Comment engager la transition énergétique     dans les territoires ruraux ?               Christian Couturier
Les trois premières marches• 1er échelon : l’indispensable kit de démarrage   •   Économe de flux   •   Espace info énergi...
Scénario « type négaWatt »                    140                                                             Population d...
Production d’énergie renouvelableChaque carte représente lamême production d’énergie :        1000 tep                   1...
Economies d’énergie                                                                               Economiser              ...
« Facture » énergies fossiles à l’échelle du territoire                                                        130 million...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Comment engager la transition énergétique dans les territoires ruraux? Approche de Solagro

1 342 vues

Publié le

ENERGIES RENOUVELABLES
EVALUER LE POTENTIEL DU TERRITOIRE ET ENGAGER RAPIDEMENT DES PROJETS

Pour un territoire, l’identification des ressources mobilisables est un préalable à une politique énergies renouvelables efficace.
Cerner au mieux les opportunités pour engager rapidement les bons projets c’est réussir à faire la part entre les potentiels physiques identifiables et la capacité du territoire à les mobiliser effectivement.
Notre atelier tentera de situer l’évaluation des potentiels énergies renouvelables entre ces deux dimensions : approche « experte » d’un côté, approche « concertée » de l’autre. En cherchant notamment à en montrer les complémentarités et à identifier les conditions nécessaires pour une transformation des potentiels en projets !
Dans un contexte de variabilité des paramètres économiques, quels outils mobiliser pour démarrer rapidement? A quelle(s) échelle(s) travailler ? Quelles expertises mobiliser ? Comment valider localement les priorités et impliquer les acteurs dès l’amont ?

Animé par Joseph BOUREZ, directeur de Polénergie, et Stéphanie PRADINES, Polénérgie, pour le réseau IERA (espaces Info-Energie de Rhône-Alpes) avec les intervenants :
Marc THERY, Consultant en stratégie énergétique et chargé de mission énergie, Communauté de communes du Mené
Jean-François VEILLE, chargé de mission bois-énergie, URACOFRA
Oriane ASSALI, GERES, chargé de mission "énergies propres", GERES
André VERMOREL, élu de la Communauté de communes DRAGA (07)
Christian COUTURIER, directeur du Pôle énergie, SOLAGRO

Cet atelier s'est déroulé le jeudi 27 septembre 2012 à Die (Biovallée), dans le cadre des 2è rencontres nationales "énergie et territoires ruraux, vers des territoires à énergie positive".
Plus d'informations: www.territoires-energie-positive.fr

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 342
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
260
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Comment engager la transition énergétique dans les territoires ruraux? Approche de Solagro

  1. 1. Comment engager la transition énergétique dans les territoires ruraux ? Christian Couturier
  2. 2. Les trois premières marches• 1er échelon : l’indispensable kit de démarrage • Économe de flux • Espace info énergie • Animateur énergie – climat• 2nd échelon : mobiliser ! • Diagnostic simple : le « jeu de cartes » • Faire émerger les forces vives plutôt qu’un catalogue• 3ème échelon : le plan • Fixer des objectifs • Créer les outils opérationnels 2
  3. 3. Scénario « type négaWatt » 140 Population du territoire : 50.000 habitants 120Consoma on Consommation actuelle dudénergie finale 100 territoire : 125 ktep EF 80 Objectifs 2020 :Produc onprimaire ER 60  Économiser 25 ktep EF  Produire + 11 ktep ERConsomma on 40énergies fossiles Objectifs 2030 : 20  Économiser 47 ktep EF  Produire + 28 ktep ER 0 2010 2020 2030 2040 2050Consoma on dénergie Objectifs 2050 : 125 100 78 68 63 finaleProduc on primaire ER 18 29 46 58 63  Économiser 62 ktep EF  Produire + 45 ktep ERConsomma on énergies 100 75 50 31 13 fossiles 3
  4. 4. Production d’énergie renouvelableChaque carte représente lamême production d’énergie : 1000 tep 1 chaufferie biomasse 5 chaufferies bois 30.000 m2 de 2 MW en industrie de 1 MW pour le de capteurs solaires de base chauffage thermiquesIl faut 11 cartes pour atteindre les objectifs 202028 cartes pour atteindre ceux de 2030 Et 45 cartes pour ceux de 100.000 m2 (10 ha) 5 éoliennes 2.000 logements 2050. de capteurs équipés d’un photovoltaïques de 1 MW chauffage au bois 25.000 tonnes 3 microcentrales de fumier ou 250 ha de hydroélectriques de 1 biodéchets biocarburants MW méthanisés 4
  5. 5. Economies d’énergie Economiser 1°C de réduction 50.000 appareilsChaque carte représente 50.000 m2 de 10.000 tonnes de de température de électroménagers la même économie logements ciment , plâtre, chauffage dans basse d’énergie : 1000 tep rénovés chaux, brique, 7.000 logements consommation verre, acier, alu… Construire 20 Il faut 25 cartes pour Economiser 800 immeubles en ville 2.000 inserts de 150.000 ampoulesatteindre les objectifs 2020 tonnes de au lieu de cheminée remis à basse 47 cartes pour atteindre plastiques ou lotissements en neuf consommation ceux de 2030 d’engrais périphérieEt 54 cartes pour ceux de 2050. 500.000 gestes 30.000 personnes 5.000 usagers quotidiens se déplaçant en réguliers du 1 ligne de bus (éteindre une vélo 1 fois par covoiturage lampe, éviter semaine l’ascenseur…) 2.000 voyages en Installer 4.000 avion longue 3.000 voitures pompes à chaleur distance évités plus sobres à la place de par an convecteurs 1 cellule énergie 30.000 m2 de 25% de l’énergie (conseiller info-> batîments d’une collectivité 1 solution miracle énergie, Econome de flux, chargé de mission tertiaires de 100.000 climat…) habitants 5
  6. 6. « Facture » énergies fossiles à l’échelle du territoire 130 millions € en 2050 (tendanciel)54 millions €en 2012 (250 $/baril)(100 $/baril) Economie cumulée 1 milliard € 2 milliards € d’aujourd’hui à à prix constant des / tendanciel 2050 : énergies importées Pétrole Gaz naturel Charbon 7 ou 20 millions € en 2050 (100 ou 250 $/baril) 6

×