INSPIRER 
IMPLÉMENTER 
UNIVERCITÉ 
REPUBLIC OF CITY bd 
INNOUNIVERVATION 
2014 
INNOVER 
IMAGINER 
...SOYEZ ACTEURS DU CHA...
«Nouvelles 
trajectoires de 
l’innovation: 
l’avenir est au 
participatif.» 
Benedikt von Buchs 
univercité 
Un lieu de cr...
«Comme étudiant, 
j’aurais cracké la 
biologie de cette 
façon.» 
BILL GATES 
Fondateur de MICROSOFT 
Les processus d’inno...
«Sans croire 
au futur, on ne 
construit rien.» 
B. del Bosso 
Pour construire 
du neuf, il faut se 
départir de tout 
pré...
‘ ‘ 
PREJUGE 
No1 
FAUX 
Schweizermachen nur 
Käse 
L’innovation: un carburant essentiel 
pour l’économie suisse 
Chaque a...
‘ ‘ 
PREJUGE 
No 2 
Les 
Suisses ne font pas preuve d’ 
ouverture 
FAUX 
à l’essor de cette nouvelle industrie… 
préfigura...
PREJUGE 
3 
12 UC 13 No 
Gli svizzeri non sono 
creativi 
‘ ‘ 
Développé par Walter Steiner en 1947, 
le sèche-linge Stewi...
«Transgression 
d’aujourd’hui; 
Révolution de 
demain.» 
Benedikt von Buchs 
14 UC 15
Faut-il être 
un scientifique pour 
innover? 
La recherche est-elle 
la chasse gardée de 
spécialistes oeuvrant 
dans un e...
De l’UNIVERSITÉ... 
... à l’UNIVERCITé! 
18 UC 19
«X, Y*: deux lettres 
ont été ajoutées à 
l’alphabet de la vie; 
Biologie DIY, Open 
lab: deux mots ont 
été ajoutés au 
d...
mode 
d’emploi 
22 UC 23
Vous... 
amenez 
Votre savoir-faire 
Vos connaissances 
Votre enthousiasme 
Vos idées 
Votre indépendance… 
UniverCité est...
UNIVERCITé 
UniverCité veut rassembler les disciplines 
les plus diverses autour du thème de la 
biologie et permettre aux...
UN lieu vivant 
DIYBIO Design 
Thinking 
SSTartup 
28 UC 29 
..... 
L’endroit où les idées prennent vie... L’endroit où NA...
La Paillasse PARIS 
La Paillasse est un laboratoire com-munautaire 
pour les biotechnologies 
citoyennes. Il est composé d...
Design 
Le Design Thinking est une méthode de 
créativité qui se veut une synthèse entre la 
pensée analytique et la pensé...
PARTAGEONS 
Au-delà des performances scientifiques et 
technologiques, des nouveaux produits, 
des nouvelles solutions, il...
«Nombreux sont 
ceux qui pensent 
qu’ils le font... 
Encore plus 
nombreux sont ceux 
qui disent qu’ils 
le feront... 
Nou...
«La raison d’être 
d’une organisation 
est de permettre à 
des gens ordinaires 
de faire des choses 
extraordinaires.» 
Pe...
«La route du 
succès 
est toujours 
en construction.» 
soyez acteurs 
vivez le changement 
UNIVERCITé 
vous y accompagnera...
Parce que la biologie et les Sciences de la 
vie sont des sources intarissables d’inspira-tion, 
l’objectif du laboratoire...
UNIVERCITÉ 
REPUBLIC OF CITY bd 
INNOUNIVERVATION 
2014 
44 
UNIVERCITé 
Chemin du Closel 5 
CH-1020 RENENS 
+41 21 697 11...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

UniverCité Corporate brochure

377 vues

Publié le

UniverCité Corporate brochure

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
377
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
5
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

UniverCité Corporate brochure

  1. 1. INSPIRER IMPLÉMENTER UNIVERCITÉ REPUBLIC OF CITY bd INNOUNIVERVATION 2014 INNOVER IMAGINER ...SOYEZ ACTEURS DU CHANGEMENT...SOYEZ ACTEURS Nous construisons un laboratoire communautaire et citoyen à Renens 26 mai 2014 ROI an 1
  2. 2. «Nouvelles trajectoires de l’innovation: l’avenir est au participatif.» Benedikt von Buchs univercité Un lieu de créativité et de rencontre entre Sciences& DESIGN Durant les cinquante dernières années, la recherche dans les Sciences de la vie est devenue la chasse gardée de spécialistes dans des environnements académiques ou industriels. Si ces institutions continuent à produire une connaissance fondamentale indispensable, une troisième voie est en train de voir le jour grâce à des outils de plus en plus accessibles, et à une volonté grandissante de démystifier la technologie. Dans un environnement ouvert dédié à la recherche participative, UniverCité veut être le lieu d’exploration de cette troisième voie et veut soutenir des projets en fonc-tion, non pas seulement de leur valeur scientifique ou commerciale, mais aussi de leur complémentarité par rapport aux trajectoires traditionnelles. Nous croyons qu’un nouveau type de créa-tivité peut naître d’une rencontre entre spécialistes et grand public, entre profes-sionnels et amateurs. Encore faut-il leur proposer un lieu pour se rencontrer: c’est UniverCité. Une innovation nécessite d’être comprise, de s’intégrer vite dans un contexte où elle est inhabituelle pour les usagers. Le design est ici forcément stratégique. Il sait articu-ler des problématiques interdépendantes, telles que technologie, culture, esthétique, économie, etc., et prendre en compte des contraintes globales. Renens ne pouvait fournir meilleur envi-ronnement. à un jet de pierre d’UniverCité se trouvent de hauts lieux du design qui, à l’image des Ateliers de la Ville de Renens, offrent un cadre propice à la création, à l’émulation, à la réalisation de projets en matière de communication visuelle, gra-phisme, design et architecture. En se positionnant à l’interface entre la science, la technologie et le design, UniverCité bâtit des ponts entre des domaines qui peuvent paraître éloignés alors que ces termes sont de plus en plus associés. Ne parle-t-on pas «d’Innovation by Design»? L’innovation aime le design car le design permet de rendre tangibles les innovations. 2 UC 3
  3. 3. «Comme étudiant, j’aurais cracké la biologie de cette façon.» BILL GATES Fondateur de MICROSOFT Les processus d’innovation ne sauraient se suffire d’un environnement classique, s’appuyant uniquement sur des ressources internes à une organisation, grâce notam-ment à des systèmes de management des idées à destination des collaborateurs, des incubateurs internes ou encore via la R&D. Ils doivent se développer en parallèle de celui-ci en réponse au fait que les frontières entre une organisation et son écosys-tème tendent à se dématérialiser. 1Longtemps centrée sur son principal sujet, l’Homme, la médecine s’est ensuite tournée vers la biologie 2qui lui offrait une meilleure compré-hension 1 1 2 de la maladie. Mais, il lui fal-lait d’investigation, des solutions à proposer. Le 3 Médecine Médecine Biologie Médecine Biologie Médecine des outils Biologie des méca-nismes à l’origine Technologie Médecine pharmacien et les artisans lui fournirent la technologie 3nécessaire à son développe-ment. tout un secteur industriel. 4Le secteur des Sciences de la vie voyait le jour. D’abord chimique et pharmaceutique, il se dévelop-pa dans les domaines de la biotechnologie et du biomédical. Mais ce rapprochement fut plus profond: la recherche apportait la créativité, et l’industrie la rigueur nécessaire au développement de nouvelles solutions. 5Aujourd’hui la tendance est à l’ouver-ture, «innovation ouverte»), une démarche qui consiste à aller chercher en dehors de l’organisation des connaissances ou même des ressources et qui, à l’inverse, met à la disposition de l’écosystème les ressources et savoirs de cette même organisation. C’est dans cette trajectoire que s’inscrit UniverCité qui offre près de 1000 m2 d’open labs et un système de management des idées ouverts au grand public. Ainsi, nous passons d’une médecine tradi-tionnelle schéma anamnèse-médicament-hospitalisa-tion du traitement, de nouvelles approches qui sont le fruit des efforts de recherche et surtout d’une nouvelle façon de conduire la recherche médicale: une recherche transdisciplinaire, translationnelle, Industrie Technologie Technologie Industrie Celui-ci permit le développement de à «l’open innovation» (littéralement qui s’appuie grandement sur le à une médecine qui intègre la préven-tion, le diagnostic et la personnalisation tirant profit des progrès scienti-fiques et technologiques. Open Innovation Médecine Participative Biologie univercité 4 explore les nouvelles trajectoires de l’innovation 4 UC 5
  4. 4. «Sans croire au futur, on ne construit rien.» B. del Bosso Pour construire du neuf, il faut se départir de tout préjugé, faire passer le jugement avant l’opinion. 6 UC 7
  5. 5. ‘ ‘ PREJUGE No1 FAUX Schweizermachen nur Käse L’innovation: un carburant essentiel pour l’économie suisse Chaque année, le cabinet Booz & Co sort un classement des entreprises qui investissent le plus en Recherche & Développement. Dans ce domaine, les entreprises suisses sont à l’honneur puisque depuis plusieurs années déjà, elles sont non seulement sur-représentées dans ce classement, mais elles en occupent les premières places. La Suisse a fait le pari des industries de niche et de l’innovation. En plus de procu-rer des emplois qualifiés et de permettre le recrutement de personnel ultra-spécialisé (y compris des étrangers qui veulent travailler en Suisse), ce positionnement permet à l’économie suisse de réduire son exposi-tion aux crises économiques. Dans certains cantons, comme le canton de Vaud, les branches technologiques, en général très friandes de R&D, occupent jusqu’à 50% des emplois: leur importance est donc majeure. Mais nous pouvons faire plus... 8 UC 9
  6. 6. ‘ ‘ PREJUGE No 2 Les Suisses ne font pas preuve d’ ouverture FAUX à l’essor de cette nouvelle industrie… préfigurant les contributions décisives au développement des High Tech qui conti-nuent d’irriguer notre pays. Intégration d’entrepreneurs et de valeurs Derrière toute grande innovation, il y a des Hommes. Ici également, les exemples d’intégration sont légions. Rappelons-nous que Nestlé a été fondée par le pharmacien d’origine allemande Henri Nestlé; que Xavier Givaudan, est français; que c’est un binational anglais, Charles Eugene Lancelot Brown, qui fonda aux côtés de Walter Boveri, natif de Bamberg en Allemagne, la société Brown, Boveri & Cie; que, plus récemment, de nombreux industriels à l’image des familles Bertarelli et Mauvernay ont rejoint notre pays pour y créer et développer leurs sociétés… Et cette histoire se perpétue apportant à la Suisse son dynamisme entrepreneurial. Intégration de connaissances Dans l’introduction de sa célèbre encyclo-pédie, Diderot disait: «il y a deux moyens de cultiver les Sciences: l’un d’augmen-ter la masse des connaissances par des découvertes (…); l’autre de rapprocher les découvertes (…) ». Vérité au 18e siècle, nécessité au 21e. Peu visible pour le grand public et pourtant véritable moteur du changement, l’approche interdisciplinaire ne cesse d’ouvrir de nouvelles avenues, et constitue notre meilleur atout pour soutenir notre position de leader dans de nombreux secteurs industriels. Intégration des nouvelles trajectoires de l’innovation C’est la vocation d’UniverCité... L’histoire de la Suisse est une histoire d’intégrations réussies Si cette terre d’opportunité qu’est la Suisse a su se créer une place enviable dans un contexte de concurrence entre pays et régions, c’est avant tout en faisant preuve d’ouverture et en s’érigeant en championne de l’intégration. Intégration et diffusion de savoir Au 16e siècle, de grands chercheurs en médecine, tels que Paracelse, André Vésale, ou encore Érasme de Rotterdam, viennent à Bâle et y font imprimer leurs thèses ou traités. La ville participe ainsi au courant humaniste de la Renaissance et à ses progrès scientifiques. Plus près de nous, une clé du succès de la Suisse est sa capacité à innover. Pour cela, nos hautes écoles attirent les meilleurs talents, suisses et étrangers, dans un environnement globalisé. Cette ouver-ture est un atout précieux qu’on peut mesu-rer, entre autres, par son degré de compé-titivité internationale dans le domaine du savoir. Intégration et valorisation de savoir-faire Notre essor industriel s’est construit autour de générations d’entrepreneurs qui ont franchi nos frontières. Parmi les contri-butions les plus déterminantes, citons les huguenots qui nous ont apporté la chimie et l’horlogerie. Fuyant leur pays après la révocation de l’Édit de Nantes, des tisse-rands et des négociants en soie firent de Bâle la capitale du ruban. Le besoin de teintures favorisa l’implantation de l’indus-trie chimique qui, se diversifia dans la chimie fine puis le secteur pharmaceutique. L’histoire de l’horlogerie suivit un destin parallèle s’appuyant sur d’habiles artisans qui importèrent en Suisse le savoir-faire horloger ainsi que des capitaux nécessaires 10 UC 11
  7. 7. PREJUGE 3 12 UC 13 No Gli svizzeri non sono creativi ‘ ‘ Développé par Walter Steiner en 1947, le sèche-linge Stewi permet, grâce à son sys-tème de rotation, de suspendre la lessive sans avoir à tourner autour. Inventée par Fritz Schori en 1934, la clé Kaba et son cylindre adapté représentent la quintessence de la sécurité suisse. En créant la marque Swatch au début des années 80, Nicolas Hayek a sauvé l’in-dustrie horlogère suisse, alors menacée de mort par la concurrence asiatique. Imaginé en 2012 par l’école polytech-nique fédérale de Lausanne (EPFL), le satel-lite Clean Space One doit permettre de ramasser et de détruire les nombreux déchets gravitant autour de la Terre. L’éplucheur: ce petit ustensile de cui-sine permet un épluchage particulièrement aisé et économique. Son inventeur, Alfred Neweczerzal, a fondé après la Seconde Guerre mondiale l’entreprise Zena AG, qui le fabrique encore aujourd’hui. Conçue par Max Miedinger en 1956, Helvetica est devenue une icône de la typo-graphie et reste l’une des polices de caractères les plus utilisées dans le monde. ... et il ne s’agit que de quelques exemples. UniverCité est un nouvel outil au service de l’innovation... FAUX
  8. 8. «Transgression d’aujourd’hui; Révolution de demain.» Benedikt von Buchs 14 UC 15
  9. 9. Faut-il être un scientifique pour innover? La recherche est-elle la chasse gardée de spécialistes oeuvrant dans un environne-ment académique ou industriel? NON! Pas seulement! Innover, c’est l’affaire de tous! Soyez les acteurs du changement Rejoignez UNIVERCITé 16 UC 17
  10. 10. De l’UNIVERSITÉ... ... à l’UNIVERCITé! 18 UC 19
  11. 11. «X, Y*: deux lettres ont été ajoutées à l’alphabet de la vie; Biologie DIY, Open lab: deux mots ont été ajoutés au dictionnaire de l’innovation.» Benedikt von Buchs *Romesberg et al., Nature. 2014 May 7. doi: 10.1038/nature13314 Design thinking Industrielle et créative, telle est la définition de cette science! Abreuvé par les prouesses et l’inventivité de certains acteurs majeurs tels qu’Apple, le «design thinking» est orienté vers l’utilisateur final. Au-delà des qualités artistiques des designers, cette science se joue de la matière et de l’es-pace pour transcender une innovation en un outil de la vie quotidienne qui doit devenir indispensable. Le design thinking, né de la volonté d’inno-ver, se situe à la croisée de l’art, de l’ingénierie et du marketing. Open lab Pourquoi une telle structure alors que l’environnement scientifique autour de Renens est déjà bien fourni? Partons tout d’abord d’un certain nombre de constats. D’une part, le design dans cette ville est largement représenté et son orientation industrielle est gran-dissante (ex. imprimantes 3D). De même, de par la proximité de l’EPFL et d’un grand nombre de sociétés orientées vers les technologies médicales, cette région est le fer de lance d’un certain nombre d’innovations dans le domaine (ex. stents cardiaques). Néanmoins, il est difficile pour le citoyen de se tenir informé des développements et de comprendre les enjeux. D’autre part, les politiques scientifiques, fondées sur la compétitivité, soumettent les instituts de recherche à de lourdes contraintes d’investissements faites parfois au détriment de la créativité et de la prise de risque. Pour toutes ces raisons, l’objectif d’UniverCité qui milite pour une démocratisation de la recherche est de dévelop-per des technologies de rupture situées la croisée de diverses disciplines tout en restant orientées vers le public qui in fine en sera le bénéficiaire principal. DIY biology La biologie DIY, ou biologie DIT (Do-It-Together, à faire ensemble), c’est faire de la recherche tout en promouvant la création et «l’utilisation d’outils open source et en revandiquant une indépendance par rapport aux institutions acadé-miques et industrielles». Alessandro Delfanti, auteur de Bio-hackers. The politics of open science. Parfois appelée biologie de garage, ou biohacking, cette discipline est apparue il y a moins de dix ans et a rapidement pris une dimension internationale. En transposant l’éthique des hackers à la biologie, le biohacking veut promouvoir l’accès open source à l’information et au matériel de recherche pour stimuler une innovation accessible au plus grand nombre. 20 UC 21
  12. 12. mode d’emploi 22 UC 23
  13. 13. Vous... amenez Votre savoir-faire Vos connaissances Votre enthousiasme Vos idées Votre indépendance… UniverCité est ouvert à tous, sans discrimi-nation. Le modèle économique ne repose pas sur un tarif de location, ce qui permet de rendre cet espace de liberté et d’innova-tion accessible à tous. En tant qu’acteur de ces lieux, vous nous rejoindrez armé de votre savoir-faire, de vos connaissances et de vos idées ou projets qui seront validés par la communauté. Doté d’une grande curiosité et d’une envie d’ap-prendre, guidé par votre enthousiasme et votre volonté d’ouverture, vous participerez à l’élaboration de projets dans les domaines des sciences médicales et du design en y apportant vos propres compétences... 24 UC 25
  14. 14. UNIVERCITé UniverCité veut rassembler les disciplines les plus diverses autour du thème de la biologie et permettre aux cultures de se confronter dans un espace de liberté. Ces rencontres sont propices à une créativi-té d’où pourront germer des idées révo-lutionnaires, à l’interface entre sciences citoyennes, sciences biomédicales et design. L’approche est une initiative révolution-naire et expérimentale propre à stimuler l’innovation et le développement de nou-velles technologies. ...Nous Proposons 73656-55674-1-9 73656-55674-1-9 L’ENDROIT Où LES IDéES PRENNENT VIE 0 00000 00000 0 Dès mai 2014 un lieu une communauté une liberté 26 UC 27
  15. 15. UN lieu vivant DIYBIO Design Thinking SSTartup 28 UC 29 ..... L’endroit où les idées prennent vie... L’endroit où NAISSENT LES START-UP......
  16. 16. La Paillasse PARIS La Paillasse est un laboratoire com-munautaire pour les biotechnologies citoyennes. Il est composé de passionnés d’origines très diverses ayant pour point commun une curiosité pour la biologie et les biotechnologies, et une envie d’ap-prendre et de créer ensemble leur propres projets dans le domaine des sciences du vivant en y injectant leur compétences personnelles. Soutenue par les autorités françaises et la Ville de Paris, La Pail-lasse est aujourd’hui située au coeur de la capitale et concentre ses activités sur plus de 500m2. DIY BIO DIYbio.org est un mouvement fondé en 2008 dans le but d’établir une commu-nauté active de biologistes suggérant que la biotechnologie, pour être bénéfique, ne doit plus être obscure pour le plus grand nombre, mais au contraire être en lien étroit avec la population. UniverCité s’inscrit dans le mouve-ment mondial de science participative «DoItYourself biology» ou «DIYBio», né aux États-Unis en 2008. Ce mouvement en expansion regroupe plus de 5000 personnes autour d’une quarantaine de laboratoires communautaires tels que Genspace à New York, Biocurious en Californie, Madlab à Manchester, en Angleterre ou La Paillasse à Paris. UniverCité a noué des liens étroits avec la communauté DIYbio européenne, et en particulier avec La Paillasse, un labo-ratoire un mouvement global Charte éthique du mouvement européen de biologie DIY Transparence: mettre l’accent sur la transparence et le par-tage d’idées, de savoirs, de données et de résultats Sécurité: adopter des bonnes pratiques de laboratoire Open Access: promouvoir les sciences citoyennes et popula-riser l’accès aux biotechnologies éducation: participer à l’éducation du grand public au sujet des biotechnologies, leurs bénéfices et leurs implications Modestie: reconnaître ne pas tout savoir Communauté: écouter attentivement les doutes et les ques-tions de tous et y répondre honnêtement Buts pacifiques: n’utiliser les biotechnologies qu’à des fins pacifiques Respect: respecter les êtres humains et tous les autres orga-nismes vivants LIENS UTILES DIYBIO http://diybio.org http://www.lapaillasse.org d’innovation communautaire situé au centre de Paris. Le but est de faciliter l’échange d’informations, de personnes et de compétences entre differents lieux pour stimuler au maximum le dévelopement collaboratif des projets. UniverCité s’inscrit également dans la mouvance des Fablabs, un réseau d’ate-liers ouverts au public, où toutes sortes d’outils, en général dédiés à l’électronique et à la robotique, sont mis à disposition. Né aux États-Unis dans les années 1990, ce mouvement rassemble plus de 150 ateliers dans le monde. Propices aux collabora-tions interdisciplinaires, ces lieux favorisent l’innovation. http://diybio.org/codes/ 30 UC 31
  17. 17. Design Le Design Thinking est une méthode de créativité qui se veut une synthèse entre la pensée analytique et la pensée intuitive. Il s’appuie sur un processus de co-créativité. Une innovation nécessite d’être comprise, de s’intégrer vite dans un contexte où elle est inhabituelle pour les usagers. Le design est ici forcément stratégique. Il sait articu-ler des problématiques interdépendantes telles que technologie, culture, esthétique, économie, etc., et prendre en compte des contraintes globales. Renens ne pouvait fournir meilleur envi-ronnement. à un jet de pierre d’UniverCité se trouvent de hauts lieux du design qui, à l’image des Ateliers de la Ville de Renens, offrent un cadre propice à la création, à l’émulation, à la réalisation de projets en matière de communication visuelle, gra-phisme, design et architecture. En se positionnant à l’interface entre la science, la technologie et le design, UniverCité bâtit des ponts entre des domaines qui peuvent paraître éloignés alors que ces termes sont de plus en plus associés. Thinking 32 UC 33
  18. 18. PARTAGEONS Au-delà des performances scientifiques et technologiques, des nouveaux produits, des nouvelles solutions, il s’agit de s’assurer que ces découvertes se traduiront en béné-fices mesurables et qu’elles seront mises au plus tôt au service du grand public. Il y a toujours un long temps de maturation entre une découverte scientifique et son application en clinique. Pasteur et Koch ont mis en avant l’existence de germes au 19e. Il a fallu attendre une génération pour bénéficier de l’apport des antibiotiques. Le but doit être de réduire ce temps au mini-mum… Pour cela, il faut tester au plus vite ces nouvelles approches, ces nouvelles subs-tances actives afin de contribuer à répondre à des questions simples: permettent-elles d’améliorer la qualité de vie... et -soyons ambitieux- de sauver des vies? le même esprit entrepreneurial STartup NOUS 34 UC 35
  19. 19. «Nombreux sont ceux qui pensent qu’ils le font... Encore plus nombreux sont ceux qui disent qu’ils le feront... Nous l’avons fait!» Les fondateurs UniverCité est un espace d’éducation, de découverte et d’innovation. Il est ouvert à tous, sans discrimination: aux étu-diants, aux chercheurs professionnels et aux curieux, sans qu’ils n’aient besoin de connaissances préalables. une intitiative d’INARTIS qui lui offre un environnement et fédères des ressources La mise à disposition de laboratoires et de bureaux, ainsi que la richesse de l’écosys-tème local, des acteurs soutenant le projet et le réseau international vont permettre de transformer des idées en innovation, des prototypes en technologies. Les acteurs de ce lieu, auront la possibilité d’utiliser leur temps, leurs connaissances et leur imagination dans des projets pluridis-ciplinaires et à but non lucratif ayant pour objectif le développement de technologies, solutions et produits. UniverCité s’intègre dans le giron d’INAR-TIS qui lui fournit l’environnement néces-saire à son développement et fédère les res-sources essentielles à son fonctionnement. Inartis a pour but principal de promou-voir l’innovation, notamment dans les domaines technologiques et des Sciences de la vie, et de favoriser les interactions entre innovateurs et institutions de recherche et d’enseignement, ainsi que les entreprises du domaine concerné. Son but est strictement non lucratif. Dans la réalisation de ses buts et l’accom-plissement de ses tâches, Inartis vise égale-ment à: Promouvoir des conditions favorables à la concrétisation d’innovations; univercité Soutenir toute initiative visant à établir un climat favorable à l’innovation et à la valorisation; Contribuer au transfert de connais-sances dans les domaines de l’innovation et de la technologie; Promouvoir et renforcer les synergies existantes entre différents organismes de promotion de l’innovation; Favoriser le transfert de technologies et de compétences; Développer les échanges entre les milieux scientifiques, économiques, finan-ciers et politiques sur les thématiques rela-tives à l’innovation; Entretenir des relations avec les ini-tiatives similaires au niveau national et international. Parmi les partenaires majeurs fédérés par Inartis dans le cadre de cette initiative, la Ville de Renens et le CACIB mettent à disposition des espaces industriels à la fois fonctionnels et spacieux (près de 1000 m2). Citons également tous les acteurs qui rendent possible cette ini-tiative: les IRL+, Altran, Debiopharm... et la liste s’allonge tous les jours... Merci pour votre confiance et votre sou-tien ! 36 UC 37
  20. 20. «La raison d’être d’une organisation est de permettre à des gens ordinaires de faire des choses extraordinaires.» Peter Drucker CDS Transfert de savoir Vulgarisation Sensibilisation Transfert de technologie Coaching Accompagnement www.inartisnetwork.ch Innovation Créativité Publications Edition Nextrends Networking Financement Entrepreneurship PME Start-up www.clefs-du-savoir.com FUN ROI Hébergement Laboratoires Actualité Innovation Sciences de la vie Club NR1 www.inartis.ch Partenariats CB BD www.espacec.ch www.univercity.ch www.nextrends.ch www.republic-of-innovation.ch L’environnement amené par INARTIS 38 UC 39
  21. 21. «La route du succès est toujours en construction.» soyez acteurs vivez le changement UNIVERCITé vous y accompagnera. - Les fondateurs 40 UC 41
  22. 22. Parce que la biologie et les Sciences de la vie sont des sources intarissables d’inspira-tion, l’objectif du laboratoire communau-taire UniverCité est de rendre accessible les outils nécessaires à ces domaines de recherche et de rendre possibles des projets qui pourront conduire au développement de nouvelles approches allant des bio-matériaux aux technologies médicales, en passant par les arts plastiques, les énegies renouvelables, et beaucoup d’autres. Des espaces de rencontre, des équipements scientifiques, des laboratoires, des bureaux, des ateliers... bref, un environnement qui vous permettra d’exprimer votre créativité et votre esprit entrepreneurial. «Un environnement, des ressources pour soutenir l’innovation.» Le Plan UNIVERCITÉ bd 42 UC 43
  23. 23. UNIVERCITÉ REPUBLIC OF CITY bd INNOUNIVERVATION 2014 44 UNIVERCITé Chemin du Closel 5 CH-1020 RENENS +41 21 697 11 18 bd@republic-of-innovation.ch

×