Trouble déficitaire de l'attention 
avec ou sans hyperactivité
Librement inspiré de : 
“Une mauvaise herbe est une plante dont on 
n’a pas encore trouvé les vertus.” 
Ralph Waldo Emerso...
Tda-h : définition 
le TDA/H n'est pas un trouble du comportement au sens propre du 
terme, bien que les risques de dévelo...
Tda-h : histoire 
Le TDA/H – Trouble Déficitaire de 
l’Attention avec ou sans Hyperactivité – a 
été identifié 
en 1845 pa...
Tda-h : quelques chiffres 
De 3 % à 5 % des enfants présentent un TDAH 
Les garçons ont trois fois plus de risque d'être 
...
Tda-h : quelques chiffres 
Les enfants TDAH ont 3 fois plus de chance 
d’être en échec scolaire. C’est pourquoi, le 
dépis...
Tda-h : généralité 
3 grands symptômes 
Déficit 
attentionnel 
Hyperactivité 
motrice 
Impulsivité
Tda-h : généralité 
61% 
Les 3 
symptômes 
sont visibles 
Forme mixte 
Les syndromes sont fluctuants ! 
Hyperactivité 
et ...
Le déficit attentionnel 
Attention perturbée par 
des distracteurs 
Chez toute autre personne, cette distrac-tion 
serait ...
L'hyperactivité motrice 
Parce que son cerveau « 
bouillonne », le corps 
suit. 
Un enfant hyperactif ne 
tient pas en pla...
L’impulsivité, c’est le fait de ne pas pouvoir 
mettre un frein à un acte, une parole, une 
pensée ou une émotion. 
En que...
Le TDA/H seul ne représente 
qu’environ 30 % des cas. La 
plupart du temps, d’autres 
troubles coexistent et 
peuvent auss...
Tda sans hyperactivité 
Déficit 
attentionnel 
prédominant 
30% 
très peu de signes 
d’impulsivité et/ou 
d’hyperactivité ...
Tda-h conséquences 
Relations difficiles avec les camarades. 
Prédispositions élevées aux blessures accidentelles. 
Augmen...
Tda-h conséquences 
Démotivation et résultats scolaires insuffisants. 
Retenues – renvois – décrochage scolaire… 
Mauvaise...
Tda-h conséquences
Tda-h conséquences à l'école 
Difficultés pour l’enseignant de gérer à la fois le comportement de l’enfant et de 
la class...
Tda-h conséquences à l'école 
Ha ha
Tda-h Origine 
Les scientifiques proposent que certains 
mécanismes de transmission de l'information 
impliquant des neuro...
Tda-h diagnostique 
Le diagnostique 
est difficile 
Il existe des troubles mentaux qui 
peuvent créer des altérations de 
...
Tda-h traitement 
Souvent, un traitement optimal comprend : 
Une formation 
Une bonne communication entre le 
personnel sc...
Tda-h Médicaments 
Les médicaments pour traiter le TDAH sont utilisés pour réduire des 
symptômes comme une faible capacit...
Tda-h que faire en classe ? 
Plus de structure. Plus de tolérance. 
Par rapport à celle d’un autre 
enfant, l’éducation d’...
Davantage de structure 
Toute la structure qu’il ne possède pas de manière intrinsèque, il faut la lui donner de manière 
...
Davantage de structure
Davantage de tolérance 
Il faut choisir ses batailles, établir une hiérarchie 
dans nos valeurs éducatives afin de pouvoir...
Travailler l'estime de soi 
Rechercher les aspects positifs 
« Les défauts sont 
des qualités mal 
dosées » 
Transformer l...
http://hyperactiviteparis.com/le-trouble- 
d%C3%A9ficitaire-de-l-attention- 
hyperactivit 
%C3%A9/d-o%C3%B9-vient-le-tda- ...
Tdah présentation
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tdah présentation

1 509 vues

Publié le

Le Tdah

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 509
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
7
Actions
Partages
0
Téléchargements
27
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tdah présentation

  1. 1. Trouble déficitaire de l'attention avec ou sans hyperactivité
  2. 2. Librement inspiré de : “Une mauvaise herbe est une plante dont on n’a pas encore trouvé les vertus.” Ralph Waldo Emerson.
  3. 3. Tda-h : définition le TDA/H n'est pas un trouble du comportement au sens propre du terme, bien que les risques de développer un trouble d'opposition ou de la conduite soient plus élevés que la moyenne. Le TDAH est un trouble neurologique. Les personnes qui en sont atteintes éprouvent de la difficulté à contrôler leur comportement et/ou à maintenir leur concentration. Généralement diagnostiqué à l'étape de l'enfance, ce trouble continue très souvent à se manifester à l'âge adulte. Il peut être aggravé par des facteurs psycho-sociaux mais il est essentiellement d'origine génétique (donc souvent héréditaire) et neurobiologique.
  4. 4. Tda-h : histoire Le TDA/H – Trouble Déficitaire de l’Attention avec ou sans Hyperactivité – a été identifié en 1845 par l’Allemand Hoffman Ce trouble a connu depuis de nombreuses dénominations comme « Syndrome d’Atteinte Cérébrale » « Atteinte cérébrale légère » « Syndrome d’Instabilité de l’Enfant » « Dysfonctionnement Cérébral a Minima – DCM » « Instabilité Neuro motrice » « Brain Damage Syndrome » « Troubles affectivo-caractériels » « Hyperkinésie » « Syndrome « Trouble du déficit de l’attention » Hyperkinétique »
  5. 5. Tda-h : quelques chiffres De 3 % à 5 % des enfants présentent un TDAH Les garçons ont trois fois plus de risque d'être atteints que les filles Le TDAH touche les personnes de tous les âges (y compris les adultes)
  6. 6. Tda-h : quelques chiffres Les enfants TDAH ont 3 fois plus de chance d’être en échec scolaire. C’est pourquoi, le dépistage précoce est un avantage indéniable. 30 à 50% de risque d’être en échec scolaire lorsque l’enfant est non diagnostiqué et non aidé. 20 à 30% de risque d’avoir des problèmes avec la loi lorsque l’enfant est non diagnostiqué et non aidé
  7. 7. Tda-h : généralité 3 grands symptômes Déficit attentionnel Hyperactivité motrice Impulsivité
  8. 8. Tda-h : généralité 61% Les 3 symptômes sont visibles Forme mixte Les syndromes sont fluctuants ! Hyperactivité et impulsivité Déficit attentionnel prédominant 30% dominantes 9%
  9. 9. Le déficit attentionnel Attention perturbée par des distracteurs Chez toute autre personne, cette distrac-tion serait vite passagère. Lorsque l’enfant a un TDA/H, l’objectif s’est effacé derrière tous les distracteurs. Perte de l'objectif... Difficulté à partager son attention sur plusieurs tâches. L'élève qui prend des notes durant les cours, ne peut plus écouter ce que son enseignant dit. L’attention sélective est aussi déficiente.
  10. 10. L'hyperactivité motrice Parce que son cerveau « bouillonne », le corps suit. Un enfant hyperactif ne tient pas en place. Il ne marche pas, il court. Il ne s’assied pas, il gigote sur sa chaise. C’est comme s’il était mû par un moteur tournant à plein rendement.
  11. 11. L’impulsivité, c’est le fait de ne pas pouvoir mettre un frein à un acte, une parole, une pensée ou une émotion. En quelque sorte, c’est le principe « action– réaction». L’enfant commet alors un acte qu’il n’a pas réfléchi. L'impulsivité L’enfant est extrêmement réactifs aux stimuli L’impulsivité, c’est aussi ne pas pouvoir se taire. Ne pas pouvoir mettre un frein au plaisir immédiat. Ne pas pouvoir prendre de la distance par rapport à ses émotions.
  12. 12. Le TDA/H seul ne représente qu’environ 30 % des cas. La plupart du temps, d’autres troubles coexistent et peuvent aussi se combiner entre eux. Comorbidité Effet de masquage par des troubles plus visibles
  13. 13. Tda sans hyperactivité Déficit attentionnel prédominant 30% très peu de signes d’impulsivité et/ou d’hyperactivité motrice. L’enfant se fait très peu remarquer, si ce n’est parce qu’il est : Lent, voire très lent. D’une grande distractibilité. Et peut rêver à une série de choses plutôt que se concentrer sur la matière. Ces enfants risquent de passer inaperçus… tant ils sont calmes et ne dérangent pas.
  14. 14. Tda-h conséquences Relations difficiles avec les camarades. Prédispositions élevées aux blessures accidentelles. Augmentation des conflits parents-enfants pouvant exacerber le stress parental. Nombreux reproches et plaintes. Résultats scolaires instables et inférieurs au potentiel. Mauvaise estime de soi.
  15. 15. Tda-h conséquences Démotivation et résultats scolaires insuffisants. Retenues – renvois – décrochage scolaire… Mauvaise estime de soi. Difficultés pour établir des relations sociales et être accepté dans un groupe d’amis ou au contraire accorder sa priorité pour les relations sociales au détriment des études. Tendance à adopter des comportements dangereux et à s’opposer aux symboles d’autorité. Tendance à avoir une activité sexuelle à un jeune âge et à avoir des partenaires sexuels multiples. Probabilité réduite d’utiliser un moyen de contraception, ce qui entraîne un taux plus élevé de grossesses et MST à l’adolescence. Risque accru de consommation de substances ( cigarette, alcool, drogues… ) et de dépendances diverses ( dont Internet/jeux vidéo ).
  16. 16. Tda-h conséquences
  17. 17. Tda-h conséquences à l'école Difficultés pour l’enseignant de gérer à la fois le comportement de l’enfant et de la classe Bavardage Bougeotte Réponses ou réaction impulsives Décalage de l’enfant par rapport à la matière donnée Nécessité pour l’enseignant de grandes capacités d’adaptation et de communication • Envers l’enfant atteint de TDA/H • Envers les autres enfants • Envers les parents Enseignants très souvent confrontés à leurs limites Spirale négative • Enseignant / Enfant • Enseignant / Parents Difficultés pour les autres enfants de s’en faire un compagnon de jeux • Par crainte • Par rejet de la différence Pression des autres parents sur l’enseignant et la direction
  18. 18. Tda-h conséquences à l'école Ha ha
  19. 19. Tda-h Origine Les scientifiques proposent que certains mécanismes de transmission de l'information impliquant des neurotransmetteurs comme la dopamine et la noradrénaline seraient dysfonctionnels. D'autres envisagent un dysfonctionnement des fonctions exécutives, fonctions cognitives supérieures. Voir infographie en fin de diaporama Ces substances chimiques sont importantes pour la concentration, la maîtrise des impulsions et la régulation de l'humeur et du comportement.
  20. 20. Tda-h diagnostique Le diagnostique est difficile Il existe des troubles mentaux qui peuvent créer des altérations de l’attention, l’impulsivité et l’hyperactivité, par exemple une dépression, la réaction à un traumatisme, l’anxiété, la réaction à une situation de crise, un trouble psychotique. Les symptômes d’hyperactivité et de déficit de l’attention peuvent s'apparenter aussi à d'autres troubles... Les troubles de l’apprentissage peuvent aussi dans certains cas ressembler à un TDAH. Les troubles anxieux ressemblent parfois à un TDAH sans hyperactivité, c’est-à-dire des enfants dont l’unique symptôme est qu’ils sont particulièrement inattentifs. Lorsque le problème de base est l’anxiété, les enfants sont souvent préoccupés par leurs problèmes, ce qui les empêche de se concentrer sur les questions scolaires. Les enfants avec des troubles du comportement se caractérisant par des comportements conflictuels tels que le rejet intentionnel des normes ou la transgression de la loi... Les troubles émotionnels aussi peuvent être confondus avec le TDAH. Aussi bien les dépressions que les troubles bipolaires. D'autres problèmes liés à l’environnement (familiaux / scolaires) peuvent provoquer des réactions ressemblant aux symptômes Tdah
  21. 21. Tda-h traitement Souvent, un traitement optimal comprend : Une formation Une bonne communication entre le personnel scolaire, les membres de la famille et l'équipe responsable du traitement Des stratégies de prise en charge du comportement Des médicaments (si besoin)
  22. 22. Tda-h Médicaments Les médicaments pour traiter le TDAH sont utilisés pour réduire des symptômes comme une faible capacité d'attention, un manque de concentration, une faible maîtrise des impulsions et l'hyperactivité. On croit que les médicaments agissent en aidant les neurotransmetteurs à fonctionner correctement. Les deux principaux types de médicaments utilisés pour traiter le TDAH (les agents stimulants et non stimulants) agissent en augmentant les actions de ces neurotransmetteurs. Ainsi certains médicaments corrigent le déficit en dopamine et noradrénaline du cerveau TDA/H (les stimulants). D'autres comme l'atomoxétine, un agent non stimulant, agissent en amplifiant les effets de la noradrénaline dans le cerveau. Quelques fois, on peut y adjoindre des anti-depresseurs, permettant de réguler l'humeur labile ou simplement diminuer le stress ou l'hypersensibilité souvent induit par le TDA/H en agissant surtout sur la sérotonine.
  23. 23. Tda-h que faire en classe ? Plus de structure. Plus de tolérance. Par rapport à celle d’un autre enfant, l’éducation d’un enfant atteint de TDA/H nécessite trois « plus » Plus de signes de reconnaissance positifs. 3+
  24. 24. Davantage de structure Toute la structure qu’il ne possède pas de manière intrinsèque, il faut la lui donner de manière extérieure. Structurer le temps Aider l'élève à structurer son temps, s'organiser Structurer l'espace Aider l'élève à savoir les comportements attendus en fonction des lieux Structurer l'espace c’est aussi bien marquer une limite entre l’espace qui appartient à l’enfant et celui qui nous appartient ou appartient à la communauté Structurer la communication Communiquer de manière claire. Garder un positionnement constant. S’assurer que l’enfant nous écoute réellement lorsque nous lui parlons. Maintenir le contact visuel avec lui lorsque nous lui faisons une demande. Donner une consigne à la fois. Parler d’une voix douce et ferme. Parler en termes de « comportements attendus » plutôt qu’en termes de «comportements défendus ». Par exemple : « assieds-toi ! » plutôt que : « arrête de courir partout ! » Laisser le temps à l’enfant de réagir après notre demande ( de trois à cinq secondes ). Faire du renforcement positif quand le comportement demandé est acquis. Par un «merci», par tout geste ou parole d’encouragement. C’est reconnaître à l’enfant la capacité de s’améliorer.
  25. 25. Davantage de structure
  26. 26. Davantage de tolérance Il faut choisir ses batailles, établir une hiérarchie dans nos valeurs éducatives afin de pouvoir être exigeant sur ce qui est important et rester « tolérant » pour les choses moins importantes. Plus de signes de reconnaissance positifs Parce que l'on va être souvent « derrière lui », que l'on va lui imposer beaucoup de frustrations, on veillera également à lui donner de nombreux signes de reconnaissance positifs, de nombreux encouragements. C’est à ce prix que l’enfant pourra « maintenir à flot» son estime de lui-même. “Les personnes atteintes de TDA/H ont bien plus besoin de modèles et d’encouragements que de critiques.” Jan Boon
  27. 27. Travailler l'estime de soi Rechercher les aspects positifs « Les défauts sont des qualités mal dosées » Transformer les défauts en qualités… – L’impulsivité peut devenir de la pugnacité. – L’insolence peut devenir le franc-parler. – La trop grande sensibilité peut devenir empathie. Rechercher leurs qualités… – Leurs qualités intrinsèques. – Les qualités qu’ils ont dû développer pour compenser leur TDA/H.
  28. 28. http://hyperactiviteparis.com/le-trouble- d%C3%A9ficitaire-de-l-attention- hyperactivit %C3%A9/d-o%C3%B9-vient-le-tda- h/

×