Bertrand DECOOPMAN
Recherche appliquée
Pôle Agronomie productions
Végétales.
Quelles « cultures énergétiques »
possibles à ce jour en Bretagne ?
A ce jour, et selon nos références, 5 ressortent :
•Le...
Les CIVE
Compte rendu de 2 années
d’essais de production de
biomasse méthanisable en
Bretagne.
• Avec comme contrainte exp...
Quels créneaux principaux en
dérobé ?
• Après céréales (ou colza) et avant maïs
C’est le principal créneau avec plusieurs ...
Nos essais en 2009 et 2010
• 4 sites aux conditions pédoclimatiques très différentes :
35 Chateaugiron et Maure de Bretagn...
Date semis
Chateau
giron 35
Kerguéh
ennec 56
Ploudiry
29
Ploudiry
29
Ploudiry
29
Ploudiry
29
50 U miné 0 U 0 U 40 U miné 6...
Tableau des productions de matières séches à l'ha : 2010 Dossier : "Biomasses humides pour méthanisation"
En t de MS / ha....
ESPECES D O SE N b
SEM IS essais O BSER VATIO NS
(kg/ha) m oyenne étendue
M O UTARDE BLANC HE 8-10 2,7 0.4-6 27 résultat r...
Des essais sorgho en 2010 en
culture principale
• A été semé le 15 juin du sorgho principalement sucrier :
•A Maure de Bre...
Débat sur les CIVE
•Choix d’un seuil économique de MS minimum
récoltable : 4 t de MS/ha (en dessous de cette quantité à
ré...
Débat sur les CIVE
• Les conditions pédologiques (profondeur du sol et donc
importance de la RFU) semblent être un des pri...
Débat sur les CIVE
•Vu ces constats :
•Plus on sème tôt l’été après céréales, plus le potentiel de
récolte augmente, s’il ...
Un exemple de rotations avec des CIVE
Exploitation : Élevage de porc sans irrigation : Rotation de 5 ans
Maïs G Pois Blé O...
•Une culture pérenne qui
s’implante mécaniquement en
avril pour 15 ans environ.
•S’adapte à tous les sols s’ils
sont ni hy...
Le Miscanthus en quelques mots
• Une récolte en mars à
l’ensileuse avec ou non
pressage de la paille.
• Des rendements qui...
Le TTCR de Saule en quelques mots
• Une plantation mécanisée sur
des terres ‘fraîches’ mais non
hydromorphes.
• Une implan...
Le TTCR de Saule en quelques mots
• Une récolte tous les 3 ans à
partir de la 4ème année après
la plantation.
• Deux temps...
La haie énergie en quelques mots
• Une récolte à la tronçonneuse tous
les 10 à 20 ans.
• Mécanisation partielle possible (...
Le Colza Diester en quelques mots
35 000 ha environ en Bretagne.
• 1 ha donne environ 30 q de graine.
• 30 q de graine = 2...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Quelles "cultures énergétiques" possibles à ce jour en Bretagne ?

916 vues

Publié le

QUELS GISEMENTS DE BIOMASSE ET COMMENT LES MOBILISER ?

Les gisements de biomasse sont nombreux et variés et offrent des perspectives intéressantes comme ressources pour des projets énergétiques. Que représentent ces gisements pour un territoire rural, en termes de volume et de potentiel d’énergie? Si la quantification de ces gisements n’est pas la partie la plus délicate, la connaissance des possibilités de mobilisation reste un exercice difficile et ouvre de nombreuses questions, en termes de compétitions d’usages et de gestion des ressources naturelles. Quelle concurrence existe-t-il effectivement sur les différents gisements présents sur un territoire : bois, ressources et déchets agricoles, déchets organiques ? Quels outils peuvent être mis en place pour une utilisation durable et efficace de la ressource ?

Animé par Adeline Haumont, chambre d’agriculture des Côtes d’Armor

Intervenants :
> La matière organique, seule ressource 100% renouvelable
Konrad Schreiber, association APAD/BASE (Bretagne Agriculture Sol Environnement)
> Nature et mobilisation des gisements bois énergie au niveau d'un territoire
Michel Pédron, association AILE
> Quelles "cultures énergétiques" possibles à ce jour en Bretagne ?
Bertrand Decoopman, Président de Etablissements Decoopman
> La méthanisation : des risques de concurrence sur les biomasses ?
Sandrine Banville, association Biomasse Normandie

Cet atelier s'est déroulé le jeudi 16 juin 2011 dans le Mené, dans le cadre des 1ères rencontres nationales "énergie et territoires ruraux, vers des territoires à énergie positive".
Plus d'informations: www.territoires-energie-positive.fr

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
916
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
90
Actions
Partages
0
Téléchargements
8
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Quelles "cultures énergétiques" possibles à ce jour en Bretagne ?

  1. 1. Bertrand DECOOPMAN Recherche appliquée Pôle Agronomie productions Végétales.
  2. 2. Quelles « cultures énergétiques » possibles à ce jour en Bretagne ? A ce jour, et selon nos références, 5 ressortent : •Les CIVE, (Cultures Intermédiaires, à Vocation Energétique) •Le Miscanthus, •Le TTCR de saule, •Les haies « énergie », •Le Colza diester. –Présentation de ces cultures en développant principalement les CIVE :
  3. 3. Les CIVE Compte rendu de 2 années d’essais de production de biomasse méthanisable en Bretagne. • Avec comme contrainte expérimentale : cultures en dérobées qui ne doivent pas changer la finalité première des sols à savoir la production alimentaire.
  4. 4. Quels créneaux principaux en dérobé ? • Après céréales (ou colza) et avant maïs C’est le principal créneau avec plusieurs milliers d’Ha Semis environ 1er août récolte(s) novembre à avril. • Après pois ou haricot vert C’est un petit créneau (qq centaines d’ha) Semis environ vers le 1er / 15 juillet. • Après ensilage de méteil (ou RGI 1ère coupe) Petit créneau surtout présent chez les éleveurs bovins Semis environ 15 / 30 juin.
  5. 5. Nos essais en 2009 et 2010 • 4 sites aux conditions pédoclimatiques très différentes : 35 Chateaugiron et Maure de Bretagne (sec) 56 Bignan (station de Kerguéhennec)(intermédiaire) 22 Quintenic (intermédiaire). 29 Ploudiry (humide) Semis de mi juin à fin août. Travail du sol : déchaumeur (35 et 56) sans travail (29). Fertilisation (0 U, 50 U minéral, 60 à 120 U orga). Espèces et variétés (y compris mélanges) essayées : plus de 20. Date de récolte : environ mi-novembre. Mesuré : le rendement en MS / ha.
  6. 6. Date semis Chateau giron 35 Kerguéh ennec 56 Ploudiry 29 Ploudiry 29 Ploudiry 29 Ploudiry 29 50 U miné 0 U 0 U 40 U miné 60 U LP 120 U LP PHACELIA STARLA 10 kg/ha fin juillet 3,42 1,4 0,17 0,81 2,00 0,99 MOUTARDE BLANCHE ALBATROS 10 kg/ha fin juillet 0,42 0,85 2,00 3,22 MOUTARDE semis début sep début sept 2,53 MOUTARDE BLANCHE "CALLIENTE" (13 kg/ha) fin juillet 1,1 MOUTARDE BRUNE ""Etamine"" (3,2 kg/ha) fin juillet 1,7 RADIS CHINOIS DAIKON 10 kg/ha semé 27 juillet fin juillet 0,51 0,55 1,70 3,40 RADIS CHINOIS DAIKON 10 kg/ha semis fin aout fin aout 0,71 0,62 0,41 0,63 RADIS CHINOIS ""structurator"" (10 kg/ha) début sept 0,6 NYGER N-FIX 10 kg/ha fin juillet 0 0 0,72 1,01 1,59 2,00 TREFLE INCARNAT CONTEA (20 kg/ha) fin juillet 0,70 0,63 1,26 0,78 TREFLE SQUAROSUM QUADRIGLIA (20 kg/ha) fin juillet 0,77 1,31 1,63 0,81 TREFLE SOUTTERAIN DALIAK (20 kg/ha) fin juillet 0,44 0,51 0,43 0,40 MELANGE de TREFLE PROTECSOL TOPAZ (20 kg/ha) fin juillet 0,68 0,81 1,13 0,67 TREFLE INCARNA ""tardivo"" (22 kg/ha) fin juillet 2,1 FEVROLE PRINTEMPS 200000 g/ha fin juillet 0,54 0,56 0,58 0,62 AVOINE DE PRINTEMPS (de ferme) semis le 11/10 (80 Kg/ha) début sept 0,6 AVOINE DE PRINTEMPS (de ferme) semis le 15/09 (80 kg/ha) fin juillet 0,9 AVOINE DE PRINTEMPS (de ferme) semis le 30/07 fin juillet 0,83 AVOINE DIPLOIDE MULATA 30 kg/ha fin juillet 2,69 1,9 1,07 1,51 5,42 7,18 AVOINE FRINGANTE 70 kg/ha fin juillet 0,14 0,22 1,10 0,67 AVOINE COSAQUE 70 kg/ha fin juillet 0,5 MOHA FOURRAGER ""rapido"" (14 kg/ha) fin juillet 0 0,5 TOURNESOL PR62A91 200000 g/ha fin juillet 0,79 0,40 1,01 0,80 MAIS FOURRAGE Indice 240 PRUDIS 200000 g/ha fin juillet 1,37 1,77 8,16 6,78 MAIS FOURRAGE Indice 600 200000 g/ha fin juillet 0,72 0,86 0,62 1,26 RGI JIVET 25 kg/ha fin juillet 0,19 0,59 1,34 1,00 RGI "Hannah" (20 kg/ha) début sep 0 0,7 RADIS CHINOIS DAIKON 3 kg/ha + MELANGE de TREFLE PROTECSOL TOPAZ (12 kg/ha) fin juillet 0,94 0,66 1,93 1,70 MOUT 2 kg/ha + PHA 4 kg/ha + RADIS CHI 1 kg/ha + TOURN 5 kg/ha + TREFLE PRO (5 kg/ha) fin juillet 0,66 1,16 2,76 1,75 MOUTARDE 2 kg/ha + FEVROLE PRINTEMPS 10 kg/ha + TOURNESOL (5 kg/ha) fin juillet 0,95 1,26 1,74 1,59 Couvertsol: (Avoine & phacélie)(25 kg/ha) fin juillet 1,7 Protaplus (RGI + Trèfle Incarnat 50/50) (26 kg/ha) fin juillet 2,9 Couvertsol ST (Avoine diploïde + Seigle) (25 kg/ha) fin juillet 1,1 Terra Protech (mélange de crucifères)(13 kg/ha) fin juillet 1,3 Tableau des productions de matières séches à l'ha : 2009 Dossier : "Biomasses humides pour méthanisation" Résultats 2009
  7. 7. Tableau des productions de matières séches à l'ha : 2010 Dossier : "Biomasses humides pour méthanisation" En t de MS / ha. Récolte mi novembre. Maure de Bret. 35 Kerguéhenec 56 Ploudiry 29 Quintnic 22 Plouvorn 29 St Pol 29 Fertilisation 50 U miné 50 U miné 50 U miné 70 org 0 0 Date semis 15-juin 30-juil 22-août 06-août 12-août 30-juil PHACELIA STARLA 10 kg/ha 0 2,6 t 0,4 t 1,15 t 6,8 t 4,8 t MOUTARDE BLANCHE MAYANA 10 kg/ha 0 2,58 t 0,6 t 1,65 t 4,1 t MOUTARDE BRUNE AOT1 (6 kg/ha) 0,4 t MOUTARDE BRUNE ""Etamine"" (3,2 kg/ha) 0,4 t MOUTARDE BRUNE AOS1 (6 kg/ha) 0,5 t RADIS CHINOIS ""structurator"" (10 kg/ha) 0,4 t NAVETTE CHICON 10 kg/ha 0 2,47 t 0,3 t 0,4 t COLZA FOURRAGER EMERALD (10 kg / ha) 0 2,98 t 0,4 t 1 t RADIS CHINOIS (DAIKON) (11 kg/ha) 6,2 t PHACELIE + RADIS ASIATIQUE + … (Chlorofiltre plus : 17 kg/ha) 2,8 t AVOINE DIPLOIDE + PHACELIE + RADIS ASIATIQUE (Chlorofiltre star : 33 kg/ha) 4,3 t PHACELIE + SARRAZIN + MOUTARDE BRUNE (Sanicouv 20 kg/ha) 3,8 t TREFLE INCARNAT CARMINA (20 kg/ha) 0,2 t RGI + TREFL INCARNA (Prota plus first 30 kg/ha) 0 VESCE COMMUNE CANDY 30 kg/ha 0,1 t VESCE COMMUNE BINGO 30 kg/ha 0,1 t VESCE COMMUNE + TREFLE INCARNA + T ALEX (Symbiose 20 kg/ha) 0,2 t 4,2 t AVOINE DIPLOÏDE + VESCE + TREFLE A (Chlorofiltre 31 . 31 kg/ha) 4,6 t FEVROLE PRINTEMPS MISTRAL 40 kg/ha 0,3 t MOHA FOURRAGER Rapido (25 kg) 0 MOHA + NIGER + CALEMINE (Ecofix : 25 kg/ha) 0 NIGER N fix (10 kg/ha) 0 AVOINE DE PRINTEMPS (de ferme) semis le 12/9 (80 Kg/ha) 1,8 t 2,8 t AVOINE DE PRINTEMPS (de ferme) semis le 10/10 (80 kg/ha) 2,8 t AVOINE DIPLOIDE AVENAX 30 kg/ha 5 t AVOINE DIPLOIDE PROTXSOL 30 kg/ha 0 5,1 t 0,4 t 1,5 t 6,5 t AVOINE DIPLOIDE PROTXSOL 60 kg/ha 0,6 t AVOINE DIPLOIDE + PHACELIE (chlorofiltre 16,2 kg/ha) 4,1 t 8,5 t AVOINE DIPLOIDE + SEGLE (chlorofiltre ST 30 kg/ha) 4,3 t REPOUSSES D'ORGE 1,7 t TOURNESOL ANTONIL 30 kg/ha 2,69 t 0,3 t 1,15 t CAMELIA SATIVA (7 kg/ha) 3,8 t MAIS FOURRAGE Indice 220 : 200000 g/ha 0 0,76 t MAIS PR39N39 60 kg/ha SOGHO SUGAR (90 j) 10 kg/ha 0 0,7 t SORGHO ALPILLE (70 j) 10 kg/ha 0 1,04 t RGI JIVET 25 kg/ha 0,3 t 0,7 t RGI CORDELA (25 kg/ha) 2,3 t RGI CASH 25 kg/ha 0,3 t Résultats 2010
  8. 8. ESPECES D O SE N b SEM IS essais O BSER VATIO NS (kg/ha) m oyenne étendue M O UTARDE BLANC HE 8-10 2,7 0.4-6 27 résultat régulier si elle est sem é tôt M O U TARD E BRUN E 3-4 1,8 0.4-3 5 plus irrégulière RADIS C HINO IS STRUC TU RATO R 7-8 2,1 0.4-5.5 17 très bien si il a de l'azote R ADIS FO U RR AG ER 8-10 2,3 0.4-3.6 8 très bien si il a de l'azote CO LZA FO UR RAG ER 8-10 2,2 1.8-2.3 3 très bien si il a de l'azote NAVETTE 8-10 2,6 0.3-5.7 8 dense plus ras du sol PH AC ELIA 8-10 2,6 0.2-6.8 27 régulière sauf en SD RG I 20-25 1,4 0.3-2.9 18 faible production hiver plus im portante après AVO INE HIVER 50-80 1,5 0.1-2.8 17 sensible aux rouilles AVO IN E PRINTEM PS 50-80 1,4 0.8-2.8 8 gel à -2°c AVO IN E DIPLO IDE 25-30 3,2 1-12 24 très productive SAR RAZIN 10-20 1,2 1-1.3 4 gel à 0°c N YG ER 7-10 2,9 0-4.2 13 gel à 0°c sensible aux sulfonil urées TO UR NESO L 10-20 2 0.3-5.2 9 gel à -2°c M AIS 100000g 0-6.7 3 à sem er très top gel à -1°c M O HA 20-25 0.1-0.5 5 très exigent en chaleur SO RG H O 20-25 0.7-1 4 très exigent en chaleur TREFLE IN CARN AT 5-10 2,2 0.7-2.9 6 proche du sol - à associer TREFLE ALEXANDR IE 5-10 1,8 1.2-2.8 4 bien m ais gel à -2°c VESCE VELU E 10-20 2,9 1.7-3.8 4 à associer LENTILLE 25-25 1,33 0.4-2.5 11 bon développem ent à associer FEVRO LE 20-40 1,7 0.3-4.3 3 bon com prom is AVO INE DIPLO IDE + PH ACELIA 16-20 2,5 0.9-8.5 10 résultat inférieur aux espèces en pure AVO INE DIPLO IDE + SEIG LE 25-30 1,2 0.6-4.3 10 seigle irrégulier dans les zones arrosées AVO IN E D IPLO ID E + VESCE CO M M U NE 20-25 1,2 0.8-1.7 9 M O U TARD E BLAN CH E + PH ACELIA 10 1,6 1.3-1.9 6 résultat inférieur aux espèces en pure RAD IS FO UR RAG ER + PH ACELIA 10 1,1 0.7-1.8 6 résultat inférieur aux espèces en pure R G I + TREFLE SYM BIO SE 25-30 1,1 0.5-2.1 6 association intéressante au printem ps RG I + TREFLE INC ARNAT 25-30 1,2 1-1.4 10 association intéressante au printem ps Essai C HAM BRES d'AG RICU LTUR E de BRETAG NE Pole AG R O -PV - D eveloppem ent R ENDEM ENT (T M S/ha) 2005-2010 SYNTHESE de RENDEM ENTS de CO UVERTS VEG ETAUX
  9. 9. Des essais sorgho en 2010 en culture principale • A été semé le 15 juin du sorgho principalement sucrier : •A Maure de Bretagne (précédent méteil) (35) •Près de Lannion et Lamballe (précédent Blé + CIPAN) (22) •Au sud de St Brieuc (précédent céréale cassée en mai) (22) •A été semé début août du sorgho : •A Bignan (Kerguéhennec) (35) (précédent orge) •A Quintenic (22) (précédent blé) •Les rendements : •Aucune récolte à Quintenic, Bignan, Maure.(sécheresse) •Récolte moyenne à Lannion et St Brieuc (9 T de MS/ha) •Récolte bonne à Lamballe (16 T de MS/ha)
  10. 10. Débat sur les CIVE •Choix d’un seuil économique de MS minimum récoltable : 4 t de MS/ha (en dessous de cette quantité à récolter, cela ne présente plus d’intérêt). •Plus de 20 espèces et variétés testées durant 2 ans + les 300 essais CIPAN de 2005 à 2010 font ressortir que pour des semis d’été et récolte de novembre il est difficile de dépasser ces 4 t de MS/ha : • L’avoine diploïde pour des semis d’août est « le moins mauvais » (le plus régulier). Il dépasse parfois ce seuil de 4 T/ha/MS. •D’autres cultures pour des semis d’août ont 1 à 2 fois selon les années et les sites, dépassé ce seuil de 4 T/MS/ha (phacélie, niger, féverole, navette, moutarde…). •Le sorgho semé mi-juin dans des sols profonds a un fort potentiel. Mais ce dernier s’effondre dès que l’on dépasse cette date.
  11. 11. Débat sur les CIVE • Les conditions pédologiques (profondeur du sol et donc importance de la RFU) semblent être un des principaux critères de réussite de cette dérobée surtout avec des semis tardifs (après le 1er août ?). •Vis-à-vis d’un risque climatique de sécheresse, il semblerait qu’il y ait un gradient d’aggravation de ce risque du nord- ouest au sud-est de la Bretagne (le plus à risque étant le sud- est bien sûr !). •Pour le nord Bretagne (29 et 22), une somme insuffisante de températures peut être aussi un facteur limitant (variable selon les espèces et variétés).
  12. 12. Débat sur les CIVE •Vu ces constats : •Plus on sème tôt l’été après céréales, plus le potentiel de récolte augmente, s’il y a de l’eau ! •Dans quelles conditions une culture (sorgho?) semée mi- juin peut être considérée comme dérobée ? •Une piste de travail : Semis l’été de cultures d’hiver non gélives, pour une récolte de printemps suivi par un maïs ou sorgho valorisé en aliment du bétail. •Les essais et suivis prévus en 2011 pour progresser dans les références avec des cultures d’hiver. •Des mélanges de céréales ou RGI semés août et récolté en avril. Quel impact sur le maïs qui suit? •Maïs récolté tôt (indice 180) + RGI fertilisé et récolte avril.
  13. 13. Un exemple de rotations avec des CIVE Exploitation : Élevage de porc sans irrigation : Rotation de 5 ans Maïs G Pois Blé Orge CIPAN semé dans le maïs Maïs G Sorgho CIVE (mélange céréales) Avec des questions : Le CIPAN semé dans le maïs pourra-t-il être récolté en fin d’hiver? Si la CIVE est récoltée tardivement, le rendement MS sera élevé (6/8 t MS ?) mais quelle sera l’incidence sur le maïs qui vient après surtout si le printemps est sec? 5 à 8 t de MS 2 à 4 t de MS
  14. 14. •Une culture pérenne qui s’implante mécaniquement en avril pour 15 ans environ. •S’adapte à tous les sols s’ils sont ni hydromorphes ni trop secs. •Les deux premières années : pas ou peu de récolte. Le Miscanthus en quelques mots après 6 années d’essais et de suivi de cultures
  15. 15. Le Miscanthus en quelques mots • Une récolte en mars à l’ensileuse avec ou non pressage de la paille. • Des rendements qui varient de 5 à 10 t/ha/an de MS les premières années à 13 à 17 t/ha/an de MS de la 5ème à la 15ème année. • Un coût de production de 50 € t MS environ. • Des alimentations « chaudière » spécifiques.
  16. 16. Le TTCR de Saule en quelques mots • Une plantation mécanisée sur des terres ‘fraîches’ mais non hydromorphes. • Une implantation pour 12 à 15 ans. • La maîtrise des adventices les premières années se fait par désherbage chimique ou pose de plastique. • Un besoin important d’eau l’été.(valorisation d’eau usée)
  17. 17. Le TTCR de Saule en quelques mots • Une récolte tous les 3 ans à partir de la 4ème année après la plantation. • Deux temps de récolte : fauche en hiver des tiges entières avec une récolteuse spécifique. Séchage en bord de parcelle puis broyage. • Une production de plaquettes de 6 à 10 t/ha de MS/an. • Un coût de production de 70 à 90 € t / MS.
  18. 18. La haie énergie en quelques mots • Une récolte à la tronçonneuse tous les 10 à 20 ans. • Mécanisation partielle possible (le broyage pour la fabrication de plaquettes). • Une production qui varie de 0.1 à 1 t de MS pour 100 ml et par an (0.5 à 3 MAP sec). • Un coût de production de la plaquette de 100 à 110 € t. • Un rôle paysager et environnemental indéniable.
  19. 19. Le Colza Diester en quelques mots 35 000 ha environ en Bretagne. • 1 ha donne environ 30 q de graine. • 30 q de graine = 2 t de tourteau et 1000 l d’huile. • Prix actuel : 350 à 400 € t de graine. • Valorisation industrielle en diester. • Possibilité de fabrication ‘à la ferme’ d’huile + tourteau.

×