2012 : 40 912 consultations.
  35. 35. 2010 : une avancée supplémentaire dansl’Internet de séjour : des outils mobiles. 2010 : les consultations sur les téléphones sur une destination le sont essentiellement pour le séjour. 2012 : encore vrai mais également en préparation en séjour. Des outils mobiles développés sur un territoire élargi : la côte basque.
  36. 36. Les outils mobiles MaCôteBasque Les rubriques les plus consultées : Météo – Agenda – Webcam – Activités – Visites. Quelques chiffres de consultation : de janvier à septembre 2012 : 463 650 visites – 2 407 785 pages vues. Une communication exclusivement sur le territoire. Des QR Code mis à disposition de chacun de nos prestataires et imprimés sur les documents « print ».
  37. 37. Une chaîne d’informations numériques pour écrans muraux. Pour les offices de tourisme et les prestataires du territoire. 2012 : 10 offices de tourisme équipés. Fonctionnement : des écrans connectés en Wifi ou en filaire. Une URL de chaîne d’informations géo-localisée. Des informations communes territoriales : météo, agenda du jour, les services proposés par les offices de tourisme. Des informations propres à chaque structure gérées en back office.
  38. 38. Le Wifi à l’échelle d’un territoire mis àdisposition du public début juillet 2012. La solution retenue est celle de 2ISR. Un interlocuteur : Terre et Côte Basques. 18 points publics équipés en 2012 : les offices de tourisme, des sites touristiques stratégiques. 2 professionnels et 2 chambres d’hôte « gîtes de France ».
  39. 39. 1ers retoursUne satisfaction client évidente.Des professionnels et des propriétaires demeublés qui peuvent répondre aux attentesde leurs clients.Sur 10 points connectés à mi-juillet : près de4 000 clients utilisateurs.
  40. 40. Informations et réservations en ligne :des widgets à disposition des prestataires. Un back office ouvert aux prestataires pour la vente au comptoir des sites, visites, activités et billetterie. Des widgets « Agenda » et « Réservation en ligne » à disposition des professionnels.
  41. 41. Et demain… Un site Internet de séjour ??? Réfléchi et travaillé en Programme Local de Formation Interfilières à 25,
  42. 42. Bruno LE LAN L’Internet de séjour Maison du tourismeBaie de Morlaix - Monts d’Arrée
  43. 43. Qui nous sommesUn office de tourisme** et pays touristiqueMorlaix Communauté (65000 hab., 28 com.)Territoire: 11 000 lits touristiques18 personnes à l’année / 35 en saisonDémarche qualité en cours / OT catégorie 1 à termeOrganisation: 4 Bureaux d’information touristique 6 points «i» en saison
  44. 44. Nous et internet
  45. 45. Le web de séjour Au croisement de...
  46. 46. Le web de séjour La cible
  47. 47. Le web de séjour Les enjeuxL’enjeu économique: cibler les clientèles pour fidéliser les partenairesL’enjeu territorial: montrer la diversité et la proximité de l’offreUne visibilité «toutes saisons» parce que tout public
  48. 48. Les outils Le site internet de séjourLe principe: un contenu simplifié Hébergement à la nuitée Loisirs CommercesDéclinaison en version mobile
  49. 49. Les outils La communicationUn flyer «hébergements»Docs papier OT + Agglo, dont guide animationsAffichage urbain (120 X 180)En-tête des RIS (en cours)Vitrophanie des partenaires
  50. 50. Les outilsCoût intégré dans un programme internet global:autour de 5 000 €Fréquentation décevante
  51. 51. Les outils Le wi-fi territorialMise en service en juillet 2011 4 points d’accueil + 1 en 2013Oriente vers le site internet de séjour
  52. 52. Les outils Connexions entre juin et septembreAutour de 4 000 connexions / 4 mois Locquirec, 1 673 Plougasnou, 1 439 Carantec, 560 Morlaix, 300
  53. 53. Les outils Les enseignementsImpact moindre à Morlaix: local plus grandTypologie de clientèle sur le littoral: plus jeuneRéflexion sur la limitation de duréePrésence envahissante / typologie du bâtiment
  54. 54. Les outils La vidéo en séjourProjet avorté de guide numériqueContenus vidéo réalisés: 31 vidéos Sur les pas des habitants du Trégor Visibles en ligne: vus 17 000 fois
  55. 55. Les outils Réflexion / appli mobileAppli mobile avec fonction «push» Coût prévisionnel: 20 000 €Choix du Projet Finistère Tourisme Communication mutualisée Inconvénient: pas directement opérateur Cohérence des contenus / territoires
  56. 56. Avec le recul...En séjour, la communication est essentielle, autant que l’outilLa première cible, les habitants ?Nom «sortiramorlaix.com» à décliner ?
  57. 57. Dans l’avenir... Site de séjour V2 Adapté aux tablettes + partenariat avec les hébergeurs «Éditorialisé» avec des suggestions ? Évolution vers l’accueil numérique Partenariat de communication avec la PQR ?Communication aux partenaires en face à face (démos) pour le Wi-fi territorial, pour le site de séjour
  58. 58. Merci
  59. 59. ENQUÊTE DE SATISFACTION HTTP://BIT.LY/ET8PAU

×