Territoires à énergie positive et entreprises       des bénéfices réciproques
Economie et territoire : 3 piliers     • Emploi,                                           Industrie agro alimentaire     ...
Economie et territoire : 3 piliers     • Emploi,                                           Industrie agro alimentaire     ...
Economie et territoire : 3 piliers     • Emploi,                                          Industrie agro alimentaire     •...
Economie et territoire : 3 piliers     • Emploi,                                           Industrie agro alimentaire     ...
Economie et territoire : 3 piliers     • Emploi,                                        Industrie agro alimentaire     • D...
En quoi la                       démarche territoire                        à énergie positive                         per...
Territoire à énergie positiveUn plan d’action…             qui dépasse les questions énergétiques Conso 2012: 220 GWh     ...
Les créateurs d’entreprises       Pour les entreprises                     Pour le territoire                             ...
Géotexia   Géotexia :
Géotexia   Géotexia :
Géotexia      Géotexia :Un capital détenu par :     - La CUMA Mené énergies : 34 %     - Le groupe IDEX : 33 %     - La ca...
Géotexia          Pour les entreprises                                           Pour le territoire                       ...
ContactsTél : 02 96 31 47 17accueil@mene.frPrésident :                              Jean Pascal GuillouëtVice président - ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

ComCom du Mené: territoire et entreprises, des bénéfices réciproques

760 vues

Publié le

TERRITOIRE A ENERGIE POSITIVE & ENTREPRISES
DES BENEFICES RECIPROQUES

De plus en plus d’initiatives de maitrise de la demande en énergie et de développement des énergies renouvelables sont portées par les acteurs économiques, souvent de manière éparse.
Peuvent-elles être coordonnées dans une politique de Territoire à Energie Positive ?

Les entreprises peuvent-elles être des maillons forts d’une stratégie territoire à énergie positive en contribuant rapidement et fortement à l’atteinte des objectifs de sobriété, d’efficacité et de production d’énergies renouvelables?

Comment, à partir d’une politique énergétique forte, un territoire peut-il renforcer son attractivité, son rayonnement et créer une dynamique de développement
économique?

Des retours d’expérience et des projets qui vont au-delà d’une politique énergétique, en matière d’écologie territoriale, d’attractivité économique, de marketing territorial…

Animé par Didier LOPEZ, directeur du développement économique de la Communauté de communes du Val de Drôme, avec les intervenants (accompagnés d’entreprises parties-prenantes) :
Laurent DERE, président de l’association de gestion de la marque Biovallée® et vice-président de la CC du Val de Drôme
Jean-François CARON, conseiller régional NPDC, maire de Loos-en-Gohelle
Laurent GAUDICHEAU, directeur de la Communauté de communes du Mené
Christophe BLAVOT, gérant cofondateur d’Ecologie Industrielle Conseils

Cet atelier s'est déroulé le jeudi 27 septembre 2012 à Die (Biovallée), dans le cadre des 2è rencontres nationales "énergie et territoires ruraux, vers des territoires à énergie positive".
Plus d'informations: www.territoires-energie-positive.fr

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
760
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
147
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

ComCom du Mené: territoire et entreprises, des bénéfices réciproques

  1. 1. Territoires à énergie positive et entreprises des bénéfices réciproques
  2. 2. Economie et territoire : 3 piliers • Emploi, Industrie agro alimentaire • Démographie • 2 300 emplois – 35 % des actifs du territoires • Le lien à un groupe de distribution • Mono activité • De nombreux métiers (siège social) • Faible mixité sociale • Forte pression environnementale • Pression environnementale • Besoin d’un approvisionnement • Mal être agricole important • Une seule entreprise Agriculture Artisanat • 400 emplois (300 exploitations) en élevage – 12 % des actifs • 80 établissements dont 45 dans le • Une activité encrée au territoire – secteur du bâtiment – 300 actifs filière amont de l’IAA • Des entreprises qui se renouvellent • Des enjeux environnementaux qui • Eloignement urbain freinent le renouvellement des • Des difficultés à accéder aux exploitations commandes publiques • La dépendance à des paramètres qui se décident ailleurs
  3. 3. Economie et territoire : 3 piliers • Emploi, Industrie agro alimentaire • Démographie • 2 300 emplois – 35 % des actifs du territoires • Le lien à un groupe de distribution • Mono activité • De nombreux métiers (siège social) • Faible mixité sociale • Forte pression environnementale • Pression environnementale • Besoin d’un approvisionnement • Mal être agricole important • Une seule entreprise Agriculture Artisanat • 400 emplois (300 exploitations) en élevage – 12 % des actifs • 80 établissements dont 45 dans le • Une activité encrée au territoire – secteur du bâtiment – 300 actifs filière amont de l’IAA • Des entreprises qui se renouvellent • Des enjeux environnementaux qui • Eloignement urbain freinent le renouvellement des • Des difficultés à accéder aux exploitations commandes publiques • La dépendance à des paramètres qui se décident ailleurs
  4. 4. Economie et territoire : 3 piliers • Emploi, Industrie agro alimentaire • Démographie • 2 300 emplois – 35 % des actifs du territoires • Le lien à un groupe de distribution • Mono activité • De nombreux métiers (siège social) • Faible mixité sociale • Forte pression environnementale • Pression environnementale • Besoin d’un approvisionnement • Mal être agricole important • Une seule entreprise Agriculture Artisanat • 400 emplois (300 exploitations) en élevage – 12 % des actifs • 80 établissements dont 45 dans le • Une activité encrée au territoire – secteur du bâtiment – 300 actifs filière amont de l’IAA • Des entreprises qui se renouvellent • Des enjeux environnementaux qui • Eloignement urbain freinent le renouvellement des • Des difficultés à accéder aux exploitations commandes publiques • La dépendance à des paramètres qui se décident ailleurs
  5. 5. Economie et territoire : 3 piliers • Emploi, Industrie agro alimentaire • Démographie • 2 300 emplois – 35 % des actifs du territoires • Le lien à un groupe de distribution • Mono activité • De nombreux métiers (siège social) • Faible mixité sociale • Forte pression environnementale • Pression environnementale • Besoin d’un approvisionnement • Mal être agricole important • Une seule entreprise Agriculture Artisanat • 400 emplois (300 exploitations) en élevage – 12 % des actifs • 80 établissements dont 45 dans le • Une activité ancrée au territoire – secteur du bâtiment – 300 actifs filière amont de l’IAA • Des entreprises qui se renouvellent • Des enjeux environnementaux qui • Eloignement urbain freinent le renouvellement des • Des difficultés à accéder aux exploitations commandes publiques • La dépendance à des paramètres qui se décident ailleurs
  6. 6. Economie et territoire : 3 piliers • Emploi, Industrie agro alimentaire • Démographie • 2 300 emplois – 35 % des actifs du territoires • Le lien à un groupe de distribution • Mono activité • De nombreux métiers (siège social) • Faible mixité sociale • Forte pression environnementale • Pression environnementale • Besoin d’un approvisionnement • Mal être agricole important • Une seule entreprise Agriculture Artisanat • 400 emplois (300 exploitations) en élevage – 12 % des actifs • 80 établissements dont 45 dans le • Une activité encrée au territoire – secteur du bâtiment – 300 actifs filière amont de l’IAA • Des entreprises qui se renouvellent • Des enjeux environnementaux qui • Eloignement urbain freinent le renouvellement des • Des difficultés à accéder aux exploitations commandes publiques • La dépendance à des paramètres qui se décident ailleurs
  7. 7. En quoi la démarche territoire à énergie positive permet de faire passer les signauxEN Energétiques rouge au vert pourJ Economiques les entreprises etE pour le territoire ? SociauxU EnvironnementauxX
  8. 8. Territoire à énergie positiveUn plan d’action… qui dépasse les questions énergétiques Conso 2012: 220 GWh 2012 2020 Produire ou économiser : • 220 Gwhéolien 15 60 • 19 000 TEPbois bûches 8 8 Investir :bois plaquettes 2,5 6 • 25 000 k€ (2008 – 2012)huile carburant 4,5 16 Relocaliser :biogaz 15 25 • Des emplois et compétences • Des outils de productionphotovoltaïque 0,3 5 • 2 000 k€ de dépenses annuelleséconomies bâtiment 1 20économies industrie 1 10 Stabiliser ou réduire : • la facture énergétique des Taux de couverture 22 % 68 % ménages, des entreprises et des collectivités
  9. 9. Les créateurs d’entreprises Pour les entreprises Pour le territoire • 6 entreprises créées en 1 an sur des• Une pépinière et un parc métiers nouveaux – 12 emplois d’activité dédiés • Une crédibilité de la démarche• Un bâtiment porteur d’image énergie auprès de la population• Une synergie sur des métiers • Des compétences nouvelles pour émergents : BtoB mettre en œuvre la stratégie territoriale• Un accompagnement technique et économique par les agents de la collectivité• Une communication renforcée par l’image du territoire• Une adaptation aux compétences exigées dans les commandes publiques
  10. 10. Géotexia Géotexia :
  11. 11. Géotexia Géotexia :
  12. 12. Géotexia Géotexia :Un capital détenu par : - La CUMA Mené énergies : 34 % - Le groupe IDEX : 33 % - La caisse des dépôts : 33 %
  13. 13. Géotexia Pour les entreprises Pour le territoire • Economie et social• Economie • 5 emplois : emplois qualifiés + maintenance, • 33 exploitations transmissibles transport + sièges d’exploitations • Complémentarité avec l’activité IAA : un • Renforcement du lien entre IAA et le territoire avantage compétitif en terme • Un site industriel attractif d’approvisionnement • La valorisation de 225 tonnes de MS bois • Environnement énergie dans les chaudières des communes • 12 millions kWh électriques• Environnement • 12 millions kWh thermique (3 disponibles) • 33 exploitations qui ont un plan d’épandage • Crédit carbone de 10 000 tonnes en règle • Une ressource pour alimenter la filière bois • Production d’engrais organiques en• Social : substitution d’engrais fossiles • Lien entre agriculteurs • Rejet dans le milieu de 30 000 m3 d’eau à • Liens agriculteurs, industriels, 3 mg Nh4 administrations • 2100 ha de plans d’épandage libérés par l’industrie• Gouvernance : • • Plus value immatérielle Un soutien « sans faille » des élus à une initiative qui a mis 10 ans avant de sortir de • Image terre • Identification par des acteurs nationaux • Un portage du foncier par la collectivité (ADEME, CDC,…)
  14. 14. ContactsTél : 02 96 31 47 17accueil@mene.frPrésident : Jean Pascal GuillouëtVice président - commission énergie : Jacky AignelDirecteur : Laurent GaudicheauDéveloppement des énergies renouvelables : Marc ThéryÉconomies d’énergies dans les bâtiments : Régis LongeardAnimateur économique : Sébastien Guillemard Président : Dominique Rocaboy dominique.rocaboy@gmail.com Merci

×